Rapport annuel 2012 definitif
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Rapport annuel 2012 definitif

on

  • 807 views

 

Statistics

Views

Total Views
807
Views on SlideShare
602
Embed Views
205

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

3 Embeds 205

http://www.favl.org 172
http://favl.org 32
http://lab.tochange.me 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Rapport annuel 2012 definitif Rapport annuel 2012 definitif Document Transcript

  • Rapport Annuel 2012Amis des Bibliothèques de Village Africains(Friends of African Village Libraries) Burkina Faso 09 BP 938 Ouagadougou 09 Burkina Faso Siège : Zogona, près de la Croix Rouge www.favl.org
  • 1
  • 2
  • Mot de la Coordination NationaleLa lecture occupe une place de choix dans nos sociétés actuelles.Elle est la clé de tout succès. Du nord du sud toute personne nesachant pas lire, déchiffrer à toutes les difficultés de communicationet d’orientation. Pour ce faire, promouvoir la lecture est un impératif.L’association Amis des Bibliothèques de Villages Africains (Friendsof African Village Libraries) /FAVL a initiée le concept de« bibliothèque villageoise. » Avec la générosité de donateurs et lavolonté des communautés rurales, le village de Béréba s’est dotéd’une bibliothèque, « ce vieillard à la barbe blanche» ô combiennécessaire à l’éducation. Cela témoigne à tel point qu’une action humanitaire petitesoit-elle peut avoir un rayonnement. Aujourd’hui FAVL s’illustre parla création de 12 bibliothèques de village et des projets de demandede bibliothèques en cours. L’année 2012 a été riche en activités pour FAVL du BurkinaFaso. Plusieurs actions entreprises ont permis de faire la promotionde la lecture et partant de l’éducation au Burkina Faso. Ceci fait deFAVL l’un des acteurs majeurs dans ces domaines. Les activités aucours de l’année écoulée se sont fortement inscrites dans cettedynamique en témoigne les innovations apportées par l’équipecomposée de coordonnateurs, d’animateurs, de bibliothécaires et devolontaires. Cette réussite a été rendu possible non seulement grâceà l’efficacité de l’équipe mais aussi grâce à VOUS, généreuxdonateurs et partenaires qui sans cesse nous encouragez dans notrelutte pour l’éducation des enfants du Burkina Faso par la mise à ladisposition des bibliothèques dans les villages les plus reculés dupays. 3
  • A la lecture de ce rapport, nous vous invitons à garder à l’espritque FAVL n’a pas de fonds propres et fonctionne grâce à lagénérosité de ses partenaires. Et, toute action de votre part seraitun soutien inestimable au bénéfice socio-éducatif que lesbibliothèques procurent aux enfants des villages en particulier,mais aux communautés rurales toutes entières !Présentation de FAVLPhilosophieLa philosophie de FAVL est de promouvoir un développement socialéquitable en donnant aux résidents des zones rurales l’opportunitéde s’instruire à travers les bibliothèques.Objectifs GénérauxLes objectifs de FAVL sont : Faire valoir la nécessité de bibliothèques en zones rurales ; Développer les capacités des communautés villageoises à la gestion adéquate du bien local en leur confiant la gestion des bibliothèques ; Démontrer l’impact positif de l’accès aux livres sur les performances scolaires des élèves en milieu rural ; Développer le goût de la lecture chez les touts petits afin d’atteindre un excellent taux de culture de la lecture.PartenairesLes partenaires de FAVL sont tous ceux qui collaborent et mènentavec l’organisation des actions pour la promotion de la lecture et del’éducation. Ils sont aussi bien actifs au plan nationalqu’international. Ce sont entre autres : Les mairies et les communesruraux, l’Ecole International de Ouagadougou (ISO), l’Ambassadedes Etats-Unis, le Corps de la Paix Américain du Burkina Faso,l’Université de Santa Clara, la CENALAC, la Direction Générale duLivre et de la Lecture Publique, le Rotary Club Savane Ouagadougou,les ressortissants non-résidents, les donateurs et les volontaires. La4
  • liste n’est pas exhaustive, et FAVL voulait remercier tous ceux quinous soutiennent afin d’achever nos objectifs.HistoriqueTout commence en 2001, quand Michael Kevane et Leslie Gray,économiste et géographe chercheurs, viennent vivre pendantplusieurs mois dans les cadres de leurs activités académiques àBéréba, un village dans le sud-ouest du Burkina Faso. Ilss’aperçoivent très vite des difficultés des élèves pour accéder auxlivres. En personnes averties de l’éducation, ils mesurent le freinque cet état des faits constitue au développement intellectuel etsocioculturel des enfants du village et de la communauté entière.C’est ainsi que les deux professeurs initiaient avec les villageois lepremier projet de bibliothèque à Béréba. Cette premièrebibliothèque de village connaissait très vite un franc succès auregard de l’intérêt que le public cible l’y accorde. Devant la demandecroissante introduite par les villages environnant, les deuxdonateurs soutenus par quelques amis et collègues décidaient de lacréation de « Amis des Bibliothèques de Village Africains/Friends ofAfrican Village Libraries » ou FAVL afin de promouvoir l’accès à lalecture au sein des communautés rurales Africaines. Aujourd’huiFAVL œuvre aussi au Ghana, en Ouganda et en Tanzanie. AuBurkina, elle compte douze (12) bibliothèques et deux bureaux decoordination dans les villes de Houndé et Ouagadougou. Au Burkina Faso, FAVL œuvre depuis 2001 et elle exerceofficiellement sous l’arrêtén°2007-13/MATD/SG/DGLPAP/DOASOC du 15 Février 2007.Depuis lors, ce sont 12 bibliothèques repartis situées dans lesprovinces du Tuy (sud-ouest), Soum (nord) et Zondoma (nord) quiont été créées.Les Bibliothèques de Village au Burkina FasoLe tableau ci-dessous nous donne un aperçu des bibliothèquescréées dans les communautés rurales Burkinabè : 5
