Your SlideShare is downloading. ×
Présentation Développement Durable AG Fedurok
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Présentation Développement Durable AG Fedurok

4,667
views

Published on

Présentation faite par Pierre Johnson (Encyclopédie du Développement Durable) sur le développement durable à l'AG de la Fedurok (mars 2008).

Présentation faite par Pierre Johnson (Encyclopédie du Développement Durable) sur le développement durable à l'AG de la Fedurok (mars 2008).


1 Comment
3 Likes
Statistics
Notes
  • merci bien pour ce bienfait de votre part
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
4,667
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
332
Comments
1
Likes
3
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Actualité et contexte du développement durable Pierre Johnson Chargé de mission Encyclopédie du Développement Durable Consultant commerce équitable, économie sociale et solidaire
  • 2. I. Repères et rappels Pourquoi le développement durable ? Le “développement” : une idéologie basée sur la croissance économique, dans un contexte de reconstruction (après-guerre). Un siècle et demi après le début de la révolution industrielle (initiée dès le XVIIIe siècle dans le secteur des filatures en Angleterre). Locomotive 1827
  • 3. Des changements radicaux Population Urbanisation Energie Transports Climat Agriculture, Pêche Biodiversité Communication Interdépendance
  • 4. Population Augmentation et nouvelle répartition 12 10 8 PD 6 PVD 4 TOT 2 0 1950 1970 2000 2025 2050 2075 2100 1750: 1 milliard (estimation) 1900: 2 milliards 1950: 2,5 milliards 2008 : 6,6 milliards
  • 5. Urbanisation En 1800, à peine 3 % de la population mondiale vivait en ville contre 15 % en 1900, 50% vers l'an 2000. Au rythme actuel 65% de la population sera urbaine en 2025, et plus de 80 % dans de nombreux pays.
  • 6. Energie L’accroissement exponentiel de la consommation d’énergie La part des énergies non renouvelables est encore très minoritaire Les découvertes de pétrole sont loin derrière la production. Source : WorldWatch Institute
  • 7. Energies fossiles : l’épuisement Le pic de Hubbert La culture du pétrole est partout : Automobile, transports Production d’énergie Production alimentaire CDs, téléphones, radios, téléviseurs Vêtements, sports, meubles Cosmétiques, médicaments Quels scénarios de transition énergétique ?
  • 8. Climat L’effet de serre Bilan 2007 des changements climatiques (rapport du GIEC) Les concentrations de gaz carbonique dans l'atmosphère ont atteint des niveaux jamais vus depuis 650 000 ans. La valeur de la vitesse moyenne du réchauffement au cours des cent dernières années est de 0,74°C. le niveau de la mer s'est élevé de 17 cm au cours du vingtième siècle et de 3mm par an entre 1993 et 2003, soit le double de la moyenne enregistrée durant tout le vingtième siècle on a observé une augmentation du nombre des cyclones tropicaux intenses dans l'Atlantique Nord et d'autres régions du Globe depuis 1970 la probabilité que les changements climatiques soient dus aux activités humaines est supérieur à 90%. Source : Mission Interministérielle de l’effet de serre Effets futurs prédits par les modèles la température moyenne annuelle du globe s'élèvera d'ici 2100 de 1,1°C à 6,4°C . il est très vraisemblable (90-95% de probabilité) que les chaleurs extrêmes, les vagues de chaleur et les événements de fortes précipitations continueront à devenir plus fréquents; il est très vraisemblable que des précipitations de plus en plus intenses et surtout de plus en plus variables d'une année sur l'autre s'ensuivront, notamment dans les latitudes moyennes.
  • 9. Agriculture et pêche Accroissements des ressources Augmentation des captures de alimentaires, pêche mais pression sur les 1ère source de protéines dans les PED écosystèmes : épuisement des ressources halieutiques, notamment de certaines produits chimiques : engrais, espèces : thon rouge... pesticides gaz à effet de serre déforestation érosion
  • 10. Biodiversité La 6e extinction Comparaisons des extinctions observées au cours du 20e siècle avec les extinctions « naturelles » attendues (Teyssedre, 2004) 15.589 espèces sont 2,4 Poissons 24 confrontées à un 150 risque d'extinction, 0,04 selon la quot;liste rougequot; Amphibiens 0,4 5 attendues (1O millions d'années) de l'Union mondiale 0,06 attendues (1 millions d'années) pour la nature (UICN): Reptiles 0,6 Extinctions observées 8 un mammifère sur 0,09 Oiseaux 0,9 quatre, 40 un oiseau sur huit, Mammifères 0,04 0,4 un amphibien sur trois. 50 2,7 Plantes 27 270 0 50 100 150 200 250 300
  • 11. Biodiversité Dans le cadre du Millennium Ecosystem Assessment, environ 1360 scientifiques ont évalué de 2001 à 2005 lʼimportance des écosystèmes pour lʼhomme, et comment les restaurer. www.millenniumassessment.org
