Panorama top 250 editeurs et créateurs de logiciel Francais EY Syntec numérique 2013

  • 262 views
Uploaded on

Le logiciel, catalyseur de changement pour nos entreprises …

Le logiciel, catalyseur de changement pour nos entreprises
Il existe des secteurs en France qui connaissent une croissance à deux chiffres... C’est le cas, cette année, de notre panel d’éditeurs de logiciels français ! Le chiffre d’affaires du Top 250 a crû de 12% entre 2011 et 2012. Un dynamisme impressionnant dans le contexte économique difficile que tout le monde connaît aujourd’hui.
Ce sont des chiffres d’autant plus importants, que la croissance exceptionnelle des entreprises numériques ne bénéficie pas qu’aux seuls acteurs du secteur. En effet, sous l’impulsion des nouvelles technologies, c’est l’ensemble du monde économique qui est en train de changer.

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
262
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
11
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français 3e édition - Octobre 2013
  • 2. Editorial Le logiciel, catalyseur de changement pour nos entreprises Il existe des secteurs en France qui connaissent une croissance à deux chiffres... C’est le cas, cette année, de notre panel d’éditeurs de logiciels français ! Le chiffre d’affaires du Top 250 a crû de 12% entre 2011 et 2012. Un dynamisme impressionnant dans le contexte économique difficile que tout le monde connaît aujourd’hui. L’utilisation de plus en plus répandue des smartphones permet de dissocier la présence physique au bureau de la tâche à accomplir. On s’oriente ainsi vers plus de rapidité et vers plus d’efficacité avec une conséquence directe sur tous les métiers. C’est toute la chaîne du travail qui entre en mutation grâce à la révolution numérique ! Ce sont des chiffres d’autant plus importants, que la croissance exceptionnelle des entreprises numériques ne bénéficie pas qu’aux seuls acteurs du secteur. En effet, sous l’impulsion des nouvelles technologies, c’est l’ensemble du monde économique qui est en train de changer. Aujourd’hui, lorsqu’un serveur prend notre commande au restaurant, il est souvent équipé d’une tablette qui lui permet de communiquer directement avec la cuisine, de gérer instantanément la facturation évitant ainsi délais et erreurs, l’exemple même d’un des métiers les plus traditionnels qui se retrouve totalement transformé par le numérique ! Première conséquence visible : l’apparition d’un nouvel écosystème centré autour d’Internet, écosystème qui voit naître quotidiennement, à côté des géants établis que nous connaissons tous comme Facebook et Google, des jeunes pousses à l’avenir prometteur. Deuxième conséquence moins visible mais tout aussi importante : toutes les entreprises, même les plus traditionnelles, intègrent aujourd’hui le numérique dans leur activité, à l’exemple de la PME qui se dote d’un site Internet. Une décision qui peut paraître anodine, mais qui bouleverse radicalement son organisation interne, et impose la création de nouveaux emplois allant du gestionnaire de site web au spécialiste du marketing Internet. Autre impact fondamental du numérique dans l’entreprise : une remise en cause profonde de l’organisation du travail. L’email, les réseaux sociaux internes ou la visioconférence bouleversent totalement la façon de communiquer. Mais tous ces changements ne pourraient se faire sans logiciels. Le logiciel, catalyseur de cette révolution industrielle du XXIe siècle est souvent invisible, mais constitue le cœur du réacteur nucléaire de l’économie numérique. Dans l’automobile par exemple, les prototypes des voitures sont désormais conçus sur des logiciels tandis que l’ensemble des fonctionnalités électroniques, du GPS aux commandes vocales, est piloté par logiciel. C’est tout simplement la brique essentielle au fonctionnement d’Internet et des outils technologiques, en amont comme en aval de tout processus industriel. C’est peut-être la grande leçon à retenir de ce Top 250, le retour de la croissance et de l’emploi dans notre pays ne pourra se faire sans s’appuyer sur le dynamisme du numérique et de ses acteurs clés, les éditeurs de logiciels ! Bruno Vanryb Président du Collège éditeurs Syntec Numérique
