Your SlideShare is downloading. ×
LE

BLOC-NOTES

STMicro nous met d
bientôt interdits en France, Daniel Cohen a
de Frédéric Simottel

27 STMicroelectronics...
RETROUVEZ 01 BUSINESS
EN RADIO ET TÉLÉVISION TOUS
LES SAMEDIS À 20 HEURES ET
TOUS LES DIMANCHES À 17 HEURES

et des capteu...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

2165 bn

35

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
35
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "2165 bn"

  1. 1. LE BLOC-NOTES STMicro nous met d bientôt interdits en France, Daniel Cohen a de Frédéric Simottel 27 STMicroelectronics, MARS notre Intel à nous D emain, des capteurs de quelques microns seront installés sous notre peau. Ils mesureront la concentration dans notre corps en lactate, en glucose, etc. Ils transmettront ensuite toutes ces informations via des liaisons radio à des centres de traitement de données. Non, ce n’est pas de la fiction. Les capteurs (ou senseurs) et autres Mems (microsystèmes électromécaniques) envahissent nos vies.Avec leur fonction GPS ou gyroscope, nos smartphones en embarquent déjà quelques-uns. Nos voitures aussi avec les déclencheurs automatiques d’essuie-glaces, de phares, ou d’Airbag. Thierry Tingaud, le président de STMicroelectronics, est intervenu lors du dernier déjeuner du Cercle 01. Face à une trentaine de dirigeants des plus grandes entreprises françaises, il n’a pas eu de mal à convaincre de l’intérêt de ces minuscules composants qu’il fabrique. Pour lui, l’évolution considérable des technologies sans fil (Led, écrans tactiles, NFC, high speed...), ainsi que le changement radical des interfaces utilisateur devenues plus naturelles et plus interactives (voix, toucher, mouvement...) ouvrent de nouveaux marchés. Et nous avons donc un industriel français, leader dans le secteur. 30 Alain Juppé, un artisan du MARS F numérique dans le Bordelais in de la semaine digitale de Bordeaux ce week-end. Pendant huit jours, les bords de la Gironde ont vécu au rythme des démonstrations de nouveaux usages et services à destination des citoyens dans les secteurs administratif et éducatif, ou dans l’art et le design.Alain Juppé a profité de cette troisième édition pour y associer le tissu économique local, en organisant une journée réservée aux entreprises. Start up et PME innovantes ont ainsi rencontré des sociétés plus traditionnelles, afin de leur vanter les atouts du numérique. Sur l’antenne de BFM Business, l’actuel maire de la ville a mis en avant les atouts de la région, économiques, sociaux, culturels et humains. Convaincus, les entrepreneurs du numérique bordelais admettent toutefois avoir encore du mal à attirer les investisseurs. Patience. D’ici à trois ans, Bordeaux ne sera plus qu’à deux heures vingt de Paris en TGV. Alain Juppé, un maire connecté. 29 Fausse cyberdéfense MARS A ou vrai protectionnisme ? l’instar des autorités américaines, le gouvernement français envisagerait de barrer la route aux équipementiers chinois et coréens pour équiper nos réseaux de télécoms nationaux. L’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) mène des tests d’audit sur le sujet. Elle a déjà interdit d’installer des matériels chinois dans le cœur des réseaux et souhaite étendre cette restriction à d’autres éléments périphériques. Les opérateurs ont été reçus à ce sujet par l’exécutif français, car cela risque de poser de sérieux problèmes à Bouygues Telecom et SFR, gros clients des Asiatiques. Les centres d’assistance technique installés à l’étranger sont aussi dans le collimateur. Si sérieuses soient-elles d’un point de vue de la sécurité, ces réflexions semblent aussi mâtinées de motivations protectionnistes. Un peu de redressement productif cher à Arnaud Montebourg ferait du bien à Alcatel-Lucent, par exemple. Le voyage en Chine de François Hollande fin avril promet d’être animé. 1er Des drones pour distribuer AVRIL le courrier V otre magazine 01 Business déposé devant votre porte par un... drone. Sur son site Internet, La Poste affirme en effet réfléchir à se doter de plusieurs de ses mini-hélicoptères fabriqués par l’industriel français Parrot. Dans un premier temps, le projet ne concerne- 12. 01 BUSINESS 01B_2165_012_013_Blocnotes.indd 12 04/04/13 11:16