  • Village Ouverture Béréba 2001 Koumbia 2003 Karaba 2003 Sara 2005 Dohoun 2005 Niankorodougou 2008 Boni 2009 Dimikuy 2009 Bougounam 2010 Pobé-Mengao 2010 Béléhédé 2011 Ouargaye 2012Statistiques de FréquentationLes rapports fournis par la Coordination Régionale démontrent queles activités de sensibilisation réalisées par les gérants dans lesécoles primaires et secondaires et dans les centresd’alphabétisation sur l’utilisation des bibliothèques de village ont euun impact favorable. Les statistiques en 2012 montrel’accroissement des abonnements, de la fréquentation et des livressortis. En fin Décembre 2012, 1 799 abonnements, 24 339 livressortis et 98 042 visites aux bibliothèques ont été enregistrés contreles totaux de 1 394 abonnements, 17 009 livres sortis et 78 303visites qui ont été enregistrés en 2011. Le tableau de statistiques ci-dessous donne un aperçu de l’utilisation des bibliothèques :6
  • Statististiques Générales de lUtilisation des Bibliothèques pour lAnnée 2012 Bibliothéque Abonnements Sortie des Livres Fréquentation Béléhédé 86 5 147 6 544 Béréba 254 2 406 10 166 Boni 115 644 8 870 Bougounam 285 5 487 15 272 Dimikuy 87 608 4 564 Dohoun 158 2 274 7 825 Karaba 225 3 411 6 918 Koumbia 193 1 335 8 346 Niankorodougou 125 816 16 967 Pobé-Mengao 143 921 7 881 Sara 128 1 290 4 689 Total 1 799 24 339 98 042Camps de LectureSynthèse des camps de lectureLes camps de lecture ont été créés afin d’appuyer la questiond’alphabétisation au Burkina Faso surtout le niveau extrêmementfaible dalphabétisation. Le Burkina a lun des plus faibles tauxdalphabétisation dans le monde et un système scolaire avec deseffectifs pléthoriques et qui manque de personnels etd’infrastructures. Par conséquent, les enfants passent souvent dansles classes supérieures sans compétences suffisantes en lecture.Dans les zones rurales, ces problèmes sont encore plus graves. Lacinquième édition de ces camps a permis à 275 écoliers de passerune semaine de leurs vacances en travaillant sur ces compétencespour les aider à réussir à lécole. Pendant le camp, chaque élève areçu un encadrement individuel et un enseignement spécialisé pouraméliorer leur niveau de lecture. Un objectif important des camps aété de montrer aux élèves que la lecture et lécriture ne sont passeulement les tâches à faire à lécole mais aussi ils pourront en 7
  • utiliser ces aptitudes précieuses toute la vie. Les équipesd’animation l’avaient souligné, grâce à diverses activités et jeux. Pendant les mois de juillet, août et septembre 2012, lescamps de lecture de se sont déroulés dans onze villages : Béréba,Sara, Dohoun, Karaba, Koumbia, Boni, Dimikuy, Pobé-Mengao,Bougounam, Niankorodougou et Béléhédé. Deux cent soixante-quinze élèves (275) des classes du CE2 et CM1 ont participé auxcamps qui ont eu lieu au sein des bibliothèques. Ils ont été dirigéspar le coordonnateur régional Dounko SANOU et le bibliothécaire-animateur Alidou BOUE en collaboration avec des équipesd’animation composées de bibliothécaires, instituteurs, assistants-bibliothécaire et volontaires du Corps de la Paix. Vingt-cinq (25)enfants des écoles primaires locales ont été invités à participer àchaque camp. Les activités ont duré six jours de 07h30 à 15 heures.Une cuisinière a été embauchée localement dans chaque villagepour préparer les repas quotidiens (petit déjeuner et déjeuner)pour les élèves. Chaque participant a reçu un t-shirt de camp quiprésentait une scène des enfants en lecture et un slogan surlimportance de la lecture. Le thème de cette édition des camps delecture était l’hygiène, un sujet qui a été souligné avec l’utilisationdes livres comme Bouba et Zaza Protègent l’Eau, la distribution desbrosses à dents à chaque participant et la fabrication d’une stationde lavage des mains au sein de chaque bibliothèque.Formation et participation des volontaires du Corps de la PaixFAVL a sollicité les volontaires du Corps de la Paix Américain auBurkina Faso pour assister aux différents camps de lecture etquatorze (14) volontaires ont répondu à l’appel. Le samedi 23 juin2012, les volontaires ont participé à une formation sur les camps delecture au sein du bureau du Corps de la Paix à Ouagadougou.Donkoui KOURA, Dounko SANOU, Alidou BOUE, Krystle AUSTIN etAntoinette YOST ont été présents pour présenter la mission deFAVL et le projet de camps de lecture. Pendant la formation, lesvolontaires ont appris les informations sur les activités menées aucamp de lecture, les techniques d’apprentissage des lecteurs les plus8
