Your SlideShare is downloading. ×
0
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Présentation Haiti Karima
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Présentation Haiti Karima

107

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
107
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Cet été, je suis parti avec GP pour une durée d’1 mois en HaitiJe suis là pour vous montrer comment ça s’est passé et vous faire découvrir ce que j’ai découvertJ’espère ça va vous plaire
  • Hi ;
  • J’ai pris cette photo pour montrer où j’étais durant 3 jours, car je ne suis pas allée directement dans le village, j’ai attendu 3 jours Mone, une autre Gpienne qui vit à NY qui devait venir le jour d’après. On a voulu attendre pour qu’elle arrive pour y aller ensemble.
  • C’est la photo du groupe Haïti, j’étais pas encore arrivée en Haïti mais je trouve la photo belle. Je voulais vous montrer mon groupe que j’aime beaucoup.
  • Encore mon groupe. On travaille beaucoup. C’est une photo de Vinette et Angel, ils sont en train de jardiner, avant que j’arrive
  • Les différents projets qu’on a du faire en Haïti sont le jardinage. Le mur contre l’érosion permet à éviter que l’eau détruise les plantations qui sont situés en pente (par exemple, le Maïs). Ca empêche l’érosion et c’est un fertilisant et l’eau touche la terre et ça forme de l’engrée pour fertiliser. C’est très physique!!!
  • C’est mon truc préféré, c’est le composte!!! On prend pleins de fumiers, c’est pas ordinaire, on utilise des feuilles qui sont vivantes, on les arrache.
  • C’est encore le mur.
  • C’est la chose qu’on déteste le plus! Après avoir terminé on est très contents, ce sont des pierres de 50 kilos, c’est récolter le plus de pierres possibles et les placer en forme d’escalier, car il y a beaucoup de fossés, contre l’érosion.
  • C’est des grosses pierres!!
  • Encore une photo de nous en train de souffrir dans le soleil.
  • On pleurait tous! On était fiers à la fin!! Après avoir souffert, on était très contents!!
  • On était en bas, c’était très difficile, on se faisait mal de temps en temps! On est des survivors!!
  • Le jardinage!
  • Le jardinage!
  • Voici le premier trou qu’on fait contre l’érosion
  • En Haïti on fait beaucoup de workshop, ce sont des petits stages, durant ces stages on apprends beaucoup, on parle de différents thèmes, on débat sur ce thème pendant une heure et demi, chacun donne ses idées et ses avis, on juge personne, des fois la communauté participe. Le premier workshop qu’on a fait, il y avait les vieux de la communauté, c’était très intéressant car ils partageaient leurs avis avec les jeunes de GP. C’est rare de voir les gens âgés battre sur les différents thèmes avec des jeunes. Quand on aimait un thème, le lendemain il y avait un thème qu’on aimait encore plus. J’ai le plus aimé apprendre l’histoire sur l’Haiti. On s’est jamais ennuyés pendant les ateliers. Ca m’a donné envie de rester et d’aimer Haïti. Avant j’entendais que le côté péjoratif d’Haïti.
  • La chose la plus difficile!! Quand on te dit que tu vas marcher 10 heures sur le coup t’es de mauvaise humeur!!! Jusqu’à ce que tu termine tu déteste la personne. J’ai beaucoup détésté pendant les hikes, et tous les staffs, maintenant je l’es aime bien. Ca nous renforce les liens du groupe et c’est pour ça qu’on était bien soudé, on souffrait ensemble.
  • Les hikes étaient difficiles mais très très fun, il y avait toujours à manger à la fin, ça nous encourageait. Tu devais toujours sourire.
  • Photo après le hike!!!
  • Après le hike on est fatigué, on est serré avec 100 personnes!!! Faut le voir le camion! C’est vide à l’intérieur. Tous les transports ils sont customisés!!! C’est trop beau mais tu sais pas si c’est solide!!!
  • On est tout serré, tout collé, c’est comme ça que ça renforce les liens, c’est pour ça qu’on s’aime autant!
  • C’est mon papa et notre staff préféré, elle s’occupait de nous quand on avait des problèmes, elle comprenait même si c’était une staff, quand on avait des problèmes de cœur elle nous éccoutait!
  • C’est Jeffrey comme un staff là bas, c’est celui qui s’occupait des jeunes Haïtiens de Terre Froide, c’est le gérant de la communauté jeune de Terre Froide. Et à droite c’est Arnold, un des autres staffs. Jeffrey nous aide si jamais y’a un problème. Arnold parlait le français et le créole.
  • C’est dans une fête, après tous les hikes et tous les efforts, on est contents de se réveiller le matin car on sait qu’à la fin de la journée on va bien rigoler.
