• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Panorama des objets connectés permettant de suivre notre état de santé
 

Panorama des objets connectés permettant de suivre notre état de santé

on

  • 6,059 views

Panorama de la diversité des objets connectés dédiés à la santé. Suivi à distance, observance, prévention sont les premiers objectifs visés par ces nouveautés.

Panorama de la diversité des objets connectés dédiés à la santé. Suivi à distance, observance, prévention sont les premiers objectifs visés par ces nouveautés.

Statistics

Views

Total Views
6,059
Views on SlideShare
3,851
Embed Views
2,208

Actions

Likes
9
Downloads
141
Comments
0

22 Embeds 2,208

http://www.scoop.it 1457
http://lemondedelaesante.wordpress.com 530
http://docimmac.wordpress.com 139
http://www.entreprise-marketing.fr 30
https://twitter.com 11
http://feedly.com 5
http://www.paperblog.fr 5
https://lemondedelaesante.wordpress.com 5
http://www.pao-cao.com 5
http://www.medical-logiciel.com 4
http://www.virtual-n-reality.com 3
http://www.medical-and-software.com 2
http://www.realites-virtuelles.com 2
http://www.3d-n-printing.com 2
http://www.robotsandsystems.com 1
http://translate.googleusercontent.com 1
http://www.linkedin.com 1
https://www.google.fr 1
http://plus.url.google.com 1
http://www.digimind-evolution.com 1
https://www.facebook.com 1
https://docimmac.wordpress.com 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Panorama des objets connectés permettant de suivre notre état de santé Panorama des objets connectés permettant de suivre notre état de santé Presentation Transcript

