Aygulfois juin 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Aygulfois juin 2013

on

  • 560 views

Bulletin d’information du Syndicat d’initiative de Saint-Aygulf, quartier de Fréjus

Bulletin d’information du Syndicat d’initiative de Saint-Aygulf, quartier de Fréjus

Statistics

Views

Total Views
560
Views on SlideShare
560
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Aygulfois juin 2013 Document Transcript

  • 1. Responsable de la rédaction : Jean-Michel Sygutn° 25 Juin 2013L’AYGULFOISBulletin d’information du Syndicat d’initiative de Saint -Aygulf« »Comité de rédaction:Tirage : 2000 Exemplaires / Imprimeur : P.Deparis-tél :04 94 81 22 08Danièle Dépre / Patrick Lieugaut / Claude et Jacques Coquery /Clara Rondeau et JmSUn Aygulfoisde Cœur dans lelivre des recordsADOLPHE FRUHINSHOLZLa villa « ALSACE » d’Adolphe FRUHINSHOLZ avait une vueexceptionnelle sur la baie de Fréjus. Sur ce balcon bien orienté, ilse détendait en buvant sa bière alsacienne, bercé par les vaguesd’un bleu turquoise. Trois des pins de cette photo se balancentencore sous le souffle du mistral. Sa vie est contée en page 5.Villa Alsace17 -22 - 24 - 29 - 31 JuilletLes Nuits OFF du Parc Areca11 au 15 Août Fête Foraine( Place de la Poste )10 Août Concours de Pêche( Port de Saint-Aygulf)28 Juin Kermesse des Ecoles21 Juin Fête de la Musique( Plage de la Galiote et Place de la Poste )22 Juin 10 Kilomètres de Fréjus( Base Nature )1er Septembre FêteVotive7 Septembre 10 kilomelettes7 / 8 Septembre Omelette Géante14 /15 Septembre Fête d u Sport et Associations( Base Nature )23 au 30 Août Le Monde Merveilleux des Santons( Salle Charles Denis )17 Août Kermesse( Parvis de l’église. Réservations repas au 04 94 81 22 52 )4 et 18 Août Bals d’été( Place de la Poste )3 et 14 Juillet Bals d’été( Place de la Poste )13 Juillet Concours de Pêche( Port de Saint-Aygulf)13 Juillet Kermesse( Parvis de l’église. Réservations repas au 04 94 81 22 52 )Notre dévouée Colette Tuccinardi nous a quittésaprès un long calvaire. Elle assurait la comptabilitédu Syndicat d’initiative, très gentiment, depuis denombreuses années.Au revoir Colette!
  • 2. LHOMME ET SON IMAGE.Jean de La Fontaine..Un Homme qui saimait sans avoir de rivauxPassait dans son esprit pour le plus beau du monde:Il accusait toujours les miroirs dêtre faux,Vivant plus que content dans son erreur profonde.Afin de le guérir, le Sort officieux (1)Présentait partout à ses yeuxLes conseillers muets dont se servent nos Dames ;Miroirs dans les logis, miroirs chez les Marchands,Miroirs aux poches des Galands, (2)Miroirs aux ceintures des femmes.Que fait notre Narcisse? Il se va confinerAux lieux les plus cachés quil peut simaginer,Nosant plus des miroirs éprouver laventure. (3)Mais un canal formé par une source pure,Se trouve en ces lieux écartés :Il sy voit, il se fâche ; et ses yeux irritésPensent apercevoir une chimère vaine.Il fait tout ce quil peut pour éviter cette eau.Mais quoi, le canal est si beauQuil ne le quitte quavec peine.On voit bien où je veux venir :Je parle à tous ; et cette erreur extrêmeEst un mal que chacun se plaît dentretenir.Notre âme cest cet Homme amoureux de lui-même;Tant de miroirs, ce sont les sottises dautrui,Miroirs, de nos défauts les peintres légitimes ;Et quant au canal, cest celuiQue chacun sait, le livre des MaximesLesFablesdeLaFontaineAvant de commencer la lecture de cettefable, rappelons qui était Narcisse : cestce jeune homme de la mythologie grecquequi fut séduit par sa propre image reflétéedans l’eau dune fontaine. Ne pouvant lasaisir, il mourut de cette passion insatis-faite. D’où le nom de la fleur qui poussa àlendroit où il mourut et...le narcissisme ...La Fontaine semble avoir créé cette allé-gorie à partir du mythe de Narcisse. Ici,son "Narcisse"se croit "le plus beau dumonde" (cest notre complaisance enversnous-mêmes) mais il trouve son imagelaide dans les miroirs, cest pourquoi il lesfuit (nous refusons de nous reconnaître).Le "canal", cest le livre des "Maximes".Voici ce quen dit La Harpe dans son"éloge de La Fontaine" :"Quoi de plusingénieusement imaginé pour louer unlivre dune morale piquante, qui plaît àceux