  • faibles et l’utilisation des livres éducatifs et le rôle du volontairedans l’équipe de facilitation. Les volontaires ont aussi apporté leursexpériences dans le domaine de l’éducation. Après les séances deformation, chaque volontaire s’est inscrit pour assister à un camp. Ala fin de la formation, les volontaires se sont sentis prêts pourcollaborer avec l’équipe de FAVL pour faciliter l’édition des campsde lecture 2012.L’impact des campsLeffet du faible taux dalphabétisation et des effectifs pléthoriquesétait immédiatement ressenti aux camps de lecture. Beaucoup decampeurs sont arrivés au camp avec un niveau en bas de lamoyenne pour leur groupe d’âge. Dautres étaient complètementanalphabètes et ne pouvaient pas réciter lalphabet ou écrire leursnoms. Avec le petit nombre d’élèves, les animateurs pouvaientencadrer facilement les élèves en petits groupes et travailler aveceux. Ils ont appris à connaître les campeurs personnellement, et lescapacités des élèves ont augmenté avec lencadrement individuel.Les animateurs et les volontaires ont dit quils ont été témoinoculaire des améliorations au niveau des campeurs. Ils ont vulamélioration du niveau en lecture des campeurs aussi bien qu’uneaugmentation de la confiance et lestime de soi, surtout chez lesjeunes filles. Un volontaire qui a participé au camp de Dimikuy araconté: Ce nest pas facile de voir un changement immédiat de niveaux de lecture des élèves, mais jai remarqué certains changements de comportement. Par exemple, Fataf [un participant au camp] a appris à écrire des mots difficiles pendant quil lise pour les rechercher plus tard dans le dictionnaire. Un jour, il est même venu au camp avec une liste de trois mots à rechercher. Cette habitude va laider beaucoup à améliorer ses compétences en lecture. Jai aussi remarqué une augmentation de lestime de soi chez plusieurs étudiants.La présence des animateurs Burkinabè et Américains ont eu unimpact positif sur les camps. Tous les participants ont bénéficié de 9
  • leur participation. Les bibliothécaires et les coordonnateurs ontappris de nouvelles activités quils peuvent continuer à utiliser ausein des bibliothèques au cours du reste de lannée. Les enseignantsont appris de nouvelles techniques denseignement efficaces àutiliser dans la salle de classe. Les volontaires ont appris davantagesur leur culture adoptée et les idées pour les projets à apporter àleurs propres villages. Bien sûr, les plus grands bénéficiaires étaientles campeurs, qui ont reçu des expériences dapprentissageamusantes et diversifiées.L’Organisation de Collecte de FondsRace for Reading« Race for Reading » ou « Course de Lecture » est un concept sportifqui allie à la fois sport et action humanitaire. Il s’agit d’une courseorganisée dans le but de collecter des fonds afin de soutenir desactivités des bibliothèques de FAVL. Le message principal est decréer une dynamique de solidarité envers les communautés ruralesau Burkina. La deuxième édition de cette activité a eu lieu le 16 juin 2012au Parc Urbain Bangr Weeogo à Ouagadougou. La course a vu laparticipation de quatre (04) coureurs enthousiastes et plusieursobservateurs qui se sont intéressés à la mission de FAVL et ont faitdes contributions. Chaque participant a payé une contribution poury assister, et il choisit de faire entre une course de 3 km et celle de 6km. Les sponsors locaux ont encouragé l’organisation del’événement, et les livres du programme RWA a été en vente.Read-a-thon de l’Ecole Internationale de Ouagadougou (ISO)Dans le cadre de promouvoir la lecture, la bibliothécaire de l’EcoleInternational de Ouagadougou (ISO), Debbie Clouser, a programméun mois plein d’activités sur la lecture en avril 2012. Elle souhaitaitaussi développer un esprit de bénévolat, un des objectifs de l’ISO.Donc, quand l’équipe de FAVL s’est approché d’elle pour voir lespossibilités de collaborer sur un projet, ils ont ensemble décidé decollaborer sur un projet d’un marathon de lecture dénommé Read-10
  • a-thon. Pendant le mois d’avril, chaque élève à l’école a trouvé desparrains qui ont promis une certaine somme pour chaque livre qu’ila lu. A la fin du mois, dans une cérémonie au sein d’ISO, labibliothécaire et les élèves ont présenté un chèque pour la sommede 1.793.070 FCFA. Tous les fonds ont été utilisés pourl’organisation de l’édition des camps de lecture 2012.Bal de l’Association des Expatriés de OuagadougouL’Association des Expatriés de Ouagadougou est un groupebénévole composé d’Européens et Américains résidents au BurkinaFaso. Soucieux d’apporter leur contribution au développement dupays, ils mènent chaque année une action de solidarité en faveurdes organisations œuvrant dans ce sens. En 2012, ils ont organiséun bal de charité pour récolter les fonds pour dix (10) organisationsbénéficiaires. FAVL était parmi les organisations bénéficiaires decette activité. Le bal a eu lieu le 28 janvier à l’Hôtel Laïco àOuagadougou. L’équipe de FAVL a participé à la vente des tickets età l’exposition de leurs activités menées au Burkina. Les profits ontété divisés parmi les organisations, et