identité(s) numérique(s) mobile(s)

  • 441 views
Uploaded on

identité(s) …

identité(s)
numérique(s)
mobile(s)

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
441
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
6
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. identité(s)numérique(s)mobile(s)
  • 2. L’empreinte du numérique sur notre expérience été en retard, elle prend conscience de l’apport du quotidien est profonde et grandissante des méthodes et des compétences des dis- et son impact du jeu des valeurs économiques ciplines du design, qui dépassent et de loin établi. la dimension artistique à laquelle on les a long- temps  réduite.  Il est donc naturel, et même Et c’est donc une transformation profonde indispensable que le design prenne une  véri- des pratiques contemporaines de concep- table place  dans la chaine de l’innovation  tion qui s’opère. Et dans cette transformation, de nos entreprises. le design veut traiter de la complexité dans   les champs de la recherche, de l’innovation Ses capacités de  synthèse  des enjeux tech- et de la conception de produits et services aug- niques, économiques et humains et de projec- mentés par le numérique, mais également dans tion/prototypage pour animer la conception les champs  de la marque et du planning stra- et la prise de décision rendent particulière- tégique.  ment désirable le design dans les champs de la recherche et de l’innovation. La dématérialisation des services combinée à la multiplication des terminaux et des objets Au-delà de la dimension opératoire de l’inter- connectés accélèrent donc naturellement face et la démultiplication des modalités d’inte- cette mutation. Et si la France a longtemps raction et des supports, les enjeux de cette dis-Au delà des interfaces The impact of digital on our experience of daily and competences of the design disciplines, well life is profound and its capacity to transform beyond the stylistic dimension within which economical values are well established. it has been reduced. It is therefore natural, and even absolutely necessary that And as a consequence, a profound transforma- design takes place in the innovation chain tion of contemporary design practice is happe- of our companies. ning. Within this transformation, design wants to address complexity in the fields of research, It’s synthesising ability of technical, economi- innovation and creation of products and is digi- cal and human constraints in a whole, as well tally augmented services, as well as the field as it’s ability to project and prototype to ani- of brand and strategic planning. mate the design process and the decision making makes design particularly desirable The dematerialisation of services combi- in the fields of research and innovation. ned with the multiplication of terminals and connected devices accelerate this mutation. Beyond the operating dimension of interfaces And if France has been behind for a long time, and the proliferation of interaction methods, its it now realising the benefits from the methods the scope of interaction design has broade-
  • 3. p.3
  • 4. cipline se sont élargis pour inclure les enjeux Le travail du labo de l’Ensad sur l’identité systémiques, les services qui s’organisent numérique est un exemple de la contribution en éco-systèmes et s’enrichissent de nouvelles d’un labo design autour d’un domaine si neuf, règles d’interaction tel le gameplay . si riche et si complexe. Dans ce contexte de transformation, l’imagi- Il  nous invite à revisiter  notre vision naire des labos de recherche dans le champs des concepts d’identité, de présence, de rituels, des technologies de l’information et de la com- de narration. munication,  est pour beaucoup, trop ancré dans la modernité, est peut-être à repenser, sûrement à faire évoluer.  Dans une époque Érick Cuvelier où notre expérience du réel est ‘augmentée’ VP Group Design & User experience par le numérique, nous voyons émerger à France Telecom Orange des formes sophistiquées d’expériences qui transcendent la dimension de l’utile et l’utili- sable, adressant des champs plus symboliques et plus ludiques pour ré-enchanter notre quotidien.Au delà des interfaces ned to embrace a bigger picture with systemic The EnsadLab IDN focused on digital identity solutions and services eventually organised is an example of the contribution from design in eco-systems, enriched with rules such lab on a field still so new, rich, so complex. as gameplay. It invites us to revisit our concepts of identity, In this transformation context, the ‘Imaginaire’ presence, rituals and narrative. in information and communication technology labs is, for many, rather too anchored in moder- nity, and is probably to re-think, surely to trans- Érick Cuvelier form. In a time where our experience of reality, VP Group Design & User experience digitally ‘augmented’, we can see emerging at France Telecom Orange sophisticated experience forms which trans- cend usefulness, and usability, into the fields of symbols and playfulness to re-enchant our routines.
