• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Quelques concepts sur l
 

Quelques concepts sur l

on

  • 336 views

 

Statistics

Views

Total Views
336
Views on SlideShare
336
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
1

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft Word

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

11 of 1 previous next

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • vraismlent magnifique documlents
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Quelques concepts sur l Quelques concepts sur l Document Transcript

    • QUELQUES CONCEPTS SUR LINFORMATIQUE ETINTERNET1- Que se passe-t-il au cœur de lordinateur ?1 - Quest-ce quun microprocesseur ?Le microprocesseur (ou simplement processeur) est le moteur de lordinateur. Unmoteur qui utilise de lélectricité comme carburant et dont le rôle est deffectuer descalculs et dordonner (doù le mot ordinateur) le flux des données qui lui parviennent dela mémoire vive. Ce flux lui arrive par la carte mère, sur laquelle il est fixé au moyen depattes, par un support appelé socket (de forme carrée) ou slot (de forme oblongue). Ilse compose de dizaines de millions de mini-interrupteurs appelés transistors.2 - De quoi est fait un microprocesseur ?Le microprocesseur est fait de plusieurs couches superposées de silicium, un matériauqui ne risque pas de manquer puisquil est tiré du sable (celui des plages et desdéserts). Ce sable subit un processus industriel qui le fait passer à létat cristallin. Il estensuite " dopé " par lajout de certaines impuretés : il devient alors semi-conducteur,cest-à-dire quil est plus ou moins conducteur en fonction du courant électrique quilreçoit. Cest cette propriété qui permet de produire les transistors qui le composent.Selon la tension électrique quils reçoivent, ils se mettent en fonction ou hors fonction,ces deux états correspondant aux bits qui forment le langage binaire des ordinateurs.3 - Quelle différence y a-t-il entre un processeur Intel et un AMD ?Les processeurs de ces deux constructeurs sont à peu près similaires et permettentdexploiter les mêmes logiciels. Les processeurs AMD ont toutefois tendance à chaufferun peu plus que les puces dIntel et nécessitent donc un bon système derefroidissement. Mais à performances égales, les processeurs dAMD sont en généralmoins chers que ceux dIntel.4 - Un bit, quest-ce que cest ?Un bit, abréviation de Binary Digit (en français "chiffre binaire"), est une unitéélémentaire dinformation qui ne peut prendre que deux valeurs, représentées par "0" et"1".Le processeur effectue tous ses calculs uniquement avec ces deux chiffres.5 - Comment le processeur calcule-t-il en binaire ?Il procède par codage. En couplant deux bits (qui peuvent valoir chacun " 1 " ou " 0 "), ilpeut les regrouper pour coder quatre nombres (11 - 00 - 10 - 01), cest-à-dire 2 x 2,soit 2 2 . Avec trois bits, il passe à huit nombres (000 - 001 - 010 - 100 - 110 - 011 -101 - 111), cest-à-dire 2 x 2 x 2, soit 2 3 . En poursuivant le même raisonnement, si leprocesseur calcule en octets (huit bits), il a 28 possibilités de nombres, soit 256. Lesprocesseurs actuels peuvent coder par paquets de 32 bits, ce qui leur permet de traiterles nombres de 0 à 4 294 967 295 (2 32 ). Il existe aussi des processeurs 64 bits,réservés pour linstant aux professionnels.6 - Combien y a-t-il de kilo-octets dans un mégaoctet ?En informatique, lunité de mesure de base est loctet. Il y a 1 024 octets dans un Ko etdonc 1 024 Ko dans 1 Mo.7 - Pourquoi parle-t-on en octets ?Les premiers processeurs ne pouvaient traiter quun bit à la fois, puis, au fur et àmesure, ils ont été capables de traiter en même temps deux, quatre, puis huit bits,cest-à-dire un octet. Par la suite, alors que les processeurs continuaient à augmenterleur puissance de calcul, lhabitude de regrouper les bits en octets a survécu.8 - Quelle est la différence entre "bit" et "byte" ?Byte (prononcez baïte ) est le mot anglais pour "octet". Il est aussi employé pour les
    • multiples doctets : un mégaoctet (Mo) se dit ainsi MegaByte (MB). En français, bit etbyte paraissent homonymes, ce qui provoque souvent une confusion.9 - Le processeur ne sert donc que de calculateur ?Cest le plus gros de son travail ( computer signifie "calculateur"), mais il est aussicapable dexécuter directement des instructions codées qui réalisent des calculscomplexes prédéterminés. Cela facilite le travail des programmeurs qui nont quà faireappel à ces instructions pour que ces calculs seffectuent automatiquement10 - La fréquence en MHz, quest-ce que cela veut dire au juste ?Les calculs sont effectués par le processeur à une vitesse (ou fréquence) qui est rythméepar un quartz soumis à une excitation électrique. Chaque fois que le quartz vibre, leprocesseur exécute une opération élémentaire. La fréquence se mesure en hertz (Hz) :un Hz est égal à un cycle par seconde, un cycle correspondant à un battement duquartz. Ainsi un processeur qui travaille à une fréquence dun gigahertz (GHz) effectueun milliard dopérations par seconde ! Le quartz qui détermine la fréquence ne se trouvepas dans le processeur, mais sur la carte mère.11 - Pourquoi les processeurs ont-ils des fréquences différentes ?Plus la fréquence est élevée, plus le processeur chauffe (doù la présence desventilateurs qui les refroidissent). Cet échauffement dépend directement de la taille destransistors qui le composent. Plus ils sont petits, moins la tension électrique dont ils ontbesoin pour fonctionner est élevée et moins ils chauffent, ce qui permet délever lafréquence. Or, au fur et à mesure des progrès du procédé de fabrication desprocesseurs, qui fait appel à une " finesse de gravure ", la taille des transistors diminue.Au début de 2001, la dimension des transistors était de 0,18 micron (millionième demètre), ce qui leur a permis datteindre une fréquence de 2 GHz. En cours dannée, cettedimension est passée à 0,13 micron et leur fréquence a dépassé les 2 GHz.Chaque nouvelle avancée dans la finesse de gravure ne se traduit pas par une seulefréquence, mais par une plage de fréquences : celles-ci augmentent peu à peu au fur età mesure des " calages " auxquels on procède dans les usines de fabrication. Lesprocesseurs " gravés en 0,13 ", quand ils seront à leur maximum, dépasseront les 3GHz. Et ce nest pas fini : les ingénieurs dIntel ont déjà fabriqué (en laboratoire) unprocesseur gravé en 0,02 micron ! Plus la gravure est fine, plus le processeur est petit etplus on augmente sa fréquence.12 - Les processeurs des micros portables sont-ils les mêmes que ceux desmicros de bureau ?Non. Ils portent dailleurs une appellation différente, Pentium III Mobile ou Mobile AMDAthlon par exemple, même sils se ressemblent physiquement. Leur fréquence defonctionnement est également moindre : 1,2 GHz au maximum contre 2,2 GHz.13 - Quest-ce que la carte mère ?La carte mère (en anglais motherboard ) est une grande carte électronique parcourue decircuits, sur laquelle sont fixés le processeur, la mémoire et dautres composantsélectroniques (chipset, bios, etc.). Elle dispose en outre dune série de connecteurs où sebranchent les éléments extérieurs (disque dur, écran, clavier, etc.). Cest elle, enfin, quiabrite le quartz qui rythme le travail du processeur.14 - Comment les données circulent-elles entre les divers éléments de la cartemère ?Par lintermédiaire du bus, terme trompeur désignant globalement les fils soudés sur lacarte mère qui relient les éléments entre eux. Les données y transitent par paquets de32 bits simultanément, sur 32 fils soudés en parallèle. Un quartz (différent de celui quidonne la vitesse au processeur) détermine la fréquence de ce bus, chaque vibrationcorrespondant à lenvoi dune nouvelle série de 32 bits. Cette fréquence est fixée par uncircuit de base, appelé bus système, qui relie le processeur à la mémoire. Ce bussystème varie selon le FSB (Front Side Bus) du processeur, porte daccès qui fixe lafréquence de transfert avec la mémoire : entre 66 MHz et 400 MHz actuellement. A cebus système viennent se greffer dautres bus, par lesquels transitent les données versles connecteurs où sont branchés les périphériques (disque dur, graveur, cartegraphique, etc.).15 - Quel est le rôle du chipset ?
    • Le chipset est un composant électronique (souvent réparti sur plusieurs puces) soudésur la carte mère, qui a en charge la gestion de la mémoire et des entrées-sorties delordinateur, en fonction du processeur. Il régule ainsi la circulation des données entre lacarte mère et les autres composants de lordinateur. Certains dentre eux traitentdirectement laffichage à lécran, tâche normalement dévolue à la carte graphique.16 - Faut-il un chipset différent pour chaque processeur ?Oui. Chaque type de processeur est accompagné dun (ou plusieurs) chipset(s),incompatible(s) avec les autres types de processeurs. Ainsi, un chipset pour processeurAMD ne peut pas gérer un processeur Intel, et vice versa. Par ailleurs, dans chaquefamille, le chipset est différent selon la fréquence du bus système (un Athlon avec bussystème 266 MHz ne peut pas fonctionner avec un chipset pour Athlon avec bus système100 MHz, par exemple). Le chipset, enfin, doit être adapté au type de mémoire quiéquipe lordinateur (SDRam, SDRam-DDR ou RDRam).17 - Après avoir connecté un matériel à la prise USB, Windows le détecte maisil est impossible de le faire fonctionner. Pourquoi ?Le problème peut provenir du matériel. Mais aussi du bios (programme qui amorce le PCet contrôle les différents composants) : il est possible que la prise en charge de lUSB nesoit pas activée. A vous de parcourir les options du bios et de la mettre en service.18 - Peut-on utiliser un périphérique USB pour Mac sur un PC ?La norme USB est universelle : nimporte quel périphérique USB peut être relié ànimporte quel ordinateur pourvu dun connecteur USB, quil sagisse dun PC, dun Mac,ou dun serveur Unix. Mais il faut aussi disposer pour ce périphérique dun pilote adaptéà chaque système dexploitation (Windows, Mac OS). Sinon, il sera inutilisable.19 - Le Bios est-il un programme ou un composant ?Les deux : le mot bios ( Basic Input/Output System ) désigne à la fois un composantenfiché (ou soudé) sur la carte mère et le programme quil contient. Ce composant estune Eeprom ( Electrically Erasable Programmable Read-Only Memory ) , un type demémoire qui conserve les informations même quand lordinateur est éteint, mais dont lecontenu peut être modifié par des impulsions électriques ("flashage"). Le bios est lepremier composant à entrer en action au démarrage du PC.20 - Justement, que se passe-t-il au démarrage du PC ?Le programme du bios entre en action dès le démarrage du PC et en vérifie le bonfonctionnement. Pour ce faire, après avoir testé le processeur, il vérifie le contenu dunautre composant, appelé CMOS (Complementary Metal Oxide Semi-conductor) , unepetite mémoire vive qui contient les informations de base concernant le PC (entreautres, le type du disque dur). Pour que ces informations soient conservées aprèslextinction du PC, le CMOS est alimenté par une pile ou une batterie. Le bios vérifieensuite les éléments physiques du PC (clavier, disque dur, mémoire, etc.) en fonction deces informations. Une fois lopération terminée, il passe la main au systèmedexploitation (Windows, en général) qui se trouve sur le disque dur.21 - Quel est le rôle de la mémoire vive ?La mémoire vive sert à stocker les données (toujours des "0" et des "1") qui proviennentdu disque dur (ou dun CD, ou dun périphérique externe) avant dêtre transférées versle processeur pour être traitées, et vice versa.22 - La mémoire virtuelle est-elle une mémoire vive ?A proprement parler, la mémoire virtuelle nest pas véritablement de la mémoire vive.Cest un espace généré sur le disque dur de la machine qui simule de la mémoire viveafin de rendre possible lusage de fichiers importants.23 - La mémoire vive, quest-ce que cest au juste, physiquement ?Elle est constituée dune multitude de petits condensateurs qui stockent des chargesélectriques. Quand un condensateur est chargé, il est considéré comme valant "1" et ilvaut "0" dans le cas contraire. Chaque condensateur représente un bit. Mais lescondensateurs ont la fâcheuse propriété de se décharger. Il faut donc constamment lesrecharger électriquement (on dit " rafraîchir "). Cest la raison pour laquelle, dès quonéteint lordinateur, tout ce que contient la mémoire disparaît.24 - Comment fait lordinateur pour inscrire et récupérer les données enmémoire ?
