Un peu d’histoire - 50 ans des CRPF - Jean Carle
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Un peu d’histoire - 50 ans des CRPF - Jean Carle

on

  • 1,377 views

50 ans des CRPF - 3/12/2013 ...

50 ans des CRPF - 3/12/2013

Jean Carles - Ancien secrétaire général de l’ANCRPF
Ingénieur Général du GREF e.r
Un peu d’histoire

Plus d'infos sur www.cnpf.fr/50ans/
Vidéos sur http://www.youtube.com/playlist?list=PLluS62exqjS7Rg5iCf1GZHMUgtOZFHJfv

Statistics

Views

Total Views
1,377
Views on SlideShare
266
Embed Views
1,111

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

5 Embeds 1,111

http://www.cnpf.fr 685
http://www.foretpriveefrancaise.com 396
http://admn.inter.foretprivee.com 28
http://translate.googleusercontent.com 1
http://www.google.fr 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Fond 3 <br />
  • Fond 3 <br />
  • Fond 3 <br />
  • Fond 3 <br />

Un peu d’histoire - 50 ans des CRPF - Jean Carle Un peu d’histoire - 50 ans des CRPF - Jean Carle Presentation Transcript

  • Un peu d’histoire Jean Carles Ancien secrétaire général de l’ANCRPF Ingénieur Général du GREF e.r
  • Les origines de la loi Les origines de la loi du 6 août 1963 du 6 août 1963 1
  • Une loi de cristallisation D'une volonté de réforme de l’État, complétant les avancées réelles en forêt depuis 1945: Fonds Forestier national (1946) Groupements forestiers (1954) D'une flambée des prix des bois, liée à la guerre de Corée, entraînant des coupes excessives, dont certaines emblématiques D'une organisation nationale de la forêt privée constituant un interlocuteur reconnu de l'Administration, et d'initiatives professionnelles de développement préexistantes dans certaines régions (forêt de Gascogne, Est, peupleraies) 2 View slide
  • Un projet âprement discuté à tous les stades Dès les avant-projets pour l'ensemble des dispositions touchant l'agriculture, les forêts, les services de l’État Au Parlement pour le texte sur la forêt privée, très suivi par les propriétaires forestiers dont la position restait ambivalente* * Méfiance vis-à-vis de l’administration / estime et confiance à l’égard des ingénieurs des Eaux et Forêts. 3 View slide
  • Un dispositif original Basé sur une gestion forestière réfléchie : Choix arrêté par le propriétaire (PSG) Dans une gamme d'orientations proposées (ORP), Prenant en compte l'ensemble des fonctions de la forêt, Avec des outils adaptés (formules de regroupement, progrès techniques, formation) Et des souplesses de mise en œuvre, dans un cadre régional prémonitoire Mise en œuvre confiée à la profession par des sylviculteurs élus, sous le contrôle de l'administration, dans un cadre clair (ingénieur délégué) L'adaptabilité et le sens des équilibres qui en découlent expliquent la pérennité de la loi du 6 août 1963 4
  • Une volonté commune de la Une volonté commune de la profession et de la direction profession et de la direction des forêts de faire passer des forêts de faire passer la loi dans les faits la loi dans les faits 5
  • Des tentations écartées de remise en cause avant le démarrage Favorisées par les délais de mise en route (3 ans pour 6 décrets dont 4 portant règlement d’administration publique) elles suggéraient une délégation des tâches des CRPF à d'autres structures, ou à l'inverse le transfert aux Centres d'attributions de l'administration, elles ont été écartées par la Profession. Un appui professionnel clair au départ L'Association Technique pour la Vulgarisation forestière (ATVF) s'est mobilisée pour la recherche des Directeurs de CRPF, dont 4 de ses ingénieurs régionaux. 6
  • L’engagement du syndicalisme forestier et des experts pour convaincre de l’utilité des Plans Simples de Gestion. En raison de l'impact sur les sylviculteurs de l'obligation de PSG , l'initiative de la Fédération de faire établir et discuter sur le terrain des modèles locaux simples et utiles (modèle de Lacanche..) a été essentielle L’élaboration, l’approbation des ORP, puis l’examen des premiers recours ont soudé les responsables professionnels Après le travail dans chaque Centre les échanges en Commission nationale professionnelle ont permis un travail approfondi, adapté aux situations locales . Il n'aurait sans doute pas été possible dans un autre cadre et a conforté les CRPF 7
  • Deux blocages majeurs à lever Deux blocages majeurs à lever concernant le personnel et le concernant le personnel et le financement financement 8
  • Le statut des personnels techniques du 30 Novembre 1966 Des conditions de rémunérations ne permettant pas de conserver après formation sur le terrain le personnel sorti des écoles Les obstacles : - la hiérarchie des priorités chez les décideurs - les risques de précédent (ce ne sera pas la dernière fois...) 4 ans (1972-1976) ont été nécessaires et ont mobilisé les personnels et les administrateurs Importance pour les directeurs de la formation, de l'expérience et de la diversité, à l'instar des Agences de l'Eau 9
  • Le financement des CRPF Une faiblesse dans la loi Une faiblesse dans la loi Financement provisoire Financement provisoire fixé chaque année par le Ministre dans la limite des fixé chaque année par le Ministre dans la limite des 2/3 de l’imposition des chambres d’agriculture sur les 2/3 de l’imposition des chambres d’agriculture sur les bois et forêts bois et forêts Problème liaisons Agriculture-Forêt Problème liaisons Agriculture-Forêt Evolution :: Voir recensements agricoles Evolution Voir recensements agricoles Solution espérée définitive en 1977-78 Solution espérée définitive en 1977-78 Fixation au niveau atteint de 50 %, Solde assuré par la taxe sur les produits forestiers et le FFN Disparition FFN Disparition FFN Transfert sur le budget de l’État Transfert sur le budget de l’État et réduction et réduction Il s'agit d'un dossier majeur et toujours ouvert, en gardant à l'esprit que la contribution du budget général se limite à 1,30€/ha de forêt privée /an. 10