Conférence web 2.0 et réseaux sociaux 27 oct 11 Forum des assos
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Conférence web 2.0 et réseaux sociaux 27 oct 11 Forum des assos

on

  • 427 views

Retrouvez les slides de la seule conférence web2.0, réseaux sociaux, ... qui s'est tenue le 27 octobre 2011 au Forum des associations.

Retrouvez les slides de la seule conférence web2.0, réseaux sociaux, ... qui s'est tenue le 27 octobre 2011 au Forum des associations.

Statistics

Views

Total Views
427
Views on SlideShare
427
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
4
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Conférence web 2.0 et réseaux sociaux 27 oct 11 Forum des assos Conférence web 2.0 et réseaux sociaux 27 oct 11 Forum des assos Presentation Transcript

    • Facebook, Twitter, Google+ et autres réseaux sociaux : être partout à la fois pour les associations ? Tendances, constats et conseils pratiques
    • Mais qui sommes-nous?...
    • Dominique PiotetCEO and founder of RebellionLab
    • Philippe Bouquillionp.bouquillion@free.frProfesseur de sciences de linformation et de la communicationà lUniversité Paris 8, chercheur au CEMTI.Responsable de l’Observatoire international des mutations desindustries culturelles (http://www.observatoire-omic.org/)Maison des sciences de l’Homme Paris nord.Ses domaines de recherche portent sur la socio-économie desmédias, des industries culturelles et du Web 2.0.
    • L’identité numérique de Benjamin Rosoor Twitter perso : @goldenroz pro : @rOsOOr 1989 1999 2005 2009 X Blog : benjaminrosoor.posterous.com fr.linkedin.com/in/rosoor Y
    • Carole Babin-Chevayecbabin-chevaye@generali.frDans le web depuis 1997Responsable de la communication numérique corporate deGENERALI France www.generation-responsable.com, @G_Responsable et sur Facebook www.generation-en-action.com, @en_action www.sport-responsable.com www.generali-arctic-observer.com, @GeneraliGAO
    • Une vision riche de notre métier Une volonté exprimée dans le manifeste de 2008 qui a déterminé nos engagements sociétaux : « Aller plus loin que l’exercice de notre métier d’assureur en engageant des actions de prévention, en récompensant les comportements responsables, en aidant des initiatives vertueuses » Une mission qui engage!
    • Une signature des actes Génération-en-action, un site qui met en valeur l’action 3000 associations et 23000 bénévoles, en partenariat avec France Bénévolat Génération Initiatives Développement Individuelles & Durable, un concours associatives pour que les étudiants Opération de mécénat es imaginent des du s iv i tive pour les associations In soc ell nii ocii solutions plus as as (avec GPMA), avec un tiia at t a at responsables pour la ind iti a s prix Génération tiiv iive planète ve s In es s responsable s Soutien de Charte Prospe du sport responsable ros ec recherches et de de c a les & Fédéiatives travaux une dynamique lubs universitaires sur d’initiatives de Génération responsable ctive Fédérations et de clubs r des sujets ive I ni tenvironnementaux, en matière sociale et médicaux & environnementale sociétaux de A s se cti ns on ive ales ibi s tiatneuri Ini re Entrepreneurs d’avenir, Parrainage d’actions ou l is un « réseau de réseaux » ati rep d’ouvrages à caractère on ent d’entrepreneurs qui pédagogique et travaillent en région, scientifique avec un parlement national tous les 2 ans
    • Médias, réseaux sociaux… de quoi parle t’on?
    • Des réseaux sociaux partout!
    • Et pour tout faire!
    • Pourquoi ? ✓ Social ✓ Digital ✓ Mobile ✓ Facile à utiliser, pour tous les budgets ✓ Drôle et Utile ✓ Cela crée des liens réels avec des “amis”, des entreprises, des administrations…C’est une relation
    • Et on fait marcher tout çacomment?
    • Facebook en France :1 internaute sur 2 a un compte (53%)‐75% des cadres‐73% des 25‐34ans‐65% des 18‐24ans. ‐61% femmes vs 46% hommesTwitter en France :8% des internautes‐23 % des cadres‐13% des 18‐24ans. ‐5% femmes vs 10% hommesSourceUS : Nielsen 09/2011FR : Observatoire Orange/terraFemina 10/2011
    • Outils / usages Facebook •Je discute Meetic Ma vie  •J’anime mes amis (les vrais) Msn perso •Je drague Blog •Je développe mes passions Twitter Je développe mon réseau Linkedin (Viadeo) Je me « vends » : personnal branding Facebook Ma vie  Je me forme (veille) Blog (tumblr, posterous) pro Je travaille (organisation) Scoop.it (veille)TwitterFacebook (page) Je communiqueLinkedin (page) J’influenceBlog (communication corporate) La vie  J’anime ma communautéChaîne Youtube de  Je développe ma communautéRéseau « maison » l’asso Je travaille plus efficacementDoodle : prise de rv / réunion > Je réduis mes coûts.Basecamp (gestion de projet)
