Périgueux - Bulletin municipal juillet 2008
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Périgueux - Bulletin municipal juillet 2008

on

  • 3,067 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,067
Views on SlideShare
3,054
Embed Views
13

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

1 Embed 13

http://www.ruedelachouette.org 13

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Périgueux - Bulletin municipal juillet 2008 Périgueux - Bulletin municipal juillet 2008 Document Transcript

    • couvs BM VI08 11/06/08 12:13 Page Couv1 ● LES QUARTIERS BOUGENT ● LIEUX DE RENCONTRE ● LES FESTIVALES DE LA JEUNESSE La Fête des Voisins a été une réussite à Jean-Louis Glénisson, conservateur, L’Association des Œuvres laïques de laquelle la municipalité a apporté son présente le mode d’emploi d’une biblio- Périgueux propose, pour l’été, de nom- appui. Retour sur images. thèque ouverte aux nouveaux médias. breuses activités pour les jeunes. Journal d’information de la Ville de Périgueux N° 1 - juillet 2008 ● FOCUS Le marché du Coderc LES SAVEURS DE LA VILLE ● DÉCRYPTAGE Budget 2008 ASSURER L’HÉRITAGE RESPECTER LES ENGAGEMENTS ● CITOYENNETÉ PRENONS LA VIE EN VERT Tout ce que vous avez voulu savoir sur le développement durable ● INSTANTANÉ VIRGINIE LABROUSSE Lever de rideau sur les coulisses
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 7:49 Page 1 ● GRAND ANGLE PÉRIGUEUX, AUTREMENT… L Périgueux es élections sont derrière nous. Les répartition des élus dans les différentes com- Le Magazine de Périgourdines et les Périgourdins se missions. Il montre des hommes et des fem- votre ville familiarisent avec une autre gestion de mes reconnus dans leur vie profession- BP 9063 leur ville. Ils souhaitent plus de proximité nelle et associative plongés dans leur nou- Place de l’Hôtel-de-Ville 24019 Périgueux - Cedex avec leurs élus et davantage d’écoute. velle vie d’élus. Ils et elles ont pris à bras-le- Tél. 05 53 02 82 00 Pour que cette volonté s’exprime corps les dossiers parfois lourds et complexes. contact@perigueux.fr www.perigueux.fr et se traduise concrètement, les Ces femmes et ces homes sont désormais à responsabilités de gestion sont lar- votre service, comme le seront les élus réfé- > Périodicité : bimestrielle > Directeur de la publication : gement partagées entre tous les rents de quartiers, nous les mettrons en place Michel Moyrand dans les prochaines semaines. Je n’oublie pas > Coordonnateur de la élus. Le bureau municipal fort de rédaction : 17 membres, se réunit chaque les services municipaux, personnels techni- Vincent Belloteau semaine. Les commissions munici- ques et administratifs. Ils effectuent au quo- > Conception et édition : Eurl MEDIAPRESS pales et extra-municipales sont ins- tidien, un travail remarquable. Je tiens ici à > Publicité et promotion : tallées et déjà à pied d’œuvre. En leur rendre hommage pour la mission de ser- Eurl MEDIAPRESS Michel vice public qu’ils mènent dans des conditions 12 rue Fournier-Lacharmie Moyrand quelques semaines seulement, 24000 Périgueux beaucoup de contacts, beaucoup quelquefois délicates. Tél. 05 53 08 12 53 Maire de contact@agence-mediapress.fr de rencontres, de réunions de tra- Mais Périgueux, ce n’est pas uniquement ses Périgueux > Photographies : Vice-président du vail ont eu lieu avec les forces vives équipes municipales ! Périgueux bouge, tra- Nicolas Lux, Denis Nidos, Pascal Serre, Conseil régional de la ville, avec de nombreux vaille, se divertit. En deux mots : Périgueux d’Aquitaine Jean-Christophe Sounalet, citoyens. Déjà les premiers signes vit ! Ce bulletin municipal est nouveau dans Sylvie Ptack, service de “ presse de la Mairie de du change- sa conception et sa philosophie. Il est agréa- Périgueux > Impression : Déjà, les premiers signes ment promis ble à lire, informatif et ouvert. Au travers de apparais- rencontres, de portraits, de dossiers, il se veut Imprimerie Vincent > Distribution : La Poste du changement promis sent. le reflet de la vie de notre cité. Ce bulletin ” > Tirage déclaré : 25 000 exemplaires apparaissent. Ce premier est aussi le vôtre. N’hésitez pas à nous faire > Dépôt légal : bulletin part de vos remarques, notamment par le Second trimestre 2008 site internet de la ville (www.perigueux.fr) > ISSN en cours municipal du mandat nouveau vous présente l’ensemble de l’équipe municipale et la sur lequel ce bulletin et les suivants seront mis en ligne et téléchargeables. Un mot enfin pour vous dire que l’été s’en- richit d’animations, de festivals multiples qui renouvellent le plaisir de découvrir notre ville s’inscrit dans une démarche environnementale : la certification PEFC (Programm for the Endorsement of Forest Certification schemes) atteste l’utilisation de papier respectueux de la nature. Papiers issus autrement. de forêts gérées durablement. Bonne lecture et bon été ! La certification Imprim’ vert est une garantie de respect pour l’environnement pour : l’élimi- nation conforme des déchets dangereux ; sécurisation du stockage des produits dangereux ; gestion des produits toxiques. ● VOTRE SOMMAIRE Périgueux Le Magazine de votre ville • juillet - août 2008 → VOTRE VILLE EN ACTION → VOTREVILLE EN MOUVEMENT → VOTRE VILLE S’ENGAGE ◗ Visages ◗ Lieux ◗ Arrêt sur images LA NOUVELLE ÉQUIPE LA BIBLIOTHÈQUE L’AOL EN FÊTE P. 24 MUNICIPALE P. 4 DE TOUS LES PLAISIRS P. 14 ◗ Développement durable ◗ Zoom PASSEZ AU BOIS P. 28 LA COMMUNAUTÉ ◗ Focus D’AGGLOMÉRATION ◗ Sortir LE MARCHÉ DU CODERC P. 18 PÉRIGOURDINE P. 8 TEMPS FORTS DE L’ÉTÉ P. 28 ◗ Décryptage ◗ Instantané BUDGET 2008 P. 10 VIRGINIE LABROUSSE P. 22
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 2:29 Page 2 Kaléidoscope 2 ▲ ▲ LA FOLLE ÉPOPÉE VOTRE VILLE DU CAP EN BRÈVES S’adressant à Michel Macary, président du CAP, Michel Moyrand lui a dit « Vous avez porté les couleurs de la ville très haut ». Le maire de Périgueux, passionné de rugby, a été sensible à la remise du ballon dédicacé par toute l’équipe qui trône, désormais, fièrement dans son bureau. Il a promis de renforcer le soutien municipal au CAP « en fonction de nos moyens », FÉLIBRÉE précisa-t-il. L’épopée se poursuit pour le plus grand rayonnement de L’OCCITANIE S’EXPOSE Périgueux. Du 3 au 6 juillet prochains, au Parc des expositions du Périgord, se déroulera la 69e Félibrée, mais aussi le 1er Salon de l’Occitanie. La muni- cipalité de Périgueux est partie VITE VU, BIEN VU prenante de ces manifestations et de nombreux Périgourdins ont participé à la préparation autour du Majoral Michel Samouillan. HABITAT ANCIEN : VOTRE MAIRIE VOUS AIDE Vous êtes propriétaire et vous souhaitez rénover votre logement qui a plus de quinze ans, la Ville de Périgueux, avec les autres communes de la Communauté FÊTE DES VOISINS d’Agglomération périgourdine, vous per- LES QUARTIERS met de bénéficier de conseils gratuits de SONT DE SORTIE professionnels : à quelles aides financières Le mardi 27 mai dernier, pouvez-vous prétendre ? Que faire pour éco- c’était la fête des voisins. Une nomiser de l’énergie ?... Le PACT-ARIM est dizaine de lieux avait été inves- chargé de vous conseiller et de vous accompagner dans le montage des tie, des HLM de la rue Paul- différents dossiers de subvention : n’hésitez pas à appeler cet organisme Louis-Courier à la rue André- (05 53 06 81 20). Des permanences “Habitat” sont mises en place à l’hô- Faure, en passant par la rue tel de ville, tous les mardis entre 9 h 30 et 12 h 15. Icarie ou encore l’Amicale des La Ville de Périgueux a souhaité donner la priorité aux personnes aux locataires rue Gay Lussac. ressources les plus modestes. C’est pourquoi, si vous êtes un propriétaire L’Amicale des loctaires de aux revenus modérés qui occupe son logement ou un propriétaire bail- Campniac et l’association “Rue leur qui s’engage dans la restauration de logements conventionnés (au des Mobiles en fête” ont été loyer limité), vous êtes particulièrement concerné par cette opération. particulièrement remarquées. Élu référent de cette opération : M. Richard Bourgeois, maire-adjoint à Malgré un temps instable, la l’Urbanisme, aux Déplacements, au Logement, à la Voirie et aux Travaux. bonne humeur et la convivialité Service et personne ressource : Études et Prospective urbaines et socia- étaient au rendez-vous. Le les, Mlle Julie Andraud, chargée d’étude. maire, Michel Moyrand, a rendu visite et a pu échanger avec les PHOTO : QUARTIER DE LA GARE, UNE DES PRIORITÉS DE LA MUNICIPALITÉ. résidents. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 2:30 Page 3 VITE DIT, BIEN DIT Kaléidoscope 3 PARRAINAGE RÉPUBLICAIN RESPECT DES DROITS DE L’HOMME Vadim, le père, ¡ VOTRE VILLE EN MOUVEMENT Sveltana, la mère, et les deux filles, Anna et Estelle, sont Russes. Nom de famille : Gusakov. Depuis 2005, ils réclament le statut de réfugiés politi- LES ENFANTS DES ÉCOLES ques. En vain. Fin ASSOCIÉS mai, Michel Moyrand a rappelé l’article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme : AUX TRANSFORMATIONS « tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa DE LA VILLE personne ». C’est à ce titre que le maire de Périgueux a tenu à Le service Études et Prospective urbaines et faire un parrainage républicain. Le diplôme symbolise l’engage- Sociales de la ville de Périgueux propose ment de la municipalité aux côtés des Droits de l’Homme. chaque année des actions en direction des écoles de la ville pour sensibiliser à la ques- tion urbaine. Un atelier d’urbanisme, basé sur la compréhension des fonctions présen- BAS ST-FRONT : LES HABITANTS tes dans une ville (habiter, se déplacer, accé- ET USAGERS SE CONCERTENT der aux commerces et services, au sport et à La Ville de Périgueux poursuit la culture, aux espaces et lieux publics…) et les études d’aménagement du la constitution d’une maquette, est ainsi pro- quartier Saint-Front et des posé. Il s’est déroulé, cette année, le mardi abords de la cathédrale. 20 mai à l’école maternelle du Lys, avec la L’équipe municipale, qui classe de grande section de Mme Baboulène. accorde une grande impor- Préparé et co-animé par l’enseignante de tance à la concertation et aux l’école et l’urbaniste de la ville, responsable avis des usagers, a choisi de du service, il propose aux enfants un renouveler la participation du échange qui permet d’acquérir un vocabu- comité consultatif du Bas Saint- laire spécifique et d’entrer progressivement Front aux études d’aménagement urbain. Chargé par ses dans la lecture des plans pour leur permet- avis d’éclairer la pertinence des choix faits, ce comité s’est tre de mieux se situer dans l’espace. Le réuni à la mi-juin pour examiner les propositions des deuxième temps de cet atelier se déroulera concepteurs sur la place de la Clautre et l’avenue le 10 juin sous forme de visite du quartier Daumesnil. L’inscription de membres supplémentaires per- situé autour de la cathédrale qui fait met d’articuler cette instance aux autres commissions inté- aujourd’hui l’objet d’un projet d’aménage- grant des Périgourdins qui vont accompagner la vie muni- ment. Le thème sera “la ville en projet” et cipale (voir la liste des commissions extra-municipales sur abordera une ville en mouvement qui se le site internet de la Ville : www.perigueux.fr.). transforme pour offrir au citoyen un espace répondant à ses désirs actuels, tout en met- tant en valeur son histoire. MUSÉE DE PÉRIGUEUX • ÉLU RÉFÉRENT DE CES OPÉRATIONS : M. Richard CLASSÉ PARMI LES 100 PREMIERS Bourgeois, maire-adjoint à l’Urbanisme, aux déplace- Le Journal des Arts a classé le Musée ments, au logement, à la voirie et aux travaux. d’Art et d’Archéologie du Périgord dans les 100 premiers musées français. Pour • SERVICE ET PERSONNE RESSOURCE : Études et Véronique Merlin-Anglade et la Ville de Prospective urbaines et sociales, Mme Ingrid Voisin, res- Périgueux (dont le musée dépend), c’est ponsable du service une reconnaissance des efforts entrepris notamment en matière d’accueil et d’ani- mation. