Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
3,442
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
125
Comments
0
Likes
3

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Mohammed Karim Abbassi Rapport sur le stage effectué du 28/05/2007 au 23/06/2007 Au sein de : La banque Populaire de RABAT-KENITRA Succursale Allal Ben Abdallah Agence Al BOUSTANE Ecole Supérieure de Technologie de Salé Département : Techniques De Management Année universitaire 2006/2007 La Banque Populaire Régionale de Casablanca
  • 2. PlanREMERCIEMENT___________________________________________________________4INTRODUCTION____________________________________________________________5CHAPITRE I La banque populaire et son secteur dactivitéA- Le secteur bancaire marocain :_________________________________________7B- Présentation du Crédit populaire du Maroc :____________________________8HistoriqueMissions et valeurs du groupeCHAPITRE II Organisation du Crédit Populaire du MarocLe comitédirecteur_________________________________________________16La Banque Centrale Populaire (BCP)______________________________17Les Banques Populaires Régionales (BPR)
  • 3. ________________________18Lessuccursales_____________________________________________________19Les agences________________________________________________________21Leurs opérations :Les produits offerts :CHAPITRE III Les tâches effectuées et les apports du stageA- Les tâches effectuées :___________________________________________________28Missions des postes occupésLes tâches périphériquesB- Les apports du stage :___________________________________________________31La Vie en sociétéCONCLUSION_______________________________________________________________32 Remerciements :Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaîtopportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements, àceux qui mont beaucoup appris au cours de ce stage, et à ceux qui ont eula gentillesse de faire de ce stage un moment très profitable.Aussi, je remercie toutes les personnes qui mont formés et accompagnéstout au long de cette expérience professionnelle avec beaucoup depatience et de pédagogie, à savoir :M. Abderahmane Guelzime : Directeur de la succursale Allal Ben
  • 4. AbdallahM. Said El Hilali: Chef dagence Al Boustane-RabatM. Abdellah Belghazi : Chef de caisseM. Abdellah Bensaid : Chargé du service remise des chèquesMme Khadija Hafid : Chargée de la clientèle et des produits bancairesLes deux lauréates de LEST Mlles Lamyaa et Safia chargées duservice caisse.Enfin, je remercie lensemble du personnel de la banque populaire AgenceAl Boustane, pour les conseils quils ont pu me prodiguer au cours de cesquatre semaines. Introduction :En qualité dentreprise commerciale et dans un monde de plus en plusconcurrentiel, la banque doit tout mettre en oeuvre pour être rentable,développer une réelle stratégie de marché, respecter les équilibresfinanciers et faire évoluer les métiers qui composent son activité.Pour mieux appréhender son rôle dans le développement de léconomie,jai eu loccasion deffectuer un stage au sein de la banque populaire deRabat-Kénitra, Succursale Allal ben Abdallah, Agence Al Boustane pendantune période allant du 28 Mai 2007 au 23 juin 2007.Plus largement, ce stage a donc été une opportunité pour moi de découvrircomment une entreprise dans un secteur en plein expansion, avec uneconcurrence accrue et une évolution très rapide, a pu dépasser cesobstacles pour établir une stratégie par laquelle elle a pu devenir unebanque leader au Maroc.Lélaboration de ce rapport à pour principales sources les différentsenseignements tirés de la pratique journalière des tâches auxquelles jétaisaffecté. Enfin, les nombreux entretiens que jai pu avoir avec les employésdes différents services de la banque mont permis de donner unecohérence à ce rapport.En vue de rendre compte de manière fidèle et analytique des 4 semaines
  • 5. passées au sein de la banque populaire, il apparaît indispensable deprésenter à titre préalable lenvironnement économique du stage, à savoirle secteur bancaire marocain, puis denvisager le cadre du stage : banquepopulaire, la structure et divisions du groupe. Enfin, il sera précisé lesdifférentes missions et tâches que jai pu effectuer au sein de lagence, etles nombreux apports que jai pu en tirer. CHAPITRE I La banque populaire et son secteur dactivitéA- Le secteur bancaire Marocain :Le secteur bancaire marocain est considéré comme lun des moteurs dudéveloppement de léconomie du pays et de sa prospérité, ce dernier estdevenu dans une courte période un secteur moderne et efficace.Il a connu un mouvement de concentration significatif aujourdhui achevé.Plusieurs banques possèdent