L'Europe s'engage en Essonne

  • 946 views
Uploaded on

L'Europe s'engage aux côtés des collectivités territoriales et des institutions pour mener des projets d'avenir. …

L'Europe s'engage aux côtés des collectivités territoriales et des institutions pour mener des projets d'avenir.
C'est le cas pour la communauté d'agglomération Seine-Essonne et plus particulièrement pour Genopole avec les projets CRCT et l'institut des Biomatériaux

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
946
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Projet Urbain intégréde Seine-Essonne
  • 2. L’action Depuis 1986, la politique européenne de l’Union de cohésion économique et sociale estEuropéenne une politique de solidarité qui a pour objectif de réduire les disparités économiques et sociales entre les régions au sein de l’Europe. •  L’Union Européenne consacre plus d’un tiers de son budget à l’accompagnement des politiques nationales et régionales. •  L’objectif est d’harmoniser les niveaux de vie dans l’ensemble des régions pour changer notre quotidien.
  • 3. • L’objectif Convergence Il concerne les régions européennes qui ont un PIB par habitant De 2007 à 2013, inférieur à 75% de la moyenne communautaire la politique (en France, sont concernées la Guadeloupe, la Martinique,de cohésion s’articule la Guyane et la Réunion). autour de trois objectifs • L’objectif Compétitivité régionale et emploi principaux Il couvre les 168 régions européennes non concernées par l’objectif Convergence. • L’objectif Coopération territoriale Européenne Il vise la coopération transfrontalière, transnationale et interrégionale de l’UE. Toutes les régions peuvent y avoir accès au travers d’espaces de coopération préalablement définis.
  • 4. L’Europe Pour 2007-2013, l’Ile-de-France est éligible à l’objectif “Compétitivité régionale et emploi” et bénéficies’engage en Ile- d’une enveloppe d’environ 724 M€ sous la forme de-France de subventions alimentées par trois fonds européens. FSE - Fonds Social Européen Il vise le plein emploi en Europe et contribue à renforcer la qualité et la productivité du travail, à lutter contre toutes les formes de 535 M€ discrimination sur le marché du travail et à promouvoir l’inclusion sociale. FEDER - Fonds Européen de Développement Régional Il soutient des projets pour le développement économique des régions. 151 M€ FEADER - Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural Il contribue à l’amélioration de la compétitivité des secteurs agricoles et forestiers et à la préservation de l’environnement. 38 M€
  • 5. La RN7, l’axe structurant de déplacements en Seine-Essonne • Aménagement de la RN7 afin de relier les quartiers en difficulté et les pôles d’emplois et d’innovation.FEDER 2009-2013
  • 6. Budget global : 12 542 000 €Participation FEDER : 2 772 025 € Porteur du projet : Communauté d’Agglomération Seine-Essonne
  • 7. Objectifs:• Deux grands pôles d’activités Snecma – GenopoleCHSF et Essonne Nanopole – Les Haies Blanches endéveloppement, porteurs d’innovation et de créationd’emplois se situent respectivement au nord et au sud duterritoire. Ils regroupent notamment des activités qui ontété retenues dans des pôles de compétitivité d’envergureinternationale (System@tic et Medicen).• Elles avoisinent trois Zones Urbaines Sensibles quiregroupent un cinquième de la populationde l’agglomération, concentrent des difficultéssocio-économiques importantes et connaissentun fort taux de chômage.
  • 8. Faciliter et améliorer durablementles déplacements entre les différents pôles :le projet d’aménagement de la RN7• La RN 7 est l’axe structurant de déplacementssur le territoire ; elle relie directement la plus grande partie deszones concernées, et indirectement les autres, notamment par lebiais des deux lignes de bus principales : la 402 et la 301. Elle estaujourd’hui peu adaptée pour remplir son rôle : l’amélioration de lasituation passe par son aménagement.• Le projet proposé a pour objectif de favoriserles déplacements sur le territoire. Pour cela, l’aménagementprévoit l’installation des systèmes d’information en temps réel àdestination des voyageurs et de mettre aux normesles nombreux arrêts présents dans les deux sensde circulation et la création de pistes cyclables sécurisées,le tout dans une dimension de développement durable.
  • 9. Réalisations :• Amélioration des circulations douces par la création de pistes cyclables ;• Mise en place aux points d’arrêt des bus de dispositifs d’information aux voyageurs ;• Amélioration de l’environnement visuel par l’enfouissement des réseaux aériens ;• Amélioration l’accessibilité des zones d’emploi depuis les quartiers en difficulté ;• Réduction des inégalités territoriales entre les ZUS et les autres parties du territoire.