    • Quel réseau ? Création d’une page pour :  ‐ faire connaitre l’activité ‐ engager la conversation avec ses membres Utilisation de l’outil d’événement (diffusion) Communication temps réel  ‐ suivi d’opération  ‐ réaction à l’actualité Influence  ‐ journalistes ‐ élus Communication / information Actualités / dossiers Commentaires des membres Prise de contact (formulaire)
    • Des outils pour nous aider Fonctionnalités : ‐ gestion de plusieurs comptes  Facebook, Twitter • diffusion des messages • réponse aux internautesTweetdeck, hootsuit, seesmic • programmation des messages La veille : • active : Google alertes • partagée par plusieurs  personnes et/ou publique  (scoop.it) • surveiller les commentaires,  publications sur une ou  plusieurs page Facebook
    • Quid de l’usage des réseauxsociaux et du web 2.0…par les associations ?
    • Une étude menée par Paris VIII et Generaliqui resitue les réseaux sociaux dans une perspective plus large :les stratégies de communication et les stratégies Web 2.0 desassociationsPas de volonté d’être exhaustifmais le souhait d’étudier des cas diversifiés
    • 1/ Des actions de communication réflexives et stratégiques • Cadre contraignant et difficile • Perspectives de long terme • Améliorations continues • Stratégies comparables à ceux de grands groupes industriels • Toutefois, les contraintes de moyens n’empêchent pas les associations de petite dimension - retenues dans le corpus - de déployer de véritables stratégies de communication qui empruntent de multiples canaux • Importance des réseaux sociaux « non virtuels »
    • 2/ Des démarches collaboratives présentes mais neconstituant qu’un outil de communication parmi d’autres • Des associations présentes mais prudentes, sans surenchère d’expérimentations – pas de fascination pour les technologies – le recours au Web 2.0 constitue un canal et un moyen parmi d’autres – les relations presse demeurent très importantes : • du fait de l’ancrage territorial, la presse reste un vecteur essentiel. • cela sexplique aussi par les offres commerciales particulièrement intéressantes des « clubs de presse locaux ». • De même, les démarches participatives peuvent aller jusqu’à la conduite d’opérations « partagées » de terrain.
    • Et on va où à ce rythme ?
    • Des success stories ?
    • Facebook,la plate-formede notresocial graph
    • Vous ne créez pas les communautés. Elles existent déjà. Elles font déjà cequ’elles veulent. A vous de vous demander comment les aider à mieux faire,comment les organiser de manière élégante.Mark Zuckerberg
    • Se concentrer…mais sur quoi? Quel support?
    • Principales fonctionnalitésProduction d’information• échange de liens (veille / information)• rédaction de notes (ou articles)• messages courts (humeur / live) : ce que je fais, je que je pense.• échanges de documents (textes, contrats, photos, vidéos, etc.)Echanges / interaction• commenter / partager la production des autres• voter et/ou évaluer un contenu : « c’est utile ». « j’aime ».• faire un choix : proposer une date de réunion / choisir un document…• concevoir ensemble un contenu (mode wiki / un album photo / un annuaire).Multi-support ET simplicité : web / smartphone
    • Comment s’y prendre ?1. Définir ses objectifs et sa stratégie2. Trouver une ligne éditoriale3. Mettre en place des règles4. Générer du contenu
    • On commence par où ?• Tester avec des outils gratuits avant d’investir ! – Communication extérieure et interaction avec les internautes: Page facebook : publication de contenu, gestion d’événements – Partage d’information, veille : Google+ et ses cercles, Yammer, etc.
    • Développer sa communauté ?• Interagir, converser, discuter – Les amis de mes amis sont mes amis ! • Sur Facebook : – Rédigez de manière à provoquer l’échange : qu’en pensez-vous ? Et vous, vous faites comment ? – Ambiancez ;-) : « avec ce temps, on resterait bien derrière l’écran toute la journée » « ça va comme un lundi…et vous ? »
    • Développer sa communauté ?• Interagir, converser, discuter – Etendre son cercle aux thématiques connexes • Sur Twitter : – ReTwittez les contenus intéressants – Utilisez les # thématiques pour capter l’attention des personnes intéressées par ces sujets – Sourcez la veille (via @RebellionLab ) – Renvoyez l’ascenseur : merci pour la mention @en_action – Jouez l’esprit Twitter : #FF
