Your SlideShare is downloading. ×
Swedenborg La-Vraie-Religion-Chretienne-TABLE-DES-MATIERES-Amsterdam-1771-Paris-1853
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Swedenborg La-Vraie-Religion-Chretienne-TABLE-DES-MATIERES-Amsterdam-1771-Paris-1853

158
views

Published on

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
158
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. LA VRAIERELIGION CHRÉTIENNECONTENANTTOUTE LA THÉOLOGIEDE LA NOUVELLE ÉGLISEPrédite par le Seigneur dans Daniel, Vil, 13, 14; et dans.JApocalypse, XXI, 1, 2.PAREIIIIII.&.NIJEL SWEDENBORG,ServiLeur du 5eICDear letlas-Cbrlsl.TRADUIT DU LATINPAR J.-F.-E. LE BOYS DES GUAYS,SUr lÉdition princeps (Amslerdam, 111itTOME TROISIÈME.Noe 626-851.SAINT·AMAND (CHER),A LA LIBRAIRIE DE LA NOUVELLE JÉRUSALEM,Chez POBTE, Lllaralre.PARIS,M. MINOT, RUE GUÉNÉGAUD, 7,TREUTTEL ET WURTZ, LIBRAIRES, RUE DE LILLE, i7.LONDRES,SWEDENBORGS PRINTING SOCIETY, N 6, KI~G STREET, HOLBORN.1. 803.
  • 2. DANtEL, VII. 13, U.« Voyant je fus Cil visions de nuit, el voici avec les nuées des Cieux commeun FILs DE LHo~nlE qui venait; el il Lui fut donné Domination & Gloire &Royaume; & Lous les peuples, nalions et langues Le serviront: sa Domination(sera) une Domination du siècle, laquelle ne passera point, & son Royaume(un Royaume) qui ne périra point. »APOCALYPSE, XXI. 1,2,5,9,10.Il lIfoi, Jean, je vis UII Ciel Nouveau ct une Terre Nouvelle; & je visla Ville.la SainLe Jérusalem noulelle, descendant de Dieu par le Ciel, parée commeune Fiancée ornée pour sOllllfali. EL un Ange me parla, disant: Viens, je lemontrerai la FIAliCÉE, DE LAGNEAU LÉPOUSE; & il menleva en esprit sur unemontagne grande & élevée, & il me montra la Ville grande, la Sainlé Jérusa-lem, descendanL du Ciel dauprès de Dieu. »» Celui qui étail assis sur le Trône, dit: Voici, NOUVELLES TOUTES CHOSESJE FAIS; & il me dit: Écris, car ces paroles sont véritables et certaines. »,
  • 3. îii-INDEX GÉNÉRAL DES CONTENUS.La Foi du Nouveau Ciel et de la Nouvelle Église dans la formeuniverselle et dans la forme particulière, W 1 à 3.CHAPITRE r.DE DIEU CRtATEULDe lUnit-é ete Dieu.i. Toute lÉcriture Sainte; et par suite toutes les doctrines desÉglises dans le Monde_Chrétien, enseignent quil y a un Dieu, etque Dieu est Un, N° 5 à 7.2. Llnflux universel, procédant de Dieu dans les âmes deshommes, est quil y a un Dieu et quil est Un, N" 8.3. De là vient que dans le Monde enlier il ny a pas une Na­tion, ayant une Heligion et une Raison saine, qui ne reconnaisseDieu, et que Dieu est Un, N° 9, 10.4. Les Nations et les Peuples ont eu et ont, daprès plusieurscauses, des opinions diITérentes sur la qualité de ce Dieu Un, N°H.5. La Raison humaine, daprès-un grand nombre de chosesdans le Monde, peut percevoir et conclure, si elle le veut, quil ya un Dieu, et quilest Un, N°12, 13.6. sil ny avait pas lin seul Dieu, lUnivers naurait pu ni êtrecréé, ni être conservé, N° 13, _ .7. Lhomme qui ne reconnait pasDieu est excommunié de lÉ­glise et damné, N° 14.8. Rien de lÉglise nest en cohérence chez lhomme qui recon­nalt, non un seul Dieu, mais plusieurs dieux, N° 15.Du Divin j};ire, qui est Jéhovah.1. Ce Dieu Un est appelé Jéhovah daprès lÊtre, par consé­quent, parce que seul il Est, il a Été et il Sera, et parce quil est
  • 4. 249RELIGION CHRÉTIEN:fE.le Plemier et le Dernier, le Commencement et la Fin, lAlpha etlOméga, N° 19.2. Ce Dieu Un est la Substance même et la Forme même, et lesAnges et les Hommes sont des substances et des formes daprèsLui; et autant ils sont en Lui et Lui en eux, autant ils sont sesImages et ses Ressemblances, N° 20.3. Le Divin Être est lÊtre en Soi, et en même temps lExisteren Soi, N° 21, 22.4. Le Divin Être et Exister en Soi ne peut produire un autreDivin, qui soit lÊtre et lExister en Soi, par conséquent un autreDieu de même Essence nest pas admissible, N° 23,;t 5. La pluralilé des Dieux dans les Siècles anciens, et aussi denos jours, na existé que parce quon na pas compris le DivinÊtre, N" 24.De lInfinité, ou de lImmensité ft de lÉternité de Dieu.1. Puisque Dieu Est et Existe en Soi, et que toutes choses danslUnivers sont et existent daprès Lui, il est Infini, N° 28.2. Puisque Dieu a été avant le Monde, ainsi avant lorigine desEspaces et des Temps, il est Infini, N° 29. .3. Depuis que le Monde a été fait, Dieu est dans lEspace sansespace, et dans Je Temps sans temps, N° 30.4. Relativement aux Espaces lInfinité est appelée Immensité,et relativement aux Temps elle est appelée Éternité j el bien quily ail ces rapports, cependant il nya rien de lespace dans lIm­mensité de Dieu, ni rien du temps dans lÉternité de Dieu, N° 31.5. La Raison, illustrée par un grand nombre de faits dans leMonde, peut voir lInfinité de Dieu, N° 32.6. Tout ce qui a été créé est Fini, et lInfini est dans Jes finiscomme dans des Réceptacles, et dans les lIommes comme dansses Images, NOl 33, 34.De iEssence de Dieu, Essence qui est le Divin Amoul !!l laDivine Sagesse.1. Dieu est JAmour mênle et la Sagesse même, et ces deux fontson Essence, N" 37.
