• Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,958
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
115
Comments
0
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1.     1  
  • 2. SOMMAIRE  PRÉFACE .............................................................................................................................................................................................. 3 INTRODUCTION ................................................................................................................................................................................... 4 DEMARRER SON STARTUPWEEKEND EN MODE SCRUM .................................................................................................................... 5  La feuille de route de votre week‐end ............................................................................................................................................ 5  Commençons par le commencement ............................................................................................................................................. 5  Sprint 1 et les suivants : .................................................................................................................................................................. 7  Etablir votre tableau Scrum ............................................................................................................................................................ 8  Les rôles principaux dans une équipe Scrum .................................................................................................................................. 9  Comment on s’amuse avec des post‐it ......................................................................................................................................... 10  Bien faire sa mêlee  ....................................................................................................................................................................... 12  .GLOSSAIRE ........................................................................................................................................................................................ 14 ALLER PLUS LOIN … ........................................................................................................................................................................... 15 A PROPOS DES AUTEURS .................................................................................................................................................................. 16 REMERCIEMENTS .............................................................................................................................................................................. 16      2  
  • 3. PRÉFACE   Du Scrum pendant un week‐end ? Pour lancer une startup ? J’ai  été  ravi  quand  Sara  et  Willy  m’ont  proposé  de  présenter  Scrum  aux  équipes  qui  vont  participer  au  Startup  week‐end  de  Toulouse. D’abord parce  que c’est toujours  un plaisir  de  parler de Scrum (la  mêlée)  dans  la  ville  du plus  grand  club  européen  de  rugby  (même s’il ne sera pas champion d’Europe cette année) Ensuite parce que c’est un défi de faire du Scrum sur un projet de 54 heures (nuits comprises). Il y a de nombreuses utilisations  de  Scrum  dans  différents  domaines.  J’ai  mis  en  place  Scrum  dans  des  organisations  variées,  nous  l’appliquons  pour  organiser  des  conférences  (agiles),  j’en  ai  même  fait  pour  écrire  mon  livre  ou  pour  des  travaux  de  jardinage.  Là,  du  vendredi au dimanche et avec cet objectif, c’est une nouvelle expérience. Enfin, parce que l’objectif principal est de réaliser quelque chose de concret. Quelque chose qui deviendra peut‐être un produit  ou un service, c’est ce que je souhaite aux participants. Venant de participer à la création d’une startup (Kagilum qui  offre des services autour de la plateforme open source iceScrum), j’ai vu  combien il était important de partager son  idée pour la faire progresser vers un produit ou un service vraiment innovant. Et  puis,  si  la  manifestation  réunit  de  futurs  entrepreneurs,  autant  qu’ils  soient  sensibilisés  aux  valeurs  et  aux  principes  des  méthodes agiles. L’agilité représente un mouvement novateur visant à apporter plus de valeur aux clients et utilisateurs  mais aussi une plus grande satisfaction dans le travail aux membres des équipes de développement. Prendre du plaisir  pendant ce  week‐end, c’est ce que  je  souhaite  à  tous  les  participants,  en  espérant que  Scrum  y contribue.  C’est dans ce but que Sara et Florian ont eu l’excellente initiative de ce guide qui vous propose une utilisation de Scrum  adaptée à la formule des StartupWeekend.   Claude AUBRY      3  