    • La Mopa dans le nuageContexte : une association, tête de réseau d’offices du tourisme enAquitaine. 5 ETP , toujours en déplacement. Une vaste région (Bayonne /Périgueux : 4 heures). Budget limité ☺LA REPONSE :1/ Organisation interne : • Google Agenda partagé et public (pour les formations) • Dropbox pour les documents partagés • Skype ou Google talk pour les réunions tel. Budget annuel : 800/1 000 euros Source : itw du directeur sur CCM.
    • 2/ Communication externe• Veille et communication sur Scoop.it• Toutes les présentations sur SlideShare• Une chaîne Youtube pour centraliser la production vidéo• Un site institutionnel• Un compte twitter : @MOPA_Aquitaine L’actualité des collaborateurs de l’association• Une page Facebook• La « vie » de l’association : rencontres, documents, etc.
    • Aux Etats-Unis,en Europe,des exemples à suivre…ou à ne pas suivre?
    • Cas 1 : Greenpeace vs Nestlé
    • Cas 1 : Greenpeace vs Nestlé L’exemple à suivre-Nestlé réagit en :demandant à Google de retirer la vidéosupprimant les commentaires publiés sur la page Facebookfermant sa page Facebooks’excusant en dernier recours
    • Cas 1 : Greenpeace vs NestléTentatives de résolution Arrêt de l’utilisation de l’huile de palme Réouverture de la page FB Reprise du dialogue avec les consommateurs Mais les ventes avaient déjà chuté… Et la réputation était gravement atteinte
    • Cas 2 : Obama en campagne
    • Cas 3 : Situation d’urgence, le tsunami au Japon
    • Quelles stratégies avez-vousobservées lors de vosrecherches?
    • Les actions de communication : 7 idéo-types1) L’action de communication fondatrice : Les associations peuvent y recourir soit lors de leur fondation, soit dans une période de profonde réorientation, qui équivaut alors à une « refondation ».2) L’action de conquête de légitimité - L’enjeu est de susciter la confiance des financeurs et partenaires. - Ces actions sont souvent un préalable à la réalisation des activités, voire la diversification vers un domaine ou un territoire nouveau. - Les relations presse sont très importantes, néanmoins les réseaux sociaux peuvent permettre de créer des « communautés » et surtout de s’insérer dans des « collectifs ».
    • 3) L’action de communication d’accompagnement terrain• Les associations recourent à ce type de communication lorsqu’elles ont besoin de donner des preuves des actions concrètes qu’elles mènent sur le terrain• Les réseaux sociaux concourent en complétant des bases de données.4) L’action de participation aux débats publics• Porter dans l’espace public des témoignages sur les situations de conflits, d’urgence, d’actualité.• Les réseaux sociaux sont un outil important pour mobiliser les membres ou le public5) L’action participative d’intégration du grand public• Les réseaux sociaux offrent alors de très importants moyens de mobilisation mais aussi de coordination de l’action des membres ou sympathisants agissant sur le terrain.
    • 6) L’action de communication relayée• L’association met à contribution des partenaires• Les réseaux sociaux ne sont pas au cœur de ces actions de communication7) Et l’action de communication de consécration• Lorsque les associations et ONG deviennent des cadres de construction de réputation• Les associations qui recourent à ce type d’actions sont celles qui occupent ou qui ambitionnent une position de « médiateur »• Les réseaux sociaux s’insèrent alors dans un ensemble de communications médiatiques
    • Des questions… Des réactions…
    • En conclusion,3 conseils ou choses à retenir…
    • 1-Ecoutez Sell 3‐Engagez‐vous + 4-Organizez-vous2-Parlez
    • 3 raisons pour y aller
    • Pour…– mobiliser de nouveaux publics– renforcer et mettre en lumière l’adhésion des membres et des différents partenaires aux actions de l’association de la part de ses membres– disposer de relais de notoriété, elles sont le signe de l’expansion de l’association et de son action et elles sont autant de preuves des actions concrètes menées sur le terrain.
    • Et 3 conseils ou astuces pourbien démarrer ?
    • • Eviter de penser : « les réseaux sociaux, c’est pour les 18-34 ans »• Se souvenir que dans toute conversation, il y a de la place pour la futilité (… et la météo)• Ne pas hésiter à expérimenter
    • Merci de votre attention :-) A bientôt ?Retrouvons-nous sur…www.generation-en-action.comhttp://twitter.com/#!/en_action Mais aussi… www.generation-responsable.com www.entrepreneursdavenir.com www.sport-responsable.com www.generali-arctic-observer.comDominique Piotet : http://www.rebellionlab.com/Benjamin Rosoor : http://www.webreport.frPhilippe Bouquillion : http://www2.univ-paris8.frAinsi que sur Twitter et Facebook