  • 5. p.5
  • 6. L’EnsadLab a été fondé sous l’impulsion mobiles ouvertes, la migration de l’internet de Jean-François Depelsenaire avec l’ambi- vers la mobilité s’est accélérée. tion d’être moteur dans le développement la pratique de la recherche par le design Un enjeu en France. Cette structure a vocation à mettre La connexion permanente ainsi que la traçabi- en place une organisation pédagogique spé- lité de nos activités et l’écriture d’information cifique, avec une direction de la recherche dans le temps et dans l’espace transforment et un conseil scientifique, et aboutir à la créa- précisément profondément notre rapport tion d’une école doctorale. au temps, à l’espace, à l’autre. Le laboratoire IDN (Identités numériques Une ambition mobiles) a été initié en 2009 par Remy Bour- IDN explore les opportunités de commu- ganel, à la demande de Jean-François Depel- nication qualitative, entre les liens forts senaire, et est co-dirigé avec Etienne Mineur en particulier, avec un focus particulier sur un cycle de 2 ans dont voici le contour: sur la valorisation de formes identitaires émer- gentes, et les contextes de mobilité. Un contexte Favorisées par l’émergence de plateformesPrésentation du labo IDN EnsadLab has been established mobile experiences (everything everywhere) by Jean-François Depelsenaire with accelarated. the ambition to be a leading force in the deve- lopment of the research by design in France. A challenge This organisation is aiming at setting a spe- Permanent connexion as well as trackability cific organisation, with a research direction, of our activities and the writing of our activi- as well as a scientific advisory board, and esta- ties in space and time are precisely profoun- blish a PHD school. dly transforming our relationship to time and space, and ultimately to people. IDN (mobile digital identities) is a 2 year program started by Remy Bourganel, upon An ambition Jean-François Depelsenaire’s request, co-direc- IDN explores opportunities of qualitative ted with Etienne Mineur. Here is the outline: communication espacially among strong times, with a particular focus on valuing emerging A context identitiy forms and mobile contexts. Facilitated by the rising of open mobile platforms, the migration of internet towards
  • 7. Bouteille à la mer Proposer Reminder Fusion des canauxTransversalité Temps social Informer Disponibilité Quel agenda ? Unilatéralité ImmédiatetéTemps différé Fléxibilité Décalage horaire Induire p.7
  • 8. Il n’existe pas une seule et unique manière à la pointe dans le domaine du design de pratiquer et de concevoir le design. Il existe et ce dans plusieurs pays. Le résultat en revanche de nombreuses méthodologies de leur étude est un modèle, qui s’arti- issues des réflexions de designers ou de cher- cule en quatre phases. Une première cheurs qui ont, sur la base de leur pratique phase de découverte, ouverte, durant ou de leurs observations, théorisés et structuré laquelle le sujet est exploré. Dans une deu- des démarches, des approches du design. xième phase, les insights collectés durant la phase précédente sont synthétisés Au sein du cycle de Recherche EnsadLab et formalisés dans un «brief design». Sur la base IDN, nous avons choisi d’appliquer la métho- de ce brief, la phase suivante consiste dologie dite du «Double Diamant», car nous en une suite d’itérations prototypage et de test considérons qu’il s’agit de celle qui correspond de solutions pouvant potentiellement le mieux aux enjeux posés par la thématique répondre à la problématique posée. de notre laboratoire. Cette méthodologie à été conçue par le Design Council, orga- Ces solutions sont évaluées, les meilleures nisme britannique de valorisation du design sont conservées et développées lors la dernière et des professions qui lui sont asso- phase durant laquelle le produit se matérialise ciées. Il est issu de l’étude des processus et revêt sa forme définitive. de design au sein de plusieurs entreprisesMéthodologie There is not only one way to conceptualise in the field of design in several countries. and practice design. However, there are seve- The result of this study is a model articulated ral methodologies highlighted from designers’ in four steps. An initial opened discovery steps, or researchers’ thinking who, on the basis where the subject is explored. In a second steps, of their practice or their observations, have the insights collected during the previous phase debated and structured some design approaches. are synthesized and formalized in a « design brief ». Based on this brief, the next step consists At the EnsadLab IDN program, we have chosen in a series of prototyping and test iterations to apply the methodology known as «Double of solutions that can potentially address Diamond» because we believe that it is the the issues raised. one that meets the best the challenges raised by the theme of our laboratory. This metho- These solutions are evaluated, the best dology has been conceived by the Design are retained and developed during the last Council, a British public organisation steps where eventually the product materialize acting for design promotion and deve- and takes its final shape. lopment of professions associated with it. It is based on a design process study who has taken place in cutting hedge companies