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 2:30 Page 4 4 Visages Michel Moyrand → VOTRE MUNICIPALITÉ EN ACTION UNE NOUVELLE ÉQUIPE Maire de Périgueux AU TRAVAIL AUTOUR DE MICHEL MOYRAND, LA MUNICIPALITÉ DE PERIGUEUX EST COMPOSÉE DE vice-président du Conseil régional d’Aquitaine 38 ÉLUS. PRÉSENTATION DES ADJOINTS, CONSEILLERS DÉLÉGUÉS ET CONSEILLERS MUNICIPAUX QUI VONT TRAVAILLER DANS UN ESPRIT DE RÉUSSITE. L e maire est à la fois repré- sentant de l’État et gestion- Vos adjoints niare de la collectivité. Le maire est le représentant de l’État dans la commune. À ce titre, il est officier d’état civil et officier de police judiciaire, chargé de mis- sions déléguées par l’État : Éric Dosset Gatienne Doat Vianney Le Vacon Sylvie Reinhart • il gère certains services adminis- tratifs (état civil, listes électora- les, listes de conscription…) ; • il fait exécuter les lois, règle- ments et décisions transmis par la préfecture ; • il veille, en accord avec le pré- fet, à la bonne marche de la Premier adjoint Adjointe Adjoint Adjointe police municipale qui a pour déléguée à la délégué aux déléguée à la délégué au mission de faire respecter les Développement Politique de Sports Santé, arrêtés pris par le maire (station- économique, la ville, Action sociale, nement, circulation…), la police Tourisme, Économie C.C.A.S, nationale étant chargée du Commerce, sociale et Personnes maintien de la sécurité publi- Artisanat et solidaire âgées que ; Emploi • enfin, il est responsable de la sécurité civile (centre de Fabrice Mathivet Delphine Labails François Boudy Odile Rougié secours, sapeurs-pompiers) ; Le maire est aussi chef de l’admi- nistration communale. Il assume quotidiennement de nombreuses charges : faire exé- cuter les décisions du Conseil municipal ; préparer le budget et ordonnancer les dépenses ; signer les contrats ; diriger les tra- Adjoint Adjointe Adjoint Adjointe vaux, etc. délégué à la déléguée aux délégué aux déléguée à la Le maire joue enfin le rôle d’am- Jeunesse, aux Affaires Finances, aux Démocratie bassadeur de la commune Universités, à la scolaires, la Ressources participative, auprès des pouvoirs publics et de Vie associative, Petite enfance, humaines et l’Éducation à tous les interlocuteurs (organis- à la Vie des la Famille Réglementation la citoyenneté, quartiers générale au Devoir de mes publics, etc.) qui peuvent mémoire influer sur le sort de la commune. Élisabeth Patriat Richard Bourgeois Arnaud Le Guay EN MARGE QUEL EST LE RÔLE D’UN ADJOINT ? U n maire adjoint a une res- • Activité : Il est rattaché à un ponsabilité exécutive. Les domaine particulier comme la jeu- adjoints dirigent les services nesse et les sports ou la culture. Il de la mairie, selon un découpage peut également être nommé pre- Adjointe Adjoint Adjoint qui a été décidé par le maire et le mier adjoint. Il s’occupe de la pla- déléguée au délégué à délégué à la conseil municipal. Il représente le nification de travaux ou d’aména- développe- l’urbanisme, culture et gements, coordonne la création ment durable, aux l’événementiel, maire et la commune après avoir déplacements, à l’animation d’événements dans la commune l’environne- été élu par le conseil municipal. ment, au logement, à ou met en place et assure le suivi • Compétences : Connaître le sys- l’Agenda 21 la voirie, aux des budgets. travaux tème administratif - Savoir gérer un budget - Savoir coordonner une équipe. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 2:31 Page 5 5 VISAGES Visages Vos conseillers délégués ¡VOTRE MUNICIPALITÉ EN ACTION Patrice Reboul Vincent Belloteau LE BUREAU MUNICIPAL, “GOUVERNEMENT” DE LA VILLE e bureau municipal, qui se réunit une fois par Conseiller Conseiller L semaine, est composé des onze adjoints et des six conseillers municipaux délégués. C’est véri- tablement l’exécutif de la Ville. Les adjoints sont char- délégué aux délégué à la gés d’assumer des fonctions que le maire leur confie, affaires communication et éventuellement de suppléer le maire en cas d’em- juridiques, et aux relations à la prévention extérieures, pêchement (dans l’ordre de nomination). Ils exercent et à la rattaché au leurs responsabilités dans un domaine spécifique. réinsertion, maire Quant aux conseillers municipaux délégués, ils ont reçu rattaché au maire une délégation pour exercer une mission précise auprès des adjoints ou du maire. Olivier Desmesure Serge Géraud Vos conseillers municipaux Anabelle Manios Hugues Lintignac Conseiller Conseiller délégué à délégué aux l’eau rattaché Logement et aux à Elisabeth déplacements Patriat rattaché à Richard Bourgeois Christian Dupuy Marie Moulènes Lydie Boussarie Christine Charles Conseiller Conseillère délégué au déléguée à la commerce, à Josette Nouguez Nicole Laffargue Formation des l’artisanat et personnels, des au commerce élus, aux forain, Services publics rattaché à Éric et à l’Égalité Dosset homme/femme, rattachée à François Boudy Cathy Tytgat Anne Marchand Mostafa Moutawakkil Clémence Delord Marc Gélineau Anne Karasseff ¡¡ Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 2:31 Page 6 6 Visages → VOTRE MUNICIPALITÉ EN ACTION UNE NOUVELLE ÉQUIPE AU TRAVAIL DEVANT LA MAIRIE, LE CONSEIL MUNICIPAL AU GRAND COMPLET LORS DE SON INSTALLATION, LE 22 MARS DERNIER. Philippe Cornet Sylvie Laurent-Sauvage Jean-Paul Mingasson EN MARGE COMMENT FONCTIONNE LE CONSEIL MUNICIPAL ? e conseil municipal représente les habitants L de la commune. Depuis une loi de 1884, le conseil municipal a la charge de régler par délibération les affaires de la commune. Ses attri- butions s’étendent à de nombreux domaines. Christiane Rat-Souiller Nelly Perraud-Dausse Marie-Christine Sanjuan Il se réunit au moins une fois par trimestre, ou sur demande motivée du tiers de ses membres. Des compétences diverses. Le conseil a une com- pétence générale pour gérer les affaires de la commune. Chaque année, avant le 31 mars, il vote le budget et approuve le compte administratif, le document qui traite de l’exécution du budget. Mais il est également compétent pour créer et supprimer des services publics municipaux, pour Luce Pujole Natacha Monteil-Mayaud Elisabeth Dartencet décider des travaux, pour gérer le patrimoine communal, etc. Le conseil adopte plan local d’ur- banisme, détermine l’implantation des écoles pri- maires et maternelles publiques. Ouvert au public. Les séances du conseil munici- pal sont ouvertes au public, sauf si l’assemblée décide le huis clos ou si le maire exerce son pou- voir de « police des séances », notamment en cas d’agitation, et restreint l’accès du public aux débats. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 2:32 Page 7 7 Commissions → VOTRE MUNICIPALITÉ EN ACTION →VOTRE MUNICIPALITÉ EN ACTION AU CŒUR DE LA RÉFLEXION ET DE LA DÉMOCRATIE LES COMMISSIONS MUNICIPALES, THÉMATIQUES, SONT • SPORTS, LOISIRS • UNIVERSITÉ, JEUNESSE Président : Vianney Le Vacon Président : Fabrice Mathivet COMPOSÉES DE CONSEILLERS MUNICIPAUX. ELLES SONT François Boudy Delphine Labails CHARGÉES D’ÉTUDIER LES QUESTIONS SOUMISES AU Mostafa Moutawakkil Mostafa Moutawakkil Patrice Reboul Olivier Desmesure CONSEIL MUNICIPAL, SOIT PAR LES SERVICES, SOIT À L’INI- Anne Marchand Vincent Belloteau TIATIVE D’UN DES MEMBRES.ELLES ÉLABORENT LES DÉCI- Hugues Lintignac Lydie Boussarie Marie-Christine Sanjuan Christiane Rat-Souiller SIONS DU CONSEIL MUNICIPAL, SEUL DÉCISIONNAIRE. Philippe Cornet Sylvie Laurent-Sauvage Natacha Monteil-Mayaud Natacha Monteil-Mayaud La municipalité de • PETITE ENFANCE, Périgueux compte AFFAIRES SCOLAIRES, • COMMERCE, • ASSOCIATIONS, dix commissions : FAMILLE ARTISANAT, TOURISME QUARTIERS, DÉMOCRATIE Présidente : Delphine Labails • AFFAIRES Odile Rougié Président : Eric Dosset PARTICIPATIVE, SERVICE FINANCIÈRES ET Arnaud Le Guay PUBLIC Marc Gélineau ÉCONOMIQUES Christian Dupuy Mostafa Moutawakkil Présidente : Odile Rougié Président : François Boudy Cathy Tytgat Nicole Laffargue Marie Moulènes Eric Dosset Anne Karasseff Anne Marchand Fabrice Mathivet Gatienne Doat Marie Moulènes Christiane Rat-Souiller Vincent Belloteau Vianney Le Vacon Luce Pujole Marie-Christine Sanjuan Anabelle Manios Elisabeth Patriat Nelly Perraud-Dausse Natacha Monteil-Mayaud Nicole Laffargue Arnaud Le Guay Philippe Cornet Marie-Christine Sanjuan Jean-Paul Mingasson • CULTURE, Luce Pujole Nelly Perraud-Dausse PATRIMOINE, • AFFAIRES SOCIALES, Elisabeth Dartencet Philippe Cornet SOLIDARITÉ, SANTÉ, TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA HANDICAP • URBANISME, TRAVAUX, Présidente : Sylvie Reinhart COMMUNICATION DÉPLACEMENTS, Odile Rougié Président : Arnaud Le Guay ENVIRONNEMENT Marc Gélineau Eric Dosset Anne Karasseff Président : Richard Bourgeois Richard Bourgeois Patrice Reboul Gatienne Doat Christine Charles Nicole Laffargue Elisabeth Patriat Anne Karasseff Marie-Christine Sanjuan Josette Nouguez Clémence Delord Elisabeth Dartencet Christine Charles Jean-Paul Mingasson Natacha Monteil-Mayaud Olivier Desmesure Christiane Rat-Souiller Jean-Paul Mingasson Sylvie Laurent Sauvage Nelly Perraud-Dausse Elisabeth Dartencet Commissions • COMMISSION AFFAIRES • COMMISSION CULTURE, • COMMISSION ÉCONOMIE Extra-Municipales SOCIALES, SOLIDARITÉ SPORTS-LOISIRS, EMPLOI, COMMERCE, SANTÉ TOURISME ARTISANAT • COMMISSION URBANISME- Présidente : Mme Reinhart Président : M. Le Guay Président : M. Dosset TRAVAUX, LOGEMENT, Mme Bartoli-Faucon M. Bouillerot M. Cavillac ENVIRONNEMENT Mme Blanc M. Castera Mme Gurtler Président : M. Bourgeois Mme Chassaing M. Claret M. Labarde M. Berbessou Mme Durocher Mme Dejeix-Pouto Mme Laine M. Constantin Mme Jean Mme Dosset M. Moreau Mme Dubreuil Mme Lallier Mme Gurtler M. Passerieux M. Dufour Mme Laffargue M. Guiot M. Saillard M. Faucon Mme Lascombe Mme Hache M. Viaud M. Godet Mme Mazat M. Lacombe M. Darrigan M. Guimbail Mme Mesnard Mme Pavan Mme Perrier M. Leboucher Mme Pader Mme Pichelin M. Bruno M. Lemaire M. Pouto Mme Valéry M. Pensuet M. Roumagne Mme Audrerie M. Tougne M. Salviat M. Roche Mme Yssorche Mme Gueguin Mlle Trarieux Mme Barrier Mme Moreau M. Gonthier Périgueux M. Rongiéras Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 2:33 Page 8 8 Zoom En direct de… LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION PÉRIGOURDINE SUR LES50 CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES QUI SIÈGENT À LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION PERIGOURDINE, 20 REPRÉSENTENT LA VILLE DE PERIGUEUX. LE BUREAU DE LA CAP. Claude Michel Francis Alain Jean-François Jean-Marie Jean-Guy Bernard Bérit-Debat Moyrand Colbac Le Pape Larenaudie Rigaud Nasseys Geoffroy Président, 1er Vice- Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Maire de Président, Bords de l’Isle Finances, Développement Développement Administration Assainissement Chancelade Transports et chemins, Maire de économique et durable, bruit, et personnel, collectif, urbains, Maire de La Chapelle- nouvelles tech- air, Maire de Maire d’Escoire Maire de Trélissac Gonaguet nologies, Maire de Razac-sur-l’Isle Périgueux Maire de Marsac-sur- Notre-Dame- l’Isle de-Sanilhac Bernard Serge Jean-Pierre Christian Patrice Serge Daniel Christian Peyrouny Daugiéras Roussarie Lecomte Reboul Géraud Le Mao Dupuy Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Vice-Président, Service public Déchets Projets routiers Équipements Politique Habitat et gens Accessibilité aux Communication, de l’assainisse- ménagers, et entrées de sportifs et de la ville, du voyage, handicapés, Périgueux ment non Maire de ville, culturels, Périgueux Périgueux Maire collectif Château- Maire de Maire de d’Antonne-et- Maire de l’Évêque Coulounieix- Champcevinel Trigonant Coursac Chamiers O rganisée autour de sa ville-centre, Périgueux, la CAP regroupe 13 VOS CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES. communes. Ses missions sont larges : Michel Moyrand, Christian Dupuy, Serge Géraud, aménagement du réseau routier structurant, développement économique, politique de Patrice Reboul, Éric Dosset, Gatienne Doat, l’habitat, collecte et traitement des déchets Vianney Le Vacon, Fabrice Mathivet, Odile Rougié, ménagers, aménagement des berges de l’Isle, Richard Bourgeois, Élisabeth Patriat, Josette Nouguez, assainissement structurant, transports urbains, politique de la ville, accueil des gens du voyage, Mostafa Moutawakkil, Cathy Tytgat, Marie Moulènes, équipements sportifs et culturels d’intérêt Vincent Belloteau, Anne Marchand, Lydie Boussarie, communautaire. Philippe Cornet et Jean-Paul Mingasson. ■ Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 2:33 Page 9 9 Décryptages → VOTRE MUNICIPALITÉ EN ACTION Philippe Laporte →VOTRE MUNICIPALITÉ EN ACTION DES HOMMES CLEFS AVEC L’ARRIVÉE DE LA NOUVELLE MUNICIPALITÉ ET AFIN D’ASSURER UN SUIVI REGULIER ET PERMANENT Directeur- DES ACTIONS DEUX HOMMES FONT LE LIEN ENTRE LA général des services MAIRIE ET LES ÉLUS, LE PERSONNEL COMMUNAL ET LES CITOYENS. PORTRAITS À VISAGE DÉCOUVERT. PHILIPPE LAPORTE LE RETOUR AUX SOURCES C ’est un Périgourdin de 37 ans, marié et père de deux jeunes filles, qui a pris, il y a