• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Atelier Reseaux informatiques
 

Atelier Reseaux informatiques

on

  • 1,996 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,996
Views on SlideShare
1,996
Embed Views
0

Actions

Likes
6
Downloads
4,867
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Atelier Reseaux informatiques Atelier Reseaux informatiques Presentation Transcript

    • INSTALLATION ET CONFIGURATION DE PETITS RÉSEAUX
    • Table des matières
      • INTRODUCTION AUX RESEAUX DOMESTIQUES
      • LES RESEAUX CÂBLÉS
      • LES RÉSEAUX SANS FIL
      • COMPARAISON DES TECHNOLOGIES
      • PARTAGE DE FICHIERS ET IMPRIMANTES
      • PARTAGE DE L’ACCÈS INTERNET
      • INSTALLATION DES APPLICATIONS INTERNET
      • GESTION DE LA SECURITÉ
    • INTRODUCTION Les réseaux sont utilisés pour interconnecter des ordinateurs afin de partager les ressources informatiques disponibles (imprimantes, espace disque, Fax, accès Internet, etc…). Au cours de cet atelier nous allons étudier les techniques de construction de petits réseaux pouvant s’intégrer à un usage domestique ou à une petite structure d’entreprise (2 à 12 postes). Nous verrons comment configurer et partager des ressources sur le réseau et gérer les aspects reliés à la sécurité informatique.
    • Introduction aux réseaux Si l’on dispose de plus de deux ordinateurs, il serait intéressant d’opter pour une interconnexion des machines qui est désormais accessible avec une mise en œuvre rapide, peu coûteuse et qui pourrait se révéler économique.
      • Multiples utilisations
      • Initiation au réseau
        • Le choix de l’architecture
        • La technologie appropriée
      Il est évident qu’il faudrait mieux comprendre le bien fondé d'une telle installation et identifier les besoins pour enfin de facto déterminer la technologie la plus adaptée et les matériels les plus adéquats. Le tout pour un budget maîtrisé.
    • Multiples utilisations
        • Faciliter l’échange de fichiers d'un poste à un autre
        • Partager des périphériques tels qu'une imprimante ou un scanner.
        • Utiliser des jeux en réseau
        • Surfer à plusieurs sur une même connexion Haute-Vitesse.
    • Initiation au réseau La réussite du montage d’un réseau passe par la construction de l'architecture du réseau qui consiste à définir le nombre d'ordinateurs à interconnecter et les ressources à partager.
      • Les deux solutions les plus courantes sont :
        • le réseau de type Ethernet câblé,
        • le réseau de type Ethernet sans-fil (Wi-Fi)
    • Les réseaux câblés
      • Réseau filaire de type Ethernet
      • Installation d’un réseau domestique
    • Réseau filaire de type Ethernet Le câblage en bus Dans ce type de réseau un câble COAXIAL court d'un ordinateur à un autre. Pour connecter ces derniers on place un T DE RACCORDEMENT derrière la carte réseau de chaque pc. Aux deux extrémité du câble coaxial un place un BOUCHON. Ensuite l'imprimante qui sera partagée est connectée de façon classique sur un pc par port parallèle. Le câblage en étoile Dans ce type de réseau chacun des pc est relié à un HUB. Au niveau du câble qui relie les cartes réseau des ordinateurs à l'arrière du hub, ce sera un câble à paires torsadées (muni à chaque extrémité d'un connecteur RJ45, comme la prise téléphone). Enfin, en ce qui concerne l'imprimante réseau, son installation ne diffère pas, elle est relié directement à l'un des pc. Dans cet atelier nous travaillerons uniquement avec les configurations de type étoile
    • Installation d’un réseau domestique (1/11) Pour une parfaite installation du réseau, il faut suivre les étapes précautionneusement. Tout d'abord il s'agit d'insérer les cartes réseaux dans chaque ordinateur (fente PCI ou PCMCIA des portables). Attention, lisez bien les instructions accompagnant les Pilotes (Drivers) de votre carte réseau et respectez les directives qui vous indiquent d’installer les pilotes et utilitaires AVANT de placer la carte réseau dans l’ordinateur ! Une fois l'opération réalisée, connecter chaque ordinateur au Hub/Switch, par l'intermédiaire des câbles réseaux (à paires torsadés, RJ45).