  • 5. 250 LA VRAIE2. Dicu esl le Bien même el le Vrai même, parce que le Bienappartient à lAmour, et que le Vrai apparlient à la Sagesse, N°38.3. Dieu, élanl lAmour même et la Sagesse même, esl la Viemême, qui eslla Vie en Soi, 1." 39, 40.4. LAmour el la sagesse en Dieu font un, N° 41,62.5. LEssence de lamour esl daimer les aulres hors de soi, devouloir être un avec eux, et de les rendre heureux par soi, W43,44,65.6. Ces Essentiels de lAmour Divin ont élé la cause de la Créa­tion de fUnivers, el sonl la cause de sa Conservalion, N° 46, 47.De la Toute-Puissance> de la Toute-SC"Îence et de la Toule­Présence de Dieu.1. La Taule-Puissance, la Toute-SCience et la Toule-Présenceapparliennenl à la Divine Sagesse daprès le Divin Amour, N° 50,51.2. La Toute-Puissance, la Toule-SCience et la Toute-Présencede Dieu ne peuvent être connues, si lon ignore ce que cest quelOrdre, el si lon ne sait pas relativement à lordre, que Dieu estlOrdre, et quà linstant de la Créalion il a introduit lOrdre, tantdans lUnivers que dans taules et dans chacune des choses de lU­nivers, N° 52 à 55.3. La Toute-Puissance de Dieu, tant dans lUnivers que danstoules el dans dlacune des choses de lUnivers, procède et opèreselon les Lois de son Ordre, N° 56 à 58.4. Dieu esl Toul-Sachant, cesl-à-dire quil perçoit, voil el sailloutes choses, tant en général quen particulier, jusquaux plusminutieuses qui sonl failes selon lOrdre; el aussi daprès celes­ci toutes celles qui sont faites contre lOrdle, N° 59 à 62.5. Dieu est Toul-Présent depuis les Premiers jusquaux Der­niers de son Ordre, N° 63, 64.6. LHomme a été créé forme de lOrdre Divin, W 65 il 67.7. Autant lHomme vit selon lOrdre Divin, autant il est dansla puissance contre le mal elle faux daprès la Divine Taule-Puis­sance, el aulanl dans la sagesse sur le Bien et le Vrai, daprès laDivine Toule-8cience, et autant dans Dieu daprès la Divine Toutc­Préscncr, N" 68 il 70.
  • 6. 251RELIGION CHRÉTIENNE.De la Création de lUnivers.Personne ne peut se fonner une idée juste de la Création delUnivers, si quelques connaissances générales données davanr.ene metlent pas lEntendement dans un étal de perception; voirces connaissances, N° 75.La Création de lUnivers est décrite par cinq MÉMORABLES,N° 76, 77, 78, 79, 80.CHAPITRE Il.Du SEIGNEUR RÉDEMPTEUR.f.. Jéhovah Dieu est descendu et a pris lHumain pour racheteret sauver les hommes, N° 82 à 84.2. Jéhovah Dieu est descendu comme Divin Vrai, qui est la Pa­role, et cependant il na point séparé le Divin Bien, N" 85 à 88.3. Dieu a pris lHumain selon son Ordre Divin, N° 89 à 91.4. LHumain par lequel Dieu sest envoyé dans le Monde est leFils de Dieu, N° 92, 93, 94.5. Le Seigneur par les actes de la Rédemption sest fait la Jus­tice, N° 95, 96.6. Le Seigneur, par les mêmes actes, Sest uni au Père, et lePère Sest uni à Lui, N° 97 à 100.7. Ainsi Dieu a été fait Homme, et lHomme Dieu en une seulePersonne, W 101 à 103.8. La progression vers lunion a été létat de son Exinanition,el lUnion ele-lnême est létat de sa Glorification, N° 104 à 106.9. Désormais nul dentre les Chrétiens ne vient dans le Ciel,sinon celui qui croit au seigneur Dieu sauveur, et qui sadresse àLui Seul, N° 107, 108.10. Corollaire, sur lÉlat de lÉglise avant lAvènement du Sei­gneur, et sur son État après cet Avènement, N° 109.De la Rédemption.1. La Rédemption même a été la subjugation des Enfers el 101­
  • 7. 252 LA VRAIEdination des Cieux, et par lune et lautre la préparation à uneNouvelle Église spirituelle, N° U5, 1.16, U7.2. Sans celte Rédemption aucun homme naurait pu être sauvé,et les Anges nauraient pu subsister dans lélat dintégrité, N°US,119, 120.3. Ainsi le Seigneur a racheté non-seulement les hommes,mais aussi les Anges, W 121, 122.4. La Rédemption a été une OEuvre purement Divine, N° 123.5. celte Rédemption elle-même na pu être faite que par Dieuincamé, N° 124, 125.6. La Passion de la croix a été la dernière Tentation que le sei­gneur a subie comme Très-Grand Prophète, et elle a été le moyende la Glorification de son Humain, cest-A-dire, de lunion avec leDivin de son Père, mais eUe na pas été la Rédemption, N" 126 A131.7. La croyance que la Passion de la croix a été la Rédemptionelle-même, est lerreur fondamentale de lÉglise; et celte erreur,jointe à lerreur sur les trois Personnes Divines de toute éternité,a tellement perverti toute lÉglise, quil ne reste rien de spirituelen elle, N° 132, 133.CHAPITRE Ill.DE LESPRIT SAINT ET DE LA DIVINE OPÉRATION.1. LEsprit saint est la Divine Vérité, et aussi la Divine Vertuet la Divine Opération, procédant de Dieu Un, en qui est la DivineTrinité; ainsi procédant du seigneur Dieu sauveur, N" 139, 140,tH.2. La Divine Veltu et la Divine Opération, qui sont entenduespar lEsprit Saint, sont en général la Réformation et la Régénéra­tion; et selon celles-ci, lInnovation, la Vivification, la sanctifica­tion et la Justification; et, selou ces dernières, la Purification desmaux, et la Rémission des péchés, et enfin la Sahation, N° 142 à145.3. Celle Divine Vertu et cette Divine Opération, qui sont en­tendues par lenvoi de lEsprit Saint, chez les Ecclésiastiques spé­
  • 8. 253RELIGION CHRÉTIENNE.cialement, sont lIllustration et lInstruction, N° 1.M, 1.47, 1.48.4. Le Seigneur opère ces Vertus dans ceux qui croient en Lui,N° 1.49, 1.50, 1.51.­5. Le seigneur opère de Lui-Même daprès le Père, et non viceversâ, N° 1.53, 1.M, 1.55.6. Lesprit de lhomme est son Mental, et tout ce qui en pro­cède, N° 1.56, 1.57.Corollaire: Il nest dit nulle part dans lAncien Testament queles Prophètes ont parlé daprès le Saint-Esprit, mais il est dit quilsont parlé daprès Jéhovah-Dieu; il en est autrement dans le Nou­veau Testament, N° 1.58.De la Divine Trinité.1.. Il Ya une Divine Trinité, qui est le Père, le Fils et lEspritSaint, N° 1.6lI, 1.65.2. Ces Trois, le Père, le Fils et lEsprit saint, sont les trois Es­sentiels dun seul Dieu, qui font un, comme lAme, le Corps etlOpération chez lhomme, N° 1.66 à 1.69.3. Avant le Monde créé il ny avait pas celle-Trinité, mais aprèsle Monde créé, quand Dieu a été incarné, elle a été pourvue etfaite, et alors dans le Seigneur Dieu Rédempteur et sauveur Jésus­Christ, N° 1.70, 1.71.­4. La Trinité des Divines Personnes de toute éternité, ou avantle Monde créé, est dans les idées de la pensée une Trinité deDieux, et lidée de trois Dieux ne peut être effacée par la confes­sion orale dun seul Dieu, W 1.72, 1.73.5. La Trinité des Personnes a été inconnue dans lÉglise Apos­tolique, mais elle a été tirée du Concile de Nicée, et par suite ellea été introduite dans lÉglise Catholique-Romaine, et est passéede là dans les Églises qui sen sont séparées, N° 1.74 à 1.76.6. De la Trinité Nicéenne et en même temps Athanasienne estsortie la Foi qui a perverti tou te lÉglise Chrélienne, N° 1.77,1.78.7. De là résulte que celle Foi est labomination de la désola­lion, et laffliction telle quil nyen a pas eu et quil nyen aurapas, que le Seigneur avait prédites dans Daniel, dans les Évangé­listes el dans lApocalypse, N° 1.79, 1.80, 1.81.
