Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
563
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. In mémoriam http://lesvieillestigesalat.blogspot.com/ DIS-MOI POURQUOI PAPY ? Musical automatique et au clic - ce diaporama vous est offert par le Blog des Vieilles Tiges ALAT
  • 2. DIS-MOI POURQUOI PAPY ?
  • 3. Dis-moi pourquoi Papy, je te vois si souvent défiler dans la ville avec tous tes copains Vous portez des drapeaux, dans la pluie, dans le vent marchant du même pas unis dans la main.
  • 4. Dis-moi pourquoi Papy, de l'église au cimetière Au monument aux morts, on entend le clairon Vous déposez des fleurs sur des dalles de pierre J'aimerais tout savoir, quelle en est la raison.
  • 5. Dis-moi pourquoi Papy, brillent sur vos poitrines Ces médailles colorées que vous portez fièrement Pourquoi vous défilez si silencieux, si dignes Et ce que signifient vos rassemblements.
  • 6. En réponse mon petit, notre patrie la France Pour être grande et forte compte sur ses enfants Beaucoup d'entre eux sont morts le cœur plein d'espérance Pour que vous puissiez vivre en paix tout simplement.
  • 7. Regarde-les passer, respecte leurs emblèmes Car ils ont donné avec le même élan Leur jeunesse, leur sang, le meilleur d'eux-mêmes Sois fier de leur passé : ce sont des combattants.
  • 8. Car notre Boum à nous, ce n'était pas la Foire Nous n'avions pour musique que la voix du canon Et tous ceux qui tombaient n'avaient qu'un seul espoir, Eviter à leurs Fils de connaître le Front.
  • 9. Texte trouvé sur le net auteur inconnu Dis-moi pourquoi Papy, je te vois si souvent Défiler dans la ville avec tous tes copains Vous portez des drapeaux, dans la pluie, dans le vent Marchant du même pas unis dans la main.   Dis-moi pourquoi Papy, de l'église au cimetière Au monument aux morts, on entend le clairon Vous déposez des fleurs sur des dalles de pierre J'aimerais tout savoir, quelle en est la raison.   Dis-moi pourquoi Papy, brillent sur vos poitrines Ces médailles colorées que vous portez fièrement Pourquoi vous défilez si silencieux, si dignes Et ce que signifient vos rassemblements.   En réponse mon petit, notre patrie la France Pour être grande et forte compte sur ses enfants Beaucoup d'entre eux sont morts le cœur plein d'espérance Pour que vous puissiez vivre en paix tout simplement.   Regarde-les passer, respecte leurs emblèmes Car ils ont donné avec le même élan Leur jeunesse, leur sang, le meilleur d'eux-mêmes Sois fier de leur passé : ce sont des combattants.   Car notre Boum à nous, ce n'était pas la Foire Nous n'avions pour musique que la voix du canon Et tous ceux qui tombaient n'avaient qu'un seul espoir , Eviter à leurs Fils de connaître le Front. Texte trouvé sur le net auteur inconnu
  • 10. Hommage des enfants des écoles aux morts de la 1 ère guerre
  • 11. Auteur inconnu
  • 12. Monument du soldat inconnu Français Arc de Triomphe Paris Histoire du soldat inconnu Le 12 juillet 1918, un député, Maurice Maunoury, soumet l'idée d'élever un tombeau à un soldat anonyme. Cette même année, il est également proposé à Clemenceau le transfert symbolique au Panthéon du corps d'un combattant. Cette idée est adoptée par les députés réunis à l'Assemblée nationale le 12 novembre 1919 une campagne de presse propose l'inhumation d'un soldat inconnu sous l'arc de triomphe. Finalement le 2 novembre 1920, un projet de loi est déposé par le gouvernement et voté à l'unanimité par le Parlement.