  • 3. Avant-propos Pour la troisième année consécutive, EY s’associe à Syntec Numérique pour publier le Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français. Examinant les données relatives à plus de 350 sociétés, ce panorama offre une image complète et détaillée d’un secteur qui confirme année après année son potentiel de croissance et de création d’emplois. Les éditeurs et créateurs de logiciels français pèsent plus de 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Ils représentent plus de 50 000 emplois, dont un grand nombre à haute valeur ajoutée. Malgré une conjoncture difficile et une concurrence étrangère forte, le logiciel parvient ainsi à maintenir une croissance à deux chiffres. Source d’innovation permanente et de compétitivité, il confirme à n’en pas douter sa place parmi les filières d’excellence de notre pays, contribuant à la modernisation des processus de production et de gestion dans l’ensemble de l’économie. En partageant les enseignements du Top 250, EY et Syntec Numérique contribuent à l’observation et à l’analyse du secteur français des éditeurs de logiciels, mettant en lumière sa place stratégique dans notre économie. Franck Sebag, Associé EY Ce panorama a été réalisé avec le soutien du Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV) Note méthodologique Le Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français est réalisé sur la base d’une enquête par questionnaire menée auprès des acteurs français du logiciel. Seules sont incluses dans ce panorama les sociétés françaises déclarant ne pas être filiales d’un groupe étranger sur l’exercice concerné. Les éléments chiffrés individuels communiqués dans la présente étude sont issus de données déclarées par les entreprises en réponse au questionnaire, et complétés pour certaines sociétés de données publiques. Le classement général est effectué sur la base du chiffre d’affaires correspondant à l’activité d’édition de logiciel. 350 éditeurs ont répondu cette année à notre questionnaire. La présente étude distingue trois catégories selon les profils et spécialités des éditeurs, certains pouvant appartenir à plusieurs catégories : • les éditeurs “sectoriels”, dédiés à un secteur d’activité particulier (banque, administration, industrie, transport, etc.) ; • les éditeurs “horizontaux”, proposant une offre générale à tous les secteurs d’activité ; • les éditeurs “Particuliers et jeux”. Sommaire 3 7 10 12 Un monde immatériel… à l’impact économique et social bien réel Quel carburant pour un secteur à grande vitesse ? Moteurs de croissance, présents et futurs Classement Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français - 3e édition - Octobre 2013 | 1
  • 4. Chiffres clés du panorama 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 + 12% de croissance entre 2011 et 2012 11% du chiffre d’affaires réalisé en mode SaaS Plus de 50 000 employés, en croissance de 10% depuis 2010 1 milliard de chiffre d’affaires consacré à la R&D en 2012 2 | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français 69% prévoient d’embaucher pour l’année à venir
  • 5. Un monde immatériel… à l’impact économique et social bien réel Un secteur qui pèse dans l’économie En dépit d’un contexte économique défavorable, le secteur du logiciel maintient une croissance forte. Il affiche en 2012 un chiffre d’affaires cumulé de plus de 8 milliards d’euros, soit une croissance de 12% par rapport à 2011, supérieure à celle réalisée entre 2010 et 2011 (8%). Chiffre d’affaires Edition global (en milliards d’euros) Cette très forte croissance des 350 éditeurs français de notre panorama est encore plus impressionnante lorsqu’elle est mise en perspective avec la croissance globale du secteur (+1,9% en 2012) 1, incluant l’ensemble du marché dont les éditeurs internationaux. 8 +12% +8% 9 7 8,1 6,7 7,2 6 5 4 3 2 1 0 2010 2011 2012 Le dynamisme du secteur revient principalement aux éditeurs “sectoriels” ainsi qu’aux éditeurs “Particuliers et jeux”. Les 175 éditeurs sectoriels, majoritaires en nombre, pèsent davantage en termes de chiffre d’affaires, réalisant 4,7 milliards d’euros pour l’année 2012, soit 58% de l’activité totale du secteur. Croissance du chiffre d’affaires Edition par catégorie Les 18 éditeurs de logiciels “Particuliers et jeux” de notre panorama représentent à eux seuls 20% du secteur et affichent la plus belle progression de 2012 avec 17% de croissance, tirée par les leaders du classement Ubisoft et Gameloft. 30% 25% 24% 23% Les éditeurs “horizontaux” enregistrent une croissance de seulement 6% en 2012, érodée par une baisse de chiffre d’affaires de plusieurs acteurs de cette catégorie. La taille moyenne de ce type d’éditeurs ne dépasse pas les 14 millions d’euros de chiffre d’affaires. 20% 17% 15% 15% 13% 10% 10% 9% 6% 5% 5% 0% 2012-2010 Editeurs "sectoriels" 2012-2011 Editeurs "horizontaux" 2011-2010 "Particuliers et jeux" 1 Source : Syntec Numérique / IDC, mars 2013 3e édition - Octobre 2013 | 3