  • C’est une fête.
  • Durant nos hikes on a beaucoup découvert des beaux paysages. C’est un pays avec beaucoup de paysages différents, c’est jamais la même vue. Même si tu vas au même endroit le lendemain, c’est différent tout le temps. Des fois tu vois le sol.
  • C’est durant nos hikes, on marchait comme d’habitude.
  • C’est beau!!! Le photographe a pris cette photo.
  • Notre vue en Haïti.
  • La vue qu’on voit tout le temps quand on va dans la maison de staff.
  • Même si on est fatigué on rigole!
  • C’est la famille d’Inès, c’est là bas où on se réunissait tout le temps! Sa maman était super gentille.
  • On partageait tout, que ce soit avec les vieux, les jeunes, même si on parlait pas la même langue. Beaucoup essayait de parler l’espagnol ou l’anglais. La majorité parlait que le créole. On essayait de tout partager, on essayait de partager avec eux. Les activités sont majoritairement avec eux. On travaillait jamais tout seul, on travaillait avec la communauté tout le temps. C’est ce que j’ai le plus aimé, de comprendre leur culture, et d’avoir appris d’eux. Ils ont beaucoup partagé leur musique aussi.
  • La force: durant GP il fallait avoir une force physique et mentale. Mentale car on pensait beaucoup à nos familles mais ça n’apparaissait pas, et physique parce qu’on travaillait!
  • Voici un agenda type de GP. On suivait cet agenda tous les jours. Quand je dis tous les jours, c’est tous les jours.
  • Voici le composte, fabrication! Elles sourient mais c’est très lourds.
  • Et après le travail toujours une photo, ils sourient tous sauf moi!
  • Le premier trou on était tous contents, on avait fait une compétition avec la communauté et on avait gagné.
  • Frank, co-fondateur de GP avec Sarah, un staff très marrant mais qui nous fait marcher des heures. Il s’entend avec tout le monde. Malgré sa couleur il s’intègre dans le pays. Je félicite et j’admire. Il parle Créole, Chinois, Espagnol, Anglais et encore plus. Il vivait un peu avec moi car il mangeait chez moi!
  • Ca c’est les 2 staff, Pena c’est comme un papa pour moi; il s’occupait de nous pour aller chercher l’eau et beaucoup d’autres choses hygiéniques. Quand on avait un problème, il assurait la sécurité. Il est dominicain, il est tombé amoureux d’Haïti.
  • L’union fait la force, le slogan / la devise d’Haïti
  • Centre d’acceuil à Port au Prince, la capitale d’Haïti, l’endroit où le tremblement de terre en 2010 a fait le plus de dégat. Ca n’a pas beaucoup avancé depuis ce temps là. Ca a stagné. Ca a été figé. Personnellement c’est comme si ça n’a pas évolué. On voit pas les aides là bas. Ils vivent encore dans les tentes avec les familles, encore dans des tentes, hors qu’il y a des logements bien construits mais personne vit dans les logements. C’est fermé et cloturé et personne n’est dedans. Pourquoi ils construisent sans loger qui que ce soit? Ils m’ont dit que ça n’est pas long terme mais c’est un peu incompréhensible. C’est injuste. Ils ont rien et doivent payer pour dormir. Il y a des toilettes à Port au Prince où c’est payant à Port au Prince, même à Cité Soleil, pour utiliser l’eau sale. Je pense c’est pour ça il y a la délinquance et beaucoup de gangs car ils se révoltent contre ça.
  • Sakala c’est un centre d’accueil pour les enfants de Cité Soleil; C’est le quartier le plus pauvre d’Haïti, qui permet aux enfants d’avoir accès à beaucoup d’activités, dont ils n’auraient jamais eu accès sans Sakala. Ils font beaucoup de sport, il y a un terrain de foot, du basket. Pour eux c’est beaucoup. Ils ont un projet, c’est de mettre un centre informatique dans leurs locaux, il y a des douches, des toilettes, un jardin qu’ils ont fait. Les gens qui vivent dans les tentes à côté s’occupent de Sakala.
  • Après avoir fait 3 jours à Sakala, tu devais écrire ton prénom sur le mur, tu faisais partie de Sakala à vie.
  • Projet video .
  • A la fin de la conférence à Sakala on a planté des oliviers. Ils aiment beaucoup les oliviers à Sakala, à Cité Soleil. Ils disent que les olives sont bons pour la santé. Ils font du té avec les feuilles d’olives. On a bu beaucoup de té aux feuilles d’olive.
  • C’est les jardins de Sakala
  • Les plantes
  • Conférence Forêt des Pin.
  • C’est le planing, nos journées sont bien remplies, même pendant les conférences.
