2172 bn
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
69
On Slideshare
69
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. LE BLOC-NOTES Saclay fait parler emballe Twitter, le NSA plombe de Frédéric Simottel 22 La microélectronique JUIL. U ne prend pas de vacances n disque dur pour serveurs six fois plus rapide que le plus rapide des disques durs existants, c’est ce que dévoile Samsung! Ce périphérique SSD de 2,5 pouces (technologie que l’on retrouve dans les clés USB) atteint, rien que pour la partie lecture, une vitesse record de 3 gigaoctets par seconde, soit 14 fois celles des disques durs haut de gamme actuels. Le prix sera certainement aussi en conséquence. Intel annonce, pour sa part, qu’il lancera en 2014 des microprocesseurs expressément produits pour accélérer les requêtes sur Facebook et eBay. Ces puces seront optimisées par rapport aux formats de données utilisés par ces sites. 23 Un Indien JUIL. T dans la ville ata Consultancy Services (TCS), le géant indien qui veut entrer rapidement dans leTop 10 français des ESN (entreprise de services du numérique, ou SSII) reprend la société tricoloreAlti. Il multiplie ainsi par cinq sa masse salariale pour atteindre 1400 employés et dépasser ses rivaux indiensWipro et Infosys dans le classement national des 50 premières ESN. Ce rachat est suivi de près en France – Natarajan Chandrasekaran, PDG deTCS, a été reçu parArnaud Montebourg–, mais aussi en Inde. Le succès de cette opération pourrait en appeler d’autres. Les Indiens sont restés assez discrets en France, préférant la croissance organique aux rapprochements avec des acteurs locaux. Le vent serait-il en train de tourner? Quelques vieux capitaines français qui ont du mal à trouver preneur pour leurs navires vont peut-être voir enfin leur retraite assurée. Quant aux PME et autres ETI (entreprise de taille intermédiaire) du secteur Arnaud Montebourg qui ont du mal à grossir, et Natarajan il est peut-être temps Chandrasekaran. d’apprendre l’hindi. 8 Disparition de l’analyste AOÛT C Bernard Dubs ’est avec une profonde tristesse que notre rédaction a appris le décès de Bernard Dubs, survenu durant ses vacances au début du mois d’août.Agé de 62 ans, cet analyste reconnu était le fondateur du cabinet BIT Analyst Group conseillant de nombreuses sociétés et institutions sur leurs stratégies numé- Bernard Dubs. riques. Diplômé de l’Université de Berkeley en Californie, il a passé toute sa carrière dans l’univers high-tech. Il était membre du comité Economie et société numérique du Medef et intervenait régulièrement dans plusieurs conférences internationales. Chroniqueur régulier pour 01Business et sur l’antenne de BFM Business, il avait été distingué en 2012 par notre magazine parmi les 100 personnalités numériques françaises. La rédaction de 01 présente toutes ses condoléances à sa famille, ainsi qu’à ses proches. 12 Le scandale Prism pourrait AOÛT L coûter cher à l’industrie es premiers chiffres tombent et ne sont pas très bons pour les acteurs américains spécialistes du cloud. Selon une étude de la Cloud SecurityAlliance, portant sur 240 sociétés américaines et 220 étrangères, l’affaire de cyberespionnage Prism leur a fait du tort à l’étranger, mais aussi sur leur territoire. La perte de confiance dans les services cloud nord-américains se ressent dans 36% des entreprises américaines et dans 56% des sociétés étrangères, et 10% de l’ensemble du panel indiquent même avoir annulé des projets en cours.Amazon, Google, Microsoft et consorts pourraient perdre entre 22 et 35 milliards de dollars de revenus dans les trois ans à venir.Aux acteurs européens de saisir cette opportunité pour pousser leurs pions. Mais il faut aller vite : le camp américain organise déjà sa contre-attaque. 16 Les ESN tricolores misent AOÛT F sur le second semestre rançois Enaud, PDG de Steria, commente les derniers résultats financiers de la SSII sur BFM Business. Le deuxième trimestre s’est révélé un peu mieux que le 12. 01 BUSINESS 01B_2172_012_013_Bloc-note.indd 12 29/08/13 16:34
