#25 - février 2014

542 views
454 views

Published on

Published in: Government & Nonprofit
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
542
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
53
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

#25 - février 2014

  1. 1. Vincent Baholet, Délégué général de FACE DR « La Fondation Égalité - Mixité sera l’instrument de la mobilisation des acteurs économiques à grande échelle, dans tous les champs de l’Égalité Femme-Homme et notamment sur la mixité des métiers. » Gérard Mestrallet Lettre d’information de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  |  février 2014 Le grand mouvement social des entreprises sur les territoires FACE.infos › 25 La lettre d’information de FACE est cofinancée par l’Union Européenne 5  Le web version filles Lancement de la 1ère promotion Wi-FIlles, programme novateur d’immersion dans l’environnement informatique à destination des collégiennes, par FACE Seine-Saint-Denis 2  Égalité femme-homme : projet adopté Le projet de loi sur l’Égalité femme- homme, adopté à l’Assemblée Nationale le 28 janvier, instaure des obligations de parité dans tous les domaines 3  FACE devient fondation abritante Afin de faciliter les actions de mécénat des entreprises, FACE est désormais autorisée à accueillir sous son égide des fondations abritées. DR DR DR FACE : la 50ème fondation abritante Par décret du 16 décembre 2013, FACE est désormais une « fondationabritante ». Alors que notre pays compte 1 million d’associations, il n’y a que 627 fondations « Reconnues d’Utilité Publique » pour 50 « abritantes » ! Ce label constitue donc autant une reconnaissance qu’une perspective. Offrir de nouvelles formes d’accompagnement du mécénat social des PME, ETI et grandes entreprises est notre priorité. Nous le ferons autour de 3 axes : des fondations dédiées à une entreprise à l’instar du Groupe Legrand, des fondations territoriales pour mutualiser l’action régionale de nos associations FACE, des fondations thématiques comme celle lancée sur la « Mixité des Métiers ». Cette capacité à accueillir des fondations « sous égide » de FACE offre des opportunités à toutes nos parties prenantes territoriales et nationales d’engager de nouvelles coopérations avec la Fondation. Des représentants de l’État et des élus locaux soucieux de « l’âme économique » de leur bassin, des responsables d’associations et d’ONG « ouverts à l’Entreprise », des dirigeants d’ETI et grandes entreprises « au siège non parisien »… Autant d’ingénieries sociétales, fiscales et de communication à développer en faveur de l’Utilité Publique. En lançant la Fondation thématique «  Égalité – Mixité », avec Gérard Mestrallet et Jean- Paul Bailly, Najat Vallaud Belkacem a démontré ce lien entre intérêt général et mobilisation d’entreprises. Une vingtaine de grandes entreprises ont immédiatement répondu à son appel. Au sein du Comité de cette fondation « abritée » par FACE, elles géreront collégialement les « libéralités » collectées pour que les « métiers n’aient plus de sexe ». Cette contribution mutualisée participera directement au plan national mixité. Au nom de tous les acteurs économique, ce sera aussi l’occasion d’œuvrer avec des organisations « militantes » pour des métiers moins sexués à l’école, dans les quartiers, dans les medias… L’Entreprise doit ainsi affirmer sa place légitime dans la vie sociale. Sous égide d’une fondation Reconnue d’Utilité Publique « affectataire », les entreprises deviennent plus fondatrices de notre vivre ensemble. C’est le pari de l’innovation sociale et de la solidarité, à partir des acteurs économiques et en synergie avec la puissance publique et les acteurs associatifs. En devenant « abritante » FACE-IMS crée un nouveau modèle « fondatif », à la française…
