Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
N L  Tarif2010 091216 F
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

N L Tarif2010 091216 F

  • 351 views
Published

 

Published in Health & Medicine , Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
351
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
3
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Convention tarifaire 2010: ce que vous devez savoir En termes de contenu, la convention tarifaire 2010 n’apporte aucun changement substantiel, autre que l’abaissement d’environ un tiers des limites tarifaires des niveaux d’indication 1 à 3. Elle marque cependant le début d’une nouvelle ère en ce qui concerne le travail des 1 audioprothésistes. Nous souhaitons vous y préparer. A vous de relever le défi. Disparition des listes de prix Jusqu’à présent, vous aviez l’habitude d’utiliser les listes de prix établies par l’OFAS pour l’ensemble des appareils audi- tifs, qu’ils soient ou non soumis à un supplément. Beaucoup des audioprothésistes respectaient les prix publiés. A partir de 2010, la situation va changer. En effet, dans le cadre des négociations tarifaires, la branche s’est prononcée en faveur de la disparition de ces listes de prix. Celles-ci ne sont pas conformes au droit des assurances sociales dans la mesure où, aux termes de la loi, la convention tarifaire ne règle que 2 la fourniture d’appareils «simples et adéquats». L’audioprothésiste établit son prix Cette nouvelle situation a des conséquences pour vous et pour votre travail. Dans le domaine non soumis à supplément, les prix restent fixés par la convention tarifaire. S’agissant de tous les autres appareils auditifs, les fournisseurs sont libres de fixer leurs prix, qu’ils doivent donc calculer eux-mêmes. Certaines entreprises le font depuis des années. Pour d’autres, en revanche, c’est une situation nouvelle. Il en résultera une différenciation des prix sur le marché des aides auditives. 3 Calcul des prix de vente Chaque entreprise devra réfléchir à son mode de fixation des prix. Il existe diverses possibilités de calcul, toutes basées sur les prix d’achat (prix catalogue) que vous payez aux fabricants ainsi que sur les autres coûts d’exploitation figurant à votre compte de résultat. Vous pouvez ajouter un montant fixe à vos prix d’achat ou travailler avec un pourcentage donné. Reprendre simplement les prix de 2009 n’est pas une bonne idée: il faut, au contraire, élaborer une tarification volontariste, annoncée et proposée de manière transparente. Soyez conscient du fait que vous travaillez sur un marché où l’on compare les prix.
  • 2. 4 Transparence des prix Les clients ont droit à la transparence, afin de pouvoir comparer les prix et se former leur opinion.En tant que fournisseur, vous devez veiller à ce que vos clients puissent se procurer rapidement et facilement les prix qu’ils souhaitent connaître. Cela commence au niveau de votre vitrine: les appareils auditifs exposés doivent être munis d’une étiquette de prix. Par ailleurs, nous vous recom- mandons de mettre un catalogue à la disposition des clients à l’intérieur du magasin et dans les salles de consultation. Ce catalogue doit mentionner la prestation de service, les prestations complémentaires possibles ainsi que tous les appareils et leurs prix. Doivent également figurer dans un tel catalogue des infor- mations sur les modalités de paiement et sur les prestations de garantie. Les prix doivent être indiqués clairement sur tous les accessoires exposés. En cas de demande de renseignement téléphonique, les audioprothésistes y répondront rapidement et sans réticences. Les secrétariats du HZV et d’Akustika se tiennent à votre entière disposition pour demander des éclaircissements 5 auprès des services concernés. Etablissement d’offres Afin d’informer les clients de manière rapide et transparente sur les prestations et les prix, nous vous recommandons de mettre en place un système d’offres efficace. Discutez des modalités d’établissement d’offres au sein de votre entreprise. Comment communiquez-vous des informations téléphoniques? Comment rédigez-vous des offres écrites? De quelle manière y présentez- vous vos prestations de service ainsi que les appareils, les modali- tés de paiement et les prestations de garantie proposés? Comment établissez-vous des offres au guichet? Comment l’audioprothésiste établit-il les offres après la consultation? Quelles sont les compétences de l’audioprothésiste? Pour toutes les offres, 6 nous recommandons d’abaisser le prix net de l’appareil auditif plutôt que d’accorder un rabais en pourcentage. Notre valeur ajoutée: la prestation de service pour nos clients L’atout de notre branche réside dans la prestation de service personnalisée. Appliquez à votre activité de conseil des normes de qualité élevées. Considérez chacun de vos clients comme une personne unique présentant un problème auditif unique. Faites ressortir ces points forts à travers toutes vos mesures de marke- ting. Autre aspect particulièrement important: proposez toujours un appareil non soumis à supplément, comme l’exige d’ailleurs la convention tarifaire. Ce geste est générateur de confiance en votre entreprise. Votre client sera ensuite libre de choisir.