une licence dexploitation mais sept banquescontrôlent le marché.Le principal acteur est constitué par le réseau public des BanquesPopulaires. Viennent ensuite les autres banques et celles contrôléesmajoritairement par des actionnaires étrangers, parmi lesquelles la BMCI,filiale de BNP-Paribas, et le Crédit du Maroc, filiale du groupe CréditLyonnais-Crédit Agricole. Enfin, la Caisse de Dépôt et de Gestion estextrêmement active dans les secteurs de limmobilier et du tourisme, enaccompagnant les projets dintérêt général et en intervenant dans unelogique damorçage pour des projets plus modestes.Il faut ajouter à ceci que le système bancaire marocain est caractérisé parune forte présence de banques étrangères de ce fait toutes les grandesbanques privées du royaume comptent dans leur actionnariat des banquesétrangères.B- Présentation du Crédit populaire du Maroc : Historique :La Banque Populaire existe depuis 1926 au Maroc, crée à lépoque sur le
  • 6. modèle Français institué par le dahir du 25 mai 1926, portant surlorganisation du crédit au petit et moyen commerce et industrie, et ce par lacréation des sociétés à capital variable dite « Banque Populaire ».Ce nest que vers lannée 2000 que la Banque Centrale Populaire sesttransformée en société anonyme à capitale fixe avec comme premièrerecommandation louverture de son capital aux Banques PopulairesRégionales à hauteur de 21% et au secteur privé à concurrence dau moins20%. Ainsi, les Banques Régionales se sont dotées dune autonomie avecleur implication dans le développement économique et social de leurrégion.Première institution Bancaire du Royaume, le Groupe Banque Populaire atissé pendant plus de 3 décennies des relations de partenariat solides, quipermettent aujourdhui une pluralité de profils, un creuset riche de cultureset de compétences diversifiées et un renouvellement de générations.Ces relations de longue date ont très tôt dépassé le cadre de satisfactiondes besoins des communautés pour investir progressivement des produitset services bancaires et financiers spécifiques et détendre aux domaineséducatif, culturel et social. Missions et valeurs du groupe :Les missions du CPM :Le Crédit Populaire du Maroc est un groupement de banques constitué parla Banque Centrale Populaire et les Banques Populaires Régionales.Fidèle à son esprit dentreprise, le Crédit Populaire du Maroc sest fixécomme objectif daccompagner toutes entreprises moyennes ou petites,artisanales, industrielles ou de services par la distribution de crédit à court,moyen et long terme.Il propose une gamme élargie et complète de services et produits financiersrépondant à lensemble des besoins de sa clientèle. Il développe égalementses activités à travers quatre orientations stratégiques majeures : La consolidation des positions acquises :
  • 7. Cet axe concerne le développement des activités dintermédiation et demarché du groupe. Le GBP accélère le développement de ses activités debanque de détail par une stratégie volontariste dextension de ses points devente, de la collecte de ressources et de la distribution des crédits.Disposant déjà du plus large réseau de secteur bancaire, le groupe ouvriraune centaine dagences chaque année.Grâce à ce dispositif, la collecte des ressources progresse largement plusvite que la moyenne enregistrée par le passé. Les crédits enregistrentégalement un développement soutenu en matière des crédits auxentreprises avec loffre Business Project, consistant en une nouvelleapproche Banque Populaire dans ses relations avec la clientèle desentreprises.Les crédits immobiliers et les crédits à la consommation enregistrentégalement un trend haussier, et le groupe à lambition daugmentersensiblement ses parts de marché dans ces catégories de crédits. La Banque citoyenne :Banque de proximité, le Groupe Banques Populaires joue un rôle depremier plan dans le développement des régions à travers laction desBanques Populaires Régionales. Il est laccompagnateur financier de larégion à travers la mobilisation de lépargne, son utilisation au niveau local,au bénéfice des acteurs économiques et sociaux.Dans le plan de développement du groupe, limplication reste effective ettrès prononcée en matière de la bancarisation de la population, quirappelons-le reste encore à un niveau très faible au Maroc. Ceci estpossible grâce à la politique de proximité du groupe et la souplesse dansles ouvertures de compte ainsi que son large réseau de distribution. Lacadence observée actuellement dans les ouvertures de comptes auprès dela clientèle de masse en atteste largement.Le Groupe Banques Populaires est le 1er réseau bancaire du pays. Sonréseau est constitué à fin 2006 de 610 agences et de 612 guichetsautomatiques.Il est également:· Le 1er collecteur de lépargne du système bancaire marocain ;