  2. 2. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°25  |  février 2014 2 Perspectives 19ème rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement Alors qu’elle a célébré le 1er février les 60 ans de l’appel de l’hiver 54, la Fondation Abbé Pierre vient de rendre son 19ème rapport sur le mal-logement en France. Le texte dénonce « un élargisse- ment et une accentuation de la crise du logement » qui tou- cherait aujourd’hui 3,5 millions de personnes très mal logées ou sans abri. Il indique que plus de 3,38 millions de ménages sont en situationdeprécaritéénergétique. La Fondation insiste sur les liens entre situation de l’emploi et mal-logement. En effet, « pour avoir un emploi, il faut disposer d’un logement, comme il faut un emploi pour avoir un loge- ment. » Nombreux sont ceux qui subissent ce cercle vicieux, à commencer par les jeunes ou les personnes issues des quartiers défavorisés. Les responsables économiques identifient aussi la question du logement comme une entrave potentielle à la bonne marche de l’entreprise : 58 % des dirigeants estiment que la question du logement des salariés est importante. Les auteurs du rapport concluent que face au mouvement de fra- gilisation du rapport au travail, l’État, les collectivités terri- toriales, les entreprises et les organisations de salariés doivent décloisonner les approches éco- nomique et sociale de la question du logement. On en parle Sport féminin, enfin ! Le 1er février s’est déroulée la première Journée internationale des 24 heures du sport féminin dans les médias, sous l’impulsion du CSA. Les différentes télévisions et radios se sont mobilisées autour de Laura Flessel, marraine de l’opération, pour mettre en valeur le sport féminin, en manque de visibilité dans les médias. À cette occasion, le CSA a remis un rapport sur les enjeux du développement de la représentation du sport féminin dont les 5 préconisations visent à favoriser la visibilité du sport féminin dans les médias audiovisuels. « Il Parait qu’Eux » : le cinéma contre les préjugés La 2ème édition du festival « Il parait qu’eux… » a présenté en compétition une dizaine courts métrages humoristiques qui questionnent les discriminations dans tous ses états, invitant le spectateur à s’interroger de manière ludique sur la thématique des préjugés. Avec 1035 élèves impliqués, la manifestation a vu la participation scolaire presque doubler par rapport à 2013. Projections sous- titrées en français, débats interprétés en Langue des Signes Française et salles de projections accessibles aux personnes à mobilité réduite : le festival a su encore cette année mettre en cohérence son ambition pédagogique et son organisation. Le prix Collège a été remis à « Ô JEUNESSE  » de Sylvia Guillet, les prix Lycée et Public à « NARVALO » de Christophe Switzer. www.ilparaitqueux.edoo.fr Égalité femme-homme : projet adopté Le projet de loi sur l’Égalité femme-homme, adopté à l’Assemblée Nationale le 28 janvier, instaure des obliga- tions de parité dans tous les domaines : politique (partis, exécutifs des collectivités locales, régies municipales…), public (nominations dans les fonctions publiques, les organes consultatifs de l’État, les établissements publics…), économique (chambres consulaires, banque publique d’investissement…) et social (fédérations sportives, ordre professionnel, caisses de sécurité sociale…). Pour les entreprises, le projet renforce les contraintes en cas de non-respect de l’égalité professionnelle, prévoit l’extension du compte-épargne temps, étend les quotas de femmes dans les CA aux entreprises de plus de 250 salariés et accorde pour les pacsés un congé identique à celui des mariés. Il propose une réforme du congé parental permettant une meilleure articulation entre vie personnelle et vie profes- sionnelle, afin d’inciter les pères à choisir cette option. Le texte prévoit également la garantie des impayés de pensions alimentaires, le renforcement de toutes les pro- tections des femmes victimes de violences et du droit des femmes à disposer de leur corps. Le Sénat procédera à une deuxième lecture du projet de loi au printemps. Reportage FACE devient fondation abritante Sur les territoires Un mois d’actions des Clubs d’entreprises FACE Les rendez-vous Les dates à noter dans son agenda FACE et vous Rejoignez le grand mouvement social des entreprises Également dans ce numéro 3 4 9 L’engagement associatif grande cause nationale Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a décidé de faire de l’engagement associatif la grande cause nationale pour 2014. Une annonce faite en février à l’occasion de la signature d’une nouvelle charte d’engagements réciproques avec le mouvement associatif et les collectivités. Par cette distinction, le Premier ministre a voulu valoriser et promouvoir le rôle des associations et de l’engagement bénévole dans notre société. Pour rappel, la France compte 16 millions de bénévoles associatifs.
