De combien de points
voulez-vous améliorer
  votre Goodwill ?
Résultats attendus

    Renforcer l'adhésion


    Humaniser l'organisation


    Prévenir la démotivation
Investir dans les actifs immatériels
La performance sociale et organisationnelle
comme levier de la performance économique...
Légitimité scientifique
                Les progrès des neurosciences
         au service des applications au management

...
Les 3 phases opérationnelles
•   Phase 1 : diagnostic ciblé par une enquête participative et
    un inventaire objectif de...
Notre outil de mesure = v'IPSO
•   Enquête en ligne
•   À remplir par chaque salarié (collaborateur ou manager)
•   Garant...
PHASE 1 :
            Qu'est-ce qui est mesuré ?
Les facteurs individuels :                  Les facteurs managériaux :
ca...
Originalité de la mesure

    Intégration des facteurs humain et organisationnel


    Applications issues des neuroscie...
Exemples de question
Fluidité décisionnelle : « On me considère souvent comme responsable
de problèmes sur lesquels je n'a...
Les résultats de l'enquête
• Restitution des conclusions au management
   – Dans une forme aisée à lire, dans un langage n...
Différences avec d’autres approches
Approche traditionnelle               NeuroManagement

Gestion réactive               ...
Apports du NeuroManagement
Portée prédictive :
   – En identifiant les dysfonctionnements structurels
   – En localisant l...
Quels bénéfices en retirer ?

    Approfondir la connaissance de l'organisation

    Aligner les ambitions individuelles...
Notre diagnostic en bref
• Mesurer l'état d'esprit et pas simplement les symptômes
   – Identifier les causes profondes de...
PHASE 2 :
  Recommandations et stratégie
• Axe structurel
         > Conseil

• Axe encadrement et compétences managériale...
Nos recommandations
Axe structurel > Conseil

    • Optimiser le fonctionnement de l’organisation par la prise en compte
 ...
Le conseil


• Développer une organisation fluide, comprise et partagée
• Développer un sentiment d’appartenance et
  d’ap...
Nos recommandations
             > Axe encadrement et compétences managériales >
                  Formation

• Action sur...
La formation
• Gestion de la stressabilité
    > Comprendre les mécanismes à l’origine du stress, en reconnaître et en déc...
La formation
    > Pratiquer la communication consensuelle
     Gérer les conflits et les personnalités difficiles
• Appre...
Nos recommandations
Axe individuel > Coaching

• Accélérer les changements de comportements

• Lever les obstacles individ...
Le coaching
Pour les dirigeants
Pour les individus
En cas de situation de crise (burn-out, dépression…)


  •     2 à 8 sé...
PHASE 3 : interventions sélectives et multi-niveaux
Individu              Equipe              Organisation




Formations ...
Approche bio-systémique du management
 Annexe A : ses fondements
                                                 -
    ...
Approche bio-systémique du management

 Annexe B : ses outils
     La boucle décisions / responsabilités : favoriser la ...
Quelques balises bibliographiques
 L’intelligence du stress
   J. Fradin, Ed. d’Organisation (parution 05/2008).
 L’entrep...
Deux citations pour conclure...
 « Les méthodes de production modernes nous ont donné la possibilité
            de permet...
Le NeuroManagement
       accélère la conduite
du changement des comportements
INSTITUTE OF NEUROMANAGEMENT
Les neurosciences appliquées aux comportements humains



        Merci de votre attention !
...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?

1,351

Published on

VIPSO, l’outil diagnostique de la performance sociale et organisationnelle issu des recherches en neurosciences appliquées au management.

Published in: Business
1 Comment
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,351
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
46
Comments
1
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?