quelques jours, ses fonctions de directeur général des services de la mairie de Périgueux. Issu d’une famille bien connue dans notre cité Jean-Marc Pennetier (son père, Jean Laporte, décédé en 2007, fut un ancien du CAP rugby, et sa mère, Lucette, a enseigné le français au lycée Albert-Claveille), il a fréquenté les écoles maternelle et primaire de Clos-Chassaing, puis le collège et le lycée Laure-Gatet. Poursuivant ses études à Périgueux, il décroche une maîtrise de droit à Directeur Bordeaux. C’est à cette période qu’il fera l’un de cabinet de ses premiers jobs d’été au service de la voi- rie à la Ville de… Périgueux ! JEAN-MARC PENNETIER, Reçu à l’ Ecole nationale du Trésor public, il DE L’ALLIER À LA DORDOGNE O entame tout d’abord une carrière d’Inspecteur riginaire de l’Allier, Jean-Marc Pennetier, 38 ans, est le du Trésor en Haute-Loire, puis dans le Lot, avant directeur de cabinet du maire de Périgueux. Après des d’être reçu au concours d’administrateur terri- études secondaires à Vichy, il entame ses études à torial à l’Institut national des études territoria- Strasbourg en classe préparatoire à l’Ecole nationale des les de Strasbourg, l’homologue de l’ENA pour Chartes. Rejoignant l’université de Clermont-Ferrand, où il la fonction publique territoriale. Depuis 2007, obtient un DEA en histoire contemporaine, il enseigne il occupait les fonctions de directeur des solida- ensuite quatre ans en Grande-Bretagne, d’abord à l’université rités au Conseil général des Pyrénées- de Salford, près de Manchester, puis à celle de Portsmouth, Orientales. Son profil très ouvert (comptable, période durant laquelle il poursuit des recherches sur les juridique, financier, social), avec une attention immigrés français en Angleterre, les relations internationales particulière portée à l’organisation, aux systè- et le renseignement. mes d’information et au management, sera un De retour en France, il s’oriente vers la presse écrite. réel atout pour la Ville. Journaliste pendant plus de dix ans, notamment pour le quo- tidien La Montagne et pour divers LE DIRECTEUR DE CABINET est la per- LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES magazines de terri- sonne en charge du cabinet PROFIL DE POSTE assure la coordination générale des ser- toire, rédacteur en d’un ministre, préfet, PROFIL DE POSTE vices pour la mise en œuvre des déci- chef d’une revue homme politique, élu local. sions locales. Il apporte une expertise culturelle et de En l’occurence, il est le plus administrative, financière et juridique société, il contribue proche collaborateur du pour la définition des d’objectifs straté- également à fonder maire, qu’il seconde dans ses giques et l’élaboration des projets une maison d’édi- prises de décision. Son rôle, municipaux. Il contribue au développe- tion. Installé depuis d’ordre politique, se distin- ment local. Il participe à l’explicitation le début de l’année gue de celui du chef de cabi- des orientations de la collectivité et à la à Périgueux, il est net qui s’attache à l’organi- mise en forme, avec l’équipe politique, père de deux jeunes sation. d’un projet partagé par toutes les parties garçons. Familièrement, un directeur de prenantes de l’action publique. Pilote l’or- cabinet est parfois appelé ganisation territoriale en cohérence avec « dir’cab ». les orientations préalablement définies Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 1 13/06/08 2:34 Page 10 10 Décryptage BILAN DE ¡ VOTRE MUNICIPALITÉ EN ACTION L’ANNÉE 2007 • INDICATEURS L’ensemble des dépenses de la collectivité s’élèvent, BUDGET 2008 pour 2007, en investisse- ment, à 19,10 M€ en dépenses et à 15,63 M€ en ENGAGEMENTS RESPECTÉS recettes et, en fonctionne- ment, à 41,91 M € en dépenses pour 45,71 M € de AVEC UN BUDGET DE 67 358 159 EUROS, LA VILLE DE PERIGUEUX, MALGRÉ DES recettes. MARGES DE MANŒUVRES TRÈS FAIBLES, BOUCLE LES DOSSIERS EN COURS ISSUS QUELQUES RATIOS DE L’ANCIENNE MUNICIPALITÉ ET PRÉPARENT LES ACTIONS POUR LESQUELLES LA FINANCIERS • Dépenses réelles de NOUVELLE MAJORTIÉ A ÉTÉ ÉLUE. fonctionnement/population : 1 139 €/hab. • Produit des impositions directes/population : 546 €/hab. • Recettes réelles de fonctionne- L e vote du budget communal dégagé est affecté à l’inves- Comme l’a souligné, Michel ment/population : 1 365 €/hab. est l’acte politique par tissement (remboursement Moyrand : « ce budget a été • Dépenses d’équipement/ excellence, le budget pri- du capital et financement des préparé par l’ancienne muni- population : 332 €/hab. mitif de la Ville a été voté le investissements). La section cipalité, il devait être voté • Encours de la dette/ 15 avril 2008, après l’installa- d’investissement présente les avant le 15 avril. Nous n’avons population : 113 €/hab. tion du nouveau conseil programmes d’investisse- pas d’autre choix que de l’as- • DGF/population : 282 €/hab. municipal. ments nouveaux ou en cours ; sumer. C’est un héritage avec • Dépenses de personnel/ ces dépenses sont financées lequel nous devons faire ». dépenses réelles par des ressources propres de Un budget primitif qui, au fil de fonctionnement : 60 %. Le budget primitif constitue la collectivité, des dotations, de l’année pour faire l’objet • Dépenses de fonctionnement le premier acte obligatoire du subventions et emprunt. et remboursement de la dette cycle budgétaire annuel de la d’ajustement et ainsi entamer en capital/recettes réelles de collectivité, qui autorise le NOUS ARRIVONS, les actions sur lesquelles la fonctionnement : 90 %. maire à engager les dépenses NOUS ASSUMONS nouvelle municipalité a été • Dépenses d’équipement votées par les élus et à encais- élue. En ce sens, Michel brut/recettes réelles Le budget primitif 2008 tra- Moyrand est clair : « Nous de fonctionnement : 24 %. ser les recettes. duit les actions mises en arrivons, nous assumons, mais • Encours de la dette/recettes La section de fonctionnement œuvre par la ville, dans divers en même temps, nous lançons réelles de fonctionnement : retrace toutes les opérations domaines (scolaire, urba- 0,82. les études et premières de dépenses et de recettes nisme, sport, culture, social, actions selon un calendrier nécessaires à la gestion cou- sécurité, économie, cadre de qui s’étale de toute façon sur rante des services de la collec- vie…). l’ensemble de la mandature. tivité ; l’excédent de recettes Pour certains cela peut paraî- SOUTIEN À LA tre long, mais c’est au terme VIE ASSOCIATIVE STRUCTURE GÉNÉRALE DU BUDGET PRIMITIF 2008 de cette période que nous Avec 3,98 millions d’euros ver- pourrons être réellement et sés aux associations sous Prélèvement Recettes justement apprécié ». forme de subventions la nou- 0,12 % de velle municipalité affirme son Dépenses C’est donc, quelque part, un fonctionnement intérêt pour celles et ceux qui, de budget de transition qui a été 40,99 % Remboursement Emprunt au quotidien, dans les domai- fonctionnement capital voté. 40,87 % 5,36 % 12,60 nes les plus variés participent Dépenses à l’amélioration de la vie quo- d’investissements Épargne brute tidienne des Périgourdins, à 0,12 % 21,01 % un plus grand confort et une Recettes d’investissements solidarité accrue (cf. graphi- 13,65 % que page 13). ■ Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 2:58 Page 12 12 Décryptage → VOTRE MUNICIPALITÉ EN ACTION BUDGET 2008 ENGAGEMENTS RESPECTÉS PLUS DE 14 MILLIONS D’EUROS DE DÉPENSES D’INVESTISSEMENTS SERONT ENGAGÉS EN 2008 AUSSI BIEN DANS LE DOMAINE SCOLAIRE QUE DANS CEUX DU SPORT, DU SOCIAL, DU LOGEMENT, DE L’ENVIRONNEMENT ET L’AMÉNAGEMENT URBAIN. PRINCIPALES ACTIONS INSCRITES DANS Spor ts & culture LE BUDGET 2008 AN FAVEUR DES PÉRIGOURDINS DANS LES PROGRAMMES DÉJÀ ENGAGÉS, Il s’agit, pour la nouvelle municipalité d’achever l’aménagement de la les actions majeures engagées et qui correspon- filature se poursuivra dent à une véritable attente des Périgourdins. avec la seconde tranche de travaux plus spécialement dédiée • Rénovation des écoles maternelles et aux activités culturelles. élémentaires ________________________350 000 € • Coût : 2 900 000 € • Acquisition de tableaux blancs interactifs pour les écoles ______________________________204 000 € • Aménagement du Bas Saint-Front____800 000 € • Parc de la Source au Toulon et construction d’un mur de pelote basque ________________660 000 € • Aménagement d’une maison de quartier à Saint- Georges ____________________________360 000 € Restauration scolaire • Bassin d’orage au Puyrousseau ______400 000 € DANS LES PROGRAMMES • Participation au logement social ____858 000 € DÉJÀ ENGAGÉS, la création et les aménagements de la Le programme 2008 concernant les travaux de cuisine collective voirie s’élève à 1,6 millions d’€ et concernera, et des cuisines satellites, avec enfouissement des réseaux, les rues sui- destinées aux vantes : établissements scolaires de la Ville de Périgueux seront poursuivis. • Prolongement rue Jules Ferry ________383 000 € • Giratoire Combe des Dames/Mazy____290 000 € • Coût : 3 715 000 € • Rue Combe des Dames ______________326 000 € • Rue du Plantier ____________________250 000 € • Aménagement sécurité des écoles ____65 000 € • Réfection des trottoirs ______________300 000 € Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 2:58 Page 13 13 Décryptage Décryptage Maison de l’Emploi votre municipalité EN DIT PLUS DANS LES PROGRAMMES DÉJÀ ENGAGÉS, la municipalité procédera au solde des travaux concernant la Maison de l’Emploi située →VOTRE VILLE EN EN ACTION avenue Georges- Pompidou. Avec François Boudy Adjoint chargé • Coût : 140 000 € des Finances LES TROIS Soutien aux associations PILIERS DE LA MUNICIPALITÉ A VOTÉ 3,98 MILLIONS D’EUROS POUR SOUTENIR LA SAGESSE Ce budget 2008, le LE TISSU ASSOCIATIF. RÉPARTITION PAR SECTEURS D’ACTIVITÉS premier de la munici- Tourisme Divers palité élue en mars & économie 2,7 % dernier, s’appuie sur 9,5 % trois points essentiels. Premier constat : le Culture maintien des taux 36,5 % d’imposition des impôts locaux afin de ne pas pénaliser les Enseignement & restauration scolaire Périgourdins. 19,2 % Second constat : la prise en compte des actions déjà engagées afin, là encore, de ne Famille pas retarder le pro- 1,9 % gramme municipal dont nous héritons. Social & santé Troisième constat : 2,5 % l’amorce mesurée du Sport & jeunesse contrat municipal sur 27,7 % lequel les Périgourdins nous ont élus. Les impôts locaux C’est un budget, certes imposé par les POUR LA NOUVELLE MUNICIPALITÉ circonstances, mais PAS DE HAUSSE DES TAUX D’IMPOSITION EN 2008 qui est assumé avec sagesse et équilibre Taxes année 2007 année 2008 entre passé et futur. Taxe d’habitation 13,89 13,89 Taxe Foncier Bâti 42,42 42,42 Taxe Foncier Non Bâti 100,49 100,49 Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 2:58 Page 14 14 Lieux → VOTRE VILLE EN MOUVEMENT/BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE LECTURES POUR TOUS EN COMPAGNIE DE JEAN-LOUIS GLÉNISSON, CONSERVATEUR, HISTOIRE ET PRÉSENTATION D’UNE BIBLIOTHÈQUE À L’ÂME VAGABONDE OÙ IDENTITÉ RIME AVEC FUTUR, SERVICE AVEC NOUVEAUTÉ. UN FORMIDABLE OUTIL EN QUÊTE PERPÉTUELLE DE SURPRISES. UN LIEU MAGI- QUE À FRÉQUENTER PAR TOUS LES TEMPS. • Pascal Serre thèque avec ses vieux rayons où sommeillent des livres en L es plus anciens se rappel- lent de la fameuse émis- attente de reprendre vie est sion télévisée littéraire éculée. Bien sûr que le livre est “Lecture pour tous” de Pierre au centre de cette grande Dumayet, Pierre Desgraupes (un bâtisse, spacieuse, baignée de Périgourdin) et Max-Pol lumière et qui s’ouvre sur le déli- Fouchet. C’était la télé en noir cieux parc Gamenson pour inci- et blanc. C’était l’ ORTF et nous ter à la rêverie et à l’étude sous étions en 1953. Mais combien un ton romantique apprécié. sont-ils à avoir découvert le Pour Monsieur le Conservateur, monde du livre par ce biais. Ne “la bibliothèque est un service parlons pas de Bernard Pivot au public qui doit évoluer avec avec “Apostrophes” qui vint son temps”. C’est ainsi que l’on même à Périgueux lors d’un veille sur toutes les novations Salon international du Livre qui passent par la musique, gourmand. Jean-Louis Glénisson l’image et… internet. C’est quel- est sensible à ces images un peu que part une obligation que jaunies mais qui ont encore un s’est fixée l’équipe qui assure le effet dans le public. Quand on parfait fonctionnement de cette rencontre Jean-Louis Glénisson, maison. conservateur de la bibliothèque municipale, on pénètre dans un monde qui est loin de se réduire LA LECTURE, UNE