Catalogue festival communication sante 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Catalogue festival communication sante 2012

on

  • 2,156 views

le catalogue de la 23ème édition du Festival de la Communication Santé - Deauville - 30.11 et 01.12.2012

le catalogue de la 23ème édition du Festival de la Communication Santé - Deauville - 30.11 et 01.12.2012
#FCS12

Statistics

Views

Total Views
2,156
Views on SlideShare
1,555
Embed Views
601

Actions

Likes
1
Downloads
28
Comments
0

4 Embeds 601

http://www.scoop.it 412
http://www.festivalcommunicationsante.fr 150
http://www.alertejaune.com 38
http://festivalcommunicationsante.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Catalogue festival communication sante 2012 Catalogue festival communication sante 2012 Document Transcript

  • 30 novEmbrE & 1er décEmbrE 2012 23è édition - deauvilleLE SEUL FESTIVAL DU MONDE DE LA SANTé ! LE cataLoguE
  • C’est en s’appuyant sur les compétences Ainsi, nous concevons pour vous des produitsé d i t o r i a l e s , l a c r é d i b i l i t é d e l a m a rq u e et services à forte valeur ajoutée au service desELSEVIER MASSON ainsi que sur la maîtrise professionnels de la santé, de leurs patients,des technologies numériques que nous proposons ou encore du grand public dans le cadre d’unede vous accompagner dans une démarche démarche de partenariat, qui respecte les principesinnovante d’information, de communication et d’éthique et d’indépendance indispensablesde formation de haute qualité scientifique, dans à un savoir-faire de qualité.le respect des exigences réglementaires.
  • PréAMbULE Le Comité d’organisation et moi-même sommes heureux de vous accueillir au XXIIIème Festival de la Communication Santé. Ce Festival est lieu de rencontre, tribune, relais. Il se propose de mettre en relation les différents acteurs du secteur de santé et de faire connaître leurs campagnes et actions de communication. Il existe actuellement des relations croisées entre l’industrie, le soignant, le patient et les aidants. Ce monde est en pleine mutation,tant par la relation entre les acteurs de santé que par l’explosion des nouveaux médias.Cette année nous avons souhaité mettre en lumière la formidable énergie déployée par lesassociations de patients et d’aidants pour se regrouper, communiquer.Nous montrerons aussi les campagnes de l’industrie, ces entreprises qui ont de sacrés défis à relevertant en matière de recherche que dans leur devoir de transparence.Nous verrons aussi, comment les soignants sont confrontés à une nouvelle sorte de patients,parfaitement documentés sur leur maladie. Les technicités s’accélèrent et ils doivent suivrece mouvement sans oublier le principe « primum non nocere ».Ainsi le Festival se présente-t-il comme un miroir qui nous renvoie la réalité des échanges et descommunications entre tous ces acteurs, non pas de manière descendante comme c’était autrefois lecas, mais de manière équilatérale comme le permettent aujourd’hui les médias numériquesinteractifs. La révolution internet a bouleversé les modèles et les hiérarchies. L’information à sensunique est morte, vive la communication !Pouvoir économique et pouvoir de communication ne sont plus dans les seules mains desproducteurs de soins et de thérapeutique. Un contre pouvoir existe entre les mains de ceux qui sontconcernés dans leur chair. Les patients et leurs associations, le grand public également, tous sont àla manœuvre pour trier le vrai du faux, l’important de l’accessoire. C’est ça la révolution internetde la santé.Nous sommes heureux d’accompagner ce mouvement en présentant les meilleurs produits decommunication et en les faisant apprécier par ceux-là mêmes qui en sont les destinataires.Comme dans Festival, il y a fête, nous mettrons tout en œuvre pour que vous passiez un momentd’échange, de partage et de convivialité avec pour objectif de contribuer à faire avancer laréflexion sur notre bien le plus précieux : LA SANTé.Dominique NOELPrésidente du Comité d’Organisation 1
  • Pr og rA mm e VENDrEDI 30 NOVEMbrE 10h30 ouverture du festival et accueil des participants 11h30 Conférence inaugurale : les objectifs du Festival et présentation des partenaires 13h00 déjeuner buffet 14h à 15h30 SANTé & MéDIAS grAND PUbLIC : ENTrE éMOTION ET EXPErTISE L’univers de la santé n’est pas épargné dans le paysage médiatique actuel qui s’avère être d’une extrême turbu- lence. Dans ce contexte inédit, médecins, patients, institutionnels et industries de santé, communicants et journalistes sont souvent en quête de solutions pour avancer, chacun avec leur expérience. Située au carrefour des préoccupa- tions de ces acteurs, LJ com, agence spécialiste des relations publiques-santé, se doit de susciter des échanges et de prendre part à la réflexion qui tend vers de nouvelles pratiques de communication et d’information. Une conférence organisée par l’agence LJ Com Animée par Delphine Eriau, Directrice conseil, LJ com Une table ronde qui se veut résolument positive et constructive, avec la participation de :  • Viviane Jungfer, Chef du service société/santé, tF1  • giovanna Marsico, avocate, Responsable du site cancercontribution.fr  • Professeur Jean-Pierre Olié, Psychiatre, Membre de l’académie de médecine  • Nicolas Péju, directeur de la démocratie sanitaire et de la communication, aRS ile de France Les intervenants apporteront leur éclairage sur les questions suivantes :  • Que retenir des dernières années de transformations médiatiques accentuées par des problématiques sanitaires ?  • Comment envisager une information de qualité à destination des patients et, plus largement, du grand public sur les questions de santé ?  • Comment les métiers et les pratiques de communication et d’information évoluent-ils ? A noter : pour cette conférence l’agence LJ com a réalisé un audit auprès d’une vingtaine de journalistes ainsi qu’un micro trottoir permettant d’apprécier le regard de la population sur le traitement de l’information santé dans les médias. 15h45 à 17h15 rELATIONS MéDECINS-PATIENTS à L’hEUrE DE L’EXPLOSION DU wEb20 : UNE réVOLUTION EN MArChE ! Les réseaux sociaux sont en train de révolutionner les relations médecins-patients. Avant, le médecin était celui qui savait, qui posait un diagnostic et donnait un traitement. Le patient appliquait sans trop oser intervenir. Maintenant, le patient s’informe sur le web, échange avec d’autres patients sur les forums, se renseigne sur les traitements et prépare sa consultation. Il pose des questions à son médecin, intervient dans les choix thérapeutiques le concernant. Les maladies chroniques représentent aujourd’hui la majorité des consultations. Un triple défi : Pour les patients, pas tous prêts pour cette évolution et dont certains doivent être accompagnés. Pour les médecins qui voient s’instaurer un nouveau type de relation sans toujours savoir comment y faire face. Pour les entreprises de santé qui voient arriver de nouveaux «prescripteurs» pour leurs médicaments ou leurs ser- vices, «prescripteurs» susceptibles de les interpeller directement via les réseaux sociaux. • Quel rôle pour chacun (médecins, autres professionnels de santé, patients, entreprises) ? • Quelle organisation mettre en place pour faciliter cette évolution ? • Quelles formations pour les médecins et pour les patients souhaitant s’investir (éducation thérapeutique) ? • Quels outils pour contribuer aux échanges ? Animée par Catherine de rohan-Chabot, professionnelle de la communication Santé • Dr Jacques Lucas, médecin cardiologue, vice-président du Conseil national de l’ordre des médecins, délégué général aux TIC en santé. • Dr Sylvie royant-Parola: médecin psychiatre, spécialiste du sommeil, Coordinateur du projet de télémédecine Respir@dom, Enseignante chargée de cours à l’ Université René Descartes, responsable de formations FMC et d’EPP auprès de la HaS et de l’oGC, Présidente et membre fondateur du Réseau Morphée • Eric balez, Secrétaire général et administrateur de l’association François Aupetit, délégué régional PACA et patient expert dans le programme EDU MICI du CHU de Nice (programme d’éducation thérapeutique pour les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, validé par l’ARS PACA), programme d’éducation thérapeutique où le patient expert travaille en binôme avec le soignant en tant que praticien en éducation thérapeutique2
