• Save
Sortir de la crise plus vite que ses concurrents grace a une veille active
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Sortir de la crise plus vite que ses concurrents grace a une veille active

on

  • 3,706 views

Cette présentation donne des clés aux dirigeants d'entreprise pour identifier leurs besoins en informations, élaborer un plan de veille stratégique pour leur entreprise, connaître des méthodes ...

Cette présentation donne des clés aux dirigeants d'entreprise pour identifier leurs besoins en informations, élaborer un plan de veille stratégique pour leur entreprise, connaître des méthodes de veille à moindre coût et protgéer le savoir-faire de l'entreprise.

Statistics

Views

Total Views
3,706
Views on SlideShare
3,519
Embed Views
187

Actions

Likes
2
Downloads
0
Comments
2

1 Embed 187

http://www.scoop.it 187

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • j apprecie
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • Très intéressant ! Serait-il possible d'avoir une copie ? Merci , leprince.anna@neuf.fr
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Bonjour, Je suis Gaëlle Garibaldi, de la société LYNKS Veille. Je suis heureuse de vous présenter cet atelier qui, je l’espère, vous permettra de mieux connaître la veille et de voir comment la veille peut vous aider à vous développer, même si le contexte est difficile. Je vais d’abord vous demander de vous présenter très rapidement à l’occasion d’un petit tour de table. Vous me direz ainsi qui vous êtes, quelle fonction vous occupez, le secteur d’activité de votre société et vos attentes concernant cette matinée. Je ferais de même. Ensuite, si vous le voulez bien, nous allons accorder la vedette à votre entreprise et à des exemples concrets. Je vous poserai différentes questions pour vous aider à faire l’état des lieux le plus précis possible de vos besoins et de voir ensemble comment veiller efficacement.
  • LYNKS Veille est une société française, implantée en Rhône-Alpes, à Grenoble, dont je suis la fondatrice. Je suis entourée d’une équipe de 5 spécialistes dans des domaines variés, mais touchant de près ou de loin à la chimie : chimie, environnement, énergies renouvelables, pharmacie et cosmétiques. LYNKS Veille fait également partie du réseau des Professionnels de l’Intelligence Economique, ce qui permet une ouverture sur d’autres domaines de compétences et d’accéder à de nombreux experts.
  • Nos activités se décomposent en 3 fonctions principales : Une activité de prestations de veille : veille concurrentielle, veille commerciale, veille technologique, veille réglementaire… Une activité de formation aux pratiques de veille et de protection du savoir-faire Une activité de conseil et d’accompagnement des entreprises
  • Si vous êtes là aujourd’hui, c’est que vous avez certainement envie de progresser, et de faire progresser votre entreprise. Car c’est bien là le but d’une entreprise : de progresser, d’atteindre ses objectifs, de se développer. Quels sont les objectifs de votre entreprise? Commencer par un brainstorming : quels sont les objectifs de votre entreprise? Noter les idées de chacun sur le paperboard
  • En fait, c’est à partir d’un futur imaginé, qu’on va fixer les objectifs de l’entreprise, et les moyens pour y arriver, c’est-à-dire la stratégie. C’est exactement comme lorsqu’on a voulu voir ce qu’il y avait dans l’espace : on imaginait des tas de choses à l’époque sur l’espace, à quoi il ressemblait et on s’est fixé comme objectif d’y aller, et le moyen que l’on a trouvé pour y parvenir, c’est la fusée.
  • Mais, est-ce que le futur dont on rêve est toujours celui qui se réalise? Bien souvent, hélas non! Chaque semaine, je rêve que je gagne un million au loto, et… ce n’est toujours pas le cas. Je dois donc faire face à cette nouvelle situation, m’adapter, et parfois c’est extrêmement difficile, voire insurmontable. Pour une entreprise, c’est la même chose : des éléments perturbateurs viennent contrecarrer notre super stratégie qu’on avait initialement mise en place. Et parfois, malheureusement, cela peut même conduire à la fermeture définitive, au dépôt de bilan et au licenciement de plusieurs dizaines voire centaines d’employés. Bien sûr, ce n’était pas le futur rêvé. Alors que faire pour éviter cela? Cela tient en un seul mot : ANTICIPER. (À écrire sur le paperboard) Est-ce que vous avez des idées de ce que l’on peut faire pour anticiper au mieux les changements ou les évènements perturbateurs? (lister sur le paperboard)