  • 9. p.9
  • 10. Nous nous sommes engagés dans la pra- lesquels nous sommes impliquéstique de divers méthodologies des sciences en tant que designer.humaines et notamment le carré sémiotique,avec Samuel Grange. Cette méthode consiste Nous avons travaillé à la visualisationà structurer un champs d’inverstigation d’information d’expériences sociales avecpar la définition de 4 métaphores définies Manuel Lima. Nous avons ensuite explorépar l’opposition de 2 axes polarisants, les possible territoires de l’identité au traverspar exemple privé/public, introverti/extraver- du textile avec Carole Collet.ti… Ensuite nous avons collaboré avec Nico-las Geraud sur le sujet du «carnet d’adresses Enfin, nous avons conduit avec Stefana Broad-de demain». bent une étude sur les pratiques de com- munication chez les personnes migrantesStephane Hugon nous a initié aux fondamen- ou hyper-mobiles avec un lien distanttaux des études qualitatives et quantitatives, par une série d’entretiens individuels à domi-et notamment le focus group, les entretiens cile. Nous avons en particulier étudier leur pra-individuels… nous avons étudié les pertinences tique de Skype et des réseaux sociaux.respectives des méthodes de la sociologieou de l’ethnographie pour les projets dansWorkshopsWe engaged in the practice of several methodo- We worked on the design of information visua-logies from social sciences such as the semio- lization of some social experience with Manueltic square, with Samuel Grange. This method Lima. Then we explored new expression terri-is aiming at structuring a conceptual fra- tories for identity beyond the smartphone plat-mework through definition of 4 metaphors defi- forms through textiles, with Carole Collet.ned through the opposition of 2 polarising axis,such as Eg private / public, introvert / extrovert Finally, we ran a study on communication... practices among migrants. We conducted a series of on-site interviews, with StefanaWe then teamed up with Nicolas Geraud Broadbent, with very mobile people as well asto explore the «future of address book». imigrants who kept strong ties with their remoteStephane Hugon has introduced fundamen- family. We observed particularly their practicetals of qualitative / quantitative studies, of Skype and social networks.and focus group interviews … We have ana-lyzed the sociological and ethological methodsto be used according to the goals and projectswe are involved as a designer.
  • 11. p.11
  • 12. Pendant les deux années de recherche, et Geoffrey Dorne ont tenu une table ronde le laboratoire s’est intéressé au contexte actuel sur le design de la presse en ligne pour du design, des technologies et des grandes poursuivre leur réfléxion sur les nouveaux évolutions sociales actuelles. L’IDN était donc usages et la lecture sur écran. Sur une thé- présent en Suisse, au LIFT de Genève («Lift - matique similaire, le designer d’interaction What can the future do for you ?» ) pour déve- Dale Herigstad est intervenu pour tenir lopper ses connaissances, exposer & présenter une conférence sur les nouvelles interfaces le travail de ses chercheurs. gestuelles et leurs enjeux. De même, durant le WIF de Limoges, le labo- Pour finir, le laboratoire a également assisté ratoire a été invité pour assister et participer à TEDxParis l’an dernier et participé aux confé- aux conférences de sociologues, designers rences de l’Adobe Creative Live Week en mai d’information, chercheurs et participer aux dif- 2011 à Paris. férents workshops. À Paris, Rémy Bourganel, enseignants cher- cheurs de l’IDN a présenté une conférence pour UX-Paris sur l’expérience utilisateur et la marque. De même, Étienne MineurConférences During the last couple of years, members reflexions on new ways of using and reading of the IDN lab focused on questions about on screens. At the Ensad, the interaction design practices and ways of using emerging designer Dale Herigstad gave a lecture to pre- communication technologies and contempora- sent his research on new gestural interfaces. ry social developments. Members of the IDN at- tended the LIFT in Geneva, Switzerland («Lift Finally, the IDN has also attended TEDxParis - What can the future do for you ?») to present last year and participated to conferences their work and to interact with other designers at the Adobe Creative Live Week in May 2011. in order to extend their knowledge in this field. During the 2010 WIF in Limoges, members of the IDN were invited to participate and attend to debates, conferences and workshops. In Paris, Remy Bourganel made a presenta- ​​ tion in Paris-UX conferences on the «user’s experience» and branding. Étienne Mineur and Geoffrey Dorne held a panel discussion on online press design in order to further their
