Réseaux sociaux et recherche d'information

3,147 views
2,980 views

Published on

Présentation de Jean-Paul Pinte, Maître de Conférences à l'Université Catholique de Lille, le 14 janvier 2010 aux 8es Rencontres du fffod à Strasbourg :
Les réseaux sociaux et l’apprentissage de la recherche d’information stratégique par des étudiants du supérieur

Published in: Education
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
3,147
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
105
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Réseaux sociaux et recherche d'information

  1. 1. Les réseaux sociaux et l’apprentissage de la recherche d’information stratégique par des étudiants du supérieur Jean-Paul Pinte Dr en Information Scientifique et Technique Maître de conférences Laboratoire d’Innovation Pédagogique Université Catholique de Lille
  2. 2. Un constat <ul><li>10 années d’enseignement dans la culture informationnelle… </li></ul><ul><li>La recherche d’information devient collective </li></ul><ul><li>et la veille devient collaborative </li></ul><ul><li>L’enseignant à tout à gagner à entrer dans le flux des pratiques de l’enseignement social ou « social learning » </li></ul><ul><li>Le réseautage au sein du Web 2.0 facilite la tâche </li></ul><ul><li>Encore faut-il l’expérimenter ? </li></ul>
  3. 3. Il est vrai que tout devient complexe en recherche informationnelle !
  4. 4. Comment fonctionnent nos étudiants ?
  5. 5. <ul><li>- En réseau, en partage en dehors de l’enseignement traditionnel (prothèses cognitives) </li></ul><ul><li>- Sur leur outil de recherche préféré (Google), leur encyclopédie est Wikipedia, dans oboulot.com, … </li></ul><ul><li>- Avec les outils collaboratifs du Web 2 (Blogs, Wikis, réseaux sociaux, environnements parallèles de type Second life, …) </li></ul><ul><li>- Sans objectiver l’information disponible en ligne poussée par les outils de recherche </li></ul><ul><li>- Finalement, ils se documentent peu et acquièrent moins d’information pour les transformer en connaissances et donc apprendre ! </li></ul>Comment fonctionnent nos étudiants ?
  6. 6. Entre sérendipité et Zemblanité <ul><li>Selon une des définitions les plus courantes la sérendipité serait « l'art de faire des découvertes heureuses, inattendues et utiles par hasard » (Mark Raison) </li></ul><ul><li>La zemblanité désignerait « la faculté de faire de façon systématique des découvertes malheureuses, malchanceuses, attendues et n’apportant rien de nouveau [1] » </li></ul><ul><li>[1] Cf. Blog des automates intelligents : http://automatesintelligents.blog.lemonde.fr </li></ul>
  7. 7. Des manques qui pénalisent la pertinence des recherches <ul><li>Ils oublient les ressources « papier », les banques de données, les ressources ouvertes </li></ul><ul><li>Ils ignorent les portails spécifiques, confondent les documents électroniques offerts par la bibliothèque et les ressources Internet en accès libre pour tous. </li></ul><ul><li>Ils ne savent pas comment citer les documents numériques, ni les bibliographies </li></ul><ul><li>Ils manquent de repères critiques et pour eux Google trouve … </li></ul><ul><li>Ils prennent donc de mauvaises habitudes … </li></ul>
  8. 8. «Redocumentarisation » du monde par la toile <ul><li>Sur le Net tout est document ou fait office de document pour les étudiants </li></ul><ul><li>La pratique de la « redocumentarisation » est celle qui consiste à chacun de se réorganiser, de recomposer les unités sémiotiques d’un document ou d’un ensemble de documents pour déboucher sur un autre document au point de se demander si l’on est encore sur la même entité. </li></ul>
  9. 9. Où allons nous ? Du web 1.0 Au Web 4.0
  10. 10. Comment rentrer dans le flux ?
  11. 11. Pour simplifier : Les trois Web Source : Les 3 Web (Nicolas Vanbremeersch )
  12. 12. Usages pédagogiques pour des sites Web 2.0 (Parmi les plus populaires)