  3. 3. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°25  |  février 2014 3 4750 entreprises mobilisées sur les questions sociales et sociétales par l’intermédiaire des Clubs locaux. 47Clubsd’entreprisesengagésautour d’actions s’inscrivant dans une relation dynamique avec leur environnement économique et social. Un réseau de médiation actif grâce aux Points Services aux Particuliers au bénéfice des habitants des quartiers. 5 grands domaines d’activité › Dans l’entreprise › Pour l’emploi › À l’école › Au quotidien › Avec les acteurs du territoire Reportage › Le sujet du mois FACE devient fondation abritante Afin de faciliter les actions de mécénat des entreprises, FACE est désormais habilitée à accueillir sous son égide des fondations abritées. La Fondation FACE a été reconnue d’Utilité Publique en 1994. Dès 2010, la vision stratégique qui a été affirmée intégrait une priorité d’action visant à faire reconnaître FACE en tant que fondation abritante. Cette démarche a été conduite avec l’appui du Bureau des associations et des fondations du Ministère de l’Intérieur. En cette année du v ingtième anniversaire de FACE, le Conseil d’État a validé cette évolution statutaire qui ouvre de nouvelles perspectives de développement pour la Fondation. Afin de répondre aux principales attentes exprimées par les entreprises pour faciliter leurs engagements de mécénat social nationaux et territoriaux, les nouveaux statuts de la Fondation FACE permettent de répondre à trois priorités : - La création par une entreprise d’une fondation éponyme sous égide de FACE lui permettant d’affecter des fonds dans un cadre souple et efficace (par rapport aux fonds de dotation, aux fondations d’entreprises…) ; - La mise en place d’une fondation, réunissant plusieurs entreprises, dédiée à une thématique spécifique en matière de RSE (a priori sur un plan national) ; - La structuration de la collecte de fonds des contributions, au niveau régional, des entreprises appartenant aux associations FACE sur chaque territoire. DR Un premier exemple : la Fondation Égalité Mixité  Le Ministère des Droits des Femmes a sou- haité mobiliser les acteurs économiques à ses côtés pour renforcer son action au sein des entreprises et plus largement, sur les territoires. La Fondation FACE, Reconnue d’Uti- lité Publique, s’engage à créer une « Fondation Égalité Mixité », pour soutenir la mobilisation des acteurs économiques en faveur de la Plateforme Nationale d’actions sur la Mixité des métiers. Placée « sous-égide » de FACE (dans le cadre de sa reconnaissance de fondation abritante), la « Fondation Égalité Mixité » bénéficiera des mêmes facilités de ges- tion du mécénat que FACE (sécurisation du mécénat, déduction fiscale de 60 %...), et restera indépendante et autonome de la Fondation. Le Ministère des Droits des Femmes, la Fondation FACE et des entreprises particulièrement engagées en faveur de l’Égalité femme-homme seront parties prenantes de cette structure, en lien avec les ETI / PME et les principaux acteurs associatifs engagés pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Les premiers axes de la Fondation Égalité Mixité seront de contribuer au finan- cement de la campagne nationale de communication sur la Mixité des Métiers, avec le Ministère des Droits des Femmes et, à terme, contribuer au développement et à l’essaimage de projets pour l’Égalité femme-homme. Illustration du manuel « Rémi et Colette : méthode active de lecture » avec l’aimable autorisation de la RevueTréma N° 32 - Cedrhe - IUFM de l’académie de Montpellier Gérard Mestrallet, Président de le Fondation FACE.
  4. 4. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°25  |  février 2014 4 Sur les territoires › Un mois d’actions des Clubs d’entreprises FACE Égalité et Mixité professionnelles Dans le cadre de son action « Mon École dans son Environnement Économique  » FACE Martinique a permis à des élèves de 3ème d’amorcer une réflexion sur l’égalité et la mixité professionnelles avec ses entreprises partenaires. Une première matinée d’échange s’est déroulée au sein du Collège Petit Manoir Lamentin, avec trois collaboratrices de la Raffinerie SARA,  dont une agente de maîtrise en métrologie, métier traditionnellement occupé par des hommes. « C’est un type d’échange à renouveler car les thèmes abordés permettent aux élèves de mieux se représenter le monde réel du travail qui pour l’instant est abstrait, a expliqué le Mr Simasotchi professeur principal. Ces rencontres sont d’une grande richesse pour les élèves. Les informations et les conseils donnés vont dans le droit fil des principes de l’orientation post 3ème . » DRDR DR Les collégiens découvrent les réalités de l’entreprise Les collégiens découvrent les métiers de La Poste Engagement des entreprises en Essonne Lors de l’évènement de lancement du Club FACE Nord-Ouest Essonne, Vincent Baholet, Délégué Général de FACE, Thierry du Bouetiez, représentant