  • 8. · La 1ère banque dans le rapatriement de lépargne des MarocainsRésidant à lEtranger (MRE).Le soutien aux activités à fortes retombées sociales est égalementencouragé par le biais de développement des micro-crédits dont lencoursne cesse daugmenter et qui enregistre une évolution annuelle moyenne deplus de 50%, grâce à louverture de nouvelles branches au niveau detoutes les localités du pays.Lappui de la Fondation Banque Populaire pour la création dentreprises,tend à encourager les porteurs de projets en les assistants dans toutes lesphases pour laboutissement de la création de leurs entreprises.Le GBP encourage également lhabitat social en prévoyant daugmenterannuellement de 25% ses encours en la matière.Enfin, les PME-PMI sont accompagnées dans laction de leur mise àniveau. Lamélioration des performances :Limportant développement du Groupe Banques Populaires contribue àlamélioration de ses indicateurs de performances : rentabilité, productivité,commissions et maîtrise des risques.Ainsi, la rentabilité financière est fortement appréciée, fruit des résultatsnets de lensemble des entités du groupe, ainsi que la nette progression duproduit net bancaire, et la maîtrise des charges dexploitation. Laproductivité quant à elle connaît une amélioration surtout grâce àlautomatisation plus poussée des opérations effectuées au niveau desagences.La part des commissions dans le produit net bancaire enregistre uneévolution moyenne annuelle de lordre de 10%.Concernant la maîtrise des risques, le groupe tend à maintenir sa tendancedafficher les meilleurs ratios prudentiels du secteur que ça soit celui de lasolvabilité, de la liquidité, de la division des risques ou des créances ensouffrances. La conquête de nouveaux territoires
  • 9. et la croissance externe :Un nouvel élan est pris par le GBP dans son intervention dans lesopérations de la corporate banking, pour conforter à lavenir sonpositionnement stratégique dans ce créneau, et plus spécifiquement dansles métiers de conseil aux entreprises et de lingénierie financière,démissions obligataires, du capital-risque, de la gestion collective delépargne, de lintermédiation boursière et de financement du commerceinternational .Le groupe consolide également son intervention dans le marché descapitaux dont il dispose déjà en 2006 dune part de marché de lordre de41,50%.Les activités du groupe sétendent également à la bancassurance.Du reste, les filiales spécialisées du groupe ne restent pas à lécart de cettenouvelle dynamique commerciale, et un plan de développement ambitieuxest prévu pour chacune dentre elles en vue de participer fortement àlamélioration des performances du groupe, ce qui deviendra possible parlamélioration de leurs parts de marché dans leurs domaines dactivitérespectifs. Les valeurs du Crédit populaire du Maroc :Les valeurs identitaires du Crédit Populaire du Maroc découlent desprincipes de la coopération et de la mutualité.Cet esprit coopératif et mutualiste qui anime les Banques PopulairesRégionales puise ses origines dans les valeurs et les traditions culturellesdu Maroc, basées sur la solidarité, lentraide et lintérêt commun.Les valeurs identitaires de linstitution constituent les fondements de lactiondu Groupe et confirment sa mission nationale au service du développementéconomique et social du pays.Il tire également sa force de sa spécificité coopérative, qui confère ausociétaire loriginalité dêtre à la fois un client et un copropriétaire de labanque.Cette communauté de sociétaires constitue lessence du Groupe etparticipe activement à la vie de la banque, à travers notamment lesConseils de Surveillance des Banques Populaires Régionales, dont les
  • 10. membres sont élus par lAssemblée Générale des sociétaires.Destiné à promouvoir léconomie sociale, par le biais de la coopérativefinancière et lencouragement à la solidarité interprofessionnelle, le CréditPopulaire du Maroc a été tout naturellement amené à jouer un rôle moteurdans lamélioration du taux de bancarisation du pays et dans la collecte delépargne. Il constitue un groupement de Banques de proximité, accessiblesà tous et fortement enracinées dans toutes les régions du Royaume. CHAPITRE II Organisation du Crédit Populaire du Maroc Le comité directeur :Le Comité Directeur est linstance suprême du Crédit Populaire duMaroc exerçant exclusivement la tutelle sur les différents organismesdu CPM.Le Comité Directeur comprend :· Cinq Présidents des Conseils de Surveillance des Banques PopulairesRégionales élus par leurs pairs,· Cinq représentants du Conseil dAdministration de la Banque CentralePopulaire, nommés par le dit Conseil.