  • 10. Nos partenaires
  • 11. CREATION DUN POLE INTERNATIONAL D’EXCELLENCE EN BIOMATERIAUX ET EN MATERIAUX D’INTERET ENVIRONNEMENTAL Budget global : 2 986 380 € Participation FEDER : 1 050 000€ Porteur du projet : Centre des Matériaux, Mines ParisTechFEDER 2009-2012
  • 12. OBJECTIFS •  Constituer une plateforme technologique et un pôle international d’excellence de recherche sur les biomatériaux et les matériaux d’intérêt environnemental en relation avec le GENOPOLE et l’Université d’Evry Val d’Essonne. •  Promouvoir la recherche : - De nouvelles stratégies pour maîtriser les performances physiques et mécaniques des matériaux d’origine biologique ou d’intérêt pour les applications biomédicales, - Sur les matériaux permettant de réduire les nuisances environnementales des unités de production d’énergie et des véhicules aériens et terrestres.FEDER 2009-2012
  • 13. Les Fonds FEDER au Centre des Matériaux Mines ParisTech Motivations du projetAccroissement de l’activité dans les domaines actuels de formation et de recherche•  Transports aérien et terrestre•  Production de matériaux, métaux et alliages, polymères, élastomères, fibres & composites•  Production d’énergieDéveloppement de nouveaux axes de recherche et de développements technologiques•  Préservation de l’environnement•  Biomatériaux•  Nouveaux procédés innovantsConsolidation du potentiel d’innovation sur SNECMA- Génopole - CHSF en faveur des quartiers en difficulté•  Dynamique de création d’emplois•  Innovation•  Développement Durable
  • 14. Réalisations :è  Développement d’activités liées aux biomatériaux et aux matériaux d’intérêt environnemental par l’acquisition d’équipements scientifiques : dispositifs d’essai et d’analyse, accroissement des capacités de calcul.è  Structuration du projet sur la période 2008-2012 associé aux deux thématiques scientifiques principales du projet (environnement, biomatériaux)
  • 15. Nos partenaires
  • 16. Plateforme de fabrication et d’Etude Fusion Sélective de lit de Poudre (2009) Investissement : 426,28 k€FEDER 2009-2010
  • 17. Moyens pour les caractérisations mécaniques (2009) Investissement : 64k€FEDER 2009-2010
  • 18. Moyens dobservation, de mesure et danalyse (2010) Investissement : 1541 k€ dont 759,68 k€ FEDERFEDER 2009-2010
  • 19. Machine Electro-Erosion à fil (2010) Investissement : 111,82k€ dont 56,52k€ FEDERFEDER 2009-2010
  • 20. Moyens de calcul (2010 & 2012) Investissement : 281,28 k€ dont 92,8k€ FEDERFEDER 2009-2012
  • 21. Ensemble pour une salle de chimie biomatériaux (2012) Investissement : 302k€ dont 76 k€ FEDERFEDER 2011-2012
  • 22. Moyens pour les procédés de fabrication (2012) Investissement : 260 k€ dont 65k€ FEDERFEDER 2011-2012
  • 23. Création du CRCT Sud-Francilien, Centre de Recherche Clinique et Translationnelle Qu’est-ce que le CRCT?Passer de la recherchefondamentale au chevet Un centre en lien direct avec l’hôpital, les laboratoires dedu patient recherche et les entreprises. Véritable structure d’interface entre laboratoires, industriels, cliniciens et médecins, il mettra l’accent en particulier sur les maladies génétiques rares et sur les maladies chroniques telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires et ostéo-articulaires.
  • 24. Création du CRCT Sud-Francilien, Centre de Recherche Clinique et Translationnelle Les objectifsPasser de la recherchefondamentale au chevetdu patient Accélérer le passage des nouvelles thérapies de la phase de recherche en laboratoire au développement industriel et à la pratique médicale Evaluer le potentiel des innovations thérapeutiques dans des conditions d’usage médical
  • 25. Création du CRCT Sud-Francilien, Centre de Recherche Clinique et Translationnelle Comment ?Passer de la recherchefondamentale au chevetdu patient Instaurer des interactions entre tous les acteurs et à toutes les étapes du processus de développement de nouvelles thérapies Assurer le transfert des connaissances et des données depuis les laboratoires de recherche vers les praticiens hospitaliers, et réciproquement
  • 26. Création du CRCT Sud-Francilien, Centre de Recherche Clinique et Translationnelle Les membres fondateurs GIP Genopole® Bioparc regroupant laboratoires de recherchePasser de la recherche publique et entreprises de biotechnologiesfondamentale au chevetdu patient CHSF Centre Hospitalier Sud-Francilien AFM Association Française contre les Myopathies Les partenaires Généthon (laboratoire de l’AFM sur les thérapies innovantes) INSERM CEA Université d’Evry-Val-d’Essonne Université Paris-Sud XI
  • 27. Création du CRCT Sud-Francilien, Centre de Recherche Clinique et Translationnelle Les organismes de soutien financierPasser de la recherchefondamentale au chevetdu patient CPER - Région Ile de France (10 M€) CPER - Département de l’Essonne (5 M€) FEDER (1,5 M€) dans le cadre du projet urbain porté par la Communauté d’Agglomération Seine Essonne
  • 28. Création du CRCT Sud-Francilien, Centre de Recherche Clinique et Translationnelle CRCT SUD-FRANCILIEN Terrain : 4 958 m2 Bâtiment de 2 700 m2 SDO ANTENNE HOSPITALIERE CRCT Démarrage du chantier : avril 2012Passer de la recherche Surface : 300 m2 SDO Date prévisionnelle d achèvement : juillet 2013fondamentale au chevet Démarrage des activités : 1er trimestre 2012 Effectif prévu : 150 personnesdu patient PARCELLE CENTRE DE CRCT BIOPRODUCTION GENAVENIR 6 GENETHON BIOPROD GENAVENIR 7 CENTRE HOSPITALIER SUD-FRANCILIEN
  • 29. La Maison de la Création d’Entreprises de Corbeil-Essonnes (MCE) Qu’est ce que la MCE?Un service de la La Maison de la Création d’Entreprises (MCE) , un concept APCE créé en 2006, est un véritable outil de proximité, de sensibilisation à l’esprit d’entreprise et d’amorçage de projet. Dispositif en amont de la création d’entreprises, la MCE travaille en partenariat avec les acteurs locaux en faveur de la création d’entreprises. Par son action, la MCE contribue au développement de l’emploi local sur les Communautés d’Agglomération Seine-Essonne et Evry Centre Essonne. Grâce à la MCE, mûrir et approfondir son idée de création, c’estFSE 2007-2013 possible !