  • 9. 254 LA VRAIE8. Puis ceci, que si un Nouveau Ciel et une Nouvelle Églisenétaient pas fondés par le Seigneur, aucune chair ne serait sau­vée, N° 182.9. -De la Trinité des Personnes, dontr.hacune en particulier estDieu, selon le Symbole dAthanase, se sont élevées SUI Dieu ungrand nombre didées discordantes et hétérogènes, qui sont desphantaisies et des avortements, W 183, 184.CHAPITRE IV.DE LÉCRITURE SAINTE OU DE LA PAROLE DU SEIGNEUR.1. LÉcriture Sainte ou la PalOle est le Divin Vrai même, N°189 à 192.2. Dans la Parole il y a un Sens-spirituel, ignoré jusquà pré­sent, N° 193.- Ce qlie cest que le Sens spirituel, N° 194.- Du Seigneur procèdent le Divin Céleste, le Divin Spirituelet le Divin Naturel, N° 195.- Le Sens spirituel est dans toutes et dans chacune deschoses de la Parole, démontré N° 196, 197,198.- Le seigneur, guand il était dans le Monde, a parlé parCorrespondances, ainsi spirituellement aussi lorsquil parlaitnaturellement, N° 199.- Cest daprès le Sens Spirituel que la Parole a été Divine­ment inspirée, et est sainte dans chaque mot, N° 200.- Le Sens spirituel de la Parole a été ignoré jusquà présent,mais chez les Anciens il était connu; des Correspondances chez. ceux-ci, N° 201 à 207.- Le Sens spiriluel de la Parole ne sera donné désormaisqUà celui qui est par le Seigneur dans les vrais réels, N° 208.- Merveilles concernant la Parole daprès son Sens spirituel,N" 209.3. Le Sens de la lettre de la Parole est la Base, le Contenant etlAffermissement de son Sens Spirituel et de son Sens Céleste,N° 210 à 213.4. Le Divin Vrai dans le sens de la leUre de la Parole est dans
  • 10. RELIGION CHRiTIENNE.son Plein, dans son Saint el dans sa Puissance, NO< 214, 215, 216.- Les Vrais du sens de la leltre de la Parole sonl entenduspar les Pierres précieuses, dont élaient composés les fonde-ments de la Nouvelle Jérusalem, comme il est dil dans lApoca-lypse; et cela daprès la Correspondance, N° 217.- Les Biens et les Vrais de la Parole dans le sens de sa leUresont entendus par lUrim et le Thumin sur lÉphod dAharon,N° 218-- Les mêmes Biens el les mêmes Vrais sont enlendus parles Pierres précieuses dans le Jardin dÉden, où il esl dit, dansÉzéchiel, que le Roi de Tyr avait été, N° 219.- Les Vrais et les Biens dans les derniers, tels quils sontdans le sens de la lettre de la Parole, onl êlé représentés palles Rideaux, les Voiles et les Colonnes du Tabernacle, N° 220.- Les mêmes Vrais el les mêmes Biens sont pareillementenlendus par les Exlernes du Temple de Jérusalem, N° 22L- La Parole dans sa Gloire a été représentée dans le sei-gneur, lorsquil a été transfiguré, N° 222.- La puissance de la Parole dans les derniers a été repré-sentée par les Naziréens, N° 223. .- De Jineffable Puissance de la Parole, N" 224,5. La Doclrine de lÉglise doit être puisée dans le Bens de lalettre de la Parole, et êlle confirmée par ce Bens, N° 225, 229,230.- La Parole sans la Doctrine nest point comprise, N" 226"227,228.- La Doctrine doit être puisée dans. le Sens de la.lettre dela Parole, et être confirmée par ce sens, N° 229.- Le Vrai réel, qui ~oil appartenir à la Doctrine, ne se mon-tre, dans le sens de la leUre de la Parole, qUà ceux qui sonldans Jillustration par le Seigneur, NO. 231, 232, 233.6. Par le Sens de la lettre de la Parole il ya conjonction avec leseigneur, et consocialion avec les Anges" N° 234 à 239.7. Dans tous les Cieux il y a la Parole, el par suite il ji a la Sa-gesse Angélique, N° 2ltO, 241, 242.8. LÉglise exisle dàptès la Parole, el tel est lentendement dela Parole chez lhomme, telle esllÉglise. chez lui, N° 243 à 247.IJI. 22.
