• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Peel info 07 vedition
 

 

Statistics

Views

Total Views
443
Views on SlideShare
389
Embed Views
54

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 54

http://www.entrepreneurshipinstitute.ch 46
http://entrepreneurshipinstitute.ch 8

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Peel info 07 vedition Peel info 07 vedition Document Transcript

    • Manager, c’est faire faire à une équipe ce qu’elle ne ferait pas seule Juillet 2012L’éditorial de Christophe Schmitt A méditer Etre entreprenant pour être entrepreneur Si un des intérêts de lentrepreneuriat est le développement économique et la création L’expérience demploi, la création dentreprise nest quun n’est pas ce cas singulier de lentrepreneuriat. En effet, il qui nous est possible détendre lesprit dentreprise à différents niveaux comme la reprise arrive, mais ce dentreprise et le développement dactivité qu’on fait avec dans des entreprises qui existent déjà. Ces autres aspects de lentrepreneuriat jouent ce qui nous aussi un rôle en tant que leviers de arrive développement économique et de création demplois. Nous entendons donc par entrepreneuriat la capacité à construire une opportunité pour la développer dans une organisation nouvelle ou existante. Ainsi insuffler lesprit entrepreneurial correspond à une nécessité et à une réalité de la société dans laquelle nous évoluons. Ne demande-t-on pas aux cadres et aux ingénieurs aujourdhui dêtre entrepreneurs au sein de leur entreprise ? En dautres termes, entreprendre, qu’on le veuille ou pas, cest participer à des activités à projet. Ces activités constituent "une forme typique de la culture moderne", voire du capitalisme moderne. Plus que des outils à utiliser, cest un état desprit que lon cherche à travers lentrepreneuriat. nos étudiants devront être porteurs d’une vision entrepreneuriale dans leur métier. Cette vision vient en complément des dimensions techniques et managériales qu’ils doivent avoir aujourd’hui sur le marché du travail. Il est donc nécessaire et urgent de démocratiser lentrepreneuriat dans notre pays.Summer School 2012 - Fribourg, Suisse 1Lettre d’information du Pôle Entrepreneuriat Etudiant de Lorraine – Juillet – Août 2012
    • Du 11 au 22 Juin 2012, les Business Units du Pôle de lEntrepreneuriat Etudiant de Lorraine se sont rendus à la première édition de la Summer School organisée par la Haute Ecole de Gestion (HEG) de Fribourg en Suisse. Le thème de cette année était "Découvrir lEntrepreneuriat et lInnovation à travers les cultures". Il sagissait dune expérience très enrichissante dun point de vue culturel avec la participation détudiants de nationalités diverses et dautre part grâce à la découverte de linnovation en Suisse sous différents aspects. Les participants ont suivi tout au long de la Summer School un cours interactif en fil rouge du Professeur Louis Jacques Filion, Titulaire de la Chaire dentrepreneuriat Rogers-J.-A.-Bombardier. Par ailleurs, il était important de noter lintervention dentrepreneurs internationaux tels que M. Markus Schneider sur le Business à travers les cultures ainsi que de nombreuses visites dentreprises dans différentes villes de la Suisse : • Technopark et le Crédit Suisse à Zurich, • Extramet à Plaffeien, • Créaholic (créée par le co-fondateur des montres SWATCH) à Bienne, • Greubeul Forsey (Inventeurs Horlogers) à La Chaux-de-Fonds, • Novartis Campus à Bâles. Chaque BU sest vu remettre un certificat de participation attestant sa participation à la Summer School et recevra un diplôme ainsi que 7 crédits européens en cas de réussite aux différents cours.à lire… à voir Le livre du mois Un ouvrage étonnant proposé par nos collègues québécois. La langue évolue et les auteurs se proposent une remise à plat du vocabulaire relatif à la création d’entreprise par esseimage. De plus un lexigue bilingue (français-anglais) est présent dans cet ouvrage. A avoir toujours sur soi. Denyse Létourneau est linguiste-terminologue à lOffice québécois de la langue française. Elle a mené à bien les recherches terminologiques nécessaires à la rédaction du Vocabulaire avec la collaboration exceptionnelle de Louis Jacques Filion, professeur et titulaire de la Chaire dentrepreneuriat Rogers–J.-A.- Bombardier à HEC Montréal, avec le concours de certains de ses collaborateurs du Québec et de la France, experts du domaine de la création dentreprise. 2Lettre d’information du Pôle Entrepreneuriat Etudiant de Lorraine – Juillet – Août 2012