  • 2. RETROUVEZ 01 BUSINESS EN RADIO ET TÉLÉVISION TOUS LES SAMEDIS À 20 HEURES ET TOUS LES DIMANCHES À 17 HEURES sa puissance de feu, la France les comptes de Google et d’Amazon premier, mais «l’année reste globalement compliquée. Nos clients consomment moins d’informatique, font des économies, reportent des décisions.» En revanche, le carnet d’affaires sur les nouveaux projets progresse, ce qui laisse augurer un meilleur second semestre. talement... La réponse se trouve peut-être du côté de la Bourse. L’action a bondi suite à l’annonce, augmentant la capitalisation boursière de Microsoft de près de 18 milliards de dollars. 23 L’emblème de Twitter P sera-t-il un coq ? ourTwitter, la France serait donc un marché clé. C’est en tout cas ce que déclare au Figaro Katie Stanton, responsable de la stratégie internationale du réseau de microblogging. Fraîchement installée à Paris, celle-ci voue un intérêt particulier à notre marché hexagonal, qu’elle juge en avance. Et de citer en exemple l’intense activité des chaînes de télévision nationales lors, notamment, de grands événements sportifs ou politiques, ou encore La Poste, l’un des premiers grands partenaires de l’Américain, qui propose à ses clients la localisation des colis viaTwitter. Le potentiel du marché français expliquerait donc le grand soin apporté par la firme de Jack Dorsey pour étoffer son staff tricolore. Il aura ainsi fallu une année pour dénicher le directeur général de l’entité française: Olivier Gonzales, ancien dirigeant de l’agence Hi-Media, spécialisée dans la publicité en ligne. 24 Qui pour diriger AOÛT Microsoft S uite à l’annonce soudaine du départ de Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, plusieurs questions nous brûlent les lèvres. La première concerne, bien entendu, son successeur. En interne,Tony Bates, l’ancien PDG de Skype, ou Satya Nadella, le monsieur cloud de la firme, figurent parmi les candidats potentiels. Certains parient sur le retour d’«ex» partis depuis sous d’autres cieux. D’autres imaginent l’arrivée de top managers issus de sociétés IT. En vue Salesforce,Amazon ou encoreVMware. Et si la riposte était à chercher en dehors de l’écosystème informatique ? Les spécialistes de l’énergie comme General Electric ouValero Energy ont déjà entamé leur mutation par rapport aux nouveaux enjeux énergétiques. Certaines de leurs recettes pourraient être applicables au modèle Microsoft. L’autre question porte sur le côté précipité de l’annonce. Certes, Steve Ballmer était très critiqué et plusieurs actionnaires voulaient sa peau. Mais de là à le débarquer aussi bru- 24 Saclay, huitième merveille AOÛT C du monde high-tech ocorico ! Le pôle technologique de Saclay (Essonne) figure parmi les huit plus importants clusters mondiaux dédiés à la recherche et à l’enseignement, selon une sélection réalisée par la MITTechnology Review. Le site français situé au sud-ouest de Paris partage ce classement avec la SiliconValley, la ville de Boston, Tech City à Londres, Skolkovo en Russie, Bangalore, Israël et Pékin. «Nous sommes sans doute le pôle d’ingénierie le plus fort au monde avec six médailles Fields et deux prix Nobel de physique », confirme sur BFM Business Jean-Noël de Galzain, vice-président du pôle de compétitivité Systematic. Un milliard d’euros a déjà été investi depuis sa création en 2005, rien que dans la recherche, un tiers par les pouvoirs publics et deux tiers via des investissements privés (Alcatel, Orange,Thales, mais aussi Renault ou encore PSA sont implantés sur place). Cessons donc de nous torturer à rechercher une SiliconValley ailleurs, et concentrons-nous sur la puissance de feu de Paris-Saclay. Le site de Saclay, dans l’Essonne, est reconnu comme notre Silicon Valley tricolore. REVELLI-BEAUMONT/SIPA - DR - LAURENT GRANDGUILLOT/REA AOÛT WWW.01 BUSINESS.COM .13 01B_2172_012_013_Bloc-note.indd 13 29/08/13 16:34