  • 4. INTRODUCTION  Scrum  (mêlée  de  rugby)  est  la  plus  populaire  des  méthodes  Agiles,  basée  sur  la  volonté  d’une  équipe  fédérée  autour  d’un produit à développer. La méthode Scrum est construite autour de la notion d’itération qu’on appelle un Sprint.    Sprint :   Période  de  temps    d’une  durée  fixe  pendant  laquelle  l’équipe  développe  un  produit  partiel, potentiellement livrable.    L’autre  principe  majeur  en  Scrum  est  la  forte  présence  et  l’implication  du  client  (ou  utilisateur  final)  ou  d’un  de  ses représentants,  dénommé  le  Product  Owner.  C’est  lui  qui  déterminera  la  priorisation  des  items  qui  seront  effectués  sur  les sprints. Les grands principes de Scrum en phase avec le Manifeste Agile :  - L’esprit d’équipe et de collaboration  - La forte proximité avec le client  - L’adaptation aux changements  - La simplicité  Ces grands principes se retrouvent dans les projets Scrum et sont la base pour bien démarrer la méthode.        4  
  • 5. DEMARRER SON STARTUPWEEKEND EN MODE SCRUM LA FEUILLE DE ROUTE DE VOTRE WEEK‐END   COMMENÇONS PAR LE COMMENCEMENT : La phase d’initialisation ou Sprint 0 : L’équipe se constitue et est sensibilisée à Scrum. Le Product Owner définit la vision initiale du produit et la présente à l’équipe. Un bon moyen d’élaborer une vision du produit est d’utiliser une carte heuristique à 4 niveaux. Par exemple :        5  
  • 6.  C’est le moment de valider les objectifs, le planning (les moments forts ou jalons principaux) avec le Product Owner.  Le  Product  Owner   décide  des  priorités,  et  définit  l’objectif  des  sprints  avec  l’équipe.  Les  features  les  plus  prioritaires  sont décomposées et les éléments qui résultent de cette décomposition sont placés dans la colonne Backlog du tableau Scrum.  Cela permet de préparer ce qu’il y aura dans notre Sprint 1. Le backlog de produit initial est constitué à partir  des features.  On prépare et vérifie l’environnement : lieu de stockage, outils de tests et de sauvegarde.     En pratique pour votre StartupWeekend :   Vendredi  soir :  c’est  le  moment  où  vous  vous  retrouvez  dans  votre  salle  avec  votre  équipe et que vous commencez l’explication de votre idée, que vous la rendez concrète   à  votre  équipe.  C’est  à  ce  moment  que  vous  dites  ce  que  vous  voulez  obtenir  le  dimanche  après‐midi :  une  démo,  une  présentation,  des  outils  de  comm,  un  business   model, etc…      6  
  • 7. SPRINT 1 ET LES SUIVANTS :  On bosse bien sûr, on développe les fonctionnalités demandées. On les teste et on les gère en configuration. En pratique, la durée d’un sprint est de 1 à 4 semaines en moyenne. Le sprint commence par la planification de ce que l’équipe prévoit  de  réaliser.  Durant  chaque  sprint,  tous  les  jours  à  heure  fixe,  on  fait  la  mêlée  quotidienne  (Daily  Scrum  Meeting).  La mêlée quotidienne est une réunion (équipe + ScrumMaster + Product Owner idéalement) en stand up devant le tableau. On ne danse pas devant le tableau mais on profite de ces 10‐15min pour déplacer les post‐it d’items (Backlog, à faire, en cours, fini, etc..) et on parle de ses difficultés aux autres pour essayer de les résoudre. En résumé on partage l’avancement et on essaye d’avancer tous ensemble vers le même objectif. La revue de sprint  a lieu à la fin du sprint. Pendant cette revue, on présente le résultat du sprint On fait une démonstration des items du Backlog que l’équipe a produit et validé par le Product Owner pendant le sprint ; chaque item/fonctionnalité réalisé est montré aux parties prenantes (Stakeholders). Leur feedback peut amener des modifications pour le prochain sprint. Après  la  revue  de  sprint,  on fait  une  rétrospective  de  sprint.  