Your SlideShare is downloading. ×
Speed Demo Comment Maitriser La Notification à Lherbergeur (Reglementation)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Speed Demo Comment Maitriser La Notification à Lherbergeur (Reglementation)

458

Published on

La règlementation encadrant la notification à un hébergeur de site Internet

La règlementation encadrant la notification à un hébergeur de site Internet

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
458
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. SPEED DEMO 7 : Comment maitriser la notification à l’hébergeur : réglementation
    87 boulevard de Courcelles
    75008 PARIS
    Tel :01.56.43.68.80
    Fax : 01.40.75.01.96
    contact@haas-avocats-avocats.com
    www.haas-avocats.com
    www.jurilexblog.com
  • 2.
  • 3. Les conditions de la notification
    HAAS Société d'avocats 2009
    • L'article 6-I-5 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 (LCEN) a instauré un mécanisme par lequel il est possible de notifier aux hébergeurs dans les conditions suivantes :
    • 4. la date de la notification ;
    • 5. si le notifiant est une personne physique : identité, profession, domicile, nationalité, date et lieu de naissance ; s'il s'agit d'une personne morale : sa forme, sa dénomination, son siège social et l'organe qui la représente légalement ;
    • 6. la description des faits litigieux et leur localisation précise ;
    • 7. les motifs pour lesquels le contenu doit être retiré, comprenant la mention des dispositions légales et des justifications de faits ;
    • 8. la copie de la correspondance adressée à l'auteur ou à l'éditeur des informations ou activités litigieuses demandant leur interruption, leur retrait ou leur modification, ou la justification de ce que l'auteur ou l'éditeur n'a pu être contacté.
    © HAAS Société d'avocats 2010
  • 9. Le risque de notifications abusives
    HAAS Société d'avocats 2009
    • La Cour de cassation a rendu un arrêt favorable à la liberté d'expression : l'association Greenpeace avait publié sur son site Internet une caricature du logo de la marque Areva, la lettre A stylisée étant associée à une tête de mort, accompagnée du slogan « Stop plutonium – l'arrêt va de soi » et placée devant la représentation d'un poisson mort.
    • 10. La Cour avait alors considéré que l'association n'avait pas abusé de son droit de libre expression (CASS, 1ère civ. 08/04/2008, pourvoi n° 07-11251).
    Notification abusive = d'une peine maximale d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende
    © HAAS Société d'avocats 2010
  • 11. Les notifications spécifiques
    HAAS Société d'avocats 2009
    • Compte-tenu de l'intérêt général attaché à la répression de l'apologie des crimes contre l'humanité, de l'incitation à la haine raciale, de la pornographie enfantine, de l'incitation à la violence, des atteintes à la dignité humaine et des activités illégales de jeux d'argent, les hébergeurs (ainsi que les FAI) doivent mettre en place un dispositif permettant à toute personne de porter à leur connaissance ce type de données (sans qu'il soit nécessaire de respecter la procédure prévue à l'article 6-I-5 LCEN).
    © HAAS Société d'avocats 2010
  • 12. MERCI POUR VOTRE ATTENTION !
    Des questions?....
    ©HAAS Société d'avocats 2010
  • 13. ©HAAS Société d'avocats 2010
  • 14. HAAS SOCIETE D'AVOCATS
    Tel : 01 56 43 68 80
    Fax : 01.40.75.01.96
    Email : contact@haas-avocats.com
    www.jurilexblog.com
    87 BD DE COURCELLES75008 PARIS
    Métro Ternes
    ©HAAS Société d'avocats 2010

×