  • Pour anticiper, il faut Veiller. Mais la veille, c’est quoi exactement?
  • Si on prend l’exemple du TiTanic, effectuer correctement la veille, ce serait…
  • Voir arriver l’Iceberg suffisamment tôt, ou avoir ralenti le bateau parce qu’on savait qu’il y avait des icebergs dans cette zone et que la visibilité était mauvaise… Bref, se tenir informé de tout élément nouveau susceptible d’avoir une influence sur son avenir et se donner les moyens d’y répondre.
  • Il s’agit donc d’être le « radar » de l’entreprise. Mais pour être un radar efficace, il faut déjà bien connaître l’environnement qui nous entoure. Est-ce que vous avez des questions sur cette première partie? La définition de la veille a-t-elle été suffisamment claire?
  • La première étape est d’analyser l’environnement de votre entreprise, afin d’en identifier les menaces. A titre d’exemple, que nous reprendrons tout-au-long de cet atelier, je vous propose d’imaginer que nous appartenons tous à une entreprise française, rhônalpine même, fabricant des prothèses de hanches et de genoux, avec des ventes à l’international.
  • Cet environnement est constitué de différentes sphères à savoir : Concurrentiel et commercial Technologique Économique, sociétal et législatif
  • Dans un premier temps, nous allons analyser ensemble vos besoins en veille concurrentielle. Combien de concurrents directs avez-vous identifié? Avez-vous des fiches regroupant les informations que vous avez pu collecter sur vos concurrents? identité – taille et rentabilité - positionnement produits – présence à l’international – axes de développement – partenariats existants – nouveaux acteurs … Votre marché est-il de taille mondiale ? Votre marché est-il fortement concurrentiel ? Votre marché est-il en constante mutation ? Avez-vous des concurrents indirects (appartenant à de secteurs différents du votre) ? Le nombre d’entreprises dans votre secteur d'activité évolue t'il rapidement ? Vos concurrents sont-ils réactifs aux changements de leur environnement ? Votre avance technologique peut-elle être compromise par vos concurrents ?
  • Voyons maintenant vos besoins en veille technologique : Possédez-vous une technologie indispensable pour la réalisation de votre activité ? Votre technologie est-elle un élément de différenciation ? Est-il facile de copier vos technologies (produits ou processus) ? Votre capacité à innover est-elle importante ? Votre technologie est-elle une technologie émergente ? Votre technologie peut elle être remplacée par des technologies de substitution ? Votre portefeuille brevets est-il conséquent ?
  • Quelle est l’influence de vos fournisseurs et de vos clients? Êtes-vous dépendant de vos fournisseurs ? Le nombre de fournisseurs dans votre domaine d'activité est-il important ? Vos fournisseurs renouvellent-ils fréquemment leurs produits ? Êtes-vous dépendant de prestataires de services ? Vos clients ont-ils une forte influence sur votre activité ? Le nombre de vos clients actuels est-il susceptible de changer ? Avez-vous une clientèle diversifiée ?
  • Enfin, regardons ensemble vos besoins en veille économique, sociétale, réglementaire… La réglementation peut-elle avoir une forte incidence sur votre activité ? La réglementation concernant votre activité est-elle complexe ? La réglementation concernant votre activité est-elle susceptible de changer ? Les tendances des consommateurs ont-elles une influence sur votre activité ? L’image de votre secteur d’activité auprès de la population est-elle importante ?
  • L’analyse de votre environnement va vous permettre de retenir 3 à 4 axes déterminants pour le développement de votre société. La deuxième étape consiste à analyser les forces et les faiblesses de votre entreprise par rapport à son environnement.
