SMX Paris 2013 - Introduction au Search Marketing Comportemental

  • 6,300 views
Uploaded on

On a tendance à résumer les campagnes de référencement naturel et payant à de simples achats de mots-clés. C’est extrêmement réducteur ! Car même si toute demande de l’internaute sur les moteurs de …

On a tendance à résumer les campagnes de référencement naturel et payant à de simples achats de mots-clés. C’est extrêmement réducteur ! Car même si toute demande de l’internaute sur les moteurs de recherche est formalisée par une requête, elle ne se résume pas forcément à ça. Les internautes sont dépendants de nombreux autres paramètres et critères : la météo, leur lieu de résidence, la distance qui les sépare de l’annonceur, l’heure de la journée ou la jour de la semaine… voire tous ces paramètres en même temps ! Apprenez à jouer plus loin que le simple mot-clé et découvrez le « Search Marketing Comportemental ».

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
6,300
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
23

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
7

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 11SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Introduction auSearch Marketing Comportementalapprenez à cibler bien plus que des mots-clés !
  • 2. 22SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013François HOUSTEDirecteur LSFe-tourismeSteevy MONTOUTResponsable de la Stratégie Numérique – CONCORDE Hôtels
  • 3. 33SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013WHAT PEOPLE THINK I DO.
  • 4. 44SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013WHAT I REALLY DO.
  • 5. 55SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013SUR LE WEB, L’INTERNAUTE EST INFLUENCÉ PAR UNE TONNE DE PARAMÈTRESET VOUS AVEZ ACCÈS À L’ENSEMBLE DE CES DONNÉESAVANT MÊME QUE L’INTERNAUTE NE FORMULE SA REQUÊTE !
  • 6. 66SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Le Search Marketing Comportementalc’est simplement savoir jouer avec tous ces paramètres !
  • 7. 77SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013
  • 8. 88SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #1 : La localisation de l’internauteAnnonceur : Tour-Operator.Scénario : Proposez des annonces distinctes en fonction de l’aéroport de départprobable de l’internaute.
  • 9. 99SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #2 : La localisation de l’internauteAnnonceur : Station de skiScénario : Distinguer les internautes parisiens et lyonnais pour pousserrespectivement les offres de semaine ou de week-end.
  • 10. 1010SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #3 : L’heure de connexion de l’internauteAnnonceur : Brasserie parisienneScénario : Proposer un lien de réservation rapide, ou afficher les disponibilités dece midi pour les internautes se connectant après 11h du matin…
  • 11. 1111SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #4 : Le jour de connexion de l’internauteAnnonceur : Parc d’attraction.Scénario : Pousser les offres familles et les avantages pour les enfants quand lesinternautes sont en recherche les mercredi ou les dimanche.
  • 12. 1212SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #5 : Le support de connexion utilisé par l’internauteAnnonceur : centrale de réservation hôtelière.Scénario : Rediriger les internautes utilisant le mobile vers le call-center deréservation, plutôt que vouloir qu’ils achètent en ligne.
  • 13. 1313SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #6 : Les conditions météoAnnonceur : Tour-OperatorScénario : Printemps pourri ? En profiter pour rédiger les annonces en mettant enavant l’argument « soleil » et les destinations qui y correspondent !
  • 14. 1414SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #7 : la combinaison de l’heure de connexion et de la distance de l’internauteAnnonceur : salle de cinéma.Scénario : mettre en avant la prochaine séance pour un film, mais surtout laprochaine séance « jouable » !
  • 15. 1515SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #8 : L’heure de connexion et lieu de connexion de l’InternauteAnnonceur : office de tourismeScénario : une requête tôt le matin, réalisée sur le territoire, a toutes les chancesde correspondre à une recherche d’activités. Pousser des idées !
  • 16. 1616SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #9 : L’heure de connexion, le lieu de connexion et la météo du jourAnnonceur : office de tourismeScénario : et si la météo est mauvaise, pousser des offres d’activité in-door(musées, châteaux, grottes…)
  • 17. 1717SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #10 : Le support et le lieu de connexion de l’internaute.Annonceur : HôtelScénario : les requêtes faites sur mobile depuis la ville même où se trouve l’hôtelont de forte chance d’être des recherche de Dernière Minute. Pousser des offres !
  • 18. 1818SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Exemple #11 : Le lieu de connexion en fonction de l’heureAnnonceur : VoyagisteScénario : selon l’heure, pousser une information précise ou plus éditoriale :à 11h, sur son lieu de travail, l’internaute n’a pas le temps de « chercher » un prix
  • 19. 1919SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013
  • 20. 2020SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 20131. Tout cela reste du marketing.Cela implique donc de :• Connaître son produit !• Connaître sa cible !• Connaître ses outils !
  • 21. 2121SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 20132. Tout cela reste du keywording.
  • 22. 2222SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 20133. Tout cela reste très dépendant de sa structure de campagne
  • 23. 2323SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 20134. Tout cela reste dépendant d’outils
  • 24. 2424SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 20135. Tout cela remet en cause vos KPI !
  • 25. 2525SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Merci de votre attention.Restons en contact :François HOUSTE / LSFe-tourisme – fhouste@lsfinteractive.comSteevy MONTOUT / Concorde Hotels - smontout@concorde-hotels.com