  • 6. Répartition des éditeurs par taille d’entreprise Chiffre d'affaires (en milliards d'euros) 5,0 4,7 4,5 Nombre d'éditeurs par catégorie 175 éditeurs 200 169 éditeurs 4,0 150 3,5 3,0 2,3 2,5 100 2,0 1,7 1,5 50 1,0 0,5 0,0 18 éditeurs Editeurs "sectoriels" Editeurs "horizontaux" "Particuliers et jeux" 0 Une disparité de taille toujours forte chez les éditeurs Le logiciel demeure une activité très concentrée, 62% du chiffre d’affaires global étant réalisé par seulement 5% des éditeurs. On note toutefois un début d’évolution structurelle du secteur par rapport à notre panorama de l’an passé : la part des entreprises de moins de 10 millions d’euros diminue cette année (de 70% à 57% du nombre d’éditeurs) au profit de celles réalisant un chiffre d’affaires entre 10 et 50 millions d’euros (de 23% à 33%). Cette tendance se reflète aussi dans la répartition en termes de chiffre d’affaires, la catégorie des entreprises de 10 à 50 millions d’euros représentant désormais près du quart de l’activité du secteur contre 17% en 2012. Répartition des éditeurs par taille d’entreprise 70% 62% Part du chiffre d'affaires du secteur (2012) 57% 60% Nombre d'éditeurs 50% 40% 15% 33% 30% 23% 20% 10% 0% 4 8% 7% 0 - 10 M€ 10 - 50 M€ 5% 50 - 100 M€ | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français 5% Plus de 100 M€
  • 7. Croissance du chiffre d’affaires Edition entre 2010 et 2012 par taille d’entreprise 2012-2010 2012-2011 2011-2010 0-10 M€ 25% 10% 13% 10-50 M€ 22% 10% 11% 50-100 M€ 11% 9% 2% Plus de 100 M€ 23% 14% 8% Total panel 22% 12% 8% En termes de croissance, les plus petites entreprises – celles dont le chiffre d’affaires est inférieur à 10 millions d’euros – affichent une performance égale, voire supérieure aux plus grandes. Elles ont connu une progression de 25% de leur chiffre d’affaires au cours des deux dernières années. Cette croissance est toutefois moindre pour les entreprises de taille moyenne, qui affichent +11% sur les deux dernières années. On observe un seuil de croissance à dépasser pour les éditeurs situés entre 50 et 100 millions d’euros de chiffres d’affaires. L’Asie séduit les plus grands éditeurs A l’exception des plus grandes sociétés, le secteur concentre encore plus des deux tiers de son activité en France. La proportion de chiffre d’affaires réalisée dans l’Hexagone est toutefois en légère baisse par rapport à 2012 chez les acteurs réalisant moins de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pour les grandes entreprises affichant plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires, un quart de l’activité est réalisé dans la zone Amériques. Une tendance en baisse au bénéfice de l’Asie qui représente aujourd’hui 11% de l’activité, contre 3% en 2011. Répartition géographique de l’activité selon la taille des éditeurs 100% 2% 6% 4% 10% 2% 11% 10% Amériques EMEA 13% 80% Asie 25% 19% France 60% 22% 87% 40% 79% 67% 42% 20% 0% 0 - 10 M€ 10 - 50 M€ 50 - 100 M€ Plus de 100 M€ (Base : 256 répondants) 3e édition - Octobre 2013 | 5
  • 8. Créateurs de logiciels... et d’emplois L’effectif total des sociétés du secteur continue à progresser, affichant une croissance de plus de 10% entre 2010 et 2012 pour dépasser aujourd’hui la barre des 50 000 personnes. Evolution des effectifs globaux Des différences par catégorie d’éditeurs existent : les éditeurs “sectoriels” et “jeux” connaissent la croissance la plus forte de leurs effectifs, respectivement de 14% et 23%. Ubisoft porte la quasi-totalité de la croissance des effectifs de sa catégorie (+23,5 %), tandis que chez les éditeurs “sectoriels”, Dassault Systèmes a augmenté à lui seul ses effectifs de près de 1 000 personnes dans le monde en deux ans. Les effectifs des éditeurs “horizontaux” sont, eux, restés quasiment stables sur la même période. 52 000 +10% 50 865 51 000 50 000 48 684 49 000 48 000 47 000 46 000 46 083 45 000 44 000 43 000 2010 2011 2012 (Base : 197 répondants) Prévisions d’embauche pour l’année à venir 1% 5% Bien que les intentions d’embauche aient connu en 2012 une légère inflexion par rapport à l’année précédente, les éditeurs prévoient toujours dans leur grande majorité d’augmenter leurs effectifs (69% contre 79% dans le panorama 2012). 25% 69% Augmentation Stabilité Réduction Ne se prononce pas (Base : 234 répondants) 6 | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français
  • 9. Quel carburant pour un secteur à grande vitesse ? Un secteur alimenté par l’innovation Part du chiffre d’affaires consacré à la R&D selon la taille des éditeurs 25% Peut-être plus que n’importe quel autre secteur, le monde du logiciel se doit de constamment innover afin d’intégrer les dernières technologies et les nouveaux usages dans ses offres, que cette innovation soit technique, fonctionnelle ou commerciale. Pour alimenter cet effort d’innovation, les dépenses consacrées à la recherche et développement en 2012 ont représenté entre 13% et 20% du chiffre d’affaires des entreprises étudiées, selon leur taille, soit un montant total d’environ 1 milliard d’euros ! 20% 20% 15% 13% 10% 5% 0% Moins de 50 M€ de chiffre d'affaires Plus de 50 M€ de chiffre d'affaires (Base : 231 répondants) Part des effectifs de R&D par rapport aux effectifs globaux 24% 24% 23% 23% 22% 21% Preuve de l’attention portée à ces efforts de R&D, les effectifs consacrés aux activités innovantes progressent plus rapidement que les effectifs globaux. 22% 2010 2011 2012 (Base : 157 répondants) 3e édition - Octobre 2013 | 7