  • • Catherine Cerisey, diagnostiquée d’un cancer du sein en 2000, Catherine est l’auteur du blog d’information «Après mon cancer du sein». Très présente sur les réseaux sociaux, elle est une e-patiente convaincue de l’intérêt du web 2.0 dans la relation médecin/patient et de la nécessité de mettre en commun l’expertise de tous les acteurs - patients, citoyens, médecins, institutions, pouvoirs publics, industriels - pour améliorer notre système de santé. • Lionel reichardt, directeur du développement de Conseil Média Santé. lionel mène une double vie. oFF line, avant de rejoindre Conseil Media Santé, il a passé 15 années dans l’industrie pharmaceutique à des postes de direction Supply Chain, de direction Service client et de direction commerciale. on line il est connu comme le Pharmageek, curateur d’une dizaine de revues sur digital et la santé. Passionné par le(s) nouveau(x) paradigme(s) amené(s) par le développement du 2.0 et du 3.0 dans la Santé, il s’intéresse particulièrement au développement de la place du patient et de son impact sur les démarches des laboratoires.17h15 à 17h45 Pause gourmande17h45 à 19h15 FACE à LA MONTéE DES NTIC/MEDIA SOCIAUX ET à LA LOI bErTrAND, LE MArkETINg SANTé DOIT-ILSE TrANSFOrMEr ? QUELLE PLACE DONNEr AU NUMérIQUE DANS UN NOUVEAU MODèLE ? L’UDA et le cabinet ARC Pharma ont réalisé un sondage auprès d’un échantillon de laboratoires afin de recueillir le vécu des responsables Affaires réglementaires à la suite des deux premières périodes de demandes de visa préalable faites auprès de l’ANSM. Table ronde organisée par l’UDA, Union des Annonceurs Animée par Florence bernard, Directrice Industrie du Médicament & Santé de l’UDA. • Catherine Defabianis, directeur de l’information et de la veille Réglementaire • Dr Vincent Varlet, Président du comité industrie du médicament et santé de l’uda • Samantha beneyto, Directrice e -Stratégie des laboratoires Expanscience19h15 Cocktail et échanges20h00 dîner et soiréeSAMEDI 1er DéCEMbrE8h45 à 10h00 PréSENTATION DES PrOJETS AUX JUryS10h à 10h30 Pause gourmande10h30 à 13h Suite de la présentation des projets aux jurys10h30 à 13h00 (En parallèle des présentations aux jurys) ATELIEr : TwITTEr, VOUS, ET VOTrE COMMUNICATION Le web 2.0 sera donc mis à l’honneur lors d’un atelier proposé par Basil Strategies, partenaire du Festival Communication Santé. Ceux qui présentent un projet pourront participer. L’objectif pédagogique est d’apprendre pourquoi et dans quelles conditions une stratégie Twitter peut être indiquée. Les questions suivantes seront traitées de façon interactive entre les animateurs et les participants : • Pourquoi la plateforme Twitter a-t-elle pris de l’importance ? Est-ce justifié ? Qu’en est-il dans la Santé ? • Quels sont les facteurs clés de succès auxquels il faut penser avant l’ouverture d’un compte ? • Que peut-on faire sur et grâce à Twitter ? • Quelles analyses sont disponibles pour cette plateforme ?13h00 déjeuner «buffet de la mer»15h00 Fin du Festival 3
  • LEs projEts
  • 5 LES PROJETS
  • L’Association Française des AIDANTS                 Un projet politique et des réalisations  Depuis  sa création en  2003,  l’Association Française  des  AIDANTS milite  pour  la reconnaissance  du rôle et  de  la   place  des  aidants  dans  la  société.  Elle  oriente  et  soutient  les  aidants  localement  notamment  via   l’animation  du  réseau  national  des  Cafés  des  Aidants®,  assure  des  formations  sur  les  questions  liées  à   l’accompagnement pour les proches aidants et les équipes professionnelles, diffuse l’information, développe des  partenariats et participe à la construction d’outils pour mieux appréhender les attentes et les besoins des aidants.     Un projet politique     Promouvoir une  vision  du  rôle  de  l’aidant  dans sa double dimension : le lien à la personne accompagnée et le lien à la   société   Contribuer à faire émerger la dimension sociétale liée à la thématique des aidants, au‐delà de la dimension privée   Accompagner tous les aidants sans distinction liée à l’âge ou à la pathologie de la personne accompagnée   Porter une parole sur le rôle et la place des aidants      Un réseau de Cafés des Aidants®  Des outils       Les  Cafés  des  Aidants  sont  des  lieux,  des  temps  et  des    Le guide de repérage de la situation d’un proche aidant  espaces  d’information,  de  rencontres  et  d’échanges,   a pour objectif de déterminer un projet avec l’aidant, et  animés  par  un  travailleur  social  et  un  psychologue  ayant  d’identifier les réponses correspondant à ses besoins et  une expertise sur la question des aidants. Ils sont ouverts à  ses  attentes  d’après  une  vision  globale  de  sa  situation.  tous  les  proches  aidants  accompagnant  des  personnes  en  Ce guide, pouvant être utilisé après y avoir été formé, se  perte  d’autonomie  en  raison  de  l’âge,  d’une  maladie  ou  décompose  en  cinq  étapes  (identification  de  l’aidant,   d’un  handicap.  Les  Cafés  des  Aidants  sont  portés   activités  effectuées  auprès  de  la  personne   localement  par  des  porteurs  de  projets  (CLIC,  CCAS,   accompagnée,  autres  interventions  auprès  de  la   établissement  d’accueil,  service  d’aide  et  de  soins  à   personne  en  difficulté  de  vie,  situation  de  l’aidant,   domicile, etc.), que l’association accompagne dans la mise  proposition et construction d’un projet personnalisé).    en  œuvre  opérationnelle.  Les  partenaires  porteurs  de    Un site Internet proposant :  projet  « Cafés  des  Aidants »  sont  regroupés  au  sein  d’un     réseau national et sont adhérents de l’association en tant   Un espace des aidants  que membres associés.   Un fonds documentaire     Les  actualités  dans  le  champ  du  handicap  et  du  vieillissement     Les actualités de l’association  Un Centre de formation   La  possibilité  pour  les  aidants  de  poser  des     questions LES PROJETS Le  Centre  de  formation  de  l’association  s’adresse  aux   proches  aidants  et  aux  professionnels  pour  permettre  à  chacun de trouver sa juste place auprès de la personne en    difficulté  de  vie  et  d’être  reconnu  dans  le  rôle  qui  est  le  Des partenariats  sien. La formation à destination des proches aidants a pour    objectif  de  leur  permettre  de  prendre  la  mesure  de  leur   L’Association Française des AIDANTS a vocation à être une  engagement  auprès  de  leur  proche,  et  de  les   porte  d’entrée  sur  la  question des  aidants. C’est la raison  accompagner dans la conciliation de leur vie ordinaire et de  pour  laquelle  elle  travaille  en  partenariat  avec  l’ensemble  leur  vie  d’aidant.  La  formation  à  destination  des   des  acteurs  traitant  de  la  question  des   professionnels  s’adresse  aux  responsables  de  structures,  proches aidants. Les  aidants eux‐mêmes  sont  partenaires  aux  intervenants  professionnels,  aux  équipes  d’évaluation  de  l’association,  en  adhérant  et  en  devenant  parties   et aux professionnels de l’action sociale et médico‐sociale.  prenantes du projet associatif.    L’objectif  principal  de  ces  formations  est favoriser  la prise  en compte du rôle et de la place des proches aidants par  les professionnels.  Pour en savoir plus : www.aidants.fr  Contacter l’association :    3, rue de la Faisanderie 75116 PARIS        aide@aidants.fr        01.45.48.00.28  6
  •   L’AFLAR présente l’«Alliance Nationale Contre l’Arthrose»En France, l’arthrose affecte entre 9 et 10 millions de personnes, ce qui représente 17 % de lapopulation1. Cette pathologie, seconde cause d’invalidité dans notre pays2, est responsable d’unedégradation de la qualité de vie des personnes malades. L’AFLAR lance aujourd’hui unemobilisation générale autour de cette véritable maladie.LES OBJECTIFSLAFLAR a décidé de créer un groupe de réflexion et de mobilisation collective intitulé « L’AllianceNationale Contre l’Arthrose » dont la mission consiste à : • Réfléchir sur les enjeux de la prise en charge de l’arthrose • Développer des actions de communication et de visibilité grâce au web • Transmettre des messages de prévention • Identifier et faire remonter les besoins des personnes souffrant d’arthrose • Mobiliser les pouvoirs publics autour de cette pathologie.LES MOYENS Portail internet «Stop Arthrose» pour le grand public : enquête nationale sur les croyances et lesattentes des patients arthrosiques Campagne de communication : affiches, livret de prévention LES PROJETS1 Claude Le Pen Revue du Rhumatisme 72 (2005) 1326-13302 Fautrel et col. Joint bone spine 2005 May ; 72(3) : 235-40 AFLAR - 2 rue Bourgon – 75013 Paris Tél : 01 45 80 3000 - Fax : 01 45 80 3031 - contact@aflar.org - www.aflar.org ALLO RHUMATISMES 0810 42 02 42 - ALLO OSTEOPOROSE 0810 43 03 43 7
  • Chercher pour guérir les iChtyosesLES PROJETS L’aif, association loi de 1901, est un acteur de terrain majeur Sensibiliser les pouvoirs publics, le corps médical et le grand dans la reconnaissance, auprès du grand public, du milieu public en faisant mieux connaître cette maladie rare et les médical et des pouvoirs publics, d’une maladie génétique problématiques qu’elle engendre chez les malades qui en rare : l’ichtyose. sont atteints. Conception et réalisation : Marc-Henri Verly 06 75 08 06 28 Elle a notamment pour vocation de promouvoir l’assistance Recueillir des fonds destinés à financer la recherche dans et l’entraide entre les personnes atteintes de cette maladie ce domaine. de les informer sur les possibilités de soins. Mettre en relation les patients avec le monde médical Apporter toute forme de soutien aux malades atteints spécialisé dans la prise en charge de l’ichtyose. d’ichtyose et à leurs proches. Accompagner les « aidants ». Renseignements au 06 60 97 31 71 Santé et sur 8