mêmes quil censure, que de le com-parer au cristal dune eau transparente, oùlhomme vain qui craint tous les miroirsparce quil nen a jamais trouvés dassezflatteurs, aperçoit malgré lui ses traits dontil veut en vain séloigner, et vers laquelle ilrevient toujours ?Peut-on louer avec plus desprit? "(1) obligeant, qui rend volontiers un bonoffice (Richelet)(2) au XVIIème, t ou d(3) n–osant plus se regarder dans les mi-roirsAstuces de grand-mère !que lon séchange entre parentspour remédier aux maux de dents des tous petits...Colliers de dentition : attention danger !Faut-il les interdire ?? Phénomène de mode ?De plus en plus de bébés, à lâge des premières pousséesdentaires, en général vers 4 ou 5 mois, puis jusquà 2 ans voireau-delà, portent ces colliers en ambre.Apaisantes, antalgiques, alternatives aux thérapeutiquestraditionnelles, parures esthétiques, amulettes protectrices...Or, les risques sont grands :étranglement ou ingestion des perles.Faire porter des colliers à de jeunes enfants est dangereux,cela peut même aller jusquau décès.Un report vers une autre solution sans risqueest conseillé (sirops, gel…)(direction générale de la santé)Taxe sur les logements vacants(TLV)Un décret publié au Journal officiel di-manche 12 mai 2013 élargit le champ d’ap-plication territorial de la taxe annuelle sur les logements va-cants (TLV). La TLV s’applique aux communes appartenant àune zone d’urbanisation continue de plus de 50 000 habitantsoù existe un déséquilibre marqué entre l’offre et la demandede logements, entraînant des difficultés sérieuses d’accès aulogement sur l’ensemble du parc résidentiel existant. Au total,28 agglomérations regroupant 1 151 communes sont désor-mais concernées par la TLV. Fréjus en fait partie. La TLV estdue par les propriétaires des logements vacants à usage d’ha-bitation. Le logement doit être vacant depuis au moins 1 an. Iln’y a pas de déclaration à déposer, les contribuables recevantun avis d’imposition à la TLV courant novembre.
  • 3. « Recette Locale »( Pour 4 personnes )Le Chef: LaurentUn grand MerciPour cette recette!FRICASSEE DE VOLAILLE A LOIGNON1. Coupez le poulet en morceaux, salez et poivrez. Pelez et émincez les oignons.2. Faites chauffer le beurre et 1 c. à soupe dhuile dans une cocotte. Mettez -y àdorer les morceaux de poulet en les retournant plusieurs fois puis repoussez -les surles côtés.Ajoutez les oignons émincés et remuez-les dans la matière grasse pendant 2 min,Préchauffez le four à 220°C.3. Ajoutez les languettes de jambon et arrosez avec le cognac ou larmagnac. Mé-langez doucement avec une cuillère en bois pendant 2 min, salez très modérément etpoivrez.4. Versez le vin blanc, couvrez et faites chauffer sur feu moyen pendant 15 min.5. Glissez la cocotte dans le four pendant encore 10 à 12 min. Servez directementdans la cocotte.Pour bien parfumer cette fricassée de volaille,ajoutez à volonté ciboulette et persil haché.Servez avec des courgettes sautéesou des champignons rissolés.La coriandre est une plante aromatique de la famille des ombelli-fères. Cest une herbe annuelle ou bisannuelle qui peut atteindre50 cm de haut. Elle apprécie particulièrement un sol chaud, léger,calcaire, riche en humus et pousse au soleil ou à mi- ombre. Maiselle peut pousser également en intérieur.Si vous semez la coriandre à la fin du printemps (4 à 5 grainespar poquets espacés de 20 cm), elle poussera facilement. Ellen’exige qu’un sol bien drainé et un bon ensoleillement. Un solcalcaire est plutôt favorable. Si vous souhaitez utiliser davantageles feuilles de coriandre, couper les hampes florales lorsqu’ellesatteignent 25 cm de hauteur. Vous retarderez l’apparition desfleurs, qui stoppe naturellement la croissance du feuillage. Lacoriandre résiste bien à la chaleur et même au froid (-5°C), maisla souche racinaire ne doit jamais être ni détrempée, ni complète-ment desséchée.Les graines se récoltent à la fin de l’été, de préférences encorevertes. Pour ce faire utilisez un grand sac en papier que vous renverserez et glisserez délicatementsur les hampes florales surmontées d’ombelles chargées de graines. Resserrez le sac autour destiges que vous coupez