Your SlideShare is downloading. ×
0
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Geojournee-MRNF-2013

576

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
576
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Ouvrir les données pour innoverStéphane Roche
  • 2. Les 20 prochaines minutes1.  Le monde change… et la géomatique ?2.  Ouverture des données, de quoi parle-t-on?3.  Des exemples: leçons en tirer?4.  Défis et perspectives…2
  • 3. Le monde se transforme…3
  • 4. La société numérique•  Ouverture•  Appairage (peering)•  Partage (sharing)•  Action globale•  Collaboration4
  • 5. •  Transparence•  Coopération•  Participation•  Restriction desbudgetsGouvernement: Ça change quoi ?5
  • 6. Géomatique: Ça change quoi ?•  Néogéographie•  Contenus générés par lesusagers•  VGI, POI, Mash-up•  Experts vs. amateurs•  Services basés sur lagéolocalisation•  ‘Global Location Age’6www.jetetroll.net
  • 7. The wikification of GIS and its consequences: Or Angelina Jolie’snew tattoo and the future of GIS (D. Sui)7
  • 8. 8OpenStreetMap
  • 9. 9Wikimapia
  • 10. 10TrendsMap
  • 11. Ouverture des donnéespubliques: de quoi parle-t-on?11Noucher M. et P. Gautreau. 2013,Le libre accès rebat-t-il les cartes ?Nouvelles perspectives pour lesdonnées géographiques, Lescahiers du numérique – n° 1/2013.•  Delphi (H.2012) : 30 experts, 3 itérations–  Définir concepts associés aux données ouverteset au crowdsourcing,–  Évaluer les liens entre ces deux dynamiques.
  • 12. Données ouvertes12•  Données libres (droit):–  Utiliser les données pour toutusage–  Étudier les données, lesadapter (accès métadonnées)–  Redistribuer des copies–  Améliorer les données, publierles améliorations•  Données ouvertes :–  Des données sources–  Matériau brut, non interprété etréutilisable–  Valeur qualitative ouquantitative d’une variable•  Multiplication desjeux de donnéesvariés–  Rendre possible croisements–  Augmenter potentiel decréationNoucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 13. Données ouvertes13•  Données ouvertes :–  « des données libres d’accès et de réutilisation,disponibles sans coût dans un format ouvert »•  Mode ou tendance?•  Rien de bien nouveau!–  Loi du 17 juillet 1978 (France) : reconnaît à toutepersonne un droit très large d’obtenir communicationdes documents détenus par une administration, quelsque soient leur forme ou leur support.Noucher M. et P. Gautreau. 2013,Le libre accès rebat-t-il les cartes ?Nouvelles perspectives pour lesdonnées géographiques, Lescahiers du numérique – n° 1/2013.
  • 14. Externalisation Ouverte14•  Crowdsourcing:–  « Un appel à la « masse » d’utilisateurs ou d’amateurspour créer, diffuser ou améliorer un produit ou service. Ils’agit d’une démarche volontaire. Dans le cas des basesde données (géographiques), le crowdsourcing consisteà mettre à contribution des utilisateurs pour produire,mettre à jour et enrichir des données »Noucher M. et P. Gautreau. 2013,Le libre accès rebat-t-il les cartes ?Nouvelles perspectives pour lesdonnées géographiques, Lescahiers du numérique – n° 1/2013.www.le-libriste.fr
  • 15. Le Géospatial est au cœur de cesdynamiques…15•  80 % des données géolocalisées•  Carte « reine des mashups »Noucher M., 2011.Conférence AGMQ•  Montée en puissance du Géo-crowdsourcing++
  • 16. Des exemples: leçons à tirer ?16•  Ville de Paris (France)•  Ville de Rennes (France)•  Région Auvergne (France)•  Ville de Vancouver•  Australie et Nouvelle-Zélande•  Royaume-Uni
  • 17. Ville de Paris17•  Statistiques des prêts dans les bibliothèques,•  Fréquence des prénoms relevés dans les registres d’état civil,•  Implantation des arbres d’alignement…Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 18. Ville de Paris18Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 19. Ville de Paris19Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 20. Ville de Paris20Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 21. Ville de Paris21Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 22. Ville de Rennes22•  Un portail : data.rennes-metropole.fr•  Mise à disposition de données sur la vie quotidienne, l’urbanisme, lestransports.–  Une quinzaine d’applications créées.•  Un concours doté de 50.000 €–  43 applications proposées.Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 23. Ville de Rennes23Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 24. Ville de Rennes24Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 25. Ville de Rennes25Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 26. Ville de Vancouver26
  • 27. Région Auvergne27•  CRAIG : Centre Régional Auvergnat de l’InformationGéographique.•  Plate-forme de mutualisation pour l’ensemble des acteursde la sphère publique.•  Acquisition en 2010 d’une série d’orthophotos.•  Communiqué de presse en août pour l’ouverture d’un fluxWMS pour une utilisation des données dans les outilsdédition OSM (josm, merkaartor..) à l’adressehttp://wms.craig.fr/osmNoucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 28. Région Auvergne28•  Bilan 9 mois après :–  Impact positif auprès de la communauté :•  http://wiki.openstreetmap.org/wiki/WikiProject_France/CRAIG–  30.000 objets avec le tag « craig »–  Environ 200.000 requêtes WMS / moisNoucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 29. Gouvernement Australien29