    • Installation d’un réseau domestique (2/11)
      • Pourquoi un réseau à la maison ?
      • Les composants d'un réseau
      • Comment construire son réseau ?
      • L'installation des logiciels
      • Boite à outils logiciels pour vérifier votre réseau
      • La liaison avec Internet
      • La liaison Internet avec un routeur
      • C onfiguration et paramètres du protocole TCP/IP pour les ordinateurs
      • J'ai tout installé et ça ne fonctionne pas : que faire
    • Installation d’un réseau domestique (3/11) Pourquoi un réseau à la maison ? Si vous avez plus d'un PC à la maison, construisez un réseau. C'est très facile, peu cher et les avantages sont nombreux :
        • Copie et sauvegarde des fichiers
          • Oubliez les disquettes. Avec un réseau et quelques clics de souris, vous pouvez transférer à grande vitesse des fichiers entre vos machines pour des copies ou des sauvegardes croisées. En fait, chaque PC peut "voir" et utiliser l'ensemble des fichiers des machines connectées sur le réseau.
        • Partage des imprimantes et des périphériques
          • Une imprimante connectée sur un PC peut être partagée entre toutes les machines connectées sur le réseau. Vous pouvez aussi partager tous les périphériques comme les lecteurs de CD, les graveurs de CD et les équipements de sauvegardes.
        • Partage de l'accès Internet
          • Avec un réseau, tous les PC de votre maison peuvent partager un seul accès à Internet par modem, ADSL ou câble.
        • Jeux en réseau
          • Si vous êtes passionnés par "Quake" ou "Flight Simulator", découvrez une nouvelle manière de jouer en famille ou avec vos amis en connectant toutes les machines sur votre réseau.
        • Domotique
          • Relié au réseau, le système qui sert à contrôler votre habitation est vu par tous les autres PCs. Avec un serveur Web, vous pouvez y accéder partout dans le monde.
    • Installation d’un réseau domestique (4/11) Les composants d'un réseau
      • Les câbles et les connecteurs                             Utilisez tout simplement du câble téléphone type 5 (4 paires, torsadé, multi-brin, non blindé) et des connecteurs type RJ45. Vous pouvez sans problème avoir des liaisons de plusieurs dizaines de mètres.
      • Le Hub Ethernet Comme son nom en anglais l'indique, le hub est le noyau du réseau. C'est l'équipement qui sert à relier les équipements entre eux. Il n'est indispensable qu'à partir de 3 PCs. On trouve des modèles pour connecter 8 équipements. On trouve de plus en plus souvent des Hubs/Switchs. Ces équipements offrent les même fonctions. Ils sont simplement plus performants et plus chers.
      • Les cartes Ethernet
      • Chaque PC doit être équipé d'une carte Ethernet. S'il n'est pas déjà équipé, toute carte PCI RJ45 10 ou 100 MBit/s convient. Il existe des modèles à moins de 20 euros. Il existe aussi des adaptateurs type PCMCIA pour les PCs portables. Pour les machines équipées au minimum de Windows 98 et d'une prise USB, vous pouvez éviter d'ajouter une carte à l'intérieur avec un convertisseur USB-Ethernet .
      • Les logiciels N'achetez rien. Windows 95/98, 2000, XP ou Linux comportent tout ce qu'il faut en standard.
    • Installation d’un réseau domestique (5/11) Comment construire son réseau ?
      • A partir de 3 équipements, il faut un Hub
        • Vous reliez chaque carte de chaque PC au Hub à l'aide de câbles RJ45 droits.
      • Si vous n'avez que 2 PCs
        • La solution immédiate consiste à relier les 2 cartes réseaux à l'aide d'un câble croisé équipé de 2 prises RJ45. Chaque prise RJ45 comporte 8 fils. Seuls 4 fils sont utilisés pour les réseaux 10BaseT (1,2,3,6). Dans les câbles normaux dits droits, les fils correspondants de chaque prise sont reliés 2 à 2 (1-1, 2-2, 3-3, 6-6).
        • Pour un câble croisé, il faut faire les liaisons suivantes (1-3, 2-6, 3-1, 6-2). La plupart des câbles fournis en standard sont des câbles droits. Une solution simple consiste soit à acheter un adaptateur femelle/femelle croisé soit à réaliser un min-hub à l'aide d'une plaque équipée de 2 prises RJ45 femelles et à les relier entre elles selon l'ordre 1-3, 2-6, 3-1, 6-2.