    • Chaque condensateur qui compose la mémoire est couplé à un transistor qui permet derécupérer linformation (0 ou 1) quil contient. Tous ces transistors sont rangés dans une" matrice ", composée de lignes et de colonnes (comme un tableau Excel).25 - Quels sont les différents types de mémoire ?La SDRam (Synchronous Dynamic Random Access Memory) , apparue en 1997, équipela plupart des ordinateurs actuels. Elle est synchronisée avec le bus système (66, 100 ou133 MHz). La SDRam-DDR (Double Data Rate) envoie deux informations par cycle, cequi lui permet datteindre 200 ou 266 MHz. La RDRam (Rambus DRam) permet detransférer les données à une cadence qui peut atteindre 800 MHz. Comme la SDRam, cetype de mémoire est synchronisé avec le bus système, mais, contrairement aux autresmémoires, qui transmettent 32 bits simultanément, elle est limitée à 16 bits.26 - Que cache la mémoire cache ?Malgré son nom, elle ne cache rien ! Au contraire, elle permet au processeur de se"souvenir" des opérations déjà effectuées. En effet, elle stocke les opérations réaliséespar le processeur, afin quil ne perde pas de temps à recalculer des choses quil a déjàfaites. Autrefois située sur la carte mère, elle est désormais à lintérieur même duprocesseur. On distingue deux niveaux de cache, primaire (plus rapide) et secondaire.27 - Combien de " périphériques internes " (cartes dextension, disques durs,etc.) peut-on brancher sur un PC ?Les cartes mères modernes disposent de deux connecteurs IDE. Ils autorisent chacun lebranchement de deux disques durs et/ou lecteurs/graveurs de CD-Rom/DVD-Rom, soitquatre éléments. Ajoutez à cela le lecteur de disquettes et une carte par emplacementISA, PCI et AGP disponible (leur nombre varie selon les cartes mères), et on obtient lenombre maximal théorique de périphériques internes connectables. Théoriqueseulement, car certaines cartes dextension autorisent le branchement délémentssupplémentaires (cartes contrôleur IDE ou SCSI).Attention cependant, car le boîtier du PC dispose dun nombre demplacements limité, etlalimentation électrique risque dêtre insuffisante pour faire fonctionner tout ce matériel.28 - Dans un PC, que signifient les termes " maître " et " esclave " ?Il sagit simplement dun moyen de distinguer deux périphériques (disque dur, lecteur deCD, etc.) branchés sur un même connecteur IDE. Au démarrage, lorsque le biosrecherche les disques IDE présents dans le PC, le disque maître est détecté avantlesclave. Dans Windows, cela se traduit par lassignation au maître dune lettre delecteur précédant celle de lesclave (par exemple, C pour le maître et D pour lesclave).2 - Tout sur le stockage des données29 - Quel est le rôle du disque dur ?Le disque dur conserve, sous forme binaire, les programmes (logiciels) et les fichierscopiés, téléchargés ou créés sur le micro. Il abrite notamment le système dexploitationqui permet de communiquer avec lordinateur, et les pilotes des périphériques (écran,graveur, imprimante, etc.).30 - Comment les données sont-elles inscrites sur un disque dur ?Le disque dur est constitué dun ou plusieurs disques rigides (ou plateaux) empilés, quitournent très rapidement autour dun axe central dans le sens inverse des aiguilles dunemontre. Ces disques sont recouverts dune couche magnétique sur chaque face. Des "têtes " disposées en râteau de part et dautre de chaque plateau, balayent latéralementchaque disque à la manière du bras qui sert à lire les disques vinyles sur une platine.Mais ces têtes, qui sont des électroaimants, ne touchent pas les disques ; elles lessurvolent en rase-mottes (à environ un micron de distance).Pour écrire des données, elles créent des champs magnétiques, positifs ou négatifs (1 ou0), en polarisant de minuscules zones de la surface. Matériellement, les minusculesferrites qui composent la couche magnétique sorientent dans une direction, ou nebougent pas. Lors de la lecture, les changements de polarité induisent un courant dansla tête. Ce courant est ensuite transformé en 0 et en 1 par un convertisseur analogique-
    • numérique.31 - Quest-ce quune partition ?Il sagit dun découpage virtuel dun disque dur en plusieurs parties qui fonctionnentalors chacune comme un disque dur indépendant. Il ny a pas si longtemps, partitionnerles gros disques durs était obligatoire, le bios du PC ne sachant pas gérer les disques deplus de 32 Go. Cette limitation est aujourdhui levée sur la plupart des PC modernes, etle partionnement na plus quune utilité pratique : il permet, par exemple, de mieuxranger ses données, en réservant une partition au système dexploitation, une deuxièmeaux jeux, et une troisième aux fichiers personnels.32 - Est-il possible dinstaller un gros disque dur sur un ancien PC ?Oui et non. Les bios des micros un peu anciens ne savent pas gérer les disques durs deplus de 32 Go. Toutefois, les constructeurs de disques durs de taille supérieurefournissent souvent une disquette avec leur produit. On y trouve un programme quimodifie le bios et permet, normalement, dexploiter le disque dur, même sur un PC unpeu ancien.33 - Comment les disques durs peuvent-ils avoir des capacités différentes ?La capacité de stockage dun disque dur dépend en premier lieu du nombre de plateauxdont il se compose (entre 1 et 10), mais aussi de la " densité surfacique " de chaqueplateau. Cette densité correspond à la quantité de données que peut contenir la surface- qui peut être augmentée grâce à une meilleure application de la couche magnétique età une plus grande précision des têtes de lecture. Elle se mesure en gigabits par poucecarré. Comme cette mesure nest pas très suggestive, on parle plus couramment engigaoctets par plateau. La densité actuelle des disques se situe entre 7 et 40 Go parplateau (20 Go par face).34 - Un disque dur de 40 Go contient-il vraiment 40 Go exploitables ?Pour les constructeurs, un disque de 40 Go fait 4 000 Mo, alors quil devrait faire 4096Mo si on sen tient à lunité informatique (1 Ko = 1024 octets). En conséquence, undisque dur ne fait jamais la taille réellement annoncée par son constructeur, il senrapproche seulement. Dans tous les cas, le constructeur va arrondir. En outre, il fautsavoir quune fois que le disque dur est formaté, sa capacité va diminuer car Windowsprend aussi de la place pour créer un index qui lui permettra de savoir où sont placés lesfichiers sur le disque.35 - Quel est le rôle du défragmenteur ?A force denregistrer et de supprimer des fichiers, le disque dur devient une espèce degruyère : des bouts de fichiers sinscrivent nimporte où (en réalité là où il reste de laplace libre), ce qui oblige les têtes de lecture du disque à se déplacer plus fréquemment.Cest ici quintervient le défragmenteur, un utilitaire de Windows qui réarrange lecontenu du disque dur de façon à reconstituer les fichiers à partir des bouts éparpillés.Ainsi, le disque redevient plus rapide.36 - A quoi tient la vitesse de transmission des données des disques durs ?Elle dépend dabord de certaines qualités physiques du disque. Plus les plateaux qui lecomposent tournent vite, plus les têtes peuvent écrire (ou lire) vite. Cela se traduit parune vitesse de rotation, mesurée en tours par minute (en anglais Rotations per minuteou RPM). Les ordinateurs familiaux sont équipés de disques à 5 400 ou 7 200 tr/min.Mais on trouve encore de vieux disques durs à 4 500 tr/min, et aussi des disques trèsrapides à 10 000 tr/min, que leur prix élevé réserve aux ordinateurs professionnels.Dautres facteurs de moindre importance entrent en jeu, tels que le temps daccèsmoyen qui mesure, en millisecondes, le temps que met le disque à envoyer les données,à partir du moment où il reçoit lordre de les fournir. Enfin, la vitesse de transfertdépend aussi et surtout du contrôleur Ultra-DMA qui gère le connecteur IDE.37 - Et à quoi sert lUltra-DMA ?DMA signifie Direct Memory Access (accès direct à la mémoire). Les données qui vontvers le disque dur proviennent de la mémoire vive (et vice versa) en empruntant uncanal direct. Ultra-DMA désigne en fait un circuit plus rapide que le DMA dorigine, limitéà 16,6 Mo par seconde. Les données sont transmises à une vitesse théorique de 33 Mo/ssi la carte mère est équipée dun circuit Ultra-DMA 33, de 66 Mo/s pour lUltra-DMA 66,de 100 Mo/s pour linterface Ultra-ATA 100, etc.
