• Like
  • Save
Discours du president du ROPPA lors du lancement du projet semence
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Discours du president du ROPPA lors du lancement du projet semence

on

  • 217 views

Discours du PCA, Monsieur DJIBO BAGNA lors de la du projet CORAF/ROPPA

Discours du PCA, Monsieur DJIBO BAGNA lors de la du projet CORAF/ROPPA

Statistics

Views

Total Views
217
Views on SlideShare
217
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Discours du president du ROPPA lors du lancement du projet semence Discours du president du ROPPA lors du lancement du projet semence Document Transcript

    • 1 ASPRODEB DISCOURS DU PRESIDENT DU ROPPA
    • 2 Monsieur le Directeur des programmes du CORAF, Mesdames et Messieurs les Représentants des Membres du Conseil d’Administration du ROPPA ; Je voudrais vous souhaiter la bienvenue au Burkina Faso, au pays des hommes intègres et pays hôte du ROPPA , pour cet atelier de lancement du projet d’appui à la production et à la diffusion durables de semences certifiées en Afrique de l’Ouest. Mesdames et messieurs, Cet atelier est le fruit d’un partenariat entre le CORAF et les OP à travers le ROPPA, C’est la traduction concrète d’un projet de recherche développement en cohérence avec la demande des OP et inscrit dans notre plan quinquennal qui est orienté vers les activités économiques. En effet, le ROPPA dans son plan quinquennal envisage de fournir des services notamment économiques à ces membres. Ces services incluent les semences qui est l’une des priorités de notre stratégie. Comme vous le savez, la perte de la biodiversité ainsi que l’apparition de nouvelles maladies génétiques attaquant les semences du fait des changements climatiques rendent urgent la prise d’actions concrètes pour adresser la question des semences. Le défi important pour nous à l’horizon 2030 est la nourriture pour 9 milliards de personnes dont 70 % seront en ville avec l’inexistence de terre en Asie et les possibilités limitées de production en Europe, l’Afrique aura la tâche historique de se nourrir et de contribuer à l’alimentation du monde. La question de la productivité sera donc l’un des enjeux de notre planète et dans un contexte d’extension limité des terres, l’adoption de semences de qualité reste une option viable. Mesdames et Messieurs, C’est pour cela que je salue le partenariat du ROPPA et du CORAF autour de cet enjeu pour permettre à notre région de relever le défi d’accroissement de la productivité en adressant les questions de plaidoyer, la collaboration entre la recherche et les OP à travers le cadre de dialogue permanent entre
    • 3 les OP et la recherche, la collaboration avec le secteur privé à travers le forum des affaires. Mesdames et messieurs, Nous devons être vigilants au niveau de la gestion financière de ce programme. Nous devons éviter de demander continuellement la baise des exigences au niveau des normes comptables au prétexte que nous sommes des organisations paysannes. Dans le cadre de ce programme, les exigences comptables sont les mêmes que celles inscrites dans le nouveau manuel de procédure du ROPPA. Comme vous le savez, le Conseil d’Administration Extraordinaire sur les finances du ROPPA a établi que les plateformes qui ne donnent pas les justificatifs satisfaisants au niveau du système comptable sont exclues du financement. En outre, celles qui seront les plus performantes seront privilégiées dans l’allocation des ressources. Mesdames et Messieurs, Je voudrais avant de terminer mes propos m’appesantir sur un aspect important de la reforme du ROPPA qui s’appuie sur l’expertise des plateformes nationales. Dans ce cadre, le ROPPA a donné mandat à l’ASPRODEP pour élaborer ce programme et le conduire sous la supervision du Secrétariat Exécutif du ROPPA. Ce changement de paradigme sera renforcé au cours des années à venir. Je voudrais donc saluer le Directeur Général de l’ASPRODEP et ses collaborateurs pour l’excellent travail effectué en collaboration avec le Secrétariat Exécutif du ROPPA. Je voudrais encore une fois renouveler mes salutations aux autorités du Burkina Faso et souhaiter pleins succès aux partenariats entre le ROPPA et le CORAF. Je vous remercie pour votre très aimable attention