    • Installation d’un réseau domestique (6/11) L'installation des logiciels Le plus simple et le plus performant consiste à installer un réseau IP. Sur le même réseau vous pouvez relier des machines équipées de systèmes différents comme Windows 95/98, Win Millenium, Win 2000, Win XP, Macintosh ou Linux.
      • Pour configurer votre réseau IP (dans panneau-de-configuration|réseau sélectionnez protocoles et propriétés) :
      • Indiquez une adresse IP différente par machine choisie parmi les adresses suivantes : 192.168.0.1 à 192.168.0.254
      • Valeur du masque de sous-réseau 255.255.255.0
      • La passerelle est l'adresse où sont envoyés les paquets qui sont destinés à des ordinateurs à l'extérieur du réseau local. Il faut donc mettre l'adresse de votre routeur ou du PC qui a le logiciel de partage de la connexion Internet généralement 192.168.0.1
      • Le DNS sert à convertir les adresses sous la forme de noms (www.yahoo.com) en adresse IP numérique. Il faut donc mettre l'adresse du PC de partage de la connexion Internet (sans doute 192.168.0.1)
      • Pour le PC qui partage la connexion à Internet ces paramètres sont fournis automatiquement à la connexion. Il faut donc laisser "obtenir automatiquement une adresse IP" sur l'interface en liaison avec Internet et ne configurer que l'adresse IP et le masque (192.168.0.1/255.255.255.0) pour l'autre interface.
    • Installation d’un réseau domestique (7/11) Configuration et paramètres du protocole TCP/IP pour les ordinateurs
    • Installation d’un réseau domestique (8/11) Boite à outils logiciels pour vérifier votre réseau : PING Ping Pour tester la présence d'une machine et le temps de réponse sur le réseau. Exemple ping 192.168.0.1 ou ping www.kebec.ca si vous êtes reliés à Internet. Pour lancer ces outils, faire Démarrer , Exécuter , taper cmd puis OK.
    • Installation d’un réseau domestique (8/11) Boite à outils logiciels pour vérifier votre réseau : TRACEROUTE Tracert Pour voir la route vers une autre machine sur le réseau. Utile surtout sur le réseau Internet public. Exemple Tracert www.kebec.ca . Pour lancer ces outils, faire Démarrer , Exécuter , taper cmd puis OK.
    • Installation d’un réseau domestique (8/11) Boite à outils logiciels pour vérifier votre réseau : ARP Arp -A Sert à identifier toutes les machines sur le réseau Pour lancer ces outils, faire Démarrer , Exécuter , taper cmd puis OK.
    • Installation d’un réseau domestique (8/11) Boite à outils logiciels pour vérifier votre réseau : NETSTAT Netstat [-a] [-e] [-n] [-s] [-p proto] [-r] [interval] -a affiche toutes les connections et les ports en écoute. -e affiche les statistiques Ethernet. Peut être combinée avec l'option -s . -n affiche les adresses et les numéros de port sous forme numérique.. -p proto affiche les connections du type proto; proto est TCP ou UDP. Avec l'option -s, affiche les statistiques par protocole, proto étant TCP, UDP, ou IP. -r affiche la table de routage. -s affiche les statistiques par protocole. Par défaut, les statistique TCP, UDP et IP; l'option -p peut être utilisée pour indiquer un protocole particulier. Pour lancer ces outils, faire Démarrer , Exécuter , taper cmd puis OK.
    • Installation d’un réseau domestique (8/11) Boite à outils logiciels pour vérifier votre réseau : IPCONFIG Pour lancer ces outils, faire Démarrer , Exécuter , taper cmd puis OK. Ipconfig /all pour voir tous les détails de votre configuration IP. Utiliser Winipcfg sous Windows 98/Me
    • Installation d’un réseau domestique (9/11) La liaison avec Internet
      • Si vous êtes relié à Internet par un modem, par le câble ou par l'ADSL vous pouvez facilement partager cette liaison entre tous les ordinateurs de votre réseau :
        • avec un logiciel de partage (partage Windows, WinGate, Winroute, …)
        • avec un routeur bon marché (Linksys, Dlink, Netgear, …)
    • Installation d’un réseau domestique (10/11) La liaison Internet avec un routeur Il existe des nouveaux équipements qui regroupent les fonctions de routeur et de hub ou switch à des prix très bon marché. Dans ce cas, il n'est plus nécessaire de laisser un PC en marche pour que les autres aient accès à Internet. Ces équipements assurent la fourniture d'adresses dynamiques et la translation d'adresse ce qui rend l'installation extrêmement simple. C'est de loin la meilleure solution si vous avez les moyens pour acheter un tel équipement. Attention, évitez les modem DSL/Cable qui n’ont qu’une prise USB, car il vous faut une prise RJ45 pour relier le Modem au routeur avec un câble réseau.
