Tpdisquedurimprimer

494 views
458 views

Published on

nejla

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
494
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Tpdisquedurimprimer

  1. 1. Définition du disque dur Définition : Le disque dur est un support composé de disques magnétiques sur lesquels on peut stocker de très grandes quantités d'informations. Un disque dur est une unité de stockage d’information de grande capacité, composée d’un ou plusieurs plateaux (couches circulaires en verre ou en aluminium recouvertes de matériel sensible aux champs magnétiques) sur lesquels sont stockées les données. L’information est gravée sur les plateaux en modifiant les propriétés magnétiques de la surface à l’aide des têtes de lecture/écriture disposées sur un bras mobile. Un circuit électronique complexe relie le disque dur au système informatique afin d'assurer le transfert de données entre les deux. En fonction de la configuration et du système de disques, nous pouvons proposer les types de récupération de données Les disques des ordinateurs de bureau sont de 3,5'' et ceux des portables de 2,5''. Composant du disque dur : Les composants d'un disque dur: 1. plateaux en aluminium superposés sur les quels une couche d'élément magnétique est déposée (généralement sous forme d'oxyde de fer). 2. un moteur de rotation pour tous les plateaux. 3. une tête de lecture / écriture par plateau: lecture et écriture des données, elles survolent à quelques microns les plateaux. Si une tête touche un plateau, il devient inutilisable. 4. Le moteur (généralement unique) pour les déplacements des têtes sur les plateaux 5. Composants électroniques de contrôle pour le transfert des données, IDE, SATA, ...  *************************************************** Composants :Les différentes parties qui composent un disque dur permettent souvent de déterminer le type de panne qui a conduit à la perte de données. Pour effectuer la récupération des données, il convient de faire une analyse initiale du disque dur permettant de déterminer la panne et la viabilité de la récupération. Une analyse réalisée dans des conditions inappropriées ou par du personnel non qualifié peut conduire à la perte définitive des données, car on ne dispose souvent que d’une occasion pour effectuer la récupération des données. Les parties les plus importantes d'un disque dur sont:
  2. 2. La structure: elle protège la mécanique du disque dur d'éléments extérieurs comme la poussière, l'humidité, la température, etc. La tête de lecture/écriture: il s’agit du dispositif électromagnétique qui permet de réaliser la lecture, l’écriture et la suppression des données. C'est une des parties mobiles du disque dur et, par conséquent, un des composants les plus sensibles. Elle est composée des éléments suivants: • Voice Coil: Bobines (1) • Préamplificateur (2) • Flecteur de tête de lecture (3) • Têtes de lecture (4) • Bloc électronique (5) La fonction de lecture/écriture change la position de la tête de lecture sur la surface du plateau pour lire et/ou écrire l'information nécessaire. Le processus est le suivant: une bobine de cuivre est couverte d'un aimant (voice coil) et déplace le bloc électronique dans une direction ou une autre en fonction du courant qui lui est appliqué. A l'extrémité du flecteur qui est fixé au bloc se trouvent certains éléments semi-conducteurs (têtes de lecture) sensibles aux champs magnétiques des plateaux où sont stockées les données. Pour renforcer la charge électrique reçue par les têtes de lecture, un préamplificateur est placé sur le bloc. Plateaux (6): supports métalliques ou en verre en forme de disque plat où est stockée l'information. Ils sont composés de trois couches: • Un support généralement en aluminium ou en verre. • Une surface où sont stockées les données de façon électromagnétique (recouverte d'une fine pellicule) (7). • Une dernière et fine couche huileuse pour protéger la couche électromagnétique. Les deux côtés du disque sont utilisés pour stocker les données. Axes (8): les axes sont les pièces sur lesquelles tournent des éléments mobiles du disque dur. Un axe permet la rotation des plateaux et l'autre celle de la tête de lecture/écriture. Châssis (9): c'est la structure rigide sur laquelle les différents composants du disque dur sont physiquement montés, mais qui n’intervient à aucun moment dans le stockage de l’information. Électronique (10): c'est l'ensemble des circuits intégrés montés sur une plaque de circuit imprimé (ou PCB) qui a pour but de communiquer avec le système informatique mais aussi de contrôler tous les éléments du disque dur qui interviennent dans la lecture et l'écriture des données. Moteur du disque dur (11): ensemble des composants dont le but est d’imprimer aux plateaux un mouvement circulaire à une vitesse constante. Bus (12): c'est un connecteur intégré à la carte mère qui assure le transfert des données entre le PC et le disque dur.
