Your SlideShare is downloading. ×
0
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE  D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO-AMERICAINS

488

Published on

L'identité se construit durant le processus de socialisation, dans et par l'interaction, c’est un processus dynamique avec des fonctions ontologiques et pragmatiques/instrumentales. Plusieurs auteurs …

L'identité se construit durant le processus de socialisation, dans et par l'interaction, c’est un processus dynamique avec des fonctions ontologiques et pragmatiques/instrumentales. Plusieurs auteurs soulignent les effets de la migration dans le processus identitaire. Les immigrés adoptent une nouvelle identité dans le pays d’accueil, qui, au fil du temps, peut être remodelée en fonction de l’évolution des situations. Le travail représente l’un des éléments essentiels de l’identité de la personne. Il a une place centrale à la fois dans l’organisation de la société et dans la construction de la santé. Il fait partie intégrante de la façon dont les gens font face au nouveau contexte social, il est une composante essentielle de l'adaptation socioculturelle.
Cette étude vise à distinguer, dans la trajectoire migratoire des participants, les facteurs ayant contribué ou pas, à leur processus d’intégration socioprofessionnelle en France, la valeur subjective du travail dans cette trajectoire comme nœud central de l’analyse, ainsi que relever les effets de ces facteurs sur leur identité.

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
488
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. LA PLACE DU TRAVAIL DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE D’UN GROUPE D’IMMIGRANTS LATINO- AMÉRICAINS MÉMOIRE MASTER II PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL OPTION RECHERCHE GERALDINE FOWLER Université Pierre Mendes France Grenoble. Département de Psychologie DIRECTEUR DU MÉMOIRE : MADAME ÉLISABETH DOUTRE CO-DIRECTEUR : JOSEBA ACHOTEGUI. PSYCHIATRE. UNIVERSITÉ DE BARCELONE RAPPORTEUR : MONSIEUR REMI KOUABENAN ANNÉE UNIVERSITAIRE 2011 – 2012
  • 2. Migration est une réalité indéniable un phénomène complexe, difficile, composé des facteurs multiples. (Berry, 1997) Effets de la migration dans le processus identitaire= Les immigrés adoptent une nouvelle identité dans le pays d’accueil qui peut être remodelée en fonction de l’évolution des situations (Camilleri, 1990). Le travail  Un des éléments essentiels de l’identité de la personne. Il a une place centrale à la fois dans l’organisation de la société et dans la construction de la santé (Jahoda, 1982) Une composante essentielle de l'adaptation socioculturelle. (Berry, 2006) L'influence du travail sur le bien-être psychologique a été peu étudiée dans la population immigrée (Aycan & Berry, 1996).
  • 3. Une entité territoriale et socioculturelle composée de 19 pays d’Amérique centrale et d'Amérique du Sud Diversité ethnique et multiculturelle L’Amérique Latine Actuellement, le terme « Amérique latine » implique un sens de supranationalité supérieure à celle des États- nations. »
  • 4. L’expérience migratoire Psychologiquement changement d'importance. Événement de vie stressant. Affecte profondément l'individu, son entourage et l'environnement commun d'une manière mutuellement déterminante, c'est-à-dire impliquant les immigrés, leurs familles et la société d'accueil (Achotegui, 2004). Aspects positifs de la migration: Meilleure connaissance de soi-même. Perte de la peur de l'inconnu et de l'autre. Plus grand niveau d’acceptation et de respect des différences et de la diversité.
  • 5. Le Travail Concept de travail élargi, qui tient compte des dimensions objectives et subjectives. Tout travail implique la construction et l'échange de significations. Le travail est une forme d'interaction entre hommes et entre ceux-ci et des objets matériels et symboliques » (De la Garza, 2000). À partir de leurs antécédents occupationnels, les individus obtiennent une identité dans la communauté en lui offrant une source de prestige et de la reconnaissance sociale.
  • 6. L’identité Interactionnisme symbolique: Identité  Un processus qui articule le psychologique et le social à la fois. Nous considérons l’identité personnelle comme identité sociale. Toute identification individuelle repose sur des mots, des catégories et des références socialement identifiables » Dubar (2002).
  • 7. Comment s’est traversée cette « expérience migratoire » ? Quel rôle a joué le travail dans les différentes étapes des parcours migratoires ? Quelles sont les stratégies mises en place pour (re) trouver son identité Existe-t-il une souffrance identitaire dans cette population ? Quel est le rôle du travail dans cette souffrance identitaire ? Nous nous demandons ce qui se passe quand les individus changent d’entourage en s’installant dans une autre société.