  • « On peut se baser sur une analyse SWOT. Est-ce que cela vous évoque quelque chose ou pas du tout? Il s’agit d’une méthode d’analyse de vos forces et de vos faiblesses, mais aussi des opportunités et des menaces qui peuvent survenir à l’extérieur, et qui aident à définir une stratégie pour votre entreprise. Il faut lister tout ce qui, en interne, peut vous aider à atteindre vos objectifs, ou au contraire, peut vous empêcher d’y parvenir. Et les évènements extérieurs qui peuvent révéler des opportunités ou au contraire constituer des menaces pour l’avenir de votre entreprise. » Reprenons notre exemple de l’entreprise fabricante de prothèses de hanches et de genoux : Menaces extérieures : augmentation du prix des matières premières ; arrivée de nouveaux concurrents très offensifs (chinois) ; dépendance vis-à-vis des fournisseurs ; crise économique donc rigueur sur le système de santé Opportunités extérieures : renforcement de la réglementation ; vieillissement de la population ; développement des androïdes… Forces internes : certification qualité, bon positionnement à l’international Faiblesses internes : veille brevets, mauvaise image donnée par les salariés eux-mêmes.
  • A la suite de cette analyse, vous aurez défini vos besoins réels en information. Ils peuvent être permanents, (par exemple, Quelle va être l’évolution technologique de mon marché en France et sur le marché européen ?) ou ponctuels (par exemple, Quels sont les partenaires qui peuvent m’accompagner dans le développement de ma nouvelle technologie ?) Dans le cas de notre entreprise de prothèses de hanches et genoux : Quel fournisseur peut remplacer la vis brevetée sur ma nouvelle technologie? (besoin ponctuel) Quelle va être l’évolution du prix des matières premières? Quels sont les nouveaux concurrents, quelle est leur offre, leur positionnement? Comment vont évoluer les besoins en prothèses de hanches et genoux? Quelles technologies pourraient éventuellement substituer la nôtre? Quels secteurs pourraient avoir besoin de notre technologie? Comment évolue la réglementation? Est-ce que vous avez des questions?
  • En fonction de l’identification des besoins, il est maintenant nécessaire de traduire ces demandes d’information en thèmes et en questions clairs et précis, si possible triés et classés en fonction des différentes sources d’informations sollicitées et de définir les terminologies et mots clés. Par exemple : une action « veille concurrentielle » : surveiller de façon hebdomadaire les actions de 3 concurrents principaux ; une action « veille technologique » : surveiller tous les brevets déposés sur la technologie utilisée ou qui s’en rapproche ; une action ponctuelle « veille commerciale » : recherche de nouveaux fournisseurs potentiels ; une action « veille réglementaire » : les lois, les normes qui peuvent avoir une influence sur votre activité. Face à ces actions, il vous faut définir les conditions dans lesquelles vous allez mettre en œuvre ce plan de veille : identifier un responsable pour chaque action; définir qui devra être informé et avec quelle fréquence ou quel délai pour un besoin ponctuelle; définir quelles seront les méthodes de veille mises en œuvre pour répondre à ce besoin en informations, méthodes que nous allons détailler dans la partie suivante.
  • Vous allez donc vous retrouver avec un tableau qui aura à peu près la forme suivante. Est-ce que vous avez des questions ? Juste par curiosité : quel serait pour vous la veille à effectuer en priorité pour votre entreprise? Veille concurrentielle, commerciale, technologique, réglementaire… autre?
  • Pour info, voici un extrait du baromètre des pratiques de veille des grandes entreprises françaises, où l’on voit que la veille qui rassemble la quasi-majorité des entreprises interrogées est la veille concurrentielle.
  • Voyons maintenant quelques méthodes que vous pouvez utiliser pour effectuer une veille active.
  • Je vais d’abord vous rappeler les différentes composantes du processus de veille. La première étape que nous avons déjà largement abordée est la définition du sujet d’étude. Vient ensuite la collecte d’informations, appelée aussi « sourcing » en anglais. Puis les étapes de traitement et d’analyse qui sont indispensables pour éliminer le « bruit de fond », surtout depuis le développement de l’internet qui véhicule beaucoup d’informations, mais pas toujours pertinentes. Puis l’étape de synthèse, de diffusion et de capitalisation de l’information, qui est une étape essentielle pour donner de la valeur à l’information trouvée. Si l’information n’est pas utilisée, elle n’a pas de valeur.