    • Panorama des objets connectés permettant de suivre notre état de santé http://lemondedelaesante.wordpress.com/
    • Un marché en pleine expansion : 15 millions d’objets connectés recensés aujourd’hui Prévisions de l’IDATE à 80 millions d’ici 2020 Une diversité dans les formes. Tous les tranches d’âge sont concernés. L’observance, le suivi à distance, la télésurveillance, la prévention sont autant d’objectifs visés par l’essor et la généralisation des objets connectés liés au domaine de la santé
    • La surveillance et la santé de nos enfants
    • Télésurveillance – suivi à distance Prochains dispositifs permettent aux parents d’être informés sur la santé de leur bébé. Outils d’auto-mesure adaptés et connectés au Smartphone des parents, permettent de les alerter en cas de besoin. Présentés sous la forme de bracelet de cheville, de chaussette ou de body. Recueil et analyse des informations sur la vitesse des battements du cœur, le sommeil, les horaires alimentaires et sur l’ environnement direct telle que la température de la chambre. Owlet Vitals Monitor Diverses solutions proposées les entreprises Sproutling (Q2 2014), Owlet (2015) ou Mimo (T1 2014).
    • Télésurveillance – suivi à distance Des capteurs même jusque dans la couche de bébé : couches-culottes équipés de codes QR qui changent de couleur lorsque le bébé urine. En scannant le code avec son smartphone, l’application analyse les résultats pour mesurer les risques d'infection urinaire, de déshydratation, de troubles rénaux. Une alerte et envoyés aux parents en cas de problème détecté. Plus commerciale, la solution proposée par la marque Huggies au Brésil. Un capteur capteur Bluetooth à clipser sur la couche, qui détecte l'humidité. L'application associée prévient qu’il faut effectuer le change, et peut aussi rappeler le moment de … renouveler le stock de couches. Une application similaire développée par Procter & Gamble, « Hipoglós Amêndoas Bluetooth Alert » avertissant les parents en cas de petites fuites, via un capteur d’humidité (RFID) placé directement dans la couche . Smart Diapers par Pixie Scientific TweetPee par Huggies
    • Télésurveillance via le doudou Tedi l’ourson connecté en peluche. Divers capteurs placés à l’intérieur du nounours : thermomètre, enregistrement de la voix, cardio fréquencemètre, haut parleur pour émettre des bruits blancs ainsi qu’un capteur de poignée. Tedi fonctionne lorsque l’enfant serre l’ours contre lui. Connecté à une application mobile dédiée qui va permettre de suivre le développement de votre enfant. Disponible en pré-commande pour 99 dollars, à partir de Janvier 2014.
    • Télésurveillance – suivi à distance Le bracelet, déclinaison pratique d’un device pour la surveillance de nos enfants, telle la solution de la société Beluvv. Une puce Bluetooth Low Energie, insérée dans un bracelet et connectée à l’appli mobile et le smartphone des parents, permet d’activer un périmètre maximal d’éloignement de l’enfant. Une alerte est émise en cas d’éloignement de l’enfant.
    • La collecte d’informations santé donne lieu à une diversité sans limites dans la forme des objets connectés en santé
    • Les bracelets connectés Le Pulse de Withings, le Up de Jawbone, le Fuelband de Nike et Fitbit de Flex, proposent sous la forme d’un bracelet de collecter des données indiquant le nombre de pas, les calories brûlées, la distance parcourue, le rythme cardiaque, de s’informer sur la qualité du sommeil. L’analyse de ces informations s’effectue via une application mobile les restituant sous la forme d’indicateurs de suivi et d’historique.
    • Les bracelets connectés June, le bracelet connecté du français Netatmo, mesure l'exposition au soleil et prévient du risque d’un coup de soleil. Récompensé au CES Innovations Design and Engineering Awards 2014 dans les catégories Wearable Technologies et Tech for a better World. Bracelet en cuir surmonté d'un capteur caché au sein d'un "bijou" à facettes qui mesure tout au long de la journée l'ensoleillement et l'exposition au soleil et la quantité d'UV reçue et à quels moments. En fonction du type de peau, l'application calcule l’exposition journalière maximale et peut envoyer des notifications juste avant que le coup de soleil arrive. L'application est capable de conseiller la protection solaire qui convient et peut même inciter à mettre des lunettes de soleil. Disponible en France au deuxième trimestre 2014.