  • 10. Proportion des effectifs de R&D implantés en France 100% 92% 78% 80% 62% 60% 40% Les équipes dédiées à la recherche et au développement restent majoritairement domiciliées en France, le panel indiquant même une part plus importante de ces effectifs sur le territoire national que l’an passé (78% contre 69%). Ces réponses confirment la qualité des systèmes d’aides à l’innovation en France, qui contribuent au maintien dans l’Hexagone des emplois à forte valeur ajoutée – ainsi qu’à l’attractivité du pays pour les activités R&D de certaines multinationales étrangères. 20% el pa n du e bl se m En En de tre 25 pris 0 es pe d rs e p on lu ne s s En tr de epr 25 ise 0 sd pe e rs mo on in ne s s 0% (Base : 156 répondants) Des dispositifs de soutien à l’innovation plébiscités Le Crédit d’impôt recherche (CIR), désormais reconnu à l’échelle internationale comme une référence en matière de soutien aux activités de R&D, confirme sa popularité auprès des éditeurs et créateurs de logiciels, 76% d’entre eux indiquant y avoir eu recours en 2012. Depuis sa création il y a trente ans, le CIR – allié à d’autres outils, notamment au statut de JEI (jeune entreprise innovante) – a joué un rôle crucial dans l’éclosion et le développement de nombreux acteurs du numérique en France. Il importe aujourd’hui de pérenniser et d’élargir ce dispositif, en veillant à ne pas en décourager l’utilisation par des problèmes de définition des règles d’éligibilité. Utilisez-vous le dispositif du Crédit impôt recherche (CIR) ? 5% 19% 76% Oui Non Ne sait pas (Base : 233 répondants) 8 | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français
  • 11. En revanche, le Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) semble peu connu (38%) ou considéré comme relativement peu adapté au secteur du logiciel (38%). C’est particulièrement le cas des plus petits éditeurs, alors que la moitié des sociétés de plus de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires considère le dispositif comme adapté. Le dispositif du CICE vous paraît-il adapté à votre secteur ? 3% 21% Ces résultats mitigés s’expliquent par une méconnaissance encore importante du dispositif avant l’été 2013 et peut-être également par l’assiette de ce crédit d’impôt, qui ne concerne que les rémunérations brutes versées par les entreprises inférieures à 2,5 fois le Smic. 38% 21% 17% Des ressources financières qui évoluent peu Oui tout à fait Oui plutôt Non plutôt pas Les stratégies de financement des éditeurs et créateurs de logiciels s’appuient toujours et principalement sur l’autofinancement, pour 86% des entreprises interrogées. Les sociétés du secteur disent avoir eu recours ou envisagé la dette bancaire et le capital-risque comme autres sources de financement dans respectivement 28% et 25% des cas. Non pas du tout Ne sait pas (Base : 233 répondants) Les business angels, la dette convertible en capital ou la levée de fonds en Bourse restent encore des instruments de financement peu utilisés. Les sources de financement utilisées et envisagées Dette convertible en capital 7% 89% 4% Levée de fonds en Bourse 7% 89% 4% Business angels 8% 87% 5% Capital risqueurs / investisseurs 25% Dette bancaire 66% 68% 28% Capacité d'autofinancement 9% 4% 86% 0% 20% Oui 40% Non 12% 60% 80% 2% 100% Prévu (Base : 233 répondants) 3e édition - Octobre 2013 | 9
  • 12. Moteurs de croissance, présents et futurs 100% Croissance confirmée pour le SaaS Répartition du chiffre d’affaires 2012 par type d’activité et selon la taille des éditeurs 100% 6% 15% 10% 10% 80% 19% 27% 40% 11% 33% 60% 34% Pour les éditeurs réalisant moins de 50 millions d’euros de chiffre 24% 25% d’affaires, les logiciels en mode SaaS représentent désormais 15% 26% 40% de l’activité, indiquant sans doute une tendance plus naturelle pour ces sociétés de plus petite taille à lancer leur activité directement sur ce modèle. 34% 28% Moins de 50 M€ Plus de 50 M€ 31% Ensemble du panel SaaS / ASP 31% 28% 11% 19% 0% 20% 10% chiffre d’affaires liée au SaaS40% (Software as a Service) atteint 11% 27% 33% en 2012, un chiffre en progression significative par rapport à 2011 (8%) et qui représente ainsi près de 350 millions d’euros 60% de chiffre d’affaires en 2012. 25% 26% 40% 10% 80% Pour l’ensemble des éditeurs de notre panel, la proportion du 20% 24% 6% 15% Services et autres Support maintenance 0% Moins de 50 M€ Plus de 50 M€ Produits vendus / licences Ensemble du panel (Base : 230 répondants) SaaS / ASP Services et autres Quels objectifs de développement à moyen terme ? Support maintenance Produits vendus / licences Le Cloud Computing et le SaaS sont cités en tête des orientations marchés qui tireront l’industrie du logiciel dans les années à venir, suivis par la mobilité. Les éditeurs de logiciels ne voient donc pas le passage au mode SaaS comme une contrainte, mais bien comme une opportunité. En 2013, pour l’ensemble des éditeurs, le SaaS approchera le milliard d’euros (847 millions d’euros) sur un marché du logiciel global autour de 10 milliards. D’ici 2015, ce sera 1,5 milliard (source : étude IDC). Priorités technologiques à moyen terme Le SaaS change la nature même du logiciel dans la manière de le concevoir, le commercialiser mais également dans le modèle économique qui se dessine derrière. Réseaux sociaux 3% 7% Sécurité 7% Big Data 8% Mobilité 21% 15% 19% 9% 28% 28% Cloud / SaaS 41% 22% 28% 54% 0% 20% 40% 60% (Base : 217 répondants) 10 | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français Premier choix Deuxième choix Troisième choix 11% 80% 100%
