PréSentation Clcv 10 Nov V3
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

PréSentation Clcv 10 Nov V3

on

  • 1,758 views

Présentation lors du congrès CLCV

Présentation lors du congrès CLCV

Statistics

Views

Total Views
1,758
Views on SlideShare
1,383
Embed Views
375

Actions

Likes
4
Downloads
30
Comments
0

9 Embeds 375

http://www.rezo7.info 221
http://www.rezo7.tv 98
http://www.serendipite.net 19
http://web.teletravail.me 18
http://blog.barbary.eu 9
http://www.linkedin.com 5
http://pratiquereflexive.wordpress.com 3
http://www.slideshare.net 1
http://www.google.fr 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-ShareAlike LicenseCC Attribution-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

PréSentation Clcv 10 Nov V3 PréSentation Clcv 10 Nov V3 Presentation Transcript

  • De la communauté au(x) réseau(x) ‏ François Duport … rencontre CLCV
  • Internet et vous ?
    • Nous sommes tous des analphabètes numériques….
      • Enfants, parents, grands-parents, amis, professionnels, experts…
      • Qui utilise les réseaux ?
      • Pourquoi utiliser les réseaux ?
      • Comment développer des réseaux ?
  • Qui utilisent les réseaux ? … rencontre CLCV
  • Où et avec qui apprendre ? Tous concernés ! « Les nouvelles technologies nous ont condamnés à devenir intelligents ! » . Michel Serres ...
  • Une majorité
    • En France, Internet c’est :
    • 65 % de la population française
    • 61% des salariés disposent d’internet
    • 71% utilisent internet à la fois pour le travail et à titre privé
    • 80% des enfants de plus de 12 ans possèdent un accès internet à la maison
    • Dans le monde :
    • Entre 1 et 1,3 milliards d’internaute
    • Le chinois est la première langue..
    • Les pays du sud inventent de nouveaux usages
    • L’innovation technique et sociale passent par les réseaux
  • Fossé générationnel ? 05/12/07 g fduport@gmail.com
    • Autant de services, d’usages que de génération
  • Fossé économique ?
    • L'ordinateur portable issu du projet 'One Laptop per Child'. Un outil pour apprendre, créé spécialement pour les enfants des régions les plus pauvres de la planète.
      • A prix constant, la puissance d’un ordinateur double tout les 18 mois
      • Les savoirs sont plus accessibles
      • Les solutions open source répondent à la plupart des besoins
  • Fossé culturel ?
    • Où et avec qui apprendre ?
    • Éducation populaire, en réseau, échanges de savoirs, points d’accès internet…
    • Avant tout un fossé numérique et sociale
    • Comment y répondre ?
    • Isolé ou tous ensemble ?
  • Je partage… et je reçois
    • Mes photos et mes vidéos
      • Picassa
      • Flickr
      • Youtube
      • DailyMotion
    • Mes idées
      • Blogs
      • Wiki
      • Twister
    • Mes réseaux sociaux
      • Linkedin
      • Facebook
      • Viadeo
      • Ning
    • Mes productions
      • Slideshare
      • Lulu
      • Zoho
      • Mindomo
    • Mes sources d’informations
      • Delicius
      • Google
      • Babelio
      • Wikipédia
    • Mes communautés
      • FormaVia
      • Apprendre 2.0
      • GoogleGroups
    • Mes syndicateurs
      • NetVibes
      • Ziki
      • Google reader
    Mes boites aux lettres
    • Ma musique
      • Jamendo
    Le web 2.0 transforme le web
  • Synthèse 1 : Just do it !
    • Nous sommes tous des analphabètes numériques…
    • Nous utilisons tous des bouts de technologie….
    • La CLCV, c’est 30 000 personnes avec des millions de savoirs.
      • Le web aujourd’hui ne demande pas des compétences techniques…
      • On le droit d’essayer, d’expérimenter, de se tromper, de s’entraider…
        • Quels compétences aimeriez vous développer, partager dans vos associations locales ?
        • Quels ressources (humaines ou techniques) pourraient vous y aider ?
        • Comment s’organiser ? En réseaux ? Quelle place pour l’adhérant, pour l’association locale, pour le national ? Comment mutualiser nos apprentissages ?