  • 30. Gouvernement Néo-Zélandais30
  • 31. Gouvernement du Royaume-Uni31
  • 32. Défis et perspectives32
  • 33. Des défis pour les producteursde données publiques33•  Politique de diffusion des données ?•  Validation et qualification des données ?•  Maintien de la cohérence des données ?•  Faire dialoguer amateurs et professionnels ?•  Satisfaire besoins collectifs et usagesindividuels ?•  Etc.Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 34. Des tensions34Amateur ExpertQualitéinterneQualitéexterneGrand Public ProfessionnelAutonomie CoordinationStandardisation PersonnalisationNoucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 35. La qualité35•  Des métadonnées simplifiées à repenser–  Norme en vigueur trop complexe pour les amateurs.•  La gestion par tags à enrichir–  Mots clés trop simples pour lesprofessionnels.•  Pistes possibles :–  Validation par les pairs(modèle wikimapia)–  Loi de Linus, priorités descontributeurs (réseau social)–  Validation à partir de règles« géographiques » Chrisman N., 2001. Exploring GIS, 2nd ed.
  • 36. Les usages…36•  Impacts sur les données :–  Des référentiels davantage documentés (métadonnées)…•  Impacts sur les outils :–  Des IHM + interactives, + dynamiques, + immersives…•  Impacts sur les méthodes d’animation :–  Des logiques d’action à plus forte valeur ajoutée…•  Impacts sur les processus organisationnels :–  Des dispositifs plus participatifs…–  Silos vs. réseauxNoucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 37. Innovation ouverte37•  Innovation ouverte (ou distribuée)–  mode dinnovation basé sur le partage, lacollaboration et la sérendipité–  logique de coproduction de services d’oùpeuvent émerger des innovations.•  La sérendipité : fait de réaliser une découverteinattendue au cours dune recherche dirigéeinitialement vers un objet différent de cettedécouverte.–  Concept qui traduit également la transformation de nosusages du Web :–  De la recherche… à la découverte.Noucher M., 2011.Conférence AGMQ
  • 38. Paradoxe de l’œuf et de la poule38•  Les données qui existent déjà au sein desinstitutions publiques (« lœuf »), mises àdisposition, permettent de créer de la richesse quiprofitera à toute la société. De la poule ou de lœuf,cest lœuf qui existe déjà... donc les données sontla priorité.•  Une communauté (« poule ») estindispensable pour transformer lesdonnées en richesses. Il est doncrecommandé que les organismes publicsmettent en œuvre des modalitésd’accompagnement de la réutilisation, desformes d’animation de la communauté desréutilisateurs, une facilitation des modesde partage entre réutilisateurs.Wikipédia
  • 39. Les résultats du sondage39
  • 40. Risques401.  Mauvaise utilisation des données, perte de contrôle de l’usage2.  Baisse de la qualité des données (intégrité, précision, exactitude,fiabilité, données contradictoires, pollution informationnelle)3.  Perte de revenus liés à la vente des données ou coûts engendrés par le fait des’engager dans la cartographie participative ou l’ouverture des données4.  Augmentation des demandes, des questionnements des citoyens. Défi de bienexpliquer…5.  Problèmes de sécurité et circulation de données confidentielles ou sensibles6.  Charge supplémentaire sur le personnel (processus de validation)7.  Perte du caractère « officiel » de la donnée, perte de crédibilité comme producteur,manque de reconnaissance de la source de la donnée8.  Perte d’expertise9.  Remise en cause du modèle de financement de la gestion de l’IG (gouvernance –partenariats)10.  Résistance au changement – protectionnisme11.  Création d’attentes de la part des usagers
  • 41. Opportunités411.  Création de bénéfices socioéconomiques et innovation (nouvellesapplications, nouveaux produits, nouvelles expertises)2.  Enrichissement du patrimoine de connaissances et de la qualité des données(augmentation du niveau de détail, de l’actualité, de la représentativité, etc.)3.  Accroissement de l’accessibilité aux données et démocratisation4.  Augmentation de la performance et de l’efficacité des méthodes de travail dans uncontexte de coupures (ressources humaines et financières limitées)5.  Élimination de la redondance (pratiques d’archivage et de copies des données ensilo)6.  Renforcement du leadership du ministère des Ressources naturelles dans le marchéde l’information géospatiale7.  Augmentation de la transparence8.  Baisse de certains coûts liés à la production et à la gestion des données9.  Développement de partenariats10.  Sensibilisation et éducation de la société (métadonnées, responsabilités, droitsd’auteur

×