Your SlideShare is downloading. ×

Cours de bilan de compétences & projet de vie

4,857

Published on

Published in: Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
4,857
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
230
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Cours de recherche d’emploi Bilan personnel & Projet de vie à l’usage des professeurs, de leurs élèves et de tout ceux qui se posent la question: « quel boulot pour mon futur? »
  • 2. Savoir se vendre nécessite de se connaître. Tous vous le disent. C’est pourquoi les spécialistes du marché de l’emploi aiment à vous aiguiller vers des bilans de compétences, ou des séminaires de « plan » professionnel. Un bilan bien effectué doit aiguiller le candidat vers un projet. Exprimer celui-ci doit pouvoir se résumer en 3 clefs concrètes : – Le secteur dans lequel vous désirez travailler ; – Le poste ou la fonction que vous visez ; – Le statut sous lequel vous souhaiteriez être engagé (ou « vous réaliser » en tant qu’indépendant). C’est l’objectif de ce cours.
  • 3. Mode d’emploi • A chaque question posée, le participant doit pouvoir synthétiser sa réponse par trois mots clefs. • Ces mots seront utilisés en fin de cours pour répondre aux questions fondamentales: quel poste? Dans quel secteur et sous quel statut juridique? • Ces slides renvoient à la méthode présentée dans le livre « se vendre avec succès ». • Ils sont libres de photocopies pourvu que leur source soit citée ;o)
  • 4. Ce qui définit la trajectoire, ce sont deux choses: D’où on part Et vers où on veut aller
  • 5. Introduction • Des parcours morcelés – éclatés. • Des besoins de plus en plus fréquents de « dire » son parcours. • La nécessité « d’être performant » dans ce discours sur soi.
  • 6. Motiver & VISUALISER • Avant toute chose se forcer à VISUALISER • Se visualiser – C’est déjà être – C’est déjà avoir Objectifs: Me mettre dans le futur Mettre l’employeur dans le futur Intégrer une vision à ce futur
  • 7. Comment visualiser • Savoir ce que l’on veut • Savoir ce que l’on aime • Viser ce que l’on veut • Viser ce que l’on aime Mon identité
  • 8. Aimer / Vouloir • Base de l’identité • 2 façons de se définir: 1. Ce que j’ai 2. Ce que je n’ai pas • Indispensable: maîtriser ce que l’on aime • Indispensable: oser vouloir et se donner les moyens
  • 9. Un exemple: la maison • Quatre adjectifs pour définir votre maison. • Par exemple: complexité, étage, décoration, lumière, espace, modernité… 1. 2. 3. 4.
  • 10. • Ces adjectifs vous définissent-ils? • Avez-vous choisi votre maison? • Avez-vous rêvé votre futur dans votre maison (visualisation)? • Avez-vous changé votre maison? Votre maison vous a-t-elle changé?
  • 11. En conclusion • 3 mots clefs: 1. 2. 3.
  • 12. Votre dernier emploi, votre dernier stage… Mêmes questions: 1. Quels adjectifs pour votre emploi, votre société? 2. Ces adjectifs vous définissent-ils? 3. Avez-vous choisi votre emploi? 4. Avez-vous rêvé votre futur dans cette entreprise (visualisation)? 5. Avez-vous changé votre entreprise? 6. Votre entreprise vous a-t-elle changé?
  • 13. En conclusion • 3 mots clefs: 1. 2. 3.
  • 14. Créer le contact • Le couple acheteur-acheté: – Descriptif du dernier mètre – C’est aussi celui qui engage et celui qui se vend • Et oui, je suis aussi un produit.
