• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Le rôle de la DSI auprès de la DG
 

Le rôle de la DSI auprès de la DG

on

  • 1,694 views

Présentation de Christophe Chauvin, Directeur Industriel Groupe, GFI Informatique, lors du Symposium IDC du 22 novembre.

Présentation de Christophe Chauvin, Directeur Industriel Groupe, GFI Informatique, lors du Symposium IDC du 22 novembre.

Statistics

Views

Total Views
1,694
Views on SlideShare
1,567
Embed Views
127

Actions

Likes
3
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 127

http://www.cloudactu.fr 126
https://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via SlideShare as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Le rôle de la DSI auprès de la DG Le rôle de la DSI auprès de la DG Presentation Transcript

    • www.gfi.fr Le rôle de la DSI auprès de la DG Une relation très particulière … 23/11/2011 Titre de la présentation 1
    • Sommaire > Introduction > Vision interne : la réalité du SLA > Vision externe : la réalité de l’impact Business > Notre réalité quotidienne de DSI > Conclusion Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 2 23/11/2011
    • Introduction> Ce que l’on a déjà tous entendu • Il faut faire plus avec moins • Il ne faut pas être un simple service d’expertise technique sur l’IT • L’IT doit être un partenaire Business • La DSI est vue uniquement au travers du % de son coût versus le CA • Le métrique sur la réduction des coûts est dépassé • « Enlevez moi 10% pour le budget de l’an prochain »> Ce que l’on a tous déjà fait (ou testé) • Réduction des coûts via les sous traitants/prestataires • Augmentation de la productivité • Réduction des coûts en interne • Nearshore / Offshore Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 3 23/11/2011
    • Le pré requis : excellence opérationnelle > Lefficience des processus IT internes traite de la performance de lorganisation IT dun point de vue management. > Cette recherche defficience consiste en un double objectif defficacité et defficience : • être efficace : offrir des services de qualité et ce, dans les délais requis • être efficient : nutiliser que les ressources nécessaires à latteinte des buts fixés > Simple à écrire, difficile à vivre au quotidien … > Paroles de DG : • « Lorsque je suis en retard pour laéroport, je dis à mon taxi "je double la course si vous faites en sorte que je ne rate pas mon avion", et neuf fois sur dix, il y arrive. Si je fais une proposition similaire à mon DSI, je finis par payer trois fois plus cher, mais je rate systématiquement lavion ! ». Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 4 23/11/2011
    • La vision interne> Mettre en place un SLA • S’appliquer ce que l’on a su faire sur ses prestataires • Augmenter la productivité • Plan de progrès pluri annuel • Une SSII comme Gfi Informatique le vit quotidiennement face à ses grands donneurs d’ordre …> Les bons paramètres d’un SLA • Les « faciles » • KPI1: Fonctionnement nominal au quotidien (objectif) • KPI2: Le % maintenance et investissement (objectif) • KPI3: Satisfaction des utilisateurs (subjectif) • KPI4: Satisfaction de la DG (subjectif) • Les « plus complexes » (car moins mesurables) • Optimisation des processus internes/clients • Capacité à intégrer • Gestion de l’inattendu> Disposer d’un outil de pilotage (Analytics) Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 5 23/11/2011
    • La vision interne > Les difficultés • Culturelles • On peut faire dire ce que l’on veut à une enquête interne de satisfaction • Techniques • Difficile d’appliquer un SLA à des salariés d’une DSI • Financières • Quels sont les conséquences réelles d’une non atteinte d’un SLA ? Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 6 23/11/2011
    • La vision externe : les questions gênantes> Les différents types d’organisation • Souvent classifiés selon la maturité de leur IT • Et la réalité de l’impact de cet IT sur le Business> Les questions gênantes : • Quel CA incrémental mon IT a fait gagner cette année à ma société ? • Quelle organisation pour piloter l’innovation ? • Quid de la sécurité du SI ? Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 7 23/11/2011
    • La vision externe : les succès > De vrais succès dans de nombreux secteurs • La fidélité (exemple du fameux mileage des transporteurs aériens) • Les jeux en ligne (et si même le PMU ne parlait plus de chevaux dans ses publicités ?) > Y compris dans les Business plus traditionnels • Une grande banque qui fait sa publicité sur sa vitrine internet • Un grand opérateur téléphonique qui gère son « anti-churn » par des requêtes puissantes et du BI prédictif Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 8 23/11/2011
    • Notre réalité quotidienne dans tout cela > Au-delà des discours MKT • 80% de nos ressources sont encore confinées à des opérations autour de la maintenance • La plupart des Directions Générales ont encore une vision orientée Cost sur la DSI • Peu de DSI savent/peuvent/veulent embaucher des profils non techniques > Ne sommes nous pas arrivés au seuil où tout discours sur la création de valeur par l’IT est devenu inaudible, tant la réduction de notre budget est désormais impérieuse ? Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 9 23/11/2011
    • Conclusion> Pour compter auprès de la DG, le DSI doit • Faire en sorte que le fonctionnement nominal soit une évidence dont on ne parle jamais • Ceci n’est rien d’autre qu’un pré requis pour prétendre parler d’autre chose • Ensuite • Montrer qu’il apporte du Business incrémental • Disposer d’un discours et savoir faire non technique • Marketer son apport pour défendre son budget • Bref, prendre les bonnes décisions … Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 10 23/11/2011
    • Questions ?www.gfi.fr Contact : Chauvin Christophe, CTO – christophe.chauvin@gfi.fr www.gfi.fr Titre de la présentation 11 23/11/2011