ensuite au ciseau. Les bouquets ainsi recueillis seront suspendus la tête enbas et mis à sécher dans un endroit sec. Les graines tomberont progressivement dans le sac enpapier, où il vous suffira de les recueillir après 2 ou 3 semaines.Attention ! La coriandre déteste le fenouil et dépérit si l’on prétend la faire pousser dans son voi-sinage. Par contre, elle apprécie la compagnie du persil et du cerfeuil, avec lesquels il ne faudrapourtant pas la confondre visuellement.Originaire d’Asie, elle est l’une des plus cultivées au monde. Très utilisée au Mexique parexemple, elle est très aromatique et parfumée.On l’appelle aussi « persil arabe » ou « persil chinois ».La coriandre s’utilise principalement pour aromatiser salades, omelettes et plats en sauce.On l’utilise également pour agrémenter certains crustacés et grillades.Cultiver les aromatiques en Pots (suite)La CoriandreLou pan de vieisso sepasto enjounesso :Le painde lavieillesse se pétritpendant lajeunesse.Le New BarRue des vauvenargues83370 Saint - AygulfTél: 04 83 09 10 15(Nouvelle direction)Préparation 15 mnCuisson 30 mn environ .1 poulet de grain de 1,5 kg4 oignons2 tranches de jambon deBayonne de 100g15g de beurre2 c. à soupe de cognac20 cl de vin blanc sechuile * sel * poivreUn remède contrelestroublesdigestifsLa coriandre est traditionnellementutilisée contre les troubles digestifs,tels que la constipation ou laéropha-gie, notamment ses graines.On peut aussi l’utiliser contre lesdouleurs dues aux rhumatismes et auxarticulations. Quelques gouttes suffi-sent également à mieux traiter et évi-ter les maladies virales et bacté-riennes des voies respiratoires.
  • 4. Jouez avec l’AYGULFOIS Trouvez les Mots :Horizontalement1. Naturelle ou planifiée, elle est toujoursspectaculaire4. Non potable mais tout le monde l’adore7. Artificiellement navigable8. Peut-être lumineuse, chaude ou froide9. Essentiel pour tous les organismes10. En hiver elle se métamorphose11. Le château d’eau lui donne des barsVerticalement1. Bienfaitrice pour certains et dramatiquepour d’autres.2. Elle a parfois un but thérapeutique3. Gère et peut être réglé en liquide5. Elle nous a marqué en 20116. Les bonnes sont rarement en plastiqueLes Solutions sont affichées au Syndicat d’initia-tive. (Place de la Poste). Jeux et réponses égale-ment sur le site internet du SIOT:http://www.saint-aygulf-tourisme.fr/SUDOKU de MoniqueBonnetdelafilleMancheduparapluiedelafilleTachegrenouillePointeparapluiegrenouilleHauteurparapluiegarçonGouttedepluiesurparapluiegarçonQueueduchienGauchedunuageFlaquesouslepieddugarçonRetrouvez les 9différences entreces 2 dessins
  • 5. Connaissez-vous ADOLPHE FRUHINSHOLZ ?Adolphe FRUHINSHOLZ est un inconnu pour beaucoup d’Aygulfois. Pourtant, au début du siècle der-nier, avec sa belle barbe blanche, « l’Alsacien » pour ses amis, était très apprécié dans le quartier de la Ga-liote dit aussi « de la Pointe » où était sa villa, «Alsace » , rue des Adrets. Des Aygulfoises, jeunes écolières àl’époque, se rappellent ses promenades à cheval sur la grande plage et aussi ses bains, été comme hiver. Cettebelle demeure Alsacienne qui dominait la baie de Saint-Aygulf fut occupée, après son décès, par l’armée Ita-lienne puis par la Kommandantur (les blockhaus étaient proches). Elle fut rasée après la guerre son boulevarddébute au petit rond point de la D 559 longe sur la droite « le grand Parc » sur la gauche « la villa Gabrielle » etse termine à l’avenue Musset. La notoriété d’A. Fruhinsholz est due surtout à sa réussite dans l’industrie de latonnellerie. Né en 1845 à Schiltighem, il a grandi parmi les tonneaux de l’entreprise de son père, Charles Fru-hinsholz, créée en 1849. Très jeune, Adolphe va conseiller l’emploi de machines-outils et d’un moteur à vapeur(révolutionnaire, nous sommes dans la seconde moitié du 19ème siècle). En 1871, le père cède à ses fils l’entre-prise « La Tonnellerie Mécanique ». Mais, 1871 est la fin du conflit entre la FRANCE de Napoléon III et laPRUSSE de Guillaume1er / Bismarck. La France est vaincue et doit verser à son vainqueur des « tonnes » d’oret, surtout, l’Alsace-Moselle est annexée à la Prusse. Alors, les