FAVL a reçu une somme decinq cent mille francs (500.000 FCFA) pour soutenir la mise enœuvre des camps de lecture.Demande de SoutienDans le cadre de l’organisation des camps de lecture 2012 du profitdes enfants pendant les vacances, l’équipe de FAVL a introduit desdemandes de soutiens auprès de nombreuses structures et services. Ministère de l’Education Nationale (MENA) : Le Ministère de l’Education Nationale a offert un important lot de fournitures scolaires composé de cahiers, bics, crayons de couleur et gommes. Ambassade des Etats-Unis d’Amérique : L’Ambassade des Etats- Unis a offert une bourse pour la somme de 2.764.700 FCFA pour fonder les camps de lecture. Communes de Béréba et Koumbia : Les communes de Béréba et Koumbia abritant les bibliothèques de FAVL ont apporté leur soutien aux camps de lecture 2012. La commune de Béréba a 11
  • contribué avec un important lot de fournitures scolaires et une somme de cinquante mille francs (50.000 FCFA). La commune de Koumbia quant à elle a apporté la somme de cent mille francs (100.000 FCFA) et du matériel scolaire pour le camp. Ressortissants Non-résidents : Les ressortissants non-résidents des villages n’étaient pas en reste, ils ont chacun apporté leur modeste contribution pour la réussite des camps. La marraine du camp de lecture de Koumbia, Mme Naboho Berthe, a contribué avec une somme de cent mille francs (100.000 FCFA). Autres Associations CVD APE : Les associations œuvrant dans le cadre du développement local des villages ont apporté leur soutien aux différents camps de lecture. Ils sont entièrement disponibles à accompagner les activités des bibliothèques.Activités Marquantes de l’Année 2012Conventions avec les MairesDans le souci de s’inscrire d’avantage dans le processus dedécentralisation entrepris par le gouvernement du Burkina Faso,FAVL a envisagé de transférer de manière progressive laresponsabilité financière et la supervision périodique de la gestiondes bibliothèques villageoises aux communes rurales dont ellesrelèvent. A ce sujet, des conventions ont été élaborées et soumisesaux maires pour amendements. Ils ont été apportés de part ded’autre. Un document définitif a été adopté. En Septembre 2012, l’équipe de FAVL en collaboration avec lesélus locaux procédé à la signature des conventions, suivra de façonpériodique la mise en œuvre des engagements des différentsparties, par des rencontres des échanges de courriers et par laparticipation des animateurs des bibliothèques de villages auxréunions des conseils municipaux des communes ruralesconcernées.Les Activités HebdomadairesLes gérants élaborent chaque mois un programme d’animation pourle compte de leur bibliothèque, et chaque bibliothèque du réseau a12
  • tenu au moins quatre (04) activités hebdomadaires. Il faut noterque les activités hebdomadaires les plus fréquentes ont été cellesdestinées à la jeunesse. Ceci aura permis de faire plus de 350activités de contes, de lecture suivie, de discussions sur œuvreslittéraires et de dessins à l’attention de près de 5 000 élèves desécoles primaires et secondaires des communautés. Pour l’année2012, les sensibilisations sur le lavage des mains et des animationssur la plante de Moringa ont été menées dans toutes lesbibliothèques. Les animations pour les femmes sur la fabricationd’un crème anti-moustique et la planification familiale ont étéégalement faites dans ces bibliothèques. Toutes ces activités ontvisé à sensibiliser sur divers domaines nécessaires audéveloppement personnel et de celui de la communauté.Recherche sur les effets des lampes solaires sur la lecture280 lampes à énergie solaire avaient été distribuées gratuitementen juin 2011 aux élèves de CM1 et CM2. Cette activité a été menéedans le cadre d’une recherche pour sonder les habitudes de lectureavec un accès facile ou non à l’éclairage. Dans le cadre du suivi deces élèves, des tests ont été administré dans les mêmes écoles parl’équipe de FAVL. Les lampes ont augmenté certaines mesures de lalecture par 10% !Ouverture de la Bibliothèque de OuargayeOuargaye est une ville située au centre-est du Burkina Faso. C’est lechef-lieu de la province du Koulpélogo. Cette localité a vu la créationd’une bibliothèque de village qui a ouvert ses portes en Novembre2012. Ceci a été rendu possible grâce à Emily Wilson qui voulaitimmortaliser la mémoire de sa mère. Ce projet a donc été élaboré etexécuté avec l’équipe de FAVL et la mairie de Ouargaye. Toute lacommunauté de Ouargaye profite pleinement de cette bibliothèquequi compte environ 600 livres. 13