du Ministre délégué chargé de la Ville, Caroline Renaudat, Présidente du Club FACE Nord- Ouest Essonne et les entreprises mobilisées localement ont signé une « déclaration d’intention » qui vise à décliner localement les engagements pris par Gérard Mestrallet et François Lamy en matière de mobilisation des Entreprises dans les quartiers. Ces dernières s’engagent notamment dans le champ de l’Égalité des Chances dans l’Éducation et la Formation, le développement des Achats Responsables, l’innovation en matière de Médiation Sociale, l’intégration des clauses d’insertion, l’accompagnement vers l’emploi, le renforcement du lien social et l’appui à la création d’entreprise. L’École décolle dans le Gard ! DanslecadreduParcoeurdesmétiers,actionréalisée enpartenariataveclaDélégationRégionaleduGroupe LaPoste,desélèvesde3ème onteffectuéleurdeuxième visite destinée à découvrir le fonctionnement de l’entreprise. La classe travaille à la réalisation d’un petit film sur les métiers du courrier à La Poste. Dans son engagement pour l’école, FACE Gard et ses entreprises partenaires ont décidé d’aller encore plus loinetréfléchissentàlacréationd’unlabelEntreprise et École permettant à chaque signataire de s’engager concrètement pour les collégiens gardois : accueil de stagiaires,parrainaged’élèvesméritants,interventions danslescollèges,participation au forum… Vincent Baholet,Thierry du Bouetiez, Myriam Lahrour, Caroline Renaudat Échange autour de l’accès au logement FACE Hérault vient de lancer une action en faveur de l’accès au logement. Ce sujet épineux a été abordé une première fois lors d’un afterwork de sensibilisation regroupant agents immobiliers, propriétaires, service logement de la mairie de Montpellier et entreprises FACE. Ce rendez-vous a été l’occasion de dresser un état des lieux sur les pratiques d’accès au logement. Les rencontres entre les différents acteurs se poursuivront jusqu’au mois de juin. À terme, cette action a pour but d’identifier les besoins et les enjeux des propriétaires et des professionnels, de promouvoir les pratiques égalitaires et innovantes et de co-construire un livrable, permettant de valoriser des pratiques gagnant-gagnant dans l’accèsaulogement. Parrainage en Val de Marne FACE Val de Marne, avec le soutien du Conseil Général, a lancé sa deuxième session de parrainage professionnel de jeunes issus de l’ASE (aide sociale à l’enfance). 15 filleuls et 14 entreprises ont rejoint cette action et viennent grossir le rang des 13 parrains/ marraines déjà mobilisés en novembre dernier. Cette initiative se déroule en plusieurs séquences méthodologiques sur 9 mois. Le but est d’accompagner les jeunes dépourvus de réseau à engager une réflexion sur leur orientation professionnelle, à établir des contacts et à s’ouvrir au monde de l’entreprise et de l’emploi. Bilan en décembre 2014.
  5. 5. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°25  |  février 2014 5 Le web version filles Le lancement de la 1ère promotion WI-FIlles, pro- gramme novateur d’immersion dans l’environne- ment informatique à destination des collégiennes, a été orchestré par le Club FACE Seine-Saint-Denis en février. Ce dispositif propose une initiation aux sciences de l’informatique, à la conception de sites Web, au blogging, à la robotique… Des rencontres et des échanges avec des professionnel-le-s de l’industrie informatique sont prévus, ainsi que du parrainage, des visites d’entreprises et de lieux de formation. Le programme WI-FIlles s’articule autour de 3 axes : acquisition de compétences, rencontres et découverte métiers et gestion de projet. Tout au long de leur parcours WI-FIlles, les collégiennes vont être amenées à créer des mini- projets, construire des produits et développer des solutions innovantes. Les projets initiés seront présentés par les participantes elles-mêmes lors de la restitution publique au mois de juin. DR Le lancement d’un grand projet 2.0 Plateforme d’orientation professionnelle à Nantes Le Club FACE Loire Atlantique anime à Nantes, en partenariat avec les centres de formation IFOCOTEP et AFPA, la plate-forme d’orientation professionnelle auprès de jeunes peu qualifiés. Le Club propose ainsi la formation : « Comprendre l’entreprise pour mieux s’y impliquer ».  