au prêt de livre. On préfère par- LONGUE HISTOIRE ler de diffusion, d’expressions et La bibliothèque municipale de d’échanges sur les cultures. La Périgueux c’est aussi, et avant vieille image sépia de la biblio- tout, une longue histoire. Créée ENTRÉE PRINCIPALE DE LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE AVENUE GEORGES- POMPIDOU. Visages J’aime la bibliothèque J’aime la bibliothèque J’aime la bibliothèque de Périgueux. Le cadre de Périgueux car il de Périgueux parce est moderne, noyé de s’en dégage de la que c’est un lieu de lumière, la sélection sérénité, c’est presque détente et de décou- de livres y est large et un but de promenade. verte. On peut parler variée, et le personnel Lorsque je fais une littérature sans se toujours prêt à vous étude je débute tou- prendre au sérieux. aider dans vos recher- jours par là. Le person- On y croise des visa- ches. Une bibliothèque bien comme nel est très compétent et chaleu- ges connus. C’est un lieu de vie où il faut, en somme. reux. Et puis, il y a les conférences, passé et futur font du présent un les expos qui sont autant d’incita- instant privilégié. William Lesourd, tion à revenir. Webchroniqueur Joëlle Chevé, historienne Michel Serre, retraité Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 2:59 Page 15 15 Lieux →VOTRE MUNICIPALITÉ EN MOUVEMENT PHOTOS DE BAS EN, HAUT ET DE DROITE À GAUCHE : • LE HALL D’ACCUEIL DE LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE • VUE DE LA BIBLIOTHÈQUE MUNI- CIPALE SUR LE PARC GAMENSON • LE SECOND NIVEAU RÉSERVÉ À LA JEUNESSE • BD, DÉTENTE ENTRE DEUX COURS en 1809, héritière des collections thèque centrale (jeunesse, adul- rassemblées au chef-lieu du tes, étude et discothèque) et département lors de la dans les bibliothèques de quar- Révolution, la Bibliothèque tier (Gour de l’Arche, Saint- municipale de Périgueux a Georges, Le Toulon) couvrent aujourd’hui une double mission : tous les domaines de la connais- conserver un patrimoine écrit sance (littérature, sciences, his- considérable et favoriser l’accès toire, droit, vie pratique, etc.). pour tous à la lecture et à l’infor- Depuis l’été 2005, des collections mation. multimédia et des accès à l’inter- net sont proposés pour complé- Par la richesse et la diversité de ter cette offre documentaire. ses fonds anciens et patrimo- niaux, la bibliothèque de LA BIBLIOTHÈQUE, Périgueux est l’une des principa- TOUT LE MONDE Y VA les bibliothèques d’Aquitaine : L’accès à la bibliothèque munici- 2 300 manuscrits, dont le plus pale et ses annexes, et la consul- ancien date du XIIe siècle, 62 incu- tation sur place, sont libres et nables (livres imprimés avant gratuits. La bibliothèque centrale 1501), environ 50 000 livres, jour- est ouverte 35 heures par naux, cartes, plans, estampes, semaine, du mardi au samedi, photographies. sans interruption à l’heure du déjeuner. 135 000 OUVRAGES Sachez qu’ils sont 9 600 inscrits. On cherche a atteindre le chiffre Plus de 135 000 livres (romans, stimulant de 10 000. C’est pour documentaires) et 328 journaux bientôt. et revues, pour la plupart en libre accès dans les salles de la biblio- En vous inscrivant, vous pouvez emprunter pour une durée d’un Votre MODE D’EMPLOI LA BIBLIOTHÈQUE CENTRALE ESPACE PUBLIC NUMÉRIQUE : > BIBLIOTHÈQUE DU TOULON 12 avenue Georges-Pompidou • Mardi : 14h - 18 h 20 rue Forquenot Tel. 05 53 45 65 45 • Vendredi : 12 h - 18 h Tél. 05 53 09 74 96 fax : 05 53 45 65 49 Accessible avec la carte de bibliothèque HORAIRES DES BIBLIOTHÈQUES DE QUARTIERS : HORAIRES DE LA BIBLIOTHÈQUE CENTRALE : • Mardi : 10 h - 12 h ; 13 h - 16 h (accueil du 1er septembre 2007 au 30 juin 2008 LES BIBLIOTHÈQUES DE QUARTIER des classes) ; 16 h 30 - 18 h (tous publics). • Mardi et jeudi : 11 h - 18 h (prêt adultes, > BIBLIOTHÈQUE DU GOUR DE L’ARCHE • Mercredi et vendredi : 10 h - 12 h ; salle d’étude) ; 14 h - 18 h (jeunesse et 10 rue Pierre-Brantôme 13 h 30 - 18 h discothèque) Tél. 05 53 09 46 13 • Samedi : 10 h - 12 h ; 13 h 30 - 17 h • Mercredi et vendredi : 11 h - 18 h (tous > BIBLIOTHÈQUE SAINT-GEORGES • Le Toulon : un samedi sur deux (semaines services) 17 rue Béranger paires) • Samedi : 10 h - 17 h (tous services) Tél. 05 53 53 06 70 • Saint-Georges : un samedi sur deux (semaines impaires) Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 2:59 Page 16 16 Lieux Sur le Divan… → VOTRE VILLE EN MOUVEMENT/BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE Jean-Louis Glénisson LECTURES POUR TOUS LE LIVRE DES TEMPS MODERNES ean-Louis Glénisson n’est totalité soit en nombre suffi- sant, afin de ne pas être bloqués J pas un conservateur comme les autres. C’est un passionné qui ne laisse rien au par les quotas de prêt. Les docu- hasard, avide de découverte et soucieux de donner le meilleur de ments sont prêtés sous votre lui-même au public périgourdin. responsabilité et doivent être Discret, rigoureux, il s’est attaché à LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE rendus dans les délais prévus, en représenter Périgueux, “sa biblio- C’EST AUSSI UNE ÉQUIPE QUI bon état, dans la bibliothèque thèque” dans de nombreuses ins- GÈRENT TOUT AU LONG DE L’ANNÉE où ils ont été empruntés. Tout tances. UNE MÉCANIQUE BIEN HUILÉE AFIN document perdu ou détérioré QUE LE SERVICE SOIT ASSURÉ Le voici, docte trésorier de DANS L’INTÉRÊT DE CHACUN MAIS doit être remplacé. En cas de l’Association des bibliothèques AUSSI DE LA COLLECTIVITÉ. retard, la bibliothèque réclame gourmandes avec Jean Gattegno, par courrier les documents non directeur du Livre et de la lecture LA SALLE DE LECTURE ET DE rendus et des suspensions de au ministère de la Culture, mais CONSULTATION DE LA PRESSE EST prêt sont appliquées, dont la aussi les Frères Troisgros et son ami UN ESPACE OUVERT AU PUBLIC durée est déterminée par l’im- périgourdin, libraire ancien spécia- PARTICULIÈREMENT APPRÉCIÉ ET portance du retard ». lisé dans les ouvrages de gastrono- FRÉQUENTÉ. mie. On le retrouve Vice-président de l’Agence régionale Pour l’Ecrit et le Livre en Aquitaine avec mois : 8 documents imprimés S’INSCRIRE Claude Villers. Jean-Louis (dont 2 revues), 2 DVD ou vidéo POUR EMPRUNTER Glénisson est aussi un chercheur et LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE EST (dont 1 fiction), 4 documents En vous inscrivant, vous pouvez contribue à l’évolution de son ENTIÈREMENT INFORMATISÉE CE sonores, 2 partitions. Pour les métier au niveau national. Il écrit, QUI FACILITE LA GESTION DES emprunter pour une durée d’un bibliothèques de quartier, pour par exemple, avec l’historienne ENTRÉES ET SORTIES TOUT AUTANT mois : 8 documents imprimés la même durée c’est limité à Joëlle Chevé sur “La Belle coute- QUE LES NOMBREUSES DEMANDES (dont 2 revues), 2 DVD ou vidéo D’INFORMATIONS QUOTIDIENNES. 8 livres ou revues lière”. Il est engagé dans le déve- (dont 1 fiction), 4 documents loppement des nouvelles techni- Pour Jean-Louis Glénisson, un sonores, 2 partitions. Pour les ques d’expressions et en fait béné- des problèmes c’est le respect bibliothèques de quartier, pour ficier Périgueux. Et tout cela ne des retours : « Pensez à rendre la même durée c’est limité à constitue qu’un avant-propos. vos emprunts d’été, soit en 8 livres ou revues de Michel Louvois REPERAGES revues et journaux. On y trouve caractères, ouvrages sur le encyclopédies, ouvrages de BIENVENUE aussi les expositions temporai- Périgord, ouvrages en occitan, référence sur la musique, parti- À LA BIBLIOTHÈQUE res. sélection de sites Internet. tions, documents sonores et multimédia (cassettes audio, L’ESPACE JEUNESSE. Dès lors, on a UNE SALLE D’ÉTUDE. Maintenant, MUNICIPALE accès au second niveau qui est direction la salle d’étude avec disques compacts, cassettes vidéo et DVD) musicaux et non- DE PÉRIGUEUX consacré à la jeunesse tion jeu- consultation sur place de dic- musicaux (textes enregistrés, nesse (consultation et prêt). tionnaires, encyclopédies, méthodes de langues, etc.) jeu- Vous y trouvez des contes, ouvrages de référence, fonds nesse et adultes. Pour bien profiter des services albums, poésies, documentai- ancien (sur rendez-vous), mais de la bibliothèque municipale il res, romans, livres en gros carac- encore sélection de sites ON CONNAÎT AUSSI LA MUSIQUE ! faut en tout premier lieu bien tères, bandes dessinées, diction- Internet. Des possibilités de À la discothèque, le multimédia se repérer et identifier les espa- naires et encyclopédies, sélec- prêt entre bibliothèques sont existe déjà. Plus de 15 000 docu- ces consacrés et adaptés à votre tion de sites Internet. possibles à la seule condition de ments (livres, revues, cassettes attente. SALLE DE PRÊT ADULTES. Passons réserver à l’avance. audio, disques compacts, DVD, L’ACCUEIL, LA CONSULTATION DE au troisième niveau, celui de la Toute proche on pourra se ren- cassettes vidéos, partitions) per- LA PRESSE ET LES EXPOSITIONS. A salle de prêt adultes (consulta- dre à la Salle Espace Public mettent de découvrir et d’ap- l’entrée, que l’on nomme le tion et prêt) avec tout ce qui Numérique. précier les genres musicaux les niveau 1 se situent : l’accueil, les touche les fonds documentai- SALLE DE PRÊT ADULTES. Toujours plus variés, que ce soit la musi- inscriptions, le prêt centralisé res, littérature française et au niveau 4 avec discothèque que du Moyen Âge, la musique des documents jeunesse et étrangère (romans, poésie, permettant une écoute ainsi classique, le jazz, le rock, le rap adultes, la consultation des théâtre etc.), livres en gros que le prêt de dictionnaires, et tant d’autres. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 3:00 Page 17 17 Lieux Lieux de vie →VOTRE MUNICIPALITÉ EN MOUVEMENT votre municipalité Pour Jean-Louis Glénisson, un cation du tarif réduit. Pour EN DIT PLUS des problèmes c’est le respect Jean-Louis Glénisson : “La des retours : “Pensez à rendre bibliothèque est une véritable vos emprunts d’été, soit en entreprise au service des totalité soit en nombre suffi- Périgourdins tout en exerçant sant, afin de ne pas être blo- ses rôles de promotion des qués par les quotas de prêt. Les expressions culturelles, d’ani- documents sont prêtés sous mation.” Un vrai challenge qui, Avec Arnaud Le Guay votre responsabilité et doivent chaque jour est posé. Mais ici, la Adjoint à la Culture, être rendus dans les délais l’Événementiel et l’Animation prévus, en bon état, dans la bibliothèque où ils ont LE LIVRE PLURIEL été empruntés. Tout docu- Etudiants et lycéens Si le livre reste un outil ment perdu ou détérioré majeur de la culture il est évi- doit être remplacé. En cas TRAVAIL STUDIEUX ET DÉCONTRACTÉ dent que les efforts doivent de retard, la bibliothèque se porter, autant pour les réclame par courrier les SITUÉE DANS UN QUAR- TIER OÙ SE RETROUVENT plus jeunes que les adultes documents non rendus et LYCÉES ET COLLÈGES QUE sur les nouvelles technologies des suspensions de prêt L’ON ESTIME À PLUS DE de diffusion et de communi- sont appliquées, dont la MILLE ÉLÈVES, LA BIBLIO- cation. THÈQUE MUNICIPALE EST durée est déterminée par Une bibliothèque ne peut UN LIEU DE TRAVAIL PARTI- l’importance du retard. “ CULÈREMENT APPRÉCIÉ. plus seulement être associée au seul livre. Elle doit offrir L’inscription est valable 1 ILS SONT PLUSIEURS DIZAINES, CHAQUE JOUR, les moyens d’accès à la diver- an et peut être effectuée à LE PLUS SOUVENT DES sité des expressions qui ne la bibliothèque centrale CADRE ET ENVIRONNEMENT S’ASSOCIENT HABITUÉS À FRÉQUENTER cessent de se développer. En ou dans les bibliothèques POUR OFFRIR AUX VISITEURS DES CONDI- LA “BM”. ce sens, la municipalité de quartier. La carte de TIONS EXCEPTIONNELLES NON SEULE- entend répondre à ce phéno- MENT POUR SE CULTIVER, S’INFORMER OUTRE LA MISE À DISPO- lecteur est valable dans les SITION DES OUVRAGES ET mène de société et le rendre MAIS AUSSI POUR SUSPENDRE LE TEMPS quatre bibliothèques. D’UNE ÉPOQUE QUI N’ÉPARGNE PAS LE DOCUMENTATIONS, DES accessible au plus grand nom- Pour toute inscription, STRESS ESPACES D’ACCUEIL bre. ADAPTÉS, LES ÉLÈVES ET présenter une carte De même, une bibliothèque sérénité demeure. Le sourire ÉTUDIANTS TROUVENT UNE d’identité, et un justificatif de AMBIANCE STUDIEUSE ET doit vivre et accueillir des for- domicile (de moins de 3 mois) aussi. Il y a bien une âme et une mes d’expressions complé- DÉCONTRACTÉE. ( f a c t u r e E D F, F r a n c e identité propres à cette “mai- mentaires. C’est déjà le cas UNE CHANCE SUPPLÉMEN- Télécom, etc.) ainsi que les son”. TAIRE POUR EUX ET UN mais cela doit être