    • Une condition : le disque dur doit être compatible avec la même norme Ultra-DMA. Encas de différence, cest le plus lent qui lemporte.38 - Quest-ce que le connecteur IDE ?Le connecteur IDE (Intelligent Drive Electronics), le plus souvent de couleur blanche, estgénéralement présent en double exemplaire sur la carte mère. Ces deux connecteurssont alors numérotés 01 et 02 ou IDE1 et IDE2. Chacun dentre eux est régi par undispositif électronique, nommé contrôleur, qui permet dinstaller deux disques (disquesdurs, lecteurs et graveurs de CD ou de DVD) dont lun (le maître) est prioritaire parrapport à lautre (lesclave).Au total, il est donc possible dinstaller quatre disques sur un ordinateur. Un large câble,appelé " nappe ", relie le connecteur IDE à un (ou deux) disques. Le disque maître estalors à brancher au bout du câble, et le disque esclave sur un connecteur situé au centredu câble.39 - Y a-t-il une différence entre Ultra-ATA et Ultra-DMA ?Les deux appellations sont synonymes : Ultra-ATA ( Ultra Advanced TechnologyAttachment ) est le nom officiel de la norme Ultra-DMA.40 - Pourquoi le disque dur est-il relié directement à la mémoire vive ?En mode écriture, cela évite de passer par le microprocesseur qui, une fois quil a donnélordre de transfert entre la mémoire et le disque dur, peut laisser agir ce circuit direct etse consacrer à ses calculs. En mode lecture, la mémoire vive sert despace de stockagetemporaire. Les données quelle contient seront envoyées vers leur destination (leprocesseur, limprimante, etc.) de façon plus rapide et plus fluide que si ellesprovenaient directement du disque dur.Ce disque dur présente quatre plateaux. Les têtes sont disposées en râteau pourenregistrer ou lire les données.41 - Comment les données sont-elle lues sur un CD-Rom ?Les disques compacts, pressés à partir dune matrice, sont faits de polycarbonate (unplastique dur) et parcourus dun fin sillon qui part du bord du disque et forme unespirale jusquau centre. Au fond du sillon se trouve une suite de creux, appelésmicrocuvettes, séparés par des bosses. Lautre face du disque est recouverte dunefeuille daluminium. Lorsque vous mettez le CD dans le lecteur, ce dernier émet unfaisceau laser qui est réfléchi par la couche daluminium vers une diode qui analyse lalumière renvoyée.Quand le disque tourne, le passage dun creux à une bosse fait dévier la lumière, ladiode ne reçoit plus son reflet et le traduit par un "1". Le reste du temps, la valeur est"0". Cette suite de chiffres est transmise vers la mémoire du micro.42 - Que signifient les X des lecteurs de CD-Rom ?Les lecteurs de CD sont étalonnés par rapport à une vitesse de lecture minimale sur lesdisques, dite 1X, qui correspond à un taux de transfert de 150 Ko par seconde : unlecteur 48X a un taux théorique de 7 200 Ko/s (150 x 48), soit un peu plus de 7 Mo/s.43 - Comment les données dun CD sont-elles transmises ?En passant par le connecteur IDE auquel est relié le lecteur. Via le circuit Ultra DMA,elles aboutissent à la mémoire centrale.44 - Comment grave-t-on un CD-R ?La composition des CD-R est à peu près identique à celle des CD pressés, mais il syajoute, entre la couche métallique et le polycarbonate, une couche supplémentaire faitedune substance organique (phthalocyanine ou cyanine) sensible à la chaleur. Cettenouvelle couche est plane, mais une piste en spirale est déjà tracée dans lepolycarbonate. Le faisceau laser du graveur na plus quà suivre cette piste mais, au lieude creuser des cuvettes, il brûle le matériau organique à une température denviron 600C.- gravures en relief sur les CD et les DVD- taches dans un colorant sur les CD-R et DVD-R- taches effaçables sur les CD-RW et les DVD-RW45 - Les CD-R peuvent-ils être lus par tous les lecteurs de CD ?En principe oui, parce que les surfaces brûlées, plus sombres, ne reflètent plus la
    • lumière. La diode du lecteur, ne recevant plus de lumière en retour, croit quil sagit duncreux et le traduit par un "1". Pour le reste, tout fonctionne comme avec un CD pressé.46 - Quest-ce que la mémoire tampon dun graveur ?Un graveur possède une mémoire tampon (" cache ") qui stocke temporairement lesinformations à graver pour que lopération seffectue sans à-coups en cas de rupture duflux des données, ce qui ferait échouer la gravure.47 - Comment se passe la gravure dun CD-RW réinscriptible ?Avec un CD-RW, le principe est à peu près identique quavec un CD-R... mais à linverse.La couche qui subit les effets du faisceau laser est constituée dun composant chimiquequi cristallise au lieu de brûler. Les points cristallisés, reflétant beaucoup de lumière,sont considérés par le lecteur comme des bosses. Les parties non cristallisées, nereflétant que peu de lumière, sont considérées comme des creux par le lecteur. Maisquelques modèles, anciens ou usés, incapables de mesurer lintensité de la lumièreréfléchie, ont du mal à lire les CD-RW.Cest ce principe de cristallisation qui permet de graver plusieurs fois : chauffées ànouveau par le laser à une température plus élevée, puis refroidies, les partiescristallisées reviennent à leur structure dorigine et lopération peut recommencer.48 - Quest-ce quun DVD ?Le DVD (Digital Versatile Disk) est une variante du CD. Il a la même taille (12 cm dediamètre et 1 mm dépaisseur, mais les microcuvettes qui parsèment son sillon sont pluspetites. Leur profondeur est de 0,4 micron, au lieu de 0,84 micron pour les CD, et ellessont espacées de 0,74 micron, au lieu de 1,6 micron. Du coup, sa capacité de stockagepasse à 7 Go, contre 650 Mo pour le CD.Autre différence, Les DVD peuvent non seulement contenir des données sur les deuxfaces, mais aussi deux couches superposées par face, avec, au final, une capacitéthéorique de 17 Go.49 - Comment un DVD double couche peut-il être lu ?Sous la couche supérieure est étalé un film dor si fin que loeil ne le voit pas. Mais lefaisceau laser du lecteur de DVD, de faible intensité, est bien réfléchi par cet or. Endessous, la seconde couche est plaquée sur une surface argentée, bien visible. Pour ylire les informations, il suffit au lecteur de DVD daugmenter lintensité du faisceau laserqui, comme notre oeil, ne voit plus la couche dor et passe au travers jusquau filmdargent.50 - Quelle est la différence entre un DVD-Rom et un DVD-Vidéo ?Sur le plan physique, il ny en a pas. Cest le même disque compact contenant unemultitude de 0 et de 1 matérialisés par des minicuvettes. Mais sur un DVD-Vidéo, lesdonnées binaires sont agencées pour former des fichiers vidéo (Mpeg2). Elles peuventêtre lues par un ordinateur grâce à un logiciel (ou une carte) de décompression.51 - Sur quel ordinateur peut-on lire directement les DVD-Vidéo ?Il suffit dun processeur ayant une fréquence minimale de 400 MHz et dun logiciel dedécompression Mpeg2. Si la fréquence du processeur est inférieure à 400 MHz, il esttoutefois possible dajouter dans lordinateur une carte de décompression. Cest elle,alors, grâce à une puce spécialisée, qui effectuera la décompression.52 - A quelle vitesse un lecteur de DVD-Rom doit-il tourner pour lire les DVD-Vidéo ?Les DVD-Vidéo sont lus à la vitesse de 1 X, qui correspond à un taux de transfert de 1350 Mo/s (à ne pas confondre avec les X des lecteurs de CD). Les vitesses plus élevées,qui diminuent les temps de chargement des données, ne sont utiles que pour lire lesDVD-Rom.53 - Existe-t-il différentes méthodes de compression ?Le principe général de la compression de fichier est de traiter les données du fichier demanière à réduire sa taille. Cette opération est utile par exemple lorsquil sagitdenvoyer un gros fichier par courrier électronique ou den télécharger depuis des sitesWeb. Mais il existe plusieurs logiciels et formats de compression. Certains sont plusefficaces que dautres. Par exemple, le logiciel WinRar offre un taux de compressionmeilleur que le célèbre Winzip (à condition dutiliser le format Rar).Il faut également distinguer deux types de compression : non destructive et destructive.
