Avril 2011LES FOCUS SOLUCOMIntelligence collective :comment développer la performance collectivede vos collaborateurs ? Th...
Intelligence collectiveComment développer la performancecollective de vos collaborateurs ?                 10 ballons roug...
La mise en œuvre : concevoir les  Typologie des outils de collaboration                                                   ...
Intelligence collectiveUn des premiers réflexes est de définir la          nente, et non plus prendre la décision àliste d...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Nps f56d.tmp

385

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
385
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Nps f56d.tmp

  1. 1. Avril 2011LES FOCUS SOLUCOMIntelligence collective :comment développer la performance collectivede vos collaborateurs ? The power of simplicity « Ce qui est simple est fort »
  2. 2. Intelligence collectiveComment développer la performancecollective de vos collaborateurs ? 10 ballons rouges connaissance et l’expérience, coordonner elles trouvent une réponse en 17 minutes ont été déposés par et mettre en œuvre les plans d’action. en moyenne. l’armée américaine, en décembre 2009, au L’intelligence collective est la capacité Quels dispositifs pour quels usages ? hasard, sur le territoire à travailler en collaboration et fournir On constate que les dispositifs d’intelli- américain, à des un résultat dont la pertinence dépasse gence collective dérivent généralement des endroits visibles depuis la somme des apports individuels. Elle quatre typologies suivantes. les rues adjacentes. permet d’aller au-delà des limites des 1) Les dispositifs d’intelligence économique,Le challenge : les retrouver le plus vite modes de management traditionnels, technologique et stratégiquepossible… et gagner 40 000 dollars. basés sur la hiérarchie et sur des modes Ceux-ci permettent de recueillir systéma-Une équipe du MIT 1 les a retrouvés de communication formels. Des modes de tiquement, qualifier et valoriser un granden 9 heures seulement à l’aide d’un management qui se trouvent en difficulté nombre d’informations en provenance dedispositif faisant appel à l’intelligence face à des situations mêlant complexité et sources internes et externes, afin de facilitercollective 2. rapidité : une personne unique au niveau les travaux d’analyse et leur inclusion dans de la hiérarchie ne peut plus maîtriser seule des plans d’actions commerciales ou stra-Les entreprises sont confrontées à des une problématique donnée, et assurer une tégiques. Certains dispositifs sont tournéssituations d’une complexité croissante, mise en œuvre rapide. spécifiquement vers l’innovation collective.pour lesquelles il faut réagir sans cesse 2) Les communautés de pratiqueplus rapidement. Les clients attendent Intelligence collective et performance : Elles permettent d’organiser et de capitali-une réponse immédiate et pertinente, des résultats mesurables ser l’expertise, de faciliter sa formalisationet apprécient les entreprises Les retours d’expérience sur l’intelligence et son utilisation, et d’entretenir une dyna-capables de mettre sur le marché collective indiquent une corrélation forte mique liant les membres de la communauté.rapidement des innovations. Par entre la performance des entreprises et la 3) Les communautés de projetailleurs, elles cherchent des gisements mise en place de tels dispositifs 3. Les outils Elles facilitent l’alignement les contri-d’amélioration de la performance et méthodes d’intelligence collective per- buteurs sur les mêmes objectifs et prio-opérationnelle interne, alors même que mettent de fluidifier les échanges entre les rités, fluidifient les communications et lala conjoncture économique incite à la collaborateurs : coordination des interactions, facilitentréduction des dépenses. • en facilitant l’identification et la mobilisa- l’accès aux informations de référence, et tion des contributeurs pertinents permettent une meilleure visibilité (tra-Comment travailler mieux, amener • en structurant la formulation de problématiques vaux en cours, partage des questions enplus vite de nouveaux produits et • en fluidifiant la définition et la mise en suspens etc.). Les contributeurs peuventservices mieux adaptés aux clients, oeuvre de solutions. être internes à l’entreprise ou externesalors que les moyens à disposition (« entreprise étendue »).sont généralement en diminution ? Aujourd’hui, SAP dispose d’un dispositif 4) Les communautés sociales fédérant ses experts internes et externes, La finalité est ici de se rencontrer, de seLa réponse à ces défis demande à aller au niveau mondial, permettant de formuler connaître, de créer des liens au seinau-delà de la performance individuelle. toutes sortes de questions. 