  • 11. LA VRAIE9. Dans chaque chose de la Parole il yale Mariage du seigneuret de lÉglise, et par suite le Mariage du BÙm et du Vrai, N° 248à 253.10. Des Hérésies peuvent être tirées du Sens de la lettre de laParole, mais les confirmer est dangereux, N° 254 à 260,.- Plusieurs choses dans la Parole sont des apparences duvrai, dans lesquelles sont cachés les vrais réels, N" 257.- De la confirmation des apparences du vrai naissent des il­lusions, N° 258.- Le Sens de la lettre de la Parole est une Garde pour lesvrais réels, qui sont cachés en dedans, N° 260.- Le Sens de la lettre de la Parole a été représenté par lesChérubins, el il esl signifié par eux dans la Parole, N° 260.H. Le Seigneur dans le MOI)de a accompli Ioules les choses dela Parole, et par là il a élé fait la Parole, cest-à-dire, le DivinVrai, même dans les derniers, N° 261, 262, 263.12. Avant cette Parole, qui aujourdhui esl dans le Monde, il ya eu une Parole qui a été perdue, N° 264, 265, 266.13. Par la Parole la Lumière esl même communiquée à ceuxqui sonl hors de lÉglise, el qui nonl pas la Parole, N" 267 à 272.14. sil ny avait pas une Parole, personne ne saurait quil y aun Dieu, un Ciel et un Enfer, une Vie après la mort, et personneà plus forte raison ne connaîtrait le Seigneur, N° 273 à 276.CHAPITRE V.CATiCJJIS~IE OU DÉCALOGUE, EXPLIQUÉ QUANT ASON SENS EXTERNEET ASON SENS INTERNE.1. Le Décalogue a élé la Sainteté même dans lÉglise Israélile;de la sainlelé de lArche dans laquelle était la Loi, N° 283 à 286.2. Le Décalogue dans le sens de la lettre contient les préceptescommuns de doctrine et de vie, et dans le sens spiriluel elle senscéleste il contienl universellemenl lous les préceptes, NO> 287 à290.3. PREMIER PRÉCEPTE: II ny aura point dautre Dieu devantmes faces, !in. 291 il 296./
  • 12. 255RELIGION CHRiTIENNE.4. SECOND PdCEPTE : Tu ne prendras point le Nom de Jéhovahton Dieu en vain, car pour innocent ne tiendra point Jéhovah ce-lui qui aura pris son Nom en vain, N° 297 à 300.5. TROISIÈME PRtCEPTE : Souviens-toi du jour du sabbath pourle sanctifier; six jours tu travailleras, et tu feras toule ton œuvre;mais, le septième jour, Sabbath à Jéhovah ton Dieu, N" 301 à 304.6. QUATRIÈME PRÉCEPTE: Honore ton Père et la Mère, afin que-soient prolongés tes jours sur la terre que Jéhovah ton Dieu tedonne, N° 305 à 30S.7. CINQUIÈME PRÉCEPTE: Tu ne tueras point, N" 309 à 312.S. SIXIÈME PRÉCEPTE: Tu ne commellras point adultère, N"313 à 316.9. SEPTIÈlIE PRÉCEPTE: Tu ne voleras point, N° 317 à 320.10. I-IUITlÈ~lE PRÉCEPTE : Tu ne répondras point contre tonprochain en faux témoin, N° 321 à 324.H. NEUVIÈlIE ET DIXIÈME PRÉCEPTE: Tu ne convoileras pointla Maison de ton prochain, tu ne convoiteras point lÉpouse deton prochain, ni son Serviteur, ni sa servantc, ni son Bœuf, ni sonAne, ni aucune chose qui soit à ton Prochain, N° 325 à 32S.12. Les Dix Préceptes du Décalogue contiennent tout ce quiappartient à lamour envers Dieu, et tout ce qui appartient à la-mour à légard du prochain, N° 329 à 33i.CHAPITRE VI.DE LA FOI.PRÉFACE: La Foi est le Premier par le temps, mais la Chariléest le Premicr par la fin (le but), N° 336.1. La Foi salvifique est la Foi au seigneur Dieu Sauveur Jésus-Christ, N° 337 à 339.- Parce quil est Dieu visible, dans lequel est Dicu invisible,N° 339.2. La Foi, en somme, est que celui qui vit bien, et croit selonles règles, est sauvé par le seigneur, Not 340 à 342.- Le Premier point de la Foi en Lui est la Reconnaïssancequil est le FILS DE DIEU, N° 342.
  • 13. 256 LA VRAIE3. Lhomme reçoit la Foi, par cela quil s/adresse ail seigneur,quil sinstruit des vérités daprès la Parole, el quil vit selon cesvérités, W 343 à 348.- De lÊtre de la Foi; de lEssence de la Foi; de lÉtat de laFoi, et de la Forme de la Foi, NO< 364, et suiv.- De la Foi purement naturelle; cest une persui,lsion quisimule la foi, N° 345 à 368.4. Labondance des vérités liées ensemble comme en un fai­sceau exalte et perfectionne la foi, W 349 à 354.- Les Véritéli de la foi sont muILipliables à linfini, N° 350.- La disposition des Vériléli de la foi est en séries, ainsicomme en petits faisceaux, N° 351.- Selon labondance et la cQhérence des Vérités la foi estperfectionnée, N° 352, 853.- Les Vérités de la foi, quelque nombreuses queUes soient,et quelque différentes quelles paraissent, font un par le sei­gneur, N° 354.- Le Seigneur est la Parole, il esl le Dieu du Ciel et de laTerre, le Dieu de toute Chair, le Dieu de la Vigne ou de lÉglise,le Dieu de la foi, cl la Lumière même, la Vérité et la Vie éter­.nelle; montré daprès la Parole, N° 3M.5. La Foi sans la Charité nest point la foi, et la Charité sans laFoi nest point la charité, et lune et lautre nest vive que par leSeigneur, N°S 355 à 361.- Lhomme peut sacquérir la foi, W356.- Lhomme peut sacquérir la chariLé, N° 357.- Lhomme peut aussi sacquérir la vie de la foi et de la cha­rité, N° 358.- cependant rien de la foi, rien de la charité, ni rien de la_ vie de lune etde lautre ne vient de lhomme, mais tout vientdu seigneur seul, N° 359.- Dijlérenœ entre la Foi naturelle et la Foi spirituelle, celle­ci est en dedans de celle-là pal le Seigneur, NO> 360, 36i.·6. Le seigneur, la C.harité et la Foi font un, comme la Vie, laVolonté et lEntendement dans lhomme; et, sils sont divisés, cha­cun est perdu, comme une perleréduite en poudre, NOl 362 à 367.- Le seigneur, avec tout son Divin Amour, avec toute sa Di­