  • 13. Leviers et domaines d’investissement pour les DSI Les objectifs de développement des éditeurs apparaissent également en phase avec les priorités des DSI (directeurs des systèmes d’information) présentées en février dernier dans l’étude Syntec Numérique-IDC. Ces derniers souhaitent clairement renforcer leurs investissements en SaaS et anticipent des besoins d’intégration avec leur SI historique. Plus de la moitié des DSI envisagent également de renforcer leurs investissements autour de projets de mobilité. Achat de logiciels en SaaS - 5% Intégration du SaaS avec le SI historique - 6% Achat de ressources informatiques dans le Cloud Investissements orientés mobilité 66% 50% - 3% 40% - 9% 52% Accélération Ralentissement Source : Enquête de conjoncture Syntec Numérique / IDC, février 2013, Panel DSI Club d’IDC. L’e-administration : une opportunité encore à explorer Le développement de l’e-administration représente-t-il une opportunité pour votre entreprise ? 9% 25% 19% 27% 30% Oui, très importante Oui, assez importante Non, assez peu importante Non, pas du tout importante Ne sait pas (Base : 234 répondants) Parmi les pistes de développement que les éditeurs pourraient exploiter dans les prochaines années, l’e-administration ne paraît pas encore suffisamment identifiée. Toutefois, plus d’un quart (28%) des professionnels interrogés y voient déjà une opportunité pour leur entreprise, alors que ce domaine ne concerne qu’une partie des éditeurs. Le passage à l’e-administration permettrait d’augmenter la commande publique en logiciels, et pourrait constituer un levier de croissance supplémentaire pour le secteur. C’est pourquoi Syntec Numérique, à travers les propositions de son Collège Editeurs, porte l’idée d’un guichet unique électronique qui permettrait de réunir sur une même plateforme tous les services d’accompagnement aux entreprises, aujourd’hui dispersés sur différentes administrations. Au-delà de l’effet économique, cette initiative permettra d’acculturer au numérique l’ensemble de la fonction publique, et donc de créer de la valeur pour l’industrie du logiciel. L’édition de logiciels : une filière stratégique… et optimiste ? Prévisions de croissance du chiffre d’affaires en 2013 selon la taille des éditeurs 20% + 19% + 16% Filière stratégique et clé de la modernisation de notre économie, le secteur du logiciel est de plus en plus dans le “radar” des pouvoirs publics qui multiplient les appels à projets dans le cadre du Programme des Investissements d’avenir (logiciel embarqué, objets connectés, calcul intensif, Cloud, Big Data…), tout en soutenant les pôles de compétitivité et les partenariats européens. Dans ce contexte plutôt encourageant de soutien de leur filière, les entreprises du secteur prévoient une croissance de l’ordre de 10% pour 2013 ; les plus optimistes, à savoir les acteurs affichant un chiffre d’affaires entre 50 et 100 millions d’euros, vont jusqu’à anticiper une croissance proche des 20%. 15% + 12% + 10% 10% + 7% 5% 0% 0-10 M€ 10-50 M€ 50-100 M€ (Base : 197 répondants) Plus de 100 M€ Ensemble du panel 3e édition - Octobre 2013 | 11
  • 14. Classement Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français Top 250 Or : 10 premiers de chaque catégorie Top 250 Argent : 50 premiers du classement général Top 250 Bronze : 250 premiers du classement général Top 10 par catégorie Catégorie des éditeurs “Sectoriels” Classement ”Sectoriels” Entreprise 1 DASSAULT SYSTÈMES 2 3 Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ 1 843,20 2 028,30 MUREX 329,00 329,00 CRITEO 271,80 271,80 4 SOPRA GROUP 229,00 1 217,00 5 LINEDATA SERVICES 144,00 144,00 6 BERGER-LEVRAULT 99,80 99,80 7 ISAGRI 86,00 132,00 8 GFI INFORMATIQUE 78,11 667,30 9 CEGEDIM ACTIV 76,47 76,47 GENERIX GROUP 62,13 62,13 10 Catégorie des éditeurs “Horizontaux” Classement ”Horizontaux” Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ 1 CEGID GROUP 226,37 258,11 2 AXWAY SOFTWARE 224,32 224,32 3 ESI GROUP 109,03 109,03 4 READSOFT 91,10 91,10 5 TALEND 64,00 75,00 6 FIDUCIAL INFORMATIQUE 48,00 60,30 7 TALENTIA SOFTWARE 46,07 46,07 8 NEOLANE 44,00 44,00 9 INFOVISTA 42,98 42,98 ORSYP 40,48 40,48 10 Catégorie des éditeurs “Particuliers et jeux” Classement ”Particuliers et jeux” Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ 1 UBISOFT 1 256,20 1 256,20 2 GAMELOFT 208,00 208,00 3 AVANQUEST SOFTWARE 101,00 101,00 4 ANKAMA 43,00 43,00 5 FOCUS HOME INTERACTIVE 24,61 24,61 6 BIGBEN INTERACTIVE 17,00 164,00 7 QUANTIC DREAM 12,00 12,00 8 ARTICQUE INFORMATIQUE 7,80 10,00 9 ISCOOL ENTERTAINMENT 7,00 7,00 9 ASOBO STUDIO 7,00 7,00 ANUMAN INTERACTIVE 5,92 5,92 10 12 | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français
