1Politique de l’UITA sur l’exploitation des enfants dans le secteur dutourismeProtection des enfants contre l’exploitation...
2compte de toute situation douteuse, de façon à ce que les syndicats puissent agir àce sujet en coopération avec les emplo...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Politique de l’uita sur l’exploitation des enfants dans le secteur du tourisme

110

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
110
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Politique de l’uita sur l’exploitation des enfants dans le secteur du tourisme

  1. 1. 1Politique de l’UITA sur l’exploitation des enfants dans le secteur dutourismeProtection des enfants contre l’exploitation sexuelleLes affiliées de l’UITA sont appelées à adopter, ou à améliorer, une politique pourcombattre l’exploitation sexuelle des enfants :• Les affiliées doivent proposer l’adoption d’un code de conduite pour protéger lesenfants contre l’exploitation sexuelle dans le secteur des voyages et du tourisme• Les affiliées doivent signer des accords avec les entreprises, basés sur « la luttecontre la prostitution – accord modèle » (l’accord modèle est joint et le titre serachangé en « Lutte contre l’exploitation des enfants dans le secteur du tourisme »).• Les affiliées doivent négocier des accords comprenant des clauses spécifiquesstipulant que le recrutement de mineurs/es dans les secteurs HRCT soit limité auxservices et fonctions qui ne comportent aucun risque de harcèlement sexuel et quedans tous les cas les mineurs/es ne seront pas employés/es pour des tâchesimpliquant un contact avec les clients, sauf en présence d’un collègue adulte.LUTTE CONTRE L’EXPLOITATION DES ENFANTS DANS LE SECTEUR DUTOURISMEACCORD MODÈLEPour les négociations entre employeurs et syndicats dans le secteur du tourismeLa société (ou l’association patronale) et le/s syndicat/s conviennent de ce qui suit :1. Les hôtels refusent de traiter avec les agences de voyage ou les tours-opérateursconnus pour avoir des liens avec la prostitution infantile ;2. Les salariés/es des organisations touristiques sont encouragés/es à faire connaîtreà leur syndicat toute demande ayant trait au tourisme sexuel. Les syndicatsétudieront, avec la direction des organisations de tourisme concernées, les moyensde décourager de telles demandes.3. Les salariés/es des sociétés de transport sont encouragés/es à diffuser lesinformations disponibles concernant la lutte contre le tourisme sexuel.4. Les structures d’hébergement (hôtels, restaurants, bars, etc.) affichent et mettent àla disposition de la clientèle les informations concernant la lutte contre le tourismesexuel.5. Les salariés/es des structures d’hébergement ont le droit et le devoir d’informer leursyndicat de toute demande d’un client ayant trait à la prostitution infantile. Lessyndicats informeront la direction de ce genre de sollicitation et étudieront lesmoyens de les décourager.6. Les salariés/es ont le droit et le devoir de refuser de répondre à toute demande enconnexion avec la prostitution enfantine. Le cas échéant, la direction d’unestructure d’hébergement s’engage à soutenir ses employés/es en cas de conflitavec un client. Strictement aucune mesure disciplinaire ne sera prise à l’encontred’un/e employé/e ayant décliné une demande d’un client relative à la prostitutioninfantile.7. Aucun enfant ne peut être employé par une structure d’hébergement, même à titrevolontaire. En règle générale, les jeunes ne travaillent pas la nuit, et en particuliern’occupent pas d’emplois qui les mettent en contact avec la clientèle.8. Les syndicats sont encouragés à engager les employés/es du secteur à rendre
  2. 2. 2compte de toute situation douteuse, de façon à ce que les syndicats puissent agir àce sujet en coopération avec les employeurs.9. Les associations patronales s’engagent à prendre les mesures nécessaires – le caséchéant en ce qui concerne leurs propres membres – pour mettre fin à l’exploitationsexuelle des enfants dès qu’elles en prennent connaissance.Comité exécutif de l’UITA, Genève, 29-30 mai 2013

×