inseme logiciel libre
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,007
On Slideshare
1,007
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
12
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. + Emission INSEME 9 juin 2011Logiciels Libres Invités : Animateur du PAM de Sartène :Aurélien Desbrières Chef d’une SSLL : DIGITAL CONSEIL - Philippe LE THERY EF- 06/11
  • 2. + Logiciel Libre Un logiciel libre est un logiciel qui est distribué selon une licence libre. Précisément, ce sont les licences libres qui définissent les logiciels comme tels. Un logiciel libre est un logiciel qui peut être utilisé, modifié et redistribué sans restriction par la personne à qui il a été distribué. Un tel logiciel est ainsi susceptible dêtre soumis à étude, critique et correction. Cette caractéristique confère aux logiciels libres une certaine fiabilité et réactivité. Objectif : limiter les soumissions, les servitudes les contraintes imposées par autrui dans le monde des technologies de l’information et de la communication: Par exemple : obligation de fait d’acheter un ordinateur avec un système imposéEF- 06/11
  • 3. Les 4 libertés d’un logiciel libre1. Liberté d’utilisation du programme, pour tous les usages.2. Liberté d’étudier le fonctionnement du programme, et de l’adapter à ses besoins. Implique la Liberté d’accès au code source.3. Liberté de redistribuer des copies, donc d’aider d’autres utilisateurs.4. Liberté de modifier et d’améliorer le programme et de publier vos améliorations, pour en faire profiter toute la communauté (Associée à la Liberté d’ accés au code source). Nota: Ce sont des libertés fondamentales à l’utilisation de l’informatique, à la création et au partage des informations. Les logiciels libres sont avant tout porteurs de liberté de partage et d’accès à la connaissance. Elles sont bien sûr essentielles aux informaticiens, mais aussi aux utilisateurs, auxquels elles fournissent une maîtrise des outils et des informations, en empêchant toute dépendance permanente vis-à-vis d’un quelconque éditeur de logiciels. EF- 06/11
  • 4. + Logiciel Libre et logiciel Gratuit  Un logiciel libre nest pas forcément gratuit.  Lambiguïté provient de lexpression dorigine, free software, puisquen anglais free signifie aussi bien libre que gratuit.  Dans la pratique, nombre de logiciels libres se trouvent gratuitement sur certains sites web. Des versions payantes, mais souvent très bon marché, sont commercialisées par des entreprises sous forme de CD-ROM ou DVD-ROM, avec notice complète, et contrat dassistance à linstallation ou de maintenance.EF- 06/11
  • 5. + Quest-ce qui différencie un logiciel propriétaire dun logiciel libre ?  La grande majorité des logiciels vendus dans le commerce sont des logiciels propriétaires, qui sont distribués en version « exécutable », alors que les logiciels libres sont fournis avec leur « code source ».  Source ? Exécutable ?  Un petit détour par une analogie musicale permet déclairer ces termes. On peut considérer le code source dun logiciel comme la partition de celui-ci, et le code exécutable comme sa version enregistrée. Une partition peut être jouée sur un piano, une flûte ou par lorchestre philharmonique de Berlin. En revanche un enregistrement pressé sur disque ne permet pas de modifier la musique, de changer dinstrument ou de moduler linterprétation.  Le passage de lun à lautre sopère par traduction du code source (lu et écrit par lhomme) en code exécutable (que seul lordinateur comprend). Les logiciels libres sont distribués sous ces deux formes, tandis que Microsoft, Apple, Adobe ne vendent que le code « exécutable » et cachent le reste.  Sans avoir connaissance du Code Source, l’utilisateur ne peut être informé de fonctions cachées : comme la fonction Iphone de transmission des données de géolocalisation.EF- 06/11
  • 6. + Qui crée des logiciels libres ?  Toute personne (informaticiens, graphistes, musiciens, traducteurs, relecteurs, t esteurs, etc.) désireuse de bénéficier de créations collectives et/ou souhaitant maximiser la diffusion de ses œuvres (logiciels, textes, images, vidéos, musiques).  A la tête de chaque projet de logiciel libre il y a une structure plus ou moins formelle qui est composée de simples particuliers et/ou dentreprises.(Chacun est libre dapporter sa pierre à lédifice)  Par exemple, la Free Software Foundation, dirigée par Richard Stallman, produit et organise le développement de logiciels libres. Ainsi le projet GNU (dont le logo est, bien sûr, un gnou) de la FSF a joué un rôle déterminant dans la création de Linux (dont le logo est un manchot).EF- 06/11
  • 7. + Le gourou du Logiciel Libre Richard M.StallmanEF- 06/11
  • 8. + Des logiciels dans tous les domaines à télécharger librement.  Disponibles sur tous les systèmes (libres ou pas ): 100% des logiciels libre sont téléchargeable sur internet (+ de 70000 connus), la plus grande partie se trouvent sur ce que lont appel des dépôts accessible depuis nimporte quelle distribution GNU/Linux. Pour les autres systèmes dexploitation, ils doivent trouver divers site de téléchargement comme sourceforge.net  Par exemple sur le site Framasoft (www.framasoft.fr )EF- 06/11
  • 9. + Présentation d’une SSLLEF- 06/11
  • 10. + Un mot sur Free Software Corsica http://www.fscorsica.org seule association Corse reconnue pour son action dans le domaine du logiciel libre. Aurélien Desbrières Président de la Free Software Corsica Linux-libre Kernel Haker Parabola GNU / Linux libre Hacker / Packager Nous utilisons des solutions 100% Libre car elles protègent et garantissent les libertés fondamentales; exemple récente action auprès de lONU et leur rapport sur Hadopi comme étant une atteinte aux droits de lhomme.