    • Les montres connectées Oxitone, Une montre connectée qui mesure les pulsations cardiaques et contrôle le taux d'oxygène dans le sang. Mi Coach Smart Run, la smartwatch d’Adidas dédiée à la pratique de la course à pied (running). Equipée d’une puce GPS, elle affiche votre distance parcourue, votre vitesse moyenne et votre rythme cardiaque. Les informations sont transmises via Bluetooth au smartphone ou aux écouteurs/casque Bluetooth. Elle permet également de stocker de la…musique (3Go).
    • Les capteurs intégrés dans des accessoires de mode Des boucles d’oreilles d'oreilles connectées enregistrant les données biométriques des patients La perruque connectée imaginée par Sony, la Smart Wig, pour surveiller le rythme cardiaque ou les ondes cérébrales. Le t-shirt de compression signé OMSignal, qui surveille le pouls et la respiration, mesure l’humidité et température de la peau, humidité et température extérieures, le nombre de pas effectués et activité physique. Il peut même prévenir les proches en cas de besoin. La ceinture Lumoback dotée d’un capteur intelligent qui enregistre tous vos mouvements et vibre lorsqu’on adopte une mauvaise position.
    • Les capteurs intégrés dans nos vêtements Sous la forme de drap de lit ou d’un maillot de corps, ces tissus pourvus de capteurs pourront collecter et transmettre des données comme un électrocardiographe, la pression sanguine et la fréquence cardiaque. Certaines applications de ces tissus couvrent l’état de santé du patient, allant du monitoring (mesures, surveillance des paramètres vitaux,…) jusqu’à la délivrance de médicaments (cicatrisation de plaies, pansements) à l’aide de micros capsules délivrant des principes actifs.
    • Les capteurs intégrés dans nos vêtements Le SmartBra de Microsoft, un projet de soutien gorge connecté pour surveiller la ligne. Le concept : le soutien-gorge mesure votre stress pour vous éviter l’abus de gâteaux. Les utilisatrices renseigne l’appareil en entrant le degré de stress auquel elles commencent à s’attaquer au paquet de gâteaux le plus proche. Ensuite, ce soutien-gorge va capter le stress de la porteuse qu’il va comparer avec les informations entrées à l’avance. Si « situation de stress » il va prévenir en vibrant. De nombreuses données sont récoltées par ce soutien-gorge, via un électrocardiographe qui récupère la fréquence des battements de cœur et de la respiration, un capteur qui calcule la conductivité de la peau et un gyroscope qui récupère les mouvements.
    • Les capteurs intégrés dans nos vêtements Heapsylon propose des chaussettes connectées, les Sensoria Shoes. Associées à un bracelet de cheville et l’application dédiée, elles permettent d’obtenir des informations très précises sur le placement de vos pieds, les points de pression, de température, de friction. Une solution orientée avant tout, pour les sportifs. C’est le fabricant de chaussure anglais Vivobarefoot qui en assure la promotion.
    • Les google Glass utilisées en chirurgie Des chirurgiens américain et espagnol ont testé pour la première fois la retransmission d'actes chirurgicaux filmés par les lunettes connectées de Google. En juin 2013, le Dr Pedro Guillen de la clinique CEMTRO de Madrid en Espagne a utilisé les Google Glass lors d’une greffe de cartilage sur un patient. L'ensemble de l'opération a été diffusé sur Internet et a été suivi par des médecins aux États-Unis, en Europe et en Australie. Vidéos sur l’utilisation des Google Glass en chirurgie, sur le blog @ZGJR Blog : http://rgrosssz.wordpress.com/2013/06/26/ok-glass-teach-me-medicine/
    • Des lunettes aux lentilles connectées Instabeat, un capteur cardiaque, spécialement créé pour s’adapter sur des lunettes pour pratique de la natation. La lentille de contact « Triggerfish » développé par la société suisse Sensimed, permettant le contrôle en continu de la pression intraoculaire des patients atteints d’un glaucome.
    • Les capteurs se logent dans une dent connectée Une puce capable de détecter certaines bactéries ou virus, et destinée à être logée sur une dent. Un projet mis au point par une équipe de chercheur de l'université de Princeton. Testée dans un premier temps sur une dent de vache, elle fut paramétrée pour détecter une bactérie connue pour causer des ulcères aux bovins. La prochaine étape pour les chercheurs est la miniaturisation du système afin qu’il puisse tenir sur une dent humaine.