amplifié. documents nécessaires à l’appli- ATOUT POUR LA BIBLIO- Enfin, il faut renforcer les THÈQUE MUNICIPALE. liens et la réactivité avec les bibliothèques de quartier. Visages J’aime la bibliothè- J’aime la bibliothè- J’aime la bibliothè- que de Périgueux que de Périgueux que de Périgueux pour la qualité de tout simplement pour son ambiance son travail et, plus parce qu’ici on studieuse, les sou- particulièrement aime et on respecte venirs que j’y atta- les nombreuses les livres. Chacun che par mes racines relations entrete- est une œuvre d’art Périgourdines. Elle nues entre Jean- intime avec son his- a une âme entrete- Louis Glénisson qui est un merveil- toire, son identité. Mais, je dois nue par une équipe qui associe à la leux passionné ouvert sur le monde reconnaître que la façon dont on qualité de service celle de la gentil- et qui sait enrichir son public par fait vivre ce lieu avec ses expos, ses lesse, de la disponibilité. ses regards multiples sur les expres- conférences, donne une modernité, Une bouffée d’air pur. sions culturelles au sens large. une jeunesse et une fraîcheur qui me convient. Francis Gires, Henri-Pierre Millescamps, Enseignant Libraire ancien Roger Bourrinet, éditeur Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 3:01 Page 18 18 FOCUS → VOTRE VILLE EN MOUVEMENT/LE MARCHÉ DU CODERC LES SAVEURS DE LA VILLE LE MARCHÉ DU CODERC, LE PLUS ANCIEN DE PÉRIGUEUX, A SON CARACTÈRE, SON HUMEUR, SON ART DE VIVRE. IL INCARNE LA GÉNÉROSITÉ MÉRIDIONALE. UNE CENTAINE DE PRODUCTEURS ET REVENDEURS, UNE VINGTAINE DE COMMERCES, LE DÉLIMITANT, ATTIRENT, CHAQUE MERCREDI ET SAMEDI, PAS MOINS DE CINQ MILLE PERSONNES. DÉGUSTATION SANS MODÉRATION. ● Pascal Serre grands-parents, travaillaient au même endroit. C’est un lieu de rencontre entre la ville et son C inq heures du matin pas- arrière-pays rural. À l’image sées. En ce début de mois d’un cirque qui s’élève au petit de juin, Périgueux matin pour donner son specta- s’éveille. Sur la place du Coderc cle en matinée, le marché a les premiers regrattiers et pro- quelque chose d’une alchimie ducteurs filent tels des ombres qui prépare à la magie qui sera pour rejoindre leur emplace- offerte, plus tard, aux visiteurs ment habituel. C’est un ballet et acheteurs. bien réglé d’une trentaine de Quelques cris signifient toute- véhicules et d’une centaine de fois un danger imminent ou personnes qui s’accomplit sous une transgression de l’ordre les yeux des placiers de la muni- établi sous les yeux bonhommes cipalité placés sous les ordres de la police municipale. Chacun, d’André Couvy. avec méthode et précision, Le temps est gris. On se salue investit son espace. Étals et pro- discrètement car le temps duits déposés chaque véhicule presse et le respect des riverains quitte la place. Dès six heures, est inscrit dans ce rituel surgit ceux-ci n’ont plus droit de cité. de la nuit des temps. Il faut dire Commence alors l’ordonnance- que le marché du Coderc est ment des étals. Chacun y va de composé d’un petit monde très son style, de son regard, de son fermé où chacun se connaît. art pour mettre en valeur ses Souvent, les parents, parfois les produits. La tension est à la Visages HENRI DUPUY ANDRÉ LACOTTE YVES BEAUGIER a pris la suite de ses vient de Beauregard- ne se présente plus. parents qui ont ouvert, et-Bassac où il pro- Chaque jour, il des- à l’angle de la rue des duit, avec une préci- cend de Marsaneix, Chaînes et de la place sion et une rigueur tout proche de du Coderc, dans les forgée dans la tradi- Périgueux pour, dans années vingt du siècle tion, quelques gour- la grande tradition dernier, une enseigne de mandises qui font le périgordine, installer charcutier-traiteur. Consacré “Juste” bonheur d’une clientèle d’une fidélité ses viandes si exceptionnelles que cer- pour son action pendant la dernière absolue. Président du marché du tains restaurateurs signent les plats guerre, avec ses quatre-vingts prin- Coderc, il connaît à la perfection les en mentionnant son nom. Un épicurien temps et plus, il installe, chaque caractères souvent bien trempés de au verbe haut et qui conservent matin, sa rôtissoire en saluant à tour ces amis. Pour lui, il y a toujours avec délice les secrets de famille du de main clients et amis. Le Coderc ? une solution à tout. Coderc. C’est sa vie. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 3:02 Page 19 19 FOCUS Lieux de vie LE BAR DU CODERC. C’EST ICI QU’UN CERTAIN NOÉ CHABOT, CURÉ DE SON ÉTAT, OUVRIT UN “BISTROT” EN 1908. IL Y SERVAIT DU MONBAZILLAC ET SE FIT CONNAÎTRE PAR UNE COLLECTION DE CARTES POSTALES ET DES ÉCRITS CRITIQUES SUR L’ÉGLISE. AUJOURD’HUI, SYLVIA GUIBERTEAU ENTRETIENT LE BAR DE LA TRUFFE. C’EST UN LIEU DE RENCONTRES TYPI- UN BAR DANS LA PLUS GRANDE TRADITION. DU CAFÉ AU →VOTRE VILLE EN MOUVEMENT QUEMENT PÉRIGOURDIN. C’EST CHEZ PASCAL MESMIN, DITES “P’TIT BLANC” COMMERÇANTS, CLIENTS ET TOURISTES “CALOU”. ICI ON VIENT PRENDRE UN PETIT REMONTANT ET PREN- VIENNENT Y FAIRE UNE HALTE ET HUMER L’AIR DU TEMPS. DRE LES DERNIÈRES NOUVELLES. ARRÊT CONSEILLÉ. hauteur du travail. Il s’agit bar “Le Coderc” le pre- FÉE MAISON. ELLE S’APPELLE MARIE d’être le plus beau, le plus mier expresso est lancé DELEPORTE. ELLE A OUVERT attractif. Chez Laparre, on pour la patronne. SON SALON DE THÉ IL Y A UN amène les tréteaux, les plan- Regrattiers et produc- AN. PLUS TENDANCE, JEUNE ches et la toile de protection. teurs se rendent pour la ELLE A SU AFFIRMER SON SUPPLÉMENT D’ÂME AUPRÈS Chez Thieullent, on sort l’es- pause avant que les premiers DES HABITUÉS DU MARCHÉ. pace réfrigéré du magasin clients n’arrivent. Déjà, quel- UN PETIT CREUX ? ALLONS tout proche. On s’affaire en ques restaurateurs en parfaits CHEZ MARIE silence. Le marché prend des initiés se faufilent discrète- couleurs avec le lever du ment chez tel ou tel pour soleil. enlever la précieuse com- Quelques frictions entretien- mande effectuée parfois la nent les bonnes relations. On veille et avec laquelle ils réga- réglera définitivement cela leront quelques fines gueules. Chacun a ses habitudes, ses LE PETIT CHEF. autour d’un casse-croûte. préférences mais on salue FLORENCE CHAMINADE A Pour le moment, il faut faire REPRIS LE FLAMBEAU du beau, du bon. tout le monde. D’UNE ADRESSE HISTORI- Certains se font porter leur QUE. CELLE ENTRETENUE DU MARCHÉ PAR LE CHEF JOLIVET, AUJOURD’HUI DISPARU. ICI, café sur le lieu du travail. On y AUX BISTROTS AU PETIT MATIN, ON VIENT PRENDRE UN CAFÉ ET déplie le journal pour prendre LIRE LE JOURNAL. CERTAINS CLIENTS VIENNENT Il est presque sept heures les nouvelles fraîches et en AUSSI S’Y RESTAURER, LEURS EMPLETTES FAITES. quand Pascal Mesmin ouvre débattre avec le voisin. UNE ADRESSE AUTHENTIQUE ET GÉNÉREUSE. son bar “la Truffe” et que Il y a des groupes d’habités ANDRÉ COUVY EST “ENTRÉ” À LA VILLE EN Florence Chaminade allume qui refont le monde chaque 1971. IL ASSURE LA COORDINATION DES 2 ses néons au “Petit Chef”. Au PLACIERS EN TITRE. RESPECTÉ ET APPRÉ- CIÉ, IL FAIT PARTIE DES PREMIERS CLIENTS DE TOUS. A L’ORÉE DE LA RETRAITE, IL LE PROMET IL RESTERA UN FIDÈLE DU CODERC. Visages JEAN-LOUIS VALADE, ANNIE LAPARRE, la CHRISTIAN est considéré comme sœur, toujours bon LAPARRE, le frère, un des piliers de la pied bon œil, mar- une dynastie sur le Halle du Coderc. Ce chande des quatre sai- marché du Coderc. boucher-charcutier est sons, pétillante à sou- Sa famille est pré- là depuis quelques hait elle incarne la sente depuis plus décennies et sa clien- joie de vivre et n’a d’un demi-siècle au tèle y va les yeux fer- pas sa pareille pour même endroit. Les més. Quand il évoque sa vous trouver les meil- moustaches sont aussi célèbres retraite, il n’imagine pas de ne leurs fruits, les plus beaux légu- que ses fruits et légumes. plus revenir dans ces lieux où il mes. Sa voix chantante accom- Toujours un mot pour faire plai- a tant de copains. pagne l’étal avec le sens inné sir et donner du soleil. On l’en- de la convivialité périgourdine. tend de loin et on vient de loin pour le rendez-vous du mer- credi et du samedi. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 3:01 Page 20 20 Focus Le coin → VOTRE VILLE EN MOUVEMENT/LE MARCHÉ DU CODERC de l’historien LES SAVEURS DE LA VILLE. Par Guy Penaud Place du Coderc UNE HISTOIRE ’est l’une des places les C plus anciennes de Périgueux. Au Moyen âge, sur celle-ci, la municipalité orga- nisait de grands repas de bien- faisance. On y distribuait le Baco en référence au porc salé (bacon). Cette place tire son JEAN-PIERRE MONMARSON ET JEAN nom d’un vieux mot occitan, BOUSSUGES. PERSONNALITÉS DU codèrc, voulait dire enclos, CODERC, LE TAMBOUR DE VILLE ET LE POÈTE CONTRIBUENT À CET ESPRIT SI préau, place, passage ou pacage PARTICULIER QU’EST CELUI D’UN MAR- communal. En 1322, pour un CHÉ. grand repas on n’abattit pas moins de 74 porcs. Entre 1400 et 1448, on fora un puits au mercredi et samedi. Les milieu de la place, dans lequel, conversations vont bon train. plus tard, on jeta le cadavre de Sous la halle, la douzaine de Jean Seguin, secrétaire du maire producteurs, bouchers et Jean de Jay d’Ataux. En 1528, elle fut pavée. charcutiers, a installé leurs Autour de 1400 fut construite chalands et mis en place pour une halle recouverte en 1557. les clients. Elle fut détruite, en 1650, afin PETIT MATIN SUR LE CODERC. C’EST C’est à partir de huit et demi À PARTIR DE NEUF HEURES QUE LE d’en déloger le régiment de que, chaque mercredi et MARCHÉ PREND TOUTE SA DIMEN- Picardie qui avait élu domicile. samedi, les affaires démar- SION. ON Y VIENT PARFOIS DE PLUS En 1793, fut planté au centre DE DIX KILOMÈTRES POUR PARTAGER de la place un arbre de la rent véritablement. Ce sont UN MOMENT DE CONVIVIALITÉ. Liberté. Alors que la place du les anciens qui ouvrent le Coderc avait accueilli le pilori, spectacle. Les plus jeunes, au Moyen Âge, elle devint cela fait parti du scénario, qu’il y a quelques années il entre 1800 et 1840, le lieu des RENCONTRE ENTRE LA VILLE ET LA arrivent plus tard. Vers onze était terminé vers midi. Ceci CAMPAGNE. UNE QUINZAINE DE exécutions capitales. La halle heures. Voir plus ce qui dit, sachons que les meilleurs PETITS PRODUCTEURS SE REND actuelle fut érigée par l’archi- allonge la durée du marché morceaux, les plus belles piè- EXCLUSIVEMENT AU MARCHÉ DU tecte Catoire entre 1832 jusqu’à treize heures alors ces, les fruits les plus géné- CODERC. UNE EXCLUSIVITÉ et 1833. À PRÉSERVER. Le Grand Livre de Périgueux, La Lauze. Visages CHRISTINE ET MARC PASCAL ET DOMINIQUE ROLAND CANLER AUGUSTIN font réguliè- FLORENTY sont” les vient de Bassillac rement la route de petits derniers” de la depuis trente ans sur le Bourdeilles à Périgueux halle. Charcutiers, trai- marché du Coderc. Un afin de proposer leurs teurs avec leurs conser- fidèle qui se prépare à produits fermiers, ves et vins ils représentent une tra- la retraite alors qu’il représente la notamment Le Champagnol, véritable dition où ils expriment leur goût troisième génération. Les plus chèvre fermier moulé à la louche. Cette pour l’entreprise et le souci de parti- anciens se rappellent de sa grand- présence sur le Coderc leur assure une ciper à la vie de leur ville. Sourires mère Boissavit. Un briscard du mar- clientèle locale fidèle qu’il ne pourrait assurés. ché qui offre ses volailles et conser- avoir autrement. ves avec une petite histoire et son C’est aussi une façon de garder le allure toute méridionale. contact avec Périgueux et de faire une grande partie de leurs achats. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 2 13/06/08 3:18 Page 21 21 Focus Focus votre municipalité Marché du Coderc EN DIT PLUS QUAND BEN PER TU ? P ierre Fanlac, écrivain, poète du 1740, la municipalité demanda à un hor- Périgord, a écrit : « je suis amoureux loger du Coderc, nommé Feytou, de des marchés de construire un jacquemart, Périgueux. Jadis, il y a mainte- c’est-à-dire un automate, pour nant plus de soixante ans je le placer à côté de l’horloge, →VOTRE VILLE EN MOUVEMENT m’y promenais deux fois par dans la corniche d’où s’élançait Avec Christian semaine avec François, mon la flèche du beffroi ». En 1793, grand-père paternel. II y sur cette place on inaugura DUPUY venait pour quelques achats : l’arbre chéri de la Liberté. Conseiller délégué six œufs, une botte de salsifis, au commerce La légende prétend que les quelques tomates. Mais il y venait pour le plaisir. Pour le PIERRE FANLAC royalistes, durant plusieurs ON VIENT plaisir de se sentir bien au milieu de ces nuits, vinrent l’arroser d’acides et le firent mourir. En 1832, le consulat fut démoli et DIRE hommes et de ces femmes aux doigts cra- donna place à la halle qui aujourd’hui BONJOUR quelés de terre, le visage plein de ruis- abrite nos fameux régatiers. Et n’oublions Il faut savoir que le seaux qui leur donnaient toujours l’image pas que cette même place, au début du marché du Coderc d’un sourire un peu triste. XIXe siècle on y procédait aux exécutions c’est 5 000 Quand on arrivait sur le marché du criminelles. Périgordins chaque Coderc, puisque c’est de lui qu’il s’agit, il y mercredi et samedi. Au petit matin, à la fraîche comme on dit avait entre vendeurs et acheteurs tout un Il y a trente ans, les à Périgueux, les gens du Coderc arrivent. rite légendaire : il fallait marchander, en trois quarts des Les gens du Coderc n’habitent pas forcé- patois c’était “accordalhas” (les accordail- achats alimentaires se ment la place. Ils y viennent et ils en adop- les). Et on reconnaissait tout de suite celui faisaient en centre- tent les coutumes, les us. « Ils se connais- qui n’était pas d’ici, l’étranger du pays, ville. Aujourd’hui, sent et s’accrochent de toutes leurs forces qui payait sans murmurer. c’est à peine un tiers. à ce qui est leur vie même. » Et si vous Le Coderc est une des places les plus entendez sur votre passage “Quand ben En développant les anciennes du Puy-Saint-Front. Elle tire son per tu ?” (Combien pour toi ?) cela vou- marchés du centre- nom du mot périgourdin “couderc” qui dra dire que vous êtes adoptés. ville, tel celui du signifie place, pelouse et, en l’occurrence Coderc, on affiche la • Les Choix d’une vie par Pierre Fanlac. Édi- volonté de reconqué- “pacage communal”. C’est sur ce pacage tions Pierre Fanlac - 230 pages. 139 F. rir le centre-ville. On que fut construit le consulat, autrement dit le premier hôtel de ville, au début du • Les marchés du Coderc sont les mercredis vient parfois de plus XIIe siècle. Les siècles passèrent et, en et samedis matin de 8 h à 13 h. de vingt kilomètres, ce qui fait de ce mar- ché un des atouts de reux et les légumes les plus on achète. Les terrasses des sentir, rien perdre de ces ins- Périgueux. À nous audacieux partent en pre- bars sont complètes et le tants d’exception. Il est déjà d’en faciliter l’accessi- bilité et l’animation. mier. Ne dit-on pas que l’ave- soleil, quoique timide, ne douze heures trente, les étala- nir appartient à ceux qui se freine pas les ardeurs des ges se vident, et les premiers lèvent tôt ? Au Coderc, c’est clients. Les cafetiers, le pla- regrattiers plient bagage vrai, encore plus qu’ailleurs. teau en main traversent avec saluant les uns et les autres et habileté la foule pour porter en donnant rendez-vous mer- COUP DE FEU quelques cafés à tel ou tel credi. André Couvy est là avec AU CODERC producteur ou regrattiers, la police municipale. On Justement, onze heures. C’est hommes et femmes, les bras entend déjà la balayeuse qui le moment où le marché bat chargés de cabas, sacs et par- va chasser les retardataires et son plein. Les cris fusent de fois cagettes, d’où s’échap- changer le décor de la vénéra- partout et traversent le brou- pent mille couleurs bienveil- ble place. Ainsi va le Coderc. haha continu qui couvre la lantes et des parfums merveil- place. On regarde, on tâte, leux. C’est un véritable souk à on pèse, on soupèse, on la périgourdine. On voudrait échange quelques nouvelles, tout voir, tout entendre, tout Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 3bis 13/06/08 3:34 Page 22 22 I N S TA N TA N É → VOTRE VILLE EN MOUVEMENT/ASSOCIATIF VIRGINIE LABROUSSE Lever de rideau sur les coulisses DU THÉATRE GRANDEUR NATURE AU PARADIS EN PASSANT PAR LES CONCERTS DE MUSI- QUES AMPLIFIÉES AU “SANS RÉSERVE”, VIRGINIE LABROUSSE EST DE TOUT LES VOYAGES AU LONG COURS DE PÉRIGUEUX. CELLE QUI SE QUALIFIE DE “PETITES MAINS” A AUSSI UN CŒUR PASSIONNÉ POUR TOUTES LES EXPRESSIONS. Grandeur Nature, dont le P lace Faidherbe, au huit plus précisément, s’est directeur artistique est Jean- installé un lieu magique, Marie Champion. Cette discret mais pourtant si cha- Périougrdine pur jus a choisi leureux et seul connu des ini- très tôt le théâtre. Au lycée tiés, il est vrai : le bien nommé Laure-Gatet elle s’est inscrite à Paradis, tout comme la galerie l’option Théâtre. Même si elle verbale. C’est ici que nous ren- a goûté les planches et la controns une de ces personna- lumière des projecteurs, elle a lités, jeunes, qui défendent les vite préféré le derrière de la minorités culturelles, les pistes scène. décalées, les chemins creux et DE KRÜGER À GINDRE les routes sinueuses. Virginie qui ne prédisposait pas à la 1998. Jean-Marie Champion, Les plus anciens se rappellent Labrousse accompagne, orga- novation, les barrières de tous qui vient de créer l’association, les tentatives vouées à l’échec nise, coucoune le Théâtre ordres eurent raison de ces la prend pour assurer la pro- de Erik Krüger qui s’était ins- tallé dans la halle aujourd’hui passionnés. C’était l’après mai grammation et, plus large- Je veux en 68. On rêvait mais ici, en ce ment, veiller au bon fonction- disparue, place Louis-Magne. SAVOIR PLUS Puis ce fut “La Caverne”, rue temps-là, il valait mieux avoir nement administratif. « C’était SOME PRODUKT du Port-de-Graule avec Marie- les pieds sur terre. Autre le pied ! dit-elle. Presque ines- www.some-produkt.fr.st Thérèse et Claude Gindre. temps, autres mœurs. péré… Je me suis senti tout de www.myspace.com/someprodukt/ Tous voulaient donner un suite à l’aise. » La voici rue de THÉÂTRE GRANDEUR NATURE coup d’accélérateur et de LA PETITE SUPERETTE la Clarté, là ou tout a com- 8 place Faidherbe CULTURELLE mencé. « C’était formidable, je Tél. 05 53 32 50 93 modernité à la vie culturelle www.theatre-leparadis.org périgourdine. La confidentia- Virginie Labrousse a rejoint le participais – et c’est toujours le lité des équipes, l’air du temps Théâtre Grandeur Nature en cas – à l’élaboration de la pro- Point de vue JEAN-MARIE CHAMPION NICOLE PERRIN, qui, ROBERT POUDEROU, qui est à l’initiative du venue de Paris habite a écrit une cinquantaine “Paradis”. Metteur en Périgueux est sensible à de pièces, connu pour scène, il a connu la “Vache la vie culturelle en géné- “La mémoire des hum- Cruelle” et son “Maître” ral. C’est pour elle un bles” suit la vie cultu- Pierre Orma avant de créer atout dont elle ne pourrait relle et se réjouit du lieu Le Théâtre de la pomme de lune pas se passer. Elle a fréquenté Le presque ésotérique que constitue Le pour les enfants. Il est dévoré par Paradis. Pas assez, mais en apprécie Paradis. Il reconnaît qu’il faut quand son métier et Périgueux. Il consi- le caractère intimiste façon théâtre même avoir plus qu’une passion… dère Virginie Labrousse comme sa de boulevard parisien avec un sup- la foi peut-être. véritable assistante. plément d’âme unique. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 3bis 13/06/08 3:23 Page 23 23 Instantané LES CRÉATIONS 2007 LES PREMIERS BIJOUX, I N S TA N TA N É BOIS, TOUT LE MONDE DEHORS. CRÉATION 2008 : MÉLUSINE SE MET À TABLE. grammation, l’accueil des une capacité de cinquante pla- deux ans après, sont au artistes, des spectateurs. Il y ces. C’est suffisant pour que Zénith… ». La renommée de avait un côté pionnier qui me les acteurs et les spectateurs Périgueux, considéré comme →VOTRE VILLE EN MOUVEMENT plaisait.” Les choses n’ont pas bénéficient d’une intimité un haut lieu de la culture changé même si, depuis deux exceptionnelle qui rend le lieu musical sur la carte de France ans, Le Paradis - c’est le nom si différent des autres, si mer- des musiques amplifiées, est du lieu - est venu s’installer veilleux. C’est une grande sans aucun doute liée à la pro- grammation de Some Produkt. Virginie Labrousse fait bénéfi- cier l’association, de son savoir-faire dans l’organisa- tion et son sens des relations accompagné d’une disponibi- lité chaleureuse et authenti- que y sont unaniment appré- ciés. Depuis plus de 20 ans, plus de 450 groupes, locaux, natio- naux, internationaux ont pu être programmés, faisant de place Faidherbe. C’est un peu famille qui ici se retrouve. “Le Périgueux une étape de choix excentré mais le stationne- Paradis ? C’est un esprit, un pour les tournées hexagona- ment est sans problème, le état d’esprit. Cette proximité les. Fort de son expérience voisinage agréable et attentif et cette intimité sont uniques” dans l’organisation de aux spectacles qui s’y dérou- dit-elle. concerts et de manifestations lent. Peu à peu, il est vrai, culturelles, Some Produkt Virginie le souligne : « le tra- RENDEZ-VOUS À poursuit son ancrage au cœur vail de Jean-Marie a été PÉRIGUEUX POUR LES de la cité. Pour Virginie, « il reconnu et nous avons été MUSIQUES AMPLIFIÉES faut susciter la curiosité et associés de plus en plus à des Les “petites mains” du théâtre l’engouement pour les cou- actions où les institutions nous se retrouvent aussi dans les rants musicaux et formations ont sollicités. Mais cela reste musiques amplifiées. En effet, peu médiatisés ». Pour tout un métier de saltimbanque. Il Virginie Labrousse est aussi cela on lui fait confiance. y a beaucoup de jeunes, sur présidente de l’association L’heure est arrivée de laisser Périgueux, qui sont intermit- Some Produkt, créée en 1985, tomber le rideau et éteindre tents et viennent ici. Ils accep- dont le but est de promouvoir, les éclairages. Dans les coulis- tent cette précarité qui est dif- diffuser et valoriser les grou- ses, Virginie est toujours là. ficile mais stimulante ». pes et les musiques amplifiées. C’est ainsi qu’elle voit sa vie. Depuis 2005, elle organise Composée uniquement de ■ sous la direction de Jean- bénévoles, l’association se dif- Marie Champion des résiden- férencie en programmant des ces d’artistes et suit les actions groupes encore inconnus à de médiation. On la croise aux Périgueux et parfois dans Didascalies par exemple. l’Hexagone. « À chaque fois, Le théâtre offre une salle avec dit-elle, ils passent, un ou Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 4 13/06/08 3:28 Page 24 24 Arrêt sur images → VOTRE VILLE EN MOUVEMENT/L’AOL EN FÊTE UN PROGRAMME ESTIVAL L’ASSOCIATION DES ŒUVRES LAÏQUES DE PÉRIGUEUX PROPOSE, POUR L’ÉTÉ DE NOMBREU- SES ACTIVITÉS POUR LES JEUNES. LE RÉSULTAT D’UN LONG ET PATIENT TRAVAIL QUI COM- PLÈTE LES NOMBREUSES AUTRES MISSIONS D’UNE ÉQUIPE QUI ŒUVRE AU BIEN ÊTRE DES ENFANTS ET DES FAMILLES DE PÉRIGUEUX. ET CELA DURE DEPUIS SOIXANTE ANS. UNE VRAIE GARANTIE D’EFFICACITÉ ET DE SUCCÈS. ● Sylvie Ptack LA CITÉ DES OLYMPIADES tager en groupe. L’Aol privilégie les arts et les créations : dessins (affiches, Implanté sur les collines de Champcevinel, A lors que l’Association des Œuvres graff…), contes, maquillage, bricolage, à quelques minutes du centre-ville, le cen- Laïques de Périgueux vient de confection de médaille, de mascottes, de tre de loisirs de la ville de Périgueux, pro- fêter son soixantième anniver- drapeaux, olympiades artistiques… priété de la CAF Dordogne et agréé par la saire dans la convivialité qui lui est chère, Cultures du monde : reportages, photos, Jeunesse et les Sports, accueille des enfants l’équipe a préparé et présenté ses actions participation à un atelier d’écriture pour de 2 1/2 à 11 ans. Cette année, du 4 juillet en faveur des jeunes Périgourdins pour la journalistes en herbe. Réalisation de plu- au 29 août l’AOL en fait “la cité des saison estivale. N’auront que l’embarras sieurs numéros de la Gazette de Borie Olympiades”. du choix pour passer des vacances agréa- Bru. Cuisine du monde, musique et danse, De grands espaces de près et de forêts bles. En effet, l’Association des Œuvres connaissance des droits et devoirs des (domaine de 12 hectares), des locaux adap- laïques de Périgueux propose des anima- enfants par une découverte des conti- tés à l’âge des enfants, permettront à cha- tions variées dans ses différentes structu- nents. Animation de Radio Borie Bru cun de se détendre et de s’épanouir dans res adaptées aux besoins et aux envies de durant tout l’été. un cadre agréable et rassurant. chacun. Le centre de loisirs de Borie Bru L’AOL c’est aussi du Sports : Athlétisme, qui accueille les enfants de 2 ans 1/2 à 11 jeux de courses et de relais, jeux collectifs, UNE ÉQUIPE PROCHE ans, Action Jeunes pour les 12-17 ans et la tennis de table, tournois de football, ini- DES JEUNES Ludothèque ouverte à tous les publics. tiation et randonnée VTT… Encadrés par des animateurs diplômés, les L’équipe d’animation accueillera les C’est encore les vacances bien préparées enfants et les jeunes restent acteurs de enfants, cet été, selon un programme riche avec des jeux d’eau, Beach-volley, leurs vacances. en activités ayant pour fil conducteur les Badminton, camping (mini-camps, veil- jeux olympiques. Les enfants auront le lée), piscine, ludothèque, sorties, pique- choix entre différentes thématiques à par- nique… Ce sont enfin des activités autour de la nature avec des sentiers nature, Visages cabanes, jardinage, randonnées pédes- LA RÉSERVATION À BORIE BRU tres, activités sport-nature… Pour pouvoir bénéficier de l’accueil et des - Le matin de 7 h 30 à 9 h 45. Vous voici bien informé sur un pro- activités du centre, les familles doivent obli- - Arrivées et départs de 1/2 journée de 12 h à gatoirement réserver les journées de leur(s) gramme qui désormais est vôtre. À vous, 12h30 et de 13 h à 13 h 30. enfant(s), au siège de l’AOL : du 4 au 27 juin - Le soir de 16 h 30 à 18 h. désormais, d’en faire un bon usage. Avec pour le séjour du 4 juillet au 1er août, ou sans soleil, l’été sera un vrai festival jusqu’au 25 juillet pour le séjour du 4 au EN VILLE pour tous les jeunes Périgourdins. 