Note 2 Fleury Finale Apres J3 2206
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Note 2 Fleury Finale Apres J3 2206

on

  • 706 views

Recommandations agenda 21 mai 2009

Recommandations agenda 21 mai 2009

Statistics

Views

Total Views
706
Views on SlideShare
706
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Note 2 Fleury Finale Apres J3 2206 Note 2 Fleury Finale Apres J3 2206 Presentation Transcript

  • Assistance méthodologique préalable à l’élaboration d’agendas 21 auprès des communes et communautés de communes de la Région Centre NOTE 2 – Fleury-les-Aubrais
  • Deux rappels en introduction Les enseignements de la phase 1 de la mission RCT pour la Région Centre Nos recommandations au regard du cadre de référence national du développement durable
  • consommation responsable diversité culturelle commerce équitable solidarité SOCIAL équitable ECONOMIE innovation gestion des ressources santé DD vivable viable climat ENVIRONNEMENT eau énergie biodiversité déchets transports
  • 8. Suivi 1. Impulsion politique et pilotage et évaluation 2. Mobilisation des 7. Mise en œuvre équipes en interne Les étapes de l’Agenda 21 6. Stratégie et 3. Education / formation 1er plan d’actions des acteurs du territoire 4. Etat des lieux 5. Concertation Schéma/Comité 21
  • Les enseignements de la phase 1 de la mission RCT pour la Région Centre
  • Des constats  Une volonté politique affirmée dans le mandat de M. le Maire  Une organisation propre au développement durable avec une commission et une direction Développement durable et ville équitable  En interne, un intérêt général pour le développement durable mais une maîtrise variable de la notion  Plus de 250 idées émises par les services avant l’été 2008 (principes, actions réalisées, actions à mettre en place)  Le recrutement d’un(e) collaborateur(trice) au sein de la DDVE
  • Des enjeux ne pédagogie nécessaire pour aller plus loin et mobiliser l’ensemble de la collectivité épondre à une demande de structuration, de synergies, sur la base du travail commencé en 2008 aloriser les actions réalisées et les acteurs « moteurs », développer une culture développement durable ettre en place une réflexion partagée sur l’Agenda 21 et répondre aux attentes exprimées
  • Bilan des réunions du 28 mai atin : 7 participants (cadres intermédiaires et agents) présentation de la note 1 et discussion travail en petits groupes sur les bonnes idées recensées en 2008 par d’autres services que le sien près-midi :
  • Bilan des réunions du 28 mai ilan du travail en groupes du matin : es participants motivés par ce travail sur le tableau des idées émises, d’autant qu’ils n’avaient pas tous participé à leur recensement ne très bonne dynamique de groupes composés pour la plupart de cadres et agents de services différents ne rapide appropriation des cinq finalités du cadre de référence
  • Synthèse des restitutions des groupes : onstat unanime d’une méconnaissance des actions des services autres que le sien : une communication entre services à développer, notamment via l’intranet écessité de reformuler certains libellés d’action et de repérer les actions identiques mises en place dans des services différents pour une mutualisation des idées et des moyens nterrogations sur les raisons pour lesquelles certaines actions n’ont pas encore été engagées (le tri sélectif par exemple), un bilan pourra être réalisé sur ce point
  • En conclusion Ce travail a constitué un point d’étape fait sur le document réalisé il y a presque un an. Il va servir de base à la poursuite des travaux. La suite Le tableau va être adressé à chaque direction pour une mise à jour partagée avec le personnel :  Rajout d’éventuels oublis  Distinction entre ce qui relève du principe et ce qui peut être traduit en action  Réflexion sur les priorités  Hiérarchisation des actions
  • Nos recommandations au regard du cadre de référence national du développement durable (phase 2)
  • RAPPEL : La cadre de référence du ministère du développement durable (MEEDDAT) définit :  5 grandes finalités du développement durable  5 éléments déterminants de la démarche  Les étapes de la réalisation d’un Agenda 21 http://www.ecologie.gouv.fr/-Cadre-de-reference-.html