  1. 1. De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?
  2. 2. Résultats attendus  Renforcer l'adhésion  Humaniser l'organisation  Prévenir la démotivation
  3. 3. Investir dans les actifs immatériels La performance sociale et organisationnelle comme levier de la performance économique Légitimité scientifique Trois phases opérationnelles : • diagnostic ciblé • recommandations • interventions sur mesure Annexes méthodologiques
  4. 4. Légitimité scientifique Les progrès des neurosciences au service des applications au management • 24 ans de recherche et développement sur les comportements humains et modes de vie • 20 ans de formation des formateurs autour des applications découlant de la recherche • Une équipe de coachs et formateurs certifiés soutenue par nos experts comportementalistes et cognitivistes
  5. 5. Les 3 phases opérationnelles • Phase 1 : diagnostic ciblé par une enquête participative et un inventaire objectif de la performance sociale et organisationnelle • Phase 2 : recommandations et stratégie d’intervention • Phase 3 : interventions sélectives et multi-niveaux • Sur l’individu • Sur l'encadrement • Sur la structure => Par des actions de prévention ou de réparation
  6. 6. Notre outil de mesure = v'IPSO • Enquête en ligne • À remplir par chaque salarié (collaborateur ou manager) • Garantie d’anonymat des réponses et restitution groupée • Nombreux critères de sélection : affectation/identification • Ergonomie d'utilisation • Questionnaire façonné aux besoins des clients • De 6 à 14 dimensions traitées • De 15 minutes à 30 minutes selon la focalisation • En option : analyse qualitative complémentaire
  7. 7. PHASE 1 : Qu'est-ce qui est mesuré ? Les facteurs individuels : Les facteurs managériaux : capacité d'adaptation, motivation, mode bonnes pratiques managériales, relationnel, stress et stressabilité, nécessaires à la bonne circulation de troubles psychosomatiques et l'information, la responsabilisation, relationnels induits l'efficience, la délégation pertinente perte de confiance, agressivité, ergonomie des postes de travail résistance au changement, difficultés déterminant les postures d’adaptation, attitude individuelle de d'impuissance, d'ambiguïté, de repli décentrage des missions
  8. 8. Originalité de la mesure  Intégration des facteurs humain et organisationnel  Applications issues des neurosciences  Neutralité par rapport à la structure organisationnelle  Sélectivité et ciblage des interventions en fonction des besoins
  9. 9. Exemples de question Fluidité décisionnelle : « On me considère souvent comme responsable de problèmes sur lesquels je n'ai que peu ou pas de moyens d'action » Fluidité émotionnelle : « Lorsque tout va mal, je cherche à tout prix à maîtriser la situation par mes compétences » Fluidité relationnelle : « Les rapports de force sont monnaie courante dans mon équipe » Réponse : sur un curseur à 7 gradations entre « Pas du tout d'accord » et « Tout à fait d'accord »
  10. 10. Les résultats de l'enquête • Restitution des conclusions au management – Dans une forme aisée à lire, dans un langage normalisé – Interprétation épaulée par un professionnel certifié INC – Stratégie de communication ouverte, en interne et en externe • Identification pointue des foyers critiques – Quels groupes à risques ? – Quelles habitudes managériales sources de stress ? – Quelles causes structurelles liées à l’organisation et aux process ?
  11. 11. Différences avec d’autres approches Approche traditionnelle NeuroManagement Gestion réactive Portée prédictive Accroître les résistances à Réduire les coûts cachés de l'environnement l'organisation Fustiger les symptômes Révéler les causes des causes Entraîner des décisions coûteuses Permettre des actions moins et non résolutives onéreuses Faible reconnaissance du facteur Forte reconnaissance des humain collaborateurs