  • 14. 257RELIGION CHRÉTIENNE.vine sagesse, ainsi avec toute sa Divine Vie, influe chez chaquehomme, N° 364.- Par conséquentleseigneur influe chez chaque homme avectoute lEssence de la Foi et de la Charité, N° 365.- ces choses qui influent du Seigneur sont reçues parlhomme selon son étal et sa forme, N° 366.- Or, lhomme qui divise le seigneur, la Charité et la Foinesl pas une forme qui reçoit, mais il est une forme qui détruit,N° 367.7. Le Seigneur est la Charité et la Foi dans lhomme, et lhommeest la Charité el la .Foi dans le Seigneur, W 368 à 372.- Il Ya avec Dieu une conjonction par laquelle lhomme ale salut el la vie éternelle, W369.- La conjonction nest pas possible avec Dieu le Père, maiselle est possible avec le Seigneur, et par le Seigneur avec Dieule Père, N° 370.- La conjonction avec le Seigneur est réciproque, cesl-à­dire que le seigneur esl dans lhomme, et lhomme dans le sei­gneur, N° 371.- Celle conjonction réciproque du Seigneur et de lhommese fait par la Charité et par la Foi, N° 372.8. La Charité el la Foi sont ensemble dans les bonnes Œuvres,N° 373 à 377.- La Charité est le bien-vouloir, et les bonnes OEuvres sonlle bien-faire daprès le bien-vouloir, N° 374.- La Charité et la Foi ne sont que des .choses mentales etcaduques, si, quand cela esl possible, elles ne sont pas.déter­minées en des œuvres, et ny coexistent pas, N° 375, 376.- La Charité seule_ne produit pas de bonnes OEuvres, et- bien moins encore la Foi seule, mais la Charité et la Foi réu­nies en produisent, N° 377. .9. Il Yala Foi vraie, la Foi bâtarde et la Foi hypocrit~, N° 378à 381. • _. .~- LÉglise Chrétienne dès son berceau a commencé à.êtreinfestée et déchirée par des Schismes et des Hérésies, N° 378- La Foi vraie est unique, cestla Foi au Seigneur Dieu sau­YeUl" Jésus-Christ, el elle demeure chez ceux qui croient qui.!III. . . 22*. _
  • 15. 258 LA VRAIEest le lils de Dieu, le Dieu du Ciel et de la Terre, el un avec lePère, N° 379.- La Foi bâtarde est toute Foi qui séloigne de la vraie Foiqui est unique, et elle demeure chez ceux qui montent par unautre endroit, et regardent le Seigneur non comme Dieu, maisseulement comme Homme, N° 380.- La Foi hypocrite nest point une Foi, N° 381.10. Il ny a aucune }<oi chez les méchants, N° 382 à 38!c.- Il ny a aucune Foi chez les méchants, parce que le malapparlient à lEnfer, el que la Foi appartient au Ciel, N° 383­- Il ny a aucune Foi dans le Christianisme chez tous ceuxqui rejettent le seigneur et la Parole, quoiquils viventlOOrale­ment et rationnellement, et mème quoiquils parlent,enseignent. et écrivent SUi la foi, N" 38!J.CHAPITRE VIf•.1)); LA CHARICÉ, ou DE LAMOUR A LÉGARD DU PROCHAIN; ET DESDONNES OEUVRES.1. Il ya trois Amours universels: LAmour du Ciel, lAmour duMonde, et lAmonr de soi, N° 394,395, 396.- De la Volonté et de lEntendement, N°. 397.&-.Du Bien et du Vrai, N° 398.- De lAmour en général, N° 399•....; De lAmour de soi et de lAmour du Monde en parlieulier,N° !cOL . v- De lhomme Interne et de lhomme Externe, N" 401.- De lhomme purement Naturel et sensuel, N° 402.2•.Ges trois Amours, lorsquils ont été régulièrement subor­donnés, perfectionnent lhomme; mais lorsquils ont été iriégu­lièleme!lt subo~donnés, lis le pervertissent et le renve~ent, NOl403, 404, !C05.3. T.out homme dans le singulier est le·Prochain, gui croit êtreaimé, mais selon la qualité de ·son bien, N° !C06 à4H.- 4. LHomme dans lè pluriel, eest-à~dire, une Société petite ou.gr~nde, et lHojnm.e dans le composé de.ces $ociétés, cest-à-dire,la Patrie, esLle Prochain qui doit être aimé, N° !c12,Jai3, 414.
  • 16. 259RELIGION CHRÉTIENNE.5. LÉglise est le Prochain, qui doit être aimé dans un degrésupérieur; el le Royaume du seigneur est le Prochain qui doit êtreaimé dans le suprême degré, N° 415, 416.6. Aimer le Prochain, ce nest pas, considéré en soi, aimer laPersonne, mais cest aimer le Bien qui esl dans la Personne, N°4i7, 418, 4i9.7. La Charité et les Bonnes OEuvres sont deux choses distinctescomme le bien-vouloir et le bien-faire, N° 420, 421.8. La Charité même est dagir avec justice et fidélité dans lof-fice, le travail et louvrage, quon a à exercer, et avec ceux avecqui on a quelque commerce, N° 422, 423, 42.i.9. Les BIENFAITS de la Charilé consistent à donner aux pauvreset à secourir les indigents, mais aveé prudence, N° 425 à 428.10. Il ya les DETTEs.de la Charité, les unes Publiques, dautresDomestiques, et dautres Privées, N° 429 à 432.H. Les DÉLASSEllENTS de la Charité sont les Dtners, les Sou-pers et les réunions, N"" 433, 434.12. La Premièrechose de la Charité est déloigner les maux, etla seconde de faire les biens qui sont umes au prochain, N° 435à 438.13. Lhomme, dans les Exercices de la Charité, ne place pas lemérite dans les OEuvres, lorsquil croit que toul bien vient du sei-gneur, N° 439 à 642.14. La Vie morale, lorsquelle est en même temps spirituelle,est la Cha1Ïlé, N" M3, 444; 445.15. Une Amitié dYamour liée avec lhomme, quel quil soit quantà lesprit, est préjudiciable après la mort, N° 4116 a 449~16. Il Ya une Charité bâtarde, une Charité hypocrite .e.t DneCharité morte; N° 450 à 453.17. LAmitié ilamour entre les méchânts est une Haine intea::-tine enlre eux, .No. 454, 455. .18. De Ill" conjoncpon de lamour envèrs Dieu -et -de lamour.légard du Prochain, NOl 456, 457, 458.
