• Save
Les enjeux de la gouvernance : Revenir au coeur du métier
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Les enjeux de la gouvernance : Revenir au coeur du métier

on

  • 647 views


Statistics

Views

Total Views
647
Views on SlideShare
647
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Les enjeux de la gouvernance : Revenir au coeur du métier Les enjeux de la gouvernance : Revenir au coeur du métier Presentation Transcript

  • Les enjeux de la gouvernanceRevenir au coeur du métier
  • 2Enjeux des DMO• Schizophrénie : équilibre précaire entre les rôleset repsonsabilités et les obligations– Problématique d’agilité / vitesse d’action– Conflit entre les rôles d’agence etd’association de membres• La difficulté à établir des mandats globaux poseproblème• Enjeux du membership– Qui est le client de l’OGD!?
  • 3Enjeux des DMO• Imputabilité budgétaire– Mode de financement coopératif amène desdistorsions• Gouvernance des OGD elles-mêmes– CA composé de membres)– Démocratie présente des limites– Glissement sémantique :• vivre plutôt que visiter• expérience plutôt que séjour• valeur plutôt qu’atouts• Indicateurs de performance (danse de la pluie)
  • 4Contexte4• S’il n’y a pas de « politiques » impliqués, rien ne peutbouger• S’interroger d’abord sur la pertinence de faire labonne chose à l’échelle adéquate• Il faut donner un service (qualité de service)– Le niveau national n’a pas de pertinence pour letouriste– Nécessité d’un mode « projet » inter-DMO(répondre à une logique clientèle)
  • 5Liens avec les visiteurs5• « Choisir, c’est renoncer » : dans les pôles et lesexpériences, besoin de prioriser les secteurs porteurs• Le touriste en sait beaucoup plus qu’avant– Immunisé contre la pub– Pourquoi dépenser autant en publicité• Rôle du DMO : ajouter de la valeur (éthique,pertinence, structuration)• Le numérique a bouleversé l’ancien modèle– La destination est co-construite par le visiteur par le biais desoutils (notamment numériques)
  • 6Relation avec les prestataires /membres6• Il faut satisfaire le client pour que le prestataire soitcontent• Il faut que le DMO récupère ses pouvoirs propres• Collaboratif / participatif :– Principe des Greeters (liens avec les citoyens), capitaliser sur lepeer-to-peer– Report de l’économie sur l’hébergement vers les activitésannexes?
  • 7Relation avec la gouvernance régionale7• S’il n y a pas de « politiques » impliqués, rien ne peutbouger (logique territoriale de développementéconomique des territoires)– Il y a des modèles qui semblent plus sains, mais il n’ya pas de modèle idéal (on est phased’expérimentation) : deux modes de financement(touriste et entreprise)• Discours vers la qualité de vie des citoyens
  • 8Pistes de solution8• Logique « gamme de services »• Revoir le modèle d’affaire (modèle économique)– Modèle hitorique très fermé– Virage à faire : valeur ajoutée (s’extraire de la logique commerciale) :donneur de valeur– La rentabilité devient la prérogative des prestataires et des privés (OTA)• Susciter une action collective forte pour que ça fonctionne(fédérer les actions sur tout territoire) et l’interdépendancehorizontale et verticale• DMO comme « certificateur » par rapport au client (réassurance),réduire l’incertitude• Conciergerie touristique (au niveau national)