  • Voyons différentes méthodes que vous pouvez utiliser pour collecter de l’information.
  • Avez-vous des documents traçant ces axes de recherche? Alors, citez-moi des sources d’informations que vous utiliseriez. Savez-vous quelle est la première source d’informations d’une entreprise, qui est paradoxalement souvent négligée?
  • La principale source d’informations, c’est au sein de l’entreprise elle-même.
  • Est-ce que vous aurez le temps, le courage, la patience de consulter ce million de sites? Non.
  • Ce n’est pas parce que vous avez beaucoup de réponses que vous avez LA réponse. Comment faire pour affiner votre recherche? Il faut rentrer des mots-clés pertinents, utiliser les opérateurs booléens.
  • Internet déborde d’informations qui ne sont pas toujours pertinentes. De plus, il faut savoir que les informations les plus intéressantes sont souvent dans le web invisible, qui n’est pas forcément le plus accessible. Les vraies questions à vous poser sont : Avez-vous intégré la veille à votre système qualité? Procédure? Engagement du chef d’entreprise? Avez-vous communiqué les axes de recherche en interne, pour favoriser la remontée d’informations (notamment de la part des services commerciaux)? Quelles sont les sources d’information les plus pertinentes? Y a-t-il une personne désignée pour piloter la collecte? Lui allouez-vous du temps pour exécuter cette fonction? Avez-vous évalué le coût de la recherche d’information? Si oui, quel budget y consacrez-vous annuellement? Les salariés ont-ils été sensibilisés? Avez-vous élaboré des questionnaires de collecte en fonction des personnels? Utilisez-vous des logiciels de veille spécialisés ? Jugez-vous la masse d'informations vous concernant trop importante ? Vous êtes-vous déjà posé la question de l’externalisation? A quelle fréquence révisez-vous les sources et les objectifs de la veille?
  • Les informations brutes qui sont collectées (internet, presse, contact direct, téléphone…) ne pourront être exploitées comme instrument d’aide à la décision que si elles ont fait l’objet d’un traitement préalable (validées / organisées, structurées, hiérarchisées…) pour obtenir un produit fini et fiable. C’est cette phase d’exploitation qui donne à l’information et plus généralement à la collecte toute sa valeur ajoutée.
  • Sans cette étape essentielle, les prises de décision et orientations stratégiques du chef d’entreprise peuvent vite s’avérer difficiles à réaliser (surabondance d’informations brutes non analysées « partant dans tous les sens » parfois incohérentes ou non pertinentes) voire constituer une menace pour les activités et le développement de l’entreprise (mauvaise décision fondée sur des informations incomplètes, erronées, non fiables). Une fois que l’information brute aura été valorisée, elle devra être capitalisée tout en demeurant accessible et facilement exploitable. Formalisez-vous les informations collectées sous formes de fiches ou de base de données ? Seriez-vous capable de retrouver rapidement une information collectée ? Comment est organisée l’information collectée? Apportez-vous de la valeur ajoutée (analyse, interprétation) aux informations collectées ?
  • Dans la mesure où l’acquisition d’informations a un coût (temps passé pour la collecter notamment), que ces informations ont une valeur (maintien d’un avantage concurrentiel, possibilité de gains de parts de marché…), la diffusion au sein de l’entreprise ne doit pas être toujours réservée à quelques « heureux élus», mais elle ne doit pas non plus être réalisée « tous azimuts ».
  • Classez-vous l’information en fonction de son degré de sensibilité? Qui a accès à l’information : des « heureux élus » ou « tous »? Votre activité de veille est-elle intégrée dans les structures opérationnelles de l’entreprise ? Identifiez-vous les bénéfices obtenus grâce à votre activité de veille ?
  • Voici différentes méthodes pour communiquer les résultats de la veille.
  • Donc, si on reprend le schéma que je vous ai montré au tout début, maintenant que vous avez mis en place votre veille active, voici comment le scénario devrait se dérouler. Vous devriez recoller au plus vite au scénario imaginé au début. Est-ce que vous avez des questions avant de passer à la dernière partie de cet atelier?