  • Soutien de Sa Majesté le Mogho NabaUne équipe de FAVL a présenté dans le courant du mois de juin2012 les activités de l’organisation au Burkina Faso à Sa Majestéle Mogho Naba, le chef coutumier des Mossi. Il a beaucoup appréciéles actions nobles de FAVL dans la promotion de la lecture.Le Mogho Naba a souhaité que chaque village du Burkina ait unebibliothèque. En tant qu’écrivain, il a promis mettre ses recueils depoèmes à la disposition des bibliothèques de FAVL. Il est disponiblepour recevoir les préoccupations de FAVL.Visite du Président FAVLDu 08 septembre du 02 octobre 2012, Michael Kevane Directeur deFAVL Afrique de l’Ouest a effectué une visite entrant dans le cadredu Programme RWA. Il a saisi l’occasion pour faire une visited’inspection dans les bibliothèques et rencontrer les lecteurs. LeDirecteur de FAVL a aussi rencontré de nombreux partenaires deFAVL à savoir les maires des communes et le club Rotary aveclequel un projet de construction de centre multimédia est en coursd’implantation dans la ville de Houndé. Il a également eu desentretiens avec des professeurs de l’INSS dans le cadre du projet derecherche sur la promotion de la lecture.Visite des Etudiants de l’Université d’IllinoisUne équipe de douze (12) étudiants de l’état d’Illinois (USA) aséjourné à Béréba du 19 au 22 avril 2012. Cette visite s’inscrit dansun cadre des relations de bonne collaboration entre le ProfesseurRichard Akresh et Professeur Michael Kevane Président de FAVL.C’est la 3ème fois que M. Richard Akresh a conduit ses étudiants àBéréba. Les étudiants ont renouvelé la peinture de la bibliothèquede Dohoun dont le coût est estimé à 100.000 FCFA. Une soiréeculturelle de danse de masques a été organisée par l’équipe de FAVLpour la clôture de leur séjour.14
  • Visite de Christine Allot-Bouty de l’Organisation RESpublicaRESpublica est une organisation française qui intervient dans lesdomaines de Santé, Economie et Education dans plusieurs pays. AuBurkina, elle a établi et continue d’aider deux (02) bibliothèques.Christine Allot-Bouty, une représentante de RESpublica, a contactél’équipe de FAVL pour voir la possibilité de visiter quelquesbibliothèques de FAVL pendant son séjour. En mars 2012, Christinea accompagné Monique Nadembega, Krystle Austin et AntoinetteYost à une visite des bibliothèques de Béréba, Boni, Dohoun etKaraba. Elle a beaucoup apprécié le travail de FAVL surtout l’accentque l’organisation met sur les activités culturelles et éducatives et laproduction des livres de photos avec FastPencil.Recherche d’Erica ErnstUne étudiante de la première édition du Programme RWA, EricaErnst, a séjourné du 23 juillet 2012 au 29 Aout 2012 dans lesvillages. L’objet de recherche se focalisait sur la fréquentation et lessorties de livres dans les bibliothèques. En fin de séjour, Erica aoffert sept (07) puzzles de la carte d’Afrique pour les bibliothèquesde la région du Tuy. Ce cadeau vient augmenter le nombre de jeuxde puzzle dans nos bibliothèques. Erica a soutenu sa thèse deMasters à l’Université de San Francisco, a la base de sa recherche.Bravo Erica !Visite des élèves ISO à BoniAprès le succès du marathon de lecture, l’Ecole Internationale deOuagadougou (ISO) était enthousiaste pour collaborer encore avecFAVL. Le 21 Novembre 2012, une délégation d’ISO dont dix-huit(18) élèves, un enseignant, la bibliothécaire et la Directrice del’Ecole Primaire a effectué un voyage au village de Boni. LeCoordinateur Régional de FAVL et le gérant de la bibliothèque deBoni ont été présents pour les accueillir. Ils ont visité labibliothèque, l’église et un atelier de masques. L’équipe de FAVLleur a aussi organisé une danse culturelle des masques. 15
  • Projet Rotary : Centre Multimédia de HoundéFAVL envisage installer à Houndé un centre multimédia dédié laproduction des ouvrages d’intérêt local. Le centre est financé parRotary Future Vision de la Fondation Rotary, en collaboration avecles clubs Rotary Ouaga Savane et Sunnyvale, Californie. Son but estd’encourager les talents locaux, valoriser la culture du milieu local,augmenter le nombre de productions locales et améliorer lescapacités de lecture de la population. Ce centre viendra renforcerles fonds documentaires des différentes bibliothèques quimanquent d’ouvrages parlant du milieu local.Participation à la Foire Internationale du Livre de Ouagadougou(FILO)Du 14 décembre 2012 au 18 décembre, les responsables de FAVLont participé à la Foire Internationale du Livre de Ouagadougou(FILO). Ils ont eu pour mission de : Présenter les activités menées au public ; Exposer leur production de livres pour enfants ; Rechercher des nouveaux partenaires ; Echanger avec les visiteurs.Pendant cinq (05) jours durant, les responsables de FAVL ont fait laconnaissance d’écrivains et d’éditeurs de la Côte d’Ivoire et duBurkina Faso. Cette participation a permis aux autorités du publicd’apprécier positivement le travail abattu dans les villages entermes de promotion de la lecture.Participation a la Fête de l’Indépendance des Etats-UnisLa commémoration à Ouagadougou du 236 ème anniversaire del’indépendance des Etats-Unis a eu le 04 juillet 2012 à leurambassade situé à Ouaga 2000. Le représentant par intérim deFAVL M. Dounko SANOU a été convié à cette manifestation. La fête aété marquée par la présence des personnalités politiques duBurkina Faso, des représentants d’organisations nationales etinternationales et des personnalités religieuses. Le représentant16
