Présentation du Centre de Plein Air du Chambon 012_final

485 views
367 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
485
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Présentation du Centre de Plein Air du Chambon 012_final

  1. 1. Situation géographiqueLe Chambon : situé au cœur dune valléepréservée : la « petite Suisse Charentaise ».Accès TGV Angoulême et navettes bus : à 2h00 deBordeaux et 3h00 de Paris. … dépaysement garanti ! Le Centre de Plein Air du Chambon gère une propriété départementale de plus de 90 hectares despaces naturels classés en Natura 2000.
  2. 2. La naissance de “lesprit Plein air” Dans les années 1960, des charentais amateurs de canoë, d’escalade, de spéléologie, de cyclo- tourisme se retrouvent au Chambon pour pratiquer ensemble le Plein Air. Ils créent le Comité Départemental de plein air de la Charente (CODAPA),achètent la propriété et se lancent dans sa restauration. Travaux de réhabilitation le matin, canoë ou cyclo l’après midi : la Charente découvre le Plein Air avec le Chambon !
  3. 3. La base de plein air de la Charente A partir de 1966, se développent sous l’impulsion du Secrétaire dEtat à la Jeunesse Maurice HERZOG la création des « bases de plein air et de loisirs » . Ces « bases de plein air de proximité » doivent permettre aux citadins de découvrir les bienfaits du sport dans la nature le temps dun week end ou dun court séjour. Le camping et l’hébergement collectif participent au projet . En 1967, le Conseil général de la Charente rachète la propriété du Chambon au CODAPA
  4. 4. Un développement continuAnnées 70 :- Alors que les fédérations et comités de sports de nature chargés du champcompétitif se développent, le Chambon affirme sa mission de découverte etdinitiation.- La base de plein air du Chambon prend lappellation de « Centre départemental deplein air » et souvre aux scolaires.Années 80 à 2000 :Le Chambon, soutenu par une politique dinvestissements et de mise en conformitédu Conseil Général, ne cesse de se développer. En 98, la barre des 30 salariésest dépassée. En 2010, le Département confère au Chambon le statut d’Établissement Public.
  5. 5. Les activités encadréesBut : enseigner et initier à la découverte des sports de nature ...- en harmonie avec le milieu naturel dans le but de sensibiliser à ce dernier- afin de « construire du (mieux) vivre ensemble » dans et hors lactivité- afin de mettre en place des situations transférables au quotidien- afin de développer la rusticité et le dépassement de soiLe Centre accueille toute lannée tous les publics :scolaires, cvl, associations, et autres.Les sports de nature proposés et encadréspar des brevets dEtat sont :- Equitation- Kayak- Vtt- Tir à l’arc- Parcours aventure- Course d’orientation- Escalade- Spéléologie
  6. 6. Un espace dédié au plein air1. Restauration2. Hébergement3. Parcours aventure4. Centre équestre5. Base Kayak6. Circuit de sécurité routière7. Golf Rustique8. Piscine9. Aire de camping groupes10. Structure artificielle d’escalade11. Rocher d’escalade12. Stands de tir à l’arc
  7. 7. Quelques chiffres CapacitésFréquentations (2011) - 200 lits / 200 couverts- 36 000 repas servis- 18 000 nuitées - 2 gîtes / aire de camping- 25 000 séances encadrées - 90 hectares- 17 000 séances en « libre »- 1 M deuros de recettes Personnel - 32 salariés en CDI - 12 salariés saisonniers (de 2 à 8 mois)...prés de 500 000 usagers depuis lorigine !
  8. 8. Sports de nature : quels enjeux ? Connaissance & protection des milieux Vivre ensemble Gestion desCitoyenneté sites naturelsEducation Organisation des pratiques Mise en tourisme Marchandisation & des espaces naturels qualité Attractivité des Développement territoires ruraux local
  9. 9. Le Chambon : un projet durable !Le développement durable semble :- Être inscrit dans les valeurs Chambon depuis son origine !-Être aujourdhui présent dans les actions concrètes et quotidiennes du Centre (restauration,espaces verts, commandes, ménage …).- Poser le pilier économique comme un élément essentiel de développement …durable duChambon (à la recherche dun nouveau modèle économique).- Poser les piliers sociaux et environnementaux comme étant les garants dun développementéconomique maîtrisé (pas à n’importe quel prix).Donner du sens : Et si les bienfaits de la pratique des sports de nature et plusglobalement du plein air au Chambon constituaient un temps éducatif et citoyentransférable par tous dans la vie de tous les jours !

×