  • 11. Le Président du Comité Directeur est élu parmi les membres du dit Comitéet sa nomination est ratifiée par le Ministre chargé des Finances.Le Comité Directeur est chargé de :· définir les orientations stratégiques du Groupe,· exercer un contrôle administratif, technique et financier sur lorganisationet la gestion des organismes du CPM,· définir et contrôler les règles de fonctionnement communes au Groupe· prendre toutes les mesures nécessaires au bon fonctionnement desorganismes du CPM et à la sauvegarde de leur équilibre financier. La Banque Centrale Populaire (BCP), lorgane central du groupe :La Banque Centrale Populaire (BCP) est un établissement de crédit, sousforme de société anonyme à Conseil dAdministration. Elle est cotée enbourse à compter du 8 juillet 2004.La BCP, qui assure un rôle central au sein du groupe, est investie de deuxmissions principales :· Etablissement de crédit habilité à réaliser toutes les opérations bancaires,sans toutefois disposer dun réseau propre.· Organisme central bancaire des BPR. A ce titre, elle coordonne la politique financière du Groupe, assure lerefinancement des BPR et la gestion de leurs excédents de trésorerie ainsique les services dintérêt commun pour le compte de ses organismes. Les Banques Populaires Régionales (BPR), organismes de proximité :Les Banques Populaires Régionales (BPR), Banques de proximité,actuellement au nombre de 11 constituent le socle du Crédit Populairedu Maroc.Leur mission est létablissement de crédit habilités à effectuer toutes lesopérations de banque dans leurs circonscriptions territoriales respectives,les BPR ont pour mission de contribuer au développement de leur région
  • 12. par la diversité des produits quelles offrent, le financement delinvestissement et la bancarisation de léconomie.Elles constituent le levier du Crédit Populaire du Maroc dans la collecte delépargne au niveau régional, sa mobilisation et son utilisation dans larégion où elle est collectée.Les Banques Populaires sont organisées sous la forme coopérative àcapital variable, à Directoire et à Conseil de Surveillance.Leur mode dorganisation unique au sein du système bancaire leur permetdapprocher différemment leurs clients, puisque ces derniers se trouventégalement être les détenteurs du capital, formant ainsi ce que lon appelle «le sociétariat ».Outre le fait quils bénéficient des différents services bancaires, les clientssociétaires participent également à la vie sociale de leur banque(Participation aux Assemblées Générales, possibilité de siéger au Conseilde Surveillance). Les succursales : Au vu de son positionnement au sein de la Banque Populaire Régionale(BPR), en tant que niveau hiérarchique intermédiaire entre un sous-réseau dagences et le siège, la succursale apparaît comme un centre danimation commerciale et dappui technique au réseau afin de : · Rechercher lamélioration continue de la réactivité commerciale de son
  • 13. réseau.· Rehausser et maintenir le niveau dequalité des prestations offertes par leréseau de distribution.Cest pour ces raisons que desaménagements sont apportés àlorganisation actuelle de lasuccursale, sinscrivant ainsi dans lacontinuité des actions denormalisation, du mode defonctionnement de la BPR.Rattachée hiérarchiquement auprésident du directoire de la BanquePopulaire Rabat-Kénitra, lasuccursale Allal ben Abdallah à pourprincipales missions :· Lappui commercial aux agencesrelevant de son autorité à savoir : AlBoustane, Allal ben Abdallah, BabJdid, Al Amal, diour Jamaâ, Océan,Yacoub El Mansour...· Le pilotage et le management du
