• Save
Observatoire de la recherche région des Pays de la Loire
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Observatoire de la recherche région des Pays de la Loire

on

  • 4,317 views

 

Statistics

Views

Total Views
4,317
Views on SlideShare
1,345
Embed Views
2,972

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

5 Embeds 2,972

http://ores.paysdelaloire.fr 2930
http://www.sem-paysdelaloire.fr 26
http://ores-test.paysdelaloire.fr 14
http://www.slideshare.net 1
http://translate.googleusercontent.com 1

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Observatoire de la recherche région des Pays de la Loire Presentation Transcript

  • 1. Observatoire de la recherche des Pays de la Loire Edition 2008-2009 Principaux résultats Réunion du CCRRDT 1 er février 2010 10h00 - 12h30 Nantes - Hôtel de région
  • 2. Programme
    • Introduction
    • Résultats clés et faits marquants
    • Conclusion et questions
  • 3. Contexte et objectifs de l’observatoire
    • Contexte :
      • Le Schéma régional de la Recherche
      • Les travaux de l’observatoire ont été conduits en 2008 et 2009 sur la base d’un partenariat
        • avec l’appui du Comité de pilotage (représentants du CCRRDT)
        • la mise en œuvre a été confiée à Sem Régionale (Observatoire économique et social) et technopolis | group| France
    • Objectifs de l’observatoire :
      • Disposer d’un outil de connaissance et d’animation sur la recherche ligérienne
      • Caractériser et analyser les laboratoires des Pays de la Loire dans leur diversité
      • S’inscrire dans une réflexion stratégique et prospective avec les acteurs (laboratoires, établissements, collectivités territoriales, citoyens)
  • 4. Utilisateurs et usages de l’observatoire
    • Pour qui ?
      • Etablissements d’enseignement supérieur et de recherche, Laboratoires, Région Pays de la Loire et autres collectivités locales, Observatoire Régional Economique et social (ORES)
    • Pour quoi ?
      • Outil de connaissance (caractérisation et positionnement) de la recherche ligérienne selon 9 axes d’analyse :
      • Outil de comparaison dans le temps et dans l’espace :
      • Outil de dialogue entre les utilisateurs
      • Outil d’ animation de la recherche
      • Outil de réflexions stratégique et de prospective entre les acteurs
  • 5. Principes méthodologiques de l’observatoire
    • Un questionnaire en ligne adressé aux responsables de laboratoire et des réponses validées par un correspondant dans chaque établissement
    • Périmètre d’analyse :
      • Le laboratoires des établissements du secteur académique, public et privé (hors laboratoires d’entreprises) de la région des Pays de la Loire
      • Données au 2è semestre 2006 (données des contrats quadriennaux), dans la configuration des laboratoires au 1 er janvier 2008
    • Une méthodologie établie sur la base de l’expérience à Angers
      • Données pour 165 répondants et 34 établissements (161 laboratoires et 4 établissements aux caractéristiques spécifiques)
      • Interrogation quasi exhaustive des laboratoires publics ligériens
    • Une typologie de laboratoires (modèle de la Rose des vents de la recherche) établies sur la base du calcul d’indices composites…
    • … et le positionnement des laboratoires par rapport à des « clusters » de laboratoires ayant des valeurs similaires des indices composites sur les différents axes d’analyse
  • 6. Livrables
    • Rapport d’étude : « Résultats de l’édition 2008-2009 de l’observatoire de la recherche »
    • Rapport d’analyse des résultats bruts de l’enquête en ligne
    • Trois types de fiches d’information synthétisant les résultats de l’enquête
      • « Fiches Laboratoires »
      • « Fiches Etablissements »
      • « Fiches Site d’enseignement supérieur et de recherche »
    • Base de données sur les laboratoires publics des Pays de la Loire
    • Convention :
      • Signée entre les établissements et la SEM régionale en tant que maître d’œuvre
    • Encadrement par la CNIL :
      • Correspondant CNIL au sein de Technopolis
      • Les données sont utilisées de manière agrégée de façon à caractériser la recherche et non l’évaluer
  • 7. Programme
    • Introduction
    • Résultats clés et faits marquants
      • Quelques chiffres clés
      • Le laboratoire moyen ligérien
      • Résultats clés de la typologie de laboratoires et des analyses correspondantes
      • Autres faits marquants