  • 15. Classement général Rang dans chaque catégorie Rang Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ "Sectoriels" 1 "Horizontaux" 1 DASSAULT SYSTÈMES 1843,20 2028,30 2 UBISOFT 1256,20 1256,20 3 MUREX 329,00 329,00 2 4 CRITEO 271,80 271,80 3 5 SOPRA GROUP 255,00 1217,00 4 6 CEGID GROUP 226,37 258,11 1 7 AXWAY SOFTWARE 224,32 224,32 2 8 GAMELOFT 208,00 208,00 9 LINEDATA SERVICES 144,00 144,00 10 ESIGROUP 109,03 109,03 11 AVANQUEST SOFTWARE 101,00 101,00 12 BERGER-LEVRAULT 99,80 99,80 "Particuliers et jeux" 1 22 2 5 3 3 6 13 READSOFT 91,10 91,10 14 ISAGRI 86,00 132,00 7 4 15 GFI INFORMATIQUE 78,11 667,30 8 9 16 CEGEDIM ACTIV 76,47 76,47 17 TALEND 64,00 75,00 18 GENERIX GROUP 62,13 62,13 10 19 PROWEBCE 56,70 56,70 11 20 LECTRA 55,30 198,40 12 21 FIDUCIAL INFORMATIQUE 48,00 60,30 5 6 22 EFRONT 47,67 47,67 23 TALENTIA SOFTWARE (EX- LEFEBVRE SOFTWARE) 46,07 46,07 13 7 24 NEOLANE 44,00 44,00 8 25 PHARMAGEST 43,00 109,00 26 ANKAMA 43,00 43,00 27 INFOVISTA 42,98 42,98 28 MIPIH 42,72 53,79 15 29 SAB 41,10 41,10 16 14 4 9 30 ORSYP 40,48 40,48 10 31 ESKER 40,26 40,26 11 32 DL SOFTWARE 38,00 45,60 17 33 CASSIOPAE 35,40 35,40 18 34 DALET 34,44 34,44 19 35 TRACE ONE 34,00 43,00 20 36 SWORD 33,66 117,91 12 37 HUBWOO 33,37 33,37 13 38 META4 33,00 56,10 14 39 EBP INFORMATIQUE 31,00 31,00 107 40 GRAITEC 30,85 30,85 21 41 GROUPE SIGMA 30,00 69,50 42 ULLINK 29,54 29,54 21 15 22 3e édition - Octobre 2013 | 13
  • 16. Rang dans chaque catégorie Rang Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ "Sectoriels" "Horizontaux" 43 29,50 29,50 16 EVER TEAM 29,00 29,00 17 45 PLANISWARE 28,70 28,70 18 46 CYLANDE 28,54 28,54 47 TESSI 28,50 246,50 48 CEGI 28,00 93,87 49 LEADMEDIA GROUP 28,00 28,00 20 50 VOCALCOM 26,00 43,00 23 51 CAST 26,00 26,00 24 52 MISSLER SOFTWARE 25,80 25,80 25 53 MEDASYS 25,40 25,40 25 54 GROUPE JVS 25,00 27,20 26 55 STS GROUP 24,90 64,30 56 FOCUS HOME INTERACTIVE 24,61 24,61 57 BODET SOFTWARE 24,60 24,60 58 A-SIS 24,00 24,00 59 DIMO GESTION 23,78 23,78 60 DARVA 23,34 23,34 61 IGE + XAO 23,00 23,40 29 62 SYSTAR 23,00 23,00 30 63 CIRIL 22,90 22,90 64 PROGINOV 22,60 22,60 31 65 ITESOFT 21,65 21,65 32 66 TELL ME MORE 20,40 20,40 67 HARVEST 20,37 20,37 29 68 GENAPI 20,00 57,00 30 69 OODRIVE 20,00 20,00 70 SOLWARE 19,50 24,10 31 71 ASTELLIA 19,00 42,16 32 72 GROUPE COGESER 18,00 35,00 34 73 NETASQ 18,00 18,00 35 74 MEGA INTERNATIONAL 17,70 35,00 36 75 AAREON FRANCE 17,53 17,53 35 76 AKANEA DEVELOPPEMENT 17,50 17,50 36 76 CROSSLOG 17,50 17,50 36 77 COHERIS SA 17,09 17,09 37 78 BIGBEN INTERACTIVE 17,00 164,00 79 4D 17,00 17,00 80 FIRCOSOFT 16,70 16,70 38 81 HARDIS GROUPE 16,41 54,70 39 82 VIF 16,23 16,23 40 83 14 IPANEMA TECHNOLOGIES 44 EVIDIAN 16,10 16,10 "Particuliers et jeux" | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français 23 19 24 26 5 27 27 28 28 33 93 33 34 6 37 38
  • 17. Rang dans chaque catégorie Rang Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ "Sectoriels" "Horizontaux" 84 ORDIROPE 15,70 15,70 41 85 SEPHIRA 15,55 15,55 42 86 BI-SAM 15,36 15,36 43 87 DATAFIRST 14,60 14,60 44 88 STREAMWIDE SA 14,56 14,56 45 89 TINUBU SQUARE 14,12 14,12 39 90 QUALIAC 14,02 14,02 40 91 SOFTWAY MEDICAL 14,00 22,00 92 QOSMOS 13,79 13,79 41 93 AT INTERNET 13,51 13,51 42 94 DIVALTO 13,30 13,30 43 95 EVOLUCARE 13,20 13,50 47 96 EVOLUCARE TECHNOLOGIES 13,02 13,02 48 97 SIDETRADE 13,00 13,00 44 98 PC SOFT 13,00 19,00 "Particuliers et jeux" 45 46 99 ARKOON NETWORK SECURITY 13,00 13,00 46 100 RAYONNANCE TECHNOLOGIES 12,50 12,50 47 101 SIS 12,30 15,60 102 TALENTSOFT 12,25 12,25 103 RSI 12,12 12,12 104 DICTAO 12,01 12,01 105 IGA 12,00 16,00 51 106 FINANCE ACTIVE 12,00 14,00 52 107 GEOCONCEPT 12,00 12,00 107 QUANTIC DREAM 12,00 12,00 108 ITN 11,90 11,90 53 109 INFOLOGIC 11,82 11,82 54 110 KLEE GROUP 11,60 37,50 55 111 GOTO SOFTWARE 11,50 11,60 51 112 ACTEOS 11,37 11,37 52 113 IP-LABEL 11,31 11,31 53 114 PROLOGUE SOFTWARE 11,00 22,00 54 115 KEYNECTIS 11,00 20,00 55 116 CINCOM SYSTEMS FRANCE 11,00 11,00 56 116 METAWARE 11,00 11,00 56 117 IRIUM 10,94 10,94 56 118 ACH @T SOLUTIONS 10,93 10,93 57 119 SEFAS 10,84 10,84 57 120 SYNERTRADE 10,60 10,60 58 121 CAMELEON SOFTWARE 10,43 10,43 59 122 ASP64 10,41 10,41 60 123 ARPEGE 10,35 10,35 49 48 50 49 50 7 58 3e édition - Octobre 2013 | 15