  • 17. 260 LA VRAIECHAPITlE VIII.DU LIBRE ARBITRE.1. Préceptes et Dogmes de lÉglise daujourdhui sm le LibreArbitre, N° 463, 464, 465.2. Les deux Arbres placés dans le Jardin dÉden, lun de Vie,lautre de la Science du bien et du mal, signifient que le Libre Ar­bitre dans les choses spirituelles a été donné à lhomme, N° 466à 469. .3. Lhomme nest point la Vie, mais il est un Réceptacle de lavie qui procède de Dieu, N" 470 à 474.4. Lhomme, tant quil vit dans le Monde, est tenu dans le mi­lieu entre le Ciel et lEnfer, et là dans lÉquilibre spirituel, quiest le Libre Arbitre, N° 475 à 478.5. De la Permission du mal, dans laquelle est lhomme Internede chacun, il résuILe évidemment que lhomme a le Libre Arbitredans les choses spirituelles, N° 479 à 1182.6. Sans le Libre Arbitre dans les choses spirituelles, la ParolenOe serail daucun usage, par conséquent lÉglise ne serail riennon plus, NOl 483, 484, 485.7. Sans le Libre Arbitre dans les choses spirituelles, il DY au­rait rien de lhomme, par quoi il pourrait se conjoindre récipro­quement au Seigneur, et par suite point dImputation; il Yamaitseulement la Prédestination, qui est abominable, N° 485. ­- Effets abominables de la Prédestination divulgués, N°486,487,488.8. Sans le Libre Arbitre dans les choses spirituelles, Dieu seraitcause du mal, et ainsi il nyaurait aucune Imputation,N°489à492.9. Tout spirituel de lÉglise qui entre dans la Liberté, et estreçu daprès la Liberté, leste; mais non, quand il eD est autre­ment, N" 493 à 496. ~ _10. La Volonté el lEntendement de lhomme sont dans ce LibreArbitre; mais faire le mal, cela a été réprimé par les lois dans lunet lautre Monde, le Spirituel et le Naturel, parce quau~rement laSociélé dans lun et laulre périrait, N° 497, 408, 499.
  • 18. Rt:LIGION CHRÉTIENNE•. 26iH. Si les hommes navaient pas le Libre Arbitre dans les chosesspirituelles, ils pourraient tous sur le globe entier en un seul jourêtre amenés à croire au seigneur; mais cela ne peut pas être fait,parce que ce qui nest pas reçu par lhOmme daprès le Libre Ar­bitre ne reste point, N° 500, 501, 502.- Aujourdhui il ne se fail pas de Miracles, parce quils ôtentle Libre Arbitre dans les choses spirituelles et contraignent,N" Mi.CHAPITRE IX.DE LA PÉNITENCE.1. La Pénitence est la première chose de lÉglise chez lhomme,N° 5:1.0,5:1.:1..2. La Conllition, quon dit aujourdhui précéder la Foi, et êtresuivie de la consolation de lÉvangile, nest pas la Pénitence, N°5:1.2 à 5:1.5.3. La seule Confession de lèvres quon est Pécheur nest pas laPénitence, N° 5:1.6 à 5:1.9.4. Lhomme nalt enclin aux maux de tout genre; et, sil ne leséloigne en partie par la Pénitence, il demeure en eux, et celui quidemeure en eux ne peut être sauvé, N° 520 à 524.- Ce que cest que laccomplissement de la Loi, NOl 523,524,5. La connaissance du péché, et lexamen dun péché chez soi-même, commencent la Pénitence, N° 525, 526, 527. _6. La Pénitence actuelle est de sexamine), de connattre et re­connattre ses péchés, de supplier le Seigneur, et de commencerune nouvelle vie, NOl 528 à 53:1..7. La vraie Pénitence est dexaminer non-seulement les actesde sa vie, mais aussi les intentions de sa volonté, N°S 532,533,534.8. Ceux qui ne sexaminent point, mais qui néanmoins renon­r-ent aux maux parce quils sont des péchés, font aussi Pénitence;et celle Pénilence a lieu chez ceux qui font par religion les OEu­vres de la Charité, N°s 535, 636, 537.9. Il faut que la Confession soit faite devant le Seigneur DieuSauveur, et quil y ait alors supplication pour le secours et pourla puissànce de résister aux maux, N°S 538, 539, 560.
  • 19. 262 LA VRAIE:10. La Pénitence actuelle est facile chez ceux qui lont faitequelquefois, mais ltès-réfractaire pour ceux qui ne lont pas faile,N° 56:1, 562, 563.:1:1. Celui qui na jamais fait Pénitence, ou qui ne sest jamaisregardé intérieurement ni scruté, ne sait pas enfin ce que cestque le mal qui damne, ni ce que cest que le bien qui sauve, Nol564, 565, 566.CHAPITRE X.DE LA RtFORMATION ET DE LA RtGÉNiRATIOlf.:1. Lhomme, sil nest une seconde fois engendré, et commecréé de nouveau, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu, Nos572à 575.2. La Nouvelle Génération ou Nouvelle Création est lœuvre duSeigneur seul pal la Charité et par la Foi, comme les deux Moyens,lhomme coopérant, Nos 576, 577, 578.3. Tous ayant été lachetés, Lous peuvent êlre régénérés, cha­cun selon son état, N°s 579 à 582.4. La Régénération se fait absolument de la même manière quelhomme est conçu, est porté dans lutérus, nalt et est élevé, NOl583 à 586.5. Le Premier acte de la nouvelle génération est appelé Réfor­mation, il appartient il lEntendement; le second acte est appeléRégénération, il appartient à la Volonté et par suUe à lEntende­ment, N0 587 il 590.6. Lhomme Interne doit dabord être réformé, el par lui lhom­me Externe; et ainsi lhomme estrégénéré, N°s 59:1 il 595.7. Quand cela arrive, il sélève un combat entre lhomme In- •terne et lhomme Externe, et alors éelui qui est vainqueur dominesur laulte, No 596 à 600.8. LHomme régénéré a une nouvelle Volonlé et un nouvel En­tendement, No 60:1 à 606.9. LHomme "égénéré est en communion avec les Anges duCiel, et le non-régénéré en communion avec les Esprits de lEn­fel, N°s 607 à 6:10.