  • intérimaire a profité de l’occasion pour informer les participantssur le fonctionnement et les activités menées par FAVL.Participation au Reboisement de l’Association PANISSEL’association PANISSE organise depuis 2005 des camps dereboisement dans le but de contribuer à la reconstitution forestière,au maintien durable de l’environnement et à l’atteinte del’autosuffisance de Burkina Faso. En 2012, la cérémonie officielle deplantations d’arbres a eu lieu du 03 août au 05 août 2012 à Béréba.Le représentant de FAVL M. Donkoui KOURA a pris part à cetteactivité. Ce camp reboisement a permis au représentant d’échangeravec les femmes et présenter FAVL et les activités menées. C’est labibliothèque le lieu idéal pour pérenniser toutes les actionsentreprises tout au long de ce camp.PublicationsMoringaEn collaboration avec FAVL, Alison Wallace, volontaire du Corps dela Paix basée à Béréba, a écrit un livre pour enfants. Ce livre intituléLe Moringa a été traduit en langues nationales du Bwamu, Dioula etMooré. Il démontre le pouvoir nutritionnel de cette plante. Ilconstitue un guide de nutrition pour les parents. Sa publication aété rendu possible grâce à FAVL.La Promotion de la Lecture du BurkinaLe président de FAVL Michael Kevane a mené une étude avec deschercheurs de l’Institut des Sciences Sociales (INSS) sur la lecture.Cette étude a permis de cerner les difficultés de la lecture auBurkina Faso. Le fruit de cette étude a été publié dans un ouvrageintitulé La Promotion de la Lecture au Burkina Faso.Bulletin : Echos des BibliothèquesCe bulletin est la lettre d’information de FAVL. Il permet auxlecteurs, communautés, maires, conseillers municipaux et 17
  • partenaires de s’informer des activités des différentes bibliothèquesde village au Burkina Faso. Il parait chaque deux (02) mois.Formation, Faits, et Activités du PersonnelRenouvellement au sein de l’équipe de FAVLFAVL a connu un réaménagement important au sein de son équipedirigeante, marqué par l’arrivée de nouveaux coordonnateurs auxbureaux de Ouaga et Houndé. Donkoui KOURA, précédemment Coordonnateur Régional dubureau de Houndé, occupe le poste de Représentant National deFAVL depuis juin 2012 suite au départ de la Coordinatrice MoniqueNADEMBEGA. Dounko SANOU, précédemment Animateur desbibliothèques, intègre le poste de Coordinateur Régional du bureaude Houndé. Antoinette YOST, volontaire de Corps de la Paix Américain, arejoint l’équipe de FAVL pendant la période de mai 2012 ànovembre 2012. Elle a travaillé au bureau de FAVL à Houndé afind’appuyer l’équipe de FAVL dans le cadre de ses activités.Rencontres MensuellesLes rencontres mensuelles des bibliothécaires se tiennent lepremier jeudi de chaque mois à Houndé. Cadre de discussionsouvertes sur tous les problèmes des bibliothèques de FAVL entre lestaff dirigeant et les bibliothécaires, les rencontres mensuelles sontdevenues le lieu par excellence ou toutes les préoccupations desbibliothécaires sur le bon fonctionnement de leurs bibliothèquessont passées au peigne fin afin d’y trouver des solutions adéquates. Ces rencontres sont non seulement un cadre d’échangeexpériences mais aussi de formation par le biais de petits ateliersafin notamment de résorber d’éventuelles difficultés de gestion ded’animation dans les bibliothèques. FAVL met à contribution desprofessionnels comme des enseignants ou des agents de santé quiviennent volontairement pour partager leurs connaissances avec les18
  • bibliothécaires sur des questions spécifiques ayant trait à leurdomaine de compétence.Formation sur la Construction d’une Latrine VIP et l’AssainissementDu 27 février au 03 mars 2102, Dounko SANOU, Krystle AUSTIN etun maçon du village de Béréba ont participé à une formation sur laconstruction d’une latrine VIP et l’assainissement dans le village deBaskouré à l’est du Burkina. La formation a été offerte par le Corpsde la Paix et elle a vu la participation de douze (12) volontaires etchacun est venu avec deux (02) collègues du village dont au moinsun maçon. La formation a été théorique et pratique avec les séancessur la définition d’une latrine VIP, l’importance de l’hygiène,l’importance d’une eau potable et les méthodes de l’obtenir et lesrisques des comportements malsains dont les maladies aussi bienque l’assistance des participants à la construction d’une latrine et lafabrication d’une station de lavage de mains. A la cérémonie declôture de la formation, chaque équipe de trois (le volontaire et sescollègues) ont présenté leur plan d’action pour transmettre à leurscommunautés les informations apprises pendant la formation.Chaque équipe a aussi reçu la somme de 375.000 FCFA et unecantine pleine des outils pour construire une latrine et une stationde lavage de mains dans leur village. Après la formation, Dounko et Krystle en collaboration avecElisée SARE et FastPencil ont réalisé un livre des photos sur laconstruction d’une latrine VIP. Le maçon a construit une latrine ausein de la bibliothèque de Béréba qui sert comme modèle pour lacommunauté. Le thème de l’hygiène a été introduit dans lesactivités programmées pour les camps de lecture, et chaquebibliothécaire a fabriqué une station de lavage des mains.Voyage d’échanges de Brianna Osetinski et Krystle AustinEn février 2012, une volontaire, Brianna Osetinski, est arrivée auGhana pour aider l’équipe de FAVL à introduire d’une classed’alphabétisation au sein des trois bibliothèques dans le nord dupays. Les objectifs de la classe a été d’alphabétiser les adultes et de 19