Ce module vise à transmettre aux chercheurs d’emploi les règles et codes comportementaux attendus en entreprise, à mieux les préparer afin de favoriser leur intégration durable dans l’emploi. Des rencontres avec des recruteurs pour des simulations d’entretien, des jeux de rôles ainsi qu’un travail sur les représentations du monde de l’entreprise ponctuent cette animation. Des simulations d’entretien pour mieux appréhender le monde de l’entreprise Forum mondial des femmes francophones Comme l’an passé, la Fondation FACE est mobilisée par le Ministère de la Francophonie pour contribuer à l’ingénierie et assurer la mobilisation des acteurs économiques pour le 2ème Forum Mondial des Femmes Francophones. Celui-ci se déroulera à Kinshasa les 3 et 4 mars prochains, sur le thème des « Femmes acteurs du développement ». Initié par la Ministre Yamina Benguigui avec l’Organisation Internationale de la Francophonie, ce Forum Mondial a permis l’émergence d’un réseau international de femmes engagées dans l’espace francophone, pour l’éducation des filles et leur intégration dans les lieux de pouvoir et dans l’entreprise. En s’appuyant sur ce Réseau, la Fondation FACE développera ses engagements pour l’égalité entre les femmes et les hommes en Afrique francophone, notamment dans les Clubs de Tunis et Dakar qui ouvriront en 2014. DR DR La Ministre Yamina Benguigui et Vincent Baholet Insertion professionnelle des populations Rom Le Conseil Général du Val-de-Marne a décidé d’impliquer les populations Rom dans un parcours vers l’autonomie. Ce projet de réinsertion initié depuis 2011 porte sur des actions clés autour de 4 axes d’intervention : scolarisation systématique des enfants, relogement provisoire, formation linguistique et insertion professionnelle. Cette opération concerne 17 familles résidant au Hameau du Bouvray à Orly, un terrain qui va connaître une mutation urbaine à l’été 2014. FACE Val-de- Marne participe à cette démarche par la mobilisation des Structures d’Insertion par l’Activité Économique membres de son réseau. Les entreprises du Club proposeront des périodes d’évaluation en milieu de travail. Par ailleurs, un bilan de compétences visant à mettre en avant les aptitudes professionnelles de chacun sera réalisé. L’objectif final étant de permettre à 5 bénéficiaires de rejoindre l’effectif salarié des SIAE. DR Un Face à FACE à Sud Provence 80personnesétaientprésenteslors delasoiréeFaceàFACE,duClubSud Provence,accueilliedansleslocaux d’Orange. Cet événement a permis de présenter la nouvelle équipe, les projets à venir et de valoriser les entreprises et les intervenant- e-s partenaires. Étaient également présentesFrançoiseRastit, Déléguée Régionale aux Droits des Femmes et à l’égalité et Djamila Zemmar, Déléguée du Préfet à Vitrolles et Marignane. Ce moment privilégié a mis en valeur la pertinence des actions du Club et l’investissement des entreprises dans la responsabi- litésociale.Laprésentationd’actions concrètesetdifférentstémoignages d’entreprises,departenairesinstitu- tionnelsetdespublicsaccompagnés ont motivé d’autres entreprises à rejoindre FACESudProvence. Un moment de convivialité et d’échange autour des futurs projets
  6. 6. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°25  |  février 2014 6 Rencontre annuelle du parrainage à FACE Loire FACE Loire a organisé sa soirée annuelle du parrainage à St Etienne au musée de la Société de Transports de l’Agglomération Stéphanoise. Parrainer un demandeur d’emploi, c’est l’accompagner dans ses démarches administratives mais aussi le conseiller spécifiquement dans sa recherche d’emploi. Cette année, parmi les 30 entreprises présentes, le Club compte 8 nouveaux contacts dont au moins 4 nouveaux parrains. DRDR FACE Loire compte 4 nouveaux parrains Bertrand Delanoé, maire de Paris sur le stand de facealemploi.tv Journées handi-citoyennes Sous le haut patronage de Marie- Arlette Carlotti, Ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l’exclusion et à l’occasion des journées Handi-Citoyennes en Languedoc Roussillon, FACE Hérault  a organisé des tables-rondes composées d’experts du handicap sur le thème « Différents… comme tout le monde, l’emploi des personnes en situation de handicap ». À Montpellier, on a débattu sur les meilleures pratiques d’insertion professionnelle des salariés handicapés puis sur le développement des relations avec le milieu protégé. À Nîmes, c’est le thème du maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés qui a été abordé. Carrefour RH dans le Gard Le Carrefour RH du mois de février de FACE Gard s’est intéressé à la démarche participative pour une meilleure efficience des salariés et santé des personnels. Les thèmes del’évolutiondelavisiondutravail, de l’aliénation du salarié à son épa- nouissement professionnel ont été abordés. Selon la plupart des inter- venants, il apparait que les salariés ont besoin de reconnaissance dans leur travail, de se sentir utiles. C’est ce bien-être, ressenti au travail, qui rendralesalariéplusproductif,plus présent, plus impliqué. En conclu- sion : soigner la personne, c’est soi- gnerletravail. Dynamique des âges FACE Loire Atlantique a organisé le petit déjeuner  «  Engagez votre entreprise dans une démarche de gestion dynamique des âges ». Destinée aux dirigeants, DRH et responsablesformationd’entreprises demoinsde300salariésetanimée avec l’appui d’un consultant expert de Florian Mantione Institut et de l’ARACT,cetteactionavaitpourbut d’informer et sensibiliser les entre- prises aux enjeux de la gestion des âges et de les accompagner dans la miseenœuvred’actions