frères Fruhinsholz, fidèles à leur Alsace, créèrentune unité de production à Bayon (Meurthe et Moselle), vite transférée à Nancy. En 1888, Adolphe Fruhinsholzdevient propriétaire des diverses unités. Nancy va connaître un développement extraordinaire. La TonnellerieMécanique fabrique avec le bois scié des fûts et des cuves à vin alors que le bois fendu (à la hache !) est retenupour les fûts à bière et pour les cuves à alcool ou les foudres (gros tonneaux) d’une contenance supérieure à100 .000 litres. Les autres productions vont des wagons-citernes (en bois!) aux barattes pour le beurre, aux bacsà fleurs. A.Fruhinsholz exporte dans de nombreux pays suite aux voyages très fréquents qu’il fait pour montrerla qualité de ses produits et créer de nouveaux marchés ( exemple à suivre en 2013 !). L’Europe, le Chili, l’Argentine, le Brésil …sont ses clients. Pourmontrer le savoir-faire français, il réalise des foudres aux contenances exceptionnelles (transportés démontés, remontage sur place). Dès 1890, notre Alsa-cien pressent que la future exposition universelle de 1900 à Paris présentera les dernières innovations. Aussi, le plan d’un très grand foudre est élaboré. Iltrouve en Amérique du Nord des chênes de plus de 2m de diamètre sans nœud sur une hauteur de plus de 10m. Plusieurs centaines sont abattus, fendus àla hache. Les douves (douve= partie centrale du foudre) et les fonds, très lourds, très longs, sont acheminés jusqu’au Havre, puis, par bateau, à Nancypuis aux ateliers. Tout comme certains éléments de l’Airbus 380, des aménagements spéciaux sont faits pour ces transports exceptionnels (nous sommestoujours fin du 19ème siècle !). Après séchage pendant plusieurs années, douves et fonds furent cintrés à la Vapeur, planés, rabotés, chevillés, assembléspour former le plus grand foudre du monde : 433.000 Litres. Ses dimensions sont exceptionnelles : longueur 9,5 m, diamètre 9,35m. Le plus grand foudredu monde , conçu par Adolphe Fruhinsholz, est présenté à la Foire Universelle de PARIS de 1900. C’est l’une des trente-trois merveilles de cette foire. Sacontenance est le double de celle du foudre du château d’Heïdelberg. Notre foudre, posé sur un élégant support, est surmonté par une plate-forme/balconde 7,5m de long et de 5m de large. Une balustrade ornée de pilastres entoure cette terrasse. La traverse supérieure est couronnée par un fronton représen-tant l’apparition du nouveau siècle. En-dessous, des cariatides prennent leur graine dans des troncs de chêne feuillu. Ces sculptures ont été exécutées parVALIN.D’autres caractéristiques de cette œuvre :-les douves ont une épaisseur de 22 cm aux extrémités et 15 cm au milieudu tonneau (50 m 3 de bois)-l’épaisseur des fonds est de 18 à 20 cm et leur cintrage de 44 cm (35 m3de bois)-46 cercles en acier (Aciéries de Longwy), chacun d’une seule pièce,pèsent au total 14.000kg-l’ensemble foudre, balcon, sculptures, énorme support…pèse environ150.000kgCette exposition de 1900 confirme la réussite d’Adolphe Fruhinsholz etde sa Tonnellerie Mécanique .Ainsi, les Champagnes POMMERY commande un foudre de 75.000litres(100.000 bouteilles) . Ce foudre sera la vedettede l’Exposition Universelle de SAINT-LOUIS (Missouri) en 1904.L’amitié Champagne- Amérique est représentée par les sculptures del’ébéniste GALLE qui ornent le foudre POMMERY : la France(représentée par une femme de dos, debout dans les vignes) offre unecoupe de champagne Pommery à l’AMERIQUE, belle créature, symbolede la jeune Amérique. Ce grand foudre sera utilisé chez POMMERYjusqu’en 1973/1975. Il orne maintenant le hall d’accueil.Adolphe Fruhinsholz fut un industriel qui a su améliorer les outils detravail tout en étant un patron aimé. Il avait compris aussi que de bonnesmatières premières et une qualité de finition appréciée faisaient tournerune entreprise.Il fut actionnaire de la Compagnie générale électrique créée à Nancy àcette époque.Sa décoration de la Légion d’Honneur a récompensé l’industriel maisaussi l’Alsacien qui a voulu rester Français.Il décède en 1938.Soyons fiers, Aygulfois , qu’une famille si active mais très simple aitchoisi SAINT-AYGULF pour venir s’y détendre.