  13. 13. Les réseaux sociaux « Pour avancer dans la vie, ce qui compte, ce n’est pas ce que vous connaissez mais plutôt qui vous connaissez ! » (Proverbe américain) Un réseau social (ou réseau humain) est un ensemble de relations entre des individus. L'analyse des réseaux sociaux (parfois appelée théorie des réseaux ) est l'approche scientifique en sciences sociales pour étudier les réseaux sociaux. Facebook, Xing, LinkedIn, OpenBC, Viaduc, 6nergies, Piwie
  14. 14. Les moteurs collaboratifs <ul><li>Les réponses peuvent être apportées par une communauté d’internautes </li></ul><ul><li>Wikia Serac </li></ul><ul><li>Yoople </li></ul><ul><li>Eurekster  </li></ul><ul><li>Chacha   </li></ul><ul><li>Webzzle  </li></ul><ul><li>Delver </li></ul>
  15. 15. Les outils de recherche dans les &quot;réseaux sociaux&quot; <ul><li>Ces outils permettent d'effectuer des recherches en utilisant toute la puissance des communautés d'intérêt et des &quot;réseaux sociaux ». </li></ul><ul><li>Wink </li></ul><ul><li>Yoono </li></ul><ul><li>Foox </li></ul><ul><li>Orkut (affilié à Google) </li></ul><ul><li>Frienster </li></ul>
  16. 16. Recherche de personnes
  17. 17. Communautés d’intérêts
  18. 18. Orkut
  19. 19. Eurekster
  20. 20. Pour affiner les recherches <ul><li>Méta-moteurs : Kartoo , Grokker </li></ul><ul><li>Représentation visuelle appliquée à un annuaire de recherche : Webbrain (appliqué à l'Open Directory) </li></ul><ul><li>Représentation de liens humains entre sociétés : Social Computing appliqué au site societe.com </li></ul><ul><li>Représentation visuelle de thésaurus : Visual Thesaurus </li></ul><ul><li>Bscopes : cartographie des flux </li></ul><ul><li>Touchgraph : appliqué aux résultats de Google ou au réseau Facebook </li></ul><ul><li>Tianamo : visualisation 3D sous forme de vision en relief </li></ul><ul><li>Searchcube  : visualisation 3D sous forme de cube </li></ul><ul><li>Tafiti : Interace interactive de visualisation des résultats de Livesearch </li></ul><ul><li>Oamos : présente les résultats sous forme de clip vidéo </li></ul><ul><li>Taggraph : visualisation des images Flickr à partir des relations entre tags </li></ul><ul><li>Manyeyes : visualisation de données, techniques mises au point par IBM </li></ul>
  21. 21. L’intégration de la cartographie avec Touchgraph
  22. 22. Le cas de Tianamo…
  23. 23. Pour gagner du temps  : Netvibes
  24. 24. D’autres utilisations de cartes conceptuelles
  25. 25. Pearltrees pour découvrir ceux qui partagent vos intérêts
  26. 26. Ne pas oublier Les répertoires de &quot;web invisible&quot; <ul><li>Il s'agit de répertoires de bases de données gratuites, qui ne sont pas indexées en profondeur par les moteurs ou méta-moteurs classiques. </li></ul><ul><li>Exemples : </li></ul><ul><li>Dadi (DataBase Directory) </li></ul><ul><li>Completeplanet </li></ul><ul><li>BublLink </li></ul><ul><li>Ask </li></ul>
  27. 27. Twiddla pour modérer à distance
  28. 28. Vers un espace de travail ou bureau mental de de l’étudiant
  29. 29. Exemple de réalisation sur blog
  30. 30. Exemple de démarche sur le thème des Think Tanks
  31. 31. Du Web 2.0 à l’éducation 2.0 <ul><li>Les sites 2.0 sont des coquilles vides que les internautes remplissent à leur guise en ajoutant du contenu (Flickr, Youtube, etc.) où en mixant plusieurs contenus (netvibes, Wikio, etc.) </li></ul><ul><li>Mashups, blogs, widgets, Wikis, réseaux sociaux open source, social bookmarking, web sémantique, serious games, environnements parallèles, … autant d’applications du Web 2.0 qui nécessitent un minimum de connaissances technologiques, des outils de veille et des technologies pour les explorer. </li></ul>
  32. 32. Merci de votre attention … Contact : pinte.jp@gmail.com Mes blogs : http://veillepedagogique.blog.lemonde.fr http://cybercriminalite.wordpress.fr Des adresses pour veiller sur le sujet: Les explorateurs du Net FING.org
  33. 33. A lire ….

×