  12. 12. Apports du NeuroManagement Portée prédictive : – En identifiant les dysfonctionnements structurels – En localisant les zones vulnérables Réduire les coûts cachés de l'organisation : – En améliorant le bien-être au travail Désamorcer les facteurs de risque : – En intervenant sur les causes profondes de blocage et d'inadaptation Mobiliser les capacités d'adaptation : – En transférant des compétences professionnelles
  13. 13. Quels bénéfices en retirer ?  Approfondir la connaissance de l'organisation  Aligner les ambitions individuelles et collective  Générer l'adhésion volontaire au projet d'entreprise  Progresser vers la sérénité professionnelle et la paix sociale  Prévenir la souffrance au travail  Autorégulation des comportements  Return rapide de l’investissement
  14. 14. Notre diagnostic en bref • Mesurer l'état d'esprit et pas simplement les symptômes – Identifier les causes profondes de mal-être et de souffrance au travail – Rendre l’organisation plus fluide • En amont des facteurs de risque déclencheurs, traiter les causes des causes • Deux niveaux d'analyse : – au niveau des individus (collaborateurs et managers) – au niveau des dysfonctionnements organisationnels et apporter des solutions
  15. 15. PHASE 2 : Recommandations et stratégie • Axe structurel > Conseil • Axe encadrement et compétences managériales > Formation • Axe individuel > Coaching
  16. 16. Nos recommandations Axe structurel > Conseil • Optimiser le fonctionnement de l’organisation par la prise en compte des motivations des individus. • Réduire la turbulence pour tendre vers un flux où les actions de chacun se trouveraient davantage en synergie avec les objectifs de l’organisation. • Développer les conditions pour augmenter l'adaptation et la compatibilité des intérêts de chacun avec ceux de l’organisation.  
  17. 17. Le conseil • Développer une organisation fluide, comprise et partagée • Développer un sentiment d’appartenance et d’appropriation
  18. 18. Nos recommandations > Axe encadrement et compétences managériales > Formation • Action sur les comportements individuels et les relations interpersonnelles (adaptations aux changements, motivation, communication). • Concilier état d’esprit d’ouverture et objectif de performance. • Intégrer la dimension comportementale et motivationnelle de l’humain dans les modes de travail et de management » pour les managers eux-mêmes » vis-à-vis de leurs équipes
  19. 19. La formation • Gestion de la stressabilité > Comprendre les mécanismes à l’origine du stress, en reconnaître et en décrypter les signes précurseurs > Développement des capacités d’adaptation et d’autonomie individuelles 2 à 3 jours (accompagnement dans la durée) Groupe de 8 personnes • Gérer rapidement les émotions de mon interlocuteur > Gérer l’énervement, la colère, la peur de l’autre > Favoriser l’intelligence et la maturité de son entourage • Manager par le calme > pour améliorer la capacité de dialogue, d’adaptation et d’innovation des managers > pour instiller une cohérence et confiance chez les collaborateurs, dans sa délégation > pour améliorer les capacités d’autonomie de leurs équipes
  20. 20. La formation > Pratiquer la communication consensuelle Gérer les conflits et les personnalités difficiles • Apprendre à générer le consensus autour d’un mode relationnel qui incite chacun à proposer, partager et s’engager au-delà de ses postures habituelles… • Identifier et différencier pour mieux gérer le non-dit, les agressivités défensive et offensive, les comportements manipulateurs (en les désamorçant, sans conflit)
  21. 21. Nos recommandations Axe individuel > Coaching • Accélérer les changements de comportements • Lever les obstacles individuels • Apporter des solutions individualisées • Accélérer l’acquisition de nouvelles compétences
  22. 22. Le coaching Pour les dirigeants Pour les individus En cas de situation de crise (burn-out, dépression…) • 2 à 8 séances • Autonomisation du client • Triangulation et confidentialité
  23. 23. PHASE 3 : interventions sélectives et multi-niveaux Individu Equipe Organisation Formations Formations Formations Coaching individuel Coaching d’équipe Audit Audit