  • 6. Notre pays est celui du soleil, c’est ce à quoi noussommes ou nous étions habitués. Au regard des troissaisons précédentes, nous pourrions en douter unpeu. Néanmoins, en espérant qu’il y ait plus de joursensoleillés que nous en avons eu ces derniers mois,j’ai choisi de vous parler du soleil, de ses bienfaitscomme des maladies qu’il peut engendrer, et surtoutdes mesures préventives à adopter. Le soleil émetdes rayonnements cosmiques sur un large spectredont le visible avec les 7 couleurs de l’arc en ciel, etdes rayonnements ultra-violets (au delà du violet) de plusieurs types. Les UV detype B sont indispensables à la synthèse de la vitamine D, qui est fondamentalepour le métabolisme du calcium et du phosphore, métaux constitutifs de nos dentset des os. Un grand nombre de Français sont carencés en vitamine D, qu’il fautdonc doser régulièrement et en prendre en complément si nécessaire. L’astre dujour a aussi un rôle préventif contre certains cancers, parmi les plus fréquents(prostate, sein, et colon). L’exposition au soleil est utilisée depuis l’antiquité : onparle d’héliothérapie (du grec hélios : soleil, et therapeuein : soigner) car le soleil aaussi des vertus microbicide, cicatrisante, analgésiante, stimulante pour le moral,l’immunité et l’état général. Il faut savoir qu’un peu d’exposition au soleil favoriseles défenses immunitaires, mais à forte dose cette même exposition diminue l’im-munité. Vous l’aurez compris : dans la vie, tout est une question d’équilibre. En casd’excès se produit d’abord un érythème (on parle de coup de soleil). Puis peuventsurvenir des lésions : éphélides (taches de rousseur), lentigines (grains de beauté).S’exposer au soleil peut-être dangereux : particulièrement pour les personnes àpeau claire qui doivent être protégées dès que l’index UV est égal à 3. Il faut sesouvenir que les cancers de la peau liés à des grains de beauté qui dégénèrent sonten grande augmentation depuis 20 ans. On a trouvé des causes génétiques à cecancer (qui explique la présence de ces tumeurs cutanées sur des régions du corpspas ou peu exposées comme les fessiers et la plante des pieds), et l’un des facteursprédominants est constitué par l’exposition au soleil de façon importante dans l’en-fance. Aussi, le rôle préventif des parents est important : les enfants doivent êtreprotégés du rayonnement solaire de façon efficace. Il faut savoir aussi que le soleil,en exposition prolongée et répétée au cours des décennies favorise le vieillissementcutané, ceci à cause des UV de type A. Nous parlions du soleil, mais il faut aussi seméfier des nuages qui peuvent faire croire que le soleil n’étant pas visible, on nerisquerait rien. Au contraire, car les nuages n’atténuent que de 5 à 10 % le rayonne-ment solaire.Pour se protéger du soleil, il est donc important de respecter quelques règles : lesenfants doivent de préférence porter des bobs recouvrant les oreilles et la nuque,plutôt que des casquettes. Il est préférable de ne pas s’exposer entre 12 et 16 heuresl’écran solaire est indispensable à mettre aussi sous les bras et derrière les cuisses.Il existe des tee-shirts pour adultes et enfants qui filtrent les UV (en Australie, surles plages, les enfants ont les bras et les jambes couvertes.). S’assurer que les lu-nettes solaires que vous portez filtrent100% des UV. Veiller aussi à unebonne hydratation, surtout pour lesplus jeunes enfants, et il est conseilléde les hydrater