  • les apprendre les informations sur la santé. Elle a créé un manuel etdonné une copie à chaque participant aussi que les autresdocuments sur la santé créés et traduit en anglais par lesvolontaires du Corps de la Paix au Burkina. Pendant dix semaines,elle a collaboré avec les bibliothécaires de Sherigu, Sumbrungu etGowrie-Kunkua pour mener les séances. En mars 2012, elle est venue au Burkina pour une visited’échanges de quelques jours. Pendant son séjour, elle a visité labibliothèque de Bougounam et le village artisanal de Ouagadougou. A la fin d’avril 2012, Krystle Austin et une collègue du Corpsde la Paix ont voyagé au Ghana pour assister aux classesd’alphabétisation. Pendant leur séjour, elles ont observé les séancesdes classes, fait des séances sur un document qu’elles ont créé, MaryPerd Ses Dents et profiter visiter les sites touristiques dans la région.A la fin de la visite, elles ont mené en collaboration avec Briannaune rencontre avec le coordonnateur régional et les troisbibliothécaires sur la durabilité du projet et la continuation desclasses après le départ du Brianna. Brianna est rentrée aux Etats-Unis en mai 2012. Certainsparticipants des classes d’alphabétisation continuent de venir à labibliothèque pour améliorer leurs compétences en lecture.Organisation du Programme RWALe Programme Reading West Africa (RWA) est organisé parl’Université de Santa Clara aux Etats-Unis d’Amérique pour lecompte des étudiants désirant faire des échanges culturels àl’extérieur. Généralement les étudiants séjournent pendant trois(03) mois dans les villages et produisent des livres pour enfantsavec les photos du milieu. Ces livres sont ensuite imprimés etdéposés gratuitement dans les bibliothèques pour les enfants. L’équipe de FAVL se charge de l’organisation de leur séjour àOuagadougou et aux villages. Cette troisième édition du RWAcomptait six (06) étudiants qui ont séjourné du 08 septembre au 20novembre 2012 au Burkina Faso. Ils sont encadrés par un20
  • professeur de photographie de l’Université de Santa Clara spécialisédans les différentes prises de vue. Ce programme est très bénéfique pour FAVL car en plus deslivres édités pour les enfants, il y a un brassage interculturel avecles bibliothécaires et les communautés locales.Perspectives pour 2013Perspectives de partenariatPour l’année en cours l’équipe de FAVL veut s’inscrire d’avantagedans une démarche de travail synergique avec les partenaires afinde lutter efficacement pour la promotion de la lecture et del’éducation en milieu rural. Il s’attèle donc à s’asseoir un réseau departenariat local plus étoffé à créer des occasions d’échanges en vuede partager les compétences et expériences, mais surtoutsensibiliser sur la situation difficile des enfants et élèves en milieurural dans leur quête du savoir. Elle souhaite donc engagée unpartenariat avec plus d’institutions et organismes travaillant dansles domaines liés à l’éducation des enfants et la promotion de lalecture tels que : Le Ministère de la Culture et du Tourisme ; Le Ministère de l’Education Nationale ; Le Ministère de la Promotion de la Femme ; La Commission Nationale pour la Francophonie ; L’UNICEF, Aide à l’Enfance, CRS et autres organisations, Les élus locaux, les cadres et leaders des régions et départements ; La SAGESLes Activités en Perspective pour 2013Cette année 2012 s’inscrira non seulement dans le renforcementdes activités ordinaires de promotion des bibliothèquesvillageoises, mais aussi le développement d’initiatives nouvelles.Les différents challenges pour FAVL 2013 seront : Rendre effective le processus de transfert de la gestion financière des bibliothèques aux communes rurales ; 21
  •  Rendre fonctionnelle le centre multimédia à Houndé ; Tenir et assurer le suivi du calendrier des activités ordinaires des bibliothèques (séances hebdomadaires de lecture, conte, dessins, camps de lecture) ; Co-organiser le programme Reading West Africa en 2013 en partenariat avec l’Université de Santa Clara ; Participer à la deuxième édition de Read-a-thon (le ton de lecture) en collaboration avec la bibliothèque de l’Ecole Internationale de Ouagadougou (ISO) pour collecter les fonds pour les camps de lecture ; Continuer d’établir et maintenir notre réseau de partenairesConclusionAvec l’un des niveaux d’alphabétisation les plus bas dans le mondedû au faible taux de scolarisation en particulier dans les zonesrurales qui représentent pourtant la majorité de la population totaldu pays, le Burkina Faso mène des actions pour renverser latendance. L’importance des besoins ressentis par les enfants enmilieu rural pour un achèvement adéquat de leur éducation scolaireet même social démontre de la nécessité de faire bénéficier desoutils tels que les bibliothèques de village au sein des communautésrurales. L’un des enjeux de 2013 et des années à venir est de mieuxse faire connaître en partageant à la plus grande partie de la sociéténotre philosophie, tout en gardant et développant les partenariatsavec les organismes œuvrant pour la promotion de la lecturesurtout dans les villages. La promotion de l’action de FAVL n’est pasl’unique priorité majeure. L’obtention de ressources financières etmatérielles nécessaires pour répondre efficacement aux besoinsexprimés par les communautés rurales reste la première volonté deFAVL.22