    • Conclusion et questions
  • 8. Quelques chiffres clés (au 2è semestre 2006)
    • 7 500 : effectifs de la recherche publique
      • dont 2 150 doctorants et 290 post-doctorants
    • 89 millions d’euros de budget (hors frais de personnels titulaires et immobilier)
    • 2 900 articles et ouvrages publiés par an
    • 388 thèses soutenues en moyenne par an
    • Le « laboratoire moyen » :
    • 45,4 personnels de recherche
    • 13 doctorants et 1,7 post-doctorant
    • 329 000 euros de budget total annuel (hors frais de personnels titulaires et immobilier)
      • soit 15 000 euros en moyenne par chercheur
    • 14 articles parus /an
    • 2,3 thèses soutenues /an
  • 9. Programme
    • Introduction
    • Résultats clés et faits marquants
      • Quelques chiffres clés
      • Le laboratoire moyen ligérien
      • Résultats clés de la typologie de laboratoires et des analyses correspondantes
      • Autres faits marquants
    • Conclusion et questions
  • 10. Le laboratoire moyen ligérien : principes
    • Notion proche de celle du barycentre employée en physique :
      • permet de décrire le comportement des laboratoires ligériens par comparaison avec un laboratoire fictif
      • rend possible les comparaisons entre laboratoires, établissements et territoires
      • permet la réflexion stratégique et prospective à tous les niveaux d’analyse
    • Notion définie à partir du calcul de moyennes arithmétiques pour six séries d’indicateurs :
      • les activités académiques
      • les activités d’enseignement et de formation à et par la recherche les relations avec le monde économique
      • les actions d’intérêt public
      • les ressources humaines
      • les ressources financières
  • 11. Le laboratoire moyen ligérien Axe 1 : Formation à et par la recherche *chercheurs = enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs de recherche. Indicateur Laboratoiremoyen ligérien Nombre de doctorants 13,0 Nombre de doctorants par chercheur 0,6 Nombre de thèses soutenues /an 2,3 Nombre de thèses soutenues par chercheur 0,1 Nombre d'étudiants de Master accueillis en stage long par chercheur* 0,2
  • 12. Le laboratoire moyen ligérien Axe 2 : Insertion académique Indicateurs (moyenne annuelle 2004-2006) Laboratoire moyen ligérien Nombre d'articles parus dans les revues à comité de lecture 13,8 Nombre d'autres publications (ouvrages et manuels, chapitres de livres) 4,1 Nombre de présentations à des colloques 14,9 Nombre d'articles parus dans les revues à comité de lecture par chercheur** (A) 0,6 Nombre d'autres publications (ouvrages et manuels, chapitres de livres) par chercheur** (B) 0,2 Nombre total d’articles et autres publications par chercheur** (A+B) 0,8 Nombre de présentations à des colloques par chercheur 0,6 Nombre de post-doctorants (présents au 2ème semestre 2006) 1,7
  • 13. Le laboratoire moyen ligérien Axe 3 : Relations avec le monde économique ***entre parenthèses et italique sont présentées les données si l’on ne prend pas en compte les valeurs nettement plus élevées des quatre établissements aux caractéristiques spécifiques. Indicateurs Moyenne ligérienne Volume des contrats avec les entreprises (moyenne annuelle 2004-2006) 89,7 k euros (50,3) Part des contrats privés dans le budget total (2è sem. 2006) 17 % (15 %) Nombre de projets labellisés par un pôle de compétitivité coordonnés par les labos (en 2008) 0,6 (0,5) Nombre de personnes impliquées dans la coordination de projets labellisés par un pôle de compétitivité (en 2008) 1,2 (0,5) Proportion de labos dont au moins un des membres est responsable d'une spécialité de Master (2è sem. 2006) 55 % (56 %)
  • 14. Le laboratoire moyen ligérien Axe 4 : Actions d’intérêt public Indicateur Laboratoire moyen ligérien % de laboratoires ayant participé à des instances de conseil ou à des groupes d'expertise 59 % % de laboratoires ayant travaillé pour des partenaires publics 60 % Nombre de rapports… de soutien aux politiques publiques 2,1 % de laboratoires ayant exprimé leur point de vue dans les médias 65 % % de laboratoires actifs / la culture scientifique et technique 77 % % de laboratoires impliqués dans des débats publics 28 %
  • 15. Le laboratoire moyen ligérien Axe Ressources humaines Indicateurs en personnes physiques (2è semestre 2006) Laboratoire moyenne ligérien Nombre d'enseignants-chercheurs 17,3 Nombre de chercheurs et ingénieurs de recherche 4,6 Nombre d'ingénieurs d'étude 2,1 Nombre de post-doctorants 1,7 Nombre de doctorants (présents au 1er novembre 2006) 13,0 Nombre d'assistants ingénieurs et techniciens 4,5 Nombre d'autres personnels 2,3 Effectif total 45,4
