Your SlideShare is downloading. ×
Compostage urbain 1
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Compostage urbain 1

890

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
890
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
15
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. LE COMPOSTAGE A DOMICILE, C’EST FACILE par Vincent GOBBE Ingénieur agronome des Eaux et Forêts Cofondateur et Administrateur du Comité Jean Pain ASBL Fondateur et Président d’honneur de Nature & Progrès ASBL
  • 2. Plan de la conférence
    • Introduction
    • Pourquoi composter ?
    • Définition du compostage et les organismes décomposeurs
    • Les règles de base du compostage
    • Les méthodes de compostage : fût, silo, tas
    • Comment mieux gérer sa pelouse ?
  • 3. Introduction
    • Le Comité Jean Pain
    • asbl
    • Les Maîtres et Guides composteurs
      • en Flandre (+ de 3.000 M-C formés)
      • en Wallonie (+ de 900 G-C formés)
      • en Région Bruxelles-Capitale (près de 360 M-C)
  • 4. Pourquoi composter chez soi ?  pour obtenir un compost de qualité qui donne une alimentation plus naturelle aux plantes
    • pour produire moins de déchets
    • (m.o. de la poubelle = min. 1/3 en poids )
     pour polluer moins (transports, traitement…)
    • pour réduire les coûts
      • pour soi-même
      • pour la collectivité
     pour perpétuer le c ycle naturel du jardin  retour à la terre de la m.o.
  • 5. Copier la nature ?
    • La nature ne produit pas de déchets. Elle transforme les restes morts en humus et en éléments nutritifs. L’énergie est fournie par le soleil.
  • 6. Copier la nature ?
    • Oui, on copie bien la nature, enfin, presque…
  • 7. UNE DEFINITION , COMPOSTER c’est :
    •   Un processus naturel de transformation
       où bactéries, champignons et petits invertébrés , c.-à-d. des êtres vivants ,    dans des conditions contrôlées ,      transforment les déchets de cuisine et de jardin en humus et en un riche produit nourricier
  • 8. Bactéries et champignons entrent en jeu
    • C hampignons 
    • = 1 kg/m² = 10 t/ha
    Bactéries  = 1 kg/m² = 10 t/ha
  • 9. Bactéries et champignons entrent en jeu
    •  Botrytis ( champignon )
    Bactéries 
  • 10. La biomasse et la faune du sol
    • Quantité par m² par ha
    • Champignons 1 kg 10 T
    • Bactéries 1 kg 10 T
    • Actinomycètes 300 g 3 T
    • Vers de terre 100 à 200 g 1 à 2 T
    90 % Autres métazoaires 50 à 100 g ½ à 1 T Protozoaires 10 à 20 g 0,1 à 0,2 T
  • 11. Bactéries et champignons se logent dans les canaux et lacunes du sol
  • 12. L’action de la faune du sol (1)
    • Fragmente la litière
    • les vers en ingèrent + de 60 %
    • les collemboles +/- 15 %
    • les acariens +/- 10 % (en qq jours, x 10.000 la surface d’attaque de 1 mm³ de feuilles)
    • Mélange les matières organiques avec le sol minéral
    • surtout par les lombrics et les enchytraeides
  • 13. L’action de la faune du sol (2)
    • 3. Stimule l’activité microbienne et fongique
    • les animaux mycophages (collemboles et acariens) disséminent les spores des champignons
    4. Régule les cycles des éléments minéraux ex. le Ca est immobilisé dans la carapace des arthropodes
  • 14. Les constituants de la matière organique
    • C = Carbone
    • N = Azote
    • O = Oxygène
    • H = Hydrogène
    Grâce à la photosynthèse , C, 0 et H s’associent pour former le glucose C 6 H 12 O 6 base de la cellulose C 6 H 12 O 6 + 6 0 2  6 CO 2 + 6 H 2 O + 689 kcl/mole N intervient dans la formation des acides aminés et des protéines
  • 15. La dégradation de la matière organique (1)
    • C + O = CO ² = gaz carbonique (50% du C  )
    • H ² O = eau (liquide ou vapeur)
    • C + H = CH 4 = gaz méthane
    • H ² S sulfure d’H et NH 3 ammoniac = nauséabonds
    En se décomposant, la matière organique produit différents gaz et liquides , dont les plus connus sont : En conditions aérobies (présence d’air) : En conditions anaérobies (absence d’air) :
  • 16. La dégradation de la matière organique (2)
    • p.ex. : NO 3 - (= N + O) = nitrates, SO 4 2- = sulfates
    En se décomposant, la matière organique produit aussi de l’humus qui se transforme (en partie = h. libre) progressivement en sels minéraux indispensables aux plantes sous forme d’ions : … et aussi de la chaleur , perceptible dans les gros tas de compost L’humus lié ou humus stable se décompose à un rythme lent de l’ordre de 1 à 2% par an (en région tempérée)
  • 17. de même que des invertébrés
    • Vers de terre (à compost) :
    • ici un Eisenia foetida 
    • 100 à 200 gr/m² = 1 à 2 t/ha
    • Mais aussi :
    •  collemboles,
    •  limaces
    •  acariens
    différent du Lombricus terrestris 
  • 18.  
  • 19. Les règles de base du compostage
    • Les organismes vivants ont besoin de :
    Nourriture Oxygène Eau Lorsque ces éléments sont présents dans de justes proportions, le processus peut se dérouler de manière optimale
  • 20. Les règles de base
    • se produit dans le compost par le travail des micro-organismes
    La chaleur
    • vient de l’extérieur par l’action du soleil et sur la paroi foncée du fût
    • les petits systèmes de compostage sont sensibles au refroidissement et s’échauffent plus difficilement d’eux-mêmes
    • l’augmentation de T° stimule le travail des organismes du compost
    • l’augmentation de T° au-dessus de 55°C tue les graines de
    • mauvaises herbes et les maladies cryptogamiques
  • 21. LA NOURRITURE
    • Veuillez à l’équilibre entre :
    • MATIERES VERTES ,
    • MOLLES ET HUMIDES,
    • RICHES EN AZOTE ( N)
    •  herbacées
    •  très humides
    •  facilement décompo-
    • sables
    • donnent beaucoup
    • de nourriture aux
    • bactéries
    • MATIERES BRUNES ,
    • DURES ET SECHES,
    • RICHES EN CARBONE
    •  ligneuses (C)
    •  peu humides
    •  difficilement décom-
    • posables
    • donnent beaucoup
    • de nourriture aux
    • champignons
    Les règles de base

×