    • Des capteurs sous la forme de patchs Ou, directement sur la peau (capteurs de type patch), tels ces patchs de géolocalisation créés pour les personnes âgées, atteinte par exemple de la maladie d’Alzheimer. Exemple : projet «Sacha» initié dans les Région MidiPyrénées et Aquitaine.
    • Des capteurs en patchs ou en tatouage Un patch électronique ultra-mince mis au point par des chercheurs japonais, pour recueillir des données liées à la température corporelle, la pression artérielle ou au rythme cardiaque. Tatouage numérique baptisé "Electronic Tatoos » composé d'une simple membrane de silicone à l'intérieur de laquelle sont intégrés les différents composants, capables de capter la plupart des signaux vitaux, pouls, température, vibrations des cordes vocales, suivant l'endroit du corps où il est placé. A terme, des émetteurs intégrés permettront une transmission sans fil des données récoltées. Il pourrait permettre un suivi médical à distance des personnes malades, et même intervenir en temps réel en cas de problème tel qu'un léger choc électrique sur un coeur défaillant.
    • Les capteurs se logent sous la peau Destiné à mesurer en temps réel la présence de cinq protéines et acides organiques dans l'organisme, cet implant mis au point par des chercheurs de l'Université Polytechnique de Lausanne devrait permettre un suivi et une analyse plus précis des réactions de l'organisme. Pour le faire fonctionner : cinq capteurs, un émetteur radio et un système de distribution d'électricité. La batterie est rechargée à travers la peau du patient grâce à un patch. L'appareil émet des ondes radio sur une fréquence ne présentant aucun risque, le même patch récupère alors les données qu'il transmet via bluetooth à un téléphone mobile qui les transmet à son tour au médecin via le réseau cellulaire. Les chercheurs espèrent commercialiser cet implant d'ici 4 ans.
    • Les capteurs sous la peau - pacemakers Suivi à distance via des prothèses cardiaques implantables. En France, Orange Healthcare a bâti un projet pilote concernant les pacemakers, en collaboration avec Sorin, leader dans les domaines des appareils traitant les maladies cardiovasculaires. Ceux-ci sont capables de transmettre toutes leurs données à un boitier Orange placé au sein de la maison du patient, données qui sont alors transmises directement à son médecin. Ainsi, la détection d’une anomalie se fait rapidement.
    • Contrôle de l’activité cérébrale Créé par la société Emotiv, Insight est capable de prendre en charge des données beaucoup plus nombreuses que son prédécesseur. Il peut ainsi, détecter le niveau d’attention, de concentration, d’excitation, de relaxation ou de stress. Les expressions du visage telles que le clin d’œil, le clignement des deux yeux, la colère, la surprise et le sourire peuvent être prises en compte. Des commandes cérébrales basiques telles que pousser, tirer, léviter, tourner ou même disparaître peuvent également prises en charge. Initialement conçue pour étudier les troubles du sommeil, ce casque Insight pourrait également être exploité dans certaines thérapies notamment autour de patients affectés par un handicap moteur ou visuel.
    • Une diversité sans limite dans la forme Des devices connectés à des applications smartphones, offrant des fonctionnalités diverses : La brosse à dents intelligente : Beam Brush de Beam Technologies, surveillant notamment le niveau d’usure de la brosse à dent. Ou Plover de la startup française Kolibree. Le Kinsa Smart Thermometer de société Kinsa, permettant de se tenir informé des maladies contagieuses constatées sur une zone géographique précise. Le projet de l’analyseur médical portable, représenté par Scanadu SCOUT. Capable d’indiquer la pression sanguine, la fréquence respiratoire, la fréquence cardiaque, la température, le taux de CO2 dans le sang, le pouls et l'ECG…