  3. 3. Alimentation (13): c'est la connexion qui permet de fournir le dispositif en électricité et qui est reliée au câble du courant Caractéristiques du disque dur Le Temps d'accès moyen fait référence au temps moyen pour que la tête se déplace d'un point à l'autre sur un même plateau. Si les disques durs de 1996 tournaient aux alentours de 13 ms, les standards actuels arrivent à moins de 8 ms. La Vitesse de rotation plateaux en tour par minutes. La vitesse actuelle sont de 5400 (généralement pour PC portables) et 7200 tours selon les modèles. Des modèles pour serveurs en SCSI tournent à 10.000 ou même 15.000 tours. C'est disques sont le plus souvent ventilés. Chaque plateau est divisé en pistes de taille variable suivant son emplacement sur le disque, plus petits vers le centre par le formatage de bas niveau à la fabrication. Chaque piste est ensuite découpée en secteurs de taille fixe (512 octets généralement). Et enfin, le formatage de haut niveau (par exemple la la commande Format) crée des clusters dans les secteurs de taille variable suivant le type de partition et la capacité du disque dur. Le secteur de boot est celui utilisé pour le démarrage du système d'exploitation. La capacité taille) d'un disque dur se calcule par la formule: Capacité nette = capacité des secteurs (normalement 512 Bytes) * nb. Secteurs * nb. Cylindres * nb. Têtes. Par exemple, un Seagate 10232 possède 1245 cylindres, 63 secteurs et 255 têtes (plateaux), ce qui donne comme taille: 512*63*1245*255= 10322727645. En divisant par 1000 * 1000 * 1000 (1000 est le Kilo utilisé en hardware au lieu de 1024 utilisé en software), on obtient 10,322 GB (taille détectée par le BIOS: 10,241 GB).  ****************************************************** 1) La capacité La capacité des disques durs suit la "loi de Moore". Cette loi, énoncée par Gordon Moore, l'un des fondateurs d'Intel® est la suivante : " La puissance de calcul des ordinateurs double tous les dix-huit mois". Vous l'aurez compris, pour les disques durs ce n'est pas la puissance de calcul qui double, mais la capacité de stockage. Les disques durs actuels ont une capacité de stockage qui varie de 6 Go à 80 Go ! 2) La vitesse de rotation La vitesse de rotation du disque, correspond à la vitesse à laquelle les disques tournent à l'intérieur du lecteur. Plus la vitesse de rotation est élevée, plus le disque est rapide.
  4. 4. Les disques durs actuels ont une vitesse de rotation qui varie entre 4500 et 10 000 tpm (tours par minute). Etant donné que le disque dur cherche souvent de nouvelles données, il est très important de réduire ce temps. Si vous souhaitez changer de disque dur, nous vous conseillons d'opter pour un disque ayant une vitesse de rotation supérieure ou égale à 5400 tpm. 3) Le type de connexion Actuellement, vous pouvez trouver sur le marché trois types de connexions pour les disques durs. Il y a: - la connexion "IDE" (Integrated Drive Electronics), ce type de connexion est le plus couramment utilisé par les disques durs. Cependant, l'IDE est aussi utilisé par les lecteurs de CD-ROM et de DVD- ROM, mais aussi par certains périphériques de stockage. Les ordinateurs peuvent prendre en charge jusqu'à quatre périphériques IDE sur deux connecteurs, soit deux périphériques par connecteur. Les deux connecteurs sont appelés IDE 1 et IDE 2 (voir photo 1). Les périphériques qui y sont connectés ; sont désignés comme "maîtres" (en anglais, "master") ou "esclaves" (en anglais, "slave"). Il faut noter qu'il existe aussi des versions améliorées du standard IDE, comme par exemple l'"E- IDE"(Enhanced-IDE). Photo 1 - la connexion "SCSI" (Small Computer System Interface), ce type de connexion est plus rapide que l'IDE. Cependant, il exige l'installation d'une carte spéciale dans l'ordinateur (voir photo 2). Tout comme l'IDE, ce type de connexion est aussi utilisé par d'autres périphériques (scanners, périphériques de stockage, etc.). Il existe aussi plusieurs types de SCSI, chacun d'eux ayant des caractéristiques spécifiques. Il y a par exemple, le Fast SCSI (parfois appelé SCSI-2), le Wide SCSI, etc. Photo 2