concrètes. Le maire de Paris découvre facealemploi.tv facealemploi.tv était présenté lors du salon Paris Métropole pour l’emploi des jeunes qui s’est déroulé au Parc de la Villette. À cette occasion 12 CV ont été filmés. Bertrand Delanoé, maire de Paris, s’est rendu sur le stand : « Ce n’est pas évident de se présenter en 45 secondes…, a-t-il souligné. Mais c’est un exercice très formateur, qui doit permettre de faciliter l’insertion professionnelle des personnes volontaires ! ». Pour Françoise Candier, directrice de FACE Paris, la réalisation de tournages de CV vidéo sur les forums de l’emploi est très importante : « Cela permet de rencontrer des publics qui ne seraient pas venus autrement, et de valoriser le projet auprès de nouveaux partenaires. C’est aussi un bon moyen de créer de la cohésion dans les équipes : tout le monde est sur le pont ! » Nouvelle directrice à FACE Chambéry FACE Chambéry accueille sa nouvelle directrice Dominique Ducrocq. Développeuse, issue de l’entreprise et dotée d’une bonne culture des partenaires publics, elle souhaite promouvoir l’adhésion de nouveaux membres au sein du Club. Dominique Ducrocq a la volonté d’instituer une nouvelle dynamique d’entreprises et de développer les relations avec les institutionnels afin de mettre en œuvre de nouvelles actions, notamment au bénéfice des seniors. DR Semaine de l’emploi à Saint- Quentin-en-Yvelines Comme l’an passé, FACE Saint- Quentin-en-Yvelines a participé à la 18ème édition de la semaine de l’emploi qui s’est déroulée du 7 au 14 février. À cette occasion, les Assises de l’emploi, espace d’échange et de débat, ont abordé le thème des « ressources humaines, outils stratégiques pour le développement de votre entreprise ». Autre événement de cette semaine de l’emploi : le Forum Découverte Professionnelle organisé par le Club FACE Saint-Quentin-en-Yvelines. 23 collaborateurs d’entreprises partenaires ont présenté leur métier à 80 élèves.
  7. 7. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°25  |  février 2014 7 FACE Le Mans Métropole François Lamy, Ministre délégué chargé de la Ville était présent à la Maison de l’Emploi et de la Formation le 7 février pour la signa- ture d’un contrat emploi d’avenir. Boueni Toili Halifa, la jeune femme embauchée par la ville d’Allonnes est une ancienne jobbeuse du Club FACE Le Mans Métropole. Le Ministre était en présence de Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agri- culture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et de Jean-Claude Boulard, maire du Mans. À la rencontre des collégiens À l’invitation de FACE Loire Atlantique, 27 professionnels travaillant dans des secteurs porteurs sont allés à la rencontre de plus de 170 élèves de 3ème , en Zone d’Éducation Prioritaire, à Nantes et Saint-Nazaire. L’objectif visé est de permettre à ces jeunes de mieux connaître les secteurs d’activité qui recrutent grâce à la présentation des entreprises. Les professionnels ont exprimé leurs attentes vis-à-vis de futurs collaborateurs (savoir-être, présentation, compétences…). Les collégiens intéressés par certaines professions représentées, ont pu déposer leur CV et candidater pour des stages.   Mixité professionnelle et langue de bois Le 25 février 2014 s’est tenue la quatrième séance de la commission inter-entreprises « Mixité professionnelle et langue de bois » autour de la thématique : « Articulation des temps de vie, tout-e-s concerné-e-s ! ». Sandrine Dauphin, Responsable du département de Recherche de la CNAF, a permis d’aborder la question du rôle des politiques familiales et du rôle des politiques visant l’Égalité femme-homme. L’articulation des temps de vie est souvent traitée à travers la thématique de l’Égalité femme-homme, donc par le prisme de la parentalité, voire de la parentalité au féminin. Une approche par la qualité de vie au travail pour une politique sociale incluant l’ensemble des salariés permettrait un changement de paradigmes. Job Academy et conseil en image Dans le cadre de l’action Job Academy Seniors, FACE Var a organisé une séance de conseil en image, en partenariat avec l’entreprise marraine AG2R La Mondiale, afin d’aider des demandeurs d’emploi à retrouver une estime de soi et à faciliter leur insertion. L’intervention de l’association Écrin de Vie, à dimension humaine et sociale, est fondée sur une écoute de la personne et sur l’accompagnement vers un mieux-être. Chaque demandeur d’emploi a ainsi été reçu en entretien individuel et a pu bénéficier de conseils personnalisés. Le Club souhaite réitérer l’opération pour d’autres demandeurs d’emploi avec le soutien de nouvelles entreprises mécènes. Les métiers ont-ils un sexe ? Depuis le 28 février et jusqu’au 28 mars « Les métiers ont-ils un sexe  » s’expose à la Maison de l’emploi de Perpignan. Cette exposition de photographies a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre à l’Égalité Professionnelle afin que chacun et chacune s’interroge sur ses propres représentations. Une initiative qui permet de déconstruire les stéréotypes et les préjugés. Cette manifestation s’intègre dans le programme du mois des Droits de la Femme, mis en place par le Conseil Général des Pyrénées Orientales. Les 3èmes ont découvert des métiers qui recrutent DR DR Le thème de février Articulation des temps de vie : tout-e-s concerné-e-s !  Le Ministre et BoueniToili Halifa une jobbeuse DR DR Des conseils personnalisés pour reprendre confiance