  • 18. Rang dans chaque catégorie Rang Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers et jeux" 124 10,30 11,00 EASYVISTA 10,20 12,00 61 126 SYSTRAN SA 10,18 10,18 62 127 VISIATIV 10,00 50,00 128 CORYS TESS 10,00 30,00 60 129 ARC INFORMATIQUE 10,00 10,00 61 129 NP6 10,00 10,00 61 129 ARTICQUE INFORMATIQUE 10,00 10,00 130 ARCHIMED 9,75 9,75 131 A2IA 9,60 9,60 62 131 FUTURMASTER 9,60 9,60 62 132 EVERYS 9,57 9,57 63 133 EVERWIN 9,54 9,54 64 134 EFFISOFT 9,40 9,40 65 135 CBA INFORMATIQUE LIBÉRALE 9,29 9,29 66 136 WIPLAY 9,20 9,20 67 137 TECHSIA 9,00 11,00 68 138 IVALUA 9,00 9,00 138 ID SYSTEMES 9,00 9,00 139 WELCOME REAL-TIME 8,80 8,80 140 MISMO INFORMATIQUE 8,50 17,00 141 INTERSEC 8,50 8,50 142 CARL SOFTWARE 8,47 8,47 143 ACA 8,00 18,50 123 144 ARPSON 8,00 11,00 71 145 SPRING TECHNOLOGIES 8,00 9,00 72 146 TEMIS 7,92 7,92 147 WEB100T (GROUPE) 7,75 7,75 148 EUDOWEB 7,70 7,70 70 149 BUSINESS DOCUMENT 7,62 7,62 71 150 BELINK 7,42 7,42 151 AUGURE 7,30 7,30 74 152 ENOVACOM GROUPE 7,30 7,30 75 153 DIGIMIND 7,15 7,15 154 SYLOB 7,00 7,00 154 ASOBO STUDIO 7,00 7,00 9 154 ISCOOL ENTERTAINMENT 7,00 7,00 9 155 SINEQUA 6,91 6,91 156 NEOTYS 6,87 6,87 157 MGDIS 6,81 6,81 78 158 SIGNET S.A. 6,77 6,77 79 159 16 SPIRAL GROUP 125 6WIND 6,71 6,71 | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français 59 63 120 8 64 65 69 66 67 70 68 80 69 73 72 73 76 77 74 75
  • 19. Rang dans chaque catégorie Rang Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ "Sectoriels" "Horizontaux" 160 OCTIME 6,50 6,50 76 160 AKIO SOFTWARE 6,50 6,50 76 161 CLIP INDUSTRIE 6,31 6,31 162 SIVECO GROUP 6,28 8,46 77 163 ANATOLE 6,20 6,20 78 164 ORCHESTRA 6,07 6,07 165 DENY ALL 6,05 6,05 166 ISI-COM 6,03 6,03 82 167 AIGA 5,96 5,96 83 168 KAPIA SOLUTIONS 5,92 5,92 84 168 ANUMAN INTERACTIVE 5,92 5,92 169 HOLY-DIS 5,90 5,90 170 NAT SYSTEM SA 5,89 5,89 85 171 LEGAL SUITE 5,82 5,82 86 172 DIGITALEO 5,78 5,78 173 ELCIA 5,71 5,71 174 MULTIPOSTING 5,64 5,64 83 175 CECURITY.COM 5,46 5,46 84 176 ILEX 5,41 5,41 85 177 AZUR TECHNOLOGY 5,31 5,31 86 178 STILOG IST 5,30 5,30 179 VIAREPORT 5,28 5,28 88 180 SGT / VIVESTA 5,03 5,03 89 181 VISIWARE 5,00 5,00 182 SEQUOIASOFT 4,98 4,98 90 183 SYSPERTEC COMMUNICATION 4,94 4,94 91 184 OLFEO 4,93 4,93 185 SYNTHESIO 4,90 4,90 92 186 KTM ADVANCE 4,62 4,62 93 187 VAL INFORMATIQUE 4,42 4,42 100 188 MYSOFT 4,26 4,26 89 189 KIMOCE 4,23 4,23 90 190 LE SPHINX DÉVELOPPEMENT 4,16 4,16 191 RHAPSO SA 4,14 4,14 94 192 PIXID 4,08 4,08 95 193 RODRIGUE 4,03 4,03 96 194 LINAGORA 4,00 10,00 195 NEXFI 4,00 4,00 97 195 HTTV 4,00 4,00 97 196 FASTMAG - ACE INFORMATIQUE 3,99 3,99 98 197 ARKAMIS 3,95 3,95 99 198 ALLSHARE 3,88 3,88 "Particuliers et jeux" 80 81 79 10 81 82 87 87 11 88 145 91 92 94 3e édition - Octobre 2013 | 17
  • 20. Rang dans chaque catégorie Rang Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ "Sectoriels" "Horizontaux" 199 3,83 3,83 VERTECH 3,73 3,73 201 TENNAXIA 3,70 3,70 201 INTERFACE TECHNOLOGIES 3,70 3,70 202 VADE RETRO TECHNOLOGY 3,67 3,69 97 203 REPORT ONE 3,66 3,66 98 204 WITBE 3,50 5,50 99 205 KERHIS 3,50 3,50 206 AS-TECH SOLUTIONS 3,50 3,50 207 AQUITAINE INFORMATIQUE 3,48 3,48 208 BULKYPIX 3,45 3,45 209 AKUITEO SAS 3,40 3,40 105 210 STRATEGIES 3,31 3,31 106 211 LEGISWAY 3,24 3,24 101 212 NUXEO 3,22 3,22 102 213 BLUEWAY 3,21 3,21 103 214 ERIC ARCHIVAGE 3,20 3,20 104 215 ANTIDOT 3,13 3,13 105 216 QUASAR SOLUTIONS 3,10 3,10 108 217 L.S.E 3,04 3,04 109 218 COMPARIO 3,02 3,02 106 219 WOOXO 3,00 3,00 107 220 ADDENDA SOFTWARE 2,99 2,99 108 221 AMI SOFTWARE 2,94 2,94 222 AUDROS TECHNOLOGY 2,90 2,90 223 EUREKA SOLUTIONS 2,86 2,86 110 224 ARCAD SOFTWARE 2,83 2,83 111 225 CREATIVE SYSTEMS ENGINEERING 2,80 2,80 111 226 NOVADYS 2,68 2,68 112 227 JALIOS 2,67 2,67 228 BODET-OSYS 2,66 2,66 229 SINALYS 2,51 2,51 113 230 CEDEXIS 2,50 2,50 114 231 SYSGO 2,43 2,43 115 232 KURMI SOFTWARE 2,41 2,41 232 SPHINX - SCEPIA INFORMATIQUE 2,41 2,41 233 ELECTION-EUROPE 2,40 2,40 115 234 TECHVIZ 2,34 2,34 116 235 TRICAST 2,34 2,34 236 IS2T 2,33 2,33 117 237 ABW ADVANCED BUSINESS WARE 2,28 3,58 118 238 18 CIMAIL SOLUTIONS 200 CILEA 2,26 2,26 "Particuliers et jeux" | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français 95 101 96 102 103 100 104 12 109 110 112 113 114 116 117 118
  • 21. Rang dans chaque catégorie Rang Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ "Sectoriels" "Horizontaux" 239 COFISOFT SAS 2,24 2,24 240 DIMELO 2,21 2,21 241 INGETELDATA 2,20 3,60 139 242 COMITÉO 2,20 2,20 120 242 OMEGA FINANCIAL SOLUTIONS 2,20 2,20 120 243 RESOLUTION INFORMATIQUE 2,10 2,10 121 244 EURO SYS FRANCE 2,10 2,10 121 245 NOVIUS 2,05 2,05 122 246 ACTIBASE 2,04 2,04 247 GENYMOBILE 2,00 2,00 248 INFOELSA 1,95 1,95 249 GB AND SMITH 1,89 1,89 250 MDB PROCUREMENT - ADORIA 1,85 1,85 250 ALTAYS 1,85 1,85 125 251 LUCCA 1,85 1,85 126 252 WEXLOG 1,84 1,84 126 253 CEICOM SOLUTIONS 1,80 2,95 127 254 SAASWEDO 1,79 4,28 128 255 LABEO 1,78 1,78 129 256 KNOWINGS SA 1,77 1,77 157 257 COMMERCE GUYS 1,73 1,73 130 258 CREATIVE IT 1,70 1,70 259 QUAL'NET 1,63 1,63 260 PROSIM 1,62 1,62 131 261 DANEM 1,60 2,70 132 262 AMELKIS 1,60 1,60 133 263 ORDINAL SOFTWARE 1,51 1,51 134 264 ABC ENGINEERING 1,46 1,46 135 265 CELSIUS ONLINE 1,45 1,45 266 ALINTO 1,40 1,40 136 267 SELDON FINANCE 1,38 1,38 137 268 TECH4FIELD 1,26 1,51 138 269 THE COSMO COMPANY 1,24 1,24 130 270 NEOPTEC 1,18 1,18 131 271 GBCONCEPT 1,17 1,17 272 CLARILOG FRANCE 1,12 1,12 273 TELEMETRIS 1,11 1,11 141 274 EUROGICIEL 1,10 72,00 147 275 APSYNET 1,10 1,10 133 276 GALIGEO 1,09 1,79 134 277 VIRAGE GROUP 1,03 1,03 135 278 CIENUM 1,01 1,01 "Particuliers et jeux" 119 136 119 137 122 123 124 124 125 129 127 128 13 140 132 150 3e édition - Octobre 2013 | 19