La  rétrospective  de  sprint  est  réalisée  par  l’équipe  (y compris  le Product Owner et le ScrumMaster). Elle a pour but de faire un retour sur ce qui a été fait : les points qui ont fonctionné et ceux qui ont moins bien marché. C’est un retour d’expérience interne servant à améliorer la manière de travailler pour les prochains sprints. La rétrospective du sprint 1 sert au sprint 2 et ainsi de suite.    En pratique pour votre StartupWeekend :  Prévoyez des sprints de ½ journée, ce qui fait 3 Scrum meetings avec des mêlées toutes  les heures.  Profitez‐en pour savoir où en est votre équipe. Ok votre équipe et vous êtes     dans  la  même  pièce  et  vous  bossez  sur  le  même  bureau.  Mais  c’est  un  bon  moyen  de  faire un point rapide 2 à 3 minutes maximum où chacun dit où il en est et s’il a des soucis  techniques ou autres pour faire avancer le projet. C’est le bon moment pour vous aussi  de décider d’aller chercher de l’aide vers les coachs ou pourquoi pas les autres équipes.  La petite note sympa à ajouter sur ces mêlées : le passage du ballon ovale pour prendre  la parole.   7  
  • 8. ETABLIR VOTRE TABLEAU SCRUM      Pour  rappel,  le  tableau  Scrum  ou  Scrumboard c’est  le  tableau de  management  visuel  devant lequel vous allez vous réunir lors de vos mêlées. C’est la vision concrête de votre   avancement durant le weekend.   Comment le bâtir simplement le vendredi soir ?  Découpez votre tableau en 4 colonnes :  1. Les items de votre Backlog à terminer pour le dimanche après‐midi  2. Les items à faire lors du sprint à venir   A faire  3. Les items en cours   En cours  4. Les items finis   Fini    Choisissez des post‐it de couleurs pour chaque macro‐tâche pour les différencier les différentes étapes de vos items.    En pratique le Vendredi soir, tous vos post‐it sont dans la première colonne de gauche  « Backlog  Produit ».    Au  début  de  chaque  sprint,  vous  déciderez  collectivement  des  éléments que vous pensez réaliser pendant le sprint et vous les placez dans la colonne à  faire.  Ensuite  lors  de  vos  Daily  Scrum  Meeting,  déplacez  vos  post‐it  dans  les  deux  autres  colonnes ☺        8  
  • 9.  LES ROLES PRINCIPAUX DANS UNE EQUIPE SCRUM  Le Product Owner : c’est le représentant du client et/ou de l’utilisateur final. C’est un membre à part entière de l’équipe. C’est le point de vue Métier/Business de l’équipe. C’est lui qui donne la vision la plus claire du produit/livrable, qui définit le Backlog et ce qu’il veut voir dans les sprints ainsi que leur priorité. Il a le même objectif que l’équipe : travailler sur ce qui est important et qui lui rapportera le plus de satisfaction.  Le ScrumMaster : c’est le facilitateur. Son rôle principal est de protéger l’équipe au maximum des perturbations externes. Il fait également partie de l’équipe tout comme le Product Owner. Il est garant du respect de la méthodologie Scrum. Il veille à ce que tout se passe correctement et est en charge plus particulièrement de la résolution des problèmes.  L’équipe : c’est elle qui livre le produit attendu. L’équipe conçoit, réalise et teste le produit. C’est l’expertise technique/métier. L’équipe s’auto‐organise pour réaliser les items. L’équipe décide et s’engage sur ce qu’elle va faire et du comment elle va le faire dans le cadre du sprint à venir sur la base du contenu préalablement négocié avec le Product Owner.   Les  Stakeholders : ce  sont  tous  les  intervenants  qui  peuvent  apporter  des  informations,  de  l’aide  sans  forcément  être  investi dans le projet. Cela peut être des experts techniques, ou des personnes qui veulent avoir une vue de l’avancement du projet.       En mode StartupWeekend :    - Le Product Owner c’est le porteur d’idées/produit.  - Le ScrumMaster c’est le facilitateur et le protecteur de l’équipe.  - L’équipe  c’est  le(s)  développeur(s),  les  marketeux,  et  tous  ceux  qui  ont  rejoint  la  belle aventure du projet.  - Les stakeholders sont les coachs, les membres de l’organisation swto et les  conférenciers.   9  
  • 10. COMMENT ON S’AMUSE AVEC DES POST‐IT   Les 4 étapes de la vie dun Post-It :1. Dans la colonne Backlog2. Lorsquil est dans la colonne "A faire"3. Lorsquil passe enfin dans la colonne "En cours"4. Lorsquil saute joyeusement dans la colonne "Fini".Linitialisation dun Post-It (un item du Backlog Produit).