  • 13. p.13
  • 14. Lorsque nous sommes loin de ceux qui nous qui compte pour nous et cherche à reproduire sont chers, la distance est une privation ces qualités via les dispositifs de communica- et la carte postale reste, malgré son archaïsme, tion de l’ère digitale. l’un des subterfuges les plus efficaces pour réduire la distance avec nos proches. En réa- Au delà de la voix, les téléphones mobiles per- lité, la carte postale possède un extraordinaire mettent aujourd’hui d’enregistrer de multiples pouvoir de créer une connexion sensible entre fragments de réalité. Ces données peuvent être des personnes à travers la distance et le temps. utilisées pour enrichir nos communications avec un ensemble de signaux faibles, contrô- Qu’est-ce que la carte postale aujourd’hui ? lés, ou incontrôlés qui, par leur combinaison peuvent instaurer un sentiment d’apparte- « Une sorte de nostalgie » ? nance à un corps collectif. Un micro-réseau « Le plaisir de recevoir » ? social centré sur la communauté des intimes, « Un objet que l’on reçois et que l’on ne jette instigateur de présence et de réassurance. jamais » ? Hic&Nunc explore les conditions de la créa- tion de l’émotion que nous ressentons lorsque nous recevons une carte postale de quelqu’unDavid Serrault - Hic&Nunc When we experience separation with the people HIC et NUNC explores the conditions close to our heart, distance is a privation. for triggering emotion we experience when The postcard, despite its archaism stills we receive a postcard from someone important one of the best subterfuge we can use to reduce for us and aims to infuse these qualities the feeling of absence we encounter in such in the communications devices of the digital age. a situation. Indeed, postcards have an asto- nishing ability to create an affective connexion Beyond voice, mobiles phones provide between people through distance and time. today an increasing ability to record samples of reality, from images, to contextual information What is postcard today ? as localisation or movement. “ A kind of nostalgia ” ? These data can be used in order to enrich “ The pleasure to receive ” ? our communications with a range of controlled “ The received object we never now when and uncontrolled thin signals mixed together to threw away ”  ? and develop the feeling of a collective body membership. A micro social network focussed on the intimate community, instigator of pre- sence and re-insurance.
  • 15. p.15
  • 16. Nous assistons aujourd’hui au développement sième point de focalisation est l’archivage d’un comportement qualifié « d’individua- qui, à l’instar de la carte postale lisme en réseau », qui contribue à l’adoption tangible, est un support potentiel de l’histoire des technologies mobiles de communica- d’une relation. tion. Il nous semble que leur mise en œuvre ne répond encore que partiellement au désir L’enjeu de ce projet de recherche en design de ré-enchantement latent chez leurs utilisa- est de développer et d’expérimenter des com- teurs. posants d’une suite servicielle combinant des aspects fonctionnels à une dimension La géolocalisation est l’un des aspects fon- esthétique. Chercher à identifier la pertinence damentaux de Hic&Nunc, dans la mesure sociale d’une application, au delà de son simple où, la communication-géolocalisée, au tra- aspect utilitaire. vers de sont articulation spatio-temporelle, porte en elle le germe de la co-création d’une http://hicnunc.mobi fiction partagée. Les signaux faibles, ainsi que la communication phatique sont un deuxième aspect. Leur combinaison, en par- ticulier, représente une opportunité d’enrichir nos communications quotidiennes. Le troi-David Serrault - Hic&Nunc Today, individualism behaviours tend daily communication between relatives. to be balanced by the needs of connexion Historization and archive is the third focus contributing to the massive adoption of social as the tangible postcard is a potential support networks in mobile communication. As the of the history of a relationship. ability and needs for mobility growth more and more people are experiencing voluntary This design research project aims to develop or sustained separation. But communication a set of cross-platforms features evolving aesthe- technologies do not fully satisfy the potential tic and interactive dimensions and test the user needs for enchantment. social pertinence of these applications beyond their basic communication capabilities. Geo-localisation is the fundament of Hic&Nunc, as geo-localized mediated communication http://hicnunc.mobi can – Through its temporal and spatial arti- culation – delivers a strong basic for the co- creation of a shared fiction. Thin signals and small talks are the second focus and especially the combination of both which may enrich