  • 8. Technique d’échantillonnage par « boule de neige ». Les récits de vie comme démarche de collecte. Entretiens semi-directives et une version adaptée du Test «Qui suis- je » (Khun and Mc. Phartland, 1954). Etude qualitative et exploratoire
  • 9. 36 sujets, 15 hommes et 21 femmes Distribution totale de 10 des 19 pays qui composent l’Amérique latine Séjour en France varie entre 14 et 1 an. Immigrants de la première génération. POPULATION
  • 10. L’ensemble des récits ont été traitées avec le logiciel Nvivo 9. Logiciel d'analyse qualitative de données « Qui suis-je? [Prénom et Nom du participant]». Traitement Question qui suis-je? Méthode de classification Halkoaho (2010) « Je voudrais que vous me racontiez votre expérience de venue en France… » . Grille d’entretien.
  • 11. Méthode L’orientation du soi peut être relativement indépendante ou interdépendante, en ce qui concerne son environnement social, mais aussi cette orientation peut se trouver quelque part entre la manifestation d'un type réfléchi d'auto-identification.
  • 12. Qui suis-je? Catégories FT* %T** Sous-catégories F*** % Total Réponses I Independant “Comment je me vois moi” 81 40% IA, Traits de personnalité 59 29% IB Caractéristiques liées aux situations. 21 10% IC Caractéristiques physiques et l’âge 1 0% II Réfléchi “Comment je me vois moi en relation aux autres” 49 24% IIA Self-caractères liés à d'autres 38 19% IIB Comportements liés au style de vie 11 5% III Interdépendant “Auquel groupe social j'appartiens?” 69 34% IIIA : Groupe géographique ou ethnique 25 12% IIIB : Genre, sexualité 6 3% IIIC Rôle dans la famille 15 7% IIID Statut du travail 23 11% IV Abstract, ambiguës 5 2% IV Abstract, ambiguës 5 2% 204 100% Tableau 1 FREQUENCES D’EVOCATIONS PAR CATEGORIE. *FT=FREQUENCE TOTAL. **POURCENTAGE TOTAL. ***F=FREQUENCE SOUS-CATEGORIE.FRÉQUENCES D’ÉVOCATIONS PAR CATÉGORIE. *FT=FRÉQUENCE TOTAL. **POURCENTAGE TOTAL. ***F=FRÉQUENCE SOUS-CATÉGORIE.
  • 13. • Orientation plus auto- orientée • Image Positive de soi • Prédominance de sentiments et d’émotions positives • Motivation interne pour la recherche d’un idéal Moi Indépendant • Identité nationale. Groupe d’appartenance nationale. • Identité Au Travail. Le travail les identifie, les définit comme personnes. Moi Social • Identité Publique. Une image aussi positive . • Image liée au contact social, la communication, la capacité d’écoute, la solidarité et l’empathie.Moi Réfléchi Qui suis-je?
  • 14. Le travail un des principaux facteurs qui incitent la migration. Recherche d’un développement professionnel et non pas « le manque de travail ». Le processus d’émigration/immigration plusieurs étapes à franchir Avant-départ Grande confiance en eux-mêmes: Leurs capacités d’adaptation Leurs compétences professionnelles Éléments clé pour leur réussite. Idéalisation du projet migratoire: aspects positifs d’un tel projet
  • 15. Perception groupale chargée des attributions négatives lors de leur arrivée Face a l’arrivée Écart culturel concernant la régulation des rapports sociaux: sentiment de rejet de la part de la société d’accueil. Plus vulnérables sur le plan émotionnel Perception de la culture française moins chaleureuse que la leur Les différences suscitent en grande partie un repli sur soi- même Le processus d’émigration/immigration plusieurs étapes à franchir
  • 16. sentiments de frustration lorsqu’ils comparent les réussites ou les acquis qu’ils détenaient dans leur pays d’origine avec le peu ou même le rien qu’ils obtiennent dans la société d’accueil Plusieurs éléments menant à la construction de l’identité sont mis en rapport avec le travail dans les témoignages. Post-Arrivée: Le parcours vers l’intégration sentiment de déracinement et de perte qui démontre un deuil concernant son identité nationale.. souffrance identitaire. 2 participants ne reportant pas de souffrance Le processus d’émigration/immigration plusieurs étapes à franchir
  • 17. Directrice RH  femme de ménage Ingénieure de systèmes  Prof. Espagnol Avocat 3 master  Prof. De danse Expert d'assurances  Auxiliaire de vie Travail même métie SOUFFRANCE Questionnement de l’Identité personnelle, manque de confiance en soi, scission interne, sentiment d’intégration sociale: Peu ou nul . SATISFACTION Valorisation de soi, socialisation, sentiment d’intégration sociale: Plus fort
  • 18. Directrice RH  femme de ménage Ingénieure de systèmes  Prof. Espagnol Avocat 3 master  Prof. De danse Expert d'assurances  Auxiliaire de vie Travail même métie Click 1 Click 3 Click 4 Click 5 Click 2
  • 19. DISCUSSION DES RESULTATS Existe-t-il une crise d’identité? Effectivement les individus qui migrent d'un pays à un autre, indépendamment de leur statut socio-éducatif, de travail ou économique, souffrent d'une crise d'identité. Dans un premier temps, cette crise couvre tous les aspects de la personne, remettant en cause ses origines, ses coutumes et sa culture. Le fait de travailler diminue cette crise dans une certaine mesure et peut même l’empêcher, d’autant plus qu’on est dans la même profession.
