e_Motility_Infrastructures_Recharge_Immeubles_181011

1,672 views
1,642 views

Published on

Le 18 octobre 2011, au SOFITEL de Lyon, e-Motility est intervenu sur le thème "Immobilier et Bornes de Charge", en présence de bailleurs, promoteurs et installateurs électriciens.

Published in: Automotive
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,672
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
93
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

e_Motility_Infrastructures_Recharge_Immeubles_181011

  1. 1. Immeubles,Bornes de recharge& Véhicules électriquesSOFITEL Lyon, 18 octobre 2011 0
  2. 2. SommaireContexte Plan véhicules décarbonés UGAP Collectivités pilotes Livre verte-Motility Acteur global Offres Compétences Groupes de TravailRecharge en milieu privatif Réglementation Technologies Freins Solutions et coûts 1
  3. 3. Contexte Un Plan « véhicules décarbonés » … lancé en 2008, concerne les véhicules hybrides et électriques, objectif 2020 : 2 millions de véhicules « propres ». … soutenu par la Centrale d’achat UGAP membres : entreprises publiques et collectivités, objectif 2015 : commandes 100 000 véhicules décarbonés, assurer un débouché aux constructeurs automobiles. 2
  4. 4. Contexte Les collectivités soutenues par … 2010 : charte sur les infrastructures de recharge signée par 13 villes 2015 : 25 000 points de recharge ouverts au public, Projets phares : Strasbourg, Yvelines, Nice, Paris, … … le « Livre Vert » (rapporteur sénateur L. Nègre) : Horizon 2020 : 4,4 millions de points de recharge en France … … dont 90 % en milieu privatif (résidentiel et tertiaire). Un marché tiré à terme par les entreprises et les particuliers : Objectif 2015 : 450 000 véhicules électriques, Objectif 2020 : 2 millions de véhicules électriques en circulation. 3
  5. 5. e-Motility Un acteur global : bureau d’études indépendant, lancé en 2010 par des ingénieurs expérimentés, couvrant les projets de bâtiment et de mobilité durable. Savoir-faire « bornes de recharge » : AMOA : analyse des besoins, choix des fournisseurs, suivi du déploiement, assistance dans la mise en place de l’exploitation et de la maintenance des installations, ingénierie technique : dimensionnement et définition des techniques de gestion et de recharge, ingénierie économique : choix de la stratégie de gestion, de paiement, de contrôle, évaluation de l’investissement, calcul de rentabilité. 4
  6. 6. e-Motility Spécialisation forte : compétences techniques, réglementaires et financières, participation aux travaux du GT interministériel sur les infrastructures de recharge, participation aux processus de normalisation lancés par les grands constructeurs automobiles européens, membre du GT sur les bornes piloté par EDF et VEOLIA. GT AVERE : association représentant les intérêts de la filière, pilotage du GT dédié à la recharge des véhicules décarbonés en milieu privatif, objectif : alimenter le législateur en propositions « terrain ». 5
  7. 7. Recharge en milieu privatif Réglementation : disposition loi Grenelle II (juillet 2010) : dès 2012, les constructions dimmeubles (bureaux et habitations) avec parking intègreront obligatoirement des prises de recharge. décret d’application (juillet 2011) : habitations : couvrir au moins 10 % des places destinées aux véhicules automobiles, avec un minimum dune place ; facturation individuelle des consommations (système de mesure), « droit à la prise » : opposition avec motif sérieux et légitime, tertiaire : le nombre demplacements de recharge devra représenter au moins 10 % de la totalité des places du parc de stationnement dans les aires urbaines de plus de 50.000 habitants, 5 % dans les autres cas. calendrier : dès le 1er janvier 2012, pour les bâtis neufs de bureaux et d’habitation, à compter du 1er janvier 2015, l’ensemble des bâtiments à usage tertiaire sont concernés. 6
  8. 8. Recharge en milieu privatif Technologies : 3 types de recharge : charge normale (92,5 % des bornes) destinée au « domicile-bureau », charge rapide (6 % des bornes) destinée aux centres commerciaux, voie publique, parkings, charge ultra rapide (1,5 % des bornes) destinée aux professionnels (taxis, flottes d’entreprises) et lors de longs déplacements (stations-service). e-motility, Etude sur les Infrastructures de recharge, juin 2011, Anthony BING 7
  9. 9. Recharge en milieu privatif Technologies : En France, le « mode 3 » est privilégié : Utilisation d’une borne (ou wallbox) branchée sur un circuit dédié, Prise spécifique et dispositif de protection intégré, Freins et « idées reçues » : places dédiées aux VE pour la recharge dans un marché naissant, sécurité des VE lors de la recharge (rapport SYROTA), toxicité des batteries (# GPL), débranchement sauvage. 8
  10. 10. Recharge en milieu privatif Solutions et coûts : installation d’un coffret avec la protection conforme aux normes et à la recharge de VE, avec une simple prise de courant de type domestique (NF 10-16A), possibilité de contrôler l’accès à cette prise en y intégrant un clavier type digicode, recommandation d’un compteur afin de pouvoir estimer les coûts de l’énergie pour la recharge de son véhicule, ce compteur peut être raccordé sur la GTC pour le rapatriement des consommations sur une gestion globale, les distances entre le Tableau général d’électricité, le nombre de points de charge sur les réseaux, les passages, tranchées et percements sont autant d’éléments qui font varier le budget, pour un garage fermé à clé pour une voiture à raccorder, comptez entre 250 € et 500 €, selon les versions et options. 9
  11. 11. Questions et contactsFabrice SPATH + 33 (0) 1 70 91 74 23Directeur associé fabrice.spath@e-motility.comAnthony BING + 33 (0) 1 70 91 74 23Chargé de Projets anthony.bing@e-motility.come-Motility France103 rue de Grenelle75 007 PARISe-Motility Benelux6 rond Point SchumanBRUXELLES 1040 10

×