Your SlideShare is downloading. ×
Atelier emailing newsletters reussies espaces numériques entreprises mars 2014
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Atelier emailing newsletters reussies espaces numériques entreprises mars 2014

262

Published on

Atelier de formation pour realiser des emailings et newsletters reussies, atelier realise dans le cadre des ENE (Espaces Numeriques Entreprises) a la CCI de Troyes - mars 2014

Atelier de formation pour realiser des emailings et newsletters reussies, atelier realise dans le cadre des ENE (Espaces Numeriques Entreprises) a la CCI de Troyes - mars 2014

Published in: Marketing
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
262
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
19
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. ATELIER Campagnes emailing et Newsletters réussies
  • 2. Les 5 points clés d’une campagne e-mailing réussie
  • 3. Introduction Définition : réaliser un emailing consiste à envoyer un courrier électronique à de nombreux contacts en une seule opération. L’emailing, outil de marketing direct, est utilisé pour les opérations de prospection, de promotion ou encore de fidélisation. Les entreprises communiquent de plus en plus par emailing mais beaucoup oublient, voire ignorent, qu’il y a des règles à observer en vue de créer des campagnes efficaces et qui respectent la règlementation en vigueur.
  • 4. Chiffres clés
  • 5. Chiffres clés
  • 6. Chiffres clés
  • 7. Chiffres clés
  • 8. Chiffres clés
  • 9. Chiffres clés
  • 10. Chiffres clés
  • 11. Chiffres clés
  • 12. Chiffres clés 2013 B to C
  • 13. Chiffres clés 2013 B to C
  • 14. Chiffres clés 2013 B to B
  • 15. Chiffres clés 2013 B to B
  • 16. Chiffres clés 2013 B to B
  • 17. Chiffres clés 2013 B to B
  • 18. Chiffres clés 2013 B to B
  • 19. Chiffres clés 2013 B to B
  • 20. Chiffres clés 2013 B to B
  • 21. Point n°1 : La base de données Première possibilité : vous avez une base de données qualifiée issue de votre CRM. Encore faut-il (Loi sur la confiance dans l’Economie Numérique, LEN, de 2004) que vos adresses soient qualifiée opt-in, c’est-à-dire que les correspondants de votre liste aient accepté de recevoir vos messages… Sachant que l’idéal est une liste double opt-in (confirmation de l’inscription après l’acceptation initiale).
  • 22. Deuxième possibilité : vous n’avez pas de base de données qualifiée (le plus courant). Soit vous achetez ou louez une base de données qualifiée et ciblée (et opt-in), mais attention à la qualité de votre fournisseur ! Soit vous en constituez une (qualification interne ou organisation de jeux-concours pour collecter des adresses ou encore lancement d’une carte de fidélité). Mais dans tous les cas, la qualité de votre fichier reste le premier facteur de réussite ou d’échec. Point n°1 : La base de données
  • 23. Point clé n°2: L’entête de message L’expéditeur : si l’Internaute vous connaît, il aura plus tendance à lire votre mail, si l’expéditeur lui est inconnu, il ne l’ouvrira pas voire le mettra à la corbeille directement. L’objet du message : C’est l’élément le plus important qui détermine le plus souvent l’ouverture de votre message, il faut donc y accorder beaucoup d’attention : - Un objet court (5 à 6 mots maxi) - Les mots clés importants placés en tête - Essayer d’être unique pour chaque objet - Ne pas reprendre le nom de l’expéditeur - Doit donner envie d’ouvrir le message
  • 24. Point clé n°2: L’entête de message Conseil n°1 : Tester plusieurs objets sur un échantillon de destinataires et observez les taux d’ouverture. Conseil n°2 : Tester aussi sur un échantillon de destinataires avec des services de messagerie différents pour tester les filtres anti-spam. Conseil n°3 : Personnalisez l’objet avec le nom du destinataire, même s’il ne vous connaît pas, celui-ci sera plus sensible à un message personnalisé. Attention : à ne mettre en place que si vous avez des adresses e-mail personnelles (et pas de sociétés) sinon la personnalisation peut avoir l’effet inverse.
  • 25. Point clé n°3: Contenu de votre message La zone de visibilité : la plupart des messageries disposent d’un volet d’aperçu qui permet à l’utilisateur de visualiser le contenu du message avant de l’ouvrir. Il affiche en général une zone de 500 à 600 pixels. Il faut donc limiter la largeur de vos messages et mettre les informations importantes en début de message. L’accès au contenu du message : pour ne pas être bloqué par les filtres anti-spam, le blocage des images par les FAI ou les logiciels de messagerie : - Prévoir une version en ligne du message - Prévoir une version texte - Argumentaires forts en textes - Renseigner la balise de description des images - Utiliser des polices standards et pas de rich media ou de javascript
  • 26. Point clé n°3: Contenu de votre message Le contenu : privilégiez le fond à la forme, un message efficace n’est pas forcément joli ! Structurez bien votre argumentation et conservez le ton utilisé par votre entreprise (accroches, vocabulaire, tonalité,…) Respectez votre charte graphique, elle fait partie de votre identité, vos clients doivent la retrouver même si elle est simplifiée pour respecter les contraintes.
  • 27. Point clé n°3: Contenu de votre message Poussez à l’action : toutes les images doivent être cliquables, même le logo ! Insérez des liens courts et explicites (et pas http://www.monsite.com/produits/accessoires/devel op_durable/conferenciers/monproduit.htm ...) Des messages courts à l’impératif ou induisant une notion d’urgence inciteront à cliquer. Soigner la page d’atterrissage, elle doit être en cohérence avec votre message et la promesse que vous y faites.
  • 28. Point clé n°4: Le routage Quel outil ? : il va de soi qu’il est impératif d’utiliser une plateforme de routage d’e-mails professionnelle ! Oubliez votre Outlook ! Tester : grâce à votre outil de routage, vous allez pouvoir tester différents expéditeurs, objets, messages, page de destinations et analyser les résultats (un seul changement à chaque test). Segmenter : assurez vous de pouvoir faire des sélections de fichiers par types de clients, secteurs géographiques, activités, fonction de manière à pouvoir adapter vos messages à chaque typologie et augmenter ainsi vos résultats.
  • 29. Point clé n°5: Analyser les résultats Bilan à chaque envoi : vous aurez la possibilité d’éditer un bilan pour chaque envoi : mails routés, liste noire, mails reçus, mails ouverts, clics sur pages, heures d’ouvertures, analysez avec attention toutes ces données ! Suivi de l’évolution des résultats : créez un tableau avec le report des indicateurs importants et observez l’évolution de vos résultats.
  • 30. Cas particulier de la Newsletter o Un fichier abonné o Une thématique principale o 90% informative o 10% promotionnelle o Suite des articles sur votre site Web ou Blog o Un design soigné o Objectif : fidélisation
  • 31. Synthèse Un bon fichier qualifié opt-in et segmentable, un bon outil de routage de mails, des pages de destination orientées transformation, le respect des règles fondamentales (points 2 et 3) mais aussi un infographiste professionnel plus votre créativité pour imaginer les bons messages adaptés à vos objectifs et vous obtenez des campagnes de e-mailing réussies !! Et n’oubliez pas qu’on réussit rarement dès la première campagne (d’où les tests) et que la répétition des campagnes est aussi un facteur d’augmentation de vos résultats.
  • 32. Questions - Réponses Merci de votre attention !

×