  • … à appliquer dans 16 domaines d’actions possibles sur un territoire  Solidarité et coopération  Emploi décentralisée  Urbanisme, habitat, logement  Santé  Déplacements, transports et  Sécurité : risques naturels et infrastructures technologiques  Conservation de la biodiversité et  Accès à la connaissance préservation des ressources  Culture naturelles  Sports et loisirs  Energie  Développement économique  Gestion responsable et service au (dont tourisme et agriculture/ public gestion des forêts)
  • Les cinq finalités de développement durable La lutte contre le changement climatique et la protection de l’atmosphère La préservation de la biodiversité et la protection des milieux et des ressources L’épanouissement de tous les êtres humains par l’accès à une bonne qualité de vie La cohésion sociale et la solidarité entre territoires et entre générations Des dynamiques de développement suivant des modes de production et de consommation responsables
  • Lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère Mots clés : Énergie – Transports – Déplacements – Gaz à effet de serre – CO2 – Climat Exemples d’action engagée à Fleury-les-Aubrais:  Limitation des consommations d'énergie dans les équipements sportifs en sensibilisant le personnel et les utilisateurs (fenêtres ouvertes - lumières allumées)  La ville dispose d'un relevé complet du parc d'éclairage suite à un travail diagnostic réalisé par la société Forclum La ville dispose d'un abonnement au service di@lege proposé par EDF qui permet de connaître l'ensemble des points de comptage desservant le réseau d'éclairage public et les bâtiments municipaux  Dans le cadre de la mise en place d'une politique de recherche partenariale sur les économies d'énergie, la ville participe au "Réseau Energie Villes"
  • Lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère Mots clés : Énergie – Transports – Déplacements – Gaz à effet de serre – CO2 – Climat Exemples d’action à mettre en œuvre à Fleury-les-Aubrais  Eclairer juste, ce qui suppose l'élaboration d'un "plan lumière" sur l'ensemble de la ville Rationalisation des systèmes d'éclairage et de chauffage de l'espace culturel  Définir une politique financière quant au niveau auquel la collectivité souhaite parvenir en matière HQE Organiser la maîtrise de l'éclairage de la résidence pour personnes âgées  Repenser le contrôle de l'éclairage du pôle social  Acquérir un véhicule électrique  Mette en place des "stations Vélo +" pour le personnel et les habitants  Etudier les expériences innovantes de déplacement collectif à pied de type "pédibus" (partenariat possible avec le département de l'enseignement)
  • Préservation de la biodiversité et protection des milieux et des ressources Mots clés : Biodiversité – Paysages – Écologie – Eau – Air – Sols – Déchets Exemples d’action engagée à Fleury-les-Aubrais:  Étude de l'hypothèse de récupération de l'eau de vidange des deux bassins de la piscine (deux fois par an)  Pratique de la lutte intégrée (larves de coccinelles)  Politique de lutte raisonnée  Collecte des huiles usagées produites dans les restaurants scolaires par l'association « Le tremplin » Exemples d’action à mettre en œuvre à Fleury-les-Aubrais Améliorer le tri sélectif par l'apport de bacs ou de sacs différenciés Développer le tri du papier dans tous les services  Installer des appareils distributeurs d'eau potable branchés sur le réseau de la ville, a priori moins coûteux et sans utilisation de gobelets jetables
  • Épanouissement de tous les êtres humains par l’accès à une bonne qualité de vie Mots clés : Logement – Santé – Éducation – Formation – Pauvreté – Exclusion – Pollutions – Culture – Sports – Loisirs – Services – Proximité Exemples d’action engagée à Fleury-les-Aubrais:  Tous les établissements culturels sont accessibles aux handicapés  Education à l'environnement au domaine de la Brossette (semis - fabrication de pain - jardinage - élevage - connaissance de la forêt)  Déplacement à pied des tout petits de la maison d'Anaïs et Thibault favorisé en les éduquant à la ville (centre de loisirs - restauration - piscine - complexes sportifs etc.)
