Villes	  et	                                   communes	                                                      Le	  pack	  ...
La liste des informations en amont :   1. Le choix d’une adresse mail de référence : Celle-      ci ne doit être liée à un...
Certains Community managers, mais c’est rare,   optent pour des dénominations plus sympas ou   plus attractives;4. Une adr...
un renseignement important, malheureusement   trop souvent négligé (cf. Trois exemples   précédents) ;6. Les moyens d’accè...
Il peut aussi servir de promotion en portant un   message plus percutant. Comme dans cet exemple   (ville de Bruges) ;8. U...
-   Etre représentative de votre ville ou de son    identité : on évite de se servir de la photo de    profil pour valoris...
Une fois choisie, votre photo de profil ne doit       plus être modifiée (sauf exception notable :       changement de log...
Cela donne, comme ci-dessus pour Verviers, uneimage très institutionnelle. Peu adaptée auxmodes de communication des résea...
activités, des évènements ou des services de la    ville.10. La date de fondation de la ville : Facebook vous    la demand...
certains mots. Généralement on rédige une liste   qui reprend insultes, termes racistes, sexistes et   politiques ;12. Que...
Extraits de Facebook, Guidepratique à l’usage des villes et descommunes, F Meuleman (EDIPRO,2012)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Villes et communes: le pack de démarrage FACEBOOK

1,093

Published on

Etre sur Facebook n'est pas chose si simple: cela nécessite de la préparation. Trop de responsables se lancent en ligne sans s'être préparés. Avant de s'inscrire, il faut en effet rassembler toute une série d'informations.
Ce document reprend ces informations et quelques conseils bien utiles pour le futur Community manager de la Ville.

Published in: Technology
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,093
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
22
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Villes et communes: le pack de démarrage FACEBOOK"