    • Installation d’un réseau domestique (11/11) J'ai tout installé et ça ne fonctionne pas : que faire ?
      • A ce stade, votre réseau local fonctionne. Pour partager l'accès Internet, il faut vérifier que le PC relié à Internet a toujours accès à Internet. Si oui, vous pouvez alors installer le logiciel de partage....
      Voici la liste des vérifications à effectuer dans l'ordre : Si vous avez un firewall logiciel, ne pas oublier de le désactiver pendant les tests réseau.
      • Vérifier que les cartes sont bien connectées physiquement. La lampe verte du port du Hub doit s'allumer ainsi que la lampe verte de la carte, si elle existe. En cas de problème, vérifier le câblage. Vérifier les configurations IP à l'aide de Winipcfg .
      • A l'aide de la commande ping vérifier que les machines communiquent. Par exemple sur la machine 192.168.0.1, faire un ping de la machine 192.168.0.2 et inversement. En cas de problème, vérifier l'installation du protocole TCP/IP sur chaque machine. Vérifier maintenant que dans l'explorateur, voisinage réseau on voit bien les autres machines. En principe il faut jusqu'à 12 minutes et quelquefois beaucoup plus pour que la liste des ordinateurs vus sur le réseau soit mise à jour et qu'un des ordinateurs du réseau devienne le "Browse master". Voila la procédure pour réseau récalcitrant. Sur le PC B, il faut faire Démarrer, rechercher, ordinateur... et entrer l'adresse de A, puis cliquer sur rechercher maintenant. En principe on doit le trouver et, en double cliquant dessus, voir les fichiers partagés. Avec un glisser-déplacer on peut mettre un raccourci sur le bureau ou sur la barre de tâche.
    • Les réseaux sans-fil
      • Les technologies existantes
      • Mode de fonctionnement
      • Construire un réseau Wi -Fi
    • Les technologies existantes du WiFi La norme 802.11b est la norme la plus répandue actuellement. Elle propose un débit théorique de 11 Mbps (6 Mbps rééls) avec une portée pouvant aller jusqu'à 300 mètres dans un environnement dégagé. La plage de fréquence utilisée est la bande des 2.4 GHz, avec 3 canaux radio disponibles. La norme 802.11g offre un haut débit (54 Mbps théoriques, 30 Mbps réels) sur la bande de fréquence des 2.4 GHz. La norme 802.11g a une compatibilité ascendante avec la norme 802.11b, ce qui signifie que des matériels conformes à la norme 802.11g peuvent fonctionner en 802.11b La norme 802.11g permet d'obtenir un débit théorique de 54 Mbps pour des portées équivalentes à celles de la norme 802.11b. Portées et débits d la norme 802.11b 500 m 150 m 1 Mbit/s 400 m 100 m 2 Mbits/s 300 m 75 m 5,5 Mbits/s 200 m 50 m 11 Mbits/s Portée à l'extérieur Portée en intérieur Débit théorique
    • Mode de fonctionnement du WiFi
      • Il existe différents types d'équipement pour la mise en place d'un réseau sans fil WiFi :
        • Les adaptateurs sans fil ou cartes d'accès : il s'agit d'une carte réseau à la norme 802.11 permettant à une machine de se connecter à un réseau sans fil. Les adaptateurs WiFi sont disponibles dans de nombreux formats (carte PCI , carte PCMCIA , adaptateur USB , carte CompactFlash , ...). On appelle station tout équipement possédant une telle carte.
        • Les points d'accès (notés AP pour Access Point , parfois appelés bornes sans fil ) permettant de donner un accès au réseau filaire (auquel il est raccordé) aux différentes stations avoisinantes équipées de cartes wifi.
      • Le standard 802.11 définit deux modes opératoires :
        • Le mode infrastructure dans lequel les clients sans fil sont connectés à un point d'accès. Il s'agit généralement du mode par défaut des cartes 802.11b.