  • 22. Rang dans chaque catégorie Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ Rang 279 ARAGON-ERH 1,00 1,00 ANTVOICE 1,00 1,00 142 279 SAVSOFT 1,00 1,00 142 280 ATELIER 801 0,97 0,97 281 M2MSOFT 0,95 0,95 138 282 MOMINDUM 0,93 0,93 139 283 LMBA 0,91 0,91 140 284 MAILJET 0,88 0,88 285 BETOMORROW 0,87 1,75 286 PYTHIE INGENIERIE 0,87 0,87 144 287 DATA CONCEPT 0,85 0,85 145 288 PRETTY SIMPLE 0,84 0,84 289 EURECIA 0,84 0,84 290 TIGERLILY 0,83 0,83 146 291 TECHFORM 0,80 0,80 148 292 CILASOFT 0,78 0,78 149 293 NEOCORETECH 0,75 0,75 294 PROXEM 0,72 0,72 150 295 DORIANE 0,71 0,71 151 296 RECATCH 0,70 0,80 152 297 AREA SYSTEMES 0,70 0,70 143 298 PIXI SOFT 0,70 0,70 144 299 MICROLOGICIEL 0,65 0,65 300 VIAVOO 0,60 0,60 301 SYKIO 0,57 0,57 302 OSTENDI 0,50 0,50 303 EFFISYS 0,50 0,50 154 304 XYALIS 0,42 0,42 155 305 VIP CONCEPT 0,39 0,39 156 306 TELECOM OBJECT 0,35 0,35 158 307 BIP MEDIA 0,34 0,34 308 RBS 0,31 27,40 149 309 BLUE MIND 0,30 0,30 151 309 GREENIVORY 0,30 0,30 159 310 EIS 0,29 0,43 160 311 SICONSULT 0,28 0,28 152 312 DOCDOKU 0,28 0,28 153 313 PLANILOG 0,25 0,25 154 314 FS2I - LOGITRAM 0,25 1,00 315 MIRAKL 0,24 0,24 155 316 2LE 0,23 0,23 156 317 WIMI 0,20 0,20 157 | Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers et jeux" 142 279 20 Entreprise 14 143 15 16 141 142 164 147 146 153 148 17 161
  • 23. Rang dans chaque catégorie Rang Entreprise Chiffre d’affaires Edition 2012 en M€ Chiffre d’affaires Total 2012 en M€ "Sectoriels" "Horizontaux" 317 ACLEA 0,20 0,20 318 SAS EVODE 0,17 0,17 319 OVELIANE 0,17 0,17 163 320 BMIA 0,15 0,48 166 321 NEOSPHERES 0,15 0,61 159 322 ODASEVA TECHNOLOGIES 0,14 0,14 160 323 INWEBO TECHNOLOGIES 0,11 0,11 161 324 MOSKITOS 0,10 0,10 163 325 DOVAX 0,08 0,08 164 326 PULSAR DS 0,06 0,06 165 327 IDEOSERVE 0,02 0,02 167 328 SKETCHFAB 0,02 0,02 168 329 SCILAB ENTERPRISES 0,01 0,39 166 330 ZELOG 0,01 0,01 "Particuliers et jeux" 162 167 158 162 165 3e édition - Octobre 2013 | 21
  • 24. EY | Audit | Conseil | Fiscalité & Droit | Transactions Syntec Numérique EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la confiance dans l’économie et les marchés financiers. Nous faisons grandir les talents afin qu’ensemble, ils accompagnent les organisations vers une croissance pérenne. C’est ainsi que nous jouons un rôle actif dans la construction d’un monde plus juste et plus équilibré pour nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble. Chambre Professionnelle des Sociétés de Conseil et de services informatiques, des Éditeurs de Logiciels et des sociétés de Conseil en Technologies, Syntec Numérique représente plus de 1 200 membres, soit près de 80% du chiffre d’affaires et des effectifs de la profession (400 000 collaborateurs, 42 milliards d’euros). EY désigne l’organisation mondiale et peut faire référence à l’un ou plusieurs des membres d’Ernst & Young Global Limited, dont chacun est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société britannique à responsabilité limitée par garantie, ne fournit pas de prestations aux clients. Retrouvez plus d’informations sur notre organisation sur www.ey.com. Présidé depuis juin 2010 par Guy Mamou-Mani, Syntec Numérique contribue au développement des Technologies de l’Information et de la Communication et de leurs usages, assure la promotion des entreprises des Logiciels & Services et la défense des intérêts collectifs professionnels. www.syntec-numerique.fr © 2013 Ernst & Young et Associés. Tous droits réservés. Studio EY France - 1310SG207 Document imprimé conformément à l’engagement d’EY de réduire son empreinte sur l’environnement. Cette publication a valeur d’information générale et ne saurait se substituer à un conseil professionnel en matière comptable, fiscale ou autre. Pour toute question spécifique, vous devez vous adresser à vos conseillers. ey.com/fr Contacts EY Syntec Numérique Franck Sebag Associé, Ernst & Young et Associés Tél. : +33 1 46 93 73 74 Email : franck.sebag@fr.ey.com Boris Mathieux Délégué Editeurs Tél. : +33 1 44 30 49 69 Email : bmathieux@syntec-numerique.fr Jean-Christophe Pernet Senior Manager, Ernst & Young et Associés Tél. : +33 1 46 93 73 65 Email : jean-christophe.pernet@fr.ey.com Anne-Julie Ligneau Déléguée à la Communication Tél. : +33 1 44 30 93 00 Email : ajligneau@syntec-numerique.fr Rudolphe Pennec Responsable Marketing Tél. : +33 2 51 17 44 23 Email : rudolphe.pennec@fr.ey.com