  • 13. L’Histoire de la désignation du soldat Inconnu Chaque commandant des huit secteurs tenus pendant la guerre (Artois, Somme, Île-de-France, Chemin des Dames, Champagne, Lorraine, Verdun et les Flandres) reçut comme instruction de « faire exhumer dans un endroit qui restera secret le corps d'un militaire dont l'identité comme française est certaine mais dont l'identité personnelle n'a pu être établie ». Mission pour le moins compliquée, si difficile qu'il fut impossible dans un des secteurs de désigner un corps avec certitude qu'il soit bien français. Le 10 novembre 1920, en fin de matinée, ce sont huit cercueils, recouverts d'un drapeau tricolore, qui sont alignés dans une galerie souterraine de la citadelle de Verdun transformée en chapelle ardente. Suivant un cérémonial bien établi, le soldat Auguste Thin, du 132e RI, vêtu d'un uniforme neuf, se trouve devant deux rangées de quatre cercueils en présence du ministre des Pensions André Maginot, qui lui demande, en lui présentant un bouquet de fleurs, de le déposer sur un des huit cercueils qui sont ici. « Celui que vous choisirez sera le soldat inconnu, que le peuple de France accompagnera demain sous l'Arc de triomphe ». Le soldat Auguste Thin, avait effectué son choix en additionnant les 3 chiffres composant le numéro de son régiment : 132. C'est ainsi qu'il a déposé son bouquet sur le sixième cercueil. La Belgique, le Royaume-Uni, l'Italie, les États-Unis, la Roumanie et le Canada comptent aussi parmi les pays qui ont édifié un monument à la gloire de leur soldat inconnu tombé sur les champs de bataille d'Europe.
  • 14. La flamme du soldat inconnu Français - monument de l’Arc de Triomphe Paris
  • 15. L'hommage poétique au soldat inconnu Le monde entier disait : la France est en danger ; Les barbares demain, camperont dans ses plaines. Alors, cet homme que nous nommions « l'étranger » Issu des monts latins ou des rives hellènes Ou des bords d'outre-mer, s'étant pris à songer Au sort qui menaçait les libertés humaines, Vint à nous, et, s'offrant d'un cœur libre et léger, Dans nos rangs s'élança sur les hordes germaines. Quatre ans, il a peiné, saigné, souffert. Et puis un soir, il est tombé dans cet enfer... Qui sait si l'inconnu qui dort sous l'arche immense, Mêlant sa gloire épique aux orgueils du passé N'est pas cet étranger devenu fils de France Non par le sang reçu mais par le sang versé ? Pascal Bonetti, 1920 Extraits de « Légion notre mère, anthologie de la poésie légionnaire 1885-2000 »,
  • 16. Monument du soldat inconnu Belge colonne du Congrès Bruxelles
  • 17. Histoire du soldat inconnu Belge Le soldat inconnu Belge a été inhumé au pied de la colonne entre les deux lions, le 11 novembre 1922. Suivant l’exemple des pays voisins, la Belgique décide en 1922 de rendre hommage aux victimes des combats de la Première Guerre mondiale au travers d’un soldat anonyme. Celui-ci sera choisi au hasard par un aveugle de guerre parmi cinq cercueils contenant les corps de soldats belges non identifiés tombés sur cinq des principaux champs de batailles de Belgique. Il est inhumé sous une dalle gravée, auprès d’une flamme éternelle. Plus tard, la portée symbolique du monument et de la cérémonie d’hommage annuelle seront étendues aux victimes d’autres conflits et aux militaires en mission de maintien de la paix. Après la Seconde Guerre mondiale, une deuxième dalle est posée sous la première. Une troisième est installée en 1998 portant l’inscription « Aux Belges tombés au service de la paix depuis 1945 ». Le dernier vétéran belge de 1918 est décédé en 2004
  • 18. La flamme du soldat inconnu Belge – Monument de la colonne du congrès Bruxelles
  • 19. En conclusion, ayons une pensée reconnaissante pour les milliers de soldats de toutes nationalités venus laisser leurs vies et les papy survivants qui viennent témoigner. Quelle aurait-été la face de l'Europe sans eux ?...
  • 20. http://lesvieillestigesalat.blogspot.com/ Montage : JULIEN pour les Vieilles Tiges de l’ALAT Arrangement du son : Anhbe ( AL ) FIN