Expose nutrition

2,230 views

Published on

de la part d'Anaëlle.

Published in: Entertainment & Humor
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,230
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
48
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Expose nutrition

  1. 1. Conséquences del’alimentation maternelle durant la grossesse sur le
  2. 2. IntroductionGrossesse = bonne adéquation entre les apportsalimentaires et les besoins2 phases : Anabolique : besoins caloriques du fœtus sontfaibles, constitution des réserves d’énergie par lamère Catabolique : besoins du fœtusélevés, utilisation des réserves maternelles
  3. 3. Cout théorique 80 000 kcal (=285 kcal/j)Dépenses énergétiques :• Besoins du fœtus et de ses annexes• Constitution d’une réserve de lipides dans l’organisme de la mère• Augmentation du métabolisme de base de la mère
  4. 4. Placenta : interface mère/fœtus Il permet les échanges nutritionnels entre les deux.2 parties : Maternelle : muqueuse utérine Embryonnaire : chorion (trophoblaste + somatopleure)
  5. 5. I. Les trois piliers de l’alimentation Protéines, Glucides, Lipides
  6. 6. a) Les protéinesRôle : formation des tissus Avant la grossesse les protéines représentent 9 à 12% de l’apport énergétique quotidien contre 12 à 15% pendant.Protéines animales : viande, œuf, poisson, laitages…Protéines végétales : céréales complètes et légumineuses (lentilles, pois chiche…)
  7. 7. Aliment Quantité de protéines100 g de viande ou d’abats 15 à 25 g100 g de volaille 18 à 20 g100 g de jambon 18 à 20 g100 g de poisson 15 à 25 g2 œufs 15 à 18 g1 yaourt 4à5g30 g d’emmenthal 9g100 g de céréales 8 à 12 g100 g de légumineuses 20 à 25 g100 g d’oléagineux (noix, noisettes, amandes, etc.) 20 à 25 g
  8. 8. Risques liés aux carences : Perturbation de la production d’insuline Diabète gestationnel Malformations et décès à la naissance Surpoids et intolérance au glucose au cours de l’enfance et l’adolescence
  9. 9. b) Les glucidesRôle : source essentielle d’énergie pour les tissus fœtaux et notamment le cerveauPendant la grossesse : hyperinsulinisme + insulinorésistanceLes apports pendant la grossesse sont de 250g/j
  10. 10. Privilégier les sucres complexes : féculents et céréales complètes.
  11. 11. PathologieLe diabète gestationnel : Hyperglycémie maternelle et fœtale Accouchement difficile (risque létal) Risque de diabète maternel post gestationnel permanent
  12. 12. c) Les lipidesRôles : croissance fœtale, maturation cérébrale, le transport des vitamines liposolubles, constitution des membranes Les acides gras essentiels sont principalement les 3 et 6. Recommandations générales : 6x3= 3
  13. 13. 6 : huile de tournesol, olive, maïs,3 : huile de colza et noix, les poissonsgras, légumes à feuilles vertes… Produit de la pêche Oméga-3 en g pour 100 g d’aliment Anchois 1,4 Hareng 4,1 Maquereau 4,7 Sardine 3,7 Saumon de l’Atlantique 2,6 Saumon fumé d’Ecosse 2,1 Thon Germon, conserve au naturel 2,2 Thon Albacore, conserve au naturel 0,6 Truite 1,6 Cabillaud 0,2 Lotte 0,2 Merlan 0,1 Sole 0,1 Crabe 0,3 Crevette 0,4
  14. 14. Les bienfaits des 3 Développement cérébral du fœtus et sa vision Prévient des risques de prématurité, d’hypertension et de pré- éclampsie. Prévient de stéatose hépatique non- alcoolique (qui peut conduire à une cirrhose) Prévention du surpoids et de l’hypertension artérielle chez l’enfant
  15. 15. Le cholestérolElément essentiel des cellules et précurseurde la progestérone et des œstrogènes.Passage de la barrière placentaire grâceaux récepteurs LDL.Pathologie : HypercholestérolémieInterférence avec la synthèse deprogestérone et action néfaste sur ledéveloppement fœtal.
  16. 16. II. Les vitaminesa)La vitamine D Rôles : maintenir la calcémie et meilleure fixation du calcium sur les os Prévient les risques d’hypocalcémie néonatale, de diabète et de rachitisme
  17. 17. On la trouve dans : poissons gras et jaune d’œuf.
  18. 18. b) La vitamine C Rôles : Stimulation de la synthèse de collagène Fabrication d’un placenta et membranes de bonne qualité Prévient les risques d’accouchement prématurés Contribue à la synthèse de messagers chimiques (noradrénaline)
  19. 19. On trouve la vitamine C dans les fruitset légumes de couleur vive : agrumes,kiwis, brocolis, poivrons…Une supplémentation en vitamine Cpeut être néfaste en réduisantl’assimilation des minéraux.
  20. 20. c) La vitamine A Rôle : différenciation cellulaire embryonnaire et fœtale. Présente dans :- Beurre- Lait entier- Œufs- Légumes verts- Fruits Une hypervitaminose A peut entrainer des risques de malformations.
  21. 21. d) Les vitamines B La plupart des vitamines B jouent un rôle dans le développement cérébral du fœtus. Elles sont présentes dans les céréales complètes, les viandes et les légumes.Vitamine B9 = Acide foliqueRetrouvée dans :- Asperges- Légumes verts à feuilles- Céréales complètes
  22. 22. Rôle essentiel de la vitamine B9 : division cellulaire (développement embryonnaire et fœtal) Les folates préviennent :- La prématurité- Les retards de croissance intra utérine- Les fentes labio-palatines- Les spina bifida (anomalie du tube neural)- Les malformations cardiaques