  • 17. p.17
  • 18. Mon projet de recherche se nomme permet également de recruter de nouveaux «Soul Player». Je m’intéresse aux opportuni- partenaires de jeu. tés de rencontre dans des lieux de transition, de latence, à des moments où nous sommes Communiquer à travers une facette identi- potentiellement disponible et ouvert à échan- taire de loisir. ger sur nos centres d’intérêt. Je m’inté- resse plus particulièrement aux échanges Cette identité est construite à partir des pré- sur les jeux vidéos auxquels nous jouons. férences de loisir déclarées comme privé Cet ensemble de jeux représente les facettes ou public par l’utilisateur. L’identité est géné- de notre identité que je nomme «aura». rée de manière automatique. L’utilisateur choi- C’est l’univers video ludique de l’utilisateur si ce qui est d’ordre public ou privé. L’accès dans la mobilité. à ces différentes couches est différent pour chacun, pour une identité pertinente et contrô- Cette aura est une amorce pour attirer d’autres lée. L’utilisateur peut avoir plusieurs facettes joueurs vers moi. Plusieurs degrés d’implica- de ses loisirs. (réelle / privée / public). tion sont possibles, du partage de mon uni- vers video ludique ponctuelle à l’échange de coordonnées, de détails de profils. Cette auraKévin Boëzennec « Soul Player, Gamer’s identity and serendipity » My research project is called « Soul Player ». Communication through his/her Soul: the soul I am interested by serendipitous meetings representation is generated automatically in transit, when we are potentially available based on archetypes of user’s practice but the to discuss about our interests, such as our video user can choose what to keep private or make games. This is our mask of identity, our «Soul». public. Which means that the identity is dif- That represent the user’s video games world ferent depending on the viewer. The user can in mobility. have multiple facets (real / private / public). There are various involvement degrees. People might be interested in sharing their interests/ passion points temporarily, as well as eventual- ly sharing more details and keeping in touch. They might want to recruit new game partners or just chat with other gamers.
  • 19. p.19
  • 20. Créer des opportunités de communication - Mode invisible : l’utilisateur est caché, il peut grâce à la géolocalisation. voir mais n’est vu de personne. L’utilisateur peut attribuer différents compor- Traces et réseaux sociaux tement a son profil. En fonction de ce dernier (invisible, ouvert, discret) son avatar agira avec Les différentes rencontres physiques plus ou moins d’autonomie vis-à-vis des autres ou encore de proximité avec les autres per- utilisateurs. De ce fait il peut obtenir des pro- sonnes de la communauté sont enregistrés. positions de rencontre selon les profils simi- Il est donc possible de retrouver l’historique laires environnants ou en fonctions des habi- de ces rencontres. La communication peut tudes de fréquentation des lieux. donc être direct (rencontre) ou indirect (message géolocalisé en fonction des lieux - Mode ouvert : l’application communique de rencontres géographiés). avec le réseau social de proximité en envoyant des messages automatiques. Ainsi, le lieu http://boezennec.kevin.free.fr où ils se sont croisés est enregistré; http://boezennec.kevin.free.fr/video - Mode discret : L’utilisateur est visible mais n’agit pas;Kévin Boëzennec « Soul Player, Gamer’s identity and serendipity » Communication opportunity through geolo- Traces and social networks: Wether face to face cation: the user can choose between invisible/ or by proximity, meetings with the community visible/open. are registered. It is therefore possible to trace the history of these meetings, with trace fading According to the user’s behavior, the applica- preference set by users. Depending on these tion will act with varying degrees of autonomy traces the user can send messages, localised from other users’: on the map. Communication can be direct, from proximity or indirect through the map. - Open: The application communicates with the local social network by sending messages auto- http://boezennec.kevin.free.fr matically; http://boezennec.kevin.free.fr/video - Neutral: User is visible; - Hidden: the user is hidden on the map.