    • Avec la première, les fichiers une fois décompressés redeviennent tout à fait identiquesaux originaux. Cest le cas des compressions au format Zip ou Rar. Avec les méthodesdestructives, il y a perte de données lors de compression. Cest le cas du format Jpegutilisé pour les images et du format MP3 en musique54 - Quels sont les éléments dun appareil photo numérique déterminants pourla qualité des prises de vue ?Dans un appareil photo numérique, la pellicule est remplacée par un couple constituédun capteur CCD ( Charged Coupled Device , dispositif à couple de charge), quitransforme la lumière reçue en informations binaires, et dune petite carte mémoire detype SmartMedia, CompactFlash ou Memory Stick pour le stockage. La qualité des prisesde vue dépend principalement de la qualité de loptique et de la précision du capteur;celle-ci se mesure en nombre de pixels. Elle est dune centaine de milliers ou dunmillion pour les appareils à bon marché et va jusquà 3,3 millions, voire 4 millions depixels pour les appareils sophistiqués.Certains constructeurs annoncent parfois une définition de 6 millions de pixels ou mêmeplus; mais il sagit dans ce cas dune valeur obtenue par un procédé logiciel nomméinterpolation, pas du nombre de pixels réels du capteur.55 - Comment compresser un DVD en DivX afin de le graver sur CD ?Cest un processus assez complexe, qui est heureusement facilité aujourdhui par deslogiciels comme EasyDivX, plutôt conviviaux et qui regroupent lensemble des outilsnécessaires. Il faut disposer dun espace libre important sur le disque dur (au moins 4Go), et bien sélectionner les bons fichiers vidéo (le film et non pas les bonus, interviews,bandes-annonces, etc,) et audio (choix de la langue). Au final, on peut graver le résultat; en fonction de la durée du film et des taux de compression choisis, deux voire trois CDpeuvent être nécessaires.56 - Quel est le principe de la compression en MP3 dun morceau de musique ?Le logiciel de compression analyse le signal et détermine les fréquences cachées, cest-à-dire non audibles par la majorité des auditeurs car masquées par dautres. Il peutainsi réduire par dix la taille du fichier avec une perte de qualité minime.3 - Comment lordinateur communique57 - Comment le micro sait-il quelle touche du clavier a été appuyée ?Chaque touche correspond à un contact électrique. Lorsquon appuie sur une touche, lecircuit électrique se ferme et laisse passer un courant de faible tension (fourni parlordinateur). Le courant parvient à un petit processeur qui, en le détectant, génère lecode qui correspond à la touche appuyée et lenvoie vers une petite mémoire situéedans le clavier.Le code quitte ensuite le clavier et aboutit au bios qui ladresse au systèmedexploitation. Ce dernier traduit ce code en un nouveau code universel, le code Ascii(American Standard Code for Information Interchange), qui associe chaque touche à unelettre ou à une fonction.58 - Comment la souris transmet-elle ses déplacements ?Une souris traditionnelle comporte une boule sur laquelle tournent deux rouleaux. Ilscomportent chacun un disque cranté qui tourne entre une photodiode et une LED (diodeélectroluminescente) laissant passer la lumière par séquences. Lorsque la lumière passe,la diode renvoie un "1", lorsquelle rencontre un obstacle, la photodiode renvoie un "0".Cest à laide de ces informations que lordinateur peut connaître les déplacements (et laposition) du curseur. Les nouvelles souris optiques fonctionnent selon un principesimilaire, mais les mouvements sont détectés par une petite caméra.59 - A quelle prise vaut-il mieux brancher une souris ?Si vous avez le choix, préférez la prise PS/2 pour le branchement de votre souris. Eneffet, le déplacement à lécran du curseur dune souris branchée en USB est souventmoins fluide. En outre, cela vous libérera une prise USB que vous pourrez utiliser pour
    • brancher un autre périphérique.151660 - Comment fonctionne un appareil photo numérique ?La différence avec un appareil classique ? Pas de pellicule. Tout est basé sur un capteurCCD ( Charge Coupled Device ), grille composée de milliers de cellules photosensiblesqui accumulent une charge électrique proportionnelle à la lumière parvenant de lobjectifau travers dun filtre (dit filtre de Bayer) qui permet de reproduire les couleurs. Dunombre de ces cellules dépend la finesse de limage.Les charges électriques sont ensuite envoyées vers un convertisseur analogique/numérique (ADC) qui les transforme en un nombre binaire, correspondant chacun à unpoint de la photo. De là, les nombres binaires sont envoyés vers un processeur spécial,le DSP (Digital Signal Processing), chargé de comprimer limage et de créer le fichierfinal, dans un format qui sera reconnu par lordinateur. Limage est enfin stockée dansune mémoire, le plus souvent une mémoire flash amovible.61 - Quelles sont les batteries utilisées pour alimenter les assistantsnumériques ?Ce sont les mêmes que pour les téléphones mobiles. Elles vont considérablementévoluer dans les mois prochains avec la commercialisation des batteries lithium-polymère qui ont lavantage dêtre de très petite taille.62 - Quest-ce quune mémoire flash ?La mémoire flash est un type de mémoire réinscriptible qui conserve les informationsmême quand elle nest plus alimentée électriquement. Son handicap reste son prixélevé.63 - Comment fonctionne une webcam ?Une webcam fonctionne comme un appareil photo numérique. Sauf que le capteur CCDest de plus petite taille et la photo, au lieu dêtre stockée en mémoire, est directementenvoyée par câble USB à lordinateur qui, via un logiciel, laffiche immédiatement àlécran. Le capteur étant sans cesse rafraîchi, cela permet de créer des suites dimages,formant ainsi des séquences vidéo.64 - Quest-ce que le port FireWire ?Inventé par Apple en 1995 et adopté par les autres ordinateurs sous son nom officiel deIEEE 1394, le port FireWire offre un débit de 50 Mo/s, ce qui en fait le connecteur idéalpour relier les caméscopes numériques aux micros.65 - Quelle différence il y a-t-il entre USB et USB 2.0 ?Nouveau venu sur le marché, lUSB 2.0 ressemble à sy méprendre à lUSB dont tous lesPC actuels sont équipés. Seul son taux de transfert diffère. LUSB 2.0 est en effetcapable doffrir un débit de données théorique de 60Mo/s contre 1,50 Mo/s pour lUSB.Pour exploiter cette vitesse, il est néanmoins nécessaire de disposer dun périphériquecompatible USB 2.0.66 - Comment le scanner numérise-t-il des documents ?Pour numériser un document, un scanner utilise trois rampes de capteurs. Un scannerest équipé de trois rampes de capteurs CCD qui se déplacent sous le documentfortement éclairé. La lumière renvoyée détermine la présence et lintensité des formes ànumériser. Les capteurs envoient au fur et à mesure les données électriques vers unconvertisseur analogique/numérique qui expédie à son tour les informations verslordinateur. Pour rendre les couleurs, chaque rampe est recouverte dun film coloré(rouge, vert et bleu) qui ignore sa propre couleur - un algorithme dans le pilote duscanner permet ensuite de séparer chaque couleur.67 - Quest-ce quun pixel ?Le mot pixel, abréviation de Picture Element, désigne lélément de base dune imagenumérisée, cest-à-dire un point élémentaire.68 - Quelle différence y a-t-il entre résolution et définition ?La définition est une valeur absolue, alors que la résolution est une valeur relative. Unécran dont la définition est de 800 x 600 affiche 800 points en largeur et 600 points enhauteur, quelle que soit la taille de lécran (15 pouces, 17 pouces, etc.). Conséquence :à définition égale, les points seront plus gros sur un plus grand écran. La résolutiondéfinit un nombre de points par rapport à une surface.Par exemple, une imprimante dont la résolution est de 300 points par pouce signifie
    • quelle peut imprimer 300 points en longueur et 300 points en largeur sur une surfacedun pouce carré.69 - A quoi sert la carte graphique ?La carte graphique (appelée aussi carte vidéo) est linterface entre lordinateur etlécran. Il y a quelques années, les cartes graphiques des ordinateurs ne permettaientdafficher quen deux dimensions. Leurs circuits électroniques exécutaient les calculsnécessaires pour reconnaître les déplacements du curseur de la souris ou pour tracerdes lignes et des polygones, ceux des fenêtres de Windows par exemple.Lapparition des jeux en trois dimensions (3D), au milieu des années 90, a vu naître denouvelles cartes graphiques, dont le rôle était de soulager le microprocesseur delordinateur, qui devait alors effectuer tous les calculs permettant laffichage en tempsréel de ces jeux. Aujourdhui, toutes les cartes graphiques sont de ce type. Le moteur deces cartes 3D est un processeur, le GPU (Graphics Processing Unit), un peu semblable àcelui qui est au centre de lordinateur, mais spécialisé dans laffichage, aussi bien endeux quen trois dimensions.70 - Peut-on installer plusieurs cartes graphiques dans un PC ?Oui. Mais on ne peut en brancher quune seule sur le port AGP le plus performant(lorsquil existe). Les autres cartes devront être branchées sur le port PCI (attention, ence cas, à acheter une carte au format PCI).71 - Combien de couleurs une carte graphique peut-elle afficher en mode 16bits ?16 bits permettent datteindre 65 536 couleurs. Cest le nombre de couleurs suffisant engénéral pour la plupart des jeux et pour le bureau de Windows.72 - Quel est le rôle du processeur graphique 3D ?Outre laffichage normal, le processeur graphique gère tout ce qui est lié aux fonctions3D des jeux. Cela va de la création des polygones qui forment larmature du dessin en3D à lapplication des textures sur ces polygones (pour leur donner un aspect réaliste),en passant par les multiples effets qui agrémentent les jeux (effets de lumière,brouillards, etc.). Ces effets sont produits par des instructions auxquelles font appel lesprogrammeurs pour les appliquer dans leurs jeux.Tout objet 3D est modélisé par des polygones où le processeur plaque des textures.73 - Pourquoi y a-t-il une mémoire dans une carte graphique 3D ?La mémoire de la carte graphique sert surtout à stocker les textures : ce sont desimages qui représentent une surface (métal, peau, etc.) et qui, une fois collées sur unobjet tridimensionnel, permettent de simuler son apparence. Dune taille de plusieursdizaines de Mo, elles sont ainsi prêtes à être employées à la demande, sans perdre detemps à aller les chercher dans la mémoire vive centrale. Mais, grâce à lAGP, les cartesgraphiques peuvent également employer la mémoire vive de lordinateur de manièrepresque aussi efficace.74 - Quest-ce que le port AGP ?Le port AGP (Accelerated Graphics Port), réservé aux cartes graphiques, est en réalitéun circuit de communication direct avec la mémoire vive. Cadencé à lorigine (par unquartz) à 66 MHz, il permettait de transférer des données à une vitesse de 528 Mo/s.Mais il a évolué. Après lAGP 2X, puis 4X, on voit apparaître lAGP 8X, dont la fréquenceest de 553 MHz et le taux de transfert de 2 Go/s.75 - Que se passe-t-il lorsque le processeur graphique est soudé sur la cartemère ?Il est alors relié directement au bus AGP, dont il profite comme sil était installé sur unecarte graphique. Il en est de même sil est intégré dans le chipset. En revanche, sauf sila carte mère est équipée dun connecteur AGP, il est impossible den changer.76 - Quel chemin suivent les données pour safficher à lécran ?Les données numériques que traite lordinateur doivent être dabord transformées ensignaux qui pourront être reconnus par lécran. Cette tâche est effectuée par le RAMDAC(Random Access Memory Digital to Analogic Converter), un convertisseur numérique-analogique qui se trouve sur la carte graphique. Il se caractérise lui aussi par unefréquence (entre 300 et 400 MHz pour les meilleurs) correspondant au nombredopérations quil peut effectuer par seconde. De là, les données analogiques sont