bien avant qu’ils nedemandent à boire. Manger des ali-ments qui sont riches en vitamine D(thon, flétan, morue, saumon, œufs,champignons, foie) pour stocker lavitamine D et consommer les fruits denos régions.En cas de coup de soleil, une crèmeou de l’homéopathie peuvent soulagerefficacement.Es riche qu pou, urous qu saup, sage qu vau :Est riche qui peut, heureux qui sait, sage qui veut.Notre Provence est un bouquet aux senteurs infinies. C’est lalavande ou le lavandin qui parfume nos armoires et parfois …nostoilettes. Ce sont le basilic, le thym, la sauge, le romarin….quiagrémentent nos cuisines. N’oublions pas nos eucalyptus auxodeurs si variées. Gilbert Bécaud a chanté et vanté nos marchés deProvence avec ses fragrances particulières d’herbes, de fruits,d’épices.. Quant à notre poète fréjusien, Guy Geerhaert, les ef-fluves de notre sud lui ont chatouillé narines et papilles…SoleilAttention DangerLa vie, ce n’est pas d’attendre que les orages passent,c’est d’apprendre comment danser sous la pluie…EFFLUVES…Quand ma mère jadis entr’ouvrait son armoireUne odeur de lavande aussitôt s’échappaitEnvahissant la pièce et, l’on n’aurait pu croireQue cela provenait d’un modeste bouquet.C’est ce vieux souvenir que je garde en mémoireLorsqu’autour de Fréjus je vais me promener,Les fleurs d’un joli bleu parent leur territoireD’un tapis odorant prêt à nous fasciner.Mais nous avons ici bien d’autres aromates !Par exemple le thym ou le bon serpoletQui parfont à plaisir un gratin de tomatesOu, l’automne, un ragoût de cèpe et de bolet.Et notre basilic ! Quel bonheur dans la soupe,Cette soupe au « pistou »que l’on mange lesoir…Et puis le romarin qui voisine la routeOù l’on ne peut passer ni marcher sans le voir.La sauge, qui souvent, poussait devant la porte,Symbole de santé connu pour être vrai,Ne la négligeons pas, pour que mieux l’on se porteUn vieux dicton nous dit qu’il faut en prendre en Mai.Guy GeerhaertDocteur CHABOUSSOU
  • 7. Historique de Notre Quartier (Seconde partie)Si lon se réfère au Dictionnaire dhistoire et de géographie ecclésiastique, deux Saints religieux ontporté le nom dAygulphe. Lun mort en 811 ne nous concerne pas. L’autre est né à Blois, quelque 150ans auparavant, vers 630. Il entra à labbaye de Fleury-sur-Loire. Nous ne savons que peu de choses surla période de noviciat dAyoul. Entre lan 650 et 660 Aygulphus fut envoyé au-delà des Alpes (à MonteCassino), accompagné de quelques moines afin de récupérer le corps de saint Benoît. vers lan 664.Il arriva à Lérins où fit preuve de tant dhumilité et damour envers les moines égarés quil les ramenavite à lobéissance, et semploya à relever le Monastère, restaura la discipline et remplaça la règleprimitive par celle de saint Benoît en vigueur à Fleury. Aygulphe se porta également sur les besoinsspirituels des jeunes vierges qui vivaient dans le monde et qui cherchaient un asile pour abriter leurvertu. Aygulphe releva les ruines d’un monastère situé sur les hauteurs de Saint-Cassien pour les rece-voir. Tant de succès, irritèrent certains bénédictins qui l’emprisonnèrent à l’abbaye de Lérins avec unedizaine de moines restés fidèles. On imagine bien comment le monastère fut alors mis au pillage.Aygulphe et ses disciples furent torturés. Il a été écrit quon leur creva les yeux, qu’on leur coupala langue et que, finalement, on les jeta sans provision et misérablement vêtus dans un "vaisseau"poussé à la dérive sur les flots