• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Discours du Coordonnateur PNAAFA
 

Discours du Coordonnateur PNAAFA

on

  • 887 views

Atelier de lancement (17-18 mai 2011, Conakry)

Atelier de lancement (17-18 mai 2011, Conakry)

Statistics

Views

Total Views
887
Views on SlideShare
885
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
7
Comments
0

1 Embed 2

http://www.fidafrique.net 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Discours du Coordonnateur PNAAFA Discours du Coordonnateur PNAAFA Document Transcript

    • 1 REPUBLIQUE DE GUINEE Travail – Justice - Solidarité ------------------ MINISTERE DE L’AGRICULTURE ------------------ PROGRAMME NATIONAL D’APPUIAUX ACTEURS DES FILIERES AGRICOLES (PNAAFA) ------------------ - ALLOCUTION DU COORDINATEUR NATIONAL A l’occasion de l’ouverture de l’Atelier de démarrage du PNAAFA (Hôtel Mariador Palace – Conakry les 17 et 18 mai 2011) Conakry, mai 2011
    • 2Monsieur le Ministre de l’Agriculture,Monsieur le Conseiller des Portefeuilles FIDA,Madame la Chargée du Portefeuille Associée du FIDA ;Mesdames et Messieurs les Représentants des bailleurs de fonds,Mesdames et Messieurs les Représentants des différents départementsministériels,Madame la Directrice de la FRAO,Monsieur le Président de la CNOP-GMesdames et Messieurs les Représentants des OPA ;Mesdames et Messieurs les Représentants des services techniques à tousles niveaux,Mesdames et Messieurs les Représentants des banques et Institutionsde micro finances,Mesdames et Messieurs les Représentants des opérateurs de terrain,Mesdames et Messieurs,Chers participants,Permettez-moi, au nom de l’ensemble du personnel de l’Unité nationalede Coordination du Programme et à mon nom propre, de vous souhaiterla bienvenue au présent atelier et vous remercier d’avoir effectué ledéplacement, malgré vos calendriers toujours chargés.L’Atelier de démarrage du Programme National d’Appui aux Acteurs desFilières Agricoles (PNAAFA) est placé sous la sous la haute présidence deMonsieur le Ministre de l’Agriculture.
    • 3Son but fondamental de présenter le Programme aux différentspartenaires, d’analyser et de discuter des modalités de déroulement desa mise en œuvre.Mesdames et Messieurs,Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme, le Gouvernement dela République de Guinée a signé avec le Fonds International deDéveloppement Agricole (FIDA), un accord de prêt et un accord dedon pour des montants respectivement de 13,3 et 8,7 Millions USD.Le Fonds de l’organisation des Pays Exportateurs de Pétrole pour leDéveloppement International (OFID) se propose de contribuer àhauteur de 7, 0 millions USD pour financer les études et lesréalisations d’infrastructures rurales.La Contribution du Gouvernement est estimée à 3,5 Millions USD etcelle des bénéficiaires à 1,5 millions USD.Ainsi, le Coût global du Programme pour ce départ est d’environ34,6 Millions USD. Le cofinancement avec d’autres bailleurs seraexaminé, notamment après la revue à mis parcours.L’objectif global visé par le Programme est d’améliorer de façondurable les revenus et d’assurer la sécurité alimentaire des rurauxpauvres en Guinée.Les objectifs spécifiques sont : (i) améliorer la productivité et lacompétitivité des activités des ruraux pauvres à travers uneprofessionnalisation et une responsabilisation de leurs organisations dansle développement des filières agricoles porteuses et (ii) renforcer l’accèsdes groupes marginalisés aux micro crédits adaptés à leurs besoins àtravers la consolidation des Associations des Services Financiers (ASF)ruraux.La durée d’exécution initiale du projet est de 6 ans (2009 à 2014).Le suivi et la supervision du Programme ainsi que l’administrationdes Prêts et du don seront assurés par le FIDA.
    • 4La stratégie globale de mise en œuvre repose sur : 1. la responsabilisation des Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) 2. le ciblage des appuis ; 3. la mise en œuvre des composantes par des OPA.Les composantes du Programme sont au nombre de trois (03) :• Composante A : Appui aux organisations Professionnelles Agricoles (OPA) et leurs Investissements. Elle sera mise en œuvre à travers trois sous composantes qui sont : (i) Appui à la CNOP G ; (ii) Appui aux activités économiques des OPA (Fédérations et Unions) ; et ; (iii) Infrastructures, aménagements et équipements productifs.Composante B : Appui Institutionnel et FinancierPour permettre de créer un environnement favorable au développementdes filières à travers un appui institutionnel, de l’assistance technique, ledéveloppement des services financiers spécifiques et la consolidationdes ASF créées.Composante C : Coordination du Programme et gestion dusavoirCette composante a pour but i) d’informer et sensibiliser le groupecible, ii) assurer la capitalisation des activités et méthodes de mise enœuvre et le partage de savoir, puis assurer une mise en œuvre efficientedu Programme.
    • 5ZONE D’INTERVENTIONLe PNAAFA a une couverture nationale. Cependant durant la premièrephase il couvrira les régions administratives de Labé et Mamou enMoyenne Guinée et la région administrative de N’Zérékoré enGuinée Forestière. Il s’étendra successivement vers la Haute Guinée et laBasse Guinée à partir du prochain cycle du système d’allocation desressources du FIDA (2010 – 2012) et de cofinancement éventuel desautres bailleurs.GROUPE CIBLELe PNAAFA ciblera en priorité les petits producteurs agricoles et leursorganisations. Il pourrait toucher environ 34 000 paysans et leursfamilles.Les groupes cibles prioritaires du PNAAFA seront principalementdes producteurs agricoles, organisés ou non en OPA membresde la CNOP-G.Parmi groupes cibles constitués de ménages pauvres, deux catégories dela population sont considérées comme particulièrement vulnérableset devront susciter une attention particulière: (a) les jeunes diplômés ou déscolarisés contraints à l’exode vers les zones urbaines ou l’étranger pour échapper au chômage ou au sous-emploi ; (b) les femmes chefs de ménage représentent plus de 51% de la population totale.Mesdames et Messieurs,Vous conviendrez avec moi, que présentation ainsi faite montre àsuffisance, que les enjeux sont importants, les attentes sont grandes etles défis sont nombreux.C’est pour toutes ces raisons que nous considérons cet atelier commenotre plus grande occasion pour nous adresser à l’ensemble despartenaires et solliciter des appuis et des suivis réguliers afin d’obtenirdes résultats et des impacts probants, dans la durée.
    • 6Nous sommes déjà certains que les résultats issus de cette assembléegarantiront la facilité d’une mise en œuvre efficace du PNAAFA.Mesdames et Messieurs,Je ne saurais terminer mon intervention sans remercier l’ensemble despartenaires qui ont contribué à la formulation et au financement duProgramme et également à la levée des différentes conditionnalités liéesà la mise en vigueur du Prêt et du Don.Mon équipe et moi-même nous engageons à faire de notre mieux, pourcontribuer, à travers le PNAAFA, à accroitre le revenu des ruraux pauvreset à leur assurer la sécurité alimentaire tant souhaitée.Je vous en remercie.