    • Une diversité sans limite dans la forme Exemples de devices de la société iHealth : L'oxymètre, pour mesurer son rythme cardiaque et visualiser sa saturation pulsée en oxygène. Le glucomètre qui permet de mesurer et d’enregistrer son taux de glycémie. L’application mobile associée exécute l’encodage, le calcul des bandelettes, et l’enregistrement des résultats. Le tensiomètre kit se compose d’un brassard et d’une « station » plus une application à télécharger.
    • Une diversité sans limite dans la forme Withings propose son pèse-personne « Wi-Fi » qui enregistre les données et les traduit sous forme de courbes pouvant communiquer avec Microsoft HealthVault, ou son tensiomètre qui permet d’avoir une lecture de sa tension artérielle et de la communiquer directement à son médecin traitant. DARIO, lecteur de glycémie équipé d'une lancette et de bandelette et connecté à une plateforme de santé mobile dans le cloud.
    • Une diversité sans limite dans la forme La canne intelligente pour les seniors, proposée par Fujitsu. Encore au stade de prototype, elle est équipée d’un GPS et permet de guider les seniors dans leurs déplacements, de les suivre à distance et de surveiller leur rythme cardiaque. Elle est dotée d’une large poignée ergonomique qui intègre un écran qui affiche les informations. On télécharge l’itinéraire dans la mémoire de la canne via un ordinateur, puis lors de son déplacement, l’utilisateur voit s’afficher de grosses flèches vertes ou rouges selon la bonne ou mauvaise direction empruntée. Des capteurs de température et d’humidité permettent d’évaluer un changement météo et de modifier l’itinéraire pour mettre la personne à l’abri si nécessaire. La personne est géolocalisée en permanence. La canne intègre également un capteur de fréquence cardiaque que l’on active en plaçant le pouce sur la poignée.
    • Une diversité sans limite dans la forme Gewos, fauteuil intelligent pour la santé des séniors, conçu par le Fraunhofer-Gesellschaft (organisme allemand spécialisé dans la recherche en sciences appliquées), permet d’évaluer l’état de santé de la personne qui y est assise. Des chercheurs du MIT ont créé une caméra qui s'intégrera à une télévision afin de mesurer le rythme cardiaque d’un téléspectateur, via un système de reconnaissance faciale, lorsqu'il regarde l'écran.
    • Une diversité sans limite dans la forme Les lits des hôpitaux seront également connectés Présenté lors des Salons de la santé et de l'autonomie, en mai à Paris, et dans le but de faciliter la chirurgie ambulatoire en France, ce concept futuriste de fauteuilbrancard-table d'intervention (trois en un) qui prendra tous les paramètres vitaux du malade dès qu'il s'assiéra (poids, rythme cardiaque, tension, température ...) via des capteurs sans fil intégrés dans le lit ou dans un bracelet, retranscrits en temps réel sur un écran ou par SMS. IBM a développé à l'hôpital des enfants malades de l'Ontario, un système d'analyse en temps réel des données transmises par des capteurs placés au pied du lit de nouveau-nés risquant de développer des infections nosocomiales.
    • Une diversité sans limite dans la forme Un petit capteur, développé par la start-up Asthmapolis ,est intégré à l’inhalateur de chaque utilisateur et relié à l’application iOS, Android et à une plateforme en ligne. Grâce à la géolocalisation intégrée, les praticiens ont accès à une information précise et exacte sur les pratiques de leurs patients. Les données récoltées visent aussi à repérer quelles sont les zones où l’asthme surgit le plus fréquemment, et permettre au corps médical d’informer les patients, mais également leur envoyer des notifications, des suggestions ou des conseils sur les précautions à prendre.
    • Le domaine de l’alimentation, lié à un caractère préventif, fait son entrée le monde des objets connectés en santé
    • Des objets connectés dédiés à notre alimentation La balance " iHealth HS5" de la société iHealth La balance "TargetScale" de Medisana La balance " Smart Body analyzer " de Withings La balance "Web Coach" de Terraillon La balance "Aria" de Fitbit
    • Des objets connectés dédiés à notre alimentation Des balances connectées spécialement pour la cuisine telles que la Smart Food Scale, dont l’application rattachée va chercher dans la base de données de l’USDA (United State Departement of Agriculture) les spécificités des ingrédients. Ou bien la Prep Pad qui, reliée une application, donne accès à une base de données contenant plus de 300 000 aliments.
