Saint-Camille
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Saint-Camille

on

  • 1,328 views

La Chine sera-t-elle un jour propriétaire de l'Abitibi-Témiscamingue? Un exemple concret et positif: Saint-Camille ?

La Chine sera-t-elle un jour propriétaire de l'Abitibi-Témiscamingue? Un exemple concret et positif: Saint-Camille ?

Statistics

Views

Total Views
1,328
Views on SlideShare
1,316
Embed Views
12

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

1 Embed 12

http://www.fjat.qc.ca 12

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Saint-Camille Presentation Transcript

  • 1. 5 juin 2010 Val d’Or, Abitibi La Chine sera-t-elle un jour propriétaire de l’Abitibi-Témiscamingue ? Un exemple concret et positif: Saint-Camille ?
  • 2. Rappel des objectifs : L’entrepreneuriat - Présenter les éléments facilitant et les obstacles au développement de diverses entreprises au sein d’une communauté et ainsi, lancer la réflexion concernant notre propre développement. Introduction La Chine sera-t-elle un jour propriétaire de l’Abitibi-Témiscamingue ? Un exemple concret et positif: Saint-Camille ? 1- Historique de la communauté de Saint-Camille et de ses diverses entreprises 2- Les éléments facilitants 3- Les obstacles 4- Deux projets plus en détails 5- Conclusion 6- Questions / échanges
  • 3. Introduction La Chine sera-t-elle un jour propriétaire de l’Abitibi- Témiscamingue ? Un exemple concret et positif: Saint-Camille ?
  • 4. 1- Historique de la communauté de Saint-Camille et de ses diverses entreprises
  • 5. Un peu d’histoire…
  • 6. Un milieu agricole et forestier
  • 7. La démographie 1914
  • 8. Courbe démographique de Saint-Camille 1848-2001
  • 9. Les projets des années 70: Reconversion de la coopérative agricole
  • 10. En 1979 le concours Villes et villages fleuries du Québec • Création du comité d’embellissement de Saint-Camille
  • 11. 1983 - Création du Parc municipal et de la halte routière 1983 - Création du Festival Féerie des Fleurs
  • 12. 1985 - Achat de l’ancien magasin général par le Groupe du coin 1988 - Fondation de l’Association Le P’tit Bonheur de Saint-Camille
  • 13. Les années 1990 Fondation de la Corporation de développement de Saint-Camille - Réalisation du Toît de 4 temps - L’épicerie du village entreprend des rénovations patrimoniales
  • 14. L’An 2000 Fondation de la coopérative de solidarité La Corvée - Coopérative d’habitation: construction de nouveaux logements pour les aînés
  • 15. L’An 2000 Création du Musée la Souvenance en face du Parc municipal
  • 16. 2001 Partenariat avec la Communauté de Dégnécoro au Mali (9 petits villages)
  • 17. 2002 Naissance de la coopérative de solidarité La Clé des champs - Production de légumes biologiques - Développement d’expertise en produits forestiers non-ligneux (PFNL) - Nouveaux accès aux paysages agicoles pour la communauté
  • 18. 2002 Le projet pilote Écoles éloignées en réseau - La relation école / milieu se développe - L’arrivée d’Intenet haute vitesse sur le territoire
  • 19. 2003 - Projet de développement démographique (Parc agro-villageois et Fermettes du Rang 13) - Objectif: Augmentation de la population de10% en 10 ans
  • 20. 2007 Transformation de l’église, début de la mobilisation 2007 Création de la coopérative du Rang 13, projet domiciliaire 2009 Laboratoire rural: Communauté apprenante, innovante et solidaire 2010 Projet Inode Estrie: Stratégie pour l’établissement des jeunes FRIJ – CRÉE – 16 partenaires
  • 21. 2- Les éléments facilitants - Le plaisir de la créativité et de la convivialité. - Des événements déclencheurs. - Une bonne lecture des indicateurs de décroissance démographique et le sentiment d’urgence d’intervenir pour sauvegarder l’école primaire. - La présence d’entrepreneurs sociaux, culturels et économiques. - Le partage des connaissances, la confiance, le droit à l’erreur, l’entraide et la sollicitude. - La mémoire, l’utopie et l’éthique.
  • 22. 3- Les obstacles ou les défis - La peur (individuelle et collective) - L’évaluation du risque - Les gens (collaboration et entraide) - Les idées - Le capital financier
  • 23. 4- Deux projets plus en détails - Le P’tit Bonheur - L’École au cœur du développement démographique