  • le premier site Internet dédié à minimiser la « peur du chirurgien-dentiste »En tant qu’acteur de santé engagé auprès des chirurgiens-dentistes et des patients, AirLiquide Santé France, laboratoire pharmaceutique leader en France des gaz médicaux lance lepremier site Internet dédié à minimiser la « peur du chirurgien-dentiste » destiné au grandpublic pour sensibiliser sur les craintes à l’égard des soins dentaires et informer sur lessolutions existantes en incitant à en parler avec son chirurgien-dentiste. La peur ancestrale du dentiste est toujours très présente aujourd’hui alors que les 54% techniques et la formation des chirurgiens-dentistes ont apporté des progrès considérables. Il n’existe plus de véritables raisons de reculer devant une consultation. des Français Pourtant encore un Français sur deux redoute d’aller consulter son chirurgien- redoutent de dentiste, dont la moitié par crainte de la douleur. De la peur panique à la véritable consulter leur phobie, cette anxiété peut avoir des conséquences non négligeables sur la santé chirurgien-dentiste buccodentaire des patients alors qu’il existe des solutions comme la sédation consciente par inhalation pour les prendre en charge. Un site interactif et participatifwww.plusjamaispeurdudentiste.com est un site interactifet participatif qui permet de tester son degré d’anxiétégrâce à un quizz, de retrouver des vidéos-reportages depatients, de partager de l’information et d’apporter sontémoignage.Le site dispose également d’un espace professionnel dédiéaux chirurgiens-dentistes pour leur permettre d’échangeravec leurs confrères et de retrouver des informations LES PROJETSpratiques sur la prise en charge de l’anxiété et de ladouleur.  Un livret d’information grand public Destiné à tous ceux qui éprouvent des craintes ou des appréhensions ou qui se posent des questions avant une consultation, ce livret d’information est téléchargeable sur le site www.plusjamaispeurdudentiste.com et propose des conseils sur les comportements et attitudes à adopter face à son anxiété. 9
  • L’ALERTE JAUNE www.alertejaune.com L’alerte jaune est une campagne d’informations pour le dépistage des maladies du foie chez les bébés Elle indique qu’il faut surveiller la couleur des selles des bébés. Elle propose la carte colorimétrique des selles afin de comparer les bonnes et les mauvaises couleurs. Les bébés dépistés à temps, seront ainsi greffés plus tard car une 1ère intervention (Kasaï) soulagera leur foie de naissance. 40 % des greffes chez l’enfant sont des greffes du foie. La campagne l’alerte jaune est initiée par l’AMFE, l’Association Maladies Foie Enfants et le centre de référence de l’atrésie des voies biliaires (CHU Bicêtre), sous l’égide de la Société Française de Pédiatrie, alliance maladies rares et sous le haut patronage du Ministère de la Santé. Elle se décline par des affiches, des dépliants et sur le web sans oublier les médias avec la diffusion sur Télématin, Le journal de la santé, Parents magazine, perinat.org, Doctissimo, etc..... Elle est diffusée dans les maternités, les centres de Protection Maternelle Infantile, à la demande (cabinet Sage Femme, Pharmacie etc…).   Notre objectif : Faire connaitre le plus possible ce geste et les bonnes couleurs des selles des bébés afin qu’il n’y ait plus de bébés greffés ! Insérer la carte colorimétrique et le suivi de la couleur des selles dans le carnet de santé. Sensibiliser le corps professionnel à ce dépistage. À propos de l’Association Maladies Foie Enfants : L’AMFE a pour objectif de représenter les enfants atteints de maladies du foie et de sortir les familles des différentes formes d’isolement inhérent à ce parcours de vie. Elle aide la recherche médicale, milite pour le don d’organes, les droits des enfants malades et la reconnaissance de la Pédiatrie. L’association a, dès sa création, instauré un fonds de solidarité, afin de soutenir financièrement les familles (aideLES PROJETS alimentaire, hébergement durant les hospitalisations de l’enfant, cadeaux et fêtes de Noël, transport des fratries pour réunir les familles, etc.). Elle a aussi mis à disposition des familles un forum pour échanger et militer. Aujourd’hui 300 familles sont inscrites et actives. L’AMFE est conventionné par l’APHP (Assistance Publique Hôpitaux de Paris) et le CHU de Lyon. L’AMFE est élue au conseil d’administration d’Alliance Maladies Rares (www.alliance-maladies-rares.org), membre d’Eurordis (www.eurordis.org). L’AMFE est à l’initiative du Manifeste des Droits des enfants malades co-signé par 400 associations du monde de l’enfance. www.lemanifestedesdroitsdesenfantsmalades.wordpress.com AMFE - 27 rue Edgar Quinet - 92240 Malakoff Présidente : Hélène Gaillard - 0675559165 - h.gaillard@noos.fr Chef de projet : Nathalie Bissot-Campos - 06 12 09 80 25 - contact@amfe.fr 10
  • le site qui débloque...vos idées reçues LES PROJETS Découvrez ce nouveau site de l’Association Nationale de Défense contre l’Arthrite Rhumatoïde (ANDAR)ENV52 - 09/2011 dédié aux personnes atteintes d’une Polyarthrite Rhumatoïde (PR) ou d’une Arthrite Juvénile Idiopathique (AJI) ainsi qu’à leurs proches. Vous y trouverez des infos, des trucs et astuces, des conseils, des témoignages et des réponses simples à plus de 60 questions concrètes sur votre quotidien. Mieux-vivre-ma-PR.com est un site qui vous ressemble et vous accompagne chaque jour pour remporter de belles victoires contre votre maladie. L’andar vous accueille aussi au Ce site vous est proposé par avec le soutien institutionnel d’Abbott 11
  • 12 LES PROJETS
  •                                  une brochure patients diffusée par les médecins et pharmaciens, LES PROJETS  un site internet dédié : www.allergiesairinterieur.org,  un chat collectif le Jour J animé par des allergologues  un forum  un fil Twitter : @AsthmeAllergies  une page Facebook www.facebook.com/associationasthmeetallergies Association Asthme & Allergies – 66, rue des Tilleuls – 92100 Boulogne Billancourt www.asthme-allergies.org – www.asthmatiic.org – www.allergiesairinterieur.org 13
  •       Face aux signes d’alerte de l’accident vasculaire cérébral, VITE le 15 Visage paralysé, Inertie d’un membre, Trouble de la parole, En urgence appelle le 15   Bayer HealthCare innove en lançant une campagne d’information Grand Public originale : AVC, VITE le 15 à l’occasion de la 10ème journée mondiale contre l’accident vasculaire cérébral.  Constat initial : Seule 1 personne sur 10 déclare connaître précisément les symptômes de l’AVC. D’après une étude IFOP/Bayer HealthCare, 60% des personnes interrogées pensent connaître les symptômes de l’AVC mais seulement 11% en ont connaissance précisément. Chaque année, en France, environ 130 000 nouvelles personnes sont victimes d’AVC ; 33 000 en meurent. Face à un AVC , chaque minute compte et le pronostic d’une personne souffrant d’AVC dépend de la rapidité de sa prise en charge. Il est donc essentiel que l’ensemble de la population puisse reconnaître ces symptômes afin d’avoir le bon réflexe. AVC, VITE le 15, fait écho au plan AVC 2010-2014 qui vise à réduire la fréquence et la gravité des séquelles de l’AVC.    Objectif : Sensibiliser la population aux 3 symptômes de l’AVC et l’urgence de l’appel au 15  Stratégie : o Une synergie d’action entre trois partenaires : Bayer HealthCare, l’association de patient France AVC et la Société Française Neurologie Vasculaire o Un acronyme VITE pour favoriser la mémorisation des symptômes et l’urgence de la pathologie  Visage paralysé  Inertie d’un membre  Trouble de la parole  En urgence appelle le 15 o Un clip musical animé mettant en scène les différents signes avant-coureurs d’un AVC, téléchargeable gratuitement sur le site internet www.avcvitele15.com o Une campagne d’information Grand Public pour agir VITE via les médias, le web et les médias sociaux o Un panel de documents pour une diffusion tripartite via les unités neurovasculaires, les antennes régionales de France AVC et les visiteurs médicaux BayerLES PROJETS  Chacun peut agir ! Partager cette vidéo avec ses amis, sa famille, son entourage est une des premières façons d’agir pour diminuer les séquelles liées à l’accident vasculaire cérébral. L’ensemble de la population est invité à être acteur de cette campagne de sensibilisation.  AVC VITE LE 15 : un grand succès médiatique Cette campagne a été massivement relayée par les médias. 3 semaines après son lancement, plus de 181 retombées média (web, TV, radio) ont été comptabilisées (audience : 380 millions, 40 000 visionnages de la vidéo sur internet et 2 200 sur ). Ce succès médiatique montre l’importance d’une campagne Grand Public impactante pour informer sur les pathologies graves avec urgence d’agir telles que l’AVC. La mise en refrain des messages clés grâce à une chansonnette mémorisable a été un élément déterminant pour la médiatisation de l’opération, ce qui a permis de répondre aux besoins d’information du Grand Public et des Professionnels de Santé. 14
  • en physiopathologie et en clinique “ ... un outil pédagogique très attractif... ” Dr M. “ ... un film très bien fait, pédagogique, à la fois pour les généralistes et les gastro-entérologues... ” Dr M. “ ... très utile pour ouvrir le débat sur le microbiote intestinal... ” Dr D. “ ... permet de sensibiliser les médecins aux pathologies liées au microbiote... ” Pr. P. LES PROJETS … Des Rencontreses sdans toute la France nc ce 15