  5. 5. - la connexion "IEEE 1394" (Institute of Electrical and Electronics Engineers 1394), parfois appelé "Fire Wire®" ou "i.LINK", ce type de connexion prend en charge des taux de transfert beaucoup plus élevés que l'IDE et le SCSI. Ce standard est donc adapté aux périphériques qui nécessitent des taux de transfert important, comme les caméscopes numériques et bien sûr les disques durs. l'IEEE 1394 utilise un connecteur à six broches (voir photo 3) qui fournit les données et l'alimentation électrique aux périphériques (cependant, certains périphériques nécessitent une alimentation séparée). Ce type de connexion sera sans nul doute le standard dans les années à venir, notamment grâce à son taux de transfert élevé. USB to IEEE 1394 Cordon IEEE 1394 - de connexion IEEE Les types du disque dur Depuis les ordinateurs AT à base de 80286, les disques durs sont de type IDE (on dit aussi PATA pour Parallel ATA). Ces PC utilisaient un contrôleur séparé inséré dans un connecteur ISA avec un taux de transfert de 4,7 MB/s maximum. Connecteur ISA 8 La norme IDE permet de connecter 2 disques durs (un maître - master et un esclave – slave) sur le même contrôleur via un câble de 40 fils à trois connecteurs. La capacité maximum est limitée à 540 MB (donc pas de lecteur CD-ROM). La norme E-IDE est utilisée depuis les 486DX-4 (Quelque Pentium I étaient encore avec la précédente norme). Elle dépasse la limite des 540 MB de la norme IDE pour passer à une capacité maximum de 8.4 GB. Des disques durs supérieurs sont parfois détectés par le BIOS (suivant la carte mère), mais le formatage (ou la commande FDISK) limitent la capacité. Les évolutions suivantes vont supprimer cette limitation. Les lecteurs et graveurs CD-ROM sont acceptés Ces disques permettent une vitesse de transfert de 10 MB/s maximum. Les capacités supérieures à 540 MB ne sont utilisables qu'en paramétrant le disque dans le BIOS en mode LBA (logical Block Addressing). Avec l'E-IDE et normes suivantes, quatre périphériques sont acceptés via deux contrôleurs: un principal, primaire (primary) et un secondaire (secondary). Chacun accepte un
  6. 6. disque master (maître) et un slave (esclave). Le paramétrage des disques en masters ou en slaves utilise des cavaliers à l'arrière du disque dur / lecteur/ graveur CD-DVD. Par contre, le port primaire est généralement plus rapide. Par exemple, le contrôleur UDMA 100-133 n'est généralement accessible que sur le primaire, le secondaire est limité à 66 (voire 33). Certains disques durs de nouvelle génération ne sont connectable que sur le primaire. Caractéristiques de chaque type du disque dur Disque dur Serial-ATA Le standard Serial ATA (S-ATA ou SATA) est un bus standard permettant la connexion de périphériques de stockage haut débit sur les ordinateurs de type PC. Le standard Serial ATA est apparu en février 2003 afin de pallier les limitations de la norme ATA (plus connue sous le nom "IDE" et rétro-activement appelée Parallel ATA), qui utilise un mode de transmission en parallèle. En effet, le mode de transmission en parallèle n'est pas prévu pour supporter des fréquences élevées en raison des problèmes liés aux interférences électromagnétiques entre les différents fils. Les câbles et périphériques à la norme S-ATA peuvent notamment être reconnu par la présence du logo suivant : Câble Serial ATA Connecteur Serial : câble rond composé de sept fils et terminé par un connecteur de 8 mm. Trois fils servent à la masse et les deux paires servent à la transmission de données. Caractéristiques techniques Le Serial ATA permet d'obtenir des débits de l'ordre de 187.5 Mo/s (1,5 Gb/s), or chaque octet est transmis avec un bit de démarrage (start bit) et un bit d'arrêt (stop bit), soit un débit utile théorique de 150 Mo/s (1,2 Gb/s). Le standard Serial ATA II devrait permettre d'avoisiner les 375 Mo/s (3 Gb/s), soit 300 Mo/s utiles théoriques, puis à terme 750 Mo/s (6 Gb/s), soit 600 Mo/s utiles théoriques.
  7. 7. Disque dur IDE La norme IDE permet de connecter 2 disques durs (un maître - master et un esclave – slave) sur le même contrôleur via un câble de 40 fils à trois connecteurs. La capacité maximum est limitée à 540 MB (donc pas de lecteur CD-ROM). La norme E-IDE est utilisée depuis les 486DX-4 (Quelque Pentium I étaient encore avec la précédente norme). Elle dépasse la limite des 540 MB de la norme IDE pour passer à une capacité maximum de 8.4 GB. Des disques durs supérieurs sont parfois détectés par le BIOS (suivant la carte mère), mais le formatage (ou la commande FDISK) limitent la capacité. Les évolutions suivantes vont supprimer cette limitation. Les lecteurs et graveurs CD-ROM sont acceptés Ces disques permettent une vitesse de transfert de 10 MB/s maximum. Les capacités supérieures à 540 MB ne sont utilisables qu'en paramétrant le disque dans le BIOS en mode LBA (logical Block Addressing). Avec l'E-IDE et normes suivantes, quatre périphériques sont acceptés via deux contrôleurs: un principal, primaire (primary) et un secondaire (secondary). Chacun accepte un disque master (maître) et un slave (esclave). Le paramétrage des disques en masters ou en slaves utilise des cavaliers à l'arrière du disque dur / lecteur/ graveur CD-DVD. Par contre, le port primaire est généralement plus rapide. Par exemple, le contrôleur UDMA 100-133 n'est généralement accessible que sur le primaire, le secondaire est limité à 66 (voire 33). Certains disques durs de nouvelle génération ne sont connectables que sur le primaire.

×