  • Épanouissement de tous les êtres humains par l’accès à une bonne qualité de vie Mots clés : Logement – Santé – Éducation – Formation – Pauvreté – Exclusion – Pollutions – Culture – Sports – Loisirs – Services – Proximité Exemples d’action à mettre en œuvre à Fleury-les-Aubrais  Développer le recours aux produits frais à l'épicerie sociale Développer l'éducation à d'autres habitudes alimentaires (moins de viandes - plus de légumes)  Développement de projets d'économie familiale en direction des jeunes et des familles en vue de promouvoir une alimentation saine  Renforcer ou maintenir les équilibres "garçons- filles" dans les équipes d'animation
  • Cohésion sociale et solidarité entre territoires et entre générations Mots clés : Emploi – Risques – Justice – Urbanisme – Quartiers – Sécurité – Solidarité – Coopération Exemples d’action engagée à Fleury-les-Aubrais:  Création du conseil fleuryssois de jeunes  Développement de partenariats avec des associations à vocation humanitaire ( Téléthon - Bouchons d'amour - associations de handicapés)  Approche globale de toutes les questions qui relèvent du projet de vie des jeunes ( emploi - santé - logement etc.)  ZAC cœur de ville : 14 cibles développement durable annexées aux promesses de vente Exemples d’action à mettre en œuvre à Fleury-les-Aubrais  Donner de la transparence aux différents documents d'urbanisme existants (Plan Local d'Urbanisme - Plan d'Aménagement et de Développement Durable)
  • Dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables Mots clés : Coopération - Développement économique - Économie solidaire – Management environnemental - Ecoresponsabilité – Fiscalité Exemples d’action engagée à Fleury-les-Aubrais:  Traitement numérique des documents  Mise en place de dispositifs matériels "dosettes" pour éviter les surconsommations de produits d'entretien Sensibilisation du personnel d'entretien au bon usage des produits  Travail sur les exigences en matière de cahiers des charges pour des propositions favorisant le développement durable avec adaptation des critères de choix en conséquence (voirie, produits d'entretien, matériels informatiques)  Engagement dans la "clause Energie Star" qui a permis une baisse de consommation électrique de 50 à 80 %  Mutualisation des imprimantes Sorties papier recto-verso et utilisation des verso comme brouillons
  • Dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables Mots clés : Coopération - Développement économique - Économie solidaire – Management environnemental - Ecoresponsabilité – Fiscalité Exemples d’action à mettre en œuvre à Fleury-les-Aubrais  Mise en place d'une charte des "achats durables" et des bonnes pratiques en matière d'achat  Concevoir les installations sportives de manière à faciliter leur changement d'affectation au cas où ces équipements deviendraient inadaptés à leur usage  Trouver une solution pour ne plus recevoir "sur papier" sur les fax de la ville les très nombreuses  Etudier l'opportunité d'étendre l'offre de service en ligne, à distance pour tous  Liaisons avec le Trésor Public systématiquement numérisées
  • Concernant les 5 finalités e travail effectué en groupes sur le tableau des idées émises a consisté à rattacher toutes les actions à une ou plusieurs finalités. es idées émises (actions faites ou à faire) couvrent bien les 5 finalités et ce de manière relativement homogène : La finalité 2 (biodiversité/ressources) est la plus souvent associée aux actions (26% des citations) puis vient la finalité 1 (lutte/changement climatique) avec 23% des citations . es autres finalités sont à peine moins associées : 19% des citations pour F3 (épanouissement/qualité de vie) 18% pour F5 (dynamique durable) et 14% pour F4 (cohésion sociale/solidarité)
  • Les cinq éléments de démarche L’organisation du pilotage… Une stratégie d’amélioration continue L’évaluation… La transversalité de la démarche…. La participation des acteurs…
  • Déterminer le pilotage A21 à Fleury-les-Aubrais Veiller à garantir un portage politique et un pilotage fort tout au long de la démarche (pérennisation) car le plus souvent il y a essoufflement au bout d’un an Au vu des motivations interne (positives) il sera opportun d’organiser des instances de travail autour de l’A21 (en complément du comité de pilotage)  Par exemple : un comité de référents avec des personnes moteurs qui relaieront la dynamique (avancée, informations, etc).  Penser également à des instances de travail partenariales qui seront utiles pour la mise en œuvre du futur programme d’actions (représentants d’organismes, d’associations, etc.)