  • 20. 263RELIGION CBRiTIENNE.10. Autant lhomme est régénéré, autant sont éloignés les pé­chés, et cet éloignement est la Rémission des péchés, N°s6H à 611l.H. La Régénélation nest point possible sans le Libre Arbilredans les choses spirituelles, N°s 615, 616,617.12. La Régénération nest pas possible sans les vrais, par les­quels est formée la Foi, et avec lesquels se conjoint la Charité,N°S 618, 619, 620.- Quelques observalions sur le Sexe masculin et sur le Se~eféminin dans le Règne végétal, N° 585.CHAPITRE Xl.DE LhIPUTATION.1. La Foi de lÉglise daujourdhui, qui seule est dite justifier,et lImputalion, font un, Nos 626, 627.2. Limputalion appartenant à la Foi daujourdhui est double,lune du Mérite du Christ, et lautre du salut qui en résulte, Nos62Sà 631.3. La Foi, qui est imputative du mérite et de la justice du ChristRédempteur, est dabord sorlie des Décrets du Synode de Nicéesur les Trois Personnes Divines de toute éternité, foi qui depuiscelle époque jusquà présent a été reçue par tout le Monde Chré­tien, N°S 632 à 635.4. La Foi imputalive du mérite du Christ na point été connuedans lÉglise Apostoliqut, qui a précédé le Concile de Nicée, etelle nest entendue nulle part dans la Parole, N°s 636 à 639.5. LImputalion du mérite et de la justice du Christ est impos­sible, N0s 61l0, 61l1, 61l2.6. Il ya imputation, mais du bien et du mal, et en même tempsde la foi, N0s 643 à 646.7. La Foi et lImputation de la Nouvelle Église ne peuvent nul­lement être de compagnie avec la Foi et lImputation de la précé­dente Église; et si elles sont ensemble, il se fait une telle collisionet un tel conflit, que le tout de lÉgli$e chez lhomme périt, NoS647,6IlS,649.S. Le seigneur impute à tout homme le bien, et lEnfer imputeà tout homme le mal, N°s 650 à 653.
  • 21. 264 LA VRAIE9. La Foi fait la sentence à légard de r,e avec quoi elle se con­joint; si la vraie Foi se conjoinl avec le bien, la senlence est pourla vie ételllelle; mais si la Foi se conjoint avec le mal, la senlenceest pour la mort éternelle, Nos 654 à 657.iO. La Pensée nest imputée à personne, mais la Volonlé estimputée, N°s 658, 659, 660.CHAPITRE XII.Du BAPTÊME.i. Sans la connaissance du Sens spiriluel de la Parole, per­sonne ne peut savoir ce que les deux Sacrements, le Baptême etla sainte Cène, enveloppent et effectuent, Nos 667,668,669.2. Pal" lAblution, qui est appelée Baptême, il est entendu lA­blution spirituelle qui est la Purification des maux et des faux, etainsi la Régénération, N°s 670 à 673.3. Comme la circoncision du cœm" élait représentée par la cir­concision du prépuce, le Baptême a été institué à la place de laCirconcision, afin que lÉglise Inleme succédâl à lÉglise Externequi, dans toutes et dans chacune de ses choses, élait une figurede lÉglise Interne, N°S 674, 675, 676.4. Le Premier Usage du Baplême esllInlroduclion dans lÉgliseChrétienne, et en même temps lInsertion parmi les Chrétiensdans le Monde spirituel, N°S 677 à 680.5. Le Second Usage du Baptême est que le Chrétien connaisseet reconnaisse le seigneur Jésus-Christ Rédempteur et sauveur,el quil Le suive, N°s 68i, 582, 683.6. Le Troisième Usage du Baptême, qui esl lusage final, cestque lhomme soit régénéré, N°s 684 à 687.7. Par le Baptême de Jean a élé préparé le chemin pour qUI}Jéhovah le Seigneur pût descendre dans le Monde, et achever laRédemption, N°s 688 à 691.
  • 22. RELIGION CHRÉTIENNE. 265.CIIAPITIŒ XIII.DE LA SAINTE CÈNE.1. Sans la connaissance des correspondances des choses natu­relles avec les choses spirituelles, personne ne peul connatlre lesfruits de lUsage de la Sainte Cène, N°s 698 à 701.2. Daprès la connaissance des Correspondances on sail ce quiesl entendu par la Chair et par le Sang du Seigneur, et quil estentendu la même chose par le Pain et par le Vin, cest-à-dire quepal la Chair du Seigneur el par le Pain il esl enlendu le Divin Biende son AmOUI; et aussi toul bien de la Charilé, el que par le Sangdu Seigneur el par le Vin il est entendu le Divin Vrai de la Sa­gesse, el aussi toul vrai de la Foi, el par la Manducation lappro­priation, N°s 702 à 710•.- Il est montré daprès la Parole ce qui est entendu pal laChair, Nos 704, 705.- Par le Sang, N° 706.- Par le Pain, N° 707.- Par le Vin, N° 708.3. Ces choses élant bien entendues, on peut comprendre quela Sainte Cène conLient universellement el singulièrement toutesles choses de lÉglise et toutes celles du Ciel, N°s 711 à 715.!J. Dans la sainte Cène est le Seigneur tout enlier, el sa Ré­demplion tout enlihe, N°s 716,717,718.5. Le Seigneur est présent chez ceux qui sapplochent digne­ment de la Sainte Cène, et il leur ouvre le~ciel; et il est même pré­sent chez ceux qui sen approchent indignement, mais il ne leurouvre pas le Ciel: par conséquent, de même que le Baptême estlintroduclion dans ltglise, de même la Sainle Cène est lintro­duction dans le Ciel, N°s 719, 720, 721.6. De la sainte Cène sapprochent dignement ceux qui sont dansla Foi au Seigneur et dans la Charité à légard du prochain, ainsiceux qui ont élé Régénérés, N°s 722 à 724.7. Ceux qui approchenl dignement de la Sainte Cène sont dansle Seigneur elle SeigneuI:Cst en eux, par conséquent par la SainteCène se fait la conjonction avec le seigneur, N°S 725, 726, 727.lIT. 23.
  • 23. 266 LA VRAIE8. La Sainte Cène est, pour ceux qui sen approchent dignement,comme une marque et un sceau quils sont les fils de Dieu, N°s728, 729, 730.CHAPITRE XIV.DE LA CONSOMMATION DU SIÈCLE; DE LAvÈNEMENT DU SEIGNEUR;ET DU NOUVEAU CIEL ET DE LA NOUVELLE ÉGLISE.i. La Consommation du Siècle est le Dernier temps ou la fin delÉglise, N°s 753 à 756.2. Aujourdhui, cést le Derniel temps de.lÉglise Chrétienne,qui a été prédit et décrit par le Seigneur dans les Évangélistes etdans lApocalypse, Nos 757, 758, 759.3. Ce dernier temps de lÉglise Chrétienne est la Nuit même,dans laquelle ont Hni les Églises précédentes, N°s 760 à 763.6. Après celte Nuit vient le Matin, et lAvènement du Seigneurest ce Matin, N°s 764 à 767.5. LAvènement du Seigneur nest point son Avènement pourdétruire le Ciel visible et la Terre habitable, et créer un NouveauCiel et une Nouvelle Terre, comme plusieurs lont cru jusquà plé­sent, parce quils nont pas compris le sens spirituel de la Parole,N°s 768 à 77i•.6. Cet Avènement du seigneur, qui est le Second, a lieu afinque les méchants soient séparés davec les bons, et que ceux quiont (,ru el croient au Seigneur soient sauvés, et afin quavec eux ilsoit formé un Nouveau Ciel Angélique, et une Nouvelle I~glisedans les terres; et sans cet Avènement aucune Chair ne pouvaitêtre conservée, - Matth. XXIV. 22, - N°s 772 à 775.7. Ce Second Avènement du seigneur est·un avènement nonpas en Personne, mais dans la Parole qui procède de Lui, et quiest Lui-Même, N°s 776, 777, 778.8. Ce Second Avènement du Seigneur est fait par lintermé­(liaire dun homme, devant lequel le Seigneur sest manifesté enPersonne, el qui! a rempli de son esprit, pour enseigner daprèsLui les Doctrines de la Nouvelle Église au moyen de la Parole,N·~ 779, 780.