  8. 8. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°25  |  février 2014 8 Le jeudi c’est l’industrie FACE Flandre Maritime a lancé la 2ème édition des Jeudis de l’Industrie. L’action a pour but de sensibiliser les collégiens et lycéens au monde de l’industrie, de briser les préjugés et de démystifier un milieu qui leur paraît inaccessible. L’action a concerné les collèges et lycées de l’agglomération dunkerquoise (10 collèges et lycées  soit 248 élèves). Dix entreprises, accompagnées de Pôle Emploi et de FACE Flandre Maritime, étaient présentes et ont animé 15 ateliers dont des entretiens d’embauches et des tables rondes avec les salariés. DRDRDR DR Cette 2ème édition des Jeudis de l’Industrie a réuni 248 élèves Les étudiants ont visité l’appartement témoin Lutte contre la précarité énergétique Le Club FACE Grand Besançon accueille depuis peu deux ambassadeurs énergétiques en service civique. Nicolas et Fabian assurent des permanences dans l’agglomération du Grand Besançon et dispensent de précieux conseils sur les économies d’énergie et le  programme «Habiter mieux ». Les propriétaires ont la possibilité de s’inscrire pour des visites à domicile et un pré-diagnostique effectué avec la caméra thermique. Les volontaires ont également animé des réunions d’information en partenariat avec AG2R La Mondiale, Réunica, le Conseil général du Doubs, le service Habitat du Grand Besançon et l’ANAH. Un Club jeunes à FACE Oise FACE Oise vient de lancer « Le Club jeunes », une action menée en direction de jeunes de moins de 30 ans issus des quartiers et en recherche d’emploi. La Fondation d’entreprise Banque Populaire a participé au projet à hauteur de 4 000 €. Au cours du programme, les bénéficiaires profiteront, entre autres, d’ateliers budgétaires afin d’apprendre à maîtriser un budget et financer un projet. « Une mauvaise gestion peut être préjudiciable au maintien dans l’emploi, si l’on n’a pas anticipé sa dépense de carburant à mettre dans la voiture par exemple », explique Fanny Souchon Directrice du Club. Les volontaires en formation à Paris Les 27 et 28 Février 2014 s’est tenu un rassem- blement des volontaires en Service Civique à Paris. Le 1er jour, consacré à la présentation du dispositif Service Civique de la Fondation et son réseau, s’est clos autour d’un repas convivial. Le second jour était consacré au volet théorique de la Formation Civique et Citoyenne. Les volon- taires ont été sensibilisés à la lutte contre les discriminations et ont aussi pu (re)découvrir le fonctionnement des institutions françaises et européennes. Le volet pratique, constitué de la formation PSC1 (Prévention et Secours Civique de niveau 1) est dispensé au niveau local par la Croix-Rouge ou les Sapeurs-Pompiers. Ces journées de formation sont l’occasion pour les volontaires du réseau de se rencontrer et d’échanger sur leur mission. Rencontre étudiante en mastère urbain Sciences-Po Paris Dans le cadre de sa participation au sein du groupe Habitat Réuni, 25 ESH et coopératives HLM sur le territoire national, Habitat 62/59 Picardie a mobilisé des élèves du Master « Governing the Large Metropolis  » (Mastère urbain Sciences –Po). Les étudiants sont chargés d’identifier des pistes de travail novatrices en matière d’accompagnement social auprès des locataires les plus fragiles, sur la base d’une étude ciblée de quelques expériences étrangères. Isabelle Lemaire de FACECalaisis a reçu les deux étudiants dans le logement témoin de la résidence Risban à Calais et leur a présenté les différentes missions d’accompagnement. Nicolas et Fabian, ambassadeurs énergétiques FACE Oise lance son action Club jeunes DRDR L’ambiance était au rendez-vous pour cette formation. Forum RSE en PACA Lors du Forum RSE de Marseille, plus de 1000 personnes se sont rendues sur les stands des Clubs Sud Provence, Var et Vaucluse qui présentaient l’action Réseau Egalité Diversité - École- Emploi. Une trentaine de personnes ont assisté à l’atelier sur l’égalité professionnelle « De Paris à la Provence… le TGV de l’égalité professionnelle ! », préparé par FACE Sud Provence. Véolia Propreté Méditerranée, la SNCF et EDF ont fait part de leurs avancées locales sur leurs actions en matière de mixité, d’articulation des temps de vie et de leur transfert d’outils de sensibilisation et de formation envers les TPE et PME locales. Les stands des Clubs FACE ont attiré plus de 1 000 visiteurs.