  • 16. Le laboratoire moyen ligérien Axe Ressources financières *chercheurs = enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs de recherche, post-doctorants. **entre parenthèses et italique sont présentées les données si l’on ne prend pas en compte les valeurs nettement plus élevées des quatre répondants établissements aux caractéristiques spécifiques. Indicateurs en milliers d’euros (moyenne annuelle 2004-2006) Laboratoire moyen ligérien** Ressources globales par chercheur* 23,0 k euros (15,1 k euros) Dotations ministérielles et/ou EPST/ EPIC et dotations en propre 285,0 (102,6) Apports territoriaux 57,0 ( 40,8 -> 12,5% ) Contrats publics et d’Institution Sans But Lucratif (ISBL), hors territoriaux 106,6 (65,8) Contrats privés 89,7 (50,3 ->15% ) Ressources globales 538,4 (329 ->100% )
  • 17. Programme
    • Introduction
    • Résultats clés et faits marquants
      • Quelques chiffres clés
      • Le laboratoire moyen ligérien
      • Résultats clés de la typologie de laboratoires et des analyses correspondantes
      • Autres faits marquants
    • Conclusion et questions
  • 18. Six profils types de laboratoires ligériens
    • 2 profils de laboratoires surtout formateurs qui concentrent une grande partie des effectifs
      • Profil type 5 : « académiques et formateurs »
      • => 41 laboratoires , 25 % des laboratoires, 22 % des effectifs de recherche
      • Profil type 6 : « formateurs »
      • => 20 laboratoires , 12 % des laboratoires, 27 % des effectifs de recherche
    • 2 profils de laboratoires fortement engagés dans chacun des 4 axes d’activité
      • Profil type 1 : « multi engagés - régional »
      • => 21 laboratoires, 13 % des laboratoires, 10 % des effectifs de recherche
      • Profil type 4 : « multi engagés - européen »
      • => 29 laboratoires, 18 % des laboratoires, 33 % des effectifs de recherche
    • 2 profils de laboratoires de plus petite taille
      • Profil type 2 : « activités externes »
      • => 25 laboratoires, 15 % des laboratoires, 5 % des effectifs de recherche
      • Profil type 3 : « activités modérées »
      • => 29 laboratoires, 18 % des laboratoires, 4 % des effectifs de recherche
  • 19. Résultats clés : la typologie de laboratoires et des analyses correspondantes
    • Dominante vers la formation à et par la recherche
    • Très forte diversité des engagements productifs
  • 20. Résultats clés : la typologie de laboratoires et des analyses correspondantes
    • Laboratoires multi-engagés au-dessus de la moyenne ligérienne sur chacun des 4 axes d’activités
  • 21. Résultats clés : la typologie de laboratoires et des analyses correspondantes
    • Laboratoires engagés dans la formation
  • 22. Résultats clés : la typologie de laboratoires et des analyses correspondantes
    • Laboratoires de plus petite taille en termes de ressources humaines et financières
  • 23. Résultats clés : Déploiement géographique
    • Déploiement marqué des activités productives vers trois espaces géographiques
  • 24. Résultats clés : Déploiement géographique
    • Les profils types de laboratoire 1 et 4 déploient significativement leurs activités vers l’Europe et la Région, et dans une moindre mesure vers l’espace national
  • 25. Résultats clés : Déploiement géographique
    • Les autres profils types présentent une orientation géographique des activités productives moins fortes
    • Profil 6 (Formateur) orienté vers l’espace national
    • Profil 3 (activités modérées) orienté vers l’espace régional
  • 26. Résultats clés : ressources financières (poids régionaux)
    • Des capacités d’intervention très contrastées
  • 27. Résultats clés : effectifs de recherche Répartition des effectifs par thématique du SRR
    • THS : profils 5 et 6
    • - STIC : profil 4
    • Maths : profil 6
    • Génie civil : profils 6, 4, 2
    Activités externes Multi engagés régional Multi engagés européen Académiques formateurs Formateurs Activités modérées Des thématiques peu diversifiées Des thématiques plus diversifiées
  • 28. Résultats clés : effectifs de recherche par profil Angers
    • Plusieurs profils types de laboratoires sur représentés et sous représentés sur les sites d’ens. sup. et de recherche de la région