  • Statistiques 2012 de lutilisation des bibliothèquesStatististiques Générales de lUtilisation des Bibliothèques pour lAnnée2012Bibliothéque Abonnements Sortie des Livres FréquentationBéléhédé 86 5,147 6,544Béréba 254 2,406 10,166Boni 115 644 8,870Bougounam 285 5,487 15,272Dimikuy 87 608 4,564Dohoun 158 2,274 7,825Karaba 225 3,411 6,918Koumbia 193 1,335 8,346Niankorodougou 125 816 16,967Pobé-Mengao 143 921 7,881Sara 128 1,290 4,689Total 1,799 24,339 98,042 23
  • Comptes fin d’annee 2012 Déc 31, 2012 Avoirs Avoirs Actuels Avances Total 126,000.00 Com ptes Burkina Faso Com pte bancaire 6,207,151.00 Com pte Bancaire à Houndé 4.00 Elisée Fonds Déroulem ent 723,153.74 Koura Donkoui Fonds Déroulem ent 404,548.00 Dounko Sanou Fonds Déroulem ent 136,140.00 Halidou Fonds Déroulem ent 1,550.00 Béréba Fonds Déroulem ent 26,650.00 Koum bia Fonds Déroulem ent 16,595.00 Sara Fonds Déroulem ent 14,250.00 Karaba Fonds Déroulem ent 18,836.00 Béléhédé Fonds Déroulem ent 6,150.00 Dohoun Fonds Déroulem ent 1,585.00 Boni Fonds Déroulem ent 20,050.00 Dim ikuy Fonds Déroulem ent 400.00 Pobé-Mengao Fonds Déroulem ent 47,939.00 Bougounam Fonds Déroulem ent 20,316.00 Krystle Austin Fonds Déroulem ent 45,514.00 Autres com ptes au Burkina Faso 300.00 Total Avoirs 7,817,141.7424
  • Com ptes FAVL Burkina 2009-2012 Jan - Déc 09 Jan - Déc 10 Jan - Déc 11 Jan - Déc 12Revenu/Dépense Ordinaire Revenu Contributions Revenu - Afrique 329,250 231,050 748,474 6,499,970 Frais dabonnem ent 121,925 228,300 215,750 238,450 Transfères - banque ou WU 48,051,181 45,729,760 30,504,265 45,319,702 Vente de Livres 135,520 94,400 61,500 61,120 Séjour cham bres de passages 1,799,750 825,000 303,000 460,000 Autres Contributions 1,335,000 -316,700 -1,688,503 390,575 Revenu Total 51,772,626 46,791,810 30,144,486 52,969,817 Dépense Salaires et Autres - Total 7,540,800 9,747,660 11,428,490 13,087,505 Bénéfices Sociaux et CNSS 1,168,153 1,702,477 1,666,525 1,250,681 Dépénses non-personnel Frais à la banque 409,102 114,173 56,778 51,920 Autres Contributions 0 0 545,967 0 Cham bres de Passage 2,933,417 2,113,442 2,618,203 2,425,410 Décorations- bibliothèques 65,000 37,900 3,000 64,150 Transfères aux bibs non-FAVL 489,782 677,356 233,284 0 Livres et Autres pour les bibliothèques 792,132 1,078,388 45,150 1,131,925 Occupation 99,595 57,399 808,288 235,122 Frais de voyages et rencontres 1,254,906 1,294,725 2,617,265 3,115,463 Célébrations et evenem ents 204,400 198,400 9,200 30,000 Autres dépénses en Afrique Divers 1,067,459 346,725 25,834 66,675 Carburant et frais de transport 1,253,675 726,225 931,700 1,427,950 Photocopies et im prim erie 182,025 234,125 126,335 231,380 Services postaux 68,108 68,272 134,114 109,633 Com m unication - m obiles, internet 789,717 437,963 563,292 567,200 Enérgie Solaire 70,000 575,000 2,000 100,000 Batim ent et entretien 4,907,800 746,950 192,700 1,512,960 Fournitures de bureau 219,021 137,500 618,405 952,150 Meubles (chaises/tables/étagères) 683,750 231,750 98,500 676,900 Entretien des véhicules 1,130,520 1,714,600 706,550 485,951 Lavage des photos 12,200 2,600 0 3,300 Form ations du Personnel 0 110,000 65,430 0 8500 · Misc expenses in Africa - Other 246,852 46,110 384,973 1,104,465 Total 8500 · Misc expenses in Africa 10,631,127 5,377,820 3,849,833 7,238,564 25
  • 8601 · Sum m er reading program s 8602 · Meals for Sum m er cam p 857,750 336,000 2,500 1,121,300 8603 · Salary supplem ents 835,000 541,300 0 1,352,500 8604 · Books, t-shirts, m aterials 541,100 341,275 37,850 954,300 8605 · Sum m er Cam p Transportation 0 0 0 262,000 8606 · Sum m er Cam p Trainings & Meeting 0 0 0 61,500 8607 · Sum m er Cam p Com m unication 0 0 0 18,500 8601 · Sum m er reading program s - Other 0 38,500 3,209,350 28,245 Total 8601 · Sum m er reading program s 2,233,850 1,257,075 3,249,700 3,798,345 8800 · RWA - Reading West Africa 8801 · RWA Lodging (rent, guard,util) 6,005,945 6,807,965 37,500 2,789,579 8802 · RWA Food (inc. cook salary) 3,631,023 4,653,322 5,400 2,787,300 8803 · RWA Salaries of program staff 3,492,475 6,089,018 30,000 3,631,000 8804 · RWA Transport 4,217,972 4,617,300 7,050 5,198,050 8805 · RWA Equipm ent (bikes, frigo) 2,312,655 125,850 0 293,900 8806 · RWA com m unications 482,848 797,925 0 86,000 8807 · RWA m ateriel scolaire 1,404,861 442,112 0 156,377 8808 · RWA Medical expenses 23,325 64,200 0 159,834 8809 · RWA - Misc 163,271 1,998,032 155,950 744,595 8800 · RWA - Reading West Africa - Other 2,000 2,000 11,000 68,200 Total 8800 · RWA - Reading West Africa 21,736,375 25,597,724 246,900 15,914,835 8900 · Kevane research expense 0 0 0 1,272,700 9000 · Rotary 0 0 0 65,000 Total Expense 49,558,639 49,254,539 27,378,583 49,681,620 Net Incom e 2,213,987 -2,462,729 2,765,903 3,288,197Nos comptes sont disponibles à notre siège à Ouagadougou pour toutepersonne qui aura raison de voir. Contactez-nous.26