  • 12. La révolution informationnelle Les Nouvelles technologies de l’information et de la communication Un accès généralisé à l’information La constitution de réseaux sociaux Des capacités de traitement d’une grande masse de données La capacité d’élaborer des scénarios (approche des systèmes complexes) Des moyens de consultation des acteurs concernés L’élaboration d’une conscience planétaire à travers la circulation de l’information Les Biotechnologies et les Nanotechnologies De nouvelles promesses, mais dans l’immédiat : De nouveaux risques
  • 13. Développement de l’Internet Utilisateurs d’Internet 2002 Connexion des villes en 2007 Chris Harrison Population World Mapper
  • 14. Une lente prise de conscience Rapport du Club de Rome (1972) : “Les limites de la croissance” Conférence de Stockholm (1972) : concept d’éco-développement Rapport Brundtland “Notre avenir à tous” (1987) : notion de DD “Un développement qui répond aux besoins du présent sans sacrifier la capacité des générations futures à répondre aux leurs.” Conférence de Rio (1992) : déclaration de Rio et agenda 21 Conférence de Johannesburg (septembre 2002)
  • 15. qui s’accélère aujourd’hui Rétrecissement de la mer d’Aral Multiplication des sécheresses Ouragan Katrina (2005) “Une vérité qui dérange”, Al Gore Rapport du GIEC sur le changement climatique (2007) Rapport Stern, sur l’économie du changement climatique
  • 16. Environnement : des disposition récentes Premiers traités internationaux : protection des mers, patrimoine culturel et naturel mondial (1972), sur le commerce des espèces en danger, CITES (1973), sur la pollution atmosphérique (1979) et l’ozone (1987) Trois conventions à Rio (1992) : Climat, Biodiversité, Déforestation Le dialogue Nord-Sud est renoué Sur la prévention des risques biotechnologiques et la biodiversité (protocole de Carthagène, 2000) Sur les polluants organiques persistants (2001). Entrée en vigueur du protocole de Kyoto (2005), engagement de réduction globale de 5,2% des émissions de CO2 pour 38 pays industrialisés (hors Etats-Unis) d’ici 2012 par rapport aux émissions de 1990.
  • 17. II. L’évolution socio-économique La dimension négligée du développement durable Population 2000 Richesse 1500 Richesse 1900 Richesse 1990
  • 18. PIB et mesures de richesse Un instrument unidimensionnel Lʼactivité économique est mesurée par la comptabilité nationale en valeur monétaire. Richesse ou bien-être ? Richesse et richesses Les aspects non comptabilisés de l’activité sociale (domestique, non déclarée, etc. D’autres outils existent ou sont à inventer
  • 19. De nouveaux outils pour la mesure des richesses L’indice de développement humain (PNUD) lancé en 1990, permet une comparaison entre pays, compris entre 0 et 1. Il prend en compte : • l'espérance de vie à la naissance. • le niveau d'instruction mesuré par la durée moyenne de scolarisation et le taux d'alphabétisation. • le P.I.B. réel (c'est-à-dire corrigé de l'inflation) par habitant, calculé en parité de pouvoir d'achat. • le P.I.B. par habitant.
  • 20. Quelques résultats Indicateur de Développement Humain Classement 2005 1. Islande 2. Norvège 3. Australie 4. Canada 5. Irlande 6. Suède 7. Suisse 8. Japon 9. Pays-Bas 10. France 11. Finlande 12. Etats-Unis
  • 21. Indicateur de progrès véritable Le décrochage du progrès véritable Source : Redefining Progress LʼIPV part des mêmes données de consommation que le PIB, mais fait des ajustements cruciaux : ajustements selon des facteurs tels que la distribution des revenus, ajout de facteurs come la valeur du travail domestique et volontaire, et soustraction de facteurs comme les coûts du crime et de la pollution.
  • 22. III. Critiques et limites du concept Sustainable Development Durable ou Soutenable ? la traduction française et québécoise Développement durable vs éco-développement (1970’s) La critique du développement - même durable L’après-développement - Ivan Ilitch, etc. La “décroissance” (S. Latouche), la sobriété heureuse (Pierre Rabhi), la simplicité volontaire (Serge Mongeau)
  • 23. Une démarche pragmatique Adopter les concepts et les principes novateurs de la démarche Prendre conscience des freins et des limites du concept
  • 24. Un concept novateur L’innovation du développement durable De nouveaux principes et modalités d’action La transversalité / l’intégration des actions Le dialogue des acteurs et les objectifs négociés
  • 25. De nouveaux principes Le principe de solidarité dans le temps et dans l’espace La principe de participation Le principe d’intégration (globalité et transversalité) Le principe de subsidiarité Le principe de précaution / prévention Le principe de responsabilité
  • 26. Transversalité / Intégration Economie Viable Environnement Durable Equitable Vivable Social Social Culture la culture est souvent représentée comme la 4e dimension du Environnement développement durable. Economie