        • Le mode ad hoc dans lequel les clients sont connectés les uns aux autres sans aucun point d'accès.
    • Mode de fonctionnement du WiFi : Infrastructure En mode infrastructure chaque ordinateur station (notée STA ) se connecte à un point d'accès via une liaison sans fil. L'ensemble formé par le point d'accès et les stations situés dans sa zone de couverture est appelé ensemble de services de base (en anglais basic service set , noté BSS ) et constitue une cellule. Chaque cellule est identifié par un nom : le SSID
    • Mode de fonctionnement du WiFi : Ad Hoc En mode Ad Hoc les machines sans fil clientes se connectent les unes aux autres afin de constituer un réseau point à point ( peer to peer en anglais), c'est-à-dire un réseau dans lequel chaque machine joue en même temps de rôle de client et le rôle de point d'accès.
    • Construire un réseau WiFi La construction d’un réseau WiFi se résume à quelques tâches simples :
      • Vous procurer un point d’accès ainsi que des cartes réseaux pour chaque ordinateur à connecter
      • Déballer et brancher au secteur le point d’accès
      • Placer dans les ordinateurs les cartes réseaux sans-fil (PCI pour les tours PC et format PCMCIA pour les portable, ou USB)
      Il ne reste plus qu’à allumer les ordinateurs afin d’y installer les pilotes des cartes réseaux, ainsi que de configurer les paramètres.
    • Configurer les PC pour le WiFi
      • Installer le pilote de l’adaptateur Wifi avec le CD d’installation
      • Éteindre l’ordinateur
      • Placer et installer l’adaptateur dans la machine
      • Configurer le dispositif sans fil (routeur, connexion)
      • Ne pas mettre l’adaptateur dans l’ordinateur Lancement automatique de l’installation ou Démarrer / Exécuter / D:Autorun.exe
    • Choisir le domaine géographique du pays Certains pays peuvent avoir un zone de fréquences diff é rents des zones mentionn ée s dans le tableau ci-dessus. Il est de la responsabilit é de l’utilisateur de s’assurer que la configuration du canal sans fil est compatible avec la réglementation en vigueur dans ces pays.
    • Eteindre L’ordinateur Placer la carte dans l’ordinateur Rallumer l’ordinateur et répondre oui a la configuration automatique de la carte avec le Pilote installé a l’étape précédente
    • Connexion établie Connexion non établie Cliquer sur le témoin de connexion pour lancer l’assistant de configuration du dispositif sans fil
    • Assistant de configuration du dispositif sans fil État de la connexion
    • Configuration de la connexion Mode Infrastructure Identification du Réseau = Wifi-Atelier
    • Recherche des réseaux Wi-Fi environnants Réseau
    • Gestion de la sécurité 1 - Modifier le nom du routeur (SSID)
    • 2 – Changer le mot de passe
    • 3 – Filtrer les adresses MAC
    •  
    • 4 - Crypter les données Wireless Security Wireless
    • 5 – Interdire la diffusion des SSID Wireless SSID Broadcast = Disable
    • 6 - Activer le Firewall du routeur Security - Firewall Protection = Enable Interdiction de certains accès par le biais d’Internet
    • Les restrictions d’accès
      • Accès selon les adresses MAC, les adresses IP, les jours
      • et les heures précis
      • Blocage d’accès a certains services (ex: http)
      • Blocage d’accès de certains sites web avec l’adresse
      • url (ex: microsoft.com)
      • Blocage par mot clé (ex: bombe, sexe)
      • Blocage de certaines applications
    • Modifier les paramètres de connexion avec Windows XP
      • Obtenir les adresses IP automatiquement
      • Préciser l’adresse du serveur DNS si disponible
    • Vérification de la connexion sans fil
      • Vérifier les indicateurs sur l’adaptateur Cardbus/PCI. Verte
      • clignotante indique que la connexion a été effectuée.
      • Vérifier l’icône de dispositif sans fil qui apparaît sur la
      • barre des tâches Windows.
      • Vérifier que le SSID est le même pour tous les dispositi
      • reliés
      • Vérifier que la clé de sécurité est la même pour tous les
      • dispositifs reliés
      • S’assurer que toutes les adresses IP du dispositif sont de
      • la même série / catégorie.