  2. 2. RETROUVEZ 01 BUSINESS EN RADIO ET TÉLÉVISION TOUS LES SAMEDIS À 20 HEURES ET TOUS LES DIMANCHES À 17 HEURES et des capteurs sous la peau, les Chinois n annonce une économie de l’immatériel 2 Daniel Cohen décrypte AVRIL P la “révolution” numérique our l’instant, la révolution digitale se limite à l’essor du smartphone et aux usages que nous en faisons », déclare l’économiste Robert Gordon, cité par Daniel Cohen. Le chercheur français aime s’inspirer des propos du Britannique pour provoquer. Intervenant à la soirée des 30 ans de l’Afai (Association française des auditeurs informatiques), qui rassemble aussi avocats, juristes, DSI, directeurs financiers et autres universitaires, Daniel Cohen préfère parler de l’émergence d’une économie de l’immatériel au niveau planétaire, plutôt que d’une révolution numérique. Pour l’économiste, il était plus facile de parler de révolution avec l’apparition du charbon ou de l’électricité. Le phénomène industriel qui s’est développé autour était concret avec la naissance de métiers manuels, techniques.Avec le numérique, c’est différent. Il n’y a pas d’évolution de nos biens de production. La révolution est plus subtile et sans doute plus profonde. Tous nos repères sont bouleversés. Nous sommes dans une économie où le leader n’a pas besoin d’un challenger pour montrer combien il est puissant. Mais tout reste encore à inventer dans cette nouvelle histoire. 3 En France, on n’a pas de AVRIL L pétrole mais on a des données es données sont le pétrole de la société de l’information. Problème, dès qu’il s’agit de maîtriser ces informations, comme pour la précieuse huile de roche, notre pays devient de plus en plus dépendant des géants privés américains. Données personnelles, géographiques, financières, marchandes, météorologiques, sanitaires, tout est bon pour le club très fermé Gafa (Google,Amazon, Facebook, Apple). Il faut savoir que Google entrepose dans ses immenses datacenters davantage d’informations sur la France que l’Insee. Amazon, lui, réalise aujourd’hui 30 % de ses ventes grâce à des propositions ciblées. Si l’Europe ne bouge pas, nous serons bientôt privés de souveraineté numérique, clament plusieurs experts, en ouverture du salon parisien consacré au big data. Pour beaucoup d’entre eux, s’il est déjà trop tard pour chercher à créer un Google européen, il est encore temps de pousser quelques initiatives qui pourront faire notre force de demain sur la robotique, le traitement de données ou encore les services de collaborations, de partage et d’échange de données. 4 01 net, un nouveau AVRIL C magazine high-tech ent pour cent plaisir et utile ! C’est la semaine dernière qu’est sorti en kiosque le premier numéro de 01 net. Ce journal high-tech grand public, édité par NextInteractiveMedia (à qui appartient aussi 01 Business) rassemble en un seul magazine L’Ordinateur individuel et Micro Hebdo. Le journal n’est pas destiné uniquement aux geeks, mais à tous ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur le monde numérique d’aujourd’hui, sur les personnalités, les sites Internet et les applications qui font l’actualité. Un article nous dévoile d’ailleurs, dès ce premier numéro, quel logiciel de reconnaissance vocale a servi pour confondre Jérôme Cahuzac. Il décrypte également nos nouveaux usages du digital. Et nous fait découvrir, tous les quinze jours, les trucs et astuces qui nous simplifient la vie à la maison, au travail, dans le train ou dans la rue. Enfin, une partie pratique, avec des tests réalisés par le laboratoire du groupe, aide à choisir les meilleurs outils du moment. Bienvenue... et longue vie. JEAN-PIERRE MULLER/AFP - DR rait que la distribution à domicile de journaux. Mais le groupe français envisage, dans un avenir proche, la livraison de colis et peut-être, un jour, de l’ensemble du courrier. Et pour ceux qui vivent en bordure de mer ou de cours d’eau, on pourrait même imaginer des dronespoissons (d’avril). WWW.01 BUSINESS.COM .13 01B_2165_012_013_Blocnotes.indd 13 04/04/13 11:16

×