  1. 1. Villes  et   communes   Le  pack  de   démarrage   Facebook    Tout  ce  qu’il  vous  faut  avant  de  vous  inscrire    Avant de vous lancer tête baissée dans Facebook, il estnécessaire (indispensable !) de vous préparer. Ce travailen amont est extrêmement important. Il doit être effectuéavant votre inscription sur le site.Le conseil-clef: A valider !Ces informations doivent toutes être non seulementcollectées mais elles doivent également être validées.Facebook n’a rien d’anodin. Le mur d’une ville n’a riend’anodin : il devient rapidement le principal lien del’administration avec ses citoyens, et dès lors le principalcanal de communication entre les élus et leurs électeurs.
  2. 2. La liste des informations en amont : 1. Le choix d’une adresse mail de référence : Celle- ci ne doit être liée à une personne. Décès, démission ou départ à la retraite, ces évènements pourraient vous priver de l’accès à votre réseau. L’adresse de référence doit être la propriété de l’administration ; 2. Le nom et les coordonnées mail des différentes personnes qui seront en charge de la gestion de la Page : on ne peut laisser la gestion des réseaux sociaux de la ville à une seule personne. Il faut plusieurs corédacteurs qui accompagnent le Community manager. Il est également conseillé de donner les droits de gestion à un responsable. Par exemple : le responsable communication de la ville, le secrétaire communal ou un échevin ayant certaines compétences dans le domaine WEB; 3. Le nom de votre Page : Sur Facebook, chaque Page Fan à un nom. Celle de votre ville doit aussi en avoir un. Il peut s’agir simplement du nom de votre ville. L’usage veut que le nom de votre ville soit précédé de « Ville de » ou « Commune de ». Mais vous pouvez également imaginer quelque chose de plus institutionnel, « Page officielle».
  3. 3. Certains Community managers, mais c’est rare, optent pour des dénominations plus sympas ou plus attractives;4. Une adresse mail de contact et un numéro de téléphone : Souvent les villes choisissent le numéro d’accueil général ou celui d’un service particulier (population par exemple). Le mail est généralement celui de l’accueil, info@maville.be, ou celui du Community manager ;5. Les heures d’ouverture de la maison communale : Elles sont également demandées lors de votre inscription sur Facebook. Elles apparaissent dans la fonction de recherche de Facebook : c’est donc
  4. 4. un renseignement important, malheureusement trop souvent négligé (cf. Trois exemples précédents) ;6. Les moyens d’accès : Vous devrez fournir un bref descriptif des transports en commun et des accès routiers qui mènent à votre ville ;7. La description de votre ville : En dix lignes, grand maximum, vous devez décrire l’essence de votre ville. Souvent, les villes se limitent ici à des descriptions géographiques. Il est préférable de mettre en avant un atout, qu’il soit touristique, culturel, sportif ou économique. Outre cette description, un autre descriptif vous est demandé, il s’agit du « à propos ». Cet espace sert souvent de définition de la page.
  5. 5. Il peut aussi servir de promotion en portant un message plus percutant. Comme dans cet exemple (ville de Bruges) ;8. Une photo de profil : La photo de profil est votre écusson sur Facebook. Cette photo va vous identifier dans les flux des personnes qui auront aimé votre page. Elle doit donc répondre à certains critères : - Etre simple, cette photo est petite à l’écran, l’internaute doit pouvoir l’identifier : on évite les montages ou les clichés pris à distance qui réduits ne représentent plus rien à l’instar de la plage de Koksijde ;
  6. 6. - Etre représentative de votre ville ou de son identité : on évite de se servir de la photo de profil pour valoriser un événement ou un service de la ville (c’est le rôle de la photo de couverture et du mur);- Etre positive et/ou professionnelle : on évite les châssis à molette des anciennes mines de la ville;- Etre liée à la ville et non à son administration ou à ses élus : on évite la photo du bourgmestre ou de son équipe ;- Etre symbolique : on choisit souvent un bâtiment connu ou remarquable. On peut aussi prendre les armoiries de la ville ou son logo ;
  7. 7. Une fois choisie, votre photo de profil ne doit plus être modifiée (sauf exception notable : changement de logo ou événement exceptionnel) ;9. Une photo de couverture : C’est l’autre photo de votre page. Contrairement à la photo de profil, elle peut être changée. C’est plus un outil de promotion. Un grand nombre de ville optent encore pour une approche plus classique : elles reprennent une vue de leur maison communale ou d’un paysage connu.
  8. 8. Cela donne, comme ci-dessus pour Verviers, uneimage très institutionnelle. Peu adaptée auxmodes de communication des réseaux plusdynamiques, plus proches.Certaines, comme Nancy, préfèrent au traversd’un paysage communiquer sur un trait decaractère de leur cité: la modernité, le dynamismeou la beauté de la ville.D’autres Community managers s’en serventcomme d’une affiche. Ils mettent en avant des
  9. 9. activités, des évènements ou des services de la ville.10. La date de fondation de la ville : Facebook vous la demande ainsi qu’un descriptif de l’origine votre ville et une photo l’illustrant. Peu de villes prennent le temps d’indiquer ces informations alors qu’elles ont un double avantage : (a) elle clôture élégamment votre page. La photo et son descriptif sont en effet tout en bas de votre mur. Et (b) elles peuvent servir d’outils pédagogiques pour les écoliers et donc servir de points d’accès vers ce public jeune ;11. Les mots ou expressions à bloquer : Si vous autorisez les internautes à commenter vos publications, Facebook vous permet d’interdire
  10. 10. certains mots. Généralement on rédige une liste qui reprend insultes, termes racistes, sexistes et politiques ;12. Quelques posts pour démarrer votre présence : une fois votre inscription effectuée, Facebook vous propose de poster vos premiers messages sur votre mur. Pour vos premiers posts choisissez plutôt des évènements ou des activités positives comme dans cet exemple où la ville de Namur met en exergue son activité d’été. Il est préférable de les rédiger à l’avance et d’avoir préparé les photos ou les vidéos qui les illustrent.
  11. 11. Extraits de Facebook, Guidepratique à l’usage des villes et descommunes, F Meuleman (EDIPRO,2012)

×