    • Propriétés du réseau
      • Cliquer avec le bouton droit sur Favoris Réseau
      • S électionner Propriétés
      • Double-cliquer sur Connexion au Réseau sans fil  
      • Cliquer sur Protocole Internet (TCP/IP)
      • Cliquer sur Propriétés
      • Sélectionner Obtenir une adresse IP automatiquement
      • (si le Routeur sans fil ou Point d’Accès dispose
      • d’un serveur DHCP actif)
      • Sélectionner Obtenir automatiquement une adresse
      • serveur DNS
    •  
    •  
    • Comparaison des technologies
      • coût moyen à élevé
      • débit non garanti et s'affaiblissant avec l'éloignement et certains obstacles
      • distance maximale pour certains accessoires Wi-Fi (kit 2 postes, clé USB) : 10 à 30 m max.
      • sécurisation du réseau obligatoire
      • installation un peu plus complexe à partir de 3 postes (point d'accès) mais reste accessible
      • dépendance filaire
      • installation plus contraignante si absence de connecteurs Ethernet (obligation d'ouvrir l'unité centrale)
      Inconvénients
      • grande mobilité des postes de travail
      • choix du débit théorique : 11 Mbps , 54 Mbps ou 108 Mbps
      • distance maximale : 300 mètres
      • installation simplifiée pour deux postes
      • coût réduit
      • débit élevé et constant: 100 Mbps
      • distance maximale : aucune avec des répétiteurs
      • bonne sécurisation du réseau
      Avantages WiFi Ethernet câblé
    • Partage d’imprimantes Pour partager une imprimante à travers le réseau, il faudra procéder comme suit : Déroulez le menu Démarrer  Panneau de confiquration  Imprimantes et télécopieurs . Cliquer droit sur l'icône de l'imprimante à partager puis sélectionner Partager
    • Partage de fichiers: Win95-2000 Pour partager des fichiers sur le réseau, vous devez avant tout partager un dossier qui contiendra ces fichiers. Cliquer droit sur l'icône du dossier à partager puis sélectionner Partager
    • Partage de fichiers: WinXP Avec Windows XP, la procédure est un peu plus complexe qu’avec les versions précédentes Pour des raisons de sécurité par défaut certains dossiers sécurisés ( Documents Partagés ) sont explicitement désignés comme étant partageables et accessibles aux autres usagers du réseau.
    •  
    • Partage Internet
      • Nous avons vu plus tôt qu’il était possible de partager l’accès Internet connecté à un ordinateur en utilisant les outils logiciels (outils Partage Internet de Windows depuis la version 98SE, ou des logiciels tiers tels que WinGate ou WinRoute).
      • L’arrivée de petits routeurs matériels bon marché a permit de faciliter le partage des connexions Internet efficaces, sécuritaires et faciles à administrer. Actuellement c’est l’option la plus recommandée.
    • Les applications Internet
      • La plupart des applications Internet sont prêt à l’eploi dès qu’ils son installés :
      • Logiciels Web (Internet Explorer, Netscape, Mozilla Firefox, Opéra)
      • Logiciels de messagerie instantannée (ICQ, MSN/AOL Messenger)
      • Logiciels d’écoute audio/vidéo (Windows MediaPlayer, iTune, QuickTime, RealOne Player, Winamp)
      Configuration de la connexion Internet (Modem, Câble, DSL, Réseau) Une fois la liaison vers Internet établie, il ne reste plus qu’à s’assurer que les applications de navigation et consultation des données sont installés et bien configurées
      • Pour ce qui est des logiciels de courrier électronique (Outlook Express, Mozilla Thunderbird, Eudora), il vous faudra effectuer certaines configurations particulières afin de pouvoir accéder à vos messager et en envoyer.
    • Configurer la messagerie pour Outlook Express (1/2) Avant de chercher à configurer votre logiciel de messagerie électronique, vous devez vous assurer de posséder en main toutes les informations données par votre fournisseur Internet (FAI ou FSI). Ce qui comprend : Cliquez Ajouter  Courrier pur obtenir la boîte de dialogue de configuration atelier123456 Mot de passe kebec_atelier1 Identifiant du compte mail..kebec.ca Adresse du serveur SMTP mail.kebec.ca Adresse du serveur POP [email_address] Votre adresse
    • Configurer la messagerie pour Outlook Express (2/2) Il ne vous reste plus qu’à compléter les boîtes de dialogues des deux signets Général et Serveurs avec les informations provenant de votre fournisseur Internet et cliquer sur OK une fois le tout terminé !