  • 14. sous-réseau.· Lassistance technique au réseaunotamment pour létude et la mise enplace des crédits.· Le support aux dites agences dansle recouvrement à lamiable descréances en souffrance.· Lapport de la technicité et lesexpertises nécessaires dans le cas oùlune de ses agences nen dispose pas(cas des dossiers crédits).La succursale Allal ben Abdallah estalors organisée autour :· Dune entité « animationcommerciale »,· Dune entité « conseil et appuitechnique au réseau » constituédexperts polyvalents (cautions,garanties, bancassurance etmonétique ; de chargés derecouvrement, et des aspects
  • 15. administratifs, · Dune entité back-office. Les agences : Chef dagence Organigramme de lagence Chef de caisse Caissiers Chargé de produits (Agent commercial)Lagence à la différence de la BPR et de la succursale, est en relationdirecte avec la clientèle cest lorgane de proximité. Lévolution,laugmentation des ressources de la banque, laugmentation de la part demarché sont tous des indicateurs qui dépendent des performances delagence. Les opérations effectuées au sein de lagence :Retrait et versement en espèces, virement, changes des devises, remisesde chèques, mises à disposition(MAD), figurent parmi les différentesopérations effectués au sein de lagence.A chaque fin journée, une feuille de dépouillements reprenant lensembledes opérations effectuées avec les montants débits et crédits est vérifiée,pointée pièce par pièce et chèque par chèque pour éviter tout risquederreur.Composée de sections et de sous sections, connues sous forme denotations, cette feuille doit être balancée :
  • 16. Section : Sous section :· Caisse :.......................................... A : versementB : retrait· Compensation :.................................D : compensation· Virement :.......................................K : diversC : Change· Remises :.............................. ...........F : Remises de chèques· Domiciliation :...................................M : domiciliation· Portefeuille :......................................N : escompteP : encaissement· Divers services :................................. RML : remise même localitéRMA : remise même agence Les produits offerts par lagence : Les cartes monétiques :Pour effectuer des retraits auprès des guichets automatiquesbancaires(GAB) et faciliter le paiement des achats auprès descommerçants, la Banque Populaire met à la disposition de sa clientèle unelarge gamme de cartes répondant à leurs besoins.Carte de retrait « WAFRA »
  • 17. Carte de débit « TARWA »Carte de paiement différé « SAFWA »Carte jeunes « CPOP jeunes adultes » (18-25 ans)« CPOP juniors » (15-17 ans) Carte « VISA CLASSIC » Carte « RIZK » pour les comptes sur carnet Domiciliation des revenus et règlements : Virement en faveur des tiersLe virement automatique, dun compte vers celui dun tiers, assure auxclients de ne jamais oublier leurs échéances. Domiciliation des revenusEn domiciliant les revenus : salaires, allocations familiales, remboursementde sécurité sociale...; vous vous simplifiez la vie et vous pouvez réaliser vosprojets. Prélèvement automatique « Chaabi Tasdid »Il consiste en la prise en charge, de manière automatique, du traitementdes avis de prélèvement en faveur dorganismes prestataires de services(OPS), ayant signé avec la Banque et ce, en règlement des créancesenregistrées auprès de ces derniers : les redevances de téléphone, lestraites de crédit... les services pratiques :Chaabi net :
  • 18. Permet aux clients de recevoir sur leur adresse électronique de manièresécurisée, des informations sur les opérations effectuées sur leurscomptes.Chaabi mobile :Permet la réception des SMS contenant des informations relatives auxopérations effectuées directement sur votre téléphone portable aprèschaque opération. les crédits logements :Crédit FOGALEF : accordé aux enseignants adhérant à la fondation MedVI et permet le financement complet du logement en fonction du revenu,avec des durée de remboursement pouvant aller jusquà 20 ans et un tauxdintérêt très compétitif. Crédit AL MANZIL Chaabi : accordé aux gens ayant un revenu modeste et/ou non régulier pour lacquisition dun logement neuf ou ancien avec un plafond pouvant atteindre les 200.000 dhs. Crédit Douira : pour les personnes