  • Pourquoi utiliser les réseaux ? … rencontre CLCV
  • Définitions, enjeux et concepts
    • Réseau et « intelligence collective »
      • Intelligence collective : capacité d’un groupe à atteindre dans l’action une performance de niveau supérieure (JM Penalva) ‏
      • Permet de valoriser les potentialités de chacun au bénéfice de tous
      • Rôle fondamentale de la libre communication entre les acteurs
    • Nous sommes plus « intelligents » à travailler ensemble qu’individuellement
    • Notion de communauté : pas de réseau sans communauté
      • Pour qu’une communauté existe, il faut que ses membres puissent partager des valeurs, des projets, des plaisirs, des objets, des intérêts communs…
      • Construire un réseau d’acteurs, c’est transformer une communauté implicite en communauté de pratique
      • Le rôle des outils coopératifs est de faciliter les pratiques qui permettront l’émergence de la communauté
      • Réseau = communauté + outils + pratique
  • L’économie sociale de proximité
    • Développez les liens sociaux du territoire / Diffusez et localisez évènements, annonces, centres d'intérêts, actualités ...
      • Géolocalisation de mon réseau
      • Pour redécouvrir son quartier
      • Pour échanger biens, services, ou coups de main à proximité de chez soi
  • L’économie du don
    • Don, échange, troc, microcrédit…. L’économie du don se construit sur des idées de recyclage…et s’appuie sur la force des réseaux
    • Freecycle (20 000 personnes en France) : http://fr.freecycle.org/accueil/
    • Babyloan : http://www.babyloan.org/
    • Principes :
      • Adhésion virale
      • Global / local (ici et maintenant) ‏
      • Des services plus qu’un engagement
    Photo de Yodel Anecdotal (Creative Commons) - Flickr
  • L’économie de la contribution
            • Quand on partage un bien matériel, il se divise
            • Quand on partage un bien immatériel, il se multiplie
            • 5 millions d'articles (dont 2 en anglais) ‏
            • 75 000 wikipédiens actifs par mois dont 1000 administrateurs
    • En France : Wikipédia
      • 32 contributeurs en mai 2003
      • 34 150 contributeurs en mai 2008
      • Tous contributeurs…
      • Définition de la CLCV
  • L’individualisme collectif Le web est une machine… sociale Social networking (réseau social en français) se caractérise par une communauté d'internautes rassemblés en fonction de centres d'intérêts communs (goûts musicaux, passions, vie professionnelle...).  Comment gérer nos six degrés de séparation ?
  • Tous contributeurs ?
  • Synthèse 2 : yes, we can
    • Le web propose des milliers de services gratuits et/ou payants. Faire un choix serait arbitraire et ne pourrait pas correspondre à un usage. A titre individuel et collectif, utiliser les réseaux, c’est apprivoiser une société en changement.
    • Pourquoi et comment utiliser ces services ?
      • Quels impacts à court, moyen, long terme ?
    • Pour quels objectifs ?
      • Visibilité ?
      • Coopération et collaboration ?
      • Promotion et notoriété ?
      • Plaisir, échanges, responsabilité ?
    • Qui est responsable ?
  • Les réseaux, la CLCV, ses membres … rencontre CLCV Ajoutée le 10 septembre 2008 par gohlkus
  • Etre présent dans les réseaux Services CLCV UFC Que choisir ? Facebook 2 2 Blogs 4 957 17 782 YouTube 1 3 DailyMotion 4 10 Netvibes 0 0 Viadeo 25 182 + 1 hub Wikipédia 1 1
  • Des pierres dans le jardin des blogs Des sites, des blogs officiels avec ou sans fil rss pour 400 associations locales
  • NetVibes : un univers
  • Réseaux d’acteurs : comment ?
    • Créer une communauté, c’est faire converger intérêt individuel et intérêt collectif
      • Comment ?
        • Créer des biens partageables et favoriser leur abondance
        • Donner une vision à long terme de l'intérêt collectif pour favoriser l’implication
        • Essayer d’agir sur l’environnement plutôt que sur les personnes pour favoriser le partage