  • 21. p.21
  • 22. Neen. Parfois les mots manquent aux hommes pour le film « Departures » du réalisateur japonais transmettre leurs sentiments à quelqu’un Yojiro Takita. d’autre. C’est pour cela qu’il y a bien long- temps, au Japon, « Ishibumi » (la lettre-pierre) Et si nous pouvions communiquer aujourd’hui permettait de faire passer ce message au tra- avec autant de subtilité et d’interprétation vers d’une pierre. Ainsi, une simple pierre qu’à l’époque d’Ishibumi ? permettait d’exprimer un sentiment, selon des règles et des codes basés au préalable Neen pour « non-verbal emotional experience entre deux personnes. of notification » est développé par Geoffrey Dorne au sein du laboratoire de recherche IDN En fonction de sa texture, de sa matière, (Identité Numérique Mobile) sous la tutelle de sa couleur, de sa chaleur, de son touché, de Rémy Bourganel & Étienne Mineur de sa taille, de sa forme, cette pierre décla- à l’EnsadLab de Paris. Neen est un projet rait un état émotionnel parfois complexe qui étudie la notification au travers de la com- en laissant également à l’interprétation munication phatique, émotionnelle et non-ver- de celui qui la recevait. Cette belle histoire nous bale. Visant à introduire la fluidité, l’humeur vient du Japon et a retrouvé son sens dans et de politesse, il revisite la présence numé-Geoffrey Dorne - Neen Neen. Sometimes words fail to convey someone’s as at the time of Ishibumi ? Neen (non-verbal feelings. That is why in Japan, ages ago, long emotional experience of notification), is deve- before humans invented writing, «Ishibumi» loped by Geoffrey Dorne at the IDN Research (the « stone-letter ») was a way to transcript Lab (Digital Mobile Identity) headed by Remy one’s feelings. People looked for a stone that Bourganel & Etienne Mineur, in EnsadLab could translate their feelings thanks to its tex- Paris. Neen is a project that investigates how ture, material, color, warmth, touch, size, shape... to enable phatic communication and etiquette and then offered it to someone. The person with someone in digitally mediated conver- who received this stone, could then read sation. It revisits digital presence, non-verbal the other person’s feelings thanks to the stone communication as well as messages or call characteristics but also to his/her own interpre- notifications through design probes in order tation. This wonderful story (comes from Japan to introduce fluidity, moods and politeness. and) found meaning in Yojiro Takita’s movie « Departures ». A series of sociological, technological, cogni- tive and field studies have been conducted What if we could communicate today with to understand how we should communicate as much subtlety and interpretations in a polite way, with emotion and subtlety.
  • 23. p.23
  • 24. rique, la communication non verbale, ainsi que des messages ou des notifications d’appels grâce à des design probes. Le projet de recherche Neen propose donc une suite de recherches sociologiques, technologiques, cognitives et d’études de terrains afin de comprendre un peu mieux, dans un contexte post-moderne, comment articuler ces façons subtiles, polies et sensibles de communiquer.Geoffrey Dorne - Neen Mobile website : http://neen.fr Researchs : http://research.neen.fr Letters experiment : http://letter.neen.fr Knock experiment : http://knock.neen.fr Short movie : http://movie.neen.fr Pictures : http://pictures.neen.fr
  • 25. p.25
  • 26. Nous tenons à remercier particulièrement Stefana Broadbent, Carole Collet, Jean-FrançoisDepelsenaire, Geneviève Gallot, Nicolas Geraud, Samuel Grange, Dale Herigstad, Stephane Hugon,Manuel Lima, qui ont participé à faciliter ou encourager ces 2 années d’activité de ce labo. Nousremercions également tous ceux et celles qui ont accepté d’être interviewés par nos chercheurs, ainsique Lift Conference.remerciementsthanksWe would particularely like to thank Stefana Broadbent, Carole Collet, Jean-FrançoisDepelsenaire, Geneviève Gallot, Nicolas Geraud, Samuel Grange, Dale Herigstad, StephaneHugon, Manuel Lima, who participated, facilitated or supported the last 2 years of research activi-ty. We would also like to thank all those who have accepted to be interviewed by our researchers,and Lift Conference. http://idnlab.fr