Son point de départ c’est donc la 1ère colonne de gauche. Pour le moment, il contient ces informations : Titre User Story   Description de l’item        Réf Feature : • Titre: Nom de la fonctionnalité (on parle de User Story).• Description : on utilise généralement le plan type à 3 rubriques : en tant que <rôle>, je peux <intention fonctionnelle> afin de <valeur ajoutée> Exemple : en tant que Conducteur, je propose une place dans ma voiture à un passager afin d’être accompagné dans mon prochain voyage.• Réf Feature : Le nom de la feature à laquelle l’élément est associé (back office des utilisateurs,...),     10  
  • 11. La vie dun Post-It (dune tâche, User Story ou fonctionnalité).
Il passe enfin dans la colonne A faire quand quelqu’un commence à travailler dessus. Titre   Description de l’item  XXX   RAF :     Réf Feature : On ajoute sur le post-it de l’item :• Les initiales du ou des développeurs en charge de la tâche,• RAF : Le Reste à faire jour par jour permettant de mettre à jour le BurnDown. Le dernier RAF doit être à 0 et permet de passer la tâche dans la colonne "Done". En pratique dans le StartupWeekend ça donne ça : Le vendredi soir mon post-it ressemble à ça : Titre Description de l’item    Et il se complète comme ça : Titre  Description de l’item    XXX  RAF :   11  
  • 12. BIEN FAIRE SA MELEE   C’est un stand up devant le tableau d’une durée de 10-15 min maximum fait par l’équipe avec le ScrumMaster. Tout lemonde doit parler mais on ne doit pas dépasser le timing. Chaque membre répond à 3 questions en expliquant cequ’il a fait depuis la dernière mêlée, ce qu’il va faire, et les problèmes qu’il a rencontrés.En pratique : - Ce meeting doit toujours se faire au même endroit, à la même heure et en présence de tous les membres de l’équipe. - Chaque personne qui prend la parole déplace un post-it si elle a fini un item, en prend un, etc… - Les problèmes sont reportés au ScrumMaster.Quelques conseils : - Le ScrumMaster n’attribue pas les items, on est en mode auto-organisation. - Ce n’est pas un compte-rendu d’avancement au ScrumMaster. - On ne rentre pas dans les détails techniques. - On ne monopolise pas la parole. - On se concentre sur le sprint en cours, pas du passé (surtout s’il est fini) ni du futur sprint. En mode StartupWeekend : On le fait toutes les heures, sur un temps de 2 à 3 minutes maximum. Même endroit et à chaque heure : ce ne doit pas être difficile ☺, idem pour la présence de tous les membres de l’équipe. Voilà le plan type : Qui a fait quoi ? Qui va faire quoi dans la 1ère heure / demi-journée? Quelles sont les difficultés ? Comment peut-on s’entraider (l’aide doit venir de l’équipe, mais sur le StartupWeekend : n’oubliez pas les coachs, les conférences et les bonnes volontés) Un ballon ovale (bien sûr) est à votre disposition. Celui qui possède le ballon répond aux questions et on se fait passer le ballon pour prendre/donner la parole.            12  
  • 13. Faites un dernier Sprint de développement le dimanche matin. Préparez la présentation que vous allez faire devant le jury: • Passez en revue ce que vous allez pouvoir montrer au jury: • Votre site / appli • Votre business model • La présentation .ppt • Et surtout préparez votre pitch • N’oubliez pas le mot d’ordre : Eclatez-vous!     13  