    • transmises à lécran par le connecteur SVGA (Super Video Graphic Array) dont sontéquipées toutes les cartes graphiques.77 - Comment se mesure la taille dun écran ?Comme pour les téléviseurs, la taille des écrans correspond à la mesure de sa diagonale,mais elle est indiquée en pouces. Un écran de 17 pouces correspond à une diagonale de43 cm.78 - Comment seffectue laffichage sur lécran ?Sur un écran cathodique, trois faisceaux délectrons sont projetés simultanément surune couche photosensible, les luminophores qui recouvrent lintérieur de lécran et quiémettent de la lumière lorsque les électrons viennent les heurter. Chaque faisceau viseun point dune couleur spécifique : un rouge, un vert et un bleu. Ce triple faisceau,dirigé par un champ magnétique, balaie lécran de gauche à droite ligne après ligne.Arrivé en fin de ligne, il recommence au début de la ligne suivante.Ce balayage nest pas perçu par loeil humain grâce à la persistance rétinienne. Acondition, toutefois, que la fréquence de ce balayage soit suffisante. Cette fréquence,appelée fréquence de balayage verticale (ou fréquence de rafraîchissement), estexprimée en hertz, et correspond au nombre de réaffichage de limage par seconde. Pluselle est élevée, plus limage sera stable. Pour une définition de 1 024 x 768 pixels, lafréquence de rafraîchissement doit être au moins de 75 Hz.79 - Et laffichage sur un écran plat LCD ?La technologie LCD (Liquid Crystal Display) est basée sur deux plaques transparentesentre lesquelles se trouvent trois fines couches de liquide (une par couleur : rouge, vertet bleu) contenant des cristaux qui ont la propriété de sorienter lorsquils sont soumis àun courant électrique. Ces écrans ne scintillent jamais.80 - Quest-ce quun hub, et à quoi sert-il ?Un hub est un boîtier muni de plusieurs prises. Il se branche à un micro ordinateur afindétendre ses possibilités de communication. Par exemple, il existe des hubs USBpermettant de relier plusieurs matériels USB, ainsi que des hubs Ethernet nécessairespour connecter plus de deux micros en réseau local.81 - Doit-on éteindre le PC avant de brancher une imprimante sur le portparallèle ?Théoriquement oui ! Et cest valable pour tout autre périphérique. Brancher "à chaud" ,cest-à-dire ordinateur allumé, un matériel périphérique peut créer des problèmesélectriques et "griller" à la fois le périphérique et le port parallèle du PC. Dans lapratique, si limprimante est hors tension et que vous la branchez au micro, il y a peu dechances que cela arrive. Mais mieux vaut tout éteindre. Sur un port USB, en revanche,les périphériques peuvent être branchés et débranchés "à chaud".82 - Pourquoi existe-t-il plusieurs types de connexion pour imprimante ?A lorigine, les ordinateurs utilisaient le port parallèle, qui envoyait simultanément 8 bits(un octet) par lintermédiaire de 8 fils, avec un débit de 300 Ko/s. Par la suite est apparule port USB (Universal Serial Bus) qui envoie les données en série (les bits sont transmisà la queue leu leu sur un seul fil).Avec un débit de 1,5 Mo/s, il suffit pour les périphériques qui nont pas besoin dun débitélevé. Avec lui, plus besoin déteindre lordinateur pour brancher ou débrancher lepériphérique.83 - Comment impriment les imprimantes ?Au lancement de limpression dun document, le logiciel qui "pilote" limprimante leconvertit en une série de points. Il enregistre dans une grille chaque point correspondantà une goutte dencre ou à un blanc sur le papier. Le nombre de cases de cette grilledépend de la résolution de limprimante.Cette grille est alors stockée dans la mémoire vive, puis transmise à limprimante via leport USB ou parallèle. Grâce à un programme stocké dans sa mémoire, limprimantereconnaît la grille de départ et peut commencer à imprimer.84 - Quelle est la différence entre un assistant personnel et un PC de poche ?En principe, le premier nest quun agenda électronique évolué, capable de synchroniserses données (adresses, rendez-vous) avec un micro, alors que le second, comme sonnom lindique, dispose de fonctions proches de celles dun PC : traitement de texte,
    • tableur, lecteur multimédia, etc. En pratique, le terme anglais de PDA (Personal DigitalAssistant) est souvent utilisé pour désigner les deux.85 - Comment fonctionne un modem ?Le mot " modem ", acronyme de modulateur/démodulateur, traduit bien la fonctionprincipale de cet appareil : il transforme un signal numérique (les données enprovenance de lordinateur) en un signal analogique modulé (cest-à-dire capable detransiter par les lignes téléphoniques), et inversement. Sa vitesse de travail estexprimée en kilobit par seconde (kbit/s) ; elle mesure le nombre de bits (les 0 et les 1)quil est capable de transformer en une seconde.86 - A part pour écouter les sons du PC et les CD audio, à quoi sert une carteaudio ?A beaucoup de choses : connecter une manette de jeu, reproduire le son spatialisé dessons et des DVD, capter le son dun microphone, numériser des enregistrementsanalogiques comme les disques vinyle ou les minicassettes, composer et enregistrer dela musique, etc.4 - Comprendre le fonctionnement deslogiciels87 - Quest-ce quun logiciel ?On appelle logiciel tous les programmes quun ordinateur peut faire fonctionner. Ainsi,un jeu vidéo est un logiciel, au même titre quun traitement de texte, un tableur ou unCD-Rom éducatif.88 - Que désigne-t-on sous lappellation de suite bureautique ?Il sagit dun ensemble de logiciels de la même marque, généralement réunis par uneinterface commune, qui comporte au moins un tableur, un traitement de texte et ungestionnaire de base de données, auxquels sajoute souvent un logiciel graphique.89 - A quoi ressemble concrètement un logiciel ?Quil soit stocké sur un CD-Rom, dans une carte mémoire ou un fichier enregistré sur undisque dur, un logiciel se présente sous la forme dune série de nombres. Ce sont desinstructions pour le processeur, rédigées en langage machine.90 - Quest-ce quun fichier DLL ?DLL est le sigle de Dynamic Link Library (bibliothèque de liens dynamiques). Cest unensemble de fonctions nécessaires au fonctionnement dun ou plusieurs logiciels. Unmême logiciel peut faire appel à plusieurs DLL. Et inversement, un même DLL peut êtreutilisé par différents logiciels. La preuve : si une DLL manque, certains programmesplantent !91 - Si un fichier porte comme extension .PDF, de quoi sagit-il ?Sigle de Portable Document Format , ce format de fichier a pour particularité de seprésenter à lidentique à lécran et sur papier, et dêtre peu gourmand en mémoire vivebien quil contienne la forme complète dun document original, y compris ses polices decaractères et ses images. Conçu par Adobe pour son logiciel Acrobat, ce format connaîtun énorme succès sur Internet. Pour lire un fichier PDF, il suffit du petit programmegratuit Acrobat Reader.92 - Un PC équipé uniquement de Windows, donc sans aucun autre logiciel,permet-il de taper des textes ?Oui. Windows contient deux utilitaires pour écrire et enregistrer des textes. Wordpad,qui ressemble à une version simplifiée de Word, le plus pratique. Lautre est le bloc-notes, mais il est très rudimentaire.93 - A quoi sert loption Exécuter... placée dans le menu Démarrer ?Elle ouvre une petite fenêtre affichant une ligne de saisie. On y tape directement le nomdun programme ou dun utilitaire de Windows. Par exemple en tapant wordpad , puis latouche Entrée, Windows active le logiciel Wordpad.94 - Quest-ce que le langage machine ?
    • Lensemble des instructions de base que comprend un processeur forme sonvocabulaire, appelé langage machine. Dun point de vue physique, le processeur est uncircuit électronique qui traite des impulsions électriques appliquées à certains de sesconnecteurs (on parle aussi de pattes du processeur). Il y répond en créant dautresimpulsions électriques quil transmet au monde extérieur en les appliquant à certainesde ses pattes. Dun point de vue logique, le processeur traite ces impulsions électriquescomme des nombres codés en binaire. Ainsi, sur une patte précise, labsence dimpulsionélectrique est traitée comme étant le chiffre 0 alors que la présence dune impulsionélectrique équivaut au chiffre 1. En groupant par paquets les 0 et 1 transmis pas lesconnecteurs, le processeur reconstitue des nombres.La façon dont les transistors sont arrangés dans la puce a été conçue de façon que leprocesseur applique certains traitements aux impulsions électriques quil reçoit. Commeil ne peut recevoir que des nombres, chacun des traitements quil sait réaliser estdésigné par un nombre unique. On appelle aussi ce nombre instruction et lensemble desinstructions reconnues par un processeur forme son langage machine.95 - Comment écrit-on un logiciel ?Comme le langage machine est constitué de nombres, les premiers programmeursconcevaient leurs logiciels en écrivant des séries de nombres. Cela posait deuxproblèmes. Tout dabord, il fallait connaître la liste de toutes les commandes duprocesseur et leur équivalent numérique. Ensuite, relire un programme était trèscomplexe : il fallait raisonner à lenvers, cest-à-dire en reconstituant les commandes àpartir des chiffres.Les programmeurs ont donc rapidement compris quil était impossible décrire et de faireévoluer des programmes complexes de cette manière. Il fallait trouver un moyen dedécrire les programmes sous une forme que lesprit humain puisse facilementappréhender. Ainsi sont nés les langages de programmation.96 - Quest-ce quun langage de programmation ?Cest un ensemble réduit de mots (ou instructions) et de règles que lon utilise pourdécrire ce que doit faire un programme. Certains langages, comme le Basic, sont trèsproches du langage humain : sa syntaxe contient des mots anglais (IF, NEXT, THEN...).Un programme écrit en Basic se présente comme une suite dinstructions décrivant pasà pas ce que doit faire le programme.Pour peu que lon connaisse les règles du langage, il suffit de lire son code source pourcomprendre ce quil fait. Mais le processeur ne comprend pas, lui, les règles deslangages de programmation. Lorsquon a fini de rédiger le code source dun programme,on utilise, pour le faire fonctionner, un logiciel de traduction appelé compilateur.97 - Quappelle-t-on code source dun programme ?Cest la liste de toutes les instructions nécessaires pour faire fonctionner le programme.Ces instructions sont rédigées selon des règles précises, spécifiques au langage deprogrammation choisi par le ou les concepteur(s) du programme.Chaque langage de programmation (ci-contre du Basic, du Pascal puis du C) a unesyntaxe et une grammaire.98 - Quest-ce quun compilateur ?Cest un logiciel qui va traduire lensemble du code source du programme en langagemachine. Cela revient à prendre chaque instruction du code source et à la convertir enson équivalent en instruction du langage machine du processeur. Comme les instructionsde base du processeur sont très simples, la traduction dune instruction du code sourcepeut donner lieu à plusieurs instructions à la suite en langage machine.99 - Quels langages de programmation sont les plus courants ?Le Basic, intégré notamment aux logiciels Word et Excel, est très répandu. Les langagesC, C++ et Pascal sont également très utilisés. Enfin, Java, apparu plus récemment, estaujourdhui utilisé pour la conception de logiciels échangeant des informations viaInternet.100 - Le système dexploitation est-il un logiciel ?Oui, mais il a une particularité : cest le seul qui puisse modifier le cours des traitementsdu processeur. Il utilise cette spécificité pour désigner quel logiciel le processeur va fairefonctionner. Le système dexploitation fournit également aux logiciels des fonctions