  • 15. « Faire avec »: cf. chapitre sur l’entretien • Plutôt que de combattre ou de refuser cette facette de perception: – Admettre l’image que j’émets – Admettre que l’image reçue n’est pas celle que je veux « envoyer » – Utiliser ce subjectif à mon avantage • Exemples: démarche, poignée de main, langage, codes vestimentaires … • Techniques de négociation, de présentation de soi …
  • 16. Logique de vente? 1. Faire passer un message que je maîtrise 2. Être cohérent 3. Trouver un noyau à cette cohérence 4. Que cela sonne juste ! Solution: Maîtriser qui je suis
  • 17. Je postule • Je postule: – J’intègre une société qui s’identifie à ses valeurs et sa culture • Connaître la culture de la société – Je vends donc mes valeurs et mon identité • Connaître mes valeurs Créer des liens
  • 18. Mon identité • Rien de singulier: je suis remplaçable • Ce que je « vends »: – Un CV – Des compétences techniques – Des appétences & une motivation – Des études – Une présentation Tout est – De l’humour? identité Seule mon identité est irremplaçable
  • 19. L’identité sur trois étages • Mes rêves • Mes valeurs: – Mes valeurs héritées – Mes valeurs construites • Mon trajet de vie
  • 20. Rêve, Utopie, … Mes valeurs héritées Mes valeurs construites Communiquer/ Projet de vie Persuader Projets / emploi: des idées à l’épreuve de mon environnement
  • 21. Mon identité • Définir: 1. Mes rêves 2. Mes utopies 3. Mon fonctionnement « caché » 4. Mes valeurs 5. Mon projet 6. Mon emploi
  • 22. 1. Mes rêves • Notre moteur • Ils ne sont pas toujours connus ou verbalisés • Ils renvoient à l’enfant qui sommeille en nous • Normalement en dehors de toute rationalité • Pour le retranscrire: Utilisez un langage d’enfant ou d’ado
  • 23. Un court exercice: L’inaccessible étoile 1. Avant que j’existe: mes parents m’ont rêvé (e) 2. Ai-je eu un ou plusieurs rêve(s) d’enfant? 3. Ai-je eu un ou plusieurs rêve(s) d’ado?
  • 24. Repenser ses rêves… • Revenir à certains moments clefs • Certains de ces moments sont enfouis, cachés… • Penser positif: ce que j’ai réussi, pas ce que je regrette!
  • 25. Des réussites • Enfant, ce que j’ai réussi, ce dont j’étais fier: • Ado, ce que j’ai réussi, ce dont j’étais fier:
  • 26. En conclusion • 3 mots clefs: 1. 2. 3.
  • 27. 2. Mes utopies • Chacun porte des utopies. • Les utopies de l’adulte reflètent l’enfant que nous avons été. • Ces utopies définissent également (et profondément) qui nous sommes. • Le « c’est trop injuste » de nos six ans a laissé des traces…
  • 28. Un court exercice: Viser la lune 1. Ai-je un but inatteignable? 2. Ai-je une utopie: « faire changer le monde (ou une partie) »
  • 29. En conclusion • 3 mots clefs: 1. 2. 3.
  • 30. 3. Mon fonctionnement « caché » • Nous avons un type de fonctionnement personnel. • Ce mode de fonctionnement est pour ses grands axes issus de notre jeunesse • Notre mode de fonctionnement se définit par: 1. Notre façon d’interagir avec notre environnement 2. Notre positionnement par rapport à l’autre 3. Notre positionnement par rapport à un groupe
  • 31. Un court exercice 1. Enfant, quel était mon jeu préféré? 2. Sur la cour de récrée, j’étais le chef, l’organisateur, le rêveur, le révolutionnaire, le rejeté…? 3. Quel était mon surnom à l’école, chez mes amis, mes parents?
  • 32. En conclusion • 3 mots clefs: 1. 2. 3.
  • 33. Repenser ses rêves… • Revenir à certains moments clefs • Certains de ces moments sont enfouis, cachés… • Penser positif: ce que j’ai réussi, pas ce que je regrette! • Ce sont des réussites qui font des vies ou les défont: comme dans ces films américains. Quand en finale toute l’école se tait… un home-run et l’école est en finale. Un échec et le frappeur devient le raté, l’exclu…
  • 34. Des réussites qui parlent de moi. • Enfant, ce que j’ai réussi, ce dont j’étais fier: • Ado, ce que j’ai réussi, ce dont j’étais fier:
  • 35. En conclusion • 3 mots clefs: 1. 2. 3.
  • 36. 4. Les valeurs • Les valeurs sont soit héritées, soit construites • Chaque valeur a sa face positive et sa face négative • Connaître ses valeurs, c’est pouvoir développer ou utiliser les facettes positives et contrôler les facettes négatives
  • 37. Où se retrouvent ces valeurs? • Communication • Processus et interactions avec une équipe • Relations à la hiérarchie • Relations aux clients
  • 38. Les valeurs héritées • Inconscientes, non dites • Elles sont à réécrire • Commencer par la filiation de la famille, puis l’éducation au sens large (école, stage …) • Si je ne peux pas les trouver, je liste les 5 qualités et les 5 défauts de mon père et de ma mère: tout est dit!