  • 3. 7 Remplir correctement le formulaire des coûts supplémentaires Veillez à l’utilisation correcte du formulaire de confirmation de la prise en charge des coûts supplémentaires. Le formulaire fait partie de la convention tarifaire. Sa présentation est libre, vous pouvez l’adapter à votre guise. Le formulaire devra cependant contenir toutes les informations figurant dans le modèle fourni. Si vous choisissez de ne pas accorder de rabais mais d’abaisser le prix net, il convient de mentionner celui-ci sur le formulaire. Les secrétariats d’Akustika et du HZV se tiennent à votre disposition 8 pour vous fournir le modèle de formulaire. La convention tarifaire constitue la base de notre travail A la suite de la nouvelle convention tarifaire, quelques entreprises devront se réorienter afin de se positionner sur le marché. Quel- ques seront ainsi confrontées, pour la première fois, à la nécessité de calculer des prix et de répéter des processus. Elles auront donc besoin d’information. La convention tarifaire est notre ligne directrice dans ce contexte. S’il y a des incertitudes en ce qui concerne la convention tarifaire, nous en discuterons avec nos partenaires sociaux. Les secrétariats des associations se feront 9 un plaisir de vous conseiller et de vous soutenir. Nous vérifions nos prestations Les erreurs et les inexactitudes ne sont jamais exclues mais, pour éviter qu’elles ne se transforment en problème, il faut les identifier. Les entreprises du secteur s’efforcent donc de vérifier régulièrement et de manière diverse leurs prestations, afin d’attaquer de front les sources d’erreur et de s’améliorer sans cesse, au bénéfice de leurs clients. Des achats tests par des utilisateurs auront également lieu dans ce contexte. Pour toute information complémen- taire, veuillez vous adresser au Akustika Hörzentralen-Verband secrétariat du Hörzentralen- Case postale 25 Case postale 5853 Verband der Schweiz (HZV) ou à 6314 Unterägeri 3001 Bern celui de l’Association suisse des 041 750 90 00 031 310 20 31 audioprothésistes (Akustika): info@akustika.ch info@hoerzentralenverband.ch
  • 4. Notre engagement en faveur du marché Transparence des prestations: Lors de leur première visite, nous expliquons à nos clients ce qu’ils peuvent attendre de nous: adaptation de premier ordre effectuée par un profes- sionnel parfaitement formé et diplômé, conseil compétent pour le choix de l’appareil et entretien à vie du système auditif. Transparence des prix: Dans nos points de vente, les prix sont affichés sur les appareils auditifs exposés. Un catalogue des appareils avec une liste des prix à jour est disponible à tout moment dans les magasins et peut y être facilement consulté. Nous soutenons la recommandation les autorités fédérales (CDF) visant à introduire un système de benchmarking des prix. Libre concurrence entre les fournisseurs: Les fournisseurs de prestations du secteur – qu’il s’agisse de fabricants de systèmes auditifs ou d’audioprothésistes – travaillent dans un cadre de libre concurrence et s’efforcent d’offrir la meilleure qualité possible au meilleur prix. Nous refusons les monopoles, cartels, prix imposés et nous nous engageons en faveur de la liberté de choix. Comparaison de la qualité, des appareils et des prix: Nos patients sont des clients responsables. Nous les aidons à trouver le système auditif approprié à leurs problèmes d’ouïe. Nos clients doivent pouvoir comparer les prestations, le service, les appareils et les prix. Lorsqu’ils en font la demande concrète, nous établissons des devis de manière rapide et compétente. Changement de prestataire: Nous nous engageons en faveur de la liberté de choix de nos clients et leur facilitons, dans la mesure du possible, le changement de prestataire. Par ailleurs, nous continuerons à nous engager en faveur d’une convention tarifaire facilitant le changement. Service de médiation pour les problèmes auditifs: Nous sommes favorables au travail du Service de médiation pour les problèmes auditifs et continuerons à le soutenir professionnelle- ment et financièrement. Ce service accomplit un travail important, destiné à offrir des conseils compétents et gratuits en cas de ques- tions ou malentendus et à engager, si nécessaire, une médiation. Cette lettre d’information a été rédigée par «auditionsuisse» (www.auditionsuisse.ch) sur mandat du Hörzentralen-Verband der Schweiz (HZV), de l’Association suisse des audioprothésistes (Akustika) et de Hearing systems manufacturers GmbH (HSM). Elle a pour objectif de préparer tous les collaborateurs du secteur à la convention tarifaire 2010. Sa diffusion est expressément souhaitée.