de la Méditerranée.Comme il était impossible de garder indéfiniment les trente-quatre prisonniers, on décida de les exilerdans une île lointaine, à lest de la Corse. Mais au cours du voyage, la tempête sacharna sur le vais-seau. Ce périple sachève dans une île déserte, Maritima, où les moines auraient été livrés à despirates qui les mirent à mort. " Ainsi commença le long martyre d e saint-Aygulphe et de ses compa-gnons; mais en même temps se produisit sans doute le plus grand miracle qui ait marqué sa vie car ,après avoir vogué longtemps à la merci des vents et subi les assauts d une violente tempête, le bateauséchoua à Capreja, petite île entre la Corse et l Italie. Mais ce répit fut de courtedurée car les ennemis de saint-Aygulphe organisèrent une expédition. Aygulphe etses disciples furent transportés dans un îlot voisin où ils furent massacrés par déca-pitation, vers 675."Nous verrons la suite dans le prochain journal, dans l’historique de la vie de saint-Aygulphus ….Pour plus de détails, lire le Livre du Syndicat d’initiativeSaint Aygulphe « Côte d’Azur »Saint-Aygulf en fête,Ce Dimanche 2 Juin 2013:Fort d’un temps magnifique120 litres de Rosé Pamplemousseont été offerts lors de l‘Apéro !!!!Les numéros détaxésVous en avez assez de payerdes appels surtaxés vers les entrepriseset services publics, vous trouverez surle site de nombreux numéros équiva-lents gratuits sans passer par le numérosurtaxé en 08.Exemple: Véolia (0497258895 ou0969329328) ou Edf (0493987060).Pour trouver le bon Numéro voir :http://www.detax.fr/( en vente au SIOT: 13 € )
  • 8. Police SécuritéCommissariat de Police 04.94.51.90.00Rue de Triberg ( 17 ) Fax: 04.94.51.90.90Police Municipale 04.94.51.97.00640, rue des Batteries Fax: 04.94.51.97.82Gendarmerie Nationale 04.94.51.40.54215, rue de Triberg Fax: 04.94.52.97.59Pompiers ( 18 ou 112 )238, Rue des Batteries 04.94.52.47.2083600 Fréjus Fax: 04.94.52.47.29MédicalS A M U ( 15 )S.O.S. Médecins 04.94.95.15.25C H U Bonnet 04.94.40.21.21Clinique des Lauriers 04.94.51.22.80Centre Cardio Est Var 04.94.50.13.50Pharmacie de garde ( 32.37 )Centre Antipoison 04.91.75 25 25et de Toxicovigilance Fax:04.91 74 41 68Ambulance 04.94 17 60 00Maison Médicale (Semaine de 20 heures à minuit)(Centre Hospitalier) (samedi de 14 heures à minuit)Avenue de St.-Lambert (Dimanche et jour férié04.94.40.21.19 de 8 heures à minuit)S.O.S. Vétérinaires 04.94.51.51.47ServicesEDF 0810 08 33 00Véolia 0811 90 07 00GDF 04 94 41 41 00Juge de proximité 04 94 44 54 40Massif Forestier 04 98 10 55 41Débroussaillement 04 94 51 97 76Collecte des encombrants 0 800 009 239C.C.A.S (Action Sociale) 04 94 17 66 20Pôle"Emploi" 04 94 51 86 61Maison de l’emploi 04 94 51 91 60Service Logement 04 94 51 76 46C A F 0 810 258 310Caisse Maladie 04 94 51 96 00SPID Ville Propre ( n°vert) 0800 000 531RENSEIGNEMENTS UTILES (sur votre téléphone : http://www.mobile.saint-aygulf.fr) ou FlashcodeTél. 04 94 81 22 09 Fax. 04 94 81 23 04http://www.saint-aygulf-tourisme.frsaint-aygulf.tourisme@frejus.frService de Maintien à DomicileDom Emploi Service 04 94 49 09 09Var Atout Services 04 94 95 06 58Entr’Aide Sociale du Var 04 94 92 27 08Sendra 04 94 83 65 04Téléalarme téléassistance 04 94 17 67 07Service d’aide sociale 04 94 17 66 20Santé Assistance Service(Hospitalisation à domicile) 04 94 51 51 42(Soins infirmiers) 04 94 17 84 90Sarl Bel Age 0820 203 204Un service "course" 04 94 17 67 72(Mini Bus Gratuit 3ém âge)Portage