  • 39. Les valeurs construites • Elles sont choisies par l’individu • Fonction du trajet de vie, de formation • Influence du milieu familial • Influence des pairs • Influence des technologies • Exemple: la filiation au monde du jeu
  • 40. Mes valeurs héritées & construites Facette positive Facette négative • Valeur 1: Valeur 1: • Valeur 2: Valeur 2: • Valeur 3: Valeur 3:
  • 41. En conclusion • 3 mots clefs: 1. 2. 3.
  • 42. 5. Mon projet de vie • La question: ai-je un projet de vie? • Les questions qui suivent: – Une famille? – Une passion? – Faire fortune? – Diviser maintenant (mi-temps) ou dans le temps (des étapes)
  • 43. En conclusion • 3 mots clefs: 1. 2. 3.
  • 44. 6. Enfin seulement • Mes compétences interpersonnelles 1. 2. 3. • Mes compétences professionnelles 1. 2. 3.
  • 45. En conclusion • 3 mots clefs: 1. 2. 3.
  • 46. 7. Un MBTI de poche Répondre aux questions, et découvrir les propositions des tests: • Quelles initiales? • Etes-vous d’accord? • Quelles idées pour mon futur job?
  • 47. • Pour chaque ligne, choisissez une réponse. • Additionnez le nombre de réponses, vous aurez votre trait (ici I ou E). • Refaites cet exercice pour les 4 traits. Les quatre initiales vous donnent votre profil de personnalité.
  • 48. Votre profil Vous avez donc vos 4 initiales: - - - - Elles correspondent à • E : extraversion - I : introversion • S : sensation - N : intuition • T : thought/pensée - F : feeling/sentiment • J : jugement - P : perception
  • 49. Rôles Stratégiques • ENTP: inventif - créatif - imaginatif - astucieux - curieux • INTP: logique - analytique - détaché - pondéré - intuitif • ENTJ: commandement - décidé - clair - ferme - objectif • INTJ: indépendant - clair - rationnelle - conceptuel - perspicace
  • 50. Rôles Diplomatiques • ENFP: optimiste - créatif - enthousiaste - coopératif - énergique • INFP: non directif - sensible - attentif aux autres - idéaliste - loyal • ENFJ: persuasif - chaleureux - digne de confiance - compatissant - encourageant • INFJ: empathique - perspicace - visionnaire - conceptuel - profond
  • 51. Rôles Logistiques • ESFJ: conciliateur - chaleureux - coopératif - consciencieux - cohérent • ISFJ: fidèle - pragmatique - réaliste - concret - attentif aux autres • ESTJ: demandeur - logique - décidé - méthodique - réaliste • ISTJ: puissant - systématique - logique - raisonnable - sensé
  • 52. Rôles Tactiques • ESFP: généreux - observateur - pragmatique - actif - centré sur l'expérience immédiate • ISFP: artistique - confiant - sensible - factuel - observateur • ESTP: imprévisible - direct - pragmatique - centré sur l'expérience immédiate - analytique • ISTP: manuel - réaliste - factuel - pragmatique - objectif
  • 53. En conclusion • 5 mots clefs: 1. 2. 3. 4. 5.
  • 54. Rassemblez vos mots clefs, et trouvez vos idées Secteur Poste Statut
  • 55. Pour conclure Savoir se vendre impose également de connaître ses clients. On vous l’explique régulièrement : documentez-vous sur l’entreprise, son histoire, ses marchés, ses produits et ses concurrents. Vous pouvez faire mieux : comme l’entreprise connaît généralement son présent et son passé, étonnez le recruteur en engageant la discussion sur son futur. Quel avenir pour ses produits, ses marchés et ses clients ? Renseignez-vous donc également sur ses objectifs, sa stratégie et l’évolution des marchés qu’elle vise. Ceci s’applique autant pour des professions tertiaires que pour des professions moins qualifiées. Le soudeur pourra commenter les nouvelles techniques de soudure, ou le boulanger expliquer la concurrence des grandes enseignes et de la manière d’y faire face.