  • @ cœur le serious game de la FA Le premier programme de medical-education développé par Boehringer Ingelheim sous la forme d’un Serious Game ludique et captivant, a pour objectif de renforcer l’image d’une société dynamique et innovante dans l’éducation thérapeutique et la prise en charge de la fibrillation atriale. « @coeur » est sur www.fa-avc.com et l’accès est sécurisé par DocCheck®.Seuls les professionnels de santé pourront avoir accès à l’application. Les professionnels de santé qui souhaitant mettre à jour leurs connaissances dans le domaine de la FA ont la possibilité de le faire grâce à Boehringer Ingelheim et son programme « @coeur », une plate forme de formation, pour le moins innovante. Il s’agit d’un jeu vidéo en ligne, où vous endossez le rôle d’un médecin volontaire pour une ONG, dans un monde virtuel. Il doit mener à bien un projet d’éducation sur l’AVC. Attention, votre personnage doit devenir un expert dans la FA. Vous créez votre avatar dans « @coeur ». Et grâce à des défis à relever, vous construisez votre expertise FA personnelle, bien réelle cette fois-ci. Epidémiologie, physiopathologie, diagnostic, prise en charge, au fur et à mesure de la constitution de vos connaissances, vous collectez des points pour l’ONG (IDEA) qui vous a recruté. Et l’histoire ne s’arrête pas là. Vous partez ensuite prendre en charge les patients FA du Mortiagnax, curieux pays qui n’a pas connu d’innovation thérapeutique depuis 50 ans ! En effet, depuis 50 ans aucune innovation n’a été développée concernant l’anticoagulation. Attention, le mélange jeu et rigueur scientifique peut être fortement addictif. Derrière ce monde virtuel, se trouve une bibliothèque de référencesLES PROJETS validées par un comité d’experts. Vous y retrouvez toute llittérature sur la FA. « @coeur » est attractif, pédagogique, scientifique et innovant. C’est pour cela qu’il bénéficie du soutien du Pr Laurent Fauchier du CHU Trousseau de Tours. Demain, Boehringer Ingelheim souhaitent s’engager dans le développement des jeux sérieux en présentiel au travers des délégués médicaux, mais aussi dans l’éducation des futurs professionnels de santé, avec des modules de Serious Game toujours plus riches en informations et en animations pédagogiques. Ainsi de nouveaux modules de SG en mode RP viennent compléter le module en ligne de manière à générer un fil confducteur entre les outils de formation développés par Boehriger Ingelheim, ses délégués médicaux et les professionnels de santé. BOEHRINGER INGELHEIM FRANCE – DOCUMENT CONFIDENTIEL NELSON DA CONCEICAO AVRIL 2012 16
  • Internet au service de la lutte contre les AVCPour lutter contre le grave risque d’AVC dû à fibrillation auriculaire (FA), trouble du rythmecardiaque le plus fréquent, le collectif d’associations de patients regroupant France AVC, laFédération Nationale dAphasiques de France (FNAF) et Alliance du Cœur s’est engagédans deux campagnes de prévention des AVC dus à FA.Facebook Au cœur de l’AVC : un lieu unique pour s’informer et échangerFacebook.fr/aucoeurdelavc est une communautétrès active de plus de 4 000 membres réunis autourdu problème quotidien que représente l’AVC. Ils ontsubi un AVC ou prennent en charge un membre deleur famille atteint par ce violent accident de la vie.Au programme : infos pratiques, agenda desréunions grand public du collectif d’associations,actualité sur l’AVC...Chaque publication est l’occasion pour les membresde la communauté de raconter leur expérience,souvent de partager leur douleur ou leur désarroi et de s’informer. Ce qui explique le fort tauxd’engagement de cette page : 3 %.www.facebook.fr/aucoeurdelavcStopavc : un site patient rédigé avec les patients Stopavc est un site internet entièrement rédigé par des patients pour les patients et leurs aidants. Stopavc.fr permet de comprendre l’AVC et ses facteurs de risque dont la FA, qui multiplie par 5 le risque d’AVC. Il offre tous les conseils nécessaires pour prévenir l’AVC et mieux comprendre la FA, facteur de risque des AVC les plus graves. LES PROJETS Des outils originaux sont à disposition : « Mon plan FA » pour obtenir des réponses adéquates à son cas personnel et une série de d’interviews podcastées de professionnels de santé. Stopavc.fr a été réalisé à l’occasion de la campagne nationale STOP AVC. www.stopavc.frwww.franceavc.com www.aphasie.fr www.alliancecoeur.fr avec le soutien de Boehringer Ingelheim 17
  • Dune durée de treize minutes et à la fréquence dune nouvelle émission toutes les deux semaines,  nous avons conçu le programme médical régional, « Dites 33 »,  en partenariat avec la chaine TV7.   La ligne éditoriale est  centrée autour de thèmes de santé publique, les sujets choisis relèvent de  l’éducation pour la santé, la prévention, ou toute information sanitaire non commerciale ni  promotionnelle.  « Dites 33 » enseigne et informe sur la santé en Gironde.  •  GBNA, premier groupe hospitalier privé d’Aquitaine s’associe à la deuxième chaîne préférée  des Girondins, TV7,  dans la création d’une émission régionale et informative : « Dites 33 ».  •  « Dites 33 » est présentée par Sandrine Mancipoz, journaliste charismatique de la chaine.   Elle est le relais entre le monde de la santé bordelais  et le téléspectateur. Nous structurons des  questions et réponses simples et directes, créant  un support de prévention durable, un outil  pédagogique télévisuel  relayé par un support  web pertinent.  •  Chaque émission est proposée plus d’une trentaine de fois à la rediffusion sur la chaine télé,  est téléchargeable depuis leur site internet  et est  mis en lien sur le site du GBNA.  Ce lien redirige par la suite le «user » vers les services concernés par l’émission, les fiches médecins  et propose des accès aux sites internet des partenaires mentionnés en infographie pendant  l’émission.    « Dites 33 », c’est aussi le lien de la proximité.  •  « Dites 33 », émission à vivre ensemble, fédère autour des notions  de santé publique.   Les thèmes abordés sont traités dans tous les établissements de santé de Gironde, sans clivage entre  public et privé. Nous nous sommes déjà associé à Korian, l’EFSAL (Etablissement Français du Sang  Aquitaine Limousin), l’AGIDECA, la FNAIR, la Croix Rouge.  Les prochains partenariats seront avec le LES PROJETS CHU de Bordeaux, le centre de la Tour de Gassies, le SDIS, le réseau PERINAT et  CORENTAIN.  •  En amenant les professionnels de santé à parler de leurs activités, de leur savoir‐faire de  façon extrêmement claire et didactique, « Dites 33 » devient  une « boîte à outil » santé, un rdv que  l’on aime attendre car on en ressort informé et imprégné de la sensation que notre santé est entre  de bonnes mains. Ce lien privilégié perdure et se consolide par un relais web optimisé.  « Dites 33 »  permet de mettre des visages sur des métiers, de visualiser les unités de soins dans  lesquelles un patient peut être hospitalisé et de rencontrer le spécialiste vers lequel il souhaite se  tourner.                                                                                                                                                         Le GBNA réalise un projet ambitieux, novateur et d’utilité publique: « Dites 33 » est le nouveau média médical en Gironde. 18
  • Dominique JAFFRENNOU Nathalie CALOPDirectrice Formation - Responsable de Publication Dr. en Pharmacie – Dr. es Sciences de l’Educationdominique.jaffrennou@wanadoo.fr nathaliecalop@wanadoo.fr Le Quez’ACO Abonnement professionnel de renforcement de compétences « LE CŒUR DE METIER A L’OFFICINE : CONTRIBUTION A LA PREVENTION DE L’IATROGENESE » PREPARATION DES PHARMACIENS D’OFFICINE A LA CONVENTION ANTICOAGULANTS ORAUX (ACO) erLes parties signataires de la Convention Pharmaceutique (Arrêté du 04/05/12) entrant en vigueur au 1 janvier 2013 considèrent quelimplication des pharmaciens dofficine (en collaboration étroite avec les médecins traitants) est de nature à améliorer lobservancedes patients sous ACO, et à renforcer la prévention du risque iatrogène médicamenteux inhérent à cette classe thérapeutique.En effet, selon une synthèse de l’ANSM (Les anticoagulants en France en 2012 : État des lieux et surveillance - Juillet 2012), les ACO seraient àl’origine de 17 300 hospitalisations et de 4 000 décès annuels. Première cause d’iatrogénèse médicamenteuse en France, le suivi deces médicaments à marge thérapeutique étroite représente ainsi un enjeu professionnel innovant, s’inscrivant dans une évolutionprofessionnelle inédite. Une réelle amélioration du service pharmaceutique rendu pour le patient et une opportunité majeure pourle pharmacien constituent nos objectifs. Or… Quelles sont les réponses apportées quotidiennement au comptoir à des questions telles que ?… LES PROJETS Autant de notions essentielles impliquant les comportements des patients (croyances, idées reçues…), pour lesquelles lacompétence des officinaux est attendue. Afin de valoriser cette nouvelle mission auprès des patients sous ACO, notre objectif est d’accompagner les pharmaciens dans cette nouvelle orientation professionnelle, en les aidant à saisir ce challenge…Depuis le 15 octobre 2012 a débuté la publication d’un cycle de 12 thèmes sur les ACO (fondamentaux de pharmacologie et depharmacie clinique, approche éducative du patient, conduite de l’entretien pharmaceutique…).Notre pédagogie active est adaptée à la pratique officinale et à l’actualité professionnelle : rythme de publication bimensuel (priseen compte immédiate des évolutions scientifiques et réglementaires, travail de veille sur les thèmes déjà en ligne…), apprentissagepar résolution de problèmes au travers de questions pré/post-tests valorisant la progression de chacun (QCM, schémas à légender,termes à relier…), outils de mémorisation (vidéos, schémas, synthèses, documents téléchargeables et imprimables…), cas cliniques.Enfin, un accompagnement et une réactivité adaptés prennent en considération les attentes techniques, administratives etscientifiques de chacun. cj-formation.com Adresse postale : RD 1090 – Cidex 36 – 38190 BERNIN - France - +33 (0)4 76 08 83 29 / +33 (0)6 80 96 88 09 n° Organisme de formation : 82 38 05365 38 - n° ADELI 38 2 13650 5 - n° SIRET : 511 310 534 00025 - code APE : 8559 A - SARL au capital de 10 000 € 19