  • 30. La Maison de la Création d’Entreprises de Corbeil-Essonnes (MCE)Un service de la Objectifs: La Maison de la Création d’Entreprises (MCE) a pour vocation de: -  stimuler et promouvoir l’esprit d’entreprise sur le territoire de la Maison de l’Emploi Corbeil-Essonnes/Evry -  Faire émerger des idées de création d’entreprises, -  Amorcer des projets de création d’entreprises , -  Orienter les porteurs amorcés vers les structuresFSE 2007-2013 d’accompagnement à la création
  • 31. Réalisations:En chiffres : è  Concours d’idées : « Une idée de nouvelle Depuis 2006, entreprise », organisée tous les ans pour promouvoir l’esprit d’entreprise sur le territoire de la Communauté • 1225 personnes ont d’Agglomération Seine Essonne afin d’y faire émerger été reçues en entretien individuel à des idées novatrices. la MCE è  Participation à la Foire de Corbeil tous les ans: • 579 personnes ont l’objectif est de faire connaître la MCE, les dispositifs été accueillies lors et l’environnement de la création d’entreprise. des ateliers MCE è  Participation au Forum du Réseau CREE tous les • 753 personnes ont été orientées vers les ans: structures d’accompagnement l’objectif est de faire connaître la MCE ainsi que nos et de financement actions
  • 32. Réalisations: En chiffres : è  Les Ateliers de sensibilisation ainsi que des Depuis 2006, interventions auprès :• 1225 personnes ont étéreçues en entretien -  Des maisons de quartiers (Tarterêts, Nacelle, Montindividuel à la MCE conseil, Hermitage, Rive droite,…)• 579 personnes ont été -  Des missions locales (exemple: MIVE)accueillies lors desateliers MCE -  Des lycées ( exemple: lycée Robert Doisneau)• 753 personnes ont étéorientées vers lesstructures -  De la faculté des métiersd’accompagnement etde financement -  Des associations
  • 33. Réalisations: En chiffres : è  Les ateliers à la MCE: Depuis 2006,• 1225 personnes ont été -  Atelier de créativité: Un lundi par moisreçues en entretien Objectif: rechercher des idées de créationindividuel à la MCE d’entreprises, découvrir comment utiliser sa créativité, et formaliser son idée.• 579 personnes ont été -  Atelier d’amorçage: un jeudi par moisaccueillies lors desateliers MCE Objectif: prendre conscience des étapes de la création d’entreprises, comprendre la nécessité du plan d’affaires.• 753 personnes ont étéorientées vers les - Atelier Balise: un mercredi par moisstructuresd’accompagnement et Objectif: faire émerger les idées de créationde financement d’entreprises, découvrir les témoignages d’entreprises, comprendre le parcours de la création d’entreprises.
  • 34. Réalisations: En chiffres : è  Un centre de ressources et de documentation pour: Depuis 2006,• 1225 personnes ont été -  Trouver des idées d’activité,reçues en entretienindividuel à la MCE -  S’informer et se documenter sur la création d’entreprises• 579 personnes ont étéaccueillies lors desateliers MCE -  Un accès aux sites internet spécifiques à la création d’entreprises• 753 personnes ont étéorientées vers lesstructures -  Un lieu de travail, d’échanges et de rencontres pour lesd’accompagnement et porteurs de projets, les entrepreneurs et toutes lesde financement personnes intéressées par la création d’entreprise.
  • 35. Financement: En chiffres : •  Intitulé de l’action Depuis 2006, Amorçage de projets, sensibilisation à la création / reprise d’entreprise pour les habitants de la Communauté• 1225 personnes ont été d’Agglomération Seine-Essonne notamment des quartiersreçues en entretien Politique de la Villeindividuel à la MCE •  Bénéficiaire• 579 personnes ont été Maison de l’Emploi Corbeil-Essonnes/Evryaccueillies lors desateliers MCE •  Coût total de l’opération en 2011• 753 personnes ont été 110 479€orientées vers lesstructuresd’accompagnement et •  Montant de l’aide FSE sollicitée en 2011 pour l’opérationde financement 28 000€
  • 36. Nos partenaires