Your SlideShare is downloading. ×
Articles Maad
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Articles Maad

1,312

Published on

test

test

Published in: Business, Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,312
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Exposition du 19 octobre au 3 décembre 2006 espace VIA « Les Labels VIA sont attribués à des produits ou à des collections fruits d’une collaboration entre un industriel français et un designer, sans intervention du VIA. Décernés chaque année, en janvier, lors des salons professionnels par un jury composé d’industriels, de designers, d’experts, de journalistes, …ils concernent les nouveautés lancées sur le marché qui appliquent, de façon pertinente et originale, » une démarche innovante pour leur choix de matériaux, leur technologie, leur fonction ou leur style. Les Labels VIA 2006 distinguent la qualité de 26 produits ou collections, récompensés pour la première fois cette année, par la remise de Trophées, créés pour l’événement.
  • 2. Exposition du 19 octobre au 3 décembre 2006 - espace VIA 3 D’après Raymond Guidot «Le design est la part de création assurant la b Transformation Chaiserie Landaise cohérence entre les impératifs technologiques de fabrication, la structure des matières : Karine Hayedot interne de l’objet, sa valeur d’utilisation et son aspect final.» C’est pourquoi quand du matériau naît www.chaiserie.landaise. il constitue le principal facteur d’humanisation innovante des technologies et free.fr une matière « noble » Nicolas Bouriette qu’il est un moteur essentiel dans les échanges économiques et culturels, sièges « IN & OUT » pour lesquels il implique un large éventail de professions. Si le bouleversement opéré sur une matière génère donc de nouveaux produits, l’innovation autour des applications récentes du béton au mobilier 5 s’inscrit dans cette lignée. Ainsi l’Atelier Béton, Fondation d’entreprise jusqu’ici spécialisé dans les bétons « décoratifs » Bernardaud (aménagements intérieurs, sols et murs), l’a bien Michel Bernardaud compris en se lançant, à partir de bétons ultra- © Fernanda Levy www.bernardaud.fr hautes-performances (le Ductal de Lafarge ciment, ductile, durable et allégé), dans la production et 5.5 designers art de la table la distribution de meubles. c Savoir-faire, belle facture, Stephane Ducatteau Partant du matériau « High-tech » (résistance matériaux nobles, stephane. en surface, imperméabilité, tenue au gel-dégel, ducatteau@wanadoo.fr finesse du grain, finition proche de la céramique signatures, séries Stéphane Ducatteau ou du marbre) la collection « Mad » (2), dessinée limitées : des valeurs tabouret « Tab » par Jérémy Bataillou (fauteuil et table basse conçus en une seule ligne, pour l’intérieur comme pour l’extérieur, résistant bien que de Si les savoir-faire des industriels fondent leur faible épaisseur), illustre l’adéquation optimale exception, leurs capacités à renouveler leur offre 7 design/matériau. Celui-ci devient matière noble et les sert tout autant. Quand la Chaiserie Landaise se libère de toute contrainte. rencontre Nicolas Bouriette (designer installé à B-TON Design à l’issue de l’exposition « Mon beau Pau et Rio de Janeiro), l’ébénisterie traditionnelle béton » (Salon du Meuble de Paris 2006) et de sa du Sud-Ouest, spécialisée depuis un demi-siècle collaboration avec 5.5 Designers, poursuit cette dans les essences nobles (chêne, merisier, noyer et 1 hêtre), se tourne vers le bois exotique Irocco issu des a L’aventure humaine : réflexion et enrichie ses domaines d’intervention habituels (ingénierie, Génie Civil, Travaux b forêts gérées durablement, ils créent ensemble une quand le designer Publics, fabrication pour les prescripteurs) en devait sous la houlette de Jean-Baptiste Sibertin- gamme inédite pour un nouveau client : l’hôtellerie. Artelano Les sièges « In & Out » (5), différents des produits libère l’ouvrier éditant « Mobilier à jardiner » (3). Blanc (designer), de Patrick Nadeau (architecte) d’importation « exotique », intemporels par leur Samuel Coriat Destinée à pénétrer l’habitat côté cour ou et de Catherine Filoche (concepteur couleur) www.artelano.com côté jardin, cette collection ludique convoque d’y participer avec le carrelage « Feeling » (4). ligne et dessinés dans un esprit de collection, sont Piero Lissoni A l’initiative de Frédéric Bodet, commissaire de la matière minérale et le végétal, laissant Saint-Gobain Glass invente ici une nouvelle une