    • Des objets connectés dédiés à notre alimentation Mise au point par la société Lift Labs, la cuillère Liftware atténue les effets du tremblement des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Permet une réduction de près de 75 % des effets des tremblements. Techniquement, la poignée est équipée de capteurs et de moteurs miniaturisés permettant de repositionner la cuillère en fonction des tremblements du bras. Ce dispositif a été testé à l’université du Michigan et est soutenu par l’American College of Neurology et le National Institute of Health (NIH).
    • Des objets connectés dédiés à notre alimentation Hapifork , la fourchette connectée crée par la start-up française Hapilabs peut effectuer une série de mesures et vous aider à maigrir. Elle est reliée à votre Smartphone. Et son application transmet plusieurs informations telles que le nombre de repas, de bouchées, le rythme… car Il est nécessaire d’attendre plus de 10 secondes entre chaque bouchée. Dans le cas contraire ? Elle se met à vibrer si vous mangez trop vite. Elle dispose d’une application dédiée (programme de coaching, jeu...) et intègre un connecteur micro USB, une batterie lithium-ion, un vibrateur, et deux LED.
    • L’observance médicamenteuse et les traitements ciblés via des médicaments intelligents
    • Piluliers Pharmagest lance son pilulier électronique : Do-Pill. DO-Pill émet un signal sonore et visuel pour rappeler le moment de la prise de médicaments au patient. Il permet également d’alerter la famille, le médecin et le pharmacien en cas de défaut d’observance. Chaque mois, le pharmacien remplit les cases selon l’ordonnance des patients. Chaque alvéole est scellée par un blister électronique connecté à la pharmacie. Un premier déploiement auprès de 1 500 patients insuffisants rénaux en Lorraine, en Aquitaine et dans le Nord. Abiogenix propose uBox, pilulier de la forme d’un carrousel se connectant à une application smartphone. Une fonctionnalité permet de prévenir les membres de la famille lorsque les médicaments ne sont pas pris.
    • Piluliers Solution SIMpill SMART qui compare la prescription des médicaments via à vis de la prise effective par le patient. En cas d’oubli, le système avertit celui-ci ou ses aidants en envoyant un message SMS sur leur mobile. La société française Medissimo propose son pilulier Imedipac, capable de reconnaître les médicaments et de s’assurer que le traitement a bien été pris. Le patient est notifié via une alerte sur son smartphone qu’il est temps de prendre son traitement. Medsecure propose son pilulier intelligent SIVAN, capable d'appeler le patient ou son entourage et d'envoyer des SMS et des e-mails de rappel en cas d'oubli de prise des médicaments. Ces boîtiers comportent souvent 28 alvéoles.
    • Piluliers GlowCap, dispositif composé d’un témoin lumineux branché à une prise murale et d’un bouchon qui se fixe sur un tube de cachets. Lorsque le patient oublie de prendre ses médicaments, il envoie des signaux lumineux et sonores. Si le tube n’a pas été ouvert dans un délai de deux heures après l’horaire prévu de la prise des médicaments, un SMS est envoyé sur son téléphone. Les informations sont transmises aux proches du malade. GlowCap gère une sorte de médicaments à la fois. En cas de prescription multiple, ce kit émet plusieurs couleurs. AdhereTech , ajoute une fonctionnalité : le boîtier est capable de mesurer la dose de médicaments contenue dans la boîte et envoyer des alertes pour prévenir les surdoses accidentelles.
    • Puce RFID dans les blisters pour médicaments La compagnie canadienne Information Mediary Corporation (IMC) propose son Smart Blister « Med-ic® » (autre exemple aux Etats-Unis avec la société MWV). Des blisters pour les médicaments, équipés d’une puce RFID qui enregistre automatiquement la date et l’heure de chaque prise d’une pilule par le patient, cela permet le signalement des réactions indésirables sur celui-ci et de lui rappeler les heures de prise par un signal sonore.