  24. 24. Approche bio-systémique du management  Annexe A : ses fondements -  Modèle d’organisation et de management intégrant les connaissances récentes des sciences du comportement grâce à l’éclairage des neurosciences  Cette approche intègre ces règles dans le management, mais aussi dans la structure même des fonctions, missions et délégations.  « D’abord ne pas nuire » pourrait être l’adage d’une telle prise en compte car l’organisation même d’une institution ou d’une entreprise a un impact important sur le comportement, la motivation et même l’état émotionnel de ses acteurs.  Intégrer et gérer cette dimension « cachée » mais importante permet de faire baisser les tensions, conflits, découragements, résistances au changement et autres dysfonctionnements, car l’organisation de la délégation, les mécanismes de la responsabilisation ou la circulation de l’information ne sont pas toujours compatibles (dans leur forme actuelle) avec le mode de fonctionnement spontané des hommes.  La plupart des « lois » qui sont énoncées sont en fait convergentes avec le « bon sens commun » mais la pratique courante montre malgré tout de nombreuses entorses à ces lois, qui sont génératrices de nombreux dysfonctionnements humains.  Leur simple correction rétablit très souvent l’équilibre, ce qui permet alors de mobiliser l’énergie plus utilement vers les objectifs de l’entreprise, de réduire le stress, les tensions et donc les risques psycho-sociaux dans l’entreprise.  C’est une approche gagnant gagnant : + de sérénité pour les salariés, + de qualité pour l’entreprise, un climat social apaisé 24
  25. 25. Approche bio-systémique du management  Annexe B : ses outils  La boucle décisions / responsabilités : favoriser la responsabilisation, l’engagement et la mise en synergie des équipes  La boucle de circulation de l’information : réduire les obstacles structurels à la circulation de l’information par une diversification des canaux de communication  Le management comportemental : mettre en cohérence des incitateurs positifs et négatifs, supprimer les incitateurs paradoxaux  Le management individualisé des motivations : gérer le « bilan émotionnel » des salariés en développant une part d’activités en accord avec leur tempérament  L’objectivation et la mise a cohérence des critères de délégation : mieux cerner les fonctions et les missions pour réduire les conflits de territoires, et surtout la tendance à abandonner son cœur de mission (niveau N) pour des tâches inférieures (niveau N-1) 25
  26. 26. Quelques balises bibliographiques L’intelligence du stress J. Fradin, Ed. d’Organisation (parution 05/2008). L’entreprise neuronale, A. Fustec et J Fradin, Ed. d ’Organisation, Paris, 2001. Mieux comprendre le stress pour le vaincre, J. Fradin, C. Lefrançois (2006), Cerveau & Psycho, Paris, 18, 18-21. Manager selon les personnalités, J. Fradin & F. Le Moullec, Ed. d’Organisation, Paris, 2006. Paradoxes de la violence contemporaine, J. Fradin & F. Le Moullec, IME, Paris, 2004. Dominant ou dominé, J. Fradin, C. Lefrançois (2007), Cerveau & Psycho, Paris, 20, 36-41.
  27. 27. Deux citations pour conclure... « Les méthodes de production modernes nous ont donné la possibilité de permettre à tous de vivre dans l.’aisance et la sécurité. Nous avons choisi, à la place, le surmenage pour les uns et la misère pour les autres : en cela, nous nous sommes montrés bien bêtes, mais il n’ y a pas de raison pour persévérer dans notre bêtise indéfiniment. » Bertrand Russell, 1937 « Je pense que l’avenir de l’espèce humaine tient dans la découverte de nouveaux rapports humains entre les individus quand on leur aura expliqué, quand on leur aura fait comprendre comment leur cerveau fonctionne et comment ils émettent des opinions qu’ils croient être la vérité. » Henri Laborit
  28. 28. Le NeuroManagement accélère la conduite du changement des comportements
  29. 29. INSTITUTE OF NEUROMANAGEMENT Les neurosciences appliquées aux comportements humains Merci de votre attention ! Boris Libois, chef de projet v'IPSO info@flyingbrain.eu +32-495-26.51.95 http://www.neuromanagement.be http://www.neurocognitivism.be
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×