29 août. - 7 h 30 à l’école M. Albe. - 8 h : école élémentaire A. Boissière, école FRÉQUENTATION élémentaire Clos Chassaing, école élémen- Les enfants sont accueillis pour la 1/2 journée taire du Toulon. ou la journée entière. Lieux de passage du bus : Chancelade, Horaires d’accueils Gour de l’Arche, Clos Chassaing, le Toulon, St-Georges et André Boissière Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 4 13/06/08 3:29 Page 25 25 Arrêt sur images arrêt sur images COUP DE PROJECTEUR SUR… LA LUDOTHÈQUE DU 30 JUIN AU 29 AOÛT* →VOTRE VILLE EN MOUVEMENT Située dans le quartier St-Georges, dans l’en- ceinte de l’école Maurice-Albe, la ludothèque AOL est ouverte à tous les publics du nourris- son aux adultes, en passant par les jeunes et les enfants. Des ludothécaires assurent l’ani- mation et le conseil. Deux salles de jeux sont à la disposition des participants : un espace petite enfance dédié aux 0-6 ans avec des jeux et des tapis d’éveil 1er âge, des jeux d’imitations (cuisine, mar- chande…), des jeux de motricité, des jeux de construction et de déplacements, des transats, une table à langer… un espace jeux de société avec près de 2000 jeux de plateaux. Les horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30. Adresse : Rue Talleyrand-Périgord à Périgueux. * La ludothèque sera fermée du 11 au 14 août. ACTION JEUNES DU 3 JUILLET AU 31 AOÛT Cette structure, qui accueille les jeunes de 12 à 17 ans, est implantée dans le quartier St-Georges, dans un espace mis à disposition par la ville. Le programme de cet été, toujours aussi dynamique, va leur per- mettre de découvrir de nouvelles activités, vivre ensemble de nouvelles aventures, s’impliquer dans la vie de la cité, se détendre et passer de bonnes. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 4 13/06/08 3:29 Page 26 26 Arrêt sur images → VOTRE VILLE EN MOUVEMENT/L’AOL EN FÊTE UN PROGRAMME ESTIVAL RENTRÉE SCOLAIRE AU PROGRAMME et participation au dispositif • VIVRE ENSEMBLE : veillées CAMPAGNE • DES MINI-CAMPS : du 10 « Sport encore, Sport à l’initiative des jeunes, soi- D’INSCRIPTION au 11 juillet à la base de loi- j’adore », proposé par le ser- rées jeux avec la pratiques sirs de Rouffiac. Projet à vice des Sports de la ville. Ludothèque AOL, blog, acti- Les familles dont les enfants l’initiative des jeunes avec • BAIGNADES : à la piscine vités de créations… fréquenteront les structures camping, baignade et télé- de Marsac, étangs, de l’AOL, pour l’année sco- ski. Quercyland et découverte INFOS PRATIQUES laire 2008/2009, devront les Du 20 au 22 août à de l’Aquacap. Les jeunes sont accueillis en inscrire en se rendant au Andernos-les-Bains, à la •PROJET VIDÉO : Interven- 1/2 journée ou en journée ◗I n f o s siège de l’association du découverte de sports aquati- tion de l’Association « Clip entière entre 8 h 30 et 18 août au 7 septembre ques, jeux sportifs, camping, Clap » de Trélissac. Les jeu- 17 h 30. entre 8 h et 18 h 30. Cette baignade à l’océan. nes seront à la fois scéna- Lieu d’activités : 5 rue inscription est obligatoire • SPORTS : Kinball (jeu avec riste, cameraman, monteur Jacques Le Lorrain à afin d’avoir accès aux servi- un ballon géant), Ultimate (sous réserve). Périgueux. ces et activités. (frisbee), journée VTT voie • VIVRE À PÉRIGUEUX : fes- Inscription au siège de verte, spéléologie, vélo-rail, tival Mimos. l’AOL. A.O.L DE PÉRIGUEUX 10 bis rue Louis-Blanc à Périgueux. Tél. 05 53 09 60 60 Ouvert de 8 h 30 à 12h30 et Périgueux de 13 h 30 à 18 h. Fermé le vendredi après-midi. Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • 4 dernières pages 13/06/08 3:41 Page 28 28 Développement durable → VOTRE VILLE EN MOUVEMENT/L’ÉCO-CITOYENNETÉ PASSEZ AU BOIS ! QUE VOUS SOUHAITIEZ LE PLAISIR D’UN BON FEU OU LE CONFORT D’UN CHAUFFAGE CENTRAL, LE CHAUFFAGE AU BOIS EST PEUT-ÊTRE LA SOLUTION POUR VOUS. UNE ÉNERGIE MOINS CHÈRE Comparaison du prix des différen- mettra de soutenir l’économie de la tes énergies Dordogne et d’entretenir les forêts. Le bois constitue un des combustibles le Prix du kWh en centimes d’euro moins cher. Son prix est indépendant du celui des énergies fossiles (pétrole, gaz, Bois déchiqueté __________________1,8 LE BOIS CHEZ MOI ? Céréales __________________________2,1 charbon) qui augmente régulièrement en SOUS QUELLE FORME ? Bois en buches ________________1,6 à 3 raison de leur raréfaction. Granulés de bois ____________2,7 à 5,2 1) Vous disposez d’une cheminée ou au Gaz naturel ______________________4,2 moins d’un conduit de fumée. Vous aimez Fioul ____________________________5,2 UNE ÉNERGIE RESPECTUEUSE Propane __________________________9,8 vous retrouver au coin du feu pour DE L’ENVIRONNEMENT Électricité ________________________11 contempler les flammes. Vous recherchez Sources ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, mai 2005. un chauffage d’appoint pour compléter Lors de sa combustion, le bois ne fait que Voir pour plus de détail le site de l’ADEME votre source principale de chauffage ? libérer dans l’air le CO2 qu’il a absorbé http://www.apcede.com/Energie/bois/combustible.htm Équipez votre cheminée d’un appareil durant sa croissance. Son impact est donc moderne ! neutre sur l’effet de serre et le change- Faites installer un insert, un foyer fermé ment climatique à la différence du année. Tant que le volume de bois prélevé ou un poêle par un professionnel. Ces pétrole du gaz et du charbon. Ainsi l’utili- ne dépasse pas l’accroissement naturel de appareils s’utilisent de manière similaire. sation du bois permet de diviser les émis- la forêt, la ressource est préservée. On Leurs différences proviennent essentielle- sions de CO2 par 12 par rapport au fioul peut alors dire que le bois est une énergie ment de leur esthétique, de leurs perfor- et par 6 par rapport au gaz. renouvelable. mances et du mode d’installation. L’achat d’un appareil moderne et performant UNE ÉNERGIE RENOUVELABLE UNE RESSOURCE LOCALE vous permet d’être mieux chauffé, de En France, la forêt couvre 28 % du terri- recharger le foyer moins souvent et de toire national. L’accroissement naturel de C’est en plus une ressource produite loca- moins polluer. nos forêts représente un volume de lement qui nécessitera peu de transport 103 millions de mètres cubes chaque pour arriver jusqu’à votre domicile, per- Focus ZOOM SUR LA CHAUDIÈRE À BOIS consumé. DE LA VILLE DE PÉRIGUEUX L’installation comporte une particularité liée à Depuis cet hiver, la chaudière à bois de la la proximité de la rivière (inondation) : le silo Filature de l’Isle est entrée en fonction. Au de 100 m3 est hors-sol. Les plaquettes forestiè- total, c’est 7 820 m2 qui sont chauffés grâce à res sont déchargées dans un pré-silo enterré une énergie renouvelable locale. de 10 m3 puis transférées par des visses sans Cette installation est entièrement automati- fin dans le silo aérien. sée. Le bois, sous forme de plaquettes forestiè- Le bois est livré environ tous les 15 jours et res, est stocké dans un silo qui jouxte le local fourni par la Coopérative d’Utilisation du de la chaufferie. Les plaquettes sont amenées Matériel Agricole des Causses de Cornille. jusqu’au foyer de la chaudière de manière C’est un bois d’origine locale qui ne doit par- L’investissement, d’un montant de 200 000 €, automatique grâce à une vis sans fin et cela courir qu’une dizaine de km pour arriver sur a été subventionné, dans le cadre du Plan Bois dès que la chaudière est en demande. site. Energie porté par le département, à hauteur La chaudière a un rendement de 85 % c’est Cette chaudière bois permet d’éviter le rejet de 60 % par le Conseil général de la Dordogne, pourquoi seulement 2 % du bois utilisé ressort de 102 t de CO2 par an (par rapport à une solu- le Conseil régional d’Aquitaine et l’ADEME. sous forme de cendre. Tout le reste est tion gaz) et de conforter des emplois agricoles. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • 4 dernières pages 13/06/08 3:45 Page 29 29 Développement durable LES AIDES Un taux réduit de TVA Une aide de l’ANAH Le taux réduit de TVA à 5,5 % s’ap- Si vous êtes propriétaire d’un logement de plique à la fourniture et à l’installa- plus de quinze ans (vous l’habitez ou vous tion d’un poêle à bois relié à un le mettez en location), vous pouvez bénéfi- tuyau fixe de branchement ou d’une cier d’une subvention de l’ANAH (Agence chaudière individuelle à bois et des nationale pour l’amélioration de l’habitat) 2) Vous avez une grande maison, et radiateurs, aux conditions décrites. pour l’installation d’un appareil indépen- peut-être même un local de chaufferie L’achat du bois de chauffage dant de chauffage au bois (foyer fermé, (bûches, plaquettes et granulés) insert, poêle) labellisé Flamme Verte ou de spécifique. Vous voulez un chauffage bénéficie également de ce taux toute chaudière à bois. au bois performant, relié au chauffage réduit. Où se renseigner plus précisément ? Les central et éventuellement au ballon Espaces Info Energie d’eau chaude sanitaire ? Changez Un crédit d’impôt L’ADEME a mis en place depuis 2001, en votre vieille chaudière ! Vous pouvez bénéficier d’un crédit partenariat étroit avec les collectivités loca- d’impôt pour l’achat d’un appareil les, un réseau d’information et de conseil Vous trouverez un modèle de chau- de chauffage ou d’une chaudière à de proximité sur l’efficacité énergétique et dière à bûches (alimentation bois (ou autre biomasse), si leur ren- les énergies renouvelables. Le réseau INFO →VOTRE VILLE S’ENGAGE manuelle), à plaquettes ou à granulés dement dépasse 65 % et s’ils respec- ENERGIE est constitué de 160 espaces et (alimentation automatique) qui vous tent les normes françaises et euro- compte environ 300 conseillers au service apportera satisfaction. péennes (c’est notamment le cas du public. pour tous les produits labellisés Dans chaque Espace Info-Energie, des spécia- Aujourd’hui, la bûche n’est plus la « Flamme Verte ». Pour plus de pré- listes vous informent et vous conseillent sur seule solution pour chauffer une mai- cisions, consultez le site www.flam- toutes les questions relatives à l’efficacité son avec du bois. Votre poêle ou votre meverte.com). énergétique et au changement climatique : chaudière peut être alimenté avec Le crédit d’impôt s’élève à 50 % des quels sont les gestes simples à effectuer ? d’autres produits dérivés du bois : dépenses TTC payées entre le Quel type d’équipement choisir ? Quelles - les plaquettes sont faites de bois 1er janvier 2006 et le 31 décembre sont les aides financières accordées ? 