    • Des capteurs ingérables dans les médicaments Sous la forme de pilules reliées à un capteur cutané. Il s’agit d’un microprocesseur ingérable, inclus dans une gélule, relié à un patch qui fournit les informations. Les médicaments ont un marqueur-témoin ingérable (IEM). Un receveur ressemblant à une sorte de pansement appliqué sur le patient enregistre le signal électrique émis. Ce receveur est aussi muni de capteurs pour faire le suivi de paramètres physiologiques du patient. Les données cumulées par le receveur sont ensuite transmises via Bluetooth à un téléphone mobile qui l’enverra vers un serveur permettant de faire le suivi médical.
    • Sources / pour en savoir plus • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • http://www.atelier.net/trends/articles/de-outils-connectes-transmettent-informations-temps-reel-sante-bebes_425644 http://www.mag-maison-intelligente.fr/chaussette-intelligente-surveiller-sante-bebe/ http://www.atelier.net/blog/2013/10/31/huggies-lance-couche-connectee-previent-pleine_424966 http://design-objets-connectes.com/bracelet-surveiller-les-enfants/ http://connected-objects.fr/2013/12/tedi-ourse-peluche-connecte-smartphone/ http://tuttiquanti.co/2013/08/beam-brush-la-brosse-a-dents-intelligente/ http://webdesobjets.fr/kinsa-thermometre-connecte-sante-famille/# http://www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/actu/d/technologie-wristify-bracelet-regule-temperature-corporelle50027/ http://www.proximamobile.fr/article/vers-des-bracelets-connectes-de-sante-polyvalents http://belgium-iphone.lesoir.be/2013/08/30/ihealth-les-accessoires-sante-connectee-debarquent-en-belgique/ http://connected-objects.fr/2013/10/glowcap-boite-medicaments-connectee/ http://www.atelier.net/trends/articles/secteur-de-bijouterie-constituer-un-debouche-objets-connectes_425613 http://www.presse-citron.net/microsoft-un-soutien-gorge-connecte-qui-surveille-votreligne?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Pressecitron+%28Presse-citron+-+Le+blog%29 http://frenchweb.fr/ces-2014-le-francais-netatmo-a-nouveau-prime-pour-son-nouvel-objet-connecte-june/137089 http://connected-objects.fr/2013/10/instabeat-capteur-performances-natation-nageurs/ http://frenchweb.fr/vetements-connectes-ou-en-est-on/131432 http://www.santeconnectee.fr/blog/2013/09/16/on-teste-ceinture-lumoback/ http://www.atelier.net/trends/articles/seb-investit-domaine-de-nutrition-connectee-open-food-system_425931 http://www.cnetfrance.fr/produits/7-objets-connectes-au-service-de-la-sante-39790180-le-pese-personne-analyste_2.htm http://www.presse-citron.net/prep-pad-la-balance-intelligente-pour-surveiller-son-alimentation-jour-apres-jour http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-telemedecine-la-sante-dans-la-peau-10855.asp?1=1 http://www.gizmodo.fr/2013/07/29/dent-bluetooth.html http://www.cnetfrance.fr/news/mwc-2013-fujitsu-presente-une-canne-intelligente-pour-les-seniors-39787764.htm
    • Sources / pour en savoir plus Retrouvez l’ensemble des articles consacrés aux objets connectés liés à la santé, d’où sont extraits ces visuels, sur mon blog « le monde de la e-s@santé ». Lien direct vers les articles : http://lemondedelaesante.wordpress.com/2013/12/01/la-generation-y-bientot-supplantee-par-nos-nourrissons/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2013/12/03/pour-vos-cadeaux-de-noel-vous-etes-plutot-montre-oubracelet-connecte/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2013/12/08/les-objets-connectes-bientot-presentes-a-la-fashion-week/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2013/12/12/la-tete-bientot-connectee-dans-le-cloud/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2013/12/20/la-forme-des-objets-connectes-pour-notre-sante/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2013/12/26/objets-connectes-la-revolution-technologique-prend-desformes-tres-variees/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2013/12/30/une-balance-connectee-au-chevet-de-votre-sante/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2014/01/06/le-pilulier-connecte-nouveau-remede-pour-une-meilleureobservance-medicamenteuse/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2014/01/07/le-medicament-connecte-le-plus-dur-sera-peut-etre-alavaler/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2014/01/08/pour-les-voeux-du-nouvel-an-il-faudra-bientot-dire-bonneannee-bonne-sante-connectee/ http://lemondedelaesante.wordpress.com/2014/01/12/les-objets-connectes-sous-le-regard-attentif-dune-maman/
    • Pour en savoir plus sur la e-santé… je vous donne RDV sur mon blog : http://lemondedelaesante.wordpress.com/