  • 20. Centralité du travail Avant-départ  Rôle central dans la décision de migrer. Désir d’une amélioration professionnelle . Désir de réalisation personnelle. Arrivée Différences en fonction de le statut administratif. Rôle central: Perçu comme le seul moyen d’intégration sociale. Garantit la permanence dans le pays. Stabilité économique. Post- Arrivée  Rôle central: Pour le bien-être psychologique. Élément fondamental de leur identité en tant qu’être humain. DISCUSSION DES RESULTATS
  • 21. Contenu de la souffrance Premier temps: Liée à tous les aspects de la personne. Les origines, les coutumes et leur culture. Deuxième temps: La plupart des évocations de souffrance sont en lien avec le travail et la perte de leur identité professionnelle. D’autant plus quand l’individu est confronté à la recherche d’emploi. Réponses négatives des candidatures: Interprétées comme un signe de discrimination contre les étrangers. Changement de perception au moment de trouver le travail désiré. DISCUSSION DES RESULTATS
  • 22. Quelles sont les stratégies mises en place pour (re) trouver son identité ? Stratégies de type actif par la voie du travail y compris l’auto- entreprenariat et/ ou la formation (les études). Stratégies de repli, soit sur la famille, soit sur la communauté ethnique. Quelque temps de séjour après cherchent plus activement leur intégration dans la société par le travail. DISCUSSION DES RESULTATS Cliquez Ici
  • 23. AL027 je me regardais …. Moi une responsable RH me trouver dans des toilettes c’était affreux et déprimant et je me disais mon but est uniquement de gagner de l'argent … mais la vérité est que vous ne pouvez pas arrêter de penser à chaque fois que vous vous regardiez avec votre look de femme de ménage c'était un choc psychologique grave. Cliquez Ici
  • 24. AL004 … Par exemple donner les cours d'espagnol m'a beaucoup aidé, parce que je fais quelque chose d'utile et ça m'aide beaucoup personnellement.... travailler pour moi est une partie essentielle de ma vie, j'aime me sentir utile parce que je n'ai jamais été au chômage... ce que j'aime beaucoup c'est qu'il me permet (le travail) d'avoir des contacts avec les Français parce que jusqu'à ce que je commence à travailler ici je n'avais pas de contact avec les Français et maintenant j'ai déjà rencontré plusieurs familles de mes élèves et j'aime bien ça, être en contact avec le personnes. Cliquez Ici
  • 25. AL031 …et construire ma branche jusqu'à ce que je suis aujourd'hui c'est a dire un artiste avec bons contacts, que les gens m'embauchent mais c'est pour ce que je transmet sur l'scène les simplicité cet humour Latino . Cliquez Ici
  • 26. AL020 …une meilleure personne/ plus compréhensive/ plus proche de Dieu/ valoriser les choses qu'on a dans la vie . Cliquez Ici
  • 27. AL002 …Dans le contexte du travail l’accueil a été parfait, les gens me parlaient au début en anglais mais toute suite ils ont commencé à me parler en français jusqu'à qu'à un certain moment, je suis devenu… j’ai commence a être partie d'eux, je me suis intégré totalement . Cliquez Ici
  • 28. Groupe d’ étude  Une tendance marquée à s’identifier en fonction de leurs caractéristiques personnelles. Image positive de soi. Perte de repères sociaux et culturels  repli sur soi, focalisés sur leurs qualités, leurs capacités, leurs compétences et sur leur caractéristiques personnelles qu'ils perçoivent comme quelque chose de positive. Le travail  Élément fondamental de leur identité en tant qu’être humain.
  • 29. Termes positifs liés au travail et importante référence à leur condition de travailleur. Le rôle du « travailleur » comporte un vaste réseau de relations  importance significative dans la configuration de leur identité. Importance attachée aux contacts sociaux  Valeur de l' « autre » est exacerbée  impact très fort concernant le sentiment de rejet de la part de la société d’accueil. Le travail  un élément vital dans la vie des gens puisqu’il facilite le processus de socialisation, d’intégration avec des valeurs positives. Il facilite aussi une perspective optimiste de la vie et de la perception des autres.
  • 30. References Achotegui, J. (2004). Emigrar en situación extrema: el Síndrome del inmigrante con estrés crónico y múltiple (Síndrome de Ulises). NORTE DE SALUD MENTAL( nº 21), 39–52. Aycan, Z. & Berry, J.W. (1995). Cross-cultural adaptation as a multifaceted phenomenon. Paper presented at 4th European Congress of Psychology, Athens. Camilleri, C., & Vasquez, A. (1990). Strategies identitaires. Paris, France: Presses Universitaires de France PUF. Jahoda, M. (1984), Empleo y desempleo: Un análisis socio-psicológico, Madrid, Morata Kuhn, M. H. & McPartland, T. A. (1954). An Empirical Investigation of Self-attitudes. American Sociological Review, 19 (1), 68-76. De la Garza, E. (2000). Fin del trabajo o trabajo sin fin en De la Garza (coord.) Tratado Latinoamericano de sociología del trabajo. México: Fondo de Cultura Económica.
  • 31. Merci Geraldine Fowler

×