2009. Ces dépenses s’entendent sub- déchiqueté. Elles sont obtenues par A Périgueux, 2 espaces Info-Energie pour vous ventions déduites et hors main broyage de branches ou d’arbres d’oeuvre. Les montants sont plafon- conseiller : forestiers. Les plaquettes mesurent nés en fonction de votre situation CAUE Dordogne de 2 à 5 cm centimètres de longueur. familiale 2 Place Hoche - 24000 Périgueux Vous devez être locataire, proprié- Tél. 05 53 08 37 13 - les granulés (ou pellets) sont obtenus Mail : t.chatelain@cauedordogne.com taire ou occupant à titre gratuit, fis- par la compression de sciures de bois PACT ARIM de la Dordogne calement domicilié en France et il de résineux et de feuillus ou de divers doit s’agir de votre résidence princi- 8 rue de Varsovie - 24000 Périgueux produits agricoles. Aucun agent de Tél. 05 53 08 37 13 pale. Mail : dordogne@pact-arim.org liaison ou autre additif n’est utilisé. Les granulés se présentent sous la forme de petits cylindres de 6 à 10 mm de Bois Stère de bois en bûches de 30 € à 80 € (achat auprès d’un distributeur patenté) (hors transport) diamètre et 10 à 50 mm de longueur, Le prix varie selon les régions, le conditionnement, l’essence et l’humidité selon les usages (poële ou chaudière). tonne de granulés en vrac env. 140 € tonne de granulés en sac env. 260 € LE BOIS CHEZ MOI ? Appareils insert, foyer fermé de 750 € à 2 300 € À QUEL PRIX ? poële à bûches acier/fonte de 600 € à 1 200 € poële à bûches fonte/réfractaire de 1 200 € à 2 300 € Prévoyez bien votre budget travaux. chaudière à bûches de 1 500 € à 4 500 € Voici quelques coûts indicatifs chaudière à plaquettes de 4 500 € à 12 200 € Installation de 500 € à plus de 1 500 € le coût d’installation varie selon l’habillage que l’on désire (pour un foyer fermé), l’éat de la cheminée (pour un insert), les difficultées raccordement du conduit de fumée, etc. Entretien ramonage env. 45 € Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • 4 dernières pages 13/06/08 3:46 Page 30 30 EXPRESSIONS LES GROUPES POLITIQUES DE LA VILLE DE PÉRIGUEUX ONT LA PAROLE Madame, Mademoiselle, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Monsieur, C C omme le prévoit le Code général des Collectivités territoriales, omme le prévoit le Code général des Collectivités territoriales, "un espace est réservé à l’expression des conseillers n’apparte- "un espace est réservé à l’expression des conseillers n’apparte- nant pas à la majorité municipale". Cet espace était clairement nant pas à la majorité municipale". Cet espace était clairement identifié et identifiable lors de la précédente municipalité où l’op- identifié et identifiable lors de la précédente municipalité où l’op- position bénéficiait d’une page. position bénéficiait d’une page. Or, Monsieur Moyrand et sa nouvelle équipe ont décidé de changer Or, Monsieur Moyrand et sa nouvelle équipe ont décidé de changer la règle et de contourner les obligations qui s’imposaient à eux. En la règle et de contourner les obligations qui s’imposaient à eux. En effet, ils ont décidé qu’un même espace accueillerait désormais l’ex- effet, ils ont décidé qu’un même espace accueillerait désormais l’ex- pression de tous les groupes politiques, y compris ceux de la majo- pression de tous les groupes politiques, y compris ceux de la majo- rité. En outre, les socialistes et apparentés, les communistes et les rité. En outre, les socialistes et apparentés, les communistes et les Verts ont convenu de s’exprimer de façon distincte. Verts ont convenu de s’exprimer de façon distincte. Cette décision vise à l’évidence de faire perdre à l’opposition muni- Cette décision vise à l’évidence de faire perdre à l’opposition muni- cipale sa visibilité et son identité. cipale sa visibilité et son identité. Aussi, et pour bien démontrer leur homogénéité, le groupe UMP et Aussi, et pour bien démontrer leur homogénéité, le groupe UMP et apparentés, ainsi que Modem ont décidé, pour ce premier numéro apparentés, ainsi que Modem ont décidé, pour ce premier numéro de la nouvelle mandature, de réaliser le même article afin de de la nouvelle mandature, de réaliser le même article afin de démontrer que, malgré les efforts déployés par l’équipe de démontrer que, malgré les efforts déployés par l’équipe de Monsieur Moyrand pour créer la division, rien n’y fera. Monsieur Moyrand pour créer la division, rien n’y fera. De même, nous serons toujours unis pour défendre ce que nous De même, nous serons toujours unis pour défendre ce que nous croyons dangereux pour Périgueux. croyons dangereux pour Périgueux. Dès les premières semaines suivant l’élection, des effets d’annonces Dès les premières semaines suivant l’élection, des effets d’annonces ont déjà retenti. Citons pêle-mêle le déplacement de la Mairie, la ont déjà retenti. Citons pêle-mêle le déplacement de la Mairie, la création de marchés de quartiers au détriment de celui du centre- création de marchés de quartiers au détriment de celui du centre- ville, la mise en place d’une nouvelle politique culturelle, les cartes ville, la mise en place d’une nouvelle politique culturelle, les cartes blanches données à certains commerçants pour organiser comme blanches données à certains commerçants pour organiser comme bon leur semble des manifestations et concerts en tout genre, etc. bon leur semble des manifestations et concerts en tout genre, etc. Des rumeurs circulent sur l’application de la taxe spéciale des ordu- Des rumeurs circulent sur l’application de la taxe spéciale des ordu- res ménagères aux commerçants de la ville, sur la pérennité de res ménagères aux commerçants de la ville, sur la pérennité de notre office HLM ou sur la scène conventionnée de l’Odyssée. notre office HLM ou sur la scène conventionnée de l’Odyssée. De plus, mettre en parallèle le coût de la piste d’athlétisme et de De plus, mettre en parallèle le coût de la piste d’athlétisme et de celle de l’aéroport montre le degré de crédibilité des arguments. celle de l’aéroport montre le degré de crédibilité des arguments. Par ailleurs, la mise en place des commissions et des Conseils d’ad- Par ailleurs, la mise en place des commissions et des Conseils d’ad- ministrations d’association paramunicipales ont concrétisé nos ministrations d’association paramunicipales ont concrétisé nos craintes d’être exclus de tous les pôles décisionnels et la volonté affi- craintes d’être exclus de tous les pôles décisionnels et la volonté affi- chée étant de changer les têtes ! chée étant de changer les têtes ! Néanmoins, nous continuerions à défendre nos convictions pour la Néanmoins, nous continuerions à défendre nos convictions pour la ville. ville. Périgueux doit rester cette ville de rayonnement, bâtie autour de Périgueux doit rester cette ville de rayonnement, bâtie autour de son commerce de centre-ville. Elle doit rester aussi une ville ambi- son commerce de centre-ville. Elle doit rester aussi une ville ambi- tieuse tant d’un point de vue culturel, social et sportif. Enfin, il tieuse tant d’un point de vue culturel, social et sportif. Enfin, il convient que nous la préservions de décisions purement politiques convient que nous la préservions de décisions purement politiques qui pourraient l’affaiblir et la déstabiliser pour le long terme. qui pourraient l’affaiblir et la déstabiliser pour le long terme. Voilà aujourd’hui la tâche des 9 conseillers d’opposition qui restent Voilà aujourd’hui la tâche des 9 conseillers d’opposition qui restent par ailleurs à votre écoute dans la permanence du 1 square Jean- par ailleurs à votre écoute dans la permanence du 1 square Jean- Jaurès à Périgueux où vous pouvez aussi nous écrire. Jaurès à Périgueux où vous pouvez aussi nous écrire. Philippe Cornet Jean-Paul Mingasson pour le groupe UMP et apparentés. pour le groupe Modem. Ndlr : à la demande de l’opposition, les deux textes sont volontairement identiques. Il n’y a pas d’erreur de mise en page. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • 4 dernières pages 13/06/08 3:46 Page 31 31 EXPRESSIONS Pour un nouvel élan ! U ne majorité de Périgourdins s’est exprimé le 16 mars dernier, en faveur de la liste « Périgueux Autrement ». Cette liste unie, composée de femmes et d’hommes dynamiques, volontaires, compétents s’est ardemment attelée à la tâche au service des Périgourdins. Le projet municipal que nous mettons en œuvre aujourd’hui a pris racine dans les valeurs de gauche représentées par la majorité du Conseil municipal. Ces valeurs de solidarité, de fraternité, d’égalité sont le socle du programme du Parti Socialiste que nous représentons. Porter les valeurs du socialisme, c’est sans cesse vouloir renforcer le lien humain, développer la démocratie de proximité, favoriser une plus grande justice sociale. C’est aussi renforcer les solidarités entre les générations et réduire les inégali- tés territoriales entre les quartiers. De plus, notre mandature sera résolument placée sous le signe du développement durable et de l'éco-exemplarité. Notre méthode est simple : intelligence collective, transparence, concertation et responsabilité. Notre volonté, nous vous l’avons exprimée tout au long de notre campagne : redonner un souffle nouveau à Périgueux, une nouvelle dynamique aprés tant d'années d'immobilisme. Une ambition raisonnée et pugnace, responsable, au service du « mieux vivre ensemble ». Les encouragements que vous nous prodiguez tous les jours confortent notre détermination pour remplir notre mission. Grâce à ses compétences professionnelles, ses expériences de terrain et son travail quotidien, la nouvelle équipe jette les bases d’une autre politique. Périgueux dessine son nouveau visage, plus accueillant, plus humain, plus chaleureux. Le Parti socialiste s’est mis au travail avec ses partenaires afin de servir la cause de notre cité et des ses habitants. Le groupe socialiste et apparentés. À votre service L’essentiel est devant nous D D es rencontres à foison, toutes plus enrichissantes ans un monde aux ressources limitées, confronté à les unes que les autres, du travail, nous sommes une urgence écologique et sociale, nous avons la res- entrés de plain-pied dans nos nouvelles fonctions ponsabilité de réagir et d’agir. d’élu-es forts de votre confiance. Un engagement à être Nous pouvons, à Périgueux, contribuer à changer les cho- à votre service, au service de Périgueux, au sein d’une ses. équipe municipale travaillant avec ardeur dans un formi- Il y a trois mois, vous avez fait le choix du changement ; le dable esprit d’équipe. Un engagement que nous exer- choix de la solidarité, de la citoyenneté et de l’écologie au çons avec envie et passion. quotidien et dans la proximité. Ce nouveau souffle, ce nouvel état d’esprit, fait de dialo- L’écologie doit être partagée, discutée et expliquée. Elle gues, de concertation permanente sur tous les sujets de doit se traduire dans les envies, les actions et les réalisations la vie communale, les élus communistes et apparentés en de la nouvelle municipalité. sont totalement partie prenante. Il faut dire qu’elle n’a pas sensiblement progressé dans Nous tenons à vous faire part de 3 préoccupations : notre ville lors du mandat précédant, tout comme dans • vous alerter avec une certaine solennité sur les désen- notre pays avec le Grenelle de l’environnement. Le saupou- gagements massifs de l’État. Les collectivités locales drage des moyens, la communication sans consistance et sont étouffées par une politique nationale dangereuse. l’incohérence des projets n’ont jamais fait une politique Vous-mêmes, Périgueux en sont les premières victimes. environnementale efficace. La solidarité nationale, la primauté d’une logique d’in- Les leviers du véritable changement se trouvent dans térêt général, de service public, la République sont en l’exemplarité des pratiques municipales (consommation, jeu ; énergie, déplacements,…) ; dans l’approche globale du • nous plaidons pour une autre politique des transports. territoire (urbanisme, éducation, culture,…) ; dans le sou- Tous les indicateurs sont au noir et, outre le coût du tien aux initiatives des habitants (économie sociale et soli- pétrole, la circulation, le stationnement, l’absence daire, éco-citoyenneté, vie associative,…). d’une politique nationale forte en faveur des trans- Pour être concret, réaliste et efficace nous devons nous ports publics. Anticipons l’ère de l’après-pétrole ; doter d’un outil adapté. Notre engagement dés la rentrée, • notre démocratie a besoin délu-es proches de vous, dis- avec l’ensemble de la majorité municipale, dans l’élabora- ponibles, issu-es de l’ensemble des couches de popula- tion d’un Agenda 21, traduira à terme, vos envies et nos tion, raison pour laquelle nous souhaitons la création volontés dans des actions de développement durable pour au niveau national d’un véritable statut de l’élu-e. les quartiers, la ville et toute la population. Soyez assurés de notre dévouement à votre service, avec Le groupe municipal des Verts est à votre disposition pour conviction et fidélité. entendre vos propositions et pour travailler avec vous, car l’essentiel est devant nous. Vianney Le Vacon, Le groupe vert. pour les élus communistes et apparentés. Périgueux Le Magazine des Périgourdins • juillet-août 2008
    • PERIGUEUX 06 08 CAHIER 3bis 13/06/08 3:24 Page 32