  • 29. Résultats clés : effectifs de recherche par profil Le Mans-Laval
    • Plusieurs profils types de laboratoires sur représentés et sous représentés sur les sites d’ens. sup. et de recherche de la région
  • 30. Résultats clés : effectifs de recherche par profil Nantes
    • Plusieurs profils types de laboratoires sur représentés et sous représentés sur les sites d’ens. sup. et de recherche de la région
  • 31. Programme
    • Introduction
    • Résultats clés et faits marquants
      • Quelques chiffres clés
      • Le laboratoire moyen ligérien
      • Résultats clés de la typologie de laboratoires et des analyses correspondantes
      • Autres faits marquants
    • Conclusion et questions
  • 32. Autres faits marquants Ressources financières déclarées par les 165 laboratoires ligériens (moyenne 2004-2006) hors salaires des titulaires
    • La moitié des ressources financières des laboratoires ligériens proviennent des dotations de l'Etat et 11 % des apports territoriaux
    • 37 % des ressources proviennent de contrats (17 % des entreprises)
  • 33. Autres faits marquants Origine des ressources privées entre 2004-2006
    • 63 % des ressources privées proviennent d’entreprises hors région
    • 56 % des ressources privées proviennent de grandes entreprises
    • 27 % des ressources privées proviennent de PME de la Région
  • 34. Autres faits marquants Solde des mouvements de chercheurs permanents entre 2004 et 2006 (par domaine scientifique)
    • solde positif de 180 chercheurs permanents :
    • 233 départs , 413 arrivées
    • => Accroissement moyen de 1,2 chercheur par laboratoire
    • 3 domaines en solde positif :
      • Biologie, médecine et santé (+43)
      • Sciences humaines et sociales (+43)
      • Sciences et technologies de l’information et de la communication (+38)
    • => Baisse des effectifs du domaine Chimie
  • 35. Autres faits marquants Activités académiques par chercheur Moyennes annuelles entre 2004 et 2006 => On recense au sens large 2,3 publications par chercheur sur la période de 3 ans considérée (soit 0,8 par an) en cumulant les articles, ouvrages et chap. de livres pour tenir compte des modes de publications différents selon les domaines.
  • 36. Autres faits marquants Situation des docteurs ayant soutenu une thèse en laboratoire entre 2004 et 2006
    • 91 % des docteurs ayant soutenu une thèse entre 2004 et 2006 avaient un emploi stable ou étaient en post-doc en 2008
  • 37. Autres faits marquants Situation des docteurs ayant soutenu une thèse en laboratoire entre 2004 et 2006
    • Plus de 50 % des docteurs (diplômés 2004 - 2006) ayant un emploi stable au 2e sem. 2008 travaillent dans l’Ens. Sup. et/ou la recherche publique
    • 30 % dans l’industrie et le secteur privé
    • 2 % des docteurs en emploi stable ont été impliqués dans la création de nouvelles entreprises
  • 38. Autres faits marquants
    • 200 personnes sont impliquées dans la coordination de projets labellisés au sein des pôles de compétitivité
    • Les contrats avec les entreprises représentent 17 % du budget des laboratoires
    • 76 % des laboratoires ont participé à des activités de culture scientifique et technique
  • 39. Programme
    • Introduction
    • Résultats clés et faits marquants
    • Conclusion et questions
  • 40. Conclusions
    • Une première photographie de la recherche ligérienne sur la période 2004-2006 :
      • Trois thématiques concentrent une grande partie des effectifs
      • Trois sites universitaires assez différents
      • Trois grandes catégories de laboratoires : « formateurs », « engagés sur 4 axes d’activité », « laboratoires de plus petite taille »
      • Les profils académiques et formateurs dominent en termes d’effectifs, les profils multi-engagés dominent en termes de ressources financières
    • Intérêt du renouvellement de l’exercice
  • 41. Observatoire de la recherche de la Région Pays de la Loire Edition 2008-2009 ANNEXES 1 er février 2010 10h00 - 12h30 Nantes - Hôtel de région (Hémicycle)
  • 42. ANNEXES
    • Rappels méthodologique : la construction des indices composites
    • Les intervenants pour ce projet
    • Contacts
  • 43. Rappel méthodologique : axe insertion académique
  • 44. Rappel méthodologique : axe implication dans la formation par la recherche
  • 45. Rappel méthodologique : axe engagement dans les actions d’intérêt public
  • 46. Rappel méthodologique : axe relations avec le monde économique