  • C’est nos sessions. Nos journées de conférence se déroulent en 4 sessions. Première session il y a 6 groupes, tu choisis ton groupe, tu durs 30 minutes t’es avec ton groupe tu parles du thème. Pendant 5 minutes on expose. 1 minutes de questions. 1 minutes de commentaires. 1 minute de réponses.
  • C’est les groupes. On avait un droit, si on se sent pas bien dans le groupe, par exemple il n’y a pas la fusion, tu avais le « droit des 2 pieds », tu lèves ta main et tu pars dans un autre groupe.
  • C’est durant l’exposition.
  • C’est les icebreakers. Ca permet de mettre à l’aise tout le monde et de détendre l’atmosphère. C’est les brises glace.
  • Ce sont mes maman préférées. Ma maman (Jezilla), la maman de Taz (Joëlle), mes voisines, elles faisaient toujours à manger, pour le village, toujours un peu plus!
  • Durant les conférences on a beaucoup appris de la réflexion des jeunes en Haïti, ils ont appris de nous, on a appris d’eux. Au début on a fait une grande brise glace. On a chanté une chanson (du rap)!
  • La maison derrière a été conçue il y a très longtemps à Forêt des Pins. Tout est en bois, il y a des vrais toilettes, des grands lits.
  • On peut voir les différents groupes. On se sentait toujours bien dans les groupes.
  • C’est à la fin de notre conférence à Forêt des Pins. Ceux qui ne sont pas rentrés à Cité Soleil ont reçu leurs diplômes.
  • C’est la conférence de Forêt des Pin, tout en haut dans la montagne. On était 155 personnes à participer à cette conférence, il y avait beaucoup de communautés qui se sont rassemblées (plus de 10). On mangeait ensemble. On échangeait ensemble et comme tout Haïtien, il y avait une fête à la fin. On était vraiment mélangé avec la communauté. On était tous ensemble. Chaques communautés étaient mélangées. Il y avait 2 jeunes de GP US et France avec 5 membres de la communauté.
  • Quelques photos de Cité Soleil pour vous montrer le développement de 2010 jusqu’à maintenant.
  • Des familles dorment dans les tentes.
  • La plage en Haïti
  • La plage.
  • La dernière soirée, toute la communauté était là, nos parents étaient là, ils nous ont bien fait pleurés, il y avait les tous petits, ils étaient tous là à pleurer. On est resté réveillé jusqu’à 2H du matin.
  • Arrivé à l’aéroport comme des vrais Gpiens.
  • Staff Mackendy et Laetitia
  • Mon arrivé à NYC
  • Je suis parti au cinéma à NY avec les jeunes de GP Boston et GP NY. On a vu Kick Ass.
  • Les métros à NY. Ca m’a vraiment surpris parce qu’il faut toujours payer quand tu prends le métro, même si tu descends au prochain arrêt!
  • La nourriture aux Etats-Unis. Je suis outrée car il n’y a pas de Chokapic aux Etats-Unis.
  • Voici ma valise et moi qui partait des Etats-Unis. Ma valise était triste de partir. Elle est toute seule et voulait rester avec tout le monde.J’aime les Etats-Unis. J’aime l’Haïti.
  • Transcript

    • 1. SUMMER HAITI 2013 12 JUILLET AU 18 AOUT 2013 Par Karima Toiybou
    • 2. Aéroport Haïti
    • 3. Aéroports! (France – Haïti)
    • 4. SOLIDARITY
    • 5. WORK
    • 6. WORKSHOPS
    • 7. HIKE
    • 8. FUN
    • 9. DISCOVERY
    • 10. BEAUTIFUL
    • 11. FAMILY
    • 12. SHARING
    • 13. STRONG
    • 14. GP SCHEDULE 6 AM : WORKOUT 8:30-9 AM : STAFFHOUSE 9-12 AM : COMMUNITY WORK 12-1:30 PM : LUNCH TIME (2-3:30PM LANGUAGE CLASS) 2:00-4 PM : WORKSHOP (4- 4:30 PM : BLOGWRITTIN) 4:30-6PM : INTERSHIP 6:00- 7PM : FREE TIME 7:00 PM : METTING, AND REFLECTION (8:00 PM : MOVIE TIME)
    • 15. FAMILY ENJOY GREAT SOLIDARITY HARD WORK FUN SMILE MUSIC SUN
    • 16. UNION FAIT LA FORCE
    • 17. SAKALA CONFERENCE
    • 18. ENTREPRENANT
    • 19. GARDENING
    • 20. CONFERENCE
    • 21. GROUP
    • 22. COOKIN MAMA
    • 23. LEARNING
    • 24. CITE SOLEIL

    ×