  • 24. --267RELIGION CHRÉTIENNE.9. cela est entendu par le Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre,et par la Nouvelle Jérusalem descendant du Ciel, - Apocalypse,Chap. XXI, - N° 781 à 785.10. Celte Nouvelle Église est la Couronne de toules les Églisesqui jusquici ont été sur le Globe terrestre, No 786 à 791.SUPPLÉMENT.1. Du MONDE SPIRITUEL; quel il est, N° 792 à 795.2. De LUTHER dans le Monde spirituel, N" 796.3. De lIfÉLANCHTON dans le}Aonde spirituel, N° 797.4. De CALVIN dans le Monde spirituel, N° 798, 799.5. Des HOLLANDAIS dans le Monde spirituel, NOl 800 à 805.6. Des ANGLAIS dans le Monde spirituel, N° 806 à 812.7. Des ALLEMANDS dans le Monde spirituel, N° 81.3 à 816.8. Des CATHOLIQUES-RoMAINS dans le Monde spirituel, No 817à 820.9. Des SAINTS DES CATHOLIQUES-ROMAINS dans le Monde spiri­tuel, No 822 à 827.10. Des MAHOMÉTANS dans le Monde spirituel, N° 828 à 834.H. Des AFRICAINS dans le Monde spirituel; et aussi quelquesobservations concernant les NATIONS (ou GENTILS), No 835 à 640.12. Des JUIFS dans le Monde spirituel, N° 841 à 845.
  • 25. ECHRÉTJECOllT[ A.~TtOUTE LA THÉOLOGIEDE LA NOUVELLE ÉGLISEPnI.lIile par le Seigheur dans Dani~l, Vil, 15, u.; el d:ms,lApocalypse, XXI, 1, 2. -PARE.....NIJE.. SWEDENBORG,Serviteur du leI~eur ~as.tlb.rl.UIADUlT DU LATINiJOllE TROISIÈ~IE.N°s 626-851.BRAI~~I~.~IAN~U~~~~JÉllUSALEM.lQaez PORTS, Libraire.PARIS, 11 11. MINOT, RUE GUÉNÉGAUD, 7, lf TR "TIIL ET WURTZ, LOIRAIRES, RUE DE LILLE, 17. :1 tONDRES, ji SWEDE BORG lNTINÇ SO:E:::•• 6, KING STREE HO N. k••-~ .----41.
  • 26. )io--~--------" -~--OUVHAGES DE SWEDE BORG.. l"r<ulçai.JIofl Il. filaefl.Pris.Arcanes Célestes, 1 120f ..eDoctrine de vic, in-Sa. ~ ...in-18 . 1 •Doctrine sur rÉcriture Sainte, in-8°. . .2 ••in-1s.. .• f ••Doctrine su; le Seigneur, in-8o.. . . 2 DlDoctrine sur la Foi, in.08°. . . . . . . . . . . . . 1 50Du Divin Amour (ouvrage posUlUme), in-8°. . . . . . 2 If»Dn Cheval blanc, de /Apocalypse, in-8°. . . . . . . 1 .D.ExposMion sommaire du sem interne (Prophèl.cJs et !tait-bles), in-8o • • •• . . . • • . • . • • • • ·5 "octrine de la Charité (extr. des Arc. Cél.) in-8o & in-3~. t 0Doctrine de la Charité (ouvrage posthume),.in-80 &in-52. 1 .1llieris de la Charité et du Décalogue, in-;80 & in-~t. i 60osilr n sommairedes Doctrine&delaNouv.Eglise,in-80 • 2 50rn-18 . . . . . . . . . . . . . ... 1 50De la Parole et de sa Sainteté, in-52.. . . . . » 75Du Commerce de lAme èt ~u Corps, in-18. . . 1 »»Appendice 11 la Vraie Religion chrétienne, in-18 . 1 50Du Jugement Dernicr, in-I8. . . . . . . . . 2 ,JIContinuation sur le Jugement Demier, in-18.. . 1 D»Du Ciel et de lEnfer, grand in-18. . . . ... 2 »»Dès Teries dans lUnivers, in-18 . " . . . . . . . • 2 »»gesse Angélijuc sur le Divin Amour, grand in-18.. S ..- SUI la Divine Providence, id. . . 5 ..La Vraie Religion chrélienne, 5 vol. grand in-18. . . 15 ..eufquestiolls sur la Trinité,.fn.-18 . • 25De la Toute-Présence et de la Toule-Science de Dieu, in-52. • 50Letlres 11 UJI Homme du MomIe, par Le Boys des Guays,1"e série, in-t8. . . . . . . . . . . . . . . sr ..LApocalypse daQS son sens spirit. par le même, gr. in-80 • 7 SOLA NOUVELLE JÉRUSALEM,Il.,,,,. Religieuse el Scientifiql.e.Collection d9 8",premiff•• annees avec lable analytique et alpbabétique.la fin du VII vol.- Prix • ~2 fr.- I.es "01. Vtll et IX. - Pril • f2 fr.On trouve. la Librairie de la NODVELLa JÉRUSAUM, chez Porte, libraire àSaint-Amand (Ch8l) , tQus les ouvrages de Swedenborg, el ceux JOi con-cerneM directement ou indirectement les doctrinea 4e la N""vell. Ji.....salem.NOTA. Les autres ouvrages de Svedenborg seront suc<:essivemenl publillspar le·traducteur.Mainlenant SOUS presse: lApocalypse Expliquée &la Doctrine Céleste.~ SAlliT-A31AXD. - IMPRllIERIE DE DjlSTE:-iAY ET LAlIBERT,Rue T.arayene, M, Place Mond-Roud.)10..- -----•
  • 27. Chrélienne.1)ME UI..01 626-851.