  • 19. désirant acquérir un logement économique dont le coût est limité à 200.000 dhs et une superficie qui ne dépasse pas 100 m², avec une durée de remboursement allant jusquà 25 ans et un taux dintérêt fixe très compétitif. Crédit Mabrouk : Crédit pour le financement des logements de moyen et haut standing, construction dune maison, travaux daménagement ou bien lacquisition dun terrain nu. crédits de consommation :Crédit Yousr : Pour faire face à des dépenses imprévues sansdéséquilibrer votre budget, la Banque Populaire met à la disposition de cesclients une ligne de crédit «Crédit YOUSR».Cest une facilité allant jusquà50.000 dhs qui est adossé au compte du client et qui est remboursé àchaque fin du mois.Crédit Moujoud : MOUJOUD est un crédit destiné au financement desbesoins personnels de consommation : achat de mobilier, dappareilsélectroménagers, de voiture doccasion, et de frais déquipement... Crédit voiture neuve : LE CREDIT PERSONNEL VOITURE NEUVE est un prêt jumelé à une assurance décès
  • 20. qui permet de financer jusquà 75% lachat dune voiture neuve avec un plafond de 300.000 DH et une durée de remboursement pouvant aller jusquà 48 mois. f- placement des fonds : Bons de caisseLe Bon de Caisse est un titre de créance Banque Populaire qui constitueune épargne rémunérée en fonction de la durée de placement convenue àlavance.Vous avez, par conséquent, la garantie dune rentabilité sans surprise. Dépôt à termeLe dépôt à terme est un compte dans lequel vous avez la possibilité dedéposer vos fonds en dirhams contre une rémunération convenue àlavance.Vous décidez de tout : du montant, de la durée dépargne, et en cas debesoin, vous avez la possibilité davoir une avance sur votre épargne. g- Les assurances :Al Injad Chaabi : Le contrat dassistance Al Injad Chaâbi est un produitBanque Populaire - M.A.I. moyennant une cotisation de 200 dhsannuellement qui offre aux clients un choix très large de prestations en casde maladie subite, accident, décès et panne de voiture... Addamane Chaabi : Pour préparer lavenir, ADDAMANE CHAABI permet de constituer un capital en vue dune retraite principale ou complémentaire. Al Moustakbal Chaabi : Al
  • 21. Moustakbal Chaabi permet la constitution progressive dune épargne destinée au financement des dépenses de scolarité ou de première installation professionnelle dun enfant et ce, moyennant des primes épargne mensuelles et/ou des versements exceptionnels. CHAPITRE III Les travaux effectués et les apports du stageA- Les travaux effectués :Durant mon stage au sein de la banque populaire jai pu effectuer plusieurstâches dans les différents postes que jai occupés.Service caisse :Dans ce service jai pu effectuer plusieurs opérations parmi lesquelles :1. Les versements : en espèce et par remise de chèques qui sontprésentés par tous les fonds que le client verse sur son compte ou danscelui dun tiers, et qui sont constatés par le crédit du compte concerné.2. Le paiement de mises à disposition aux clients ayant reçu une sommedargent dun tiers résidant dans une autre localité.3. Le retrait dargent sur place qui se manifeste par toute sortie de fondsdemandée par le client et constaté par le débit de son compte et qui peutêtre sur présentation de chèque ou sur bordereau de retrait. Lopérateurdoit : vérifier la signature, lexistence ou non de la provision, et si le chèquenest pas frappé dopposition.4. Le retrait dargent hors place pour les clients nappartenant pas àlagence, dans ce cas la prise de quelques précautions simpose.