  • Veiller, c’est bien. C’est même très bien. Si toutes les entreprises françaises pratiquaient correctement la veille, on aurait certainement moins de fermetures d’usines et de pertes d’emplois. Cela dit, ce n’est pas suffisant. La veille ne représente qu’une partie de ce qu’on appelle plus largement l’intelligence économique. Instaurer une démarche de veille au sein de l’entreprise, c’est introduire de l’intelligence économique. Alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin? Voyons ce que vous pouvez également mettre en place pour protéger cette information stratégique que vous avez si durement obtenue.
  • Toute entreprise est exposée au risque de perte ou de détournement d’informations : vols de supports informatiques, interception de communications, manipulation de salariés… La protection des informations sensibles doit être une préoccupation de l’ensemble des acteurs impliqués dans l’entreprise (collaborateurs, cadres dirigeants, membres des organes sociaux…). C’est véritablement une prise de conscience qu’il convient de développer au sein de l’organisation et dans ses relations avec l’extérieur.
  • Avez-vous mis au point et distribué à vos collaborateurs un référentiel de bonnes pratiques? Vos collaborateurs ont-ils des mots de passe pour verrouiller leur session? Les changent-ils fréquemment? Les visiteurs portent-ils un badge ou peut-on rentrer comme dans un moulin? Comment gérez-vous les stagiaires et la confidentialité? (rapports de stage sur site internet oboulo.com) Avez-vous inclus la confidentialité dans les contrats de travail?
  • Sécuriser l’outil informatique de son entreprise, c’est vital. En effet, 12 % des entreprises qui ont perdu toutes leurs données informatiques mettent la clé sous la porte dans l’année. Il faut également se protéger des agressions extérieures. Dans 80 % des cas, ce sont les maladresses internes, (volontaires ou non) ou l’absence de sauvegardes fiables qui sont à l’origine de la perte ou de la destruction d’informations sensibles. Les 20 % restants sont imputables à des actes externes mal intentionnés. Quels sont les outils que vous utilisez pour vous protéger d’un risque informatique?
  • L’innovation contribue au succès des entreprises. Celles-ci, détentrices d’un savoir-faire spécifique, s’exposent à un risque de pillage de leurs innovations et/ou de contrefaçon. La contrefaçon représente 10 % du commerce mondial et détruit 30 000 emplois chaque année, en France. Tous les secteurs industriels sont touchés (produits alimentaires et boissons, électroménager, jouets, médicaments, pièces détachées pour l'automobile…). Comment protégez-vous vos savoir-faire? Surveillez-vous la contrefaçon?
  • Toute entreprise peut être victime d’une atteinte à son image. Celle-ci peut être multiforme : dénigrement des produits et services, appel au boycott, mise en cause des dirigeants, diffusion d’informations erronées, utilisation malveillante du nom de l’entreprise, de ses marques, détournement de sa communication (slogans – défiguration du site Internet, mise en ligne d’un faux site...). Les entreprises sont d’autant plus vulnérables qu’elles interviennent sur des secteurs en prise directe avec les consommateurs. Ces attaques qui ternissent la réputation de l’entreprise peuvent aller jusqu’à la mise en péril de sa santé économique. Avez-vous déjà souffert d’une atteinte à votre image? Disposez-vous d’une veille spécifique sur la réputation de l’entreprise (informations erronées – rumeurs – photos – flux Rss…)? Est-ce que vous avez des questions?
  • Voilà. Vous avez maintenant les bases qui vous permettront de rebondir face à cette crise qui met un peu de temps à se terminer. Mais surtout, en réorganisant votre entreprise autour de l’intelligence économique, vous disposerez d’armes durables pour anticiper et transformer des contraintes futures – peut-être d’autres crises – en opportunités de développement pour votre entreprise. Cet atelier est maintenant terminé. J’espère qu’il a répondu à vos attentes. Si vous avez des questions, n’hésitez pas. Merci de votre participation et merci également de bien vouloir remplir le petit questionnaire de satisfaction sur cet atelier que je vous ai remis au début.