  • 14. GLOSSAIRE  Backlog  de  sprint :  C’est  la  liste  des  tâches  nécessaires  pour  transformer  les  fonctionnalités  choisies  pour  le  sprint  en  un ensemble livrable. Mêlée : C’est une réunion quotidienne d’avancement des tâches menée par l’équipe qui n’excède pas 15 minutes. C’est aussi à ce moment que l’on déplace les posts‐it. Appelé communément Daily Scrum meeting. Feature : C’est un groupement de user stories.  Backlog  de  produit : C’est la liste de fonctionnalités, d’exigences, de user stories, de features. Elle est dynamique et évolue à mesure que le produit et l’environnement évoluent. N’oubliez pas de prioriser les fonctionnalités. Product Owner : C’est le représentant client et utilisateurs. C’est lui qui établit les fonctionnalités et leur ordre de réalisation. ScrumMaster : C’est le facilitateur mais aussi le protecteur de l’équipe. Il a la charge de l’application de la méthode Scrum. Il n’a aucune autorité sur l’équipe et ne lui donne aucun ordre. Sprint : C’est une itération avec un but identifié, composée de plusieurs tâches servant à atteindre ce but. Pendant un sprint, le ScrumMaster s’assure qu’aucun changement qui viendrait modifier l’objectif du sprint n’est apporté. Release : C’est un ensemble de sprints définissant une version du produit. User  Story :  C’est  une  description  des  besoins  en  histoires  testables.  C’est  le  Product  Owner  qui  est  à  l’initiative  de  cette description.       14  
  • 15. ALLER PLUS LOIN …  Si vous souhaitez en savoir plus sur les méthodes Agiles, voici quelques sites et/ou associations à ne pas louper :  Sites en français : Le site de Claude Aubry : http://www.aubryconseil.com   Le blog de Thierry Cros : http://etreagile.thierrycros.net  Le blog de Cyrille Deruel : http://bouzin‐agile.com  Sites en anglais : Agile Alliance : htttp://www.agilealliance.org Le site de Martin Fowler : http://martinfowler.com Le site de James Shore : http://jamesshore.com/Agile‐Book/ Le blog de Sara Broca : http://blog.quasutra.com  L’association SigmaT :  http://www.sigmat.fr        15  
  • 16. A PROPOS DES AUTEURS  SARA BROCA  http://ask.quasutra.com/ et http://blog.quasutra.com/ @_sara_em Sara fait partie de l’organisation des StartupWeekend Toulouse éditions 1 et 2. Passionnée par l’entreprenariat et les méthodes de management, elle est chef de projet et qualiticienne dans les domaines industriels. Son expérience Scrum a démarré fin 2010 et sur des projets atypiques, vous pouvez d’ailleurs suivre  ses expériences avec les méthodes de management sur son blog.    FLORIAN LABADENS http://blog.flabadens.fr/ @flabadens  Florian a rejoint l’équipe du Startup Weekend Toulouse pour la 2ième édition.  Passionné par les technologies innovantes du web, il est étudiant en 4ième année à SUPINFO Toulouse et stagiaire chez Logica. Il est aussi et surtout très concerné par les problématiques d’expérience utilisateur et tout ce qui touche de près ou de loin à l’entreprenariat.  Récemment initié à l’agilité, il veille à présent à ce que Scrum rythme chacun de ses projets.   REMERCIEMENTS   Nous remercions Claude AUBRY et Fabrice AIMETTI pour leur participation active à l’événement, et les membres de l’Association SigmaT pour leur présence lors du weekend.   Vous pouvez les retrouver :   CLAUDE AUBRY http://www.aubryconseil.com/ @claudeaubry  Claude Aubry est un membre actif de la communauté Agile sur Toulouse et toute la France. Il est à l’origine de divers projets tel que l’association SigmaT qui diffuse largement les méthodes Agiles, et IceScrum. Il a également sa propre société de conseil Aubry Conseil et professeur à l’université Paul Sabatier.Il a également rédigé l’excellent livre « Scrum, le guide de la méthode Agile la plus populaire ».  FABRICE AIMETTI http://www.fabrice‐aimetti.fr Fabrice Aimetti est créateur, administrateur et contributeur de ce site collaboratif depuis le 21 décembre 2009.  Passionné par les méthodes Agiles et par Scrum en particulier. Il est impliqué dans des communautés telles que le Scrum User Group bordelais, Okiwi et SigmaT. Régulièrement, il publie un billet de rétrospective ou une traduction sur son Bloc‐Notes agile.      16