85% d’entre d’espaces de confiance.Il ne s’agit pas seulement de générer unebonne idée pour assurer l’innovation et DAMAS : un système d’informations stratégiques pour une communauté d’analystesla performance, mais de faire en sorte et de stratèges au sein de Total Gaz & Energies Nouvellesque toute l’organisation mette en œuvrecette bonne idée et obtienne un résultat. Les analystes et stratèges de Total Gaz et • de faciliter leur analyse et leur représen-L’appel à l’intelligence collective constitue Energies Nouvelles doivent réaliser des tation suivant de multiples dimensions (yaujourd’hui un levier clé pour mobiliser études à partir de nombreuses données et compris géo-stratégiques),les meilleures compétences, établir une rapports. La collecte et l’exploitation de ces • d’assurer leur partage et leur valorisationcompréhension partagée, capitaliser la données, ainsi que le partage des études au sein d’un portail doté de fonctionnalités produites représentaient des difficultés sémantiques. majeures. Ce dispositif, dont la mise en place a été 1 MIT : Massachusetts Institute of Technology. 2 DARPA Network Challenge : une analyse détaillée des dispositifs proposés par les différentes équipes est disponible sur : La mise en place d’un dispositif d’intelli- accompagnée par Solucom, a reçu le tro- https://networkchallenge.darpa.mil/ProjectReport.pdf gence collective a permis : phée Innov’IT 2010 récompensant les réa- (Certaines équipes sont parvenues à mobiliser des milliers de personnes en quelques heures). • d’automatiser la collecte et la mise à lisations informatiques les plus innovantes 3 Voir étude publiée par Harvard Business Review, Juillet-Août 2009. disposition des données, au sein du groupe Total.2 « Intelligence collective » - Copyright Solucom
  3. 3. La mise en œuvre : concevoir les Typologie des outils de collaboration espaces d’interaction et développer les comportements optimaux La mise en œuvre de l’intelligence collective Outils de mise en Outils d’interaction entre Outils de gestion des relation des individus individus et documents documents / informations est trop souvent réduite à la mise à disposi- tion d’outils collaboratifs. Il s’agit d’abord : • d’organiser les collaborations, c’est-à-dire Téléphonie Collaboration Conférence web Tweet de concevoir un dispositif où les interac- Visioconférence Alertes personnalisées (Microblogging) temps réel Messagerie instantanée tions entre les individus et les mécanismes Blog Plateformes de création et d’accès à l’information sont collaboratives Réseaux sociaux Wiki optimisés. Collaboration Mail temps différé Annuaires d’experts • d’influer sur les comportements et les Forum Gestion de contenus pratiques pour favoriser l’émergence de l’in- telligence collective. Ceci passe par une évo- • Les outils de réunions virtuelles et d’espaces façon pertinente à des utilisateurs différents. lution individuelle des collaborateurs et du documentaires collaboratifs facilitent les • Les réseaux sociaux et les plateformes système de management, afin de renforcer échanges en réduisant les contraintes liées collaboratives facilitent l’identification et les valeurs de partage et de valorisation des à la distance et au temps. la mise en relation des expertises de l’en- connaissances, de favoriser les échanges • Les technologies de portail et de web séman- treprise, ainsi que la formalisation de leurs humains autour d’expériences vécues de tique permettent de présenter l’information de connaissances. réussites ou d’échecs, de création de sentiment d’appartenance.Les avancées technologiques jouent un L’encadré ci-dessus propose une typologiegrand rôle dans la facilitation des échanges des outils de collaboration. En modifiant en Un grand nombre de projets de mise enentre individus, ainsi que dans l’accès et profondeur les modalités de collaboration au place de dispositifs d’intelligence collectivela production de connaissances : on parle sein de l’entreprise, ils ont un impact direct rencontrent des difficultés. Quelles fonction-aujourd’hui d’« entreprise 2.0 » pour sur la capacité et la rapidité des collabora- nalités mettre en oeuvre ? A quel rythme ?désigner l’apport des technologies collabo- teurs à intégrer de nouvelles informations, Comment assurer le déploiement desratives et sociales au sein des entreprises. à mobiliser les expertises, à coordonner les nouvelles pratiques ? prises de décisions et les plans d’action. Le recours aux « Personae » pour optimiser les interactions Une persona est un personnage fictif doté d’un âge, d’un métier, d’objectifs personnels, que l’on fera interagir avec d’autres « personae » lors de Les utilisateurs sont représentés Le design d’interaction optimise les processus collaboratifs et le recours aux situations de travail vraisemblables. Les personae fonctionnalités des outils. par des « Personae ». La conception optimise des cas d’utilisation réalistes. intègrent des caractéristiques comportementales Ces personnages fictifs aident à mieux se représenter les et démographiques (liées par exemple à leur âge, utilisateurs, les activités réalisées, leur niveau de connaissances. leur familiarité avec les nouvelles technologies, etc). Cette démarche permet de formaliser 1 Michel émet des typologies d’utilisateurs et d’usage très une demande à la communauté vraisemblables. 