    • prêtes à lemploi.Ainsi, Windows propose des fonctions pour gérer laffichage des menus, jouer de lamusique, etc. Quand un logiciel doit afficher une fenêtre, il demande à Windows de ladessiner. Si ce nétait pas le cas, chaque logiciel devrait savoir comment afficher uneicône, etc., ce qui augmenterait les risques de bugs et la taille des programmes.101 - Quest-ce que le mode sans échec ?Cest un mode particulier de Windows, disons une version minimale, qui ne charge quunnombre limité de pilotes de matériel afin que lon puisse dépanner le système.102 - Peut-on remplacer Windows par dautres systèmes dexploitation ?Oui. Dabord, sous réserve que le PC ait les caractéristiques adéquates (processeur,mémoire vive, etc.), il est possible de changer de version de Windows. En effet, bienquappartenant à la même famille, Windows 95 na plus vraiment grand rapport avecWindows XP. Ensuite, un PC peut aussi accueillir dautres systèmes tels que Linux ouOS/2 dIBM. Les nostalgiques peuvent même samuser à réinstaller MS-Dos !103 - Pourquoi dit-on que Windows est multitâche ?Le mot tâche vient de langlais task qui signifie tâche ou fonction. Le terme multitâchesapplique aux systèmes dexploitation dont fait partie Windows. Concrètement, pourlutilisateur il sagit de la possibilité de faire fonctionner plusieurs logiciels en mêmetemps. Par exemple, il est possible de rédiger une lettre avec un traitement de texte,tout en téléchargeant un fichier via Internet et tout en écoutant un CD audio lu par lelecteur de CD du micro. Mais Windows effectue dautres tâches invisibles dont on peutafficher la liste en effectuant la combinaison de touches Ctrl, Alt et Suppr.104 - Y a-t-il de vraies différences entre les versions de Windows ?Oui. Windows 95 a été une refonte totale par rapport à Windows 3.1 autant en termesde présentation de linterface graphique que du fonctionnement. Les versions 98 etMillennium qui ont succédé à Windows 95 nont été que des évolutions. La deuxièmevraie refonte date du récent Windows XP. Il faut aussi citer lautre famille Windows, diteprofessionnelle, de la série NT qui est différente par laspect et le fonctionnement de laversion " familiale ".105 - Que signifie XP dans Windows XP ?XP est un raccourci à laméricaine pour " expérience ". Rappelons que Windows XP est ledernier système dexploitation de Microsoft. Il existe en deux versions : une appeléeEdition familiale ; lautre Edition professionnelle. Les deux sinspirent de Windows 2000.106 - Le passage à Windows XP pose-t-il des problèmes avec les matérielspériphériques ?Cest hélas parfois le cas. Avant dinstaller Windows XP, il est conseillé de vérifier sur lessites Web des constructeurs quils proposent des pilotes de matériels adaptés à XP.107 - Pourquoi créer une disquette de démarrage ?La disquette de démarrage est lun des derniers recours pour faire fonctionner un PClorsque le système dexploitation Windows narrive plus à sactiver. Dans ce cas, il fautinsérer la disquette dans le lecteur puis redémarrer le micro. A la place du bureau deWindows, apparaît un écran à partir duquel il est possible de taper des commandes auclavier et, le cas échéant, de réinstaller Windows. Mais encore faut-il avoir pris laprécaution de créer la disquette de démarrage au préalable. Cette opération seffectuedepuis Windows.108 - Quest-ce que Linux ?Linux est un système dexploitation. Contrairement à Windows ou Mac OS, Linux est unlogiciel libre. Malgré ses nombreuses évolutions, Linux est encore un peu complexe pourles débutants.109 - Quest-ce quun logiciel libre ?Cest un logiciel dont le code source est public. La plupart des éditeurs de logicielsgardent jalousement le code source de leurs logiciels. Les concepteurs de logiciels libres,au contraire, les diffusent. Ainsi, tout le monde, à condition de disposer desconnaissances et du compilateur adéquats, peut télécharger le code source dunprogramme, le modifier et, ensuite, le diffuser à son tour pour en faire profiter lesautres.110 - Pourquoi un logiciel pour Mac ne fonctionne-t-il pas sur un PC ?
    • Parce quun logiciel pour Mac est composé dinstructions en langage machine pour leprocesseur des Mac, appelé PowerPC. Ce langage machine est très différent de celui desprocesseurs Pentium ou Athlon qui équipent un PC. Il est donc impossible pour un PC defaire fonctionner un programme écrit pour Mac.111 - Alors, pourquoi certains Mac font-ils fonctionner les logiciels PC ?Car ils sont équipés dun "émulateur" (simulateur de fonctionnement), qui traduit enlangage machine PowerPC les programmes écrits pour PC.112 - Quest-ce quun bug ?On parle de bug quand un programme ne se comporte pas comme il le devrait. Commele processeur exécute à la lettre les instructions qui composent le programme, laresponsabilité du bug revient au concepteur du logiciel, qui a commis une erreur enécrivant le programme.Un bug peut se traduire de multiples façons, depuis le fameux écran bleu de Windowsjusquau blocage du pointeur de la souris sur lécran en passant par la fenêtre dunprogramme qui ne répond plus.113 - Pourquoi y a-t-il presque toujours des bugs dans les logiciels ?Parce quécrire un logiciel est un exercice extrêmement complexe : il faut que leconcepteur du programme prévoie tous les cas de figure possibles, même ceux qui, apriori, ne doivent pas se produire. Par exemple, pour un logiciel de navigation surInternet, que faire si le site Web envoie des informations totalement incohérentes, cest-à-dire qui ne forment pas une page Web ?Si le programmeur na pas écrit dinstruction pour traiter (ou ignorer) les donnéesincohérentes, le programme va adopter un comportement non prévu.... et cest le bug.114 - Quest-ce quun virus et un cheval de Troie ?Un virus est un logiciel qui sinstalle à votre insu dans votre micro et " infecte " certainsprogrammes afin den perturber le fonctionnement. Certains détruisent les fichiers,dautres empêchent carrément lordinateur de fonctionner. La dernière génération devirus, les vers, contaminent les mesageries en se transmettant sur Internet via leslogiciels de messagerie. Les chevaux de Troie sont des logiciels " espions " qui peuventtransmettre, via Internet, des données confidentielles (par exemple ce que vous tapezsur le clavier).115 - Il arrive souvent que la nouvelle version dun logiciel ou dun navigateurcensée améliorer la précédente présente des défauts. Pourquoi ?Il est quasi impossible de détecter toutes les erreurs dun programme aussi complexequun navigateur. De plus, laccélération du cycle de vente des produits raccourcitdautant la période consacrée à leur développement, et surtout aux vérificationsnécessaires. En réalité, les éditeurs finissent leurs logiciels chez vous ! Cest vous quileur indiquez les malfaçons qui sont ensuite corrigées par le biais de patchs ou... denouvelles mises à jour.116 - Vous travaillez avec un logiciel (pour Windows) quand brusquementlordinateur se bloque. Que faire pour le débloquer ?Le procédé le plus courant consiste à appuyer simultanément sur les touches Ctrl, Alt etSuppr du clavier. Normalement, une fenêtre doit apparaître affichant les noms de tousles programmes actifs sur le PC à ce moment. Parmi eux, figure le nom du logiciel quevous utilisiez, suivi de la mention "Pas de réponse". Ce programme est sans doute àlorigine du blocage. Reste à cliquer sur son nom puis sur le bouton Fin de tâche . Le PCredevient opérationnel. Précisons que cette procédure ne fonctionne pas toujours. Ilarrive parfois que lon ne puisse pas débloquer la situation de cette façon.117 - Quest-ce quun pilote ?Cest un logiciel qui transforme les commandes que lui passe le système dexploitationen instructions que va exécuter le matériel périphérique.118 - Pourquoi faut-il un pilote pour chaque périphérique ?Chaque périphérique est équipé de circuits électroniques répondant à des instructionsdifférentes. Prenons le cas de la carte graphique. Un logiciel doit afficher une fenêtre. Ilpasse au système dexploitation une commande "dessine une fenêtre" . Le système vaalors dessiner la fenêtre à lécran en passant des instructions au processeur de la cartegraphique. Mais tous les processeurs graphiques ne reconnaissent pas les mêmes
    • ordres.Comme le système ne peut connaître les langages de tous les processeurs, on utiliseune ruse : les concepteurs de système définissent les commandes graphiques de base.Charge aux constructeurs de cartes décrire un pilote qui traduit chaque commande debase du système dexploitation en instructions compréhensibles par le processeur deleur carte graphique.119 - Comment un logiciel sait-il que vous avez cliqué sur un bouton de lasouris ?Cest le pilote de la souris qui détecte lintervention de lutilisateur : lappui sur le boutonse traduit par la création dun courant électrique dans la souris. Son processeur envoiealors un signal au pilote afin de lui indiquer quel bouton a été pressé. Le pilote prévientà son tour le système dexploitation de lévénement qui vient de se produire.Ce dernier détermine quel logiciel cela concerne (il sagit de celui qui gère la fenêtre au-dessus de laquelle se trouve le pointeur de la souris). Le mécanisme est analogue quandon presse une touche du clavier.120 - Comment Windows discute-t-il avec les logiciels ?Pour chaque logiciel en fonctionnement, Windows réserve une partie de la mémoire vive.Quand il veut passer une information à un logiciel, il lécrit dans cette zone de mémoire.Le logiciel, lui, vérifie régulièrement si quelque chose se trouve dans cette zone demémoire et, si cest le cas, lit et traite cette information.121 - A quoi sert le registre de Windows ?Il sagit dun ensemble de fichiers contenant des paramètres vitaux du systèmedexploitation et des logiciels installés. En cours de fonctionnement, Windows (et leslogiciels) fait appel au registre afin de savoir comment se comporter face à tel ou telévénement. Voici un exemple de souci résolu grâce au registre : à la suite delinstallation dun logiciel et sans quon puisse en déterminer la cause, la fonctionRechercher de Windows a disparu corps et biens du menu Démarrer. Il a suffi deprocéder à quelques modifications dans le registre pour réactiver cette fonction.122 - Est-ce vraiment Windows qui équipe les assistants personnels Pocket PC?Non. Pocket PC 2002, le système dexploitation des assistants personnels créé parMicrosoft, est une version allégée de Windows. Mais on y retrouve les mêmes principesde fonctionnement et il lui ressemble beaucoup (icônes, menu démarrer, etc.). Ilcontient des logiciels semblables, comme Pocket Word ou Pocket Excel qui sont, euxaussi, des versions allégées des logiciels Word et Excel.123 - Quest-ce quune interface graphique ?Les premiers micro-ordinateurs étaient équipés de cartes graphiques très simples,capables dafficher seulement des caractères (chiffres, lettres, etc.). Comme sur unMinitel, on donnait des ordres aux logiciels en frappant des séries de touches sur leclavier. Lutilisation dun ordinateur nécessitait de retenir des dizaines de séquences detouches !Pour la simplifier, des ingénieurs ont inventé linterface graphique. Avec ce système,rendu possible par lapparition de cartes graphiques plus évoluées, lutilisateur contrôlele fonctionnement des programmes en cliquant à laide de la souris sur des boutons oudes menus dessinés à lécran. Ainsi, il nest plus nécessaire de retenir de séquences detouches pour faire fonctionner les logiciels.En 1984, le monde découvre linterface graphique et la souris sur Macintosh (ci-dessus).Menus, fenêtres... tout était là. Sur PC, quelle tristesse et quelle galère. A droite, voiciun exemple daffichage (avec MS-Dos)... Ça ne donne pas envie.124 - Les logiciels de graphisme traitent des images "bitmap" ou vectorielles,parfois les deux. Quelles sont les différences ?Une image bitmap est formée de points monochromes ou couleur, par exemple unephoto de 400 points x 300 points en milliers de couleurs. Lorsquon zoome sur ce typedimages, les points grossissent. Un dessin vectoriel est constitué par des droites et descourbes définies mathématiquement. Ils ne sont pas grossis lorsquon opère unagrandissement et il est possible de déformer les traits à la manière dun élastique.