  • Adopter une stratégie d’amélioration continue pour le projet d’Agenda 21 La priorité : les orientations politiques étant acquises, il s’agit de s’engager rapidement dans une phase de mise en œuvre Commencer par décider de l’ambition développement durable pour la Ville : quelle vision stratégique à long terme ? quels objectifs de changement ? quelle place du projet A21 parmi les autres projets de la ville ? Puis établir un état de référence pour un bilan exhaustif  Réaliser un diagnostic  A coordonner avec le diagnostic réalisé dans le cadre du PLU  En déduire les atouts et les faiblesses dans chaque domaine
  • Mettre en œuvre cette stratégie d’amélioration continue pour le projet d’Agenda 21 Choisir comment former en interne (élus, ensemble des cadres, agents) aux enjeux et méthodes du développement durable qui sont aujourd’hui inégalement maîtrisés  Organiser des cycles de conférence/formation  Intervention de représentants d’autres communes ou territoires  Utilisation des outils de formation de l’IFORE Le changement culturel qu’implique le développement durable est déjà en œuvre aujourd’hui  Tenir compte des craintes et des attentes exprimées  Faciliter l’expression de ceux qui ne se sont pas encore exprimés
  • Élaborer une méthode d’évaluation propre à Fleury Priorité : Identifier au plus tôt les besoins pour l’évaluation en termes d’outils, de partenaires, de moyens humains et financiers  l’évaluation joue sur la crédibilité de la démarche développement durable dans le temps L’évaluation présente différentes dimensions : - Évaluation du dispositif mis en place pour l’Agenda 21 - Évaluation des actions du programme d’actions - Évaluation partagée avec les acteurs concernés et les citoyens Commencer par recenser les bonnes pratiques d’évaluation en interne (indicateurs, tableaux de bord…) et les systématiser Faire appel à des compétences externes si besoin
  • Élaborer une méthode d’évaluation propre à Fleury Des exemples d’outils d’évaluation (il n’y a pas que les indicateurs qui permettent d’évaluer)  La grille de lecture écriture des projets/appel à reconnaissance  Travailler sur l’empreinte écologique de Fleury-les-Aubrais  Baromètre développement durable (114 questions) Pour avancer il est nécessaire de communiquer sur les résultats et de les partager avec les acteurs concernés  Enquête de satisfaction auprès des acteurs et partenaires, discussion au sein des instances participatives de l’A21… S’aider de la méthodologie d’aide à l’évaluation du ministère du développement durable  http://www.ecologie.gouv.fr/Reconnaissance-et-suivi-evaluation.html
  • Une organisation et des méthodes de travail nécessairement transversales pour l’A21… … afin de répondre aux enjeux suivants : - Former l’ensemble de la collectivité, notamment à la pratique de la transversalité - Organiser la collaboration - Permettre la réalisation des attentes
  • L’articulation des démarches PLU et Agenda 21 La révision du POS en PLU est lancée avec une intégration du développement durable via le PADD (obligatoire) et le choix fait d’une approche environnementale de l’urbanisme (AEU) PLU et A21 ont en commun : la réalisation d’un diagnostic, la concertation avec les acteurs, l’intégration du dév. durable L’objectif : la complémentarité des deux démarches  Les thématiques du PLU couvrent des sous-thèmes des 5 finalités  Le diagnostic PLU et ses éléments environnementaux et socio- économiques seront une base à compléter pour le diagnostic A21  Les principes de la concertation pour l’A21 peuvent être appliqués pour la concertation autour du PLU : la représentativité des acteurs, les modalités de fonctionnement et de valorisation des réunions  Le planning de l’A21, en se calant autant que possible sur celui du PLU, permettra d’optimiser les moyens mais aussi la communication