  23. 23. III. Les sels minérauxa)Le calciumRôles : Croissance des dents et des os Coagulation du sang Contraction musculaire Prévient de la pré-éclampsie et de l’hypertension artérielle gravidique (1ère cause de mortalité maternelle dans les pays développés)
  24. 24. Le calcium passe la membrane du syncytiotrophoblaste grâce à des transporteurs actifs, passifs et une diffusion simple. Il est présent dans :- Les produits laitiers- Les eaux minérales- Les fruits secs- Les légumes verts- Les sardines.
  25. 25. b) Le ferRôle : fixation et transport de l’oxygène Pendant la grossesse le volume sanguin augmente et le fœtus puise dans le sang le fer nécessaire à son développement.  Besoins maternels en fer 6 fois supérieurs  Carences pouvant entrainer anémie maternelle, prématurité et hypotrophie fœtale. On le trouve dans les viandes et les abats, les poissons, les œufs et certains légumes.
  26. 26. c) Le potassiumRôles :En synergie avec Na règle la teneur en eau des cellules.Oxygénation du cerveauTransmission de l’influx nerveuxSolidité des osContraction du cœur et des musclesSynthèse des protéinesMétabolisme des glucides
  27. 27. On le trouve dans les légumes secs, lestubercules, les tomates, les légumes àfeuilles, les bananes, les poissons
  28. 28. d) L’iodeRôle : fonctionnement de la glande thyroïde et le bon développement du cerveau fœtalPathologies liées à une carence en iode :- Goitre- Troubles mentaux Il se trouve dans les crustacés, les poissons de mer, les produits laitiers, les œufs et le sel enrichi.
  29. 29. IV. Les aliments à évitera) L’alcool : la principalecause de malformationscongénitalesTransmission :- Passage à travers le placenta- Puis dans le système sanguin du fœtus- Stagnation dans l’organisme fœtal (immaturité du foie)
  30. 30. Cellules en développement touchées :- Squelette - Cœur- Yeux - Organes génitaux- Oreilles - Reins- Poumons - Système nerveux
  31. 31. Zones cérébrales les plus sensibles :- Le corps calleux  agénésie ou hypoplasie- Cervelet  perturbation de l’équilibre et de la coordination motrice- Hippocampe  difficultés d’apprentissage- Ganglions de la base  hyperactivité, impulsivité et problèmes de mémorisation.- Lobe frontal  fonctions exécutives perturbées
  32. 32. Syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF)
  33. 33. b) Le tabac 25% des françaises fument pendant la grossesse  problème de santé publiqueRisques :- Fausse couche spontanée (action anti- oestrogénique)- Retard du développement psychomoteur et cognitif- Décollement prématuré du placenta et hématomes rétro-placentaires- Naissance prématurée
  34. 34. - L’hypoxie intra-utérine : - Asthme - Infections respiratoires - Risque du syndrome de mort subite du nourrissonEffets du tabagisme maternel pendant la grossesse sur le type d’apnée chez les prématurés. Le pourcentage d’apnée obstructive étant significativement plus élevés chez les enfants prématurés des mères fumeuses.
  35. 35. c) Autres aliments Le café : serait associé à des risques de fausse couche ou de faible poids du bébé à la naissance Le soja : riche en phyto-oestrogènes Certains poissons gras : riches en mercure et polluants organiques ralentissant le développement du fœtus
  36. 36. V. Les parasitesa) La toxoplasmose : une des affections parasitaire les plus fréquenteTransmis par : Toxoplasma gondii
  37. 37. Effets :- Avortement- Mort in utero- Atteinte neurologique et rétinienne du fœtusRecommandations :- Consommer la viande très cuite- Se laver les mains après contact avec de la viande crue- Bien laver et éplucher les fruits et légumes crus et herbes aromatiques
  38. 38. b) La listérioseDue à Listeria monocytogenesTransmission :- Passage à travers la barrière placentaire- Par les voies naturelles lors de l’accouchementRisques :- Fausse couche- Septicémie ou méningite foetale
  39. 39. La bactérie est présente :- Dans les réfrigérateurs- Sur les ustensiles de cuisine- Sur les fruits et légumes- Dans certains alimentsAliments à éviter :- Fromages au lait cru- Viandes et poissons crus- Charcuterie- Crustacés
  40. 40. V. Les grossesses inhabituellesa)Les différentes formes de végétarismes Les végétariennes : pas de carences notoires Les lacto-ovo-végétariennes : supplémentation en fer et en 3 indispensable Les végétaliennes : carences en protéines, fer, calcium, zinc, iode et vitamine B12, D.
  41. 41. b) Les adolescentesCarences en : calcium, fer, folates, vitamine D. Les risques encourus concernent essentiellement la mère (hypertension gravidique et perturbation du statut osseux)
  42. 42. c) Les anorexiques/obèses La prise de poids doit être adaptée à la morphologie de la femme avant la grossesse. Elle est plus importante pour la femme maigre que pour la femme forte.En cas de surcharge En cas de dénutrition :pondérale : -Hypotrophie fœtale-Aggravation du risque de -Mortalité périnatalecésarienne -Enfant prédisposé aux-Diabète gestationnel pathologies de l’excès-Possible transfert enréanimation
  43. 43. ConclusionCertaines recommandations alimentairesdoivent être appliquées à la femmeenceinte tout en respectant les modesde vie de chacune.Il n’est pas conseillé de suivre un régimependant la grossesse, le développementdu fœtus étant directement lié àl’alimentation maternelle.
  44. 44. La femme enceinte nedoit donc pas manger deux fois plus mais deux fois mieux ! Merci de votre attention

×