  • 56. Cependant pour les professions à valeur ajoutée, il convient de distinguer 4 niveaux distincts : la stratégie, la prospective, le militantisme et la réactivité. – La stratégie désigne la volonté de l’entreprise d’atteindre des objectifs qu’elle s’est fixé et de se doter des moyens nécessaires à ceux-ci. – La prospective analyse les évolutions du marché à 3, 5 ou 10 ans. Le but est de préparer l’entreprise à ces mutations. – Le militantisme est l’acte par lequel une association, une ONG mais également une entreprise refuse une réalité sociale. Elle se fixe des objectifs et se dote des moyens nécessaires pour les atteindre. – La réactivité est un processus court terme qui oblige l’entreprise à réagir à une modification brusque de son marché ou de sa clientèle.
  • 57. Annexe • Le WEB apporte de nouvelles opportunités, nous reprenons ci-après, à titre d’exemples, quelques systèmes D.
  • 58. Analyse des secteurs • Document comptable : Prendre les entreprises les plus représentatives du secteur, télécharger et évaluer leurs bilans ; • Statistique de vente ou de développement : Certaines statistiques sectorielles sont disponibles en ligne ; • Investissements en termes de recherche consentis dans un secteur : ces chiffres sont un excellent indicateur de la santé d’un secteur. Quand ils sont en progression, les entreprises s’empressent de les communiquer ; • Politique de recrutement du secteur : une veille (flux RSS, Google alerts e.a.) permet assez simplement de suivre la demande en personnel dans quelques entreprises phares du secteur ; • Etudes sectorielles : vous pouvez, en cherchant davantage, trouver certaines études sectorielles qui vous offriront l’ensemble des données dont vous avez besoin ; • L’utilisation de vos contacts dans votre réseau social peut être une source d’information importante : tendances, rumeurs, informations techniques… • Enfin il est conseillé d’effectuer un e-profiling qualitatif sur le secteur.
  • 59. Postes • Recherche en ligne des tendances d’embauche soit pour votre fonction, soit votre diplôme ; • Sondage via Twitter ou votre réseau social ; • Veille sur les annonces d’offres d’emploi sur quelques sites spécialisés ; • L’e-profiling qualitatif n’est pas conseillé : il est généralement peu pertinent et les informations reçues peu structurées, donc peu exploitables.
  • 60. Statut • Peu d’études existent. Il semble qu’effectuer des requêtes croisées sur les moteurs de recherche soit la méthode la plus efficace. • 3 possibilités pour ces requêtes: – poste, statut et site d’information – poste, statut et bases de données parastatales – poste, statut et institut d’étude / université • Par exemple, si vous cherchez un emploi de mécanicien en tant qu’intérimaire, la recherche pourrait être : mécanicien intérim libération, ou mécanicien intérim IRES.
  • 61. Définition: • L’e-profiling consiste à réaliser des sondages ponctuels à partir de moteur de recherche. L’expression la plus répandue est la « googelisation » : vous tapez le nom d’un secteur dans Google et vous analysez les résultats obtenus. Généralement ces requêtes s’effectuent sur base du nom du produit ou du service représentatif de ce secteur. • Le e-profiling qualitatif procède de la même manière mais en associant au nom du secteur (ou de son produit générique) des qualitatifs positifs et négatifs. • Exemple : pour une recherche sur le secteur automobile, vous pourriez taper : « secteur automobile » problème, ou « secteur automobile » reprise.
  • 62. Les illustrations sont issues du livre « CV Méthode Brutale », Edipro. Pour vos cours, elles sont toutes disponibles et libres de droit sur flickr.com http://www.flickr.com/photos/reche rcheemploi/
  • 63. Plus d’infos ? Sur la conception de votre CV, Sur la rédaction de votre lettre de motivation, Sur les méthodes non verbales et verbales en entretien d’embauche, Sur les outils proposés par le WEB, les réseaux sociaux et la téléphonie, Sur les nouveaux apports du marketing, de la psychologie et de la vente… Pour 14€, retrouvez-les sur papier ;o) http://livre.fnac.com/a2827715/Francois- Meuleman-Se-vendre-efficacement

×