  • L’articulation des démarches PLU et Agenda 21 Pour des éléments spécifiques sur la complémentarité potentielle des deux démarches A21 et PLU, il est possible de se référer aux : - Document du MEEDDAT : « Le développement durable dans les projets d’aménagement » - Guide édité par l’Arene en mai 2004 « Agenda 21 Local - Plan Local d’Urbanisme - Deux démarches au service des communes pour un projet de développement durable. » http://www.areneidf.org/medias/fichiers/agenda21.pdf
  • Susciter la participation des membres de la collectivité (élus, ensemble des cadres, agents) Priorité : communiquer sur la démarche de manière à donner envie d’y contribuer Faire une annonce officielle qui marquera le lancement de la démarche Dans la continuité de ce qui a été fait… … mais structuré par une stratégie et des objectifs clairs pour l’A21 Profiter du caractère novateur propre au développement durable pour solliciter les gens sur un nouveau ton à déterminer en fonction de la future communication sur l’A21  Sensibiliser de manière claire, pédagogique, motivante  et ludique avec par ex. du théâtre (pièce, forum…)
  • Faire participer à la construction d’une culture commune développement durable Faire de l’Agenda 21 au mieux un projet consensuel, au moins un projet commun : Reconnaître en amont les réticences, les méconnaissances, les contraintes internes et réfléchir aux leviers ad hoc  Faire participer, échanger, débattre, donner la parole… Solliciter les agents et cadres déjà très motivés, par exemple en leur faisant expliquer leurs actions à leurs collègues, démonstration à l’appui (technique ou chiffrée) Impliquer en interne via la « bonne pratique par an » : La hiérarchisation des idées émises (tableau) permettra de faire ressortir les actions prioritaires  Quelle valorisation, quelle communication ?
  • Participer activement à un premier projet commun, transversal et motivant Par exemple, mobiliser en interne pour faire de Fleury-les- Aubrais une Ville exemplaire en termes de dév. durable : Choisir des actions parmi les idées émises, déterminer un mode de mise en place, communiquer et diffuser dans tous les services  Un portage du projet par la DDVE + des acteurs moteurs identifiés en fonction de leurs bonnes pratique (covoiturage, économie d’eau, recyclage, etc.) Un programme à court terme d’actions à mettre en œuvre par tous Impliquer les partenaires actuels (fournisseurs notamment)  Une démarche indispensable pour sensibiliser en interne et communiquer en direction des habitants S’inspirer d’autres expériences pour ne pas réinventer ce qui existe déjà : cf le comité régional A21 de la Région et Comité 21
  • Organiser la participation des acteurs Priorité : articuler la participation et la concertation des deux démarches PLU et Agenda 21 Mener pour cela réflexions communes notamment sur le rôle des groupes de compétence :  Orienter les groupes de participation existants selon objectifs et enjeux A21 en cohérence avec enjeux et objectifs du PLU  Veiller à la représentativité des acteurs pour limiter les lobbyings Veiller à la pérennité de la participation :  Valoriser les réunions, débats, idées  Établir un plan de communication  Évaluer les résultats Ne communiquer vers l’externe sur l’A21 que quand les choix de communication ont été faits (contenu, modes, planning…)
  • Aller plus loin… par exemple…  Lancer des appels à projet en direction des familles, des jeunes, des entreprises avec la remise d’un prix à gérer par une structure de participation existante comme le comité des jeunes fleuryssois Obtenir le Label « Ville internet » récompensant les collectivités ayant mis en place des initiatives innovantes d’internet local et citoyen  Participer au concours national des Rubans développement durable ou au Championnat de France « Energies renouvelables dans les communes »  Candidater à l’appel à reconnaissance du ministère du développement durable  Label Agenda 21
  • … Merci de votre attention …