    • Gestion de la sécurité
      • La sécurité Wi -Fi
      • Pare-feu de Windows XP
      • Sauvegarde des données ( Backup )
      • Les virus
      • Mise à jour du système et des logiciels
    • La sécurité Wi-Fi Si vous ne protégez pas votre réseau sans fil toute personne qui se retrouverait à portée d’émission de votre point d’accès pourra s’y connecter et accédr à vos ordinateurs et même utiliser vos ressources tel que l’accès Internet Pour limiter les risques, il vous faut au moins : Contrôler l’accès à votre réseau WiFi par MAC adresse (= No de série unique de chaque carte réseau) Crypter les échanges de données entre le point d’accès et les ordinateurs satellites avec une clé WEP à 64 ou 128 bits Il existe d’autres mesures optionnelles pour renforcer la sécurité du réseau WiFi (Authentification sur un serveur, Masquer le SSID, utilisation d’un Firewall et/ ou d’un VPN, etc…)
    • Pare-feu de Windows XP (1/3) Avant de connecter votre ordinateur à Internet, vous devez installer un pare-feu. Un pare-feu est un matériel ou un logiciel qui empêche les pirates, ainsi que de nombreux types de virus et de vers , d'accéder à votre ordinateur. Si vous disposez du système d'exploitation Microsoft Windows XP, vous pouvez utiliser son pare-feu de connexion Internet intégré. Un pare-feu constitue la première ligne de défense la plus importante pour la sécurité de votre ordinateur. Vous devez également utiliser Windows Update et un logiciel antivirus pour protéger votre PC.
      • Pour activer le pare-feu de connexion Internet, procédez comme suit :
        • Cliquez sur Démarrer puis sur Panneau de configuration .
        • Cliquez sur Connexions réseau et Internet puis sur Connexions réseau .
    • Pare-feu de Windows XP (2/3) Sous Modem ou sous Réseau local ou Internet à grande vitesse , cliquez sur l'icône qui correspond à la connexion que vous souhaitez protéger Dans le volet figurant à gauche, sous Gestion du réseau , cliquez sur Modifier les paramètres de cette connexion . Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur la connexion puis cliquer sur Propriétés
    • Pare-feu de Windows XP (3/3) Sous l'onglet Paramètres avancés , sous Pare-feu de connexion Internet , cochez la case Protéger mon ordinateur et le réseau en limitant ou interdisant l'accès à cet ordinateur à partir d'Internet . En cliquant sur le bouton Paramètres , vous pourrez permet à certains services d'être activés. Une fois que vous avez activé la case à cocher puis fermé la fenêtre Propriétés , le pare-feu est activé. Le pare-feu peut interférer avec certaines opérations réseau , telles que le partage de fichiers et d'imprimantes, les programmes liés à la mise en réseau ou les jeux en ligne.
    • Les virus
      • Un virus est un programme hostile susceptible d'infecter les fichiers (principalement les fichiers exécutables) en y insérant une copie de lui-même.
      • Il peut en résulter des dysfonctionnements divers :
        • Effacement de fichiers
        • Endommagement du disque dur
        • Désactivation de certaines fonctions
        • Bris de sécurite, …
      • Il est important de protéger l’ordinateur par un anti-virus et en évitant d’ouvrir les fichiers joints à des e-mails dont l’expéditeur est inconnu.
      • Les outils disponibles actuellement sur le marché sont capables de protéger de la majorité des virus connus, reçus par e-mail ou exploitant les failles de Windows.
      • Parmi les antivirus les plus courants, il faut citer Kasperky Antivirus, Norton Antivirus, McAfee VirusScan ou encore PC-cillin de Trend Micro.
    • Mise à jour du système et des logiciels La mise à jour du système d’exploitation est importante pour assurer la sécurité de l’ordinateur. Plusieurs patchs correctifs de sécurité sont disponibles pour améliorer les différents programmes qui constituent le système d’exploitation. Il faudrait paramétrer une mise à jour automatique des applications Windows en cliquant sur Démarrer/Windows Update. Visiter régulièrement les sites Web des pilotes des périphériques installés, des éditeurs de logiciels installés pour télécharger la mise à jour des logiciels et des pilotes.