  • 27. L’action collective Participation et gouvernance L’ouverture des Nations Unies à la Société Civile (Forum et Objectifs du Millénaire) Les agendas 21 : un premier essai d’application locale
  • 28. La place de la culture dans le DD • Etapes de la reconnaissance de la place de la culture La déclaration universelle de l ’UNESCO sur la diversité culturelle (2001). Avis de la Commission Nationale du Développement Durable en 2002 : assimile (aussi importante que) la diversité culturelle à la diversité biologique. Agenda 21 de la culture (Barcelone, 2004) : La diversité culturelle principal patrimoine de l'humanité. Les droits culturels font partie intégrante des Droits de la personne humaine.
  • 29. Les freins au développement durable Freins institutionnels : gouvernance mondiale Un système économique incontrôlable La fragmentation des actions et des secteurs Les freins culturels : deux siècles de culture productiviste
  • 30. IV. Quelques outils L’Agenda 21 Les instruments de mesure : empreinte écologique et éco-bilan Les instruments normatifs et semi- normatifs Les instruments volontaires : labels et chartes
  • 31. L’Agenda 21 Programme d’action collective Juridiquement non contraignant, fixe un programme d’actions dans des domaines très diversifiés afin de s’orienter vers un développement durable. Les étapes : Diagnostic Débat public : concertation Fixer / négocier les priorités : programme d’action Financer, mettre en musique Evaluer
  • 32. Les instruments de mesure Des instruments de différentes natures : • Pédagogique La notion d’empreinte écologique, popularisée par le WWF L'empreinte écologique correspond à la surface nécessaire au mode de vie d'une personne pour produire sa nourriture, les biens qu'il consomme et absorber ses déchets. • Scientifiques et techniques bilan carbone de l’ADEME, analyse de cycle de vie (mesure la pression d'un produit sur les ressources et l'environnement tout au long de son cycle de vie) • Bilan sociétal du CJDES
  • 33. Les instruments normatifs Les émissions de gaz à effet de serre Réduction négociée au niveau des pays Mise en oeuvre propre à chaque pays / groupe de pays Les interdictions les CFC Europe, USA : certains pesticides, etc. Les instruments semi-normatifs ISO : 14 000, 9 000, la norme HQE Responsabilité sociale : SA 8000, AA1000, SD100,...
  • 34. Les instruments volontaires Les codes de bonne conduite • Global Reporting Initiative • Extractive Industries Transparency Initiative • Ecuador Principles (banques) Les labels • Agriculture biologique : normée (Europe) • FLO, Forest Stewarship Council, Rainforest Alliance • Label social (Belgique)
  • 35. Quelques exemples Limites des instruments volontaires La RSE : marketing social ou engagements réels Le label FLO : un commerce équitable ou éthique ? Mais un instrument de participation Exemple du FSC, dont la gouvernance est très élaborée • Transparent, indépendant, participatif • Application du principe de subsidiarité dans sa gouvernance
  • 36. A1. l’Encyclopédie du DD Un constat La notion de développement durable est souvent invoquée de manière confuse, superficielle ou fragmentée, rendant nécessaire une approche pédagogique, réfléchie et transversale. Un outil Remplissant un manque dans l’espace francophone, l’Encyclopédie du Développement Durable permet à un large public d’avoir accès, pour une somme modique, à des références et à des réflexions d’experts engagés. Une gestion coopérative L’Encyclopédie du Développement Durable est gérée par les Editions des Récollets, une coopérative d’édition créée en 2006 par des membres de l’association 4D. Toutes les recettes sont automatiquement affectées au développement du projet. Les auteurs sont étroitement associés au projet. www.encyclopedie-dd.org
  • 37. A2. Une initiative dans le secteur de la musique Musique éthique ou équitable ? Les musiciens : de petits producteurs marginalisés ? Des filières à géométrie variable La nécessité de trouver des principes communs Un cahier des charges - musique éthique 4 principes - 17 critères (12 impératifs - 2 de progrès) Des modalités de fonctionnement Fairplaylist, Dyade Art et Développement (38), Utica records
  • 38. Cahier des charges musique éthique et solidaire Principe 1 : Coopération et solidarité Principe 2 : Rémunération équitable et transparence Principe 3 : Autonomie de l’artiste Principe 4 : Développement durable
  • 39. Cahier des charges (suite) Source de vérification à chaque étape à de la production musicale
  • 40. Ouvert à votre contribution Pour développer de nouveaux outils Pour discuter de la Charte et de son application à d’autres activités Pour mettre au point des indicateurs d’efficacité / de réussite appliqués au spectacle vivant Pour contribuer par votre réflexion
  • 41. Merci ! Pierre Johnson Courriel : pierrejohnson01@gmail.com Sites Internet www.encyclopedie-dd.org www.fairplaylist.org

×