  •       En  décembre  2000,  j’ai  été  diagnostiquée  d’un  cancer  du  sein,  dont  j’ai rechuté en 2002. A l’époque, mon premier réflexe a été d’interroger le « Docteur Google ». Je cherchais à comprendre ma pathologie, traduire les résultats d’anapath ou le jargon médical mais aussi trouver des survivantes qui, avec leurs 10 ou 20 ans de recul sur la maladie, m’auraient permis de me projeter au delà des statistiques de survie à 5 ans que me donnaient mes médecins. J’ai trouvé plein de choses, trop même peut être. Mais il faut bien dire qu’à l’époque, internet en était à ses balbutiements. Fin 2009, déclarée en rémission totale, j’ai donc décidé de créer ce que je n’avais pas trouvé à l’époque : un blog sur le cancer du sein dans lequel les femmes pourraient trouver à la fois des informations fiables mais aussi une communauté pour les soutenir dans leur parcours. Ce blog a manifestement répondu à une attente puisque il a été vu plus de 500 000 fois à ce jour. Depuis sa création, j’ai beaucoup évolué dans mes réflexions sur cette relation singulière médecin/patient et plus généralement sur l’évolution de notre système de santé. Je suis persuadée que le vécu de la maladie engendre une connaissance, voire une « expertise », acquise par le malade chronique au fil du temps. La manne d’informations que propose le web 2.0 y contribueLES PROJETS grandement. Ce « savoir patient » est un « savoir profane » qui ne s’oppose ni ne remet en cause celui très scientifique des médecins, mais d’évidence le complète. Dans le parcours d’une maladie grave ou chronique, le patient et le médecin doivent former une véritable équipe et être des partenaires tout au long du chemin qu’ils feront ensemble. Parallèlement, très présente sur les réseaux sociaux, je suis devenue une e-patiente convaincue de l’intérêt d’engager la discussion entre professionnels, institutions, malades et citoyens afin d’améliorer notre système de santé. Nous ne pouvons plus faire l’économie des opportunités de changements que nous offre la santé 2.0. 20
  • Connecter les professionnels de santé entre eux pour une meilleure prise en charge des patients... C’est l’enjeu de MySpeciality, le nouveau portail de communautés en ligne lancé par Healthme, exclusivement réservé aux professionnels de santé. Un nouveau modèle d’échange et de partage instantané entre pairs à l’heure de la médecine 2.0 Connectez-vous ! Élargir votre réseau professionnel Retrouver vos confrères Rejoindre vos associations entre confrères Exprimez-vous ! Confronter vos idées Solliciter l’avis de vos confrères Résoudre vos cas cliniques Travaillez en groupe ! Organiser des groupes de travail LES PROJETS Animer des web conférences Être force de proposition collectiveMySpeciality propose un nouveau modèle de relations, de dialogue, d’échange et de partage entre pairs.Le portail MySpeciality regroupe des communautés médicales en ligne déployées sur le même modèle et exclusivementréservées aux médecins et aux internes de chacune des spécialités concernées.Aujourd’hui, 5 communautés sont déjà en ligne : MyPsynk en psychiatre, MyPneumo en pneumologie, MyCardiologue encardiologie, MyOnco en oncologie et MyUro en urologie.Avant la fin de l’année 2012, d’autres communautés seront lancées en diabétologie, rhumatologie, neurologie, gastro-entérologie,ophtalmologie, dermatologie, gynécologie, pédiatrie... un site créé par l’agence digitale santéwww.myspeciality.fr www.healthme.fr 21
  • LES PROJETS VOLUMES 1 & 2 22
  • COMMUNIQUÉGUIDE PRATIQUE ORTHODONTIE CONTACTS Dominique PLANCHATLes Laboratoires Exspanscience mettent à la disposition des 01 43 34 75 13orthodontistes, un guide pratique à destination des adolescents. dplanchat@expanscience.comCe document conçu avec l’aide d’un orthodontiste et d’adolescents, a pourbut de rassurer les patients et ainsi d’aider les orthodontistes dans leurpratique quotidienne.Les Laboratoires Expanscience ont voulu créer un outil pour informer et rassurerles patients adolescents, sur le déroulement de leur traitement orthodontique.« La Life avec des bagues » s’adresse aux adolescents inquiets et cherchant desinformations sur le déroulement des premiersrendez-vous avec leur orthodontiste.Le Docteur Carole Boubli a collaboré à la réalisation de cet ouvrage car « ilmanquait des outils ludiques à destination des adolescents ».Ce livret de 12 pages « regroupe l’essentiel. Il est rédigé avec le vocabulaire desadolescents et donc leur sera facile d’accès » précise le Docteur Carole Boubli.Des adolescents de 9 à 14 ans ont également participé à la réalisation de ceguide. Ils nous ont fait part de leurs principales interrogations et ont donné leuravis sur le contenu et les illustrations.Pour eux, ce guide pratique sera un « compagnon de traitement » tout au longde leurs visites chez l’orthodontiste.Ils pourront y marquer leurs rendez-vous et les conseils de leur praticien.Ils y trouveront également quelques conseils sur l’intérêt de Hyalugel (dispositifmédical de classe IIa), recommandé par L’UFSBD en cas de petites blessures dela muqueuse buccale, causées par leur appareil dentaire.Hyalugel contient de l’acide Hyaluronique. Il permet de soulager les maux de labouche.Hyalugel est le premier acide hyaluronique, utilisé dans la sphère buccale,commercialisé en France. Très apprécié par les patients et les professionnels desanté pour son efficacité, depuis plus de 10 ans, il est le premier acidehyaluronique (en part de marché) sur le marché des maux de la bouche*.En résumé, ce guide pratique permet d’aborder tous les points importants dutraitement orthodontique, comme : les différentes étapes avant et pendant la LES PROJETSpose, vivre au quotidien avec son appareil en insistant sur l’hygiène bucco-dentaire et des astuces en cas de problème avec leurs bagues.Ce guide pratique sur l’orthodontie à destination des adolescents, sera envoyéaux orthodontistes, gratuitement, sur simple demande.* Source IMS Pharmatrend mai 2012.UFSBD: Union Française pour la Santé Bucco Dentaire.Hyalugel est un Dispositif médical Classe IIa CE 0546Fabriqué par RICERFARMA via Egadi 7, 20144 Milano ITALIA et distribué par lesLaboratoires Expanscience 10 avenue de l’Arche 92419 Courbevoie CedexLire attentivement les instructions d’utilisation figurant sur la notice.Organisme notifié : Certiquality, Istituto di Certificazione Della Qualita (Italie) Docteur Carole Boubli Page 1 23
  • memo FICHES memo FICHES arthrose installée Mouvements d’entretien articulaireLES PROJETS 24
  • MemoFiche_Arthrose_2_MemoFiche_Arthrose_2 18/04/11 15:29 Page1 memo FICHES memo FICHES arthrose débutante Mouvements d’entretien articulaire LES PROJETS 25
  • Dépister, prévenir, traiter pour éviter que le nombre de fractures ostéoporotiques ne double d’ici à 2025 L’ostéoporose est une maladie sournoise, inva- lidante, dont la fréquence ne cesse d’augmenter du fait de l’allongement de l’espérance de vie. En 2050, une personne sur trois aura 60  ans ou plus, contre une sur cinq aujourd’hui. Les épidémiologistes prédisent un doublement du nombre de sujets qui feront une facture par fra- gilité osseuse d’ici à 2025. L’ostéoporose se prépare dès l’adolescence, voire l’enfance, puis s’installe à bas bruit vers la cinquantaine chez les femmes après la méno- pause, un peu plus tard chez les hommes. Elle est très souvent révélée par une facture, témoin d’une importante fragilité osseuse. Ces frac- tures, vertébrales et/ou périphériques repré- sentent un grave problème de santé publique. Les stratégies thérapeutiques sont aujourd’hui bien codifiées. Il convient de suivre les recom- L’os trabéculaire ou spongieux (constitué de mandations édictées par les experts, sans ou- travées) est le constituant principal du corps des vertèbres, des blier que la prise en charge de l’ostéoporose os du poignet et du centre des os longs. [5] s’appuie sur des mesures générales (alimen- Le renouvellement tation adaptée et activité physique régulière), permanent de l’os ou remodelage osseux s’effectue dans l’os cortical correction systématique des carences vitamino et dans l’os spongieux. [5] D–calcique et traitements spécifiques. nombre de ces unités de remodelage est différent selon le type d’os. Elles sont beaucoup plus nombreuses au sein de rale osseuse aggravent le risque de fracture ostéoporotique. Il est important de redoubler d’efforts pour l’os trabéculaire que dans l’os cortical (4/mm3 pour l’os tra- béculaire contre 0,2/mm3 pour l’os cortical). Ceci se traduit Le poids est le paramètre clinique le mieux corrélé à la DMO. La recherche d’antécédent d’anorexie mentale devrait être par un renouvellement global du squelette plus rapide pour systématique surtout en cas d’ostéoporose précoce. [4] dépister, prévenir et traiter l’ostéoporose et l’os trabéculaire (25 % par an ), que pour l’os cortical (3 à 4 % par an). C’est donc les os riches en os spongieux, comme les Principaux types de fracture ostéoporotiques [5] vertèbres, qui vont être exposés plus tôt à l’ostéoporose. Les ses conséquences fracturaires parfois drama- Les fractures os plus riches en os compact (par exemple le col du fémur), pact vertébrales (tassements Epidémie silencieuse au début, invalidante rapidement, de vertèbres) se fractureront plus tardivement. [5] vement. l’ostéoporose est un problème de Santé