    • 5 - Internet : Gros plan sur le réseaumondial125 - Internet, quest-ce que cest ?Le mot "Internet" est formé du préfixe latin inter, qui signifie " entre " et du nom net(réseau, en anglais). Internet est donc une entité qui se situe entre les réseauxinformatiques. Parfois surnommé "le réseau des réseaux", son rôle est de relier entreeux de multiples réseaux informatiques et de leur permettre de communiquer les unsavec les autres.Pour y parvenir, Internet définit un ensemble de normes techniques et de règles,appelées "protocoles" . Un réseau doit sy conformer pour faire partie dInternet.A noterquInternet est un nom propre ; dire " lInternet " , comme cest parfois le cas, constitueun abus de langage.126 - Quest-ce quun réseau ?En informatique, le terme "réseau" désigne un ensemble dordinateurs reliés entre euxet capables de séchanger des données. On en distingue deux types : les réseaux locaux(LAN, pour Local Area Network ) et les réseaux distants (Wan, pour Wide Area Network). Tous les ordinateurs dun réseau local sont proches les uns des autres (par exempledans un même bâtiment). A linverse, les micros membres dun réseau distant peuventse trouver à plusieurs milliers de kilomètres les uns des autres.127 - Pourquoi qualifie-t-on Internet de "toile daraignée" (Web) ?Cette notion est purement une vue de lesprit. Sur le plan physique, Internet utilise ungigantesque ensemble de câbles qui quadrillent la Terre entière, traversant même lesocéans (des satellites prennent parfois le relais des câbles pour véhiculer les données).Ce quadrillage est souvent représenté comme une toile daraignée, doù le nom de Web(toile daraignée en anglais), mais en réalité il est évidemment totalement anarchique etne présente aucune forme particulière.128 - Comment cheminent les données informatiques sur Internet ?Un flux de données circule toujours dun point de départ vers une destination. Ilemprunte les câbles qui constituent lépine dorsale dInternet (le backbone , en anglais).Lorsquun micro envoie des données à un autre, elles sont dabord tronçonnées enplusieurs morceaux, appelés paquets. Chaque paquet voyage séparément et ne retrouveses frères quarrivé à destination.Afin dêtre sûrs quils ne se perdront pas en route, des milliers dordinateurs spéciaux,appelés routeurs (de langlais to route , diriger), se chargent de mettre les paquets surla bonne voie pendant leur voyage. Une fois tous les paquets arrivés à destination, ilssont rassemblés pour reformer les données initiales.129 - Quest-ce quun freeware ?Cest un logiciel gratuit ( free veut dire gratuit ou libre), souvent écrit par desparticuliers qui désirent mettre leur création à la disposition de tout le monde.130 - Quest-ce quun shareware ?Cest un logiciel payant, mais que lon peut essayer gratuitement. En général, lessai sefait sur une période de temps limitée (30 jours, par exemple). Ensuite, pour continuer àutiliser le programme, il faut payer son auteur.131 - Quest-ce quune adresse IP ?Pour reprendre une analogie courante, il sagit de ladresse dun ordinateur sur leréseau. Concrètement, une adresse IP est une suite de quatre nombres compris entre 0et 255, séparés par des points. Unique (il ne peut exister deux adresses IP identiques),elle permet didentifier un ordinateur sur le réseau. Chaque ordinateur connecté àInternet possède donc sa propre adresse IP. Cest grâce à cette unicité que les routeurspeuvent déterminer litinéraire des paquets de données.Les quatre nombres composant ladresse IP ne sont pas déterminés au hasard : ilscodent notamment le type de réseau auquel appartiennent lordinateur, le numéro duréseau dans sa région dorigine, et le numéro de lordinateur concerné au sein de son
    • réseau. Certains ordinateurs ont une adresse IP fixe (elle leur est attribuée une fois pourtoutes et ne change jamais), dautres ont une adresse IP dynamique, cest-à-diresusceptible de changer à chaque fois que lordinateur se connecte à Internet. Cest le caspour les abonnés "ordinaires" à Internet.132 - Quel est le rôle exact dun FAI ?Le FAI , ou fournisseur daccès à Internet, est un prestataire de services qui permet àses clients de se connecter à Internet. Ses ordinateurs sont directement connectés aubackbone dInternet et font office de relais entre le réseau et les internautes. La fonctionpremière du FAI est donc de fournir à linternaute une adresse IP qui sera valide letemps de sa connexion. Mais il propose également dautres services, notamment uneboîte aux lettres électronique, grâce à laquelle linternaute peut envoyer et recevoir dese-mails ; un espace sur lequel linternaute peut créer son site Web personnel ; laccèsaux forums de discussion (newsgroups).133 - Pourquoi Internet utilise-t-il les lignes téléphoniques ?Parce que (presque) tout le monde a le téléphone ! De plus, le cuivre qui compose lescâbles téléphoniques étant un métal conducteur, il véhicule aisément les donnéesinformatiques (qui ne sont, finalement, que des signaux électriques). Les lignestéléphoniques représentent donc le moyen idéal pour transporter des données entrelinternaute et son FAI.134 - Quelle est la différence entre un modem V92 et un V90 ?La vitesse théorique en voie descendante (depuis Internet vers chez vous) reste lamême (56 000 bit/s), mais la vitesse en voie montante (depuis chez vous vers Internet)passe de 33 600 bit/s à 48 000 bit/s. Rien de bien fabuleux donc, puisque la voiedescendante reste la plus utilisée. Avec cette norme, il est aussi possible de prendre unappel téléphonique sans se déconnecter.135 - Existe-t-il dautres moyens de transport des données que les lignestéléphoniques ?Tout réseau susceptible de transporter un signal électrique est adapté au transport desdonnées informatiques : le réseau téléphonique, donc, mais aussi la fibre optique, lesondes radio et satellite... EDF et dautres compagnies délectricité expérimentent mêmeune solution utilisant directement... le réseau électrique.136 - Y a-t-il des réseaux plus rapides que dautres ?Linconvénient du réseau téléphonique est son faible débit. Dautres solutions existent,dites à haut débit, qui permettent de se libérer de cette limite. La plus prometteuse(pour linstant !) est lADSL, ou Asymmetric Digital Subscriber Line , qui permet demultiplier par dix la vitesse de transmission des données, tout en continuant dutiliser lescâbles téléphoniques classiques. Deux autres solutions existent pour les particuliers, lecâble et le satellite (encore expérimental).137 - Est-il vrai que le haut débit augmente les risques de piratage ?Oui, car les abonnés au haut débit, nétant pas soumis à un forfait horaire, restentconnectés longtemps, voire en permanence. Ce qui laisse le temps aux pirates desintroduire sur leur micro. La meilleure parade : installer un logiciel firewall.138 - A quoi sert lActive Desktop ?Il sagit dune option daffichage de Windows. Une fois quelle est activée, on a lapossibilité de placer des pages Web sur le bureau de Windows. Si ces pages Webcontiennent des liens (vers dautres pages, des programmes ou des dossiers, parexemple), un simple clic suffit à les ouvrir.139 - Comment fonctionne un site Web ?Un site Web est un ensemble de fichiers que le site envoie à travers le réseau auxinternautes qui en font la demande. Lorsquun internaute souhaite afficher un site Web(en tapant son adresse ou en cliquant sur un hyperlien), son navigateur demande àlordinateur qui héberge ce site de lui envoyer le fichier correspondant. En jargoninformaticien, le navigateur est appelé le client et lordinateur distant, le serveur.140 - Quest-ce quun hyperlien ?Synonyme de "lien hypertexte" , ce terme désigne un mot, un groupe de mots ou uneimage sur lesquels linternaute peut cliquer. Ce clic déclenche alors laffichage dunenouvelle page dans le navigateur.