4 Elle diffuse Des techniques de « design d’interaction », le rapport vers 2 la communauté prisées des ergonomes, permettent alors de Florence Demande effectue des 3 concevoir un dispositif optimal pour les typolo- recherches Florence produit un gies d’utilisateurs et d’usages, en simplifiant les rapport processus de collaboration, en intégrant les fonc- Michel, stratège Sources Partage tionnalités pertinentes aux cas d’utilisation, et en complémentaires Florence, facilitant les modalités d’accès et d’échange d’in- analyste de Production marché formation. Ces personae permettent aux utilisa- Analyse teurs de s’identifier et de prendre conscience des changements à effectuer. « Intelligence collective » - Copyright Solucom 3
  4. 4. Intelligence collectiveUn des premiers réflexes est de définir la nente, et non plus prendre la décision àliste des fonctionnalités du dispositif dans la place du groupe.un cahier des charges. Or cette approchepermet rarement de concevoir un dispositif La pertinence du contenu devientoptimisant les interactions entre individus une responsabilité collective, alorset maximisant les usages. que la responsabilité des managers est d’encourager les interactions néces-Une autre méthode, basée sur des « perso- saires à la richesse des échanges.nae » (personnages fictifs) donne de bien Comment ne pas tomber dans la démo-meilleurs résultats. Elle permet de repré- cratie naïve où chacun exprime son opi-senter des situations d’usage vraisemblables nion divergente, rendant impossible laet facilite les spécifications et la conduite prise de décision ? Certaines techniquesdu changement liée aux étapes de mise en d’animation (voir encadré ci-dessous)œuvre, en mettant en évidence les nouvelles permettent de libérer l’énergie créatricemodalités d’interaction et les nouveaux com- du groupe, tout en organisant les colla-portements à favoriser (voir encadré page 3). borations afin de produire des résultats tangibles et rationnels.« Les managers doivent passer du rôle estimant trop important l’effort à fournirtraditionnel de manager-dirigeant ou manager- pour assurer une évolution en profondeurexpert au rôle de manager-animateur » des pratiques. Une approche incrémentale pourraDe l’innovation technologique à Conclusion faciliter l’atteinte de résultats tangibles,l’innovation managériale Les apports de l’intelligence collective en amenant les pratiques collaborativesLe passage d’une organisation pyrami- ne sont plus à démontrer, tant pour les en réunion et en animation, et au traversdale, où les échanges d’information sui- collaborateurs que pour les équipes de communautés structurées.vent les voies hiérarchiques, à une dirigeantes. Les retours d’expérience surintelligence collective en réseau les outils collaboratifs et les techniquesdemande une transformation des modes d’animation collective permettent d’en-de management et de communication. visager leur déploiement à large échelle.Les managers doivent passer du rôletraditionnel de manager-dirigeant ou Il s’agit dorénavant pour les entreprisesmanager-expert, au rôle de manager- de définir les modalités dans lesquellesanimateur. Ceci demande souvent aux l’intelligence collective peut s’exprimer,managers de lâcher prise : il faut faire en articulation avec le cadre managérialconfiance à la capacité du groupe à de l’entreprise. Beaucoup d’entre ellesconverger vers la décision la plus perti- hésitent à se lancer dans cette démarche, Jeux-cadre, mind mapping : structurer l’énergie collaboratrice Les techniques d’animation telles que Ces techniques d’animation accélèrent les jeux-cadre de Thiagi et le mind map- une prise de conscience partagée des ping permettent aux collaborateurs de dirigeants et des collaborateurs, faci- Crédits photographiques : Fotolia, sdbphoto.com s’exprimer de façon ouverte au travers litent la compréhension de situations de fiches individuelles (Post-It, cartes), complexes, ainsi que le partage et la puis de faire émerger une structure mise en œuvre de plans d’action au sein Ce Focus a été rédigé par Da-Nhât (thèmes, priorités, dépendances), de de groupes de travail. NGUYEN, consultant senior au sein de façon collaborative, par un système de la practice Stratégie & management de votes et d’échanges organisés. Solucom.4 « Intelligence collective » - Copyright Solucom

×