Sortir de la crise plus vite que ses concurrents grace a une veille active Presentation Transcript

  • 1. Sortir de la crise plus vite que ses concurrents grâce à une veille active! Mardi 15 Juin 2010
  • 2. Programme de la matinée
    • Faisons connaissance
    • Quels sont vos objectifs?
    • Définir les besoins en informations de votre entreprise
      • Analyser l’environnement de l’entreprise
      • Positionnement de l’entreprise
    • Définir un plan de veille stratégique
    • Quelques méthodes de veille
      • Collecter l’information
      • Exploiter et capitaliser l’information
      • Valoriser l’information dans l’entreprise
    • Intégrer l’intelligence économique au cœur de l’entreprise
      • Protéger le savoir-faire
      • Protection de l’image de l’entreprise
  • 3. Faisons connaissance : Gaëlle GARIBALDI, fondatrice de LYNKS Veille Docteur en Chimie Environnementale 10 ans d’expérience en veille technologique et concurrentielle LYNKS Veille repose sur une équipe de 5 spécialistes dans les domaines suivants : Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 4. Nos activités : La recherche d’informations sur des entreprises, des secteurs d’activité ou des technologies La sensibilisation et la formation aux pratiques de veille concurrentielle Le conseil et l’accompagnement des entreprises dans leurs pratiques de veille VEILLE FORMATION CONSEIL Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 5. Quels sont les objectifs de l’entreprise ? Avoir + de clients Développer son CA Gagner des parts de marché Survivre et exister Être compétitive Être reconnue Respecter ses valeurs Certification qualité … Être innovante Proposer de nouveaux produits IMAGE INNOVATION DÉVELOPPEMENT Faisons connaissance Quels sont vos objectifs ? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 6. Quels sont les objectifs de l’entreprise ? Objectifs Stratégie Futur imaginé Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 7. Futur rêvé… futur réalisé? Le futur se déroule comme prévu Le contexte est complètement différent de ce qu’on avait imaginé, la situation est extrêmement difficile, voire insurmontable À un moment donné, un élément vient perturber le scénario et la situation se dégrade Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 8. Pour anticiper, il faut VEILLER
  • 9. Illustration : dans le cas du Titanic, la veille, c’est …?
  • 10. La veille, c’est … voir arriver l’iceberg suffisamment tôt pour éviter un drame Se tenir informé en permanence de tout élément nouveau susceptible d’avoir une influence sur son avenir.
  • 11.  
  • 12. 1- Analyser l’environnement de l’entreprise Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 13. Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 14. Avez-vous une vision précise de vos concurrents sur votre marché ? Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 15. Avez-vous une connaissance suffisante des évolutions technologiques de votre secteur ? Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 16. Avez-vous identifié les principaux facteurs d’influence de vos fournisseurs, de vos clients et du marché dans sa globalité ? Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 17. Connaissez-vous les grandes tendances économiques, sociétales, législatives, réglementaires… susceptibles d’avoir une influence sur la croissance de votre secteur d’activité ? Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 18. 2- Positionnement de l’entreprise dans son environnement avec ses forces et ses faiblesses Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 19. Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 20. Besoins en information permanents pour permettre à l’entreprise de surveiller l’environnement du marché et qui vont contribuer à la réalisation des objectifs de long terme Besoins en information ponctuels pour répondre à une question ponctuelle qui se pose pour mettre en oeuvre les axes stratégiques Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 21. Définir un plan de veille stratégique Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 22. Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise Plan de veille stratégique Réunions stratégiques mensuelles ou note d’étonnement si urgent mensuelle Commerciaux, Salons pro, Presse, Internet Directeur Commercial Surveiller les 3 concurrents principaux Diffusion Fréquence Outils Responsable Axe à surveiller
  • 23. Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 24. Quelques méthodes de veille Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 25. Le processus de la veille Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise Définition du sujet d’étude Question 1, Question 2, Question 3 Collecte d’informations Traitement Analyse Synthèse Vérification périodique de la pertinence
  • 26. 1- Collecter l’information Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 27.