        • Favoriser l’estime et ne pas demander de contrepartie
      • Quels « communs » pour la communauté ?
        • Des connaissances et des savoirs
        • Des pratiques et des expériences
        • Des données et des informations
        • Du plaisir et des passions
    • Créer des « communs », un objectif pour les réseaux d’acteurs
  • Les quatre processus
    • Création, animation réseau : synthèse (les 4 processus) ‏
    • Création, animation d’un réseau : quelles étapes, quelles pratiques ?
      • Étape 1 : La formation du réseau : rendre visible les acteurs du réseau
      • Étape 2 : L’information du réseau : au-delà de l’appartenance au réseau, permettre l’échange, la discussion
      • Étape 3 : La transformation du réseau : animer des projets
      • Étape 4 : Rayonnement du réseau : émergence de nouvelles interaction
    • La CLCV peut s’organiser en communautés de projets., en communautés de pratiques, en réseaux locaux et thématiques
      • Par quoi commencer ? Quels sujets prioritaires ?
      • Qui ?
    Synthèse 3 : So, what ?
  • Méthodologie … rencontre CLCV
    • Les réseaux nécessitent
      • Des moyens de communication efficaces, des outils adaptés
      • Une organisation souple et adaptée
      • Une prépondérance de la communication, du partage sur le secret
      • L’abandon de la recherche du pouvoir au profit de la coopération
    • Les réseaux et leurs limites
      • L’altruisme n’est pas universel, il faut le cultiver
      • L’absence de hiérarchie n’est pas naturelle, il faut apprendre à être autonome
      • Apprendre à piloter son action sur la base d’une éthique plutôt qu’en obéissant à des règles trop rigides
      • Coopérer, partager n’est pas inné : de la nécessité d’apprendre
    Réseaux d’acteurs : comment ?
  • Facteurs de succès
    • Les 9 lois de la coopération (J.M Cornu)
      • Réduire les risques à participer (exemple : une inscription libre, gratuite et simple)
      • Abaisser le seuil de passage à l'acte (exemple : Faire une erreur d’orthographe volontaire sur le nom d’un membre pour inciter à la participation) ‏
      • Bien non consommables et environnement d'abondance
      • Les communautés qui durent convergent vers la coopération
      • L'évaluation par l'estime (exemple : valoriser les contributions et contributeurs)
      • Minimiser les besoins de départ (exemple : mettre en ligne des documents inachevés pour laisser la place à une dynamique de réseau) ‏
      • Minimiser les risques d'échec par la maîtrise des tâches critiques (loi de Brooks) ‏
      • Le temps des opportunités
  • Participer à une communauté
  • Typologie des Communautés Alain Gressier Université des Sciences & Technologies de Lille 1 Les communautés de pratiques permettent d’inter-relier les compétences autour d’un sujet donné Elles favorisent l’émergence d’une intelligence collective C’est un espace d’innovation sociale de pratiques « communities of practice » de recherches « communities of inquiry» de vie « occupational communities » virtuelle « virtual communities » Organisation formelle d’intérêts « communities of interest » d’apprentissages « learning communities» de travail situé « work place communities» l’école communautaire « school as community » de commerce « e-commerce communities» d’affaires « e-business communities» gouvernementale « gouvernance communities»
  • Conclusion … rencontre CLCV
  • Merci !
    • Des fils
      • Le fil RSS : http://dotsub.com/films/inplainenglish/index.php
      • Le wiki : http://dotsub.com/films/wikisinplainenglish/index.php
      • L e blog : http://dotsub.com/films/blogsinplainenglish/index.php
      • L es réseaux sociaux : http://dotsub.com/films/socialnetworking_1/index.php
      • Le boockmarking social : http://dotsub.com/films/socialbookmarking/index.php
    • Et des ampoules
      • Holis-TIC (www.holis-tic.com)
        • François Duport : [email_address]
        • Portable : 06 22 90 54 46