publique tiques. Rappelons que le métabolisme osseux se caractérise par deux isme ormation activités antagonistes : la formation osseuse ostéoblastique etLES PROJETS la résorption osseuse ostéoclastique. Ces deux activités sont éoclastique. couplées dans le temps et dans l’espace. La formation osseuseosseuse diminuée. Elle combine des cessive et une résistance Les fractures du col fémoral (de suit toujours la résorption. . anomalies quantitative et qualitative : diminution de la masse l’extrémité supérieure du fémur) L’ostéoporose résulte d’un déséquilibre entre les ostéoblastesde la microarchitecture du tissu os- n osseuse et détérioration seux aux niveaux trabéculaire et cortical. et les ostéoclastes, ce qui entraîne un déséquilibre entre for- r mation et résorption osseuse, d’où Si l’os est en remodelage permanent, c’est qu’il a deux fina- euse, une fragilité osseuse ex- lités, mécanique (solidité et résistance) et métabolique. [3] Il 12 doit supporter leDépister, prévenir, traiter OSTÉOPOROSE – corps et s’adapter aux mouvements, et il Au sommaire Tomcat – Le studio des créations Ostéoclastes ■ Epidémie silencieuse au début, invalidante rapidement, l’ostéoporose est un problème de Santé publique Ostéoblastes Les fractures du poignet (fractures de Pouteau-Colles) ■ Facteurs de risque de fracture ostéoporotique 20 OSTÉOPOROSE – Dépister, prévenir, traiter ■ Dépistage de l’ostéoporose Ostéocytes ■ Prévention de l’ostéoporose Les ostéoclastes, dérivés de la lignée hématopoïétique favorisent la création de lacunes de résorption pouvant aller jusqu’à perforer l’os. C’est leur activation qui initie le processus de remodelage de l’os. Dans un premier temps, les ostéoclastes arrivent et creusent Traitement de l’ostéoporose de véritables « trous » appelés lacunes dans l’os : c’est la phase de résorption. [5] ■ OSTÉOPOROSE – Dépister, prévenir, traiter 13 ■ Bibliographie 26
  • Modèle anatomique Evolution pathologique de la trame osseuse du poignet, de la vertèbre, et du fémur Cette nouvelle forme de modèle anatomique exclusive et révolutionnaire permet au médecin de montrer l’évolution pathologique de la trame osseuse du poignet, de la vertèbre, et du fémur en enlevant successivement les couches constituant les modèles. Présenté sur une élégante plaque plexi personnalisée FIXICAL (face médecin). Aspect initial Etape 1 Etape 2 Le col du fémur est constitué de 3 couches adaptées les unes aux autres par un aimant caché : mur n Aspect extérieur n Aspect intérieur sain (face interne de la partie visible initialement) n Aspect intérieur phase pathologique légère n Aspect intérieur phase pathologique sévère ect intérieur pha r rieur Aspect initial Etape 3 Etape 4 LES PROJETS La vertèbre est constituée de 3 couches adaptées les unes aux autres par un aimant caché : n Aspect extérieur n Aspect intérieur sain (face interne de la partie visible initialement) n Aspect intérieur phase pathologique légère n Aspect intérieur phase pathologique sévère érieur Aspect initial Etape 5 Etape 6 Le radius est constitué de 3 couches adaptées les unes aux autres par un aimant caché : st n Aspect extérieur n Aspect intérieur sain (face interne de la partie visible initialement)Tomcat – Le studio des créations n Aspect intérieur phase pathologique légère n Aspect intérieur phase pathologique sévère 27
  • 28 LES PROJETS
  • Mon Asthme     Cible : Grand Public.    Objectifs :     FR/AST/0017/12 ‐ Novembre 2012 © Laboratoire GlaxoSmithKline  Aider le patient asthmatique à améliorer le suivi de son asthme.   « Rendre visible l’invisible » grâce à une représentation très visuelle  de l’évolution de ses résultats.    Favoriser le dialogue avec son médecin pendant et entre les  consultations avec notamment la possibilité d’échanger des  informations par email.    Le laboratoire GlaxoSmithKline est une entreprise engagée dans la prise en charge globale des patients,  toujours à la recherche de solutions innovantes et performantes. Et dans ce cadre, une étude récente sur le  rapport des Français aux médicaments montre que 57% d’entre eux jugent utile d’avoir des outils sur leur  téléphone portable pour gérer leur santé ou suivre leur traitement1.  C’est pour cela que le laboratoire GlaxoSmithKline s’est engagé dans des projets concernant des  pathologies chroniques comme l’asthme car  un bon contrôle de l’asthme est indispensable pour diminuer  les symptômes de la maladie au quotidien et améliorer la vie des patients.   Dans ce contexte, la mobilité prend tout son sens pour cette maladie chronique qui touche plus de 4  millions de français d’après le dernier rapport de l’IRDES de 2011.     Ainsi au printemps 2011, le laboratoire GlaxoSmithKline s’est rapproché de pneumologues, de médecins  généralistes et d’associations de patients pour développer un contenu dont l’objectif est d’aider au  quotidien le suivi de tous les patients asthmatiques dès 4 ans et leur entourage.     L’application : « Mon Asthme » :   « Mon Asthme » propose 5  grandes fonctionnalités :   La possibilité d’effectuer un Test de Contrôle de l’asthme (TCA) grâce à un test enfant (4‐11 ans) ou  à un test adulte et adolescent à partir de 12 ans. Ce test simple permet d’évaluer le contrôle de son  asthme.   L’enregistrement des prises de traitement de secours; l’augmentation du nombre de ces prises  LES PROJETS reflétant un mauvais contrôle de l’asthme.   L’enregistrement de la valeur du Peak Flow du patient (Débit Expiratoire de Pointe), si le patient  dispose d’un débitmètre de pointe, permet d’évaluer l’état du souffle du patient.    La fonction de géolocalisation des écoles de l’asthme agréées par les autorités de santé (ARS) et  des centres d’éducation thérapeutique.   Création de rendez‐vous médicaux directement dans l’agenda de l’application*.    * Fonctionnalité disponible dans la version iOS 1.2 et Android 1.0    1  LEEM. Dossier de presse: Edition 2012 de létude sur le rapport des Français aux médicaments. Mars 2012  29
  • Medical Education SIMURGENCES Simulation médicale numérique L’intérêt récent et accéléré dans la mise en place et l’évaluation de l’outil simulation comme complément à la formation traditionnelle en médecine est significatif. Il correspond à la prise de conscience par les producteurs de santé des impératifs et des attentes de qualité des soins et de sécurité des patients, ainsi qu’à la mesure et la surveillance de ces paramètres par les autorités sanitaires. SIMURGENCES : module de simulation médicale numérique de prise en charge du patient en urgences cardiaques. Dédiée à la formation des cardiologues et urgentistes, le module est diffusé en animation dune réunion professionnelle en présentiel avec un expert de la pathologie, qui débriefe en fin de programme. Chaque médecin dispose dun ordinateur et déroule les cas présentés. Répondre à des problématiques de représentation complexe de diagnostic.LES PROJETS L’apprenant dispose des fonctionnalités reproduites à l’identique à celles de situations réelles de prise en charge du patient en urgence cardiaques :  Modèle physiologique complet comprenant un nombre sans cesse croissant de variables  Permet de représenter tous les types de pathologies  Modèle squelettique et musculaire représentant tous types de physiologies (sexe, âge, poids) y compris obstétrique et fœtal.  Modèle physique et de collisions  Représentation 2D-3D  Réaction aux stimuli de l’environnement (machines, fluides, gaz, molécules, social)  Outil de dialogue patient lip-sync  Editeur de cas et scénarios  Intelligence Artificielle de l’équipe  Outil d’évaluation de la performance et de l’apprentissage Plus de 1000 médecins spécialisés formés en France sur des urgences cardiaques. SIMURGENCES permet de développer le dialogue entre praticiens et spécialistes, de valider des lectures ECG et de renforcer la confiance des praticiens dans la prise en charge des patients. Date de lancement : 1er trimestre 2012 30
  • Campagne « Ce soir il conclut » Sensibiliser les jeunes à la consommation excessive d’alcoolSerious Game à destination des jeunes de 18 à 25 ans pour les sensibiliser aux risques liés à laconsommation excessive d’alcool.Commandité par Entreprise et Prévention, le serious game est construit sous forme de séquencesfilmées évolutives, selon les choix du joueur (navigable sous forme de « Point&Clic »), et de jeux deplateforme 2D dont la difficulté tient compte de la consommation d’alcool au cours de la soirée. LES PROJETSLe but du jeu est de séduire une jeune fille.Le joueur aide le héros « Clément », dans sa démarche de séduction, qui dépend notamment d’uneconsommation d’alcool maitrisée.En testant virtuellement des situations proches de la réalité, les joueurs prennent conscience desrisques encourus. L’objectif étant que le joueur, confronté aux mêmes situations dans la vie « réelle »,agisse en connaissance de cause et adopte un comportement bénéfique pour sa santé et sa sécurité(alcoolémie au volant…).En reprenant les codes du web, la campagne a bénéficié d’une forte notoriété auprès des jeunes et apermis de diffuser auprès ce public peu captif un message préventif de santé publique.Date de lancement : Octobre 2011Statistiques : 90 000 visites sur le site. 56 153 joueurs. Plus de 13 000 fans sur la page Facebookhttp://cesoirilconclut.com/ 31