  9. 9. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°25  |  février 2014 9 FACE.infos  |  N°25 – février 2014 La Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion 29, rue du Colisée - 75008 Paris Tél. 01 49 23 77 77 – www.fondationface.org Directeur de la publication : Vincent Baholet | Responsable éditoriale : Laurence Aurouet | Conception et création graphique : La Coopérative de Communication | Ont participé à la rédaction de ce numéro : Laurence Aurouet, Vincent Baholet, Clément Devillers, Sabrina Penaud 15entreprisesfondatrices,AG2R, Axa, Casino, ClubMéditerranée,Crédit Lyonnais,Danone, Darty, EuroRSCG, Fimalac, Manpower, Péchiney, Ratp, Renault,Sodexo, GDF SUEZ et4000entreprisespartenairesau sein duréseau. Vous adhérez aux valeurs qui portent la Fondation FACE dans la prévention et la lutte contre l’exclusion, les discriminations et la pauvreté. Nous avons besoin de votre soutien : Aidez-nous à Agir, donnez ! Votre contribution est déductible dans le cadre des dispositions sur le mécénat. Pour nous contacter : Fondation Agir Contre l’Exclusion 29, rue du Colisée - 75 008 Paris Tél.01 49 23 77 77 l.aurouet@fondationface.org Vousêtesconvaincuquevotreentreprise doits’engagerdansdesactionsconcrètes, surleplanterritorial,danslecadre desaRSE. Avec ses Clubs locaux, la Fondation agit chaque jour concrètement en faveur de la diversité, de l’emploi, de l’éducation, du quotidien des citoyens et du développement local. Plus que jamais nous devons nous mobiliser et multiplier nos actions. Les Rendez-vous 3 mars FACE Perpignan organise un Café rencontre certifié 100 % femmes. 6 mars Lancement de la « Plateforme des actions-2014 Mixité des métiers » du Ministère des Droits des Femmes en présence de Najat Vallaud-Belkacem Ministre du Droit des Femmes, de Vincent Baholet et Jean-Pierre Bailly. 6 mars FACE Gard organise les Jeudis de l’Emploi en présence de chefs d’entreprises et de cadres RH partenaires du club. 7 mars FACE Artois organise un petit déjeuner autour du sujet « égalité vie perso vie pro ». 7 mars La Ministre Najat Vallaud-Belkacem remet les prix du concours ÉgalitéE, dont FACE/IMS est partenaire. 7 mars Catherine Tripon intervient dans la conférence publique « Liberté, égalité, parité » organisée par le groupe SOS, au Conseil de l’Europe. 10 mars FACE Seine-Saint-Denis organise la semaine de L’Emploi au féminin avec le soutien de l’État et d’Est Ensemble. 13 mars Bureau et Conseil d’Administration de la Fondation FACE au siège de la RATP à Paris. 13 mars Signature de la convention de partenariat entre la RATP et  FACE avec Pierre Mongin et Gérard Mestrallet. 13 mars Création de la Fondation abritée « Agissons pour l’Emploi » avec Alain Roumilhac, PDG de Manpower. 13 mars Conseil d’Administration de l’IMS Entreprendre pour la Cité au siège du Groupe La Poste, Paris. 25 mars Vincent Baholet participe à la Réunion plénière de la plateforme pour l’action globale de la RSE. 27 mars FACE Gard organise une sensibilisation à la discrimination pour les partenaires de l’emploi et de l’insertion. 28 mars Réunion du Comité de pilotage du projet Médiation sociale au profit des primo- arrivants avec la participation de : FACE Vaucluse, PSP de FACE Hérault, PSP Saint- Quentin-en-Yvelines, PSPE Lille, FACE Calais, FACE Flandre Maritime et FACE Var.

×