  • 22. Service Remises des chèques :Dans le service remise jai pu assister à plusieurs opérations :1. Remise de chèques sur place : pour les chèques tirés sur les confrères(autres banques de la même ville), la pratique conduit à appliquer une datede valeur postérieure à la date de remise de 2 jours pour les chèques « surplace » (j+2) sur le carnet de « remise sur place », lopérateur inscrit lecode de lagence, la date, le N° de compte, la date de valeur, le N° dechèque, nom du tireur, banque tirée, le montant en chiffres et en lettres etla signature de lopérateur.2. La remise de chèques sur BP cest-à-dire les chèques tirés sur la mêmeagence ou sur dautres agences de la BPR, la date de valeur dans ce caset j+1.3. La remise de chèques hors place : il sagit des chèques tirés sur lesbanques dautres villes, la date de valeur et de j+2 dans ce cas.4. La présentation en chambre de compensation : compte tenu du nombreimportant de chèques remis par la clientèle, payable dans différentesbanques et dans diverses villes, la profession a organisé sur les principalesplaces, des chambres de compensation où les banques se réunissentquotidiennement pour échanger entre elles les valeurs (chèques, effets) ;chaque banque fera ainsi le compte de ce que lui est dû par chacun de sesconfrères et de ce quelle leur doit : les règlements se feront par différenceentre ces montants, sur les comptes ouverts auprès de Bank Al Maghrebpar les participants.Services Clientèle et produits bancaires :Au sein de ce service qui ma paru le plus intéressant parmi tous les postesque jai assisté, jai pu effectuer plusieurs et différentes tâches :1. Ouverture de comptes bancaires pour les clients désirant de déposerleurs fonds.2. Etablissement des contrats al Injad Chaabi conclu au moment delouverture du compte.3. Simulation des crédits pour les gens désirant lobtention dun prêt soitimmobilier soit à la consommation.4. Renouvellement des DAT (dépôts à terme)
  • 23. 5. Délivrance des cartes guichets.6. Délivrance des carnets de chèque7. Classement des carnets de chèqueNon seulement jai effectué des tâches de responsabilité comme cellesexercées par les employés de la banque mais jai aussi effectué des tâchespériphériques mais intéressantes en même temps.1. Scannage des spécimens de signature des clients dans un logiciel conçuspécialement pour cette tâche, pour permettre aux agents de vérifier àchaque opération la conformité de la signature avec celle qui a été déposéesur le spécimen lors de louverture de son compte.2. Change des devises en dirhams à laide du GAB incorporant un systèmede change automatique.3. Traitement et envoi de convocations aux clients ayant dépassé la datelimite de récupération de leurs cartes.4. Destruction des cartes expirées et envoi des cartes oblitérées à la BPR.5. Remises des cartes capturées par le guichet et non expirées, aux clients.6. Envoi de documents par Fax aux différentes agences et succursales dela banque populaire du royaume.7. Comptages de largent et alimentation de GAB.B- Les apports du stage :Mon stage au sein de la banque populaire a été très bénéfique et instructif.Au cours de ces quatre semaines, jai ainsi pu observer et participer, aufonctionnement quotidien dune agence bancaire.Au-delà, de lactivité de chacun des services, jai pu constater les relationshumaines entres les différents employés de la banque, indépendammentde lactivité exercée par chacun deux ; ainsi jai pu ressentir limportancedes relations humaines au sein de lentreprise et même celles nouées avecles clients par ce quune bonne relation induit une bonne réputation àlorganisme et aux employés de ce dernier.En effet, latmosphère au sein de la banque était très chaleureuse. A titredexemple, jai constaté quun air familial régnait au sein de la banque, il yavait une absence des rapports de force entre dirigeant est subordonnés, et
  • 24. une présence de lentraide entre les différents employés. Dun autre côté jeme suis rendu compte de limportance quon donnait au client en essayantde le satisfaire en mettant en oeuvre tout ce qui était possible, ce qui lefidélise de plus en plus. A travers de cette convivialité, jai pu comprendreque lactivité dune entreprise devient plus performante et plus rentabledans une atmosphère chaleureuse et bienveillante. CONCLUSION :Il est évident que cette période de stage ma permis daccroître mesconnaissances en matière de banque et dacquérir de nouvellestechniques, par létude des opérations et lutilisation des techniques,présentées au sein de lagence Al Boustane.De même jai eu loccasion de rédiger mon premier rapport de stage, uneexpérience qui ma permis de mieux connaître les enjeux du monde delemploi.Une ambiance professionnelle et décontractée a caractérisé le déroulementde cette période de stage qui, par une participation forte et générale auxopérations, ma facilement favorisé la cohésion avec le personnel de labanque.Ce stage ma également permis de rencontrer des gens de différentesdisciplines, et de nouer des contacts avec des personnes de mon domaine,et surtout de faire la différence entre les études théoriques et les réalités duterrain qui est le monde de lemploi, tout en étant à jour avec linformation.