  • L’INDUSTRIE DU MÉDICAMENT EST UNE CHANCE Pour aider les patients et les soignants à lutter contre les maladies : - Elle emploie 103 000 personnes dans plus de 150 métiers - Elle recrute 6 500 collaborateurs par an - Elle rassemble 20 000 personnes dans ses centres de R&D - Elle investit 12% de son chiffre d’affaires dans la recherche - Elle est présente sur tout le territoire avec plus de 200 sites de production - Elle exporte la moitié de sa production et génère plus de 6 milliards € d’excédent commercial par anLES PROJETS - Elle assure l’indépendance sanitaire de la France INFORMEZ VOUS : WWW.LEEM.ORG 32
  • 33 LES PROJETS
  • Un regard inédit sur les aidants familiaux A 500 108 – OCTOBRE 2012 / © J. PACIULLO, TENDANCE FLOUE-B. MEUNIER La France compte aujourd’hui 3,5 millions d’aidants familiaux : conjoints, parents, amis… Avec le magazine digital Génération Proches, Novartis porte un regard inédit sur leur quotidien, pour mieux les comprendre et les accompagner. Journalistes et photographes vous proposent une plongée dans leurs réalités socio-économiques, pratiques et personnelles.LES PROJETS www.generation-proches.com 34
  • I-CHEMO DIARY, la première application iPhoneau service des patients sous chimiothérapieMSD propose la première application iPhone qui permet aux patients souschimiothérapie de suivre facilement l’évolution des effets indésirables de leurtraitement et de mieux les partager avec léquipe soignante. I-CHEMO DIARY est un e-journal personnel pratique et complet qui permet de suivre facilement l’évolution liés aux effets indésirables liés aux traitements par chimiothérapie. Les malades peuvent désormais, à tout moment et en tous lieux, y enregistrer leurs symptômes et suivre lévolution des effets indésirables grâce à des comptes-rendus graphiques hebdomadaires. Simple d’utilisation et sécurisé pour une parfaite confidentialité, I-CHEMO DIARY permet une meilleure collaboration entre le patient et son médecin en invitant à une prise de note exhaustive qui prépare les consultations. Des données précieuses pour l’équipe soignante qui peut ainsi adapter le traitement aux effets ressentis par le patient.Le combat mené par les patients contre leur cancer est parfois long et difficile. Dans cetteépreuve, ils doivent aussi supporter les effets indésirables de traitements souvent lourds.Préjudiciables à leur qualité de vie, ces effets indésirables ne sont pourtant pas une fatalitéet peuvent être pris en charge, sils sont correctement rapportés à l’équipe soignante. Maisles patients, parfois submergés par l’émotion, la fatigue et les inquiétudes, peuvent éprouver LES PROJETSdes difficultés à en rendre compte précisément à leur médecin traitant et à leurcancérologue, alors même que les rendez-vous avec léquipe médicale sont souventespacés dans le temps.I-CHEMO DIARY est un service utile,pratique, simple d’utilisation et gratuit,qui va contribuer à enrichir la relationpatient-médecin et participer àl’amélioration de la qualité de vie desmalades sous chimiothérapie.Un nouveau service pour les patientscomme pour les professionnels de Disponible en téléchargement gratuit sur ITunessanté. en tapant : Ichemo Diary (version française) 35
  • 36 LES PROJETS
  • 37 LES PROJETS
  •    MICTIONARY              _____________________________________ Application de calendrier mictionnel, destiné aux patients souffrant d’incontinence urinaire, mis à disposition par les Laboratoires ROTTAPHARM MADAUS. Partenaires du Projet : Les laboratoires ROTTAPHARM MADAUS, en collaboration avec le Professeur Pierre MARES, membre du Collège National de Gynéco-Obstétrique Français et le Professeur François DESGRANCHAMPS, membre de l’Association Française d’Urologie, ont mis au point l’application MICTIONARY permettant de faciliter le suivi d’un calendrier mictionnel ; application gratuite, destinée au grand public, sur App Store, pour les téléphones et plaquettes de type iPhone et iPad. MICTIONARY entre dans la communication et les outils proposés par le Collège National de Gynéco- Obstétrique Français et l’Association Française d’Urologie : ces deux sociétés savantes nous ont donné l’autorisation d’utiliser leurs logos dans la présentation du logiciel MICTIONARY. But du logiciel MICTIONARY : Quand on se lève la nuit pour uriner, plusieurs facteurs différents peuvent s’associer les uns avec les autres. De façon courante, 80% des français de plus de 50 ans se lèvent une fois la nuit et 40 % se lèvent deux fois. L’incontinence touche une femme sur deux à la cinquantaine. Mais, en cas de gêne, d’envies pressantes, de jet faible ou de fuites, il convient de rechercher la ou les raisons de dysfonctionnements : -Pour l’homme : 4 causes essentielles : la prostate peut gêner la sortie de l’urine. La vessie peut se contracter de façon involontaire et incontrôlable. Si le sommeil est de mauvaise qualité, le besoin d’uriner se fait sentir. Les reins peuvent filtrer l’urine la nuit, plus que le jour. -Pour la femme : 3 types d’incontinence urinaire ; urinaire d’effort, liée à un effort physique, urgence mictionnelle ou mixte qui associe les 2 symptômes effort et urgence. Pour permettre au médecin urologue ou gynécologue d’établir plus facilement son diagnostic, on demande au patient de noter ses habitudes urinaires, concernant plusieurs paramètres. Utilisation de MICTIONARY : L’application MICTIONARY a pour objet d’aider le patient à suivre sur son Smartphone ou sa tablette et deLES PROJETS façon interactive, un calendrier de ses habitudes urinaires ; Le patient peut relever les fuites, les envies pressantes éventuelles, le nombre, les horaires et les volumes de ses mictions. Une synthèse, sous forme de graphes et de tableaux de ces relevés, peut être consultée, ensuite, dans l’application ou envoyée par mail au médecin traitant ou bien enregistrée et imprimée par le patient lui- même, pour garder une trace de ses données personnelles. Les laboratoires ROTTAPHARM MADAUS s’engagent à ouvrir un « blog » sur Internet, à l’usage des utilisateurs de l’application MICTIONARY, afin de recueillir, de leur part, leurs expériences, commentaires ou remarques, les éventuelles difficultés d’utilisation ou conseils d’amélioration. Le nom de cette application : MICTIONARY, a été déposé à l’INPI PARIS, par les Laboratoires ROTTAPHARM MADAUS, sous le numéro national 12 3 915 773. Dépôt du 25 Avril 2012. MICTIONARY a reçu le label européen. Laboratoires ROTTAPHARM MADAUS 83, 85, boulevard Vincent Auriol 75013 Paris – tél : 01 56 61 94 61     38
  • nous rEmErcIonsnos partEnaIrEs
  • Santé : emarketing Web 2.0 – Médias Sociaux Partenaire Festival Communication Santé Nos Services Nos Evénements Stratégie Web et ou Médias Sociaux Doctors 2.0 & You 6-7 juin 2013 :LES PARTENAIRES Paris, capitale mondiale de la Santé 2.0 Animation Facebook, Twitter,... et des Médias Sociaux Partenariats digitaux Ateliers & Formations sur le Digital : managers, Réalisations sur mesure : hôpitaux, associations site - blog - communautés - mobile apps - WebTV - Club ePharma référencement sur abonnement annuel Suivez : #doctors20 #health20fr #hcsmeufr ™ & You 2013 BASIL stratégies, fondée par Denise Silber, expert e-santé depuis 1995 www.doctors20.fr +331 4504 5851 • www.basilstrategies.com www.facebook.com/doctors20you contact@basilstrategies.com doctors20@basilstrategies.com Twitter : @basilstrategies @health20paris @doctors20 Tarifs EarlyBird 40
  • 41 LES PARTENAIRES
  • 42 LES PARTENAIRES
  • STRATÉGIES DIGITALES À 360°LE MULTICANAL COMME LEVIER DE CROISSANCE VISITES FACE-FACE REMOTE E-DETAILING WEB MARKETING RELATIONNEL CONGRÈSDrcom est une agence de conseil spécialisée enSales Force EffectivenessDrcom conseille et accompagne les entreprises dumédicament dans leur stratégie digitale etmarketing relationnelDrcom dispose dune couverture internationale LES PARTENAIRESpermettant daccompagner ses clients globalementet localement dans le déploiement dinitiativesdigitales UNE OFFRE COHÉRENTE POUR PLUS D’INFOS... DE SOLUTIONS EN CLOSED-LOOP MARKETING tel +33 1 40 88 00 88 Division Conseil en Sales Force Effectiveness courriel info@drcomhealth.com Agence site web www.drcomhealth.com de Création digitale Société de Développement logiciel réseaux sociaux commercialisant notamment des facebook.com/drcom solutions permettant de concevoir et déployer du contenu sur plusieurs linkedin.com/company/drcom pays (Master to Localization) 9 bis rue Georges, F-92250 La Garenne-Colombes 43
  • C M J CM MJ CJ CMJ NLES PARTENAIRES 44
  • Les adhérents FNIMACTION D’ECLATA.C.S.AFIPAALINEA +A+AAXIS SANTEBY AGENCY GroupCANAL 55CAPITAL IMAGECMS - CONSEIL MEDIA SANTECOWAN & PARTNERDANIELLE VILLEDIEU COMMUNICATIONDBS CONSULTINGDOCTISSIMOEDITIONS REGIFAXELSEVIER MASSON COMMUNICATION SANTE Le lien incontournableEURO RSCG LIFE de l’information médicale en FranceEVIDENCE BASED COMMUNICATIONF.MADGREY HEALTHCARE La FNIM, fondée en 1976, regroupe à ce jourGROUPE PROFESSION SANTEHEALTHME plus d’une quarantaine de sociétésIDS SANTE toutes spécialisées en communication santé.IRIS PRODUCTION SANTE Elles représentent plus de dix métiers complémentaires :ISEA Presse & Edition,JIMLAUMA COMMUNICATION Agences de communication,LEEM Etudes de marché,LEN MEDICAL Conseil réglementaire, Conseil stratégique,LE PUBLIC SYSTEME PCOLJ COM Visite médicale,M-EDEN RP et Evènementiel, LES PARTENAIRESPHARMAGEST Design de marque et Packaging,PRECIPHAR Objets publicitaires,PHARMACEUTIQUES PR EDITIONSPRESSE PAPIERS Conseil et Achat média,PROD’AREV Marketing relationnel,PUBLICIS CARE Marketing opérationnel,RE-IMAGINE Digital, internet et multimédia…SANTECOMSERIAL CREATIVESTRATEGIK & NUMERIKTBWA ADELPHI Rejoignez-nous !VIDALVILLA MEDICA www.lafnim.com22 JUILLET CONSEILVISCERAL Pour toutes informations Jean-Marie ROTHOFT - Attaché à la Présidence de la FNIMVISTA 06 09 02 85 96ZEBRA SANTE jean-marie.rothoft@wanadoo.fr 45