  • 24. 1988 Le P’tit Bonheur: un projet porte d’entrée…
  • 25. Une vision…
  • 26. 2- La mission de l’Association du P’tit Bonheur Les objets de la charte (11 novembre 1988): - Gérer un lieu de rencontres pour tous les groupes d’âges de Saint-Camille et de la région. - Réaliser une programmation d’activités communautaires et culturelles: animation, arts de la scène, arts visuels, formation, popote roulante, salon de thé, autres…
  • 27. 1996: rénovations patrimoniales
  • 28. Une programmation d’activités communautaires et culturelles
  • 29. 2003 L’École au coeur du développement démographique
  • 30. L ’objectif de la municipalité de Saint-Camille: augmenter sa population de de 10% en 10 ans
  • 31. 5 actions-hypothèses 1- Le projet des fermettes du rang 13 2- Le parc agro-villageois à proximité du village 3- L’école au coeur du développement démographique 4- Le travail en réseau avec les différents groupes d’intérêts 5- Le travail en réseau avec les villages de la MRC des Sources
  • 32. Synthèse de la consultation Une communauté en santé au présent 3 orientations: • Les âges • Le bon voisinage • Les paysages
  • 33. Le parc agro-villageois
  • 34. Le projet des fermettes du Rang 13
  • 35. • 2 conditions : - construire une maison 4 saisons, délai de construction 5ans - développer un projet agro-forestier
  • 36. Création de la coop de solidarité du Rang 13 en juin 2007 - Achat et revente des terrains aux membres - Réalisation des infrastructures : arpentage, chemins, électricité, télécommunication
  • 37. 2 km de chemins neufs municipalisés (Leed) fait par la coop du Rang 13 et 4 km de chemins de colonisation mis à niveau par la municipalité (politique de chemins)
  • 38. 4,3 km d’électricité
  • 39. 3 km de fibre optique et 4 km de câble coaxial
  • 40. Les partenaires
  • 41. Les partenaires: - Municipalité de Saint-Camille - Corporation de développement de Saint-Camille - Société civile: association Le P’tit Bonheur de Saint-Camille - Les citoyens, citoyennes de Saint-Camille - M. Charland et sa fille Isabelle - Les nouveaux arrivants - Pactes ruraux (CLD, MRC, SADC, CDC) - MAMROT - MDDE - L’école primaire Christ-Roi - Les organismes de Saint-Camille - Les experts conseils (architecte paysagiste, contracteurs, ingénieur, notaires, comptables) des professionnels bénévoles et rémunérés - Les députés - SCHL, CESD, Caisses Desjardins
  • 42. Des entreprises agro-forestières et environnementales
  • 43. 5- Conclusion Des gens Des idées Du capital Les valeurs d’une communauté apprenante - Le partage des connaissances - La confiance - Le droit à l’erreur - L’entraide/sollicitude (caring)
  • 44. Les projets futurs… - Finaliser le Parc agro-villageois - Peut-être une phase 2 au projet du Rang 13 - Partager notre expertise avec le laboratoire rural : communauté apprenante, innovante et solidaire www.messources.org
  • 45. Bulletin Mon village Portail Mes Sources www.messources.org
  • 46. 6- Questions / échanges Questions pour nous aider à mieux comprendre la démarche 1- Que retenez vous principalement de notre présentation (les faits saillants, les points forts, les défis) ? 2- Il y a-t-il des parallèles, des dénominateurs communs avec vos propres dynamiques locales ? 4- Qu’est-ce qui serait applicable ou non-applicable dans votre milieu ? 5- Le plus grand défi à relever pour les communautés locales serait ?
  • 47. « Dans le contexte de mondialisation, notre développement devient de plus en plus dépendant des fluctuations mondiales. Est-ce que l’avenir de notre région sera lié aux volontés de multinationales dont les sièges sociaux sont à l’extérieur de l’Abitibi-Témiscamingue ? De plus, comment notre économie peut intégrer les principes du développement durable ? Suite à une présentation du portrait régional quant à notre leadership au niveau économique, l’exemple de Sainte-Camille sera exposé. Plusieurs projets ont été créés pour répondre aux réels besoins de la communauté et ainsi, favoriser le développement viable de leur collectivité. Sylvain Laroche viendra nous présenter les éléments facilitant et les obstacles au développement de diverses entreprises au sein d’une communauté et ainsi, lancer la réflexion concernant notre propre développement. »