    • 141 - A quoi servent les "plug-in" des navigateurs ?De plus en plus de sites Web contiennent des animations, séquences vidéo oumusiques... que les navigateurs sont incapables dafficher sans laide de plug-in. Ce sontdes petits programmes qui se greffent au navigateur pour lui permettre dexploiter cesdonnées multimédias. Les plus connus sont RealVideo, QuickTime, Windows MediaPlayer et Acrobat.142 - Pourquoi certains sites sont-ils parfois inaccessibles ?Lune des premières raisons est lencombrement du réseau. Plus le trafic est intense,plus les paquets de données peuvent mettre du temps pour circuler dun point à unautre ; si le temps de trajet dépasse une certaine limite, le navigateur considère lepaquet comme perdu, et déclare le site inaccessible. Un site peut aussi êtreprovisoirement fermé pour cause de maintenance ou de mise à jour. Enfin, comme toutordinateur, il arrive aussi que le serveur hébergeant le site plante !143 - Quest-ce quun protocole ?Sur le Net, tout est affaire de normes auxquelles les clients et les serveurs seconforment. Ces normes ou protocoles sont autant de langages communs entre lesordinateurs du réseau. Il existe ainsi un protocole pour le transfert des pages Web(HTTP, pour HyperText Transfer Protocol ) et dautres régissant lenvoi de-mails (SMTP,Simple Mail Transfer Protocol ), leur réception (POP3, Post Office Protocol version 3 ), ouencore les newsgroups (NNTP, Network News Transfer Protocol ).144 - Que signifie HTML ?HyperText Markup Language (langage de balisage hypertexte). Ce sigle désigne unlangage informatique que les auteurs de sites utilisent pour créer leurs pages. Il nesagit pas dun langage de programmation, mais dun ensemble de balises qui indiquentla mise en forme du texte. Ces balises sont des mots-clés prédéfinis qui servent, parexemple, à mettre un paragraphe en gras, à insérer une image ou à créer un lienhypertexte.145 - Web, messagerie, news... Quelle est la différence ?Web, diminutif de World Wide Web (toile daraignée mondiale), était à lorigine lesurnom de tout Internet. Aujourdhui, il ne désigne plus que lensemble des sites pour ledifférencier des services : la messagerie (courrier électronique), la messagerieinstantanée ou chat et les forums de discussion ou Newsgroups. Tous ces servicesutilisent des protocoles différents et sont en général hébergés sur des serveursdifférents.146 - Comment créer votre site Webpersonnel ?Dabord, il faut trouver un hébergeur (par exemple votre fournisseur daccès) qui mettraà votre disposition une partie dun de ses disques durs pour y stocker vos pages. Il fautensuite un logiciel dédition de pages HTML (la plupart ne nécessitent pas de connaître leHTML) et un logiciel de retouche photo pour adapter celles à mettre sur le site. Et, enfin,un logiciel de FTP pour envoyer vos pages sur le serveur de votre hébergeur. Certainsdentre eux proposent également des outils pour créer rapidement un site simple,directement en ligne.147 - Quest-ce que la "Netiquette " ?Il sagit dun ensemble de règles de bonne conduite à tenir sur Internet. Elles concernentlutilisation de la messagerie, des newsgroups, etc., et interdisent, notamment, lespamming (envoi en masse de courriels non sollicités).148 - Qui contrôle Internet ?En théorie, personne ! En réalité, cependant, les câbles appartiennent à des sociétésprivées, qui les louent aux opérateurs de télécommunications, ce qui leur confère uncertain pouvoir de fait. Il existe aussi des autorités régulatrices, telles lInternet Society,qui fixe les normes techniques ; lInternet Engineering Task Force, qui travaille à lavenirdu Net ; ou encore le World Wide Web Consortium (W3C), qui définit les standardslogiciels. Enfin, chaque état impose son propre degré de contrôle à lutilisation dInternetau sein de ses frontières.149 - Peut-on utiliser les caractères accentués dans les adresses des sites Web?Non. Pour coder les adresses Web et les adresses de courrier électronique, le réseau
    • Internet utilise un alphabet romain international qui ninclut pas les lettres accentuées.150 - Quest-ce quun proxy ?Cest un logiciel installé sur un serveur qui sintercale entre votre ordinateur et le réseauInternet. Généralement administré par le fournisseur daccès, le proxy stocke les pagesWeb et les fichiers les plus demandés afin de les restituer plus rapidement.151 - Quest-ce quun nom de domaine ?Cest ladresse textuelle dun serveur Web, de fichiers ou de messagerie. Un nom dedomaine se compose du nom proprement dit (une suite de caractères) et dun suffixeindiquant la zone de nommage (.fr pour France,.it pour Italie,.com pour les sitescommerciaux américains, etc.).152 - Quelle est la différence entre un annuaire et un moteur de recherche ?Les annuaires comme Yahoo! recensent des sites préalablement sélectionnés, présentésavec un court descriptif qui sert pour les recherches. Les moteurs, eux, scrutent le Webà laide de robots logiciels et stockent les références aux pages visitées en liaison avecdes mots-clés quelles contiennent (Google, AltaVista, Hotbot...).153 - A quoi sert un métamoteur ?Cest un moteur de recherche grâce auquel vous pouvez interroger en même tempsplusieurs moteurs de recherche.154 - Pourquoi laffichage des pages Web est-il parfois si lent ?Sur le réseau Internet, les informations circulent par blocs, en empruntant des cheminscomportant de nombreux relais, sans garantie de délai de transmission. Les sources deralentissement des transmissions sont nombreuses : par exemple chez votre fournisseurdaccès, sur les serveurs relais ou sur le serveur Web qui héberge le site que vousconsultez.155 - Est-il possible de surfer sur plusieurs sites Web en même temps ?Oui. Il suffit douvrir une nouvelle fenêtre dans votre logiciel de navigation, en double-cliquant par exemple à nouveau sur son icône sur le bureau. Avec Internet Explorer,vous pouvez également ouvrir une fenêtre en cliquant sur Fichier , puis en choisissantloption Nouvelle fenêtre . Pour basculer ensuite dune fenêtre à lautre, il suffit decliquer sur le bouton correspondant dans la barre des tâches de Windows en bas delécran.156 - Qui peut déposer un nom de domaine ?Cela dépend de la zone de nommage et du suffixe. Le dépôt dun nom de domaine dansla zone ".com" ou ".net " est ainsi accessible à tous. Dans la zone française, lextension".fr " est réservée aux sociétés et aux personnes morales ou physiques titulaires dunemarque enregistrée à lINPI. Les particuliers, eux, ont accès aux extensions ".nom.fr" et".com.fr" . Le dépôt seffectue par lintermédiaire dun prestataire Internet conventionné.157 - Peut-on vérifier quun courriel (e-mail) a bien été reçu ?Avec la plupart des logiciels de messagerie, il est possible dactiver la fonction daccuséde réception, qui se déclenche à la délivrance du message, à sa lecture ou aux deux.Tous les serveurs de messagerie nacceptent pas cette fonction.158 - Quest-ce quune applet Java ?Cest un petit programme (cest-à-dire un logiciel) écrit dans le langage Java utilisé parles navigateurs Internet. Les sites Web utilisent les applets Java pour améliorer laprésentation, pour sécuriser les échanges de données ou encore pour les jeux. Lelangage Java présente lavantage dêtre compatible avec tous les micros, quelle que soitla version du navigateur. Les applets sont de plus très rapides à télécharger.159 - Que signifie le préfixe ftp:// qui figure devant certains noms de fichiersque lon télécharge ?FTP est lacronyme de File Transfer Protocol ou, en français, Protocole de transfert defichiers. La présence de ce préfixe signifie que le téléchargement du fichier est piloté parle serveur à laide de ce protocole, et non avec le protocole http utilisé pour laffichagedes pages Web.160 - De quoi a-t-on besoin pour jouer à plusieurs sur Internet ?Il vous faut un abonnement chez un fournisseur daccès à Internet, un modem à 56kbit/s ou une connexion à haut débit (par câble ou ADSL), un logiciel de messagerie(Outlook Express, Netscape Communicator) ou de dialogue en direct (ICA, Yahoo!
    • Messenger, etc.). Et, bien sûr, un jeu proposant un mode multijoueur (multiplayer pourles titres anglo-saxons). Lun des joueurs doit accepter que son ordinateur fasse officede serveur. Il doit ensuite communiquer à ses partenaires son adresse IP en utilisantson logiciel de messagerie instantanée. Une fois que tous les joueurs connaissent sonadresse IP, il lui suffit de lancer le jeu, en noubliant pas de cliquer, dans le menuprincipal, sur loption Multijoueur et de paramétrer la partie (type de carte, niveau dedifficulté, etc.).161 - En cas dimpasse dans un jeu, où trouver une aide, ou même la solution ?Dans la plupart des cas, vous trouverez de nombreuses indications sur le site Web deléditeur du jeu. Une fois connecté sur le site, allez à la rubrique généralement nomméeSoluces ou Trucs et Astuces .Les joueurs trouveront également une aide précieuse sur les sites Web spécialiséscomme Jeux Vidéo , Overgame , Game Spot et Game Kult . Enfin, les jeux les pluspratiqués disposent souvent de sites créés par leurs fans.162 - Quest-ce que la téléphonie mobile de 3e génération ?On désigne généralement par ce terme le futur réseau à la norme UMTS (UniversalMobile Telecommunications System). Celle-ci permettra de recevoir des donnéesmultimédias (véritables pages Web, extraits vidéo, etc.) sur un téléphone mobile grâce àune grande vitesse de transmission. Mais ce système ne sera pas opérationnel avant2003 ou 2004.163 - Quest-ce-que le format Divx ?Ce format est à la vidéo ce que le MP3 est au son : un système de compression efficacequi permet de réduire dun facteur de 8 à 12 la taille dun film enregistré sur cassette ouDVD. Grâce à cette compression, il peut être gravé sur CD et même téléchargé parInternet... Et les fanatiques ne sen privent pas, même sil leur faut parfois compterplusieurs jours avec une connexion à haut débit pour télécharger tous les composantsdun film DivX! La qualité de limage est égale, voire supérieure, à celle quon obtientdune cassette VHS et le son est rendu au format MP3 stéréo (on perd en effet le sonSurround 5.1 en route). Pour pouvoir regarder des films DivX sur un moniteur, il fautinstaller le codec (codeur-décodeur) du même nom, téléchargeable sur de nombreuxsites Internet.164 - Est-il légal de télécharger des fichiers MP3 avec des programmesdéchange (Audiogalaxy, KaZaA, eDonkey, etc.) ?Seulement sil sagit dOeuvres libres de droits, non concernées par les lois nationales ouinternationales de protection des droits dauteur. En effet, la copie privée doeuvresmusicales est autorisée en Europe, mais le téléchargement nentre pas dans ce cadre :la personne qui a mis en ligne un morceau protégé est fautive car elle est considéréecomme diffuseur.165 - Que faut-il pour regarder des DVD sur lécran de son ordi ?Il suffit dun lecteur de DVD-Rom et dun logiciel de lecture de DVD. Mais si voussouhaitez profiter du son spatialisé, vous aurez besoin dune carte son compatible 5.1 etdun kit de six enceintes avec soit un ampli intégré, soit un ampli audio-vidéo externe.**********************************