    • Formalisation des axes de recherche de l’information
    • Identification des sources d’information fiables et pertinentes adaptées aux moyens et problématiques de l’entreprise
    • Organiser la collecte d’information
    Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 28.
    • Le réseau interne de l’entreprise : commerciaux, experts techniques, et même simples opérateurs!
    • Le réseau externe : partenaires, clients, fournisseurs, associations, syndicats
    • La presse , et notamment la presse professionnelle
    • Les salons professionnels et autres évènements
    • Internet : newsletters, alertes, flux RSS
    Les principales sources d’informations Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 29. Internet
      • Vous avez trouvé
      • 1 000 000 de réponses
      • à votre requête ?
      • Vous êtes formidable !!
    Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 30. Attention! Le web, ce n’est pas Euromillion !
  • 31. Le Web Les moteurs de recherches ne « photographient » que 3 à 10% des sites Web existants Bases de données Sites internes Sites marchands Portails Annonces Publications archivées Bibliothèques en ligne Annuaires
  • 32. 2- Exploitation et capitalisation de l’information Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 33.
    • Traitement et analyse de l’information collectée
    • L’information doit être formatée pour qu’elle soit assimilable par la personne à qui elle est destinée et doit être accessible
    Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 34. 3- Valoriser l’information dans l’entreprise Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 35.
    • Classification de l’information en fonction de son degré de sensibilité (générale, restreinte, strictement confidentielle)
    • Identification des personnes qui doivent avoir accès à l’information
    • Définition des supports de diffusion de l’information
    Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 36. Communiquer les résultats de la veille
    • Plate-forme collaborative : partage du bureau virtuel
    • Transfert d’alertes e-mail avec ou sans note d’accompagnement : à chaque alerte intéressante
    • Bulletin de veille : rapport reprenant les principales informations, à une fréquence hebdomadaire
    • Note d’étonnement : document reprenant une information percutante, un signal faible, susceptible d’avoir des répercussions dans le futur.
    • Présentation orale lors de réunions de travail
    Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 37.
    • Le but de la veille est d’ ANTICIPER pour recoller au plus vite au scénario imaginé .
    Le futur se déroule comme prévu Un élément perturbateur a été détecté La situation est rétablie Une action corrective est engagée Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 38. L’intelligence économique au cœur de l’entreprise Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 39. Protéger votre savoir-faire : sensibiliser le personnel à la protection des données sensibles « … depuis des semaines, un inconnu circulait dans les différents services de l’entreprise sans être inquiété en se faisant passer pour un salarié du laboratoire … » Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 40.
    • Définir une politique de protection de l’information adaptée aux besoins de l’entreprise 
      • Quelles sont les informations sensibles de l’entreprise ?
      • Quelles sont les situations à risques ?
      • Formaliser un référentiel de bonnes pratiques
    • Sensibiliser et former les salariés à la protection des informations sensibles de l’entreprise
      • Comportement dans l’entreprise, accueil des visiteurs, accueil des stagiaires, communication à l’extérieur de l’entreprise : cas des salons, les relations avec les fournisseurs et les clients, l’utilisation des ordinateurs portables, les déplacements.
    • Utilisation des outils « juridiques »
      • Contrat de travail des salariés, engagement de confidentialité, contrat de confidentialité dans le cas de partenariats
    Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 41. Protéger votre savoir-faire : sécurisation du système d’information Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 42. Protéger votre savoir-faire : propriété industrielle ou secret Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 43. Protéger l’image de votre société « … des attaques modifient la présentation et le contenu du site de l’entreprise ou en bloquent l’accès, celle-ci perdant la confiance de certains clients … ». Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise
  • 44. Conclusions La « crise » peut être transformée en opportunité durable pour l’entreprise Faisons connaissance Quels sont vos objectifs? Plan de veille Vos Besoins en information Quelques Méthodes L’IE au cœur de l’entreprise