    • Comprendre : partenariat, la logique économique ne suffit pas. Il faut oser coopérer. L’entreprise isolée n’existe pas, les liens Les gisements de progrès sont dans contractuels classiques entre clients et l’organisation des interfaces et la mutualisation fournisseurs sont dépassés parce qu’ils des moyens non stratégiques. Au-delà des détruisent de la valeur interdépendances subies, il faut développer des interdépendances choisies en mettant en place Dans une filière économique l’optimisation de des partenariats stratégiques ou opérationnels. chaque maillon ne favorise pas le développement de la filière et à terme Alors se pose la question de l’organisation de condamne chaque entreprise en commençant ces partenariats : coordonner ou coopérer ? le par les plus dépendantes. tableau comparatif ci-dessous caractérise les deux modes d’organisation.La coordination La coopérationMet en cohérence, cest-à-dire rend Enrichit chaque action de la contribution descompatibles les actions de chacun. autres.Synchronise de façon séquentielle les tâches, Intègre dans ses choix l’effet qu’ils auront sur lesles choix, les arbitrages et les actions. autres.Requiert des ordres formels, des règles, des Peut traiter des signaux faiblesnormes, des processus de transmission et de si lon s’est entendu à la source sur le sens decontrôle. l’action et les contraintes à respecter.Assure aux acteurs une certaine autonomie Impose dans un cadre généraldans un contexte « balisé » : hiérarchie – un dialogue permanent en faceinterface – protection… à face.Nécessite des procédures et des systèmes et Nentraîne ni coût, ni délai.engendre un coût matériel de transaction.L’amélioration des interfaces par une meilleure gestion des interdépendances constitue, dansnos organisations complexes, un gisement de performance majeur. Le développement descoopérations comme mode de gestion des interdépendances permet de dépasser les limitesdes dispositifs de coordination. Il répond à plusieurs enjeux et constitue un défi pour lemanagement.Cinq leviers pour implanter un Enjeux et défispartenariat coopératif Renforcer la position des Partage entre partenaires d’une ambition « orchestrateurs » et de priorités stratégiques Former aux techniques de coopération les Partager, dans le respect des modèles « chefs de projets », les « leaders de d’entreprise de chacun, une même réseau », les « animateurs de plateformes ». compréhension des priorités stratégiques pour Leur déléguer le pouvoir de valider et de faire le partenariat. Elles représentent pour les appliquer à tous une partie des choix équipes l’intérêt supérieur qui s’impose. collectifs. L’intelligence collective, orientée par des buts et des objectifs partagés, assure une adaptabilité Elargir entre partenaires les domaines de réciprocité maximum de la coopération engagée. Partager les ressources et en particulier les Elargissement des compétences experts. individuelles Développer des objectifs riches : « Vous devez La nécessité pour chacun de prendre en compte obtenir tel résultat, tout en favorisant les contraintes et les possibilités des autres l’initiative commune portée par tel acteur ». engendre un échange permanent de Ouvrir le jeu et mettre les équipes en compétences. Le risque que chacun se mêle de concurrence avant de les faire coopérer tout impose de renforcer le dispositif de gouvernance du partenariat 3Lettre d’information du Pôle Entrepreneuriat Etudiant de Lorraine – Juillet – Août 2012
    • Redistribuer les cartes en contrepartie Une obligation absolue defficacité dune exigence accrue économique Déverrouiller les délégations de décision et Il faut associer le déploiement des coopérations laccès aux ressources, redonner du pouvoir avec une mise sous tension permanente des aux équipes communes en contrepartie dune organisations partenaires pour profiter des exigence de performance contrôlée. opportunités offertes. En particulier, veiller à une diminution des coûts de transaction : gains Jalonner le futur à piquetage serré en ressources et en délais. Faire en sorte que chaque acteur soit Un défi pour le management confronté régulièrement, à fréquence courte, aux effets et aux conséquences de sa Savoir utiliser les compétences des autres et contribution : on se mobilise mieux pour être savoir sadapter à leurs besoins et contraintes. prêt demain. A linverse, savoir faire partager ses Jalonnement des plans daction par résultats compétences aux autres et obtenir quils intermédiaires. sadaptent à ses besoins et contraintes. Réunions davancement basées sur un suivi Contribuer à la réussite dun partenariat sur des rigoureux. projets transverses et des programmes inter- entreprises. Améliorer la connaissance des autres Assumer, le cas échéant, les conséquences Connaître les difficultés et les contraintes de défavorables de décisions prises dans lintérêt lautre. du partenariat. Connaître ses méthodes de travail et reconnaître ses standards. 05 juillet Importance des fonds propres 12 juillet Témoignage d’un serial entrepreneur L’agenda des mois 19 juillet Rôle de la banque dans le financement des entreprises de Juillet et Août 2012 26 juillet Entrepreneuriat et territoires Août Travail individuel sur les projets d’entreprise Cécile Simonet 03.83.68.53.11 Information peel@univ-lorraine.fr Site internet : le-peel.fr 4Lettre d’information du Pôle Entrepreneuriat Etudiant de Lorraine – Juillet – Août 2012