  • 47. Rappel méthodologique : déploiement géographique - européen International / Européen Volume des contrats internationaux (européens et autres) 25 Part des contrats internationaux (européen et autres) dans le total des subventions et contrats publics 25 Nombre de coopérations académiques au niveau international 7,1 Positionnement dans les contrats européens 7,1 Nombre de post-doctorants 7,1 Éditeur ou « referee » pour des journaux scientifiques 7,1 Participation à des instances de conseil ou à des groupes d'expertise de l'Union Européenne ou d'organisations internationales, appui technique ou études pour des partenaires de l'Union Européenne ou d'organisations internationales 7,1 Nombre d'articles dans des revues à comité de lecture par personnel scientifique (sans chercheurs associés) 7,1 Part des doctorants financés sur contrat européen dans l'ensemble des boursiers 7,1 Somme 100
  • 48. Rappel méthodologique : déploiement géographique - national National Volume des contrats ministériels en dehors du CPER 12,5 Volume des dotations ministérielles et/ou EPST 12,5 Part des contrats ministériels en dehors du CPER dans l'ensemble des contrats 12,5 Part des dotations ministérielles et/ou EPTS dans le total des dotations et subventions publiques 12,5 Nombre de coopérations académiques au niveau national 6 Part des doctorants titulaires d'une bourse publique française de l'Etat ou d'un EPST dans l'ensemble des boursiers 6 Part des doctorants financés sur contrat ANR dans l'ensemble des boursiers 6 Participation à des instances de conseil ou à des groupes d'expertise de l'administration centrale, du gouvernement, d'instituts ou de centres techniques nationaux, appui technique ou études pour des intervenants publics nationaux 6 Participation à des comités scientifiques, et à des comités de programmes nationaux, expertise pour la sélection de projets nationaux ou européens, distinctions individuelles 6 Utilisation d'équipements mi-lourds disponibles en France 6 Type de laboratoire 6 Responsabilité dans un Master 6 Somme 100
  • 49. Rappel méthodologique : déploiement géographique - régional Régional Volume des financements venant de la région (y compris CPER), de l'agglomération ou du département 16,7 Volume des contrats avec des entreprises de la région 8,3 Parts des financements venant de la région (y compris CPER), de l'agglomération ou du département dans le financement public du laboratoire 16,7 Parts des contrats privées venants d'entreprises de la région 8,3 Participation à des instances de conseil ou à des groupes d'expertise des collectivités régionales ou locales, appui technique ou études pour des intervenants publics régionaux 16,7 Part des doctorants titulaires d'une bourse régionale, du Conseil Général ou de l'Agglomération dans l'ensemble des boursiers 16,7 Utilisation d'équipements mi-lourds disponibles dans l'agglomération ou dans la région 16,7 Somme 100
  • 50. Rappel méthodologique : axe ressources financières
  • 51. Rappel méthodologique : axe ressources humaines
  • 52. Les intervenants et leurs missions
    • Intervenants :
      • Maître d’ouvrage : la Région Pays de la Loire, appuyée par son instance consultative, le CCRRDT dont émane le Comité de pilotage « Observatoire de la recherche » présidé par Bernard Remaud
      • Maître d’œuvre : la Sem Promotion Innovation – Observatoire économique et social
      • Sous-traitant : technopolis |group| France
    • Missions :
      • Comité de pilotage : aider la Région à définir le périmètre, les objectifs, la méthodologie, et les éléments de gouvernance de l’observatoire, en co-construisant l’outil avec les établissements
      • Sem Promotion Innovation – Observatoire économique et social et Technopolis Groupe France : mise en œuvre
  • 53. Contacts pour ce projet
    • Hélène Le Floch
      • Conseil Régional des Pays de la Loire
      • helene.le.floch @ paysdelaloire.fr
      • Tél : 02 28 20 61 83
    • Arnaud DU CREST
      • SEM Promotion Innovation
      • a.ducrest @ sem-paysdelaloire.fr
      • Tél : 02 40 48 81 54
    • Yann CADIOU
      • Chef de projet – technopolis |group| France
      • yann.cadiou @ technopolis-group.com
      • Tél : 01 49 49 09 24
  • 54. technopolis   |group| has offices in Amsterdam, Ankara, Brighton, Brussels, Frankfurt/Main, Paris, Stockholm, Tallinn and Vienna. www.technopolis-group.com http://www.sem-paysdelaloire.fr/