  •     Le JIM et sa version mobile… un « must » pour les praticiens ! Historique Le site d’actualités médicales Jim.fr est né en 2000 : Héritier du groupe de presse médicale VALDEMARS qui éditait le Journal International de médecine et avait créé les revues Abstract Jim.fr a donc bénéficié de toute l’ampleur éditoriale de son modèle « papier » et d’une forte expérience de la rédaction médicale à destination des praticiens (généralistes & spécialistes, libéraux & hospitaliers) ; Ceci lui vaut aujourd’hui d’être le site éditeur de référence consulté par les médecins internautes (environ 5000 connexions chaque jour ouvrable en moyenne – certification OJD). Le JIM compte près de 135 000 médecins France inscrits (dont plus de 52 000 MG et de 60 000 praticiens répartis dans 25 spécialité) ainsi que près de 29 000 pharmaciens. Le Concept rédactionnel du JIM Réactualisé quotidiennement 7 jours sur 7 tout au long de l’année, JIM offre des analyses en français issues de l’actualité médicale internationale, et ce, dans plus de vingt spécialités.   JIM c’est chaque jour toute l’actualité médicale et les comptes-rendus des plus grands Congrès… L’analyse en français des résultats des Etudes publiées dans la littérature internationale… L’accès à de nombreux outils de FMC, à une riche iconographie médicale & à la vidéothèque… Depuis 2002 JIM édite 25 newsletters de spécialité et des numéraux spéciaux thématiques.LES PARTENAIRES La rédaction du JIM est composée de médecins-rédacteurs tous spécialistes, et d’un comité éditorial d’une cinquantaine de praticiens en activité, à l’hôpital ou en cabinet. Les outils de communication JIM offre de multiples espaces et de vraies opportunités de communiquer directement auprès des professionnels de santé, comme la possibilité technique de cibler une annonce uniquement vers certains praticiens. Compte tenu de la puissance de son audience, de la rigueur scientifique de son contenu rédactionnel, et de la technicité de ses outils de contrôle, on peut dire que : JIM conforte sa place de leader de l’Internet médical accessible en tout lieux et à tout moment grâce à sa version mobile… JIM vous offre les meilleurs outils de communication pour toucher votre cible ! 46
  • .com Votre nouveau site Santé : comprendre pour agirUne infohiérarchisée La forcere-située dans de frappeson contexte, du Nouvelet mise en Observateurperspective Une info référencéeUne info par maladies,accessible par médicaments,avec des par symptômes …réponsesconcrètes auxquestionsdes patients Une info plurielle texte, image, audio ou video LES PARTENAIRESDes donnéesde référence Des relationsLes meilleurs fortesscientifiques entrepour être au médecins etplus près de patientsla réalité www.pourquoidocteur.com 47
  • www.pharmaceutiques.com Top 20 de la pharMa les leaders tiennent leur rang Hôpital Vers une nouVelle réforme copropriété des brevets un frein à la Valorisation Sondage le médicameNt plébiscité boeHringer ingelHeim croissance et indépendance nuTraceuTique bourse N° 195 la recherche plutôt coup de froid sur la santé N° 198 que le marketiNg www.pharmaceutiques.com www.pharmaceutiques.com Mars 2012 Juin/juillet 2012 2102 sraM 2102 telliuj/niuJ Magazine mensuel Revue de presse moc.seuqituecamrahp.www moc.seuqituecamrahp.www gNitekram el euq 591 °N tôtulp ehcrehcer al 891 °N étnas al rus diorf ed puoc euqiTuecarTun esruob 180 € TTC éticsibélp tNemacidém el egadnoS ecnadnepédni te ecnassiorc mieHlegni regnirHeob quotidienne par e-mail noitasirolaV al à nierf nu steverb sed étéirporpoc 200 € TTC OFFRE COUPLÉE + gnar ruel tnenneit sredael sel Magazine + Revue de presse 320 € TTC emrofér elleVuon enu sreV latipôH aMrahp al ed 02 poTLES PARTENAIRES BULLETIN D‘ABONNEMENT Informations client Votre formule d’abonnement Mode de règlement (A compléter et modifier si nécessaire) (A compléter) (A compléter) Je m’abonne pour 1 an o Par virement bancaire à réception o au Magazine 180 € de la facture o à la Revue de presse 200 € o Par chèque à l’ordre de PR Editions que je joins à mon réabonnement o à l’offre couplée Magazine + Revue de presse à 320 € A retourner s.v.p. à PR Editions - BP 95 - 92244 Malakoff Cedex 48
  • PRéféRER UN RESTER SERIEUX fAIRE DESbON MOT PLUTôT COMME UN PAPE PIEDS DE NEzQU’UNE MAUVAISE OU DéCOMPRESSER AUX DISCOURSIMAGE EN SOUPAPE LONGS COMMEConseil et stratégie de communication. evénements BtoB LE bRASConseils sur le fond et la forme en fonction Coordination/réalisation Organisation/Accompagnement. un interlocteur unique et disponible.du message souhaité. ecoute, respect et transparence.Comment travailler sur votre image. recherche de lieux. Mise à disposition d’intervenants spécialisés/conférenciers. Conciergerie.MÂCHER NOS S’ENTENDREMOTS SANS VOUS ET RéfLéCHIRfAIRE AVALER PRENDRE DE LA PLUTôT QUEDES COULEURS HAUTEUR S’éCOUTER EN LONG EN LARGE PARLERAccompagnement dans l’élaboration del’histoire visuelle de votre société. ET EN TRAVERS Anticipation, réactivité et gestion des détails.Création et conception de vos outils de Outils détaillés et réalistes.communication : logo/charte graphique, rough/représentation 3d.édition, webmedias, applications design de stand, espace scénique, implan-iphone, ipad. tation décors (intérieur/extérieur). Création d’ambiances. Street Marketing. LES PARTENAIRES fAIRE DE L’ARGENT SUR UN 18 rue And r é SuAr èS bON COûT 75017 PArI S 01.42.26.02.99 respect des budgets et deadlines. rigueur, esprit gagnant/gagnant. www.m2c.fr IdenTITé VISueLLe - édITIOn - SIGnALé TIQue - dIGITAL - WeBMedIAS - STAnd - GOOd I eS - éV éneMenTS 49
  • 50 LES PARTENAIRES
  •    Une seule organisation pour tous les annonceursLUnion des annonceurs (UDA), association à but non-lucratif régie par la loi de 1901, a été fondée en 1916.Elle est en France, lorganisation représentative des annonceurs, cest-à-dire des entreprises, des collectivités oudes organismes qui recourent aux différentes techniques de communication pour promouvoir leur notoriété, leurimage, leurs produits ou leurs services.Une organisation représentative des différents acteurs de léconomie françaiseLUDA compte aujourdhui trois cents adhérents :- de toutes tailles (de la PME au groupe multinational),- de tous statuts (entreprises privées, publiques, GIE, associations, organismes publics...),- de tous secteurs (de la grande consommation à la pharmacie, en passant par les télécommunications,laéronautique ou la banque...). Le comité Industrie du médicament et santé est constitué de plus de 40groupes pharmaceutiques ou d’entreprises positionnées dans le domaine de la santé. Il regroupe plus de800 collaborateurs exerçant des responsabilités de marketing et de communication.Une association financée et gérée par les annonceursLes seules ressources de lUDA sont les cotisations de ses membres, qui sont assises sur leurs dépenses nettesde communication médias et hors-médias, hors visite médicale pour les laboratoires pharmaceutiques.La stratégie et les grandes orientations de lUDA sont définies par un conseil dadministration de trente-quatreentreprises et un comité de direction de douze annonceurs. Le comité Industrie du médicament est animé par unprésident assisté par un responsable permanent.La vocation de lUDA est triple :- faire valoir les intérêts et les positions des entreprises annonceurs auprès de leurs interlocuteurs professionnelset de leur environnement économique, social et politique,- permettre à ses adhérents doptimiser, en efficacité et en coût, leurs investissements en communication sur le LES PARTENAIRESmarché français,- promouvoir des pratiques loyales et éthiques à travers lautodiscipline professionnelle.Une ouverture sur lEurope et linternationalLUDA est lun des membres principaux de la FMA (Fédération mondiale des annonceurs), dont le siège est àBruxelles. Celle-ci regroupe environ trente groupes annonceurs multinationaux et cinquante associationsnationales dannonceurs.Les annonceurs de la santé et leurs partenaires professionnelsLes annonceurs du secteur de la santé sont particulièrement sensibles à la qualité des relations avec leurspartenaires et prestataires. Le Comité Industrie du médicament & santé soutient le Festival de la communicationsanté qui est l’une des manifestations professionnelles les plus éminentes dans le secteur de la communicationsanté.Direction permanente du Comité Industrie du médicament et santé : Florence BERNARD (fbernard@uda.fr)  51
  • Identité de Marque Packaging Communication Digital CORPORATE OU PRODUIT, PARCE QUE LA PRÉFÉRENCE MARQUE EST ESSENTIELLE.* Je, vous, nous aimons les marques ! I, you, we love brands !* www.byagency.com Contact : Éric Phelippeau 01 42 66 41 31
  • Votre communication par l’objet ! sur stock ou sur-mesure Textile Bagagerie & Beauté & Santé Maroquinerie Développement High-tech Durable Papeterie & Sacs papiers & Ecriture plastiquesDepuis 23 ans, nous créons des objets pour votre communication• Produits sur stocks pour vos demandes urgentes• Fabrications spéciales en Europe ou en Asie pour tous vos développements produits Une équipe expérimentée, disponible et réactive à votre écoute ! 01.42.04.33.30 www.isea.fr