alternative haut de gamme au mobilier de table “Woodstock” la Biennale de céramique de Châteauroux, le l’expression aux différentes formes de la nature, utilisation du verre. Laqué, résistant à l’humidité jardin. projet « Ouvriers-designers » (1), partenariat entre et leur appropriation à l’utilisateur. et durable, il conserve ses spécificités de brillance, Capter l’air du temps en préservant la noblesse des la Fondation d’entreprise Bernardaud (créée en La transformation des matières conduit à de luminosité, de transparence et de profondeur. Le matériaux (essences de bois, bronze, parchemin, 2003 par la manufacture Bernardaud, afin de l’exploration de nouveaux marchés. résultat est étonnant : pour la première fois, le verre, cuirs), étonner dans le respect des traditions 8 changer le regard porté sur la porcelaine et d’explorer Le groupe Saint-Gobain (5 pôles d’activité : travaillé comme un carrelage classique pénètre des stylistiques et artisanales, telle est l’ambition de de nouveaux territoires) et 5.5 designers ( cabinet vitrage, conditionnement, construction, environnements inhabituels. Philippe Hurel, éditeur et designer. Il signe le de recherche et de consultation en design), valorise distribution et hautes performances) se Une belle réussite ! tabouret « Tyrol » (6) pur et élégant, premier opus « les savoir-faire des ouvriers de Bernardaud, tout en d’une déclinaison d’objets à venir. explorant de nouvelles voies de conception pour le C’est encore la belle facture, le mode artisanale, © C.Chimenti design industriel. Véritable aventure humaine d’une la valeur des formes simples et sculpturales qui l’emportent chez Stéphane Ducatteau. Le tabouret » année, cette démarche, basée sur une perturbation du B-Ton Design Saint-Gobain Glass geste habituel de l’ouvrier, proposée par le designer lors des sept étapes de fabrication des pièces de www.btondesign.com Alain Cheminant « Tab » (7) masse fermée en feuille d’acier, travaillé en patine, dont l’assise idéale suit la ligne du fessier La laideur porcelaine (coulage, calibrage, garnissage, finissage, 5.5 designers mobilier à jardiner www.saint-gobain-glass. com/feeling est, pour toutes ces qualités, un produit phare destiné aux galeries et aux boutiques écrins. se vend mal. émaillage, décalque et filage) rend hommage à l’intelligence de la main et à sa libération. Jean-Baptiste Sibertin Blanc et Patrick Nadeau La création, serait-elle une valeur ajoutée ? (Raymond Loewy) L’originalité du projet, basé sur le bouleversement Depuis 1972 Artelano (8) le prouve. Editeur de carrelage « feelings » et l’interdit dans un processus de fabrication tables, de chaises, de canapés, de meubles réalisés standardisé, confirme le potentiel de création au sein dans des matériaux très divers (essences de bois, 3 4 même de l’entreprise. Cette expérience inédite et marqueterie, verre, acier, etc.), attentif à la plus heureuse conduit à l’élaboration d’une collection en haute qualité, il fait appel à des designers de concordance parfaite avec la perfection Bernardaud, renommée internationale (Patricia Urquiola, l’un des plus grand porcelainier français Christophe Pillet, Olivier Gagnère, studio © Virginie Villemin © Alix Nadeau Atelier du Béton Philippe Hurel Michel Pagliosa www.philippe-hurel.com www.atelierbeton.com Philippe Hurel tabouret « Tyrol » Jérémy Bataillu fauteuil « Mad » 2 6
  • 3. Exposition du 19 octobre au 3 décembre 2006 - espace VIA 5 d Défis technologiques e Nouvelles fonctions et esthétiques : nouvelles formes, La Recherche à l’œuvre des réponses plurielles Citée en exergue du site internet de la galerie Le design donne forme au changement. Il est un Maad , cette phrase d’Andrée Putman est, dans des signes qui nous permettent d’appréhender le même élan, un préambule à la démarche les nouveaux modes de vie. « Downtown » e exceptionnelle du Maître billardier Chevillotte et (14) de Pascal Mourgue chez Cinna, est un utilisateurs), le tandem Celio/ Alain Ricard, met du designer Bernard Moïse. S’il s’attache depuis salon innovant et atypique. C’est la mobilité au point la collection « Eden » (18). Une solution longtemps à proposer des billards évolutifs, et l’asymétrie des dossiers qui singularisent ce dressing intelligente (portes coulissantes, gain de transformables en table et en bureau, avec modèle. Transformable, il répond aux nouveaux place, aménagement par fonctions) et remarquable à « very(tables)® » (10), Chevillotte va encore plus besoins actifs et passifs