de Repas 04 94 17 66 68Associations LocalesPêcheurs Plaisanciers 04 94 81 40 28SASEL 04 94 81 31 38L’île aux enfants : 04 94 81 12 39Les Amis de Villepey 04 94 53 15 56Les Voiles Latines : 06 03 03 09 55Fréjus Kite Surf : 06 15 14 45 69Omelette Géante : 04 94 17 67 19Amicale Bouliste : 04 94 81 32 53Office de TourismePlace de la Poste83370du Lundi au Jeudi8h30 -12h30 et 13h15 - 17h15Vendredi8h30 - 12h30 et 13h30 - 16h30Du lundi au vendredi8h30 -17hPAROISSE 04.94.81.22.52PermanencesAdjointe au Maire de Fréjus pour Saint-AygulfLes Mardi et Vendredi MatinCCAS 10h/11h30 1er et 3ème jeudiAssistante Sociale 04 94 51 18 65Du Conseil Général Sur rendez vousMairieSaint -AygulfCentre AdministratifTél. :04 94 52 60 40Fax :04 94 81 49 33Fréjus ( Hôtel de Ville )Place FormigéTél. :04 94 17 66 00TransportsTaxi 06.08.35.78.50S N C F (horaires info) 36 35Agglobus 04 94 53 78 46Varlib ( n° azur) 0 810 006 177Bateaux Verts 04 94 49 29 39Bateaux St.Raphaël 04.94.95.17.46Aéroport Toulon 0825 01 83 87Aéroport Nice 0820 42 33 33Aéroport Marseille 04 42 14 14 14Escota 04 93 48 50 50CRICR (infos routières) 0 800 100 200Capitainerie 04 94 52 74 52
  • 9. Trouvez les motsEgalement dans les mots mélés.C1A S C A D2E V3M4E R O ÉU U I5OE B6C7A N A LO H O IS8O U R C E N AT DE E9A UI TL P10L U I EL OP11R E S S I O NCrue Eau Canal Véolia mer Douche Source Cascade Pression Pluie InondationBouteilleHorizontalement1. Naturelle ou planifiée, elle est toujoursspectaculaire [CASCADE]4. Non potable mais tout le monde l’adore[MER]7. Artificiellement navigable [CANAL]8. Peut-être lumineuse, chaude ou froide[SOURCE]9. Essentiel pour tous les organismes[EAU]10. En hiver elle se métamorphose[PLUIE]11. Le château d’eau lui donne des bars[PRESSION]Verticalement1. Bienfaitrice pour certain et dramatique pourd’autre [CRUE]2. Elle a parfois un but thérapeutique[DOUCHE]3. Gère et peut être réglé en liquide [VÉOLIA]5. Elle nous a marqué en 2011[INONDATION]6. Les bonnes sont rarement en plastique[BOUTEILLE]
  • 10. Trouvez les motsEgalement dans les mots mélés.J H V É O L I A D R N P  N Ç À S Œ Î A N M Ô OZ F D C S Y X Z E O  G Z G È W Ô U P T A Ï M ŒP T Y A E O W M I J U Ï Î I C D C Ë L Z Û T À EU È W Ç Û Û U S Î F Ê C U C A N A L U V W F A AÀ É I B T R S R V E Ê Ô H I A É N Î I V E A Û UÀ V Ô S R E R R C C R S Q E V Î W Û E P V T J HP Y C S R A D Ê À E R B O U T E I L L E A A Z ÇN Ë X P O O Ù X S Û Â U S A Ç O W Û N À E Œ U HO Ô D O E C N F D Î Y S E S Y C Ù S Ë D J N Q ŒL L Ç Ê Y Z V V Œ Î Y Ë Ù U S N Ï T À C E N C WF B C Û Ù À U K É Ë H R Ù R I N O N D A T I O NG Ï É Ï Ç Z S Q V F D Ë É R H K Ù Y P R T F Û TG I Ç X T È A K Ï F L  N Ê E V Z É D Y L O Z WY V M Ù C D O M N H Ù R P S S É E Ï Ç Ô Q Ï Ë ER K U V H S Ê Û O Û R C A S C A D E I R O K Î MV O B H X I T À N T A V Î A Y I J X I T O W R JM L S M U Q I J Œ Ù T W A S Ï I Œ Y Û P Ë H R S1. Bienfaitrice pour certain et dramatique pour d’autre [CRUE]2. Essentiel pour tous les organismes [EAU]3. Artificiellement navigable [CANAL]4. Gère et peut être réglé en liquide [VÉOLIA]5. Non potable mais tout le monde l’adore [MER]6. Elle a parfois un but thérapeutique [DOUCHE]7. Peut-être lumineuse, chaude ou froide [SOURCE]8. Naturelle ou planifiée, elle est toujours spectaculaire [CASCADE]9. Le château d’eau lui donne des bars [PRESSION]10. En hiver elle se métamorphose [PLUIE]11. Elle nous a marqué en 2011 [INONDATION]12. Les bonnes sont rarement en plastique [BOUTEILLE]