que réunissent détente, vivre : il crée un véritable espace dans l’espace, dans loin. Conçu comme une table à l’architecture travail, loisir, plaisir. Le canapé est aujourd’hui lequel on entre. ultra-contemporaine (acier, matériaux une plate-forme multifonctionnelle. Le guéridon composites et aluminium brossé) ce meuble offre « Lunatique » (15) d’Inga Sempé (Ligne Roset), élégant aussi, les possibilités d’un bureau, d’une table et ingénieux présente un plateau télescopique ovale de jeu, et d’un billard. Expérimentation, analyse assisté d’un vérin commandé par un anneau articulé approfondie de la ou des fonction(s), le défi et caché. Tablette d’appoint, bout de canapé, chevet, « technologique relevé par l’industriel et le designer les utilisations du guéridon sont plurielles. c est enthousiasmant. Sa réussite d’une qualité rare. Dans un esprit de confort et de mobilité, le fauteuil Autre challenge, le relax «35 H» (11) de Frédéric Sofia « Pluriel » (16) de François Bauchet, aux proportions Cinna EOOS…) à l’image de l’entreprise. La table basse (Appel Spécifique VIA 2005, nominé par l’Observeur légères, présente les qualités d’une chauffeuse Michel Roset « woodstock» (8), légère et minimale est le fruit d’une collaboration fidèle avec Piero Lissoni du Design 2007) réalisé par Ligne Roset, participe de cette réflexion. Voilà un fauteuil qui passera de la Ne pas oser c’est trouvant sa place dans plusieurs pièces de l’habitat (salon, chambre à coucher, bureau). www.cinna.fr associati. Elle illustre parfaitement le parti pris Pascal Mourgue de pureté et de fonctionnalité qui caractérise chambre au salon sans complexe. Il démontre que siège relaxant ne rime pas avec univers hospitalier, déjà perdre. Nouvelles attitudes d’utilisation, nouvelles fonctions, le canapé « Duo » (17) né de l’intuition du canapé « Down Town » l’éditeur. La promotion des démarches créatives, c’est aussi le puisqu’il conjugue qualités esthétiques (grande Réjouissons-nous designer Fred Rieffel, soutenue par Arfa, travaille légèreté visuelle) et ergonomiques requises par les aussi à la recherche de nouvelles esthétiques. Arfa, défi lancé par la très récente galerie Maad (inaugurée en janvier 2005) qui édite et présente d’emblée nouveaux besoins de confort (travail de fond sur de tout projet spécialiste français du siège d’accueil, propose une la position des jambes et la circulation sanguine, réflexion inédite sur l’attente. Concept original, neuf pièces de mobilier inédites signées Hilton Mc Connico. Un tremplin magnifique, la galerie est articulations indépendantes, vérins pneumatiques ambitieux voire ce canapé combine la possibilité d’attente de jeune, le projet plus qu’ambitieux. pour une multitude de positions par simple mouvement du buste de l’utilisateur). utopique, car les courte durée ou prolongée (double assise, l’une haute et ferme, l’autre basse et voluptueuse), » La table « Wink » (9) est une véritable prouesse technologique et artistique. Avec son plateau de Il répond aux attentes et mutations contemporaines en matière de confort (Cf. « choses ne bougent adaptée au marché de la collectivité. Il permet des combinaisons d’aménagement pour la composition verre et de métal qui enferme des lamelles de stores en acier inoxydable, disposées de façon à se Conforts - La génération vautrée » de F. Bellanger et Gérad Laizé, édition VIA), tout en respectant que si l’on rêve. d’un environnement (élément droit, angles ouverts et fermés) et crée un lien visuel et physique entre les rencontrer à mi-hauteur en créant une colonne les valeurs clé du leader Ligne Roset (perfection, (Andrée Putman) utilisateurs. Une révolution ! vertébrale, « Wink » semble en effet l’ossature du techniques de pointe et créativité). Chez Ligne L’amélioration, l’innovation sont au cœur des 14 corps d’une collection d’exception (série limitée, Roset, si un nouveau produit l’exige, l’outil préoccupations de Célio, spécialisé dans le meuble manufacturée par les Meilleurs Ouvriers de France industriel acquiert de nouveaux matériels, de rangement. Après une première génération et les Maîtres Artisans Français, numérotée, signée et l’entreprise de nouvelles compétences. Une d’armoire dressing en 2002, et l’étude minutieuse estampillée) qui donne la part belle à l’Art au sens le philosophie de l’innovation qui s’illustre avec des réactions des consommateurs (distributeurs et « plus noble. « Brindilles » (12) de François Azambourg , suspension spectaculaire en fibres optiques combinées avec 108 LED(s) (Aide à Projet VIA MAAD Ligne Roset Ligne Roset Ligne Roset Grégory Fouble 2005, nominée par l’Observeur du design 2007). Les nouvelles technologies sont pour le designer Michel Roset Michel Roset Il est important Michel Roset www.maad.fr en étroite corrélation avec : « l’émergence de nouveaux schémas de pensée, lesquels www.ligneroset.fr www.ligneroset.fr qu’un outil réponde www.ligneroset.fr Hilton Mc Connico table « Wink » motivent, dans une large mesure, notre besoin Frédéric Sofia relax « 35H » C + B Lefèbvre luminaire (LEDs) « Myriad » aux aspirations Inga Sempé guéridon « Lunatique » d’émancipation à l’égard des codes formels ». Idem pour le luminaire « Myriad » (13) de C+B des consommateurs, 9 Lefèbvre, ensemble de deux câbles soutenant cinq spots (clipsables et multi-directionnels), équipés 11 13 qu’il intègre l’idée 15 de LED(s) dont le faisceau de lumière est élargi par de « nouvel usage » une lentille spéciale. L’outil industriel acquiert plus de souplesse, les expériences se multiplient. qui renvoie à toutes © Cyril Masson © Cyril Masson sortes de situations vécues au quotidien Billards Chevillotte Ligne Roset qui sont Cinna » Claude et Christophe Michel Roset Michel Roset Chevillotte www.ligneroset.fr comme autant www.cinna.fr www.chevillotte.com Bernard Moïse François Azambourg luminaire (LEDs) « Brindilles » de scénarios. François Bauchet fauteuil « Pluriel » table / billard « (very)tables » (François Azambourg) 10 12 16
  • 4. Exposition du 19 octobre au 3 décembre 2006 - espace VIA 7 Arfa / Kollection h Design et environnement Daniel Hecquard Design d’espace www.arfa.fr www.kollection.net Face à notre société de surconsommation, le Fred Rieffel respect de l’environnement trouve en effet un canapé « Duo » écho notable dans l’univers du design. La démarche d’éco-conception menée par Forège l’a amené à être le premier fabricant français de 17 « meuble à proposer des collections labellisées NF Environnement, distingué par le CTBA. Ses collections et son savoir-faire (meubles garantis 5 ans) traduisent le respect envers les normes et Un trait de crayon, réglementations européennes inhérentes au secteur de l’ameublement. Son attention réfléchie portée c’est une forme, au choix des matériaux et des technologies mises Celio Roche Bobois Ligne Roset en oeuvre pour la matérialisation des collections, la Alain Liault f International Michel Roset un usage, traçabilité des produits sont à saluer pour la gamme www.meubles-celio.fr éphémère mais lavable « Lux » (20) pour cocktails, vernissage et pique-niques. Nicolas Roche www.roche-bobois.com www.ligneroset.fr une technique, « mobilier Loft/Via Bella » (25). L’environnement, c’est aussi l’aménagement Alain Ricard Eric Jourdan dressing “Eden” Pour pallier à l’inconfort figé, le designer libère le corps de l’utilisateur en imaginant, un kit main Cédric Ragot table basse « Cute cut » miroir « Utility » un prix, de l’espace. La scénographie, dépasse la simple fonctionnalité. En séduisant et ciblant l’utilisateur, libre, une vaisselle empilable à l’usage unique, d’autres paramètres elle participe de plus en plus à l’appréciation du » élaborée sur la base d’une matière plastique produit et du service offert. Parisot personnalise ses 18 injectée recyclable. Loin des standards usuels, 21 23 peuvent se greffer, réponses et propose des solutions opérationnelles esthétique, cette collection ingénieuse et ludique qui répondent aux besoins de conquêtes et de propose une assiette équipée d’un picot sur mais c’est la base. fidélisation de ses clients. La théâtralisation de lequel vient se « plugger » selon l’envie, verre, l’univers meuble proposé lors du Salon du Meuble de flûte à champagne, tasse, bol. (Charlotte Perriand) Paris 2006 (26) en fut une belle démonstration. Il est donc important qu’un produit réponde Le groupe avec le tout nouveau label aux nouvelles aspirations des utilisateurs, « Pensez Ergo malin », distingue un f Nouvelles habitudes elles peuvent privilégier désirs spirituels Ibride g Identités fortes La Corbeille Editions ensemble d’innovations produits et d’astuces de consommation et émotionnels, plus encore que besoins fonctionnels. C’est ce que défend Cédric Ragot ibride@wanadoo.fr Famille d’objets Fabien Bonillo ergonomiques imaginées pour faciliter la vie des consommateurs. Il est intéressant d’apprendre nouveaux usages quand il propose à Roche-Bobois la table-basse Benoît Convers table basse « Tavolino » www.lacorbeille.fr que Parisot est le premier déposeur de nouveaux « Cute cut » (21). Forme organique dont on 5.5 designers modèles à l’INPI. Loin aujourd’hui d’être réservés aux élites, porte cintre Corroborant cette affirmation d’Ettore Sottsass, aurait ôté le chapeau, elle est rassurante avec ses et servant par leurs traits spécifiques les lignes rondes, douce au toucher comme à l’œil, Le design souligne la valeur de la vie. Il est Matali Crasset ne dit pas autre chose quand elle diversités sociologiques et culturelles face à la hygiénique (mono-matière sans assemblage) et primordiale de rappeler que le tandem designers déclare que le designer doit « donner à voir mais mondialisation, les objets dessinés expriment sécuritaire (pas de points saillants). et industriels exerce pied à pied une activité aussi à vivre ». Elle développe depuis plusieurs 22 donc aussi des identités. La recherche de Ibride 24 Elle aura séduit la célèbre entreprise qui travaille intellectuelle « réfléchissante » et pas simplement années des typologies articulées autour de la menée par Benoît Convers va dans ce sens. Ses sur de nouvelles déclinaisons, pour une recherche un métier ou un service. modularité, de la flexibilité, de la générosité, de collections, vécues comme des objets vivants, l’hospitalité. Sa rencontre avec Guy Degrenne, de nouveaux marchés, notamment le jeune tatoués par sérigraphie sont immédiatement habitat. Cendrine de Susbielle « « Maître Coutelier, leader des Arts de la table s’est reconnaissables. La table « tavolino » (22) est © Anto faite dans cet esprit. Inspirée par les logiques un exemple. Sa réalisation en une feuille de © Patrick Gries de fluidité et de rituels et par ce qu’elle appelle polypropylène, souple et montée après rainurage « ses petits constats de la vie » (par exemple, selon des axes de pliage, offre la possibilité d’une Guy Degrenne Forège la substitution du déjeuner dominical par le brunch), la designer crée « CityBRUNCH » (19), www.guydegrenne.com Le design impression sur toute sa surface et une infinité de finition d’aspect (dessin). Un passage de la 2D à la 3D Bruno Chaudiere Les objets mobiliers un set de porcelaine aux lignes simples et conviviales, qui créent des réseaux graphiques Matali Crasset service « CityBRUNCH » ne signifie pas intéressant, une possibilité de stockage à faible coût www.forege.com sont au décor astucieuse pour le fabricant ! design integré à l’image des relations amicales ou familiales donner une forme Le trait d’Eric Jourdan est identifiable entre tous, collection “Loft” ce que les notes sont tissées par les convives. lui pour qui, tout est dessin d’abord. Son miroir Combinaison des éléments et des matières à un produit (…) , « Utility » (23) (Ligne Roset), qui convoque les courbes à la composition (porcelaine, bois pressé, inox), invitation à partager, l’ensemble est un espace de rencontre. 19 pour une industrie sensuelles de Snowdonia (canapé), rappelle la ligne de ses meubles traversants, même si il s’exprime ici 25 musicale. » Cette mise en scène de la convivialité, en tenant compte des nouvelles coutumes est elle aussi plus ou moins avec de l’inox poli brillant et du verre. Son travail propose une collection complète et cohérente. Tout est question abordée par Philippe Starck et IPI (International plastic Industrie) avec la collection de vaisselle © Geoffrey Cottenceau sophistiquée. Elle est augmentée chaque année de nouvelles pièces. Le Porte Cintre (24) des 5.5Designers édités d’harmonie. Il est une façon par La Corbeille, résulte d’une réflexion de longue (Gérard Laizé) date des designers autour d’une même famille, International Plastic Industrie de concevoir la vie, celle des objets ordinaires (« Réanim », Biennale Parisot internationale de Design à Saint-Etienne 2004, www.parisot.com Louis Revel la politique, « Les objets ordinaires dans un appartement » décorateur intégré www.ipi.fr Philippe Starck l’érotisme, banal » Salon du Meuble de Paris 2005). Soignant l’image des objets, ils donnent une scénographie au Salon du Meuble de Paris 2006 vaisselle « Lux » la nourriture … continuité à l’utilisation du cintre de bois (déjà produit en série pour l’hôtellerie), monté sur un pied usiné en trois pièces, pour un usage de porte 20 (Ettore Sottsass) 26 manteau. Ce travail de détournement est devenu la marque